Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Bienvenue à Yanago de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 04/10/2014 à 02:36
» Dernière mise à jour le 04/10/2014 à 13:32

» Mots-clés :   Cross over   Humour   Région inventée   Slice of life

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
040 : Vous avez vraiment pensé à tout...
Yoan et San descendirent à leur tour de leur loge pour rejoindre le rassemblement de dresseurs qui discutaient dans le stade. L'Hybride Eau fit ses adieux au dresseur à la casquette avant qu'elle n'aille retrouver Ichi et Sanju. Yoan ne tarda pas à retrouver Risa, qui discutait avec d'autres dresseurs.

- Tiens, regardez qui voilà, annonça la Maîtresse Pokémon d'une voix joviale.
- Tu avais bien planifié ton coup hein, mais d'un côté, je m'attendais à ce que le Conseil des 4 soit composé de têtes familières... Les dialogues de Nos-G m'avaient un peu mit sur la voie.
- Breeef, maintenant tu as vu l'intégralité de notre sympathique région non ? Que vas-tu faire désormais ?
- Les seuls trucs que je n'ai pas encore vu sont les deux derniers membres de ton équipe originale, mais sinon oui, j'ai fait le tour de la région.
- Ah, tu veux parler de Békipan et de Jungko ?
- ... Je suppose oui.
- Ne fais pas cette tête étonnée, tu veux ? Donc, que comptes-tu faire à présent ?

La réponse que Yoan donna était évidente à ses yeux. Il s'était bien amusé dans cette région, mais il avait soif de revenir à quelque chose de plus ordinaire. C'est alors qu'Aryo arriva à son tour dans la conversation.

- Yoan, si ça t'intéresse, il y a un ferry en partance pour la région de Kalos qui partira dans trois heures du port de Grandegemme, annonça le dresseur aux cheveux verts.
- Heu merci pour l'info, mais ça va me faire un départ précipité non ? Je voulais encore vous remercier pour l'accueil auquel j'ai eut droit malgré mes difficultés à m'intégrer dans ce joyeux bordel.
- Roooh voyons, tu veux faire un départ larmoyant ? demanda Risa avec un sourire en coin.
- Nan, pas spécialement.
- Alors tu peux filer, on ne te retiendra pas plus longtemps si tu as soif de changement.

Le dresseur à la casquette attrapa ses deux Poké-ball et fit apparaître ses Pokémon. Carmache et Absol étaient désorientés par la foule omniprésente.

- Oulah, c'est un événement spécial ? demanda le Pokémon Désastre.
- En quelques sortes, c'est notre dernier soir dans votre région natale.
- Oh, et on va aller où ensuite ? enchaîna le Pokémon Caverne.
- À Kalos d'après ce que m'a dit Aryo.
- Génial ! Je pourrais ainsi avoir encore plus de style et de classe ! s'écria Absol.

Carmache se contenta de soupirer tandis que Yoan commença à saluer les dresseurs présents autour de lui pour leur dire au revoir, puis il quitta le Stade accompagné par ses deux Pokémon. Le dresseur à la casquette observa une dernière fois la structure avant de se rendre au port de la ville.

- Et maintenant, en route pour une nouvelle aventure !

De leur côté, Risa et tout un groupe de dresseurs allèrent passer le reste de la soirée dans une salle d'arcade.

Cependant, le lendemain matin suivant, la Maîtresse Pokémon fut réveillée aux aurores par un coursier.

- Mam'zelle Risa ? Excusez-moi si je vous réveille mais un courrier urgent vous étant adressé vient d'arriver.

Encore à moitié endormie et avec les cheveux en pétard, Risa ouvrit la missive sur laquelle était gravé un symbole de Ligue Pokémon et commença à la lire.

- Chère Maîtresse / Maître Pokémon blablabla... La région de Kalos est heureuse de vous convier à un gala de présentation blablabla... Présence souhaitée du Conseil des 4 et des Professeurs Pokémon... Vous êtes attendus dans la ville d'Illumis le XX du mois blablabla... Veuillez sans délai nous communiquer votre réponse. Nos plus sincères salutations. Dame Dianthéa, Maîtresse de Kalos... Hmm OK. Coursier, vous avez quelques minutes devant vous ?
- Bien sûr, pourquoi donc ?
- Je vais enregistrer un message vidéo indiquant ma réponse.

Quelques minutes plus tard, habillée de sa robe brune en zigzag et coiffée comme son Pokémon préféré, Risa entreprit de filmer une courte vidéo dans laquelle elle répondit favorablement à l'invitation de Kalos.

- J'annonce qu'à la date du XX moi Risa Belia, Maîtresse Pokémon de la région de Yanago, sera bien présente au gala de présentation de la Ligue de Kalos. Malheureusement, mon Conseil des 4 ne pourra pas venir à cause d'obligations officielles. Je serais néanmoins accompagnée par le professeur Enka, notre Professeur Pokémon régional.

Une fois le message enregistré, la Maîtresse Pokémon remit une copie au coursier, qui repartit aussi rapidement qu'il était arrivé. Plus tard dans la journée, Risa réunit ses membres du Conseil des 4 dans l'une des salles de réception du Stade Pokémon. Le Prismillon à l'aile abimée était lui présent.

- Et ben princesse ? Qu'est-ce qui s'passe ? Pourquoi ce rassemblement ? demanda Chis.
- C'est pour vous annoncer le programme de la semaine en fait. J'ai reçu ce matin une invitation pour assister à un gala dans la région de Kalos.
- Hmmm, et donc ça veut dire... commença Aryo.
- ... Ouais, que je vais clairement m'ennuyer là-bas avec Enka.
- Mademoiselle, nous ne sommes pas invités ? demanda Nos-G.
- Non, j'ai décidé que vous resteriez ici pour assurer vos postes de Champion d'arène. Cependant, il est clair que notre ami terroriste va tenter de s'en prendre à moi lors de ma visite dans sa nouvelle région d'accueil.
- Et donc, c'est quoi ton idée ? enchaîna Kite.
- Tout simplement de me laisser faire kidnapper...
- Quoi ?! Je refuse que vous fassiez une telle chose ! s'écria vivement Aryo.
- Arrête d'être aussi soucieux envers moi et laisse-moi finir. Donc, je compte me laisser faire kidnapper sur place, et suivant comment évolue la situation, si je ne donne pas de nouvelles plus de vingt-quatre heures après la fin du gala, ce sera à vous tous de venir me chercher.
- Seulement nous cinq ? demanda Nos-G.
- Bien sûr que non, vous imaginez bien que si quelque chose de grave devait arriver à un habitant de la région, je ferrais tout pour lui venir en aide. Ça marche aussi dans l'autre sens. Si je ne donne pas de nouvelles, je vous charge de faire courir le bruit de mon kidnapping dans toute la région, et vous vous chargerez de gérer le groupe de volontaires qui aura décidé de me venir en aide.
- Ça à l'air amusant ton idée, répondit Kite d'une voix ensommeillée.
- Bien sûr que ça va l'être, du moins je l'espère. Cela vous permettra d'affronter de nouveaux dresseurs.
- Ces dresseurs sont vraiment sûr d'eux... se dit le Prismillon.
- Bien sûr que nous le sommes, répondit promptement Risa, notre force ne réside pas seulement dans notre puissance physique, mais aussi dans la confiance mutuelle que nous nous accordons les uns et les autres.
- Mais cette personne qui cherche à vous nuire est vraiment dangereuse ! Qui sait de quoi elle serait capable uniquement pour assouvir sa vengeance...
- De toutes façons sa haine est uniquement focalisée sur moi, donc tous les autres sont tranquilles...

La discussion et les explications se poursuivirent pendant une dizaine de minutes, lorsqu'un bruit de pas précipités se fit entendre dans le Stade.

- ... Y a de l'agitation tout d'un coup. Qu'est-ce qui se passe ? demanda Risa.

Soudain, la porte d'entrée de la salle s'ouvrit à la volée, révélant Ichi, Yon, Sanju et Rokuju. Les quatre Hybrides étaient à bout de souffle, sauf l'Hybride Normale qui s'empressa de s'agenouiller devant la Maîtresse Pokémon.

- Mademoiselle Risa, nous avons un problème...
- Oui mais il y a plus grave jeune fille. Arrête de t'agenouiller devant moi !
- Heu soit... Il y a eut un kidnapping en plein Grandegemme.
- Pardon ?!
- Les ravisseurs s'étaient préparés avec la plus grande prudence. Ils savaient exactement comment procéder au rapt des personnes qu'ils ciblaient.
- Ils avaient vraiment tout prévu, même que nous intervenions, rajouta l'Hybride Psychique.
- ... OK, j'admets que là, ils ont fait fort, parce que vous êtes pourtant des pointures dans vos domaines de prédilection. Et donc, qui a été enlevé ?
- Les dresseurs Zen, Kat et Q-Ice, alors qu'ils venaient juste de quitter l'hôtel où ils avaient passé la nuit ensemble, enchaîna l'Hybride Dragon.

Risa resta interdite quelques secondes.

- C'est pas vrai... Il a osé aller jusque là...
- Que voulez-vous dire mademoiselle ?
- Mince, c'est vrai que je ne vous ai pas vraiment parlé de cette histoire à vous autres Hybrides, et j'aurais dû le faire plus tôt en fait. Il s'agit d'un dresseur prénommé Cyril qui ne jurait que par la puissance de ses Pokémon. C'est le fils de l'ancien dresseur le plus puissant de Yanago qui faisait sa loi dans le coin avant que je ne débarque et n'officialise la présence de la Ligue de Yanago dans le reste du monde. Je passe rapidement sur les détails, j'y reviendrais en temps voulu, mais sachez que Cyril l'avait extrêmement mauvaise que je renverse le système mafieux de son père. Surtout que ce dernier s'est suicidé sous les yeux de son fils afin d'attiser sa haine envers moi. Bref, j'ai voulut faire preuve de tolérance envers Cyril plus que d'habitude. Je ne voulais pas que quelqu'un soit désavantagé par rapport à d'autres dans la région, et il s'y est finalement plus ou moins bien intégré dans ce système... Jusqu'à ce qu'il ne dégénère lors du tournoi Inter-académie qui s'était déroulé il y a deux ans. Comme je l'ai dis plus tôt, ce dresseur ne jurait que par la puissance de ses Pokémon ; alors imaginez ce qu'il a dû ressentir lorsqu'un dresseur moins doué que lui, Zen en l'occurrence, a réussi à le vaincre.
- Il a tenté de l'éliminer, c'est ça ? demanda Ichi.
- Oui, et même à deux reprises. La première fois juste après sa défaite, et c'est à ce moment que je l'ai incité à quitter la région. La seconde fois arriva le jour suivant. Cyril a alors tenté de liguer la Team Kroquette à sa cause pour qu'il se venge de Zen, mais grâce à l'intervention de Daniel et de Mewtwo, le pire avait pu être évité. Mewtwo avait même rendu Cyril partiellement amnésique, et c'est lorsque je l'ai croisé par la suite avec Aryo que j'ai ordonné qu'il soit emmené sur le prochain bateau qui quitterait la région.

La Maîtresse Pokémon commença à se mordre les doigts.

- Mais je ne m'attendais pas à ce qu'il s'en prenne aussi à ce pauvre Zen et à ses amis.
- Si on y réfléchit bien, répondit Sanju, ce sont les derniers adversaires que ce Cyril à affronté avant d'être banni de la région, et s'il a perdu et qu'il a la vengeance tenace, c'est tout à fait logique que Zen, Kat et Q-Ice se soient fait enlever...
- La séance est levée, annonça Risa au Conseil des 4, je vais me rendre sur les lieux du kidnapping immédiatement.

La fille à la robe en zigzag ne se fit pas prier et se rendit à l'hôtel où avait eut lieu le rapt. Aryo et les quatre Hybrides l'avaient suivie. En arrivant sur place, Risa eut la surprise de trouver Shaymin endormie.

- ... Les ravisseurs ont kidnappé les dresseurs mais ils ont laissé Shaymin sur place ? Oh mon dieu, c'était l'erreur à ne pas faire !
- Je plains ces pauvres kidnappeurs, enchaîna le dresseur aux cheveux verts en faisant un signe de croix.
- Quelqu'un à vu le visage des ravisseurs ? demanda la Maîtresse Pokémon aux employés de l'hôtel.
- Malheureusement non mademoiselle Risa, mais on a retrouvé ce téléphone dans la main de Shaymin.

On présenta l'appareil à Risa, qui s'empressa de l'observer sous tous les angles. C'était un téléphone à clapet noir, mais avec les lettres X et Y sérigraphiées respectivement en bleu et rouge.

- Attend un peu, la forme de ces lettres est similaire aux tatouages des deux dresseurs qu'on a affronté hier lors du Challenge de la Ligue ! s'écria Aryo.
- Xez et Ysta ? Il faut croire qu'ils cachaient bien leur jeu alors...

C'est alors que le téléphone commença à sonner. Un appel entrant dont le nom affichait «Xez».

- ... C'est pas idiot de laisser une telle piste à suivre ? demanda Rokuju.
- Je parie un repas chez Zikoa qu'ils vont nous poser des conditions quand au kidnapping, dit Risa d'une voix calme avant de décrocher, oui allô ?
- Oui bonjour, c'est bien mademoiselle Risa que j'ai au bout du fil ?
- En personne. Vous devez être ce fameux Xez n'est-ce pas ? Je vous laisse une chance de vous expliquer, mais je ne répond plus de rien en ce qui concerne d'éventuelles attaques qui pourraient vous tomber dessus très prochainement.
- Et bien ma foi, puisque vous avez la gentillesse de me laisser nous justifier sans vociférer directement des menaces de mort à notre égard, je vais vous expliquer pourquoi nous avons kidnapper ces jeunes dresseurs...
- Ouais ben j'espère que ton explication ne sera pas aussi lyrique que cette introduction !
- Soit, allons droit au but. Je vais me présenter convenablement cette fois. Je m'appelle Xez et ma partenaire s'appelle Ysta. Nous sommes un duo de mercenaires qui offrons nos services à quiconque est prêt à nous payer pour n'importe quel type de travail.
- Y compris les sales besognes à ce que je constate.
- Ne vous méprenez pas mademoiselle Risa. Il s'agit ici d'un kidnapping, pas d'une tentative d'assassinat.
- Votre employeur se nomme Cyril j'imagine ?
- C'est exact, et je dois dire que cette personne n'est vraiment pas fréquentable.
- ... Pourquoi vous avez accepté de travailler pour lui dans ce cas ?
- Parce qu'il paye grassement et par avance en plus. Cela faisait des mois que Ysta et moi n'avions pas eut un boulot aussi bien rémunéré. Il nous faut bien pouvoir manger et payer les transports. À sa demande, nous avons donc organisé le rapt de ces jeunes dresseurs. Ce que Cyril projette de faire avec eux ne me réjouit pas vraiment.
- De toutes façons, vous avez commis une erreur fatale dans votre plan. Vous avez laissé Shaymin sur place. Dès qu'elle va se réveiller, vous pouvez être sûr qu'elle va se lancer à votre poursuite et être sans pitié avec vous.
- Justement, laissez-moi éclaircir quelques points. Être mercenaire ne nous empêche pas d'avoir un certain code moral. Vous croyez vraiment que je vais laisser ce Cyril faire du mal à ces dresseurs ?
- Vous avez réussi à tromper les deux meilleurs détecteurs de mensonges ambulants qui vivent à Yanago, pourquoi je devrais croire ce que vous me dites ?

Ichi rougit légèrement de honte en entendant la manière dont la Maîtresse Pokémon venait de qualifier ses capacités d'analyse.

- Parce que je me porte garant de la sécurité de nos «otages» jusqu'à ce que vous veniez les libérer à la fin du gala de Kalos. Cyril m'a dit qu'il comptait avoir son match de vengeance contre ces jeunes dresseurs, mais il est clair qu'il compte surtout leur faire du mal si ce n'est plus, et même pour tout l'or du monde je ne laisserais pas une telle chose se produire. Je vais vous poser trois conditions que je vous suggère de suivre.
- BINGO ! À moi le repas gratuit chez Zikoa ! s'écria Risa d'une voix excitée.
- ... Bref, voici nos conditions. Premièrement, vous devrez attendre la fin du gala de Kalos avant de commencer à agir. Deuxièmement, vous devrez vous débrouiller pour que vos dresseurs du Conseil des 4 puissent livrer un duel Pokémon contre nous. Nous avons envie de livrer un match à 100% de nos forces, et pas se retenir comme nous l'avons fait lors de votre Challenge.
- Intéressant, vous pourriez être d'excellents adversaires afin que nous puissions mesurer l'étendue de nos progrès. Et quelle est la troisième condition sinon ?
- C'est celle que vous allez avoir le plus de mal à respecter, et c'est justement pour ça que nous n'avons pas emmené Shaymin avec nous. Vous devrez vous assurer que votre Pokémon légendaire et nymphomane ne cherche pas à nous suivre dès l'instant où elle se réveillera. Vous devrez la retenir chez vous jusqu'à la fin du gala.

Plusieurs gouttes de sueurs coulèrent sur le visage de la fille à la robe en zigzag, qui affichait un sourire gêné.

- ... Je vois... Vous avez vraiment pensé à tout... Nous n'avons jamais réellement essayer de retenir Shaymin quand elle était séparée de sa femme. Nous allons relever le défi, et si nous réussissons, ce sera à vous de la contenir après coup !
- Nous n'y manquerons pas. Rendez-vous donc dans quelques jours à Kalos ma chère mademoiselle Risa. Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée, annonça Xez avant de raccrocher.