Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Requiem pour l'avenir de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 31/03/2008 à 00:23
» Dernière mise à jour le 18/04/2011 à 15:42

» Mots-clés :   Aventure   Cross over   Science fiction

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Episode 14 : Girls Power !
C'était une simple question, mais Q-Ice voulait quand même la leur poser. Il voulait s'assurer que ça ne s'était passé que dans ce rêve. Il demanda d'abord à Kat.

- Dis-moi Kat, tu t'entends bien avec ton frère ?

La question surpris la jeune fille mais elle afficha un large sourire.

- Cette question. Évidement. Nous ne nous sommes jamais disputés.
- Même quand vous étiez plus jeunes ou pour un rien ? C'est arrivé à n'importe qui ce genre de trucs.

L'adolescente réfléchit pendant un moment.

- Nan. Tu peux demander à mon frère si ça te chante, mais la réponse sera aussi "non".

Certes, mais il voulait être vraiment sûr. Zen sortait justement de la douche. Q-Ice attendit qu'il se soit préparé avant de lui poser exactement la même question. Son ami hocha les épaules.

- Nan plus, sauf si tu considères le taquinage comme un accrochage... Pourquoi tu me poses cette question ?
- Oh... Pour savoir. Cela fait maintenant un bon bout de temps qu'on se connait et je ne vous ai jamais vu vous énerver l'un contre l'autre.

Le frère et la soeur s'échangèrent un regard.

- Il n'a pas à savoir pourquoi, dit Zen d'une voix faible que seule Kat perçue.
- S'il savait... répondit Kat tout aussi bas.
- Vous vous marmonnez quoi ?
- Rien, rien, truc familial... répondirent les deux adolescents d'une même voix.

Q-Ice se demandait si cette voix qu'il avait entendue à plusieurs reprises n'essayait pas de le tester. Cela faisait quelques temps qu'il faisait des rêves étranges. Si Zen et Kat s'entendaient si bien, pourquoi ils les voyaient en colère ? Oh, et puis zut, ce n'était qu'un simple rêve après tout. Les rêves sont parfois si bizarres...

Le dresseur des glaces vit ses compagnons en train d'éclater de rire alors que Kirlia était en train d'essayer les affaires de sa maîtresse, mais les vêtements étaient tous trop grands pour la pokémon psychique.

- Définitivement un rêve ! se dit-il à voix basse.

Toute la matinée, Q-Ice avait observé Zen qui paraissait... Être un peu trop zen justement. Le dresseur allait devoir affronter Ryusuke dans l'après-midi, le jeune homme qui avait battu le dresseur des glaces à plate couture. Ce dernier s'étonnait de son calme.

- Euh... Tu n'es pas stressé ? demanda-t-il au dresseur aux cheveux bruns.
- Si, à mort même...
- Mais comment tu fais pour rester si calme ?

Pour toute réponse, il désigna Feuforêve qui était en train de chanter.

- Son chant reste apaisant malgré la pression... Mais qu'es-ce qui t'arrives ? Je te trouve bien souciant aujourd'hui.
- C'est juste que... Que tu vas affronter le type qui m'a vaincu. Tu vois où je veux en venir ?

Son ami hocha la tête.

- Je ferrais de mon mieux.

L'après-midi arriva un peu trop vite au goût de Q-Ice, mais Zen restait confiant. Le stade était plein à craquer, et ce n'était que les huitièmes de finale.

- J'arrive pas à croire que je sois arrivé aussi loin, dit le dresseur aux cheveux bruns.
- Fais-moi plaisir en entrant dans le Top huit, lui répondit son ami.
- Le premier match des huitièmes de finale va commencer, annonça l'arbitre, Zen et Ryusuke sont attendus sur le terrain.

Zen croisa les doigts.

- Je peux le faire !

Daniel et Misha étaient assis parmi les spectateurs, mais le dresseur aux lunettes de soleil semblait troublé.

- C'est étrange, je n'arrive pas à prédire l'issue de ce combat...
- Téhihihi, laissons le destin choisir dans ce cas.

Les deux challengers venaient de se serrer la main et s'installaient à leurs places respectives. Q-Ice avait raison ; de près, Ryusuke avait une carrure impressionnante pour un jeune homme. Les règles furent énoncées : un contre un et la victoire reviendrait à celui qui mettrait KO les trois pokémons adverses. Les dresseurs avaient par contre le droit de sortir tous leurs pokémons avant le début du match.

- C'est ce que je vais faire, dit le jeune homme en lançant deux poké-balls.
- Heu, moi, je ne le fais pas.

La Draco et la Milobellus Shiney apparurent, gracieuses et majestueuses. L'adolescent était fasciné par leur entrée, mais il ne se sentait pas bien non plus, pas à cause de son adversaire, mais d'autre chose. Puis la Gardevoir aux cheveux rouges apparut aux côtés de son partenaire. Un détail sauta aux yeux de Ryusuke.

- Tu as enlevé ta robe ?
- Oui ! répondit sèchement la créature psychique.

Le jeune homme recula sous l'effet de surprise. Son amie était visiblement furieuse.

- Pourquoi j'ai comme l'impression que ça va partir en live ? se demanda le dresseur aux cheveux bruns pour lui-même.
- Ryusuke contre Zen, commencez !
- Ryusuke ! Je commence la première ! dit la pokémon aux cheveux rouges.
- Tu es sûre ?
- Oui !

Sa réponse était claire, nette et précise, et sa tonalité, ferme. Zen sentait que son malaise s'accentuait. Troublé, il lança l'une de ses poké-balls sans même regarder celle qu'il avait choisie.

- Oups...

Au grand étonnement des deux dresseurs, ce fut Tarsal qui apparut la première. Le premier combat opposerait donc deux pokémons d'une même famille. En voyant sa sous évolution arriver, Gardevoir sembla se mettre en colère. Elle lança alors un regard très intimidant à sa petite adversaire qui prit peur.

- HIIIIII !

Apeurée et en larmes, Tarsal bondit sur Zen qui réceptionna sa pokémon du mieux qu'il put. Il tenta de la réconforter avec un câlin.

- Là, là, ne pleures plus...

La petite créature s'agrippa alors au cou de son maître qui, un peu gêné, rougit légèrement.

- Raah... RYUSUKE !

Tous les regards convergèrent vers Gardevoir qui était rouge de colère.

- Tu ne m'as jamais prise dans tes bras comme ça ! hurla la pokémon psychique.

Q-Ice, qui avait vu et entendu toute la scène, se retenait d'éclater de rire, et il n'était le seul. Zen et Tarsal observaient la somptueuse créature aux cheveux rouges avec des yeux ronds et grand ouverts.

- Mais heu... Tu es plus grande que moi, ça me dérangerait un peu tu vois... répondit Ryusuke, visiblement gêné.

La pokémon psychique observa son partenaire, puis le dresseur adverse et cette petite peste qui profitait de son aspect pur et innocent pour s'attirer la sympathie du public, puis elle regarda à nouveau le jeune homme.

- Je veux un câlin ! Tout de suite, maintenant !

Gardevoir s'avança d'un pas décidé vers Ryusuke qui recula d'une démarche hésitante.

- On est en public, dans un stade plein, ce n'est pas une bonne idée je crois... dit le jeune homme d'une voix faible.
- RYUSUKE !

La pokémon aux cheveux rouges sauta sur son partenaire qui l'esquiva au dernier moment. ce dernier se mit à courir autour de Draco et de Milobellus pour échapper à la créature psychique. Les deux serpents de mer étaient rouges de honte.

- Si tu ne te laisses pas faire, on n'ira pas faire les boutiques le lendemain ! cria la pokémon.
- Ah !

Cette phrase avait choqué Ryusuke. Étant quelqu'un de la campagne, il rêvait d'aller faire les boutiques de Grandegemme. Il avait déjà pu en visiter quelques-unes, mais il n'était pas encore allé au grand centre commercial.

Zen observa ce drôle de spectacle d'un air ahuri. Il regarda successivement Tarsal qui était encore effrayée, puis la Gardevoir, puis la manière dont sa pokémon s'accrochait à lui.

- Elle est jalouse ou quoi ?

Il avait dit ça à haute voix mais se tut immédiatement en voyant le regard haineux que lui adressait la créature aux cheveux rouges.

- Oups...
- Espèce d'humain pathétique ! Tu oses dire que je suis jalouse, moi ? Tu mérites des claques ! répondit la pokémon d'une voix furieuse.

La créature psychique se désintéressa de Ryusuke pour se diriger vers Zen, mais le jeune homme tenta de la retenir en lui attrapant le ventre par derrière.

- Lâche-moi ! dit-elle tout en essayant d'avancer.
- Calmes-toi, je t'en supplie, répondit son partenaire en essayant de retenir sa pokémon.

Mais il trébucha et de ce fait, il se retrouva dans une position plutôt embarrassante avec Gardevoir assise sur son corps allongé par terre.

Q-Ice n'avait pas pu se retenir plus longtemps et il était en train de rire aux éclats. Il était vraiment surpris de voir celle qui l'avait battu se mettre dans un état pareil à cause de sa sous évolution, mais il n'était pas le seul à rire, la plupart des spectateurs riant eux aussi.

Draco et Milobellus s'étaient couvertes les yeux avec leurs queues pour ne plus assister à cette scène de jalousie en public. Daniel toussotait bruyamment, le teint rougit par la gêne et la honte, tandis que Misha était pliée en quatre.

- Hum hum hum... On aura tout vu...
- Téhihihi, elle est trop drôle cette Gardevoir !

Zen et Tarsal ne savaient pas quoi faire. Voyant un autre regard haineux de son aînée, la petite pokémon décida de se retirer du combat pour éviter d'avoir d'autres ennuis. Cette fois, ce fut l'adolescent qui se mit en colère.

- Nan mais franchement, je sais pas si je vais te battre, mais je vais tout faire pour venger ce que tu as fais à ma Tarsal !
- Envoie ton pokémon, que j'en finisse rapidement ! répliqua Gardevoir.

Ryusuke n'osait rien dire, il était vraiment impressionné par sa partenaire. Cette fois-ci, le dresseur aux cheveux bruns choisit minutieusement sa poké-ball.

- Vas-y Feuforêve !

La pokémon spectre apparût de bonne humeur.

- C'est déjà une adversaire moins jolie qu'une Tarsal, remarqua Ryusuke, tu n'auras aucun mal à la vaincre...

Mais le jeune homme sentait que la colère de son amie n'avait pas diminué pour autant. Zen le remarqua et ne comprit pas pourquoi. Il préféra se taire plutôt que de dire une bêtise. Il avait déjà Tarsal qui avait abandonné, il voulait se battre, sérieusement.

- Feuforêve, Requiem !

La pokémon entama la chanson funèbre qui jeta un froid dans tout le stade et qui fit taire les derniers spectateurs qui étaient encore en train de rire. Mais une minute après la fin de la mélodie, aucun des pokémons adverses ne tomba KO.

Que se passait-il ? Normalement, elle n'aurait pas dut résister à son attaque. Feuforêve était vraiment surprise, ou alors ses adversaires étaient vraiment proches de leur maître au point de résister à la chanson mortelle.

Quelle nulle ! Bien qu'étant de type spectre, cette pokémon ne pouvait lutter. Gardevoir était bien plus puissante que cette... Cette... Ce fantôme. La pokémon psychique ne pouvait pas détacher ses yeux de son adversaire. Elle l'observa avec attention, puis elle tâta ses cheveux rouges puis...

- Raah ! RYUSUKE !
- Heu... Que se passe-t-il encore ? demanda le jeune homme.
- Cette peste volante à une coiffure bien plus belle que la mienne !

Ryusuke observa sa partenaire. Elle était vraiment belle et féminine avec ses cheveux rouges et lisses. Il observa ensuite la pokémon adverse qui n'avait que des mèches en désordre. Il essayait de s'imaginer Gardevoir avec une coiffure comme Feuforêve.

- Heu... Non, elle est bien plus belle avec sa coiffure habituelle, se dit le jeune homme pour lui-même.

Il était si préoccupé par cette pensée qu'il n'avait pas vu que Zen était resté sans voix depuis la déclaration de la pokémon. L'adolescent était bouche bée et en tombait des nues. Feuforêve était toute aussi surprise.

- Mais c'est quoi son problème ? se demanda intérieurement la pokémon spectre pour elle-même.

Elle vit son adversaire qui était en train de faire une crise de jalousie qu'elle jugeait ridicule. Si elle était si terrible que ça, pourquoi ne gardait-elle pas son calme ? Elle eut soudain une idée et se rapprocha de son maître.

- Oui Feuforêve ? Qu'es-ce qui t'arrives ? demanda Zen.

La pokémon spectre ferma les yeux et se rapprocha davantage. L'adolescent ne comprenait pas ce qu'elle faisait. Feuforêve embrassa alors le dresseur aux cheveux bruns sur la joue. Ce dernier ne s'attendait vraiment pas à ça et rougit à nouveau.

Cette fois-ci, c'était la guerre. Gardevoir se tourna vers Ryusuke qui recula, carrément intimidé.

- Je veux un baiser, tout de suite ! dit-elle d'un air très sombre.

Le jeune homme manqua de s'évanouir.

- On est en plein milieu d'un combat ! rétorqua-t-il.
- Si on peut appeler ça un combat... marmonna Daniel.

La créature psychique se rua sur son adversaire avec un Poing-éclair dans sa main droite et un Poing-glace dans sa main gauche. Feuforêve esquiva les deux attaques et décrocha une Ball-Ombre que Gardevoir dévia d'un coup de poing. La pokémon spectre lança alors Fatal-Foudre.

Q-Ice écarquilla les yeux, tout comme Ryusuke. La pokémon psychique était touchée, mais elle était parfaitement consciente. Feuforêve se rendit alors compte qu'elle venait de faire une énorme gaffe. Son adversaire se tâta encore les cheveux avant de pousser un cri d'effroi, sa belle coiffure s'étant transformée en coupe électrique.

- Alors là, ma jolie...

La pokémon spectre recula, intimidée. Gardevoir s'avança doucement vers elle et lui donna plusieurs claques violentes. Deux minutes plus tard, Feuforêve tomba KO, terrassée par une volée de claques mémorable. Tout le stade était resté bouché bée et plus personne n'osait ouvrir la bouche.

- Appelle ton dernier pokémon ! dit la pokémon psychique d'une voix ferme.

Mais Zen semblait être apeuré par ce spectacle. Feuforêve ayant été mise KO aussi facilement alors son adversaire qui avait juste agit sur un coup de colère. Si elle était dangereuse à ce niveau-là, il n'osait pas imaginer ce que ça donnerait en combat sérieux.

- Je...

Es-ce que Mysdibule devait subir un sort encore pire ? Non, elle ne le devait pas. Sa pokémon était trop importante à ses yeux pour la voir se faire massacrer de la sorte. Tarsal avait eu raison d'abandonner et si Feuforêve avait été vaincue aussi facilement...

- J'abandonne ! Je déclare forfait ! dit Zen d'une voix forte.

C'était encore la meilleure chose à faire. De toutes façons, il estimait avoir accompli un exploit extraordinaire en se hissant aussi haut dans la compétition. Et dire qu'il s'imaginait perdre au premier tour.

- Le vainqueur est donc Ryusuke par abandon de son adversaire ! déclara l'arbitre.

Zen soupira tandis que Ryusuke rappelait Draco et Milobellus. Il murmura quelque chose à l'oreille de Gardevoir avant d'aller voir son challenger.

- Je te prie de m'excuser, elle s'est un peu emportée... Tu connais les Gardevoir, ce sont des pokémons très attachées à leurs dresseurs. Mais elle... Comment dire... Elle est vraiment spéciale pour moi.
- Je comprends, mais je ne voulais pas que Mysdibule subisse le même sort que Feuforêve...
- Bon alors, sans rancune ?
- Sans rancune, répondit l'adolescent d'une voix plus joyeuse.

Ils se serrèrent la main et quittèrent le terrain. Zen alla retrouver Q-Ice et Kat.

- C'est le combat le plus étrange que j'ai jamais vu, remarqua l'adolescente.
- C'est même le combat le plus étrange tout court, répondit le dresseur des glaces.
- Certes, mais tout est fini maintenant...

Ils rentrèrent à l'appartement où ils allaient y passer leur dernière nuit. Le petit groupe discuta de tout et de rien autour d'une partie de cartes jusqu'à tard dans la nuit. Pendant ce temps, dans le port de Grandegemme...

- Bon, je m'avance un peu, mais tu me rejoins dès que tu peux d'accord ? dit Daniel à sa partenaire.
- Téhihihi, aucun problème.
- Tu sais ce qui t'attend hein, tu vas être un peu secouée et mouillée.
- Téhihihi, j'ai l'habitude, t'inquiètes pas, répondit la petite fille d'un air joyeux.

Alors que le dresseur aux lunettes de soleil fit apparaître un Roucarnage et le chevaucha avant de partir vers l'horizon lointain, Misha quitta le port de sa démarche nonchalante tout en chantant.

- La la la, on va faire une promenade en bateau, on va faire une promenade en bateau.