Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 01/09/2013 à 08:28
» Dernière mise à jour le 16/05/2018 à 00:43

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 186 : Keostrovi
Mercutio avait l'impression de combattre une tempête ou un ouragan. Inflexible, insaisissable, imprévisible. Esva Nuvos devait lancer trois attaques différentes dans la seconde. Il lui suffisait de toucher un de ses tatouages sur son corps. Ce dernier disparaissait et donnait naissance à la chose invoquée par la Graphiria. Le problème, c'était le nombre de tatouages sur le corps de Nuvos qui semblait infini, d'où sans doute son surnom. Entre les éclairs, les flammes, les chocs d'air, les explosions, les piques, les couteaux, les pistolets qui tiraient en continu, Mercutio pouvait à peine s'approcher, alors de là à pouvoir toucher son adversaire. Nuvos n'avait même pas besoin de protection autour de lui. Ces attaques multiples et incessantes, de toutes natures qu'elles soient, s'en chargeaient bien mieux qu'un bouclier individuel.

Trefens n'était pas mieux loti. Il bougeait plus vite que Mercutio, certes, mais ne possédait pas de défense de Flux comme lui, et ne pouvait donc se permettre d'encaisser une seule attaque. Mercutio pouvait parvenir à bloquer quelques assauts, mais ceux de Nuvos était incessants. Alors qu'il distinguait une ouverture chez l'Infini, il se précipita bêtement dessus, sans savoir que c'était exactement ce que recherchait Nuvos. Il sourit et toucha un tatouage sur son avant-bras droit. Alors, Mercutio ne sentit plus le sol sous ses pieds. Un trou venait d'apparaître juste en dessous de lui, et il se sentit tomber avant que Trefens ne le rattrape par le col de son uniforme à l'arrachée. Nuvos fit une pause dans ses invocations pour se foutre de lui.

- Le trou sans fond. Pas facile à écrire en ancien langage, et ça prend beaucoup de place. Mais on y tombe dedans à chaque fois.

Trefens n'attendit pas que Mercutio se soit reprit pour charger. Il fit ça à une telle vitesse que Nuvos n'aurait jamais le temps de toucher ne serait-ce qu'un seul de ses tatouages avant que le Shadow Hunter ne l'atteigne. Mais il n'en fit rien. Il laissa Trefens l'attaquer sans rien faire. Le Shadow Hunter abattit son katana avec une telle force que Nuvos aurait dû être tranché en deux comme du beurre. Mais de ce qu'en vu Mercutio, pas un seul centimètre de peau de Nuvos ne fut tranché. Le katana s'était arrêté dès que la lame eut touché l'épaule de Nuvos. Trefens ne masqua pas sa surprise, et Nuvos grimaça.

- Ah, belle attaque. Tu as une force exceptionnelle. J'ai dû dépenser pas mal de Flux pour que mon écrit « invulnérabilité au métal » ne fonctionne.

Trefens recula précipitamment, évitant l'espèce de laser qui sorti des yeux de Nuvos.

- Dès que j'ai vu que vous avez tiré deux épées, j'ai immédiatement activé ma protection face au métal. Ça fonctionne pour tout, que ce soit les épées, les balles ou les flèches. Ce n'est pas demain la veille qu'un vulgaire humain pourra ne serait-ce que me faire saigner !

Nuvos agita ses deux bras, et deux longues rangées de symboles apparurent dans les airs. Chacun des symbole explosa en une attaque différente. Mercutio en évita la plupart, mais fut soudain entravé par une sorte de chaîne lumineuse qui était sortie d'un des symboles. Des mini-explosions secouèrent la pièce au hasard, désarçonnant Mercutio et Trefens, tandis qu'un déluge de puissances de toute sorte tourbillonnait autour de Nuvos, répondant à son commandement.

- Ah ah ah ah ah ! Voyez ! Je danse avec le Flux !

D'un geste de la main, Nuvos envoya son tourbillon de pouvoirs combinés sur ses deux adversaires. Mercutio ne put rien faire d'autre que de puiser énormément dans ses réserves de Flux pour lever un bouclier très solide autour de lui et de Trefens. Il résista tant bien que mal, mais Mercutio sentit tout de même le choc passer. Il se releva difficilement et fit face à l'Infini.

- Je ne comprends pas...

- Qu'est-ce que tu ne comprends pas, gamin ?

- On nous a dit que vous ne possédiez pas un Flux très conséquent... Comment pouvez vous enchaîner des invocations de la sorte ?!

Nuvos sourit.

- Je suis un maître de la Graphiria, mon garçon. Je sais parfaitement comment l'utiliser de telle sorte qu'elle ne me coûte le moins de Flux possible. Et de plus, le Phénoména sous nos pieds est en train de se charger grâce à ta sœur, et son Flux m'imprègne. Faites-vous une raison. Ma victoire est totale. Prosternez-vous devant moi et jurez-moi allégeance. Alors vous aurez la vie sauve, et j'épargnerai même vos êtres chers à tous les deux.

Il désigna Galatea et Kyria. La Mélénis, dans sa prison, sentait son Flux se réduire de plus en plus tandis que le Phénoména en prenait possession. Elle pouvait le sentir circuler sous ses pieds. Mais elle ne pouvait pas l'utiliser pour envoyer à Nuvos une attaque de Sixième Niveau dont il se souviendrait, et cela la rendait folle. Elle voyait bien que son frère ne gérait rien du tout face à l'Infini. Il allait réussir. Nuvos obtiendrait ce qu'il voulait. Le Phénoména sera très bientôt chargé au maximum, et il ne suffira alors qu'à Nuvos de prononcer le mot ultime en ancien langage, qu'il demanderait à Kyria...

Kyria ! La voilà la solution. Galatea ne pouvait peut-être plus faire ressortir son Flux pour agir physiquement, mais elle pouvait encore le manipuler au niveau du subconscient. Si Mercutio était doué pour faire exploser des gigantesques poussées de Flux, Galatea elle l'était pour l'infiniment petit. Elle plongea au plus profond de son être pour connecter son Flux à l'esprit de Kyria. Elle y pénétra sans résistance aucune, car Nuvos avait détruit ses défenses mentales pour la contrôler avec la Graphiria. Maintenant, il fallait juste qu'elle arrive à modifier une image de l'esprit de la gamine, et le tour serait joué. Mais l'emprise de Nuvos l'en empêcha. L'esprit de Kyria avait été formaté à l'aide du Flux pour ne renvoyer qu'une obéissance aveugle envers Nuvos. Il fallait que Galatea s'infiltre au-dedans.

Elle y employa tout le reste de son Flux, mais aussi celui du Phénoména qu'il était en train de lui prendre. Après un effort mental terrible et un mal de tête atroce, Galatea parvint à son but. Elle avait changé un mot par un autre dans l'esprit de Kyria, sans faire tomber le contrôle de Nuvos. Kyria ne devrait rien remarquer, pas plus que Nuvos. Mais l'effort la fit s'écrouler dans son tube magique. Et le Phénoména s'arrêta de pomper son Flux, ayant apparemment eu son content. Le sort qui retenait Galatea cessa, mais ça ne l'avança guère, dans son état. L'immense symbole sur le sol se mit à clignoter en rouge et à émettre un bruit inquiétant. Nuvos le regarda avec adoration.

- Ça y est, le Phénoména est chargé. Le Flux de ta sœur l'a stabilisé de façon à ce qu'il puisse étendre son action sur le monde entier. Et moi, je serai au centre pour le contrôler...

- JAMAIS ! Hurla Mercutio.

Galatea vit avec consternation son corps s'illuminer puis être recouvert d'une énorme flamme bleue. La flamme grossit, encore et encore, jusqu'à faire cinq mètres de haut et prendre la forme d'un être terrifiant doté d'une épée enflammée et d'ailes. Son Septième Niveau. Quel pauvre abruti. Il n'aurait pas pu abandonner tranquillement plutôt ? Trefens fut profondément stupéfait par cette apparition soudaine. Nuvos, lui, la regarda d'un air vaguement intéressé.

- Oh, le gamin sait utiliser le Septième Niveau. Impressionnant. Mais ta transformation manque quand même de classe, je dois dire.

En guise de réponse, Mercutio, au centre de son avatar de flammes bleues, abattit son épée sur Nuvos. L'Infini se contenta de lever la main, et les flammes se dissipèrent sans le toucher. Puis quand Mercutio chargea une énorme boule de Flux condensé entre ses deux nouvelles mains énormes, Nuvos traça plusieurs symboles autour de lui. Galatea pouvait sentir de là la puissance de l'attaque de Mercutio. Une attaque de Sixième Niveau avec le Flux propre au Septième. De quoi anéantir le temple entier. Elle aurait voulu lui crier d'arrêter, mais était trop faible pour ça.

Quand Mercutio lâcha sa sphère d'énergie pure, Nuvos prononça quelque chose d'incompréhensible, comme une formule. Alors, les mots qu'il avait tracé près de lui se lièrent en un espèce de filet de lumière, qui s'enroula autour de l'attaque. Le choc fit tomber tout le monde, mais apparemment, le sort de Nuvos paraissait drainer la puissance de la sphère, qui rétrécissait peu à peu et devenait plus claire. Quand elle eut totalement disparu, Nuvos dirigea le filet gorgé de Flux vers Mercutio. Ça l'emprisonna totalement, et dut le faire souffrir à en juger par ses cris. Et tout comme le filet l'avait fait pour l'attaque, il dissipa peu à peu l'être de flamme bleue de Mercutio, jusqu'à que son Septième Niveau ait totalement disparu, et que Mercutio reste couché à terre, haletant et défait.

- Pitoyable, commenta Nuvos. Est-ce donc ce gamin qui semble tant inquiéter les Agents de la Corruption ? Petit, ton Septième Niveau est sans nul doute très puissant, et ta réserve de Flux exceptionnelle, mais ta seule puissance brute ne peut venir à bout de mon intellect et de ma maîtrise. La force est utile si on est dans un duel de force. Mais face à moi qui transcende les règles du Flux, elle n'équivaut à rien. Maintenant, tiens toi tranquille, et observe.

Nuvos se dirigea vers Kyria qu'il prit la par peau du cou. Ce geste eut pour effet de rendre Trefens dingue et il fonça sur lui en hurlant. Nuvos soupira et agita le doigt. Alors le Shadow Hunter fit une roulade impressionnante qui l'envoya percuter le mur avec force.

- Cela vaut aussi pour toi, humain. Ne t'inquiète pas, je te rendrai ta fille indemne, une fois qu'elle m'aurait révélé ce que je veux savoir.

C'est à ce moment que Goldenger fut précipité à travers la pièce, avec à sa suite Mister Smiley.

- Ahhhh, désolé de mon retard, m'sieur Nuvos. J'étais en train de causer avec ce Pokemon marrant, mais quand il vous a vu écraser le Mélénis, sa nature héroïque a un peu repris le dessus, et j'ai dû intervenir.

- Tu tombes bien, Smiley, ricana Nuvos. Tu vas pouvoir assister de tes propres yeux à mon triomphe.

- Comment j'ai trop hâte, m'sieur Nuvos...

Mais Galatea sentit dans sa phrase une certaine touche de moquerie. Nuvos lui ne remarqua rien. Il se tourna un instant vers la porte de dehors, fronçant les sourcils.

- Le Flux de Zuth vient de disparaître... Tsss, cet abruti c'est fait avoir. Tant pis pour lui. Il est temps de commencer.

Les yeux fous de Nuvos croisèrent ceux, ternes et vitreux, de Kyria.

- Loinvoyant, exhausse-mon souhait ! Dis-moi... quel est le nom de l'ancien langage. Dis-moi quel est le véritable nom d'Arceus, le nom de Dieu qui fera de moi le nouveau !

Kyria n'hésita pas, et dit d'une voix éteinte :

- Keostrovi.

Galatea retint son souffle. Nuvos éclata de rire. Un rire de pur triomphe.

- Je n'ai plus besoin de toi maintenant. Tu t'agenouilleras comme tout le monde une fois le Phénoména lancé.

Il fit un vague geste de la main, et Kyria tomba inconsciente au sol, apparemment libérée de l'emprise du Flux de Nuvos. Puis ce dernier, toujours en pouffant allégrement, se positionna au centre du Phénoména. Alors, l'immense symbole passa du rouge au noir, et des éclairs montèrent en son sein. Au milieu de cet étalage de puissance fulgurante, Nuvos leva les mains.

- J'invoque le Phénoména !

Puis il inscrivit dans les airs un mot en ancien langage. Personne ne put le lire, mais tous savait qu'il s'agissait de Keostrovi. Alors, le mot brilla puis disparut, tandis que les éclairs noirs du sort passèrent au jaune et entourèrent Nuvos.

- Ça y est ! Je vais devenir le Dieu de ce monde... Que dis-je, le Dieu de l'Univers tout entier ! Je le remodèlerai selon mon bon vouloir, et tous seront à genoux devant moi, humains, Mélénis et Pokemon !

- À ta place, je ne pavoiserai pas trop vite, fit faiblement Galatea en se relevant.

Nuvos se tourna vers elle. Les éclairs autour de lui devinrent de plus en plus sombres et nombreux.

- Que me chantes-tu là, gamine ? Ne vois tu pas ma victoire ?

- C'est vous qui êtes aveugle. Pourquoi êtes-vous si certain que le mot qu'a dit Kyria est le véritable mot ultime ?

- Les Loinvoyant savent tout. Dès que Kyria a entendu le nom d'Arceus, elle savait immédiatement son nom en ancien langage.

- Mais vous aurez-t-elle dit la vérité ?

- Elle était sous mon contrôle. Elle ne peut me mentir.

- Non, c'est vrai. Pas inconsciemment du moins, sourit Galatea.

Nuvos fronça les sourcils, suspicieux. Alors, les éclairs autour de lui se mirent à le traverser de part en part, et le symbole du Phénoména devint instable. Nuvos cria de douleur, tentant de s'échapper du centre, mais il était apparemment paralysé, et son corps commençait à rayonner.

- Que... Qu'est-ce qui ce passe ?! Pourquoi ça fait ça ?! Mon sort était parfait !

- Je n'en doute pas, reprit Galatea. Ce qui ne l'était pas, c'était le mot que vous avez inscrit. Keostrovi n'est pas le vrai nom d'Arceus en ancien langage.

- Absurde ! Je contrôlais l'esprit de la Loinvoyant !

- Oui, mais vous avez commis une erreur. Celle de me sous-estimer. Même à l'intérieur de votre machin, je pouvais toujours contrôler le Flux à un niveau si petit qu'il passait entre les mailles du filet de votre sort. J'ai pu pénétrer l'esprit de Kyria.

- Tu as détruit mon emprise sur elle ?!

- Non, trop compliqué. Je suis juste intervenue pour modifier une image de son esprit. J'ai remplacé l'entente du mot Arceus par un autre, pour que le nom que vous donne Kyria ne soit pas le sien. Quand vous lui avez demandé le nom d'Arceus en ancien langage, elle a entendu tout autre chose.

- Qu... Quel était ce mot ? Que veut dire Keostrovi ?!

- Autodestruction, répondit simplement Galatea.

Les yeux de Nuvos s'agrandirent d'horreur.

- J'ai parié sur le fait que vous ne le connaissiez pas, ajouta Galatea. Miry m'a dit que l'ancien langage avait disparu depuis longtemps. Vous l'avez sans doute étudié, mais pas entièrement. Seulement les mots que vous comptiez utiliser.

Le sol commença à se craqueler autour de Nuvos. Son corps lui-même laissait apparaître des fissures. Le Flux autour de lui devenait brûlant, explosif.

- Impossible ! Je ne peux être vaincu de la sorte par une simple gamine ignorante ! PAS MOI !!

- Vous l'avez dit vous-même : la puissance ne signifie rien si on a pas l'intelligence qui va avec. Et sur ce coup là, j'ai été plus maligne que vous. Maintenant, si vous voulez bien nous excuser, on va vous laisser. Votre mot autodestruction combiné avec la puissance du Phénoména risque de faire un assez grand trou.

Galatea prit Goldenger dans ses bras, tandis que Mercutio se relevait difficilement. Trefens pris sa fille, et tous filèrent vers la sortie. Nuvos tenta bien de les retenir avec son Flux, mais il se fit contrer par les dernières réserves de Galatea, ce qui donna à tout le monde le temps de sortir. Les murs de la salle étaient en train de fondre, et le corps de Nuvos laissa échapper des volutes de Flux condensé.

- Oula, ça fait peur ! Commenta Mister Smiley. Je vais partir moi aussi, m'sieur Nuvos. Désolé.

Mais le Flux de Nuvos l'empêcha de bouger. N'ayant pas le Flux pour le contrer, Smiley ne put rien faire.

- Euh... M'sieur Nuvos ?

- Tu vas partir avec moi, Smiley, gronda le Mélénis. J'ai passé une alliance avec les Agents de la Corruption. On doit tout partager. Les bénéfices... comme les pertes !

- Maieuhhhhh ! Lâchez-moi ! Laissez-moi partir ! C'est pas amusant, la mort ! Et moi, je veux encore m'amuser ! Je veux...

Le Flux qui sortait du corps de Nuvos le transperça de part en part. La lumière se fit aveuglante. Puis ce fut l'explosion.


***


Mercutio admira le champ de désolation et les quelques gravats qui restaient du temple de Nuvos, et ce avec un certain malaise. Certes, il aurait dû être content, mais il n'avait pas spécialement brillé sur ce coup là, et ce même avec le Septième Niveau. Il avait pourtant vaincu Zelan au sommet de sa puissance d'un seul coup d'épée. Et là, il n'avait même pas pu effleurer Nuvos. La différence entre humains et Mélénis était-elle si importante ? Ou alors Nuvos avait-il raison ? La puissance ne servait à rien si on ne savait pas l'utiliser...

En tous cas, Galatea ne perdait pas une occasion de se foutre de lui. Mercutio n'avait pas répliqué. C'était bel et bien elle qui avait vaincu Nuvos. Il lui devait bien ce petit instant de gloire, bien que connaissant sa sœur, il en entendrait parler encore un long moment. Toute sa vie sans doute. Mercutio repéra quelque chose aux milliers des décombres. Un bout de papier noirci, mais dont on distinguait encore la couleur jaune originelle, et une partie de visage. Le masque de Mister Smiley. En voilà un autre qui ne les inquiéterait plus. Mais Mercutio ne saurait probablement jamais à présent pourquoi Smiley ne l'avait pas tué alors qu'il l'avait entre ses mains.

Goldenger faisait justement le récit de son affrontement avec Smiley. Affrontement ô combien héroïque à l'entendre. Zeff, comme il l'avait promis, s'était chargé de Zuth. Miry et Seamurd écoutaient avec attention le récit de Galatea et son coup de maître contre Nuvos. Les deux Mélénis paraissaient passablement admiratifs, en plus de leur vénération habituelle pour les enfants d'Elohius. L'affaire Esva Nuvos était donc close à présent. Enfin, pas totalement... Il restait une petite affaire à régler avec Trefens. Il n'avait pas lâché sa fille inconsciente depuis qu'ils étaient sortis de la base. Pourtant, il allait bien falloir. La mission que leur avait confié l'Agent 004 tenait toujours. Mercutio se plaça devant Trefens, qui leva la tête de sa fille pour le dévisager avec froideur.

- Notre alliance a pris fin, déclara Mercutio. On est tous assez fatigué, mais je ne doute pas qu'on arrive à t'avoir si on s'y met tous ensembles, surtout si tu n'as plus ton cailloux anti-Flux. Tu as tenté de nous tuer trop souvent pour que je compte, et on devrait donc t'achever ici. Mais par respect pour Kyria que j'aime bien, je veux bien te laisser filer pour cette fois. Si tu ne fais pas d'histoire...

Tous le monde s'arrêta dans leur récit, attentifs à la soudaine montée de tension. Zeff, lui, avait déjà transformé l'argent de sa pistolame, qu'il faisait tourner autour de son bras, prêt à l'utiliser. Trefens se contenta de sourire.

- On pourrait inverser les rôles. Par respect pour la Rocket qui s'est sacrifiée pour Kyria, je pourrait consentir à tous vous laisser partir. Les deux autres Mélénis que vous avez avec vous ne peuvent apparemment plus utiliser le Flux pour le moment. Pareil pour toi, si je ne me trompe, vu que tu as utilisé votre espèce d'attaque ultime. Les réserves de ta sœur doivent être au plus bas. Quant au reste de l'équipe, je pourrais leur séparer la tête du corps sans qu'ils ne s'en rendent compte.

- Je ne demande qu'à voir ça, grinça Zeff.

- Ça suffit, les dérangés de la gâchette, leur siffla Galatea. On ne va pas se battre après un si beau triomphe, qui plus est de mon fait !

- J'acquiesce aux propos fort sages de Galatea Crust, approuva Djosan. Réglons-cela en gentilhomme, nobles sires.

- Il n'y a rien à régler, riposta Mercutio. On doit emmener Kyria avec nous, point.

- Et je ne vous laisserais pas prendre ma fille, point, fit Trefens.

Il commença à dégainer son katana, quand une petite main l'arrêta. Kyria venait d'ouvrir les yeux.

- Kyria ! Tu vas bien ? Es-tu blessée ? Que...

- Papa, coupa la jeune fille. Je t'aime de tout mon cœur. Mais je dois partir avec eux. Tu dois les laisser m'amener.

Un long moment de silence marqua la fin de ses propos.

- Que... Que racontes-tu là, Kyria ? S'affola Trefens. Ils sont...

- Je sais qui ils sont. Ils travaillent pour mon vrai père, le patron de la Team Rocket, contre qui tes propres patrons sont en guerre.

- Il y a plus que ça, ma chérie ! La Team Rocket est le mal, et Giovanni plus que quiconque ! Tu n'as rien à faire avec ces gens là.

- Qu'est-ce que le mal, papa ? C'est quand on tue des gens ? Qui de Giovanni ou de toi en a tué le plus, selon toi ?

Le visage de Trefens se décomposa devant cette pique inattendu.

- Tu n'as jamais parlé de ton travail quand j'étais là, mais rien ne m'échappe, papa.

- Oui, j'ai tué beaucoup de gens, admit Trefens. Parfois des gens qui ne le méritaient pas. Je suis quelqu'un de mauvais, Kyria, et un mauvais père. Mais je t'aime, et je veux te voir grandir normalement. Arceus sait ce que Giovanni fera de toi si tu le rejoins...

- Je ne sais pas si Arceus le sait, mais moi oui. Et c'est pour ça que je dois partir. Ce que je ferai avec eux, c'est important... C'est mon destin, papa.

- Tu ne sais pas ce que tu dis...

- Je le sais mieux que toi, riposta jeune fille. Je le sais depuis ma naissance.

- Kyria, je t'en prie... Si tu ne restes pas pour moi, reste pour ta mère. Gélonée ne s'en remettrait pas...

- Elle comprendra, certifia Kyria. Maman est une Loinvoyant aussi, même si elle n'a pas hérité de leurs pouvoirs. Les Loinvoyant ont toujours eut un destin prédéfini, papa. Celui de maman, c'était de me faire venir au monde. Et le mien... ce sera de sauver des milliers de vies. Je ne sais pas encore comment je le ferai, ni quand, mais je sais que c'est ce que je devrai faire. J'entends les voix de tous ces gens que je devrai sauver dans ma tête. Je vois leurs visages. Et je vois ce qu'ils vont devenir si je ne suis pas mon destin.

Trefens resta muet un moment, puis se leva avec difficulté. Son visage était transfiguré par le chagrin et la colère. Quand il se tourna vers Mercutio, ce dernier pensa qu'il allait attaquer, mais Trefens lui dit simplement :

- Veille sur elle. Tant qu'elle sera bien traitée et heureuse, ma lame ne touchera plus jamais le sang d'un membre de ton unité.

Puis, avec un dernier regard pour sa fille, Trefens fendit l'air et disparut en moins de deux. Mercutio eut toutefois le temps de voir des larmes briller dans ses yeux. Kyria baissa la tête, affligée.

- Je lui ai fait beaucoup de peine...

- Tu as pris la bonne décision, jeune demoiselle, répondit Tuno. Tu es quelqu'un de trop importante pour rester cachée. Dans la Team Rocket, tu pourras accomplir de grandes choses.

Kyria hocha la tête, comme si elle ne demandait qu'à se faire rassurer. Puis elle se tourna vers Mercutio.

- Il a mentit. Un jour, sa lame rencontrera le sang de la X-Squad. Le tiens...

Mercutio ne put que déglutir difficilement. Trefens était de loin leur plus dangereux ennemi pour le moment. Et si jamais le Shadow Hunter venait en plus à découvrir sa sensibilité au Flux, il deviendrait invincible. Mais cela n'allait pas empêcher Mercutio de faire ce que Trefens lui avait demandé. Il allait veiller sur Kyria autant que possible. Pas seulement pour lui, mais aussi pour Emmy. Kyria était un peu son héritage. Ensemble, ils repartirent donc vers les terres Rockets. Mercutio ignorait ce qui attendrait Kyria là-bas, même si elle semblait le savoir. Elle avait bien dit qu'elle sauverait quantité de gens, mais elle n'avait rien dit sur son propre avenir. Mais Mercutio pensait qu'elle le savait. Elle avait dans les yeux l'étincelle propre à tout les bons soldats, ceux qui avancent vers une mort plus que probable seulement par devoir.