Accéder au contenu de la page

Édition #52


Analyse VGC – Retour de Londres

C’est fait ! La première compétition officielle et de grande envergure dans le tout nouveau format VGC2017 s’est tenue du 9 au 11 décembre 2016 à Londres.

Le VGC2016 est mort, vive le VGC2017 ! L’occasion pour nous tous de revoir complètement le fonctionnement de nos équipes. Finis les Groudon, Xerneas, Kyogre et compagnie, plus de Méga-Pokémon, le VGC fait peau neuve cette année.

Comme en 2014, le format se limite aux Pokémon du Pokédex régional, de quoi voir apparaître des Pokémon que l’on n’attendait pas ! Et des nouveautés, il y en a eu dans cette compétition. Pour débuter cette rubrique, voilà un petit récapitulatif de ce que l’on a pu observer à Londres le week-end dernier.

Rétrospective des Pokémon

Une finale Dantesque

Avant toutes analyses, rendons à César la couronne qui lui revient : après 3 matchs pleins de rebondissements et de prédictions, ce fut l’Espagnol Miguel Marti de La Torre qui devient le premier champion européen du VGC2017, en venant à bout de l’Italien Nico Davide Cognetta. Voici, en prime, un aperçu de l’équipe du champion :

L’équipe du champion
Pokémon #797
Bamboiselle @Restes Objet restes
Boost Chimère
Nature : Prudent
- Clonage
- Abri
- Vampigraine
- Tacle Lourd

Pokémon #526
Gigalithe @Rocazélite Objet rocazelite
Sable Volant
Nature : Rigide
- Garde Large
- Abri
- Éboulement
- Tacle Lourd

Pokémon #423
Tritosor @Baie Rangma
Lavabo
Nature : Relax
- Ébullition
- Laser Glace
- Soin
- Toxik

Pokémon #785
Tokorico @Ceinture Force Objet ceinture_force
Créa-Élec
Nature : Timide
- Éclat Magique
- Coup de Jus
- Abri
- Tonnerre

Pokémon #59
Arcanin @Baie Sitrus Baie sitrus
Intimidation
Nature : Jovial
- Feu Follet
- Aboiement
- Boutefeu
- Abri

Pokémon #445
Carchacrok @Veste de Combat Objet veste_de_combat
Voile Sable
Nature : Jovial
- Direct Toxik
- Séisme
- Éboulement
- Crocs Feu

Des Pokémon surreprésentés !

La première chose que l’on a pu observer à ce championnat est la popularité de certains Pokémon. Voici un petit florilège des Pokémon que l’on a pu trouver dans cette compétition.

Une fusée spatiale

Pokémon #797

Bamboiselle, l’Ultra-Chimère de type Vol / Acier est un des Pokémon les plus marquants de ce tournoi, à tel point que j’ai décidé d’en faire mon coup de cœur, je vous en parle donc un peu plus à la fin de la rétrospective.

Un chien intimidant

Pokémon #59

Arcanin, Pokémon Légendaire de la 1G est un Pokémon habitué du VGC, ses statistiques loin d’être mauvaises et son accès à Intimidation en font un des meilleurs Pokémon Feu du format. Non content de baisser la statistique d’Attaque de ses adversaires lors de son entrée, Aboiement, une de ses capacités, baissera aussi leurs Attaques Spéciales.

Une limace bouillonnante

Pokémon #423

Tritosor, avec ses deux immunités aux types Électrique et Eau (grâce à son talent Lavabo), est un Pokémon défensif des plus convaincants. Avec Soin, Toxik, Ébullition, Laser Glace ou Séisme il jouera son rôle de support à merveille. Mais je laisse le soin à Gourmont de vous parler plus en détail de ce Pokémon dans son article.

Des Totems énervés !

Pokémon #785 Pokémon #786 Pokémon #787

Des Toko en veux-tu, en voilà, les deux monstrueux Sweepers, Tokotoro et Tokopyion. Non satisfaits de leur 130 de statistiques de base, l’un en Attaque l’autre en Att Spé, s’offrent un boost de 50% sur leur Stab. On note aussi la présence de Tokorico, le plus rapide des Totems avec ses 130 de Vitesse, qui est lui aussi très dangereux.

Des Pokémon de l’Autre Monde

Pokémon #798 Pokémon #796

Tout juste sortis de l’Ultra-brèche, les puissants Pokémon de l’autre dimension ont déjà envahi les équipes de VGC. Leur talent commun, Boost Chimère (une version améliorée d’Impudence), en fait clairement les plus grosses menaces du format.

Un Pokémon du monde virtuel

Pokémon #233

Porygon2, narguant son évolution PorygonZ, arrive bien avant ce dernier en terme d’utilisation. Bien que l’on puisse l’imaginer avec le cristal Z de type normal (la Normazelite) à cause de son accès à l’attaque Conversion (dont la version Z augmente toutes les statistiques de ce Pokémon d’un cran), c’est plutôt avec l’Évoluroc que l’on retrouve notre coincoin informatique. Mais en observant les sets utilisés dans la finale, on note que ce Pokémon a une tout autre utilité : poser la Distorsion. En effet, dans 75% des teams des quarts de finale le Pokémon Virtuel portait l’Évoluroc et utilisait la capacité Distorsion. De nouveau, lisez l’article de Gourmont pour en savoir plus sur ce Pokémon.

Des mécaniques folles

En plus des nouveaux Pokémon, le VGC2017 tente de proposer une nouvelle approche des mécaniques de jeu, voici une seconde rétrospective portant sur les mécaniques que vous risquez de trouver en VGC.

Un nouvel accord sur le climat

N’en déplaise aux climatosceptiques, il est stratégiquement prouvé que les Pokémon ont un impact important sur le climat de la Pokésphère. Seul héritage du VGC 2016, le climat continue de se faire remarquer en VGC, bien que les poseurs de climats soient devenus bien moins colossaux : fini le soleil infernal de Primo-Groudon, bienvenue à une tortue de feu nommée Chartor, et fini le déluge promis par Primo-Kyogre, on devra se contenter du Crachin de Bekipan. On notera aussi la présence d’un Feunard d’Alola dans une des teams des quarts de finale.

L’utilisation des attaques Z

Grande nouveauté de cette génération, les attaques Z prennent la place des méga-évolutions. Une attaque surpuissante le temps d’un tour, le finaliste Nico Davide Cognetta et son Tokopyion doté de la Psycho-Pulvérisation EX ont bien compris comment l’exploiter. En effet, cette combinaison permet au Tokopyion de lancer une attaque à 175 de puissance de base, à cela s’ajoute 50% de bonus pour le Stab, et 50% de bonus supplémentaire pour Champ Psychique, soit un peu plus de 390 de puissance. Cela représente plus ou moins la puissance d’un Lance-Flamme sur un Cizayox.

Un monde distordu

Beaucoup plus populaire que dans les formats solo, la Distorsion est un mode de jeu à part dans les formats doubles. Des Sweepers lents et presque impossibles à rattraper une fois les dimentions faussées, ainsi que des Pokémon défensifs soudain capables de dépasser les plus rapides Pokémon ennemis, font de la Distorsion une stratégie des plus viables en VGC2017.

Coup de Coeur

Présent dans les teams de deux finalistes avec un set identique, Bamboiselle aura marqué les esprits durant la finale. Ce Pokémon est assurément mon coup de coeur pour cette génération.

Le set

On notera que comme on ne connaît pas précisément l'investissement du champion, je mets une répartition possible de ce Pokémon.

Pokémon #797
Bamboiselle @Restes Objet restes
Nature : Prudent
252 EV PV, 252 EV Défense Spéciale, 4 EV Vitesse
- Clonage
- Abri
- Vampigraine
- Tacle Lourd

Analyse rapide d’un Champion

Ce Pokémon a l’un des meilleurs double type du jeu, le même qu’Airmure, uniquement faible au Feu et à l'Électricité, et comptant pas moins de 2 immunités et 8 résistances utiles. À cela s’ajoute des statistiques particulièrement intéressantes, lui permettant d’être joué aussi bien physique que spécial, défensif qu’offensif. Pour finir vous ajoutez un talent génialissime, Boost Chimère qui augmentera d’un cran sa meilleure statistique à chaque fois que Bamboiselle mettra un Pokémon KO.

En VGC 2017, il sera très probablement joué défensif, plus particulièrement orienté Défense Spéciale. En effet, en plus de l'incontournable Abri, il dispose d’options défensives particulièrement intéressantes. La capacité Vampigraine lui offrant un soin passif bienvenu tout en retirant 1/8ème de la vie du Pokémon infecté. On notera aussi que la pratique du switch étant beaucoup moins répandue en VGC que dans les formats solo, un Pokémon sous Vampigraine le restera possiblement jusqu’à ce qu’il soit mis KO.

On lui mettra aussi Clonage, qui le protégera des modifications de statut, et qui, avec le soin procuré par les Vampigraines combiné à celui des Restes, sera un très bon moyen d'augmenter l’espérance de vie de Bamboiselle. Durant la finale on a aussi pu constater que Bamboiselle utilisait Clonage pour se protéger des Vampigraines des Bamboiselle ennemis.

Pour finir, on notera aussi que Bamboiselle est le Pokémon le plus lourd du jeu (avec Cosmovoum) et que son Tacle Lourd est une attaque stabbée à 120 de puissance sur tous les Pokémon plus légers que Ho-Oh, soit la grande majorité des Pokémon.

Conclusion

Probablement l’un des ténors de l’OU, Bamboiselle risque bien d’être aussi un des chouchous du VGC 2017. Et de manière générale, ce premier tournoi nous annonce la couleur pour la suite : un métagame nettement plus riche que celui de 2016.

Bonus : La Vidéo de la finale

Voici aussi, pour ceux qui l'auraient ratée, une vidéo YouTube d’une chaîne espagnole qui propose une rediffusion du stream de cette finale. Coupez le son si l’anglais des commentateurs vous horripile, les matchs sont très intéressants !



Par L'Ambassadeur, avec l'aide de Bob9253 & Gourmont
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
22/05 - Evendex
  • Tokopisco Shiny JAP (via code 7G)
    Fiche Tokopisco Shiny
    Events du moment / à venir
22/05 - Pokémon GO
  • Pokémon Chromatiques
    Combats en Raid
    Archives Journées Pokémon
    Histo Community Day
    Archives (Events Généraux)
Réseaux sociaux
Anime
Partenaires




Publicité