Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 24/02/2013 à 08:22
» Dernière mise à jour le 20/04/2018 à 23:18

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 154 : Corruption et innocence
L'espoir qu'avait Mercutio de voir le fameux Pokemon Héros terrasser le 13ème avec des attaques incroyables fondit comme neige au soleil dès les premières minutes d'engagement. Certes, les attaques de Goldenger étaient plus puissantes que les petits coups de poings élémentaires des Pokeranger. Toutefois, il lui faudrait compter quelques millénaires pour venir à bout du 13ème avec ça.

- Jusssssstiiiiiceeee Punch !

Le poing de Goldenger vira au doré, mais rebondit totalement contre la peau du 13ème. Mercutio était certain qu'il lui ferait plus mal avec l'un de ses propres coups de poing non endurci par le Flux.

- Éééééééétoiles héroïïïïïques !

Les étoiles en dessin sur sa Pokeball d'or qui faisait office de tête s'en détachèrent pour aller frapper le 13ème comme des shurikens. Là encore, l'effet fut proche du néant cosmique. Zeff échangea un regard avec Mercutio.

- Heureusement que personne de chez nous nous regarde. J'avoue que j'aurai pas mal la honte...

Mercutio pouvait difficilement prétendre le contraire. S'imaginer que ce Goldenger fut le héros qui sauva autrefois le monde en terrassant le 13ème relevait d'un comique frisant l'absurde. Non content d'être nul, Goldenger était aussi inconscient. Sans doute son statut de héros lui montait à la tête, et il persévérait à attaquer sans prendre garde à sa propre sécurité. Mercutio dut par trois fois le sauver d'une contre-attaque du 13ème. Heureusement, ce dernier ne semblait même pas remarquer Goldenger, ou le prenait pour un moustique indigne d'intérêt, et se concentrait plutôt sur Mercutio et Zeff. Mais parfois, le 13ème faisait un geste tel qu'il allait envoyer Goldenger sur orbite sans l'intervention de Mercutio, comme maintenant. Le Mélénis fonça pour prendre le Pokemon héros dans ses bras une demi-seconde avant un retour de bras du Serpentaire.

- Bon sang, mais à quoi tu sers toi ? Grommela Mercutio.

- Si je faisais du revétage de ma forme héroïque, je serai invincible, pour sûr !

- Alors qu'est-ce que t'attends ?!

- Eh bien... ma mémoire n'est pas tout à fait revenue... Je ne sais plus comment faire du procédurage, pour sûr...

Mercutio jura à propos des Pokemon inutiles, idiots et qui inventaient des mots absurdes tout en contournant l'autre bras du 13ème qui venait vers eux. Le Pokemon du Serpentaire était assez lent, contrairement à Mercutio et Zeff qui, grâce au Flux et à l'argent, le distançaient nettement en rapidité. Heureusement, car se prendre une seule de ses attaques aurait signifié une mort immédiate. Ses jets d'Eucandia corrompu via ses têtes de serpents qu'il portait aux bout des bras étaient tels des jets de lave. Mercutio doutait même qu'une protection de Flux puisse y changer quoi que ce soit. Zeff tournoyait autour de sa tête en lui lançant quantité d'objets fait d'argent aussi pointus les uns que les autres.

Mais même la peau hors exosquelette du 13ème était incroyablement résistante. Puis quand un projectile de Zeff parvenait quand même à la traverser, le Pokemon du Serpentaire se régénérait immédiatement. Il en était de même avec l'attaque secrète et imparable de Zeff, son Cellular Silver. Mercutio, qui vouait tout son Flux à créer des attaques, se laissait porter dans les airs par son Pegasa. Le Mélénis tentait de viser l'intérieur des bouches du 13ème, qui semblaient être un de ses points faibles. Mais au bout d'une demi-heure de combat, ils en vinrent à une conclusion implacable : ils manquaient de puissance de feu. Ils ne pourraient jamais vaincre le 13ème à eux deux seulement. Et pourtant, Mercutio avait été jusqu'à utiliser une attaque de Sixième Niveau. Mais la capacité de régénération du 13ème était au-delà de tout ce qu'ils pouvaient utiliser.

Il leur fallait une attaque qui le tuerait d'un seul coup. Mais ils n'avaient rien de ce genre dans leur sac. Mercutio tenta, par désespoir, de faire le vide dans son esprit comme Irvffus lui avait appris pour parvenir jusqu'au Septième Niveau, mais en plein combat, et face à un monstre pareil, ça relevait de l'imaginaire, d'autant que Mercutio n'y était naturellement pas doué même au repos. Zeff, lui, avait beau pouvoir réutiliser son argent à volonté - ce qui n'était pas le cas de Mercutio avec le Flux - les blessures qu'il lui faisait étaient bien peu significatives. Enfin, un peu plus que celles de Goldenger, quand même. Ça aurait été insultant pour lui.

- On ne sert à rien ici, grommela le Silvermod. Allons aider les autres dans la bataille ou montons la tour aussi...

- Même si on ne lui fait rien, on l'occupe, ce gros plein de soupe, lui rappela Mercutio. S'il se mêle à la bataille, les autres seront mal...

- Ils le sont déjà.

Zeff disait vrai. Le surnombre évident de Pokemon, qui ne cessait de croitre, commençait à avoir raison de la Tri-alliance. Déjà deux Asmolés étaient tombés sous les coups de Pokemon vols. Les Pokemon des dresseurs ne savaient plus où donner de la tête pour protéger leur maître, et les Rockets de 003 étaient on ne peut plus désorganisés. Mercutio ne sut quoi faire. Il devait aller les aider; avec le Flux, il ferait probablement une différence. Mais ça impliquait de laisser le champ libre au 13ème, qui était l'arme de Zelan la plus destructrice. Et inutile d'espérer le laisser seul à Zeff et à Goldenger; ils allaient se faire anéantir en un instant.

Les réflexions désespérées de Mercutio signèrent sa perte. Il ne prit pas assez garde, et se fit attraper par le 13ème, via des milers de serpents qui venaient de sortir comme par magie de la gueule de son bras droit. Pegasa parvint à s'en tirer lui, mais ses attaques feu pour tenter de libérer son dresseur restèrent vaines. Quand Zeff tenta de s'en mêler, il fut bousculé par la queue du 13ème, qu'il n'avait pas vu venir. Quant à Goldenger, qui continuait ses attaques futiles, le 13ème ne changea rien et fit comme si il n'était pas là. Peu à peu, les serpents qui retenaient Mercutio prisonniers revinrent vers la bouche du bras du 13ème, attirant le jeune homme vers elle.

Il était bloqué. Avec ses bras collés au corps, il ne pouvait ni prendre son épée, ni une Pokeball, ni diriger une attaque de Flux. La masse de serpents était telle qu'il ne parvenait pas à s'en dégager, même avec le Flux. Il allait bel et bien se faire dévorer par ce Pokemon horrible. Peu réjouissant, mais au moins, il lui donnerait une bonne indigestion. En mourant, le Flux s'échapperait du corps de Mercutio en le désintégrant, et donc aussi celui du 13ème, ou du moins une partie.

Mais, comme à chaque fois qu'il pensait que sa mort était arrivée, elle repartait gentiment. Un déluge de feuille, en une attaque Tranch'Herbe parfaite, vint découper la masse des serpents qui le retenait prisonnier, et le sauva. Mercutio s'éloigna du 13ème, tout en récupérant au passage Goldenger qui manqua se faire éjecter par l'autre bras du Pokemon. Puis il regarda vers le ciel, d'où était venue l'attaque bienfaitrice.

Son cœur manqua un battement. Il y avait plusieurs centaines d'individus sur divers Pokemon vol. Tous des dresseurs, apparemment. Un sacré gain de renfort. Sacha Ketchum était à leur tête, reconnaissable par son Dracaufeu et son Pikachu à ses côtés. Voici donc les dresseurs qu'il avait réussi à ramener d'autres régions. Une belle réussite, et avec un timing assez bon, il fallait l'avouer. Il lui fit un salut des mains, mais ce n'était pas lui qui avait ordonné l'attaque Tranch'Herbe, mais la dresseuse qui montait Dracaufeu avec lui, grâce à un petit Pokemon plante qu'il connaissait bien. Le sourire qu'elle lui lança lui fit perdre deux battements de cœur, cette fois.

- Eryl ?!

Des sentiments contradictoires vinrent se heurter dans son cœur. La joie de la revoir depuis près d'un an, sa colère envers Sacha pour l'avoir ramener, son inquiétude pour elle... Mais tout cela disparut dans un grand tourbillon quand Eryl sauta carrément du Dracaufeu en plein vol pour venir le rejoindre, en se rétablissant grâce à un Tortank qu'elle venait d'appeler. Elle avait changé en un an, et en bien. Elle avait grandi, ses formes s'étaient encore plus dessinées, ses cheveux violets soyeux étaient plus longs. Quelque chose dans son maintien, ou dans son habit, typiquement celui d'un dresseur de haut niveau, lui donnait une bien plus grande assurance en soi.

Adieu la fille timide et hésitante qui s'aventurait dans un monde Pokemon qu'elle ne connaissait pas. Eryl Sybel s'était affirmée comme la grande dresseuse qu'elle devait inévitablement devenir. Mais ses yeux noisette si brillants, qui étaient comme un phare dans les cauchemars de Mercutio, eux n'avaient pas changé. Mercutio ne put poursuivre plus loin son investigation, car Eryl se jeta presque sur lui, l'enlaça et l'embrassa. Mercutio lui rendit son baiser, ne se souciant plus d'être au milieu d'un champ de bataille. Il aurait pu craindre qu'en un an, Eryl s'était trouvée un autre garçon, plus présent et plus respectable que Mercutio. Apparement, il n'en était rien, et le soulagement vint balayer toutes les autres émotions du Mercutio. Quand leur étreinte passionnée cessa, Mercutio la prit par les épaules, tachant avec peine de prendre un air sévère.

- Tu n'aurais pas dû venir...

- Moi aussi, tu m'as manqué, plaisanta Eryl. Et je serai venue bien plus tôt si Sacha m'avait mis au courant avant pour la Tri-alliance et ce Zelan. Parait-il que le sort du monde est en train de se jouer là où nous sommes. Rester planquée à Sinnoh pendant ce temps ne m'a guère paru productif.

Oui, elle avait changé. Son assurance n'était pas feinte. Mercutio allait devoir à prendre à ne plus la considérer comme avant et à la surprotéger à la moindre petite chose, sinon elle allait sûrement mal le prendre.

- Très bien. Va donc aider les autres contre tous ces Pokemon.

- Mais... je viens à peine d'arriver et tu veux déjà te débarrasser de moi ? Je voulais me battre à tes cotés...

- Désolé, pas cette fois. Le gros plein de soupe que j'affronte est réservé à la catégorie des gars aux pouvoirs surnaturels que Zeff et moi représentons ici.

- Zeff ?

Eryl le chercha du regard, et quand elle le vit approcher, un sourire s'incrusta sur son visage.

- Je le savais, il était bien vivant alors !

Mercutio comprit qu'Eryl faisait référence à sa disparition survenue un an plus tôt, sur l'île de Marinea, quand ils affrontaient D-Deoxys et ses Pokemon Méchas.

- Mais euh... pourquoi il fait partie des gars aux pouvoirs sur...

- On a sans doute un paquet de chose à se dire, coupa Mercutio, mais ça devra attendre. Je suis sûr que tu es devenu bien balèze durant cette année d'entraînement à Sinnoh. Si tu montrais ça à tout le monde ?

Eryl sourit, puis, avec un dernier baiser, parti à la bataille, avec Tortank, Feunard, Sidérella et Ea à ses côtés. Cette arrivée de tant de dresseurs en plus remonta le moral de la Tri-alliance, qui commença à reprendre du terrain. Mercutio repartit combattre le 13ème avec une ardeur renouvelée.


***


Quand Mercutio avait demandé pourquoi Irvffus ne partait-il pas combattre Zelan avec son propre Septième Niveau, le Maître Mélénis avait répondu que son Septième Niveau n'était pas du genre offensif. C'était à demi-vrai. Son Septième Niveau pouvait faire face à toute une armée sans problème, même de sous-Mélénis comme tous ces clones, mais face à un être de la puissance de Zelan, il s'avèrerait bien inefficace. Quand il utilisait le Septième Niveau, le Flux d'Irvffus prenait une couleur brune et se condensait derrière le Mélénis en une immense boule de lumière marron. Alors, des milliers de filins de Flux qui prenaient leur source depuis cette concentration en sortaient pour aller entourer tous ses adversaires devant lui. Ses fils les empêchaient de bouger, puis pomper toute leur énergie peu à peu, rajoutant de la puissance au Septième Niveau pour continuer à les immobiliser.

Irvffus n'aimait pas tellement son Septième Niveau, et l'utilisait très rarement. Pour lui, il se rapprochait trop du Flux Noir et sa capacité à aspirer la force vitale ou le Flux hors du corps de quelqu'un d'autre. De plus, la capacité qu'avait son Septième Niveau à immobiliser l'adversaire dépendait en grande partie la puissance de ce dernier. Si elle dépassait celle d'Irvffus, naturellement que les filins de de Flux n'allaient pas tenir. Ces pauvres clones étaient censés avoir le Flux de Mercutio et Galatea, et donc d'un niveau plus élevé que celui d'Irvffus, mais ces clones étaient comme des coquilles vides, sans âme, et le Flux tirait parti des émotions et des pensées de celui qui le possédait. Autrement dit, la puissance réelle de ces clones devait être la moitié de celle des jumeaux.

Irvffus les avait tous attrapés et ficelés, et s'adonnait à épuiser leur Flux jusqu'à la dernière goutte de pouvoir. Mais peu à peu, tout ce Flux récolté devint trop imposant pour Irvffus. Sa concentration de Flux marron qui faisait son Septième Niveau derrière lui avait doublé de volume, et Irvffus savait qu'elle n'avait pas une contenance illimitée. Jamais Irvffus n'avait utilisé son Septième Niveau contre tant de Mélénis à la fois. Il devait vite relâcher du Flux, sans quoi son Septième Niveau allait exploser, détruisant probablement tout Kanto et ses environs par la même.

N'ayant d'autre choix, Irvffus relâcha les clones dont il avait presque vidé totalement le Flux. Puis il leva sa main et enchaîna les attaques de Troisième Niveau sur ces mêmes clones, à la fois pour vider son Flux qui commençait à déborder, et aussi pour éliminer les clones privés d'entraves. Mais il ne fut pas assez rapide, et deux des clones libérés parvinrent à lancer deux attaques de Flux avec leur dernière force pour trancher plusieurs des filins d'Irvffus. Au moins vingt clones furent libérés.

Irvffus fit cesser son Septième Niveau, puis relâcha une attaque de Sixième Niveau qui détruisit un pan du mur de la tour, tout en emportant au sol les corps déchiquetés de plusieurs clones. Puis ce fut un échange de Flux des plus cacophoniques. Fort de l'énergie qu'il avait aspirée, Irvffus était immensément supérieur aux clones, mais eux avaient l'avantage du nombre. Dans le déchaînement d'explosion de Flux qui s'en suivit, plusieurs d'entre eux furent propulsés dehors. Irvffus grimaça. La Tri-alliance était déjà très occupée avec tous ces Pokemon pour en plus affronter des Mélénis. Mais il ne pouvait plus sortir maintenant, pas avant d'en avoir terminé avec la petite trentaine d'AM qui restait.


***


Galatea et le reste de son groupe avaient suivi Roseo jusqu'au second étage. L'Arme Humaine avait rejoint sa collègue et petite-amie qui se trouvait là, la fameuse Jensel aux cheveux roux et aux émanations hormonales. Bien qu'étant une fille, Galatea les sentaient quand même, et éprouvait une soudaine et forte fascination pour cette fille, qu'elle se força de contrôler avec le Flux. Natael et Djosan furent aussi sous le charme, mais pas Tuno. Les hormones de Jensel ne marchait qu'une seule fois sur la même personne, et Tuno en avait déjà était victime bien avant de savoir que Jensel était une Arme Humaine.

- Ma douce colombe, ces grossiers individus en ont après moi, se plaignit Roseo.

- Ne crains rien, mon bel agneau, je suis là à présent, le rassura Jensel. Je ne laisserai pas ces vilaines personnes te faire le moindre mal !

- Oh ma colombe...

- Oh mon agneau d'amour...

Tuno se racla bruyamment la gorge.

- Dîtes, vous pourriez arrêter votre sketch et nous laisser passer ? Ça me peinerait que de devoir briser une si belle... complicité.

- Le Maître nous a demandé de ne laisser passer personne, fit Jensel.

- Pourquoi des gars comme vous obéissez à cette enflure ? Demanda Galatea. Qu'avez-vous à gagner à le servir ?

Roseo haussa les épaules.

- Maître Zelan va nous faire gagner beaucoup d'argent. C'est pour ça que je reste avec lui. L'argent est la chose la plus importante du monde.

- Quant à moi, je ne peux être que là où mon amour se trouve, ajouta Jensel.

Tuno secoua la tête, affligé.

- Galatea, professeur, continuez sans nous, ordonna-t-il. Djosan et moi on va se charger de ces deux gus.

- J'en ai marre de laisser mes compagnons derrière, protesta la Mélénis.

- Le plus important est de faire cesser le contrôle de Zelan sur les Pokemon au plus vite, pour tous nos amis dehors, rappela le colonel. Tu dois protéger et amener le professeur Natael jusqu'au cœur du système de la tour. Nous n'avons pas de temps à perdre.

- Assurément, Galatea Crust ! Ajouta Djosan. Vous êtes celle qui doit demeurer aux côtés du professeur pour le protéger. Laissez-nous donc ces rustres, nous vous rejoindrons dans peu de temps, si Arceus le veut.

Comprenant la justesse des paroles du colonel et du chevalier, Galatea, bien qu'à contrecœur, fit passer Natael devant et ils se dirigèrent vers l'escalier.

- Vous n'irez nulle part ! Intervint Roseo. Ça me couterait beaucoup d'argent si je vous laissais passer !

Il prit quelque chose dans une de ses poches. De loin, ça ressemblait à une balle. Puis il retira le gant de sa main droite, et toucha la balle, qui prit aussitôt une teinte noire et commença à se décomposer. Puis il la lança vers Natael. Djosan surgit et renvoya la balle d'où elle venait avec son poing ganté. Roseo esquiva rapidement, tandis que Djosan retirait vite son gant métallique qui commençait à pourrir. Il avait un grand sourire sur le visage.

- Cela m'a couté un gantelet de qualité, mais ça en valait la peine. Que j'eusse découvert ton point faible, maraud !

- Mon point faible ? Tu comptes m'attaquer avec des billets de banques ?

- Tu as esquivé ta balle. Ce qui signifie que tu es tout autant menacé que nous par ton propre pouvoir.

Roseo haussa les sourcils.

- Quelle présence d'esprit venant d'un gros balourd comme toi... Mais savoir ça ne vous aidera en rien, messieurs. Car vous allez assister au duo mortel de Jensel et Roseo. Il est vrai que séparément, nous sommes les plus faibles des Armes Humaines.

- Mais ensemble, reprit Jensel, nous sommes bon seconds juste derrière son Excellence Licia !


***


Zelan continuait à s'amuser à contrôler les Pokemon de dehors pour combattre la Tri-alliance. Il n'était pas obligé; il avait intégré dans l'esprit de chaque Pokemon l'ordre de tuer tout le monde. Hélas, les Pokemon étaient des idiots, et se contentaient d'utiliser leurs attaques à tort et à travers sans aucune tactique. Zelan les coordonnait donc, via la Tour de Babel. Pleins d'autres dresseurs étaient arrivés en renfort, mais c'était sans importance. Tant que Zelan avait Ophiuton, rien ne pourrait l'arrêter. Il fut sorti de son état second dans lequel il ne faisait plus qu'un avec tous les Pokemon de dehors par Licia qui était revenu du toit.

- Maître Zelan, les préparatifs pour le rituel sont terminés.

Zelan ouvrit les yeux et se leva de son siège de contrôle. Tant pis pour la bataille; la résurrection d'Horrorscor passait avant tout. Et si le maître de la corruption était de retour, la victoire de Zelan deviendrait totale.

- Merci ma chère. On a des invités actuellement dans la tour. Va à l'étage précédent et attend-les. Si jamais ils parviennent jusqu'à toi ; tu auras le plaisir de les éliminer.

- Bien.

Tandis que Licia descendait, Zelan montait jusqu'au toit de la tour, qui fut autrefois le centre du Pandémonium, et où se tenait toujours la statue d'Erubin. Des tracés rouges avaient été faits au sol par Licia, en d'antiques symboles maléfiques nécessaires à la résurrection d'Horrorscor. Le bébé de Siena était posé face à la statue, au centre de tous ces signes, pleurant à plein poumon. La résurrection d'Horrorscor était le but final de tout le plan de Zelan. Pour cela, il avait besoin que toutes les parties de l'âme d'Horrorscor se trouvent au même endroit, c'est-à-dire dans le monde réel, là où se trouvait la Pierre de l'Obscurité reconstituée.

Zelan ignorait qui possédait la troisième et dernière partie de l'âme d'Horrorscor, et s'en moquait. Du moment que lui aussi se trouvait dans le monde réel, sa partie répondrait aux deux autres et à la pierre pour recréer l'enveloppe d'Horrorscor. Et pour cela, il ne fallait faire que quelque chose de relativement simple : le Rituel de la Corruption, qui nécessitait d'éliminer un symbole de l'innocence devant la statue d'Erubin, comme pour lui signaler sa défaite. Et quoi de plus innocent qu'un nouveau-né ? Zelan s'approcha du petit Julian, sa main luisant d'un rouge meurtrier.

- C'est le fils de celle que j'aimais et qui m'a trahi qui, par sa mort, ressuscitera mon maître et guide. Quelle touche dramatique de choix !

Il éclata de rire, puis se prépara à tirer son rayon, quand d'un coup, la statue d'Erubin se mit à briller.

- Qu... Quoi ?!

Cette lumière, pure et innocente, fit souffrir Zelan qui s'abrita le visage derrière son bras. Douze boules de lumières sortirent de la statue pour se disperser dans les cieux.

- Impossible ! Beugla Zelan.

Non, ça ne pouvait pas être... le Rituel de l'Innocence ?! Et pourtant, sous l'œil médusé de Zelan, les douze boules de lumière donnèrent naissance à douze Pokemon, tout autour de la Tour de Babel. Douze Pokemon qui venaient de périr il y a peu. Les Pokemon du Zodiaque étaient de retour ! Zelan serra les poings jusqu'à se faire mal, les yeux écarquillés. Que s'était-il passé ? Une fois l'Elysium tombé, ils n'auraient pas dû renaître ! Et même s'ils auraient pu, leur réincarnation prenait le temps qu'il fallait pour que la Terre revienne à leurs constellations.

Non... quelque chose était intervenu. Le Rituel de l'Innocence ne pouvait se produire qu'en la présence d'un morceau de l'âme d'Erubin. Or les Zodiaques avaient disparu, et le morceau d'Erubin en Ophiuton avait été effacé une fois qu'Horrorscor avait pris possession de son corps. Alors pourquoi ?! Zelan jura, puis redescendit au dernier étage et s'assit à nouveau sur le siège de contrôle. Laisser les Pokemon du Zodiaque avec le Héros était dangereux. Si jamais Ophiuton était détruit, le Rituel de la Corruption ne marcherait plus. Et ce même rituel prenait longtemps. Il devait d'abord se débarrasser des gêneurs dehors avant de le mener en toute sécurité. Juste un contretemps, rien de grave...

Mais une question le taraudait toujours. La statue avait réagi à quelque chose... ou quelqu'un. Se pouvait-il... qu'un autre héritier d'Erubin existe en dehors des Pokemon du Zodiaque ?!