Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Requiem pour l'avenir de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 26/03/2008 à 13:14
» Dernière mise à jour le 18/04/2011 à 15:39

» Mots-clés :   Aventure   Cross over   Science fiction

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Episode 13 : La glace qui fond
La nuit avait été courte pour Q-Ice. Le dresseur des glaces ne cessait de penser au combat qu'il allait livrer aujourd'hui. Durant toute la matinée, il s'était isolé pour réfléchir à la stratégie qu'il devait adopter. Zen et Kat l'avait remarqué et préféraient ne rien faire. L'adolescent était quand même inquiet.

- Il est si terrible que ça, ce dresseur ? demanda sa soeur.
- En tout cas, il semble être vraiment doué. Sa prestation lors du match précédent valait le coup. Il a gagné haut la main avec seulement deux pokémons.
- Q-Ice peut gagner ! Il a des pokémons glaces et plante. Les deux serpents de mer n'y résisteront jamais !
- Seulement voilà, aucun pokémon n'est parvenu à les toucher jusqu'à présent...

Cette dernière phrase marqua l'adolescente qui commença à avoir des doutes elle aussi. Le petit groupe se rendit donc au tournoi avec de nombreuses questions et inquiétudes en tête. Ils n'avaient pas non plus remarqué que Daniel et Misha étaient assis parmi les spectateurs.

- Je suis quand même curieux de voir jusqu'où il va tenir.
- Téhihihi... Son match a déjà commencé, il est en train d'affronter ses doutes.

Le premier match des seizièmes de finale allait opposer Zen à Misaki, la fille qui avait utilisé Akwakwak, Coatox et Simiabraz. Avant le match, les règles furent énoncées : triple combat ! Trois contre trois en même temps et la victoire reviendrait au dresseur qui mettrait KO toute l'équipe adverse.

- Commencez ! annonça l'arbitre.

La jeune fille envoya ses trois poké-balls avec grâce.

- Akwakwak, Coatox et Simiabraz, rapportez-moi une magnifique victoire ! s'écria-t-elle.
- Tarsal, Feuforêve et Mysdibule, donnez une bonne leçon à vos adversaire ! répondit l'adolescent d'une voix déterminée.

Les deux teams se firent face. Les trois pokémons de Misaki toisaient du regard leurs opposantes, beaucoup plus petites.

- Tu as une équipe de fillettes, remarqua la jeune fille.
- Et toi alors, avec tes gros bourrins ?

Comme seule réponse, elle se mit à rire.

- Allez Simiabraz, Lance-flammes sur Mysdibule ! Akwakwak, pistolet à O sur Feuforêve ! Coatox, Frappe-poison sur Tarsal !

Les attaques eau et feu déboulèrent sur leurs cibles tandis que le pokémon crapaud fonçait sur la pokémon psy. La pokémon spectre n'eut aucun mal à esquiver le jet d'eau et fit signe à Mysdibule de sauter vers elle. La pokémon acier s'exécuta, évitant ainsi le Lance-flammes, et se retrouva sur la tête de Feuforêve. Tarsal s'était penchée sur le côté pour esquiver le poing de Coatox. Ce dernier continua à donner de furieux coups, mais il n'arrivait pas à toucher sa cible.

- Bon, puisque je ne peux pas toucher la mini-psy... Coatox, Séduction !

Zen ouvrit des yeux ronds. Séduction ? Un pokémon aussi laid ? Le crapaud envoya des coeurs roses sur Tarsal qui semblait tomber amoureuse.

- Et maintenant, Direct Toxik !
- Pas si vite ! Mysdi, Ultralaser !

La pokémon acier, toujours sur la tête de sa partenaire, envoya l'attaque qui repoussa Coatox. Feuforêve lui décrocha une Ball'Ombre qui explosa au contact du pokémon poison, qui s'écroula, KO.

- Akwakwak, Hydrocanon sur Feuforêve !

Le canard envoya un puissant jet d'eau que la pokémon spectre évita de justesse... Mais Mysdibule lâcha prise et Simiabraz en profita pour lancer Déflagration. La pokémon acier fut mise KO sur le coup.

- Mysdi... Zut ! s'écria l'adolescent.
- Tut tut tut ! Tu n'es pas de taille... répondit Misaki.
- Pas de taille ?

Sa tonalité semblait ironique. Il savait qu'il pouvait gagner en un rien de temps grâce au Requiem, mais gagner de cette manière, ce serait trop facile, et à la longue, cela pourrait constituer une faiblesse de gagner uniquement avec l'attaque de Feuforêve.

- Finissons-en ! Simiabraz, Punition sur Feuforêve !

Le pokémon singe fonça sur la pokémon spectre et lui décrocha un direct du droit impressionnant, renforcé en plus par une étrange aura noire qui entourait son poing. Zen devint pâle lorsque Feuforêve atterrit lourdement devant lui, complètement KO. Son meilleur pokémon venait d'être mis hors combat et il ne restait plus que Tarsal, autrement dit, son pokémon le plus faible. La petite pokémon psy venait à peine de se relever.

- Booon ! Il ne reste plus que mini-psy... Trop facile ! Akwakwak, Psykoud'Boul !

Le canard fonça sur Tarsal, qui ne cherchait pas à l'éviter. Soudain, Akwakwak fut emporté par une puissante attaque psychique sortie d'on ne sait où, et s'écroula à son tour.

- Akwakwak ! s'écria Misaki, qu'es-ce que tu lui as fait ?
- Fallait pas l'appeler Mini-psy... Sa Prescience à été vraiment efficace.
- Simiabraz ! Close-combat !
- Tarsal, finis-le avec Psyko !

La pokémon psy exécuta son attaque sans que son adversaire ne puisse faire quoi que ce soit. C'était la première fois qu'elle lançait cette attaque, et elle fut décisive.

- La victoire revient à Zen ! annonça l'arbitre lorsque Simiabraz s'écroula lui aussi.

L'adolescent poussa un cri de joie tout en réceptionnant Tarsal qui lui avait sauté dessus. Misaki semblait être déçue, mais elle avait le sourire. Les deux dresseurs rappelèrent leurs pokémons avant de remonter dans les tribunes. Daniel et Misha avaient un petit sourire en coin.

- Tu vois, je t'avais dis que tu n'aurais pas à intervenir, dit le dresseur dans sa tête.
- De toutes façons, à ce niveau-là, je ne pouvais pas me le permettre, même si la petite était en grave danger, répondit la voix de Mewtwo, toujours dans sa tête.
- Téhihihi... Et maintenant, nous allons voir le fameux match...

En effet, c'était maintenant au tour de Q-Ice d'aller combattre. Zen avait évité de le déranger. Il savait à quel point ce combat allait être difficile, mais au fond de lui, il pensait que son ami pouvait gagner. Le dresseur des glaces semblait être encore en train de réfléchir quand il fut appelé pour son duel.

Las d'essayer de mettre au point des tactiques de combats, Q-Ice décida de mettre de côté toutes ses stratégies pré-établies. Finalement, il improviserait au fur et à mesure du combat. Son adversaire arriva avant lui sur le terrain, mais il l'avait attendu.

- Petit, n'hésite pas à donner le meilleur de toi-même.

Puis il lui serra la main. Le dresseur des glaces ne se rendit compte qu'à ce moment que son adversaire était plutôt grand et musclé vu de près. Les deux dresseurs se placèrent chacun d'un côté du terrain. Q-Ice était déterminé à vaincre ! Son challenger avait plutôt l'air insouciant.

- Je vais te battre ! s'écria soudainement le dresseur des glaces d'une voix ferme.
- Calmes-toi, répondit le jeune homme d'une voix calme et réfléchie, la violence ne mène nulle part...
- Grrr...
- Q-Ice contre Ryusuke, trois pokémons chacun. Il n'y a aucune limite de temps. Commencez ! annonça l'arbitre.

Le dresseur des glaces envoya vivement ses trois poké-balls. Givrali, Farfuret et Jungko apparurent, prêts à se battre. Bizarrement, Ryusuke n'envoya que deux poké-balls. Une Draco et la Milobellus argentée apparurent à leur tour.

- Où est ton dernier pokémon ? s'étonna Q-Ice.
- Ne t'inquiètes pas, elle va arriver, mais ce n'est pas une pokémon ordinaire, c'est mon amie la plus proche !
- Heu... Mais même si nous sommes très proches avec eux, nos partenaires restent des pokémons avant tout.
- Silence petit humain, tu ignores tout de notre relation !

Le dresseur des glaces fut parcouru d'un frisson ! Il avait parfaitement entendu cette voix féminine, tout comme Ryusuke. Le jeune dresseur cherchait tout autour de lui d'un regard anxieux celle qui avait parlé, mais il ne trouva rien. Ses pokémons furent soudainement repoussés par une puissante vague psychique et Q-Ice vit alors son dernier adversaire, une Gardevoir qui venait juste d'apparaître par téléportation devant la Draco et la Milobellus.

La gracieuse pokémon psychique semblait cependant différente des autres, à commencer par ses cheveux qui étaient d'un rouge très vif. L'adolescent remarqua aussi que la pokémon portait une robe noire. Etait-ce naturel ou bien... ? Il en restait sans voix. Zen observait la créature avec attention.

- Tu n'as pas enlevé ta robe ? demanda Ryusuke à sa partenaire.
- Ne t'inquiètes pas, répondit Gardevoir d'une voix claire et douce, je ne crains absolument pas ce jeune garçon.

Passé le choc de constater que la pokémon parlait parfaitement le langage humain, le dresseur des glaces prit la mouche.

- Ah ouais ? Tu vas voir ! A l'attaque, tous sur la Gardevoir !

Ses trois pokémons foncèrent toutes griffes dehors sur la pokémon psychique. Cette dernière sembla soupirer.

- Reculez, dit-elle aux deux autres pokémons de Ryusuke.

Elle effectua alors un petit mouvement avec son bras droit en direction de ses trois assaillants. Sans que Givrali, Farfuret ou Jungko ne comprenne quoi que ce soit, les trois pokémons furent violemment repoussés devant leur dresseur.

- Qu... Quoi ? s'écria Q-Ice.
- Je te l'ai déjà dis petit humain, je ne te crains absolument pas, répondit calmement la pokémon psychique.

La Gardevoir eut soudainement une idée amusante et laissa ses mains s'entourer d'une aura psychique, puis elle commença à effectivement quelques pas de danse gracieux. Le dresseur des glaces ne comprenait pas ce qu'elle faisait, mais quand il vit ses pokémons danser de la même manière, il poussa un cri de stupeur.

- Mais qu'es-ce que tu fais ? s'écria Q-Ice.
- Elle danse, tout simplement, répondit Ryusuke.

Le jeune homme observait le spectacle avec amusement. Zen, depuis les tribunes, observait toute la scène d'un air abasourdi. Le dresseur des glaces serra les dents.

- Bats-toi sérieusement !
- Pourquoi faire ? Laisse-là danser...
- Farfuret, Baston !

Mais le pokémon ténèbres ne pouvait pas bouger. Cette Gardevoir devait vraiment être puissante pour jouer ainsi avec les trois pokémons dont un qui lui était normalement supérieur. Quelques minutes plus tard, la pokémon psychique cessa sa danse.

- Tu as été sublime, dit Ryusuke d'une voix enthousiaste.
- Merci, tu me flattes énormément...
- Rien à faire ! s'écria Q-Ice, visiblement en colère, Jungko ! Vive-attaque et enchaîne avec Tranche !
- Vas-y, répondit simplement le jeune homme en adressant un regard à sa Milobellus.

Le serpent de mer argenté se positionna devant la Gardevoir. Le pokémon plante eut un sourire en coin et esquiva le Pistolet à O que son adversaire venait de lui lancer. D'un mouvement rapide, il se retrouva derrière la créature aquatique et s'apprêtait à la frapper avec ses bras qui luisaient, mais la Milobellus le repoussa d'un violent coup de queue. Le pokémon lézard fut très secoué par le choc et peinait à tenir debout. Il fut achevé d'un coup d'Hydrocanon.

- Jungko !
- Je t'avais prévenu, fit Ryusuke.

Q-Ice commençait à paniquer. Il n'avait même pas éraflé un seul adversaire et il venait de perdre un atout de taille. Mais il crut tenir la solution.

- OK ! Si je ne peux pas gagner, autant faire un maximum de dégâts ! Farfuret, Baston sur la Draco !

Le pokémon ténèbres envoya Givrali droit sur la pokémon dragon. La créature des glaces fonçait avec Eclat de grêle, prête à frapper, mais Draco envoya un Ultralaser, ce qui obligea le pokémon glace à dévier de sa trajectoire. Farfuret en profita pour foncer sur le dragon, toutes griffes dehors.

- Concentre le pouvoir du froid dans tes griffes et frappe ! s'écria Q-Ice.
- Si tu le prends comme ça, dit Ryusuke en soupirant, subit... La Draco-Rage !

L'orbe de Draco se mit à luire. Au moment où le pokémon ténèbres s'apprêtait à toucher sa cible, il y eut un flash de lumière aveuglante. Le dresseur des glaces se couvrit les yeux. Quand il les rouvrit, il vit son pokémon à terre, inconscient.

- Oh non...

A moins d'un miracle, il savait que c'était perdu pour lui. Si Jungko et Farfuret avaient perdu aussi facilement, la défaite de Givrali n'était plus qu'une question de secondes. La pokémon des glaces était seule face à ses trois adversaires.

- Fais quelque chose Givrali, n'importe quoi...

Mais l'évolution d'Evoli restait immobile, paralysée par la peur. Gardevoir pouvait le voir à travers son regard. Elle fit signe aux deux autres de reculer puis elle s'agenouilla devant la créature bleue.

- Tu as peur, vraiment peur, ton esprit est envahi par la peur...

La créature psychique saisit délicatement la tête de Givrali entre ses deux mains, puis elle sourit. Le pokémon des glaces s'endormit.

- Fais de beaux rêves... Ou des cauchemars, c'est selon le point de vue, murmura Gardevoir.

Le dresseur des glaces vit son pokémon s'agiter nerveusement dans son sommeil. Quelques secondes plus tard, la créature bleue se réveilla et sauta sur sa poké-ball qui était accrochée à la ceinture de son maître.

- Que ?! Qu'es-ce que tu lui as fait ?
- Trois fois rien... Juste une attaque Cauchemar.
- C'était ça ou une Psyko directe, dit calmement Ryusuke.

Q-Ice tomba à genoux tandis que l'arbitre annonçait le résultat.

- Victoire totale de Ryusuke !

Daniel et Misha soupirèrent.

- On le savait déjà, et il n'a même pas réussi à toucher un de ses adversaires.
- Téhihihi, après leur passage sur l'île, il pourra essayer de faire front à nouveau. Il aura ses chances.

Zen n'avait pas dit un seul mot. Son ami venait de perdre à plate couture face à un adversaire qu'il devrait lui-même affronter le lendemain. Ryusuke alla aider Q-Ice à se relever.

- Tu vois, je t'avais dis que la violence ne menait pas à la victoire.
- Non, même si j'avais eu une stratégie basée sur les capacités spéciales de mes pokémons, je n'aurais pas pu gagner. Vous êtes trop fort pour moi, mais j'espère qu'un jour, je prendrai ma revanche !
- Entraînes-toi alors, parce que ne t'imagines pas que je vais rester assis les bras croisés à t'attendre !

Finalement, les deux dresseurs se serrèrent la main, mais le dresseur des glaces ne pouvait pas cacher sa déception. Il alla retrouver Zen et lui tapota l'épaule.

- Je compte sur toi pour gagner !
- C'est plus facile à dire qu'à faire, répondit l'adolescent d'un air inquiet.
- Avec Feuforêve, tu peux gagner.
- Je te rappelle, très cher, que ma pokémon à été mise KO par une simple attaque Punition.

Q-Ice soupira, puis le petit groupe rentra à l'appartement. Ils s'endormirent très vite, épuisés par leur journée.

- Grand frère ! Tu es nul ! Pourquoi tu attaques avec Zigzaton ?

C'était bien la voix de Kat ? Mais pourquoi parlait-elle sur un ton aussi dur à son frère ? Ils se connaissaient peu, mais il savait que les deux adolescents s'entendaient bien en temps normal.

- Et toi, Q-Ice, bouges-toi un peu sinon on ne va pas s'en sortir !
- Mais Kat, pourquoi tu me parles comme ça ? s'étonna le dresseur des glaces.

Il réalisa soudain qu'ils étaient tous les trois dans ce qui semblait être des ruines abandonnées et qu'ils étaient cernés par des pokémons de combat.

- Zen ! Tu dois aller aider ta soeur.
- Mais, répondit l'adolescent d'une voix apeurée, ils sont trop nombreux, on ne s'en sortira jamais !
- Mais qu'es-ce qu'ils ont tous les deux ? se demanda Q-Ice pour lui-même, on dirait que leurs esprits sont affectés par quelque chose...

- Tu crois avoir la volonté de continuer ?

Encore cette voix étrange. Le dresseur des glaces se réveilla d'un coup, mais il n'avait pas réveillé les autres. Ce rêve lui semblait être tellement réel... Étais-ce un rêve prémonitoire ? Il décida de garder ça pour lui, au moins jusqu'à ce que Zen termine le tournoi.