Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 08/09/2013 à 09:56
» Dernière mise à jour le 16/05/2018 à 00:55

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 187 : Nous jugerons le monde
Quand ils revinrent à la base, ils trouvèrent tout le monde dans le plus grand émoi. Apparemment, il s'était passé bon nombre de chose durant leur absence. Comme Tender était fort occupé, ils apprirent tout de la bouche de Penan. Apparemment, les Dignitaires auraient construit une arme incroyable qui aurait de quoi changer le cour de la guerre en peu de temps. Se faisant, le légendaire Généralissime Karus, que tout le monde pensait mort, était revenu avec un plan à l'appui.

Mercutio fut stupéfait de découvrir que son grand-père était en réalité un Mélénis, et plus encore quand il apprit qu'il avait été tué par nul autre que Siena. Et maintenant, voilà que Siena était portée disparue, et présumée morte. De l'avis général, elle et Karus s'étaient entre-tués. Personne au sein de la X-Squad ne voulut y croire, d'autant que les hommes de la future unité de Siena avaient eux aussi disparus juste après l'assaut contre Karus, même ceux qui étaient demeurés à la base.

- Si elle est en vie, poursuivit Penan, elle a bien fait de fuir et se cacher. Le Boss n'est pas du tout content. Elle vient de faire foirer la seule chance que la Team Rocket avait de survivre à l'arme des Dignitaires.

- Ça n'a pas l'air de vous alarmer plus que ça, remarqua Tuno.

- Je suis un vieil homme, colonel. Il y a longtemps que la mort a cessé de m'effrayer. Pour tout vous dire, je préfère même qu'il en soit ainsi. Je préfère vivre les quelques années qui me restent comme je l'ai toujours fait plutôt que d'avoir une éternité en tant que Mélénis. Je regrette juste que Karus ait dû y passer. Il avait été mon meilleur ami, jadis. Il m'avait nommé parrain de sa propre fille. Je ne comprends pas comment il a pu basculer à ce point dans l'extrémisme... Il n'a même pas cherché à me voir, depuis tout ce temps...

- Et euh... une idée de comment Siena a-t-elle pu venir à bout d'un Mélénis apparemment expérimenté ? S'étonna Galatea.

- Pas grand-chose n'a filtré, répondit Penan. Les seuls qui étaient là en dehors de l'équipe de Siena c'était les Agents 003 et 004. En tous cas, une bonne partie de la centrale a explosé. En même temps que le moral de la Team Rocket. Personne n'appréciait trop le plan de Karus, mais tous reconnaissaient qu'il était leur dernière chance. Maintenant, nous voilà seuls contre les Dignitaires et leur méga-canon. Dès qu'il sera achevé, ils pourront nous détruire où que nous soyons dans la région. J'ai donc fait renvoyer Julian chez son père à Lunaris. Il y sera plus en sécurité qu'ici.

- Bonne initiative, dit Mercutio. Mais maintenant qu'on est de retour, on va se pencher sur la question du canon des Dignitaires.

- Et que vas-tu faire, sans ton Flux ? Se moqua Zeff.

- Il reviendra plus rapidement que la dernière fois. Et apparemment, on a environs deux mois avant que leur canon soit opérationnel. Puis Flux ou pas Flux, on ne va pas se laisser exterminer non ?

Les deux mois passèrent rapidement. L'armée Rocket était parvenue jusqu'au pied du Mont Sélénite, là où se tenait le Jupiter de Balthazar Igeus. Ils avaient fait ça en trois fois moins de temps qu'il ne leur en aurait fallu si l'armée gouvernementale défendait ses villes comme il faut. Mais ils avaient replié la grande partie de leur force sur le Mont Sélénite justement. De plus, le canon était abrité derrière un bouclier énergétique des plus puissants. Et enfin, à l'intérieur, il y avait les Shadow Hunters au grand complet, qui attendaient sans bouger que quelqu'un ose traverser le bouclier. Mais ils n'avaient apparemment pas l'ordre d'attaquer. Et l'armée Rocket n'osait plus avancer face à cet étalage de force.

Donc, les deux camps se regardaient dans les yeux à quelques mètres de distance, et ce depuis deux jours. Apparement, le Jupiter était censé être pleinement opérationnel ce soir, et Igeus avait pour l'occasion convié un maximum de journaliste du monde entier pour sa démonstration de force. Les journalistes filmaient bien évidement dehors, pas loin des positions Rockets. Ils auraient donc pu les tuer ou les faire prisonniers, mais à quoi bon ? Ça ne les aiderait pas contre le Jupiter, et pire, ça serait retransmit dans le monde entier.

Quand la X-Squad arriva sur les lieux, c'était à peine s'ils pouvaient bouger au travers tout ce monde. Mercutio se sentait las. Il avait retrouvé son Flux en un mois, mais durant ces deux mois de répit, personne n'avait été foutu de trouver un plan contre le Jupiter. Les défenses du canon semblaient sans faille. Faute de mieux, en dernier recours, on avait envoyé la X-Squad, mais personne ne s'attendait à ce qu'ils fassent des miracles, eux les premiers. Bon, Mercutio pourrait toujours se servir de son Septième Niveau pour essayer de détruire le bouclier énergétique, mais même s'il y parvenait, il y aurait toujours les sept Shadow Hunters derrière, sans compter les innombrables pièces d'artilleries au devant et les milliers d'hommes du gouvernement.

Miry et Seamurd étaient là, et avaient eux aussi récupéré leur Flux. Après la défaite de Nuvos, ils avaient contacté le Refuge, et avaient apparemment obtenu de continuer à rester auprès des jumeaux pour les protéger le temps que la guerre soit terminée. Mais ils étaient là en tant que garde du corps, pas en tant que soldats de la Team Rocket. Les Mélénis comptaient bien rester neutres dans ce conflit. Ceci dit, quand Galatea leur avait fait remarquer que si le Jupiter était opérationnel, la durée de vie des jumeaux allaient subitement baisser, ils avaient consenti à les aider contre le canon.

Mais là encore, leur utilité serait limitée. Le Septième Niveau de Miry n'était pas offensif, et celui de Seamurd nécessitait que le bouclier protégeant le canon disparaisse. Il pourrait alors peut-être envoyer le Jupiter sur orbite grâce à son pouvoir de gravité, si tant est que les Shadow Hunters ne l'éliminent pas avant. Ce n'était pas merveilleux, mais ils n'avaient que ça comme tactique. Mercutio utiliserait son Septième Niveau pour détruire le bouclier, avec l'aide de tous les Pokemon Rockets et de tous leurs canons. Ensuite, Seamurd utiliserait son propre Septième Niveau sur le Jupiter, tandis que le reste des hommes dont la X-Squad le protégerait. En passant non loin d'une journaliste, Mercutio se fit apostropher.

- Monsieur le Rocket, une déclaration pour la chaîne UST ? Allez-vous relever le défi du Dignitaire Balthazar Igeus et attaquer ? Quel est votre sentiment quant à la fin imminente de votre organisation ?

Mercutio utilisa le Flux pour l'écarter de son chemin. Il rejoignit la petite tente qui leur servait de quartier général, tandis que la pluie commençait à tomber. C'était l'Agent 003 qui était en charge des opérations. Apparemment, il avait eu une occasion de stopper Siena dans son assaut contre Karus, et il l'avait laissé passer. Giovanni tenait donc maintenant à ce qu'il se charge du Jupiter en punition, même s'il devait mourir pour ça.

- Bon, commença Vilius, selon notre compte à rebours, le canon devrait être opérationnel d'ici vingt minutes. On peut compter dix minutes en plus du temps qu'ils chargent et qu'ils tirent.

- Ils ne vont pas tirer ici, non ? Demanda Zeff.

- À moins qu'Igeus n'ait des pensées suicidaires. S'il s'amusait à nous viser où nous sommes, la déflagration emportait son joli joujou avec nous. Non, il va sans doute tirer sur le quartier général.

- Le Boss s'est-il mis à l'abri ? Questionna Tuno.

- Bien évidement, se moqua 003. Il a fuit la queue entre les jambes y'a un moment dans l'une de nos bases de Johto. Mais il ne pourra pas fuir éternellement.

- Kyria est-elle avec lui ? Demanda Mercutio.

- Ouais, il se l'est embarqué.

Vilius semblait avoir rapidement adopté sa demi-sœur. Il l'appréciait bien, et il appréciait encore plus les prédictions qu'elle voulait bien faire pour lui.

- Elle lui aurait apparemment dit que ça ne servait à rien de quitter le Quartier Général, car le Jupiter n'allait pas tirer. Faisons en sorte que sa prophétie se réalise, les gars !


***


Trefens, grâce à sa vision acérée, voyait de loin la X-Squad qui venait d'arriver sur les lignes Rockets. Trefens respectait Mercutio Crust, mais il savait qu'il ne pourrait arriver à rien contre tout ce dispositif mis en place. Ça allait être une attaque suicide pour eux. Tout ça ne plaisait pas à Trefens. Déjà, le fait d'être resté au même endroit pendant deux foutus mois, à protéger cette monstruosité de canon. Igeus les traitait comme de simples exécutants, et son orgueil agaçait copieusement tout le monde. Les Shadow Hunters auraient été ravi de le lui faire ravaler par quelques orifices en plus.

Et puis cette façon absurde de gagner une guerre... C'était à celui qui aurait le canon le plus gros. À quoi servaient donc la force, l'entraînement et le combat, dès lors ? Et à quoi servait la Shaters ? De plus, Trefens avait quelque raison de ne pas souhaiter que ce canon ne tire sur la position de Giovanni, car le boss de la Team Rocket avait sûrement Kyria près de lui. Le Shadow Hunter soupira. Il en venait presque à espérer que les Rockets allaient trouver un moyen de mettre à bas ce canon.

- Ouais, je sais à quoi tu penses, gné, fit Two-Goldguns à coté de lui. On pense tous la même chose.

- Humm grummmm hummm, approuva Furen.

- Mais qu'est-ce qu'on y peut ? Les Dignitaires ont acheté le chef, et je ne veux pas vraiment me le mettre à dos, gné.

Trefens allait répondre, quand il aperçut quelque chose dans son champ de vision. C'était faible et rapide, mais il y avait bien quelque chose. Plusieurs silhouettes venaient de pénétrer la montagne, en une discrétion qui paraissait presque surnaturelle. Personne n'aurait pu les voir, si ce n'était les Shadow Hunters. Trefens en comptait huit. Mais pourquoi l'alarme n'avait-elle pas sonner ? Normalement, tout ce qui traversait le bouclier était immédiatement détecté par les radars d'Igeus. Two-Goldguns aussi venait de les voir avant qu'ils ne disparaissent à l'intérieur. Puis il prit un air pensif, et dit :

- Tu sais vieux, ce canon est vraiment merdique gné. Ça me pousserait même à mal faire mon job.

- J'avoue...

- Genre, si en ce moment des Rockets essayaient de rentrer discrétos, je pense que je ne le verrais même pas, poursuivit-il avec un sourire. Et toi ?

- Des Rockets ? Quels Rockets ? Demanda Trefens en lui retournant son sourire.


***


Balthazar Igeus, en se versant un verre de whisky, avait l'impression d'être l'homme le plus puissant du monde. Ce n'était pas qu'une impression, d'ailleurs. Dans quelques minutes, il allait pouvoir utiliser le Jupiter avec toute son efficacité. Alors, adieu la Team Rocket. Et bonjour la domination mondiale. Il les voyait dehors, tous ces Rockets impuissants, qui allaient sûrement tentés une attaque suicide. Mais ils s'écraseraient tous contre les Shadow Hunters et son armée, tandis que tous leurs tirs, de quoi que ce soit, allaient se perdre contre son bouclier imparable. Et en plus, la toute puissance d'Igeus allait être retransmise en direct dans le monde entier, pour que tout le monde se rende bien compte qu'il était devenu le maître absolu avec le Jupiter.

Et tout cela grâce à D-Zoroark ! C'était lui qui l'avait contacté. Il lui avait dit que les Pokemon Méchas avaient des raisons de se venger de la Team Rocket, et avaient fournis à Igeus le plan de cet incroyable canon. Ils avaient reconnus sa force, son intelligence et sa renommée, oh oui ! Ils l'avaient choisis lui parmi tout les autres Dignitaires ! Parce qu'il était le meilleur, après tout... Quand il eut fini son verre, un de ses hommes vint le trouver et lui annonça :

- Monsieur, on a repéré des intrus dans le secteur C !

- Des intrus ? Impossible !

- Ils sont pourtant bien sur nos caméras, monsieur... Une équipe de huit individus, en combinaisons noires...

- Mais ils fichent quoi, ces damnés Shadow Hunters ! Gronda Igeus. Doublez la garde de la salle de contrôle. Interceptez-moi ces fous !

- Bien monsieur.

Mais le technicien revint cinq minutes plus tard, le visage blême.

- Monsieur, les intrus continuent leur avance. Nos soldats sont impuissants...

Igeus sentit la sensation désagréable de la peur fouiller son estomac.

- Vous êtes quatre cent dans la base, que diable ! Quatre cent ! Et vous ne pouvez pas arrêter huit intrus ?!

- Ils semblent prévoir chacun de nos mouvements, monsieur... De plus, l'un d'entre eux est une véritable machine à tuer, comme un Shadow Hunter ! Un autre possède un Latios avec lui. Et un autre...

Le technicien devint blême.

- Eh bien, s'impatienta Igeus.

- Il... il aspire le sang, monsieur...

Igeus regarda sur son écran de contrôle. La X-Squad était toujours dehors. Alors, qui étaient ces types ?! Il ne tarda pas à le savoir, quand un pan du mur explosa, révélant les huit personnes vêtues d'un uniforme totalement noire, et portant des espèces de verrières de verres sur la partie supérieure de leur visage, les cachant à demi. Autre chose, ils portaient le R de la Team Rocket sur leur uniforme. Mais il n'était pas rouge. Il était noir avec un contour bleu, tandis qu'un éclair le divisait en deux. Igeus glapit. Ils venaient de massacrer tous les hommes qui gardaient la salle.

Il y eut des échanges de coup de feu avec les quelques hommes à l'intérieur, tandis qu'Igeus courut se cacher derrière sa table de contrôle. La plus petite silhouette masquée se déplaçait à une vitesse incroyable, éventrant à chaque coup de sa seule main, ou arrachant les membres comme elle arrachait des cerises d'un arbre. Une autre silhouette, dont les cheveux rouges étaient très visibles, agitait les mains et faisait venir à elle des quantités de sang. Le sang des hommes qui étaient en train de se faire massacrer. Elle les vidait entièrement puis l'envoyait sur les hommes encore indemne, les aveuglant ou les éventrant carrément avec des flots de sang en forme de pique lancés à toute vitesse.

Il y avait ensuite un homme avec de courtes épées arrondies à chaque main, qui lui aussi s'adonnait à un beau carnage. Il était suivi par un Pokemon à l'air féroce qui se tenait sur deux pattes. En arrière, il y avait trois autres individus, qui se contentaient de tirer, avec au dessus d'eux un Latios qui arrêtait avec ses pouvoirs psychiques les balles dirigées contre eux. Et enfin, il y avait cette femme aux longs cheveux lavande, qui utilisait un fouet électrique, et qui se déplaçait sans hésitation, avec une précision infaillible, évitant chaque balle et se trouvant toujours au bon endroit au bon moment.

Cette femme était la seule qui portait une cape en plus de son uniforme. Une cape bleue au-dedans rouge sombre, marqué de l'étrange R noir frappé d'un éclair. En une minute, tout fut terminé. Igeus était l'unique survivant de ce carnage, et l'homme aux épées le releva sans ménagement de sa cachette pour l'amener devant la femme à la cape. Il le força à s'agenouiller. Il n'eut pas trop à insister. Les jambes d'Igeus tremblaient tellement qu'elles ne le tenaient plus.

- Dignitaire Balthazar Igeus ? Demanda celle qui semblait être la chef d'une voix froide et coupante comme l'acier.

Igeus tenta de retrouver un peu de courage et de dignité à travers la peur. Il était un homme puissant. Il pourrait toujours marchander.

- C'est moi... Et vous, vous êtes ?

- Mon identité vous importe peu. Nous sommes les vengeurs de la Team Rocket, les défenseurs de sa justice. Et je vais l'appliquer sur vous.

La femme déploya son fouet. En un geste latéral de la main, il passa proprement à travers la gorge du Dignitaire en un zip électrique. La tête d'Igeus alla rouler à travers la pièce, ses yeux grands ouverts reflétant sa terreur et sa surprise.


***


- C'est l'heure, déclara Vilius. On y va !

À l'instant même où Mercutio allait invoquer son Septième Niveau, il y eut une gigantesque explosion en provenance de la base ennemi. Stupéfaits, tous les Rockets virent le canon Jupiter se détacher de la montagne et tomber en un bruit sourd à ses pieds.

- Mais que... commença Vilius, sonné.

- Il y a eu un bug dans leur système ? Proposa Tuno.

- Non non, fit Goldenger. Ce sont mes ondes héroïques qui ont fait vaciller cette arme, pour sûr.

Les Shadow Hunters paraissaient tout aussi surpris, et l'armée des Dignitaires commença à se désorganiser.

- Doit-on attaquer monsieur ? Demanda un major à Vilius.

- Attendez. On ne sait pas encore ce qu'il se passe.

Ils ne tardèrent pas à le savoir. Des lumières venaient de s'activer sur la base ennemie, visant huit personnes qui se tenaient à l'endroit où le canon venait d'exploser, les flammes faisant bien apparaître leurs uniformes noires. Quand la silhouette de tête parla d'une voix amplifiée par un haut-parleur, Mercutio reconnut sa sœur Siena.

- Ainsi frappe la justice de la Team Rocket. Nous sommes ses champions. Nous sommes ses agents de l'ombre. Nous sommes la GSR. La Garde Suprême des Rockets.

Toutes les caméras du monde se pointèrent sur ces nouveaux arrivants. Vilius s'agita.

- Qu'est-ce que c'est que ce cirque ?!

- Nous, la GSR, poursuivit Siena à la foule, nous avons pour mission de faire prévaloir les idéaux de l'humanité. La libre décision. La justice. L'ordre, et la valeur du potentiel humain. Nous nous opposons à tous ceux qui tenteraient de renier ces valeurs. Qu'ils soient du gouvernement, ou de la Team Rocket, cela ne fait aucune différence. Le Dignitaire Igeus a tenté d'asservir des gens avec une arme immorale. Il comptait s'en servir pour imposer sa vision à tous. Aussi l'avons-nous châtié !

Elle lança quelque chose vers la foule. Vu les cris d'horreurs qui en découla, il devait s'agir d'un truc assez dégoutant, et Mercutio avait une vague idée de ce que c'était.

- L'ancien Généralissime Karus ne valait pas mieux qu'Igeus, repris Siena, en s'adressant plus vers les Rockets à présent. Lui aussi a tenté d'imposer sa vision. Il voulait un monde parfaitement égal. Un monde où l'humanité disparaîtrait pour laisser place à son idéal type d'êtres supérieurs. Son action était dénuée de sens. Aussi l'avons-nous châtié !

Il y eut de grandes vagues de murmures stupéfaits dans les rangs Rockets. Tuno secoua la tête.

- À quoi elle joue, cette folle ? Son petit discours est retransmis en ce moment même sur toutes les télévisions du globe !

- Je crois que c'est justement son but, sourit Vilius.

Passé la surprise initiale, l'Agent 003 semblait maintenant euphorique.

- À chaque fois que quelqu'un tentera d'agir contre les idéaux de la Team Rocket, nous interviendrons, et nous le châtierons ! Hurlai maintenant Siena. La survie de l'humanité ne peut passer que par la Team Rocket, mais elle se doit alors d'être saine, d'être noble, d'être ce qu'elle aurait dû être. L'avidité ne va pas l'emporter. Pour forger un monde meilleur, nous, GSR, nous prendrons des vies. Moi, le colonel Siena Crust, je déclare aujourd'hui que la région de Kanto appartient de droit à la Team Rocket. Tous ceux qui s'y opposeront verront la justice de la Team Rocket s'abattre sur eux. Nous n'agissons pas par envie ou par ambition, mais par amour. Nous sauverons ce monde en le remodelant. Nous, la GSR, nous jugerons le monde !


***


Ailleurs, à ce moment même, Vrakdale fini d'écouter l'allocution surprise de Siena Crust au monde entier. Il éteignît la télé et se permit un sourire.

- Cette gamine commence à prendre la grosse tête. Il faut croire que le Seigneur Horrorscor fait du bon travail sur elle.

La silhouette sombre enveloppée d'un manteau à capuchon derrière lui, qui observait toujours l'horizon sombre, acquiesça calmement.

- En fait, le Seigneur Horrorscor n'a pas à faire grand-chose. L'esprit de Crust est rempli de désirs et d'ambitions. Elle et le Seigneur Horrorscor se complètent parfaitement.

- Mieux que vous ? S'étonna Vrakdale.

- L'avenir le dira. Notre destin, à Siena Crust et à moi, est qu'un jour nous nous battions dans un duel à mort qui décidera qui de nous deux est digne d'avoir en lui tous les morceaux d'âme du Seigneur Horrorscor, et qui donc aura l'honneur de lui servir d'hôte pour qu'il ressuscite entièrement. Et ce jour arrivera bientôt. Mais avant, faisons donc progresser la corruption pour restaurer toute la puissance de notre seigneur. Tu as bien agi à Sinnoh, Vrakdale. Cela fait un Pilier de moins. Qu'en est-il de Lilwen.

- Elle m'a contacté hier, maître. Le Phare de la Liberté sera très bientôt mis à bas.

- Très bien.

Vrakdale hésita, puis se lança.

- J'ai entendu dire, en rentrant, que la Tour Chetiflor est toujours debout...

- Oui. Fantastux et Jivalumi ont failli. Le Premier des Apôtres, Oswald Brenwark, est apparu avant qu'ils n'aient eu le temps de le détruire. Enfin, ce n'est qu'un contretemps. Son tour viendra bien assez tôt.

- Et Nuvos...

- Il est mort, oui. Comme je m'en doutais, il fut défait par les jumeaux Crust. Enfin, nous n'avons jamais espéré qu'il parvienne à son but. Ce n'était qu'une occasion pour nous d'observer de près ces jeunes Mélénis.

La silhouette encapuchonnée sortie sur le balcon.

- Bientôt, très bientôt... murmurait-il. Maintenant que Siena Crust est passée à l'action, la corruption va se déchaîner. Tout se passe selon mon plan. Et bientôt, nous verrons qui de nous deux, Siena, a le plus les faveurs du Seigneur Horrorscor. Tu prétends que tu vas juger le monde, mais c'est impossible, parce que...

La silhouette se retourna, révélant à Vrakdale le visage de son maître. Pas un visage, non. Juste un masque. Un smiley.

- Parce que le monde est mon univers, à moi, le Marquis des Ombres !





À suivre...







**************


Message de l'auteur :

Je sais ce que vous êtes en train de vous dire. QUOI LE FUCK ?! Mister Smiley est le Marquis des Ombres ?!! FUFUFUFUFUFUFUFU LOL PTDR XD ! Le tout est maintenant de savoir qui est Mister Smiley n'est-il pas ? Je vous réserve encore bien des surprises, j'espère, quant à notre mystérieux Marquis des Ombres. Vous allez le bouffer jusqu'à l'arc 10.

Donc, cet arc 6 est terminé. Je ne saurais trop le décrire moi-même. Un arc de transition sans en être un ? Il est vrai que Nuvos était un méchant juste parce qu'il m'en fallait un, mais Karus va servir dans le futur, même s'il est mort. J'ai posé les bases des Gardiens de l'Innocence et des Agents de la Corruptions qui seront présents longtemps. Kyria servira aussi plus tard, je ne l'ai pas créée juste pour donner une mission à la X-Squad ce coup ci. Et bien sûr, la GSR de Siena, sur quoi le prochain arc sera centré.

Concernant cet arc 7 à venir, il sera assez long. Moins que l'arc Elysium bien sûr, mais plus que tous les autres. Au programme, Shadow Hunters à gogo, Pokemon Légendaire, morts de quelques personnages, retour des Pokemon Méchas... Il s'en passera des choses, dans cet arc 7. Après l'avoir lu, la fic ne sera plus du tout pareil. Bon et cette fois, pas de concours, je n'ai pas eu le temps ni d'idée. On verra à la fin de l'arc 7 sans doute. Pour me faire pardonner, je vous propose cette image, qui rassemble les Agents de la Corruption :