Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Les légendes de l'océan de LG-Nimbus



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : LG-Nimbus - Voir le profil
» Créé le 25/04/2006 à 23:26
» Dernière mise à jour le 25/04/2006 à 23:26

» Mots-clés :   Action   Aventure   Hoenn   Présence de personnages du jeu vidéo

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
La quête des légendes (I) : Les exilés
La quête des légendes
(1ère partie)

Les Exilés

Selena venait de rejoindre le hangar où était entreposé le fragment de cristal. Tout comme Albert, elle avait profité de son temps libre pour récupérer de sa nuit blanche.

Un Alakazam téléporteur se matérialisa alors à proximité d'elle. Il était envoyé par la forteresse flottante pour y transférer la capitaine et le cristal. Dés son apparition, le pokémon commença à concentrer son énergie pour le retour, puis il disparut accompagné de Selena et de la pierre dans un éblouissant éclat doré.

Pendant ce temps, Albert pénétrait dans un des laboratoires du bâtiment, où il retrouva le scientifique rencontré plutôt.

_ Ah! Albert! Vous voilà! S'exclama l'inventeur.
_ Alors où en êtes-vous? Interrogea Albert.
_ Nous avons terminé l'analyse du cristal. Il s'agit bien d'un cristal curatif, mais sa taille est unique. On n'en a jamais vu de si gros. Nous avons analysé le spectre énergétique qu'il dégage, il est plus puissant que ceux des cristaux traditionnels.
_ Mais sera-t-il capable de ressusciter Kyogre? Demanda Albert.
_ Ça ne fait aucun doute, répondit le scientifique confiant. Mais en fait, si je vous ai demandé de venir si vite c'est pour vous parler du pokémon que vous m'avez amené. Nous avons fait d'étonnantes découvertes.

Le scientifique invita Albert à se rapprocher d'un ordinateur sur lequel travaillait un de ses stagiaires. Cet ordinateur était connecté à un appareil dans lequel était placé la Filet-ball de l'oiseau.

_ Nous nous sommes servi d'une interface informatique-pokéball pour avoir un accès direct à la matrice de sauvegarde de la pokéball (C'est ce qui permet à la ball de conserver toutes les données du pokémon qu'elle renferme), expliqua le scientifique. Un programme permet de décrypter cette matrice et de la modifier. Avec ce système nous pouvons modéliser l'armure (EDCPMP) informatiquement puis transférer les données dans la matrice de la pokéball qui se chargera de matérialiser l'armure quand vous ferez sortir le pokémon de sa ball.

_ Mais qu'avez-vous découvert alors? Demanda Albert.
_ L'analyse de la matrice nous a permis de découvrir que ce pokémon possède des capacités défensives très développées. Mais un de mes assistants a trouvé autre chose. En croisant les informations de la morphologie du pokémon avec la banque de données mondiales en morphologie pokémon (créé par le Professeur Chen et disponible sur Internet), il a découvert que c'est sans doute le dernier représentant d'une espèce que l'on croyait disparue depuis plusieurs millénaires… les Lugia.
_ Disparue peut-être, mais pas éteinte! S'exclama Albert. J'en ai aperçu plus d'une centaine quand j'ai capturé celui-ci.

Les scientifiques étaient ébahis par la révélation de leur chef.

_ Rendez-vous compte? Cette découverte pourrait révolutionner la paleopokémonologie! S'exclama le scientifique.

_ … Et pour l'armure? Prête alors?

_ Oui, elle l'est, annonça le scientifique. En ce qui concerne le contrôle mental, ce pokémon semble doté d'importantes capacités psychiques. Cela pourrait perturber l'inhibiteur de pensée. Il ne sera peut-être pas efficace à 100%. Si jamais le pokémon échappait à vos ordres, nous avons incorporé à l'armure un système d'auto-destruction que vous pourrez déclencher grâce à ce boîtier de commande (il remit l'appareil à Albert). Sa portée est de l'ordre d'un kilomètre. L'armure est également dotée du développeur de potentiel Pokémon. Ce Lugia connaît donc toutes les techniques qu'il pourrait utiliser, et croyez-moi, y'en a un paquet. Tenez, je les ai toutes listées, dit-il en présentant une feuille fraîchement imprimée à Albert.

_ Je me fierai à mon instinct, expliqua-t-il en refusant de prendre le papier.

Puis le scientifique sortit la Filet-ball et la remit à Albert.
_ Voici votre Cyber-Lugia.

Albert sortit, prit l'ascenseur pour monter sur le toit du bâtiment. Sur le chemin, il utilisa son portable et appela sa secrétaire.

_ Je vais m'absenter quelques heures, dites à Selena d'installer le sonar de Poupe sur la forteresse dès qu'elle l'aura, annonça Albert. Et que tous nos navires dans la région rejoignent la forteresse.

Arrivé à destination, la porte de l'ascenseur s'ouvrit. Albert raccrocha et avança de quelques pas. Il pouvait contempler une vue panoramique de Nénucrique. En effet, l'un des buildings de la ville dissimulait le siège de la Team Aqua.

Albert sortit le Cyber-Lugia de sa Filet-Ball. Le pokémon était recouvert d'une cuirasse noir métallique recouvrant tout son corps. Un casque forgé dans le même matériau protégeait la tête du pokémon. Ses yeux étaient cachés derrière une visière rouge (elle permet au pokémon d'avoir une vision infrarouge, thermique et aux rayons X)

Le Cyber-Lugia s'immobilisa, attendant les ordres de son maître. L'inhibiteur de pensée incorporé dans l'armure le transformait en machine privée de toute volonté. Cyber-Lugia était programmé dans le seul but d'obéir à Albert et de le servir au mieux.

Albert monta sur le dos du pokémon et lui ordonna de s'envoler en direction d'Eternara (vers le siège du conseil). Le pokémon s'exécuta machinalement.

*
* *

Montés sur le dos de leur Suicune, Ondine et Eusine foncent vaillamment sur la mer.

Sur le chemin, les deux voyageurs se demandèrent comment trouver la position exacte du sanctuaire sous-marin, puisqu'ils n'avaient aucun repère en mer, et seulement la carte confiée par Poupe.

Ondine téléphona à Marc et lui raconta la disparition de Poupe, de Marco et du sous-marin (Ondine avait le numéro de Marc depuis qu'elle l'avait rencontré lors d'une conférence entre experts aquatiques, conférence à laquelle Eusine était également invité). Eusine s'arrangea avec Steven pour être guidé vers les coordonnées du sanctuaire à l'aide de la couverture satellite du conseil.

_ Steven, Marc, nous ne sommes plus très loin, informa Ondine. Une fois sous l'eau, on ne pourra plus communiquer.

_ Ok ! Répondit Steven, nous sommes presque arrivés à destination aussi. Nous avons survolé Lavandia et on approche du désert, bonne chance!

Ils éteignirent leur téléphones portable.

_ Suicune, plonges maintenant! Ordonna Eusine.

Suicune bondit très haut, piqua vers la mer et s'y enfonça. Ondine et Eusine pouvaient respirer sous l'eau en inspirant dans la longue crinière du pokémon qui dégageait une importante quantité d'oxygène.

Suicune les conduisit en quelques instants vers les fonds marins. Le pokémon découvrit l'entrée d'un court tunnel qu'il traversa avant de refaire surface dans une vaste caverne sous-marine. Celle-ci était sombre, humide et les explorateurs avaient du mal à en estimer la taille.

Les deux dresseurs descendirent du dos de Suicune, le remerciant de les avoir conduit jusque là. Puis, ils remarquèrent une faible source de lumière. Un étrange appareil se dressait à quelques mètres devant eux, dans ce qui ressemblait à une allée centrale au vu des nombreuses bifurcations visibles sur les côtés de celle-ci.

Eusine, Ondine et Suicune avançaient prudemment en direction de la source de lumière. Ils marchaient presque à tâtons, ne voyant pas où ils mettaient les pieds.

La championne proposa d'utiliser leur pokémon pour éclairer la caverne. Eusine approuva. Il envoya son Alakazam, et la fille son Levitor.

L'Alakazam émit une multitude d'étincelles en sortant de sa ball. Il était de couleur doré et violet métallisé. C'était un Alakazam shiney. Le pokémon se servit de ses yeux comme de projecteurs. Tandis que le Leviator d'Ondine se servait de sa gueule pour illuminer la grotte.

L' éclairage permit de découvrir la taille phénoménale de la caverne. Il y avait là des colonnes de roches à perte de vue. Elles étaient alignées de façon à créer de longs couloirs. Chacune de ces colonnes était recouverte de symboles braille.

_ C'est quoi? Demanda Ondine stupéfaite.
_ Une bibliothèque? Une base de données? Supposa Eusine tout aussi étonné. En tout cas c'est énorme.

Eusine regarda de plus près une des colonnes.
_ Il y a une date qui figure en haut de celle-ci, déclara Eusine. Elles servent peut-être à dresser un historique des événements survenus durant l'époque où ce sanctuaire était encore habité.

Alors que le groupe était presque arrivé jusqu'au mystérieux appareil, le rayon projecteur de Leviator s'arrêta sur ce qui semblait être une porte taillée dans un matériau différent de celui de la caverne.

_ Je crois que ce sanctuaire est d'une taille bien plus étendue que ne le pensait Poupe, réalisa Eusine. Cette porte pourrait nous conduire vers d'autres pièces encore plus vastes que celle-ci.

Les explorateurs étaient arrivés devant ce qui ressemblait à un pupitre de commande. Le socle de celui-ci émettait de la lumière dans de multiples directions. L'appareil devait être alimenté en énergie grâce à des câbles qui passaient sous terre.

Il y avait deux panneaux latéraux sur lesquels étaient intégrés deux gros cristaux rouges arrondis. Une empreinte de main apparaissait en transparence dans ces cristaux. Un panneau central était recouvert d'une plaque de métal noir sur lequel était taillé un fin grillage.

_ A quoi peut bien servir cet appareil? Demanda Ondine intriguée. Tu penses que ça pourrait ouvrir la porte que nous avons vue?
_ J'en sais rien, répondit Eusine. On en saura plus en le faisant fonctionner.

_ Tu penses savoir comment faire ? Interrogea Ondine.

_ Soyons logiques, les empreintes de main dans les cristaux ça sous-entend qu'il faut mettre ses mains dessus pour enclencher l'appareil, expliqua Eusine rapprochant ses mains des cristaux rouges.

Ondine fit un rapide tour d'horizon de la caverne, pour s'assurer qu'aucun détail ne lui avait échappé. Elle remarqua alors un mystérieux cercle réfléchissant, d'un rayon de trois mètres, qui entourait le pupitre.

_ N'y touche pas, c'est un piège, tenta-t-elle d'avertir.

Mais c'était déjà trop tard! Au contact des mains d'Eusine, les deux cristaux s'illuminèrent en une fraction de seconde. Deux parois hémisphériques sortirent du sol (là où était l'anneau découvert par Ondine) et se refermèrent sur les aventuriers. Ces parois étaient composées d'une matière translucide.

Eusine, Ondine et leur pokémon étaient emprisonnés dans ce qui semblait être une bulle de verre.

Suicune, Leviator, Alakazam avaient tout juste la place de tenir dans la bulle, leur maître décidèrent de les rapatrier dans leur ball.

_ Je ne pense pas que ce soit un piège, mais même si ç'en est un, nous en sortirons facilement en nous téléportant avec Alakazam.

Soudain, un demi-anneau sortit lui aussi du sol et se positionna à la verticale du pupitre, puis il commença à émettre une lumière blanche, comme si sa surface était recouverte d'un écran lumineux.

L'anneau entama des rotations accélérées autour de l'axe (vertical) que représentait le pupitre.

L'anneau semblait déposer de la lumière sur la surface de la sphère. Celle-ci devait avoir des propriétés fluorescentes lui permettant de restituer la lumière qui lui était transmise durant l'intervalle de temps correspondant à deux passages successifs de l'anneau.

Alors que la surface de la sphère était devenue totalement blanche éclatante, Eusine et Ondine réalisèrent que la plaque de métal noir émettait d'étranges sons. Des caractères braille apparaissaient en relief sur chacun des carrés métalliques composant le grillage de la plaque.

Les symboles braille se modifiaient rapidement et Eusine n'était pas capable de décrypter les informations aussi rapidement qu'elles apparaissaient sur l'écran braille.

Soudain, les premières images apparurent à la surface de l'hémisphère. Eusine et Ondine assistaient au survol d'une gigantesque zone urbanisée, aux dimensions impressionnantes. Les rues étaient bondées d'habitants. Des gratte-ciel étaient illuminés durant un coucher de soleil sur une mer déchaînée.

Une multitude de pokémon volant sillonnaient le ciel au dessus de la ville.

_ Qu'est-ce que c'est que cette ville ? S'interrogea Ondine.

_ Probablement l'Atlantide, supposa Eusine. Mais si elle est vieille de plusieurs milliers d'années comme Akinari le prétend, elle est incroyablement avancée techniquement.

Soudain, les images changèrent: elles représentaient la terre vue depuis l'espace. Un immense météore fonce vers la planète. Durant son entrée dans l'atmosphère, il se désagrège en quatre fragments d'une centaine de mètres de diamètre qui s'écrasent dans différentes parties de la région Hoen. L'un des météores s'enfonce en mer générant un raz-de-marée qui ravage une partie de la région et s'abat sur les côtes de l'île où se trouve la cité des anciens, y faisant de nombreux dégâts. La plupart des buildings de l'île sont détruits (hormis la plus grande de toutes les tours). Quelques temps après, les survivants rebâtissent leur ville. On voit un cristal d'où se dégage une lueur blanchâtre au centre de la nouvelle ville. Un homme regarde toute l'île depuis un balcon au sommet de la plus grande tour.

_ Mais, c'est Akinari! S'exclama Ondine.

Les bâtisseurs semblent alors périr de façon étrange. Ils sont atteints par une sorte de virus qui les cristallise. Un groupe qui ressemble à un gouvernement et dont semble faire partie Akinari se réunit en pleine crise. Ils tentent d'engloutir l'île pour éviter que l'épidémie ne se propage au reste du monde. Le cœur de la ville est préservé des eaux grâce à un champ de force.

Quelques sous-marins emmènent des victimes prisonnières de chrysalides de cristal vers le sanctuaire sous-marin.

_ Je crois qu'Akinari ne nous avait pas tout dit, lâcha Eusine.

La vidéo continuait, toutes les chrysalides étaient entreposées dans un immense puits par les derniers survivants.

_ Pourquoi n'a-t-il rien dit à propos de cette maladie? Et du fait qu'il faisait partie du gouvernement? S'interrogea Ondine.

_ Il avait peut-être des choses à cacher, supposa Eusine.

L'image se mit alors à sauter, puis une carte apparut sur la sphère qui englobait Eusine et Ondine. Cette carte semblait indiquer les emplacements des différents piliers construits par les anciens dans la région Hoen, et sur toute la planète.

Puis l'image sauta de nouveau. Akinari apparut alors, il énonça un avertissement des plus étranges:

"Qui que vous soyez, explorateur humain ou pokémon, ne franchissez sous aucun prétexte la porte métallique qui mène au cœur de cette base. Vous risqueriez de libérer un mal qui ravagerait notre monde."

_ De plus en plus étrange! S'exclama Eusine. Pourquoi Akinari nous aurait-il demandé de pénétrer dans un lieu dont il aurait interdit l'accès il y a quelques milliers d'années?

_ Il a pu oublier, plaisanta Ondine.

L'image sauta de nouveau, mais cette fois, une secousse frappa toute la caverne. L'anneau cessa ses rotations, et la sphère s'assombrit redevenant transparente.

Eusine et Ondine voyaient avec stupéfaction que le mini-séisme provoquait la chute de rochers un peu partout dans la caverne. Des brèches se formaient sur les parois de celle-ci, laissant l'eau s'infiltrer.

_ Il faut sortir d'ici! s'exclama Ondine.

Elle sortit son Leviator de sa pokéball et lui ordonna de pulvériser la sphère holographique à l'aide de son Ultralaser.

_ Eusine, nous devons partir, toute cette caverne sera bientôt ensevelie cria la fille alors que l'eau lui arrivait déjà à la cheville.

_ Non, on doit ouvrir cette porte et atteindre le centre de commande du sanctuaire, répliqua Eusine.

_ Toute l'opération qu'on a monté avec les autres se fonde presque uniquement sur les informations qu'a bien voulu nous fournir Akinari. Je ne pense pas qu'on puisse lui faire confiance, annonça Ondine. Il ne nous a pas tout dit, peut-être qu'il nous manipule tous.

_ Il nous a rapidement expliqué ce que nous avions à faire. C'est normal que dans l'urgence, il ait oublié de préciser certains détails, rassura Eusine. Et puis Steven et Marc dépendent de nous pour atteindre les trois créatures minérales… cristallines…

Tous deux s'arrêtèrent un instant, alors que l'eau, leur arrivant déjà à la taille, poursuivait son ascension.

_ Trois créatures cristallines? répéta Ondine. Tu penses que c'est une coïncidence que le peuple d'Akinari ait fini emprisonné dans des chrysalides de cristal justement?

_ Pour en savoir plus, il nous faut franchir cette porte, insista Eusine.

_ Et qu'est-ce que tu fais de l'avertissement? Demanda de nouveau Ondine.

Mais Eusine n'écoutait déjà plus. Il se dirigeait vers la grande porte métallique et demanda à son Suicune et son Alakazam shiney de la défoncer avec leurs techniques Laserglace et Psyko. À contre-cœur Ondine demanda à son Leviator de donner un coup de main aux autres pokémon.

Finalement, ils firent exploser la porte. Ils découvrirent un long couloir, dans lequel l'eau s'engouffra. Le couple, poussé par le courant, monta sur Suicune et récupéra ses autres pokémon.

_ Suicune, essaie de geler l'eau derrière nous, demanda Eusine alors qu'ils pénétraient dans le passage.

Le pokémon accéléra alors. Le déplacement rapide du pokémon généra un courant d'air glacé(Vent glace) qui gela l'eau derrière eux.

Suicune se retourna et boucha définitivement l'entrée d'un habile coup de Laserglace.

De nouveau au sec, les trois explorateurs atteignirent finalement l'extrémité du couloir qui était également bloqué par une porte vitrée, mais celle-ci s'ouvrit automatiquement à leur arrivée. (des détecteurs de mouvement étaient intégrés à la paroi du couloir)

La pièce dans laquelle ils pénétrèrent était toute petite. C'était un cul-de-sac. Mais elle n'était pas taillée dans la roche comme le reste de la caverne. Elle était composée d'éléments métalliques, et plusieurs vitres étaient taillées dans la paroi.

La porte vitrée se referma automatiquement derrière Ondine, Eusine et Suicune.

_ Et nous voici de nouveau piègés, s'exclama Eusine.

_ Je t'avais prévenu que c'était une mauvaise idée. Attends, regarde! s'exclama Ondine.

La fille venait de découvrir des rails en regardant à travers une des vitres.

_ Nous sommes dans une sorte de wagon, ajouta-t-elle alors que l'engin se mit en mouvement vers des sections plus profondes du sanctuaire.

*
* *

Marc et Steven avaient atteint le désert d'Hoen sur le dos de leur Lugia. Celui-ci entamait sa descente vers la singulière formation montagneuse décrite par Akinari.

_ Akinari t'a dit pourquoi ces trois créatures ont été enfermées dans cette montagne? Demanda Steven.

_ Oui, apparemment elles étaient incontrôlables et détruisaient tout sur leur passage sans raison, expliqua le champion.

_ Hum, sympathique, ironisa Steven. Et on va devoir leur demander de l'aide. Qu'est-ce qu'on fait s'ils nous attaquent sans raison? Demanda Steven.

_ On les combat et on les capture, suggéra Marc.

Ils posèrent pied à terre.

_ Apparemment, Eusine et Ondine n'ont pas encore réussi à libérer l'entrée de la montagne, constata Steven. On va devoir patienter.

*
* *

Albert et son Cyber-Lugia perçaient les nuages au-dessus de la montagne de l'île d'Eternara

Le chef de la Team Aqua pouvait apercevoir la route Victoire qui serpentait les pentes de la montagne jusqu'au grand bâtiment qui servait de siège au conseil des maîtres pokémon.

Albert esquissa un sourire, il touchait au but.

Sur le toit du siège du conseil, un jeune homme se dressait face au Cyber-Lugia venant d'apparaître dans le ciel. Damien dégaina son portable et fit le numéro de Spectra:

_ Nous allons subir une attaque, fais évacuer le bâtiment et rejoins-moi sur le toit.

Albert survolait Damien à basse altitude. Il engagea la conversation:

_ Vous devez être Damien, le maître pokémon je suppose? Ma fille m'a beaucoup parlé de vous.

_ Exact, je suis Damien, et vous, vous devez être Albert, le chef de l'organisation criminelle de la Team Aqua. Quant à votre fille cachée, nous avons découvert son identité. C'était très rusé de votre part de faire en sorte qu'elle infiltre le conseil, reconnut Damien qui tentait de gagner du temps pour évacuer l'immeuble.

_ Alors, vous avez fini par découvrir ma véritable identité, dit une voix derrière Damien.

Celui-ci se retourna en direction de la porte d'ascenseur, d'où venait de sortir la fille d'Albert.

_ Glacia! S'exclama Damien.

_ Comment avez-vous fait pour découvrir ce secret? Interrogea l'agent double.

_ Après le vol de l'artefact d'Atalanopolis (voir Péripéties estivales chapitre 1), Steven pensait qu'un agent de la team Magma avait infiltré le conseil. Il demanda à son père, M.Rochard de mener, avec les moyens de sa société, une enquête sur tous les membres du conseil en opérant avec un maximum de discrétion, expliqua Damien. Il se rendit rapidement compte que les informations de ta naissance (date, lieu, parent) étaient erronées, ou falsifiées. Il fit alors le lien avec la fille d'Albert, mystérieusement disparue depuis quelques années. M.Rochard avait sans doute estimé qu'il était trop risqué de téléphoner à son fils pour l'en avertir. Il a dû penser que tu avais mis sur écoute toutes les communications téléphoniques, donc il a préféré envoyer une lettre à Steven, lettre que ce dernier a reçu il y a quelques dizaines de minutes. Dés qu'il l'a su, Steven m'a averti, même s'il se doutait que tu nous écouterais alors. Puis j'ai espionné tes communications téléphoniques.

_ Quel ironie du sort, j'ai été découverte à cause de l'incompétence de la Team Magma! s'exclama Glacia.

_ Ça n'aura bientôt plus d'importance, puisque je vais mettre fin à l'existence de ce conseil, et ressusciter Kyogre, ajouta Albert.

_ Le conseil des maîtres pokémon est le symbole de l'équilibre et de la paix dans la région. Sans son existence, Hoen aurait depuis longtemps sombré dans le chaos. La guéguerre stupide que se mènent les Team Magma et Aqua aurait fait fuir tous les habitants de la région si nous n'avions pas contrecarré vos plans si souvent, expliqua Damien. Je vous empêcherai d'anéantir ce symbole! Par tous les moyens.

_ Allons Damien, même si tu fais partie des meilleurs dresseurs de la région, à deux contre un tu n'as aucune chance, dit Albert.

_ Avec moi, ça fera deux contre deux, lança Spectra qui venait d'arriver sur le toit.

_ Spectra! Tu as pu évacuer tout le monde? Demanda Damien.

_ Oui, à part nous, le bâtiment est vide.

Albert jeta un coup d'œil en contrebas, c'est alors qu'il remarqua le rassemblement de ceux qui venaient d'évacuer.

_ C'était malin de votre part, reconnu Glacia. Tu as profité de notre conversation pour faire diversion.

_ Bien, ne perdons plus de temps alors. Puisque vous tenez tellement à défendre votre organisation au péril de vos vies, je vous accorde un combat réglementaire 2vs2, annonça Albert alors qu'il se posait sur le toit du bâtiment et indiqua à sa fille de le rejoindre. L'enjeu sera la survie du conseil.

_ Spectra, tu es en forme? Demanda discrètement Damien.

_ Oui, mais si Aragon ou Steven étaient restés, ça irait mieux, répondit la dresseuse.

_ Je comprends ce que tu veux dire. Glacia a dû informer son père que le conseil était affaibli par le départ des meilleurs, et que c'était le moment idéal pour eux de s'en prendre à nous et de stopper l'opération de démantèlement de leur organisation. Nous ne devons pas les laisser faire.

Spectra approuvait totalement le discours de Damien.

_ On devrait se méfier du pokémon d'Albert, ajouta-t-elle. Je ne connaîs pas cette espèce, restons prudents, les enjeux sont élevés.

_ On a l'avantage de bien connaître les tactiques de Glacia, chuchota Damien.

_ Mais elle connaît les nôtres… répliqua Spectra.

_ Que le combat commence! Lança Albert lassé par l'aparté des deux maîtres.

_ Oniglali, à toi, enchaîna Glacia.

Le Lugia cybernétique et le monstre de glace s'avancèrent sur l'aire de combat improvisé.

_ Teraclope à toi! Annonça Spectra.
_ Absol Go!! Continua Damien.

Le gros pokémon spectre et le ténébreux félin sortirent de leur pokéball face à leur adversaires.

_ Cyber-Lugia, Cyclone! Ordonna Albert.

Le gigantesque oiseau battit énergiquement des ailes dans la direction de ses adversaires créant une onde de choc qui souffla violemment Damien, Spectra et leur pokémon, manquant de les faire tomber du toit.

_ Absol, combine ta technique de Clonage et de Reflet, et projète une multitude de leurres, ordonna Damien.

Rapidement, Absol utilisa une partie de son énergie vitale pour projeter des illusions optiques de lui-même leurrant ses opposants. Une trentaine d'Absol envahirent le toit du côté de Damien et Spectra.

Face à l'impressionnant dispositif défensif mis en place par Damien, Glacia décida de contre-attaquer sans plus attendre:

_ Oniglali, fais souffler ton Blizzard sur nos adversaires, ordonna Glacia.

Le Pokémon de glace ouvrit sa bouche d'où il envoya un violent vent glacé et chargé de flocons de neige sur les derniers défenseurs du conseil.

Alors que leur pokémon encaissaient ce violent blizzard, Damien conseilla une tactique à Spectra:

_ C'est la créature d'Albert qui est la plus dangereuse. Il faut la mettre hors d'état de nuire au plus vite. Détruisons son armure! Spectra, sers-toi du Feu-follet de Teraclope sur cet oiseau, conseilla discrètement Damien. Le feu devrait faire fondre le métal qui le protége.

_ Teraclope, envoie ton Feu-Follet embraser ce Lugia! Ordonna Spectra.

Le Teraclope se dégagea de la neige qui l'avait enseveli, puis se concentra quelques instants et cracha une boule de feu. Celle-ci balbutia dans les airs, slalomant entre les copies illusoires d'Absol, comme si elle était douée d'intelligence.

_ Cyber-Lugia, sers-toi du Rune-Protect! Lança Albert.

L'oiseau géant poussa un assourdissant hurlement, alors qu'une barrière de protection psychique se répandait, l'englobant ainsi que son équipier de glace.

La boule de feu se disloqua en gerbes ardentes au contact du mur invisible.

Dans le feu de l'action, Damien profita de la diversion du Feu-Follet pour enchaîner sur une attaque au corps à corps:

_ Absol, utilise tous tes duplicata pour mener une attaque Tranche combiné, ordonna Damien.

Les uns après les autres, les Absol se lancèrent à l'assaut de Lugia. Ils parvinrent à érafler l'armure de l'oiseau, sans toutefois lui causer de lourds dégâts.

_ Ah!ah!ah! Ricana Albert. Mon Cyber-Lugia possède un arsenal défensif physique et psychique d'une grande efficacité, n'est-ce pas? Vous ne parviendrez jamais à l'atteindre. Ah!ah!ah! Ricana-t-il de nouveau. Vous, les représentants de la plus haute instance pokémon, vous me faites bien rire. C'est tout ce dont vous êtes capables! Vous le conseil des maîtres pokémon! Censé préserver l'ordre et la justice. Glacia, finissons-en. Cyber-Lugia, lance ton Ultralaser et balaye tous les Absol!

_ Oniglali, Laserglace sur Teraclope! Enchaîna Glacia.

Cyber-Lugia concentra une infinie quantité d'énergie dans sa gueule puis la cracha en une multitude de rayons d'intense lumière blanche qui vinrent pulvériser chacune des copies d'Absol ainsi que l'original qui fut jeté à terre par le souffle des explosions.

L'Oniglali projeta son rayon givrant sur Teraclope qui prit appui sur ses jambes pour résister à l'attaque, mais rapidement, le spectre fut submergé par le givre et finit emprisonné dans un cercueil de glace.

_ À présent que vos deux pokémon sont inaptes au combat, nous pouvons nous proclamer vainqueurs, annonça fièrement Albert. Maintenant vous allez disparaître en même temps que votre conseil.

Albert grimpa sur le dos de son Cyber-Lugia et invita sa fille à le rejoindre. Glacia fit rentrer son Oniglali dans sa ball et grimpa derrière son père, puis l'oiseau s'élança de nouveau dans les airs.

Le Lugia prit ses distances avec le bâtiment, en vue d'une attaque destructrice.

_ Spectra, ne les laissons pas détruire le conseil. Tous mes pokémon, A L'ATTAQUE! Cria Damien tout en lançant cinq de ses pokéball (tous sauf celle d'Absol).

Spectra approuva, et imita son équipier.

Une dizaine de pokémon était prêt à en découdre avec le Cyber-Lugia pour protéger le conseil: Sharpedo, Cacturne, Tengalice, Grahyena, Farfuret, Branette, Tenefix, Feuforeve, Munja, et Spectrum.

_ Cyber-Lugia, concentre ton attaque Ultralaser et pulvérise ce bâtiment, ordonna froidement Albert.

Le terrifiant volatile, abrité dans sa carapace métallique, concentra une importante quantité d'énergie lumineuse dans sa gueule.

_ Spectra, c'est maintenant ou jamais! Cria Damien.

_ Tous nos pokémon, Ball'ombre! Maintenant! Ordonnèrent à l'unisson les deux maîtres.

Tous les pokémon réunis sur le toit concentrèrent leur énergie en boules ténébreuses qu'ils envoyèrent simultanément en direction du Cyber-Lugia. Celles-ci se combinèrent dans les airs, formant une orbe d'énergie sombre.

L'oiseau projeta son Ultralaser chargé d'une chaleur si intense qu'elle transformait l'air en plasma sur son sillage.

Le choc des deux attaques provoqua une importante déflagration dans l'atmosphère, répandant une fumée noire qui empêchait les opposants de voir ce qui se passait.

Sur le toit, Spectra aperçut une lueur se propager dans le nuage de fumée.

_ On a échoué, lâcha-t-elle.

Une fraction de seconde plus tard, l'Ultralaser pulvérisa le toit de son intense chaleur. Tout le bâtiment explosa. Les étages s'effondrèrent les uns sur les autres, dégageant un nuage de poussière et de débris qui se répandirent dans le Mont Eternara.

Quelques instants plus tard, la fumée s'étant un peu dissipée, Albert et Glacia n'apercevaient plus qu'un tas de gravas embrasés là où se dressait autrefois le quartier général du puissant conseil des maîtres pokémon.

_ Maintenant, le conseil ne nous posera plus jamais de problème! s'exclama Albert victorieusement.

_ Papa, Steven était parti sur une piste menant à Poivressel. Il faudra faire attention à lui, conseilla Glacia. Aragon est parti au Mont-Chimnée pour former une alliance avec la Team Magma. On devrait rester vigilant.

_ Le conseil n'a même plus de siège officiel. Ils auront du mal à faire quoi que ce soit, assura Albert.

_ Et maintenant, que fait-on? Demanda Glacia.

_ Cyber-Lugia, fonce vers notre forteresse flottante, au sud de Pacifiville, ordonna Albert. Nous allons nous occuper de Kyogre.

*
* *

La cabine fonçait rapidement dans les tunnels sous-marins menant Eusine et Ondine vers les mystères du sanctuaire de l'ancien peuple d'Akinari.

Soudain, au détour d'un obscur virage, le wagon pénétra dans une caverne aux dimensions colossales. Un étrange bâtiment central fournissait de la lumière grâce à une étrange boule d'énergie qui flottait en lévitation au-dessus de son toit.

La caverne était de forme ovoïde, et son sommet semblait culminer à prés de 200 mètres au dessus des têtes d'Eusine et Ondine. Mais le plus terrifiant était que les parois étaient recouvertes de milliers de cristaux de plusieurs mètres de long, et chacun de ces cristaux renfermait un corps humain, et était fixé dans des appareillages sur la paroi de la caverne.

Le wagon traversa un petit lac à l'eau claire et pure en direction du bâtiment central de la caverne.

Le véhicule ralentit. Le frottement des freins sur les roues produit quelques étincelles et crissements métalliques qui retentirent dans l'immense caverne.

Finalement lorsqu'ils arrivèrent au terminus, les portes vitrées du wagon s'ouvrirent automatiquement.

Un air glacé et humide fit grelotter les deux aventuriers qui sortirent du wagon pour observer plus attentivement la gigantesque caverne.

_ C'est le puits que nous avons vu tout à l'heure dans l'hémisphère, affirma Ondine.

_ Les victimes de la cristallisation ont dû être rassemblées ici pour éviter la propagation de la maladie, supposa Eusine.

_ Tu crois qu'on risque d'être contaminé, demanda la fille inquiète.

_ Je ne sais pas, mais dans tous les cas, il ne faut pas nous attarder ici, conseilla Eusine.

Tous deux gravirent rapidement l'escalier qui les mena à ce qui semblait être l'entrée de la tour. Les parois métalliques du bâtiment étaient recouvertes de rouille qui s'était formée en raison de l'humidité de ce lieu.

Eusine s'approcha d'une porte vitrée fermée, espérant déclencher un système d'ouverture automatique, comme celui qu'ils avaient vu précédemment.

Mais il ne se produisit rien. Eusine décida d'employer la manière forte en envoyant Suicune défoncer la porte.

Suicune se jeta contre celle-ci, et la traversa en explosant le verre.

Eusine et Ondine le suivirent à l'intérieur du bâtiment.

_ Maintenant, cherchons la salle des commandes, suggéra Eusine.

_ Cette tour fait une trentaine d'étages, comment faire pour trouver celui que nous cherchons? S'interrogea Ondine en se dirigeant entre les bris de verre vers ce qui semblait être un ascenseur.

_ Il y a cette boule lumineuse sur le toit, allons la voir de plus prés.

Eusine rappela Suicune dans sa ball puis entra avec Ondine dans l'ascenseur, pour se rendre au dernier étage.

_ Tu ne trouves pas ça étrange que tout soit en état de marche ici? Demanda la jeune fille intriguée.

_ Tu crois que quelque'un s'occupe de la maintenance? Demanda ironiquement Eusine. Nous sommes sans doute les premiers à pénétrer si loin dans ce sanctuaire depuis des milliers d'années.

_ Il pourrait y avoir un survivant qui se serait occupé de cet endroit durant des milliers d'années, Akinari a bien vécu tout ce temps, je ne vois pas pourquoi il serait le seul, expliqua Ondine.

A leur arrivée à l'étage souhaité, les portes de l'ascenseur s'ouvrirent. L'appareil n'était pas arrivé sur le toit, mais à l'étage du dessous. Les explorateurs découvrirent une immense pièce entièrement remplie d'instruments de haute technologie.

Il y avait là plusieurs postes de commande recouverts d'une multitude d'écrans.

Ondine et Eusine observèrent les différents appareils à la recherche de celui qui activerait l'ouverture des mines.

Soudain, la fille cria de douleur. Eusine se tourna aussitôt vers elle, inquiet. Elle prit sa cheville entre ses mains et dit à Eusine de continuer.

Eusine arriva devant le poste de commande. Il y avait d'étranges claviers braille comme sur l'appareil vidéo qu'il avait vu plus tôt.

Mais sur un des écrans vidéo, il reconnut une représentation schématique de la formation rocheuse décrite par Akinari. Il prit le temps de décrypter le braille figurant sur les commandes qui entouraient l'écran vidéo. Il trouva une manette entourée de symboles signifiant « ouverture » et poussa celle-ci. L'écran se mit alors à clignoter en rouge et il y eut une légère secousse dans toute la caverne.

Peu après, Ondine rejoignit Eusine.
_ Alors, tu as réussi? Demanda-t-elle.
_ Oui, J'espère, répondit Eusine. Mais toi, qu'est-ce que tu avais tout à l'heure?

Ondine releva son jean encore trempé pour exhiber sa cheville endolorie. La vue de celle-ci leur glaça le sang. La cheville d'Ondine était recouverte d'une fine couche de cristaux qui s'étendait lentement mais sûrement vers son pied et le reste de sa jambe.

_ Ce sont les premiers symptômes de la maladie, dit une voix grave derrière eux.

Les deux aventuriers se retournèrent stupéfaits.
_ Akinari !?! S'exclamèrent-ils en cœur.

_ Non! On m'appèle Elytis répondit l'homme qui avait les mêmes traits qu'Akinari. Vous avez rencontré Akinari?

Ondine et Eusine acquiescèrent, se demandant si Elytis était le frère jumeau d'Akinari, ou autre chose qui expliquerait qu'il n'ait pas été atteint par la cristallisation.

_ Étonnant, il vous a envoyé ici je suppose? Demanda Elytis.

Ils acquiescèrent de nouveau, et expliquèrent les raisons qui les avaient mené là.

_ Et bien, nous allons au devant de graves ennuis. Mais dans ces conditions, Akinari a bien agi en vous envoyant ici. Même si c'est un plan très audacieux qu'il a mis au point. Vous envoyer ici était très risqué. Et dire qu'il ne devait servir que de diplomate et d'aide aux explorateurs.

_ Servir? Répétèrent les deux autres. C'est à dire?

_ Comment? Akinari ne vous a pas expliqué ce qu'il est réellement? Demanda Elytis.

Ondine et Eusine signifièrent que non.

_ Bon, je vais vous expliquer qui nous sommes.
_ Mais avant, dites-moi ce qu'est cette maladie, que va-t-il m'arriver? Demanda Ondine très inquiète.

_ Vous risquez de finir comme tous ces gens dit Elytis en désignant les centaines de chrysalides qui recouvraient les parois de la caverne.

*
* *

Le soleil brillait haut dans le ciel, au-dessus du désert d'Hoen. La chaleur était suffocante.

Steven et Marc s'étaient assis sur une dune de sable, prés de l'étrange montagne qui n'en était pas vraiment une et qui ressemblait plutôt à un gros rocher.

Ils attendaient patiemment d'entrer dans la montagne. Le lugia qui les accompagnait était particulièrement affaibli par la chaleur et la sécheresse du désert. Le pokémon était plutôt habitué à nager dans la mer.

Soudain, il y eut un court tremblement de terre. Steven et Marc se levèrent aussitôt et firent le tour de l'immense rocher cherchant une éventuelle ouverture.

_ Marc! Je l'ai trouvé, cria Steven.

Marc le rejoignit. Ils étaient face à une porte de deux mètres de haut qui s'était ouverte dans la roche laissant apparaître un très sombre couloir.

_ Lugia, l'entrée est trop petite pour que tu puisses nous suivre, annonça Marc au pokémon. Attends nous ici.

L'oiseau s'allongea sur le sable, à l'ombre du rocher pour économiser ses forces. Steven et Marc s'aventurèrent prudemment à l'intérieur du rocher géant.

Après avoir avancé d'une quinzaine de mètres, ils s'arrêtèrent entendant ce qui semblait être des fracas métalliques.

_ Ils sont là, chuchota Steven.

Une vingtaine de points lumineux apparurent dans l'obscurité, à quelques mètres devant les deux dresseurs. Ces points lumineux émettaient des faisceaux laser, de faible intensité qui visèrent les deux intrus.

*
* *

Conformément aux ordres d'Albert, Selena avait pris le commandement de la forteresse flottante de l'organisation. La présence de ce navire aux dimensions d'une ville était dissimulée grâce aux pouvoirs de certains pokémon aquatiques qui enveloppaient la forteresse d'acier d'une épaisse et permanente brume. Le bastion mobile était composé de nombreux bâtiments construits sur une plate-forme d'acier de plusieurs milliers de mètres carré. Des embarcations accostaient à chaque minute sur ses différents quais y débarquant le personnel évacué des différentes bases de la région. Des Airmure effectuaient des rondes au-dessus des bâtiments pour assurer la surveillance aérienne.

Dans la salle de commandement, de nombreux marins contrôlaient l'arrivée du personnel évacué depuis les différentes bases de la Team Aqua démantelées par la police.

Un des marins fit son rapport à Selena :

_ Commandant, nous avons recensé l'évacuation d'une vingtaine de bases. Actuellement 1500 marins ont déjà rejoint la forteresse. Ce qui représente l'effectif de dix bases. Nous estimons que dans quelques heures, la forteresse accueillera 3000 réfugiés. Le personnel de bord est déjà débordé.

_ Que les réfugiés qualifiés viennent en aide à l'équipage suivant leur compétence et les besoins actuels, coupa Selena.

_ Commandant, je dois aussi vous informer que le sous-marin transportant Poupe et Eusine vient d'arriver à quai, continua le marin.

_ Faite-les monter jusqu'ici ordonna Selena. Autre chose?

_ Oui, Albert et sa fille ne devraient plus tarder à arriver.

_ Sa fille?! S'exclama Selena. Je ne savais même pas qu'il en avait une.

Quelques instants plus tard, Poupe et Marco arrivèrent dans la salle de commandement. Selena s'approcha, et observa attentivement Marco.

_ Je vous reconnais! dit-elle au vieux marin. Vous étiez le capitaine du petit navire qui est tombé en panne avant la tempête (voir chapitre 1). Qui sont les abrutis qui vous ont pris pour Eusine? Trouvez-les et mutez-les aux cuisines, ordonna Selena à son plus proche subordonné.

_ Commandant, nous avons le sonar fabriqué par la société SARL. Celui capable de détecter les sources d'énergie sous-marines, expliqua un autre marin.

_ Installez-le immédiatement, ordonna la commandant. Qu'il soit fonctionnel avant l'arrivée d'Albert! Nous en aurons besoin pour localiser la dépouille de Kyogre.

*
* *

Le majestueux Libegon survolait le Mont-Chimnée en évitant les nuages de cendre qui s'en dégageaient.

Aragon avait déjà effectué plusieurs rotations autour du volcan, espérant localiser l'entrée du Quartier Général de la Team Magma, mais sans résultat. Il décida de se poser au sommet du volcan et de demander des informations aux touristes qui passaient par là, mais la plupart n'étant pas originaires d'Hoen, ne savaient même pas de quoi leur parlait Aragon.

Le maître des dragons s'assit quelques instants sur un rocher basaltique pour reprendre ses forces après le long voyage qu'il avait effectué sur le dos de Libegon.

Soudain, il entendit la voix d'une vieille femme scander "qui veut mes Lava cookies? Moelleux et croustillants à la fois. Achetez mes Lava cookies tout chauds."

Aragon se releva et interpella la vieille vendeuse:

_ Madame, est-ce que vous auriez aperçu des agents de la Team Magma roder par ici ces derniers temps? Demanda-t-il.

_ Oui, on en voit quelquefois passer par ici, répondit la vieille femme. Mais pourquoi demandez-vous ça?

_ Eh bien, en fait, je fais partie du conseil des maîtres pokémon. Je viens rencontrer le chef de leur organisation pour conclure une alliance avec eux. S'il vous plait, montrez-moi quelle direction prennent les agents que vous avez aperçu, demanda Aragon.

_ Le conseil des maîtres pokémon veut traiter avec la Team Magma! Ce n'est pas dans vos habitudes, que se passe-t-il pour que vous en arriviez là? Demanda la vieille femme.

_ Ça doit rester secret, répondit Aragon. S'il vous plait, indiquez-moi la direction, insista-il.

_ Eh bien généralement, ils descendent par le sentier Sinuroc. Venez, je vais vous y conduire, répondit la vendeuse.

La vieille femme descendit, avec une agilité surprenante pour son âge, le sentier qui serpentait sur la pente extérieure du volcan. Aragon la suivait du mieux qu'il pouvait.

Finalement la vieille femme s'arrêta dans un virage, face à la paroi du volcan.

_ Pourquoi vous arrêtez-vous? Demanda Aragon derrière la vieille.

_ C'est ici! Répondit-elle.

D'un geste expert, elle retira son habit de marchande, qui n'était autre qu'un astucieux déguisement dissimulant sa combinaison d'agent de la Team Magma. Elle se retourna ensuite vers Aragon et lui annonça:

_ Je fais moi-même partie de la Team Magma. Je vais vous conduire à notre chef, Arthur.

Elle se retourna de nouveau, et fit pivoter un rocher contre la paroi du volcan, révélant une plaque métallique qui était dissimulée dessous.

La vieille femme posa sa main sur la plaque. Il s'agissait d'un système d'identification d'empreinte digitale. Une fois la surface de sa main scannée, un bloc rectangulaire (de quelques mètres carré) de la paroi s'ouvrit en deux, laissant apparaître une entrée.

La vieille femme invita Aragon à entrer, puis à sa suite, elle jeta un coup d'œil derrière elle pour s'assurer que personne ne les avait suivi. La porte se referma automatiquement après leur passage.


************

Bande annonce :

Nimbus et Akinari atteindront le pilier céleste, et y découvriront l'histoire du cristal géant. Le virus de la cristallisation va-t-il de nouveau se propager? Ondine, Eusine, Marc et Steven vont-ils y survivre? Les golems vont-ils accépter d'aider Marc et Steven? La Team Aqua trouvera-t-elle la dépouille de Kyogre? Aragon parviendra-t-il à convaincre la Team Magma de l'aider, et que fait exactement la Team Magma au Mont Chimnée?

Découvrez les plus grandes révélations des LéGendes de L'Océan dans le prochain chapitre:

La quête des légendes (2nd partie): La communauté des dragons et la malédiction des météores.