Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 20/02/2013 à 14:57
» Dernière mise à jour le 16/04/2018 à 23:20

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 153 : Le grand assaut
La vie n'était pas si noire finalement. C'était ce qu'avaient pensé Mercutio et Galatea en rentrant au camp de la Tri-alliance, en y retrouvant tous leurs amis vivants malgré l'immense bataille, des amis qu'ils pensaient morts, comme Tender et Bouledisco, et surtout, une sœur qu'ils pensaient morte. La première pensée de Mercutio, absurde, fut que Zelan avait bel et bien tenu sa promesse et relâché sa Siena. Pensée qui s'envola quand Lusso et Djosan contèrent leur sauvetage. La base G-5 était de nouveau à eux, mais, point noir dans ce tableau encourageant, Zelan avait volé le bébé de Siena. Si Mercutio s'était considéré comme au bord du gouffre niveau moral, Siena elle, y était carrément enfoncée en profondeur.

Malgré tout le soutient et le réconfort de Lusso, Tender, Penan, Octave et tous les autres, elle s'était totalement renfermée et ne disait plus un mot, tandis que ses yeux tarissaient des larmes qui ne semblaient jamais vouloir s'arrêter. Mercutio ne pouvait pas imaginer ce qu'elle ressentait, voir son enfant enlevé alors qu'il venait juste de naître, ne l'avoir tenu dans ses bras que quelques instants... Mais le moment le plus difficile, pour les jumeaux, fut de tout raconter devant tout le monde, et notamment devant Maître Irvffus. Pendant qu'il parlait, Mercutio n'osa pas affronter le regard du Mélénis, de crainte d'y lire une colère froide, la déception ou pire, le dégout. Mais quand ils eurent terminés, Irvffus se contenta de soupirer.

- Je ne puis vous juger, tous les deux, pour votre choix alors que vous aviez la vie de votre sœur entre vos mains. Et je suis responsable aussi. J'aurai peut-être du vous révéler la nature du sceau des Zodiaques. Si je ne l'ai pas fait, c'était que ce secret devait être impérativement gardé, pour éviter que quiconque n'ait l'idée de s'en prendre aux Zodiaques pour pouvoir contrôler la Tour de Babel. Mais c'était bien ce que voulait Zelan, et alors, garder le secret était absurde. Enfin, ce qui est fait est fait. Le passé ne changera pas. Ce qu'il nous faut changer, c'est le futur.

- En résumé, Zelan dispose d'une tour gigantesque, de tous les Pokemon qu'il veut, et de ce fameux 13ème qui a failli anéantir le monde il y a quelques siècles, répéta 003 en comptant sur ses doigts. Ah, et sans oublier ses Armes Humaines et ses Némésis. Et nous, qu'avons-nous de plus à lui opposer ?

- Moi, dit une voix inconnu au bataillon de Mercutio.

À première vue, on aurait dit l'un des Pokeranger. Mais celui-là était plus grand, avait une queue, et luisait d'une couleur dorée, avec gants, jambières, et écharpes qui volait au vent. Sa Pokeball qui lui faisait office de tête était dorée aussi, et terminée par deux petites cornes. Il avait un certain style, devait avouer Mercutio. Enfin, plus que les Pokeranger du moins...

- Et tu es...? Demanda Galatea.

- Un héros, pour sûr, acheva le Pokemon.

Galatea fronça les sourcils, et se tourna vers Irvffus, qui eut un fin sourire.

- Je vous présente Goldenger. C'est l'évolution des Pokeranger. Dès que la Tour de Babel a surgit des cieux, ils se sont mis tous les cinq à briller, puis ont fusionné. Je pense que la vision de la tour leur a rappelé ce qu'ils étaient avant...

Mercutio détailla le Pokemon, perplexe.

- Alors c'est lui le fameux Pokemon Héros de la légende qui vainquit le 13ème ?

- Eh bien euh... non, avoua Irvffus. Ou du moins, pas encore. Dans mes souvenirs, le Héros qui vint à bout du 13ème était... plus grand.

- C'est parce que je n'ai pas encore revêtu ma forme héroïque, pour sûr, noble Mélénis, dit Goldenger. Ma mémoire se reconstitue peu à peu, enfin je crois, bien que les souvenirs emmagasinés par mes pré-évolutions font souvent de l'échappage à moi. En clair, je ne sais pas trop ce que je fais ici, pas plus que je ne fais du connaissage de vous tous, mais n'ayez crainte. Car je suis un héééééérrooooooos.

Il termina sa phrase avec un pouce levé, signe qu'il espérait super cool, mais qui aux yeux de tout le monde apparut super ringard. Mercutio se dit avec désespoir que s'ils devaient compter sur lui pour vaincre le 13ème, ils étaient mal barrés... Enfin, au moins, il était seul désormais. Mieux valait un crétin que cinq, bien que ce Goldenger semblait avoir hérité des caractères imbéciles de chacun des Pokeranger.

- Bon, et hormis notre vaillant héros, quoi d'autre ? Reprit Octave.

- J'ai envoyé Sacha chercher des renforts dans les autres régions, dit le professeur Chen. Cette crise concerne tout le monde désormais. Beaucoup de dresseurs qui n'ont pas rejoint la Tri-alliance, pensant qu'il ne s'agissait que d'une affaire Rocket, changeront vite d'avis à présent. On pourra même sans doute compter sur les forces du gouvernement. Zelan s'est déclaré en ennemi public numéro un en faisant ce qu'il fait.

- C'est qu'il est certain de pouvoir tout repousser, fit Tender. Ce gamin ne fait rien sans être sûr de l'emporter.

- De toute façon, on n'a pas le choix, j'imagine, dit Vilius. Il faut balancer à la tronche de Zelan tout ce qu'on a. Si on détruit cette tour, son contrôle sur tous ces Pokemon cessera.

- La Tour de Babel sera difficile à faire tomber, affirma Irvffus. Et Zelan ne l'aura pas laissé sans défense.

- Si cette tour utilise bien un système d'ondes pour contrôler les Pokemon, je pourrais la contrer, affirma le professeur Natael. Si toutefois j'ai accès au système de l'intérieur.

- Oui, il faut tenter l'infiltration, fit Octave. Si il y une seule chance que mon fils soit encore en vie, je gravirai seul cette maudite tour pour le reprendre à cette ordure de Zelan.

Le silence. Puis Chen hocha la tête.

- Alors c'est décidé. On envoie toute nos forces sur la Tour de Babel, et une équipe chargée d'y entrer pour arrêter ce système, sauver l'héritier de l'Empire et si jamais arrêter Zelan une fois pour toute !

- Pour ça, nos amis Mélénis sont tout indiqués, dit 003.

- Je resterai dehors, pour combattre l'armée Pokemon et le 13ème, indiqua Mercutio. Vous aurez besoin d'au moins un Mélénis.

- Et d'un héééééééros, pour sûr, ajouta Goldenger. Faire du combattage du 13ème est mon rôle.

Il fut décidé que Galatea, Irvffus, Djosan, Tuno et Natael formeraient l'équipe chargée d'infiltrer la tour. Mercutio trouvait ça assez léger, même en comptant le Maître Mélénis. Ils auraient pu prendre Zeff, ou alors le gars chelou à capuchon, qui avaient les pouvoirs nécessaires pour combattre les Armes Humaines. Mais selon les rapport des dresseurs de Chen, l'armée Pokemon au dehors atteignait un nombre phénoménal, et ils auraient besoin dehors de toute la puissance qu'ils pourraient y mettre.

En une heure, l'armée de la Tri-alliance fut prête. Entre temps, de nombreux dresseurs venus de tout Kanto les avaient rejoints, comme Chen l'avait prévu, plus quatre Asmolés remplis de guerriers de l'Empire en renfort. Octave avait fait ses adieux à Siena, lui promettant de tout faire pour ramener Julian. Cette tâche incombant sans doute à Galatea, puisque c'est elle qui effectuerait l'ascension de la tour. Mercutio se promit de la rejoindre dès que le 13ème serait mis hors course.

À bord des Asmolés, ils arrivèrent devant la tour en une heure. À des kilomètres à la ronde, tout autour, se tenait un véritable amassement de Pokemon de toutes sortes. Il était clair que ça allez être une tuerie. Tous ces Pokemon étaient innocents ; pire, c'était des victimes de Zelan, pourtant, beaucoup allaient devoir mourir aujourd'hui, pour la sauvegarde du monde. Aucun ne vint les attaquer tandis qu'ils se posaient à une certaine distance. Ils devaient avoir pour ordre de ne pas bouger de là, et de défendre la tour seulement. Mercutio déglutit difficilement en constatant de ses propres yeux l'armée des Pokemon, et la silhouette sombre et géante qui se distinguait au milieu. Celle du 13ème. Une main affectueuse vint se poser sur son épaule. C'était Penan.

- Alors fiston, c'est ce qu'on appelle une bataille finale, j'imagine. Soit on gagne, soit on est foutu.

- Tu as dû connaître ça, dans ta longue carrière...

- Et comment ! Je me revois, au début de la Team Rocket, combattre les soldats du gouvernement au côté de ton grand-père et de quelques Rockets, alors qu'on était face à dix fois plus nombreux que nous ! Ah, je me sens rajeunir. Tous ces combats ont revigoré mes vieux os.

Penan semblait prendre tout cela comme une bonne rigolade. Mercutio se dit qu'il avait raison, finalement. Ils n'avaient plus rien à perdre dans cet assaut final. Autant se battre la joie au ventre, alors, et ne rien regretter. Mais les regrets, Mercutio en avait plein, et ils ne s'effaceraient qu'avec la mort. Des bruits d'avions se firent entendre au loin. Tuno regarda dans le ciel, et ses yeux s'écarquillèrent.

- Mais c'est...

Une dizaine de bombardiers de l'aviation Rocket fonçaient vers la Tour de Babel. Vilius applaudit ironiquement.

- Eh bien, le vieux a mis le temps, mais il s'est enfin retiré les doigts du cul !


***


Zelan sourit en voyant les bombardiers arriver vers lui via son écran de contrôle.

- C'est là votre réponse, boss ? Qu'il en soit ainsi...

Quand les bombardiers lâchèrent leurs missiles, Zelan serra sa main droite qui contenait le Cœur de l'Eucandia. Son bouclier ultime et personnel grandit jusqu'à englober la Tour de Babel entière. Dès lors, les missiles s'écrasèrent contre cet écran violet et immatériel, sans aucun dégât pour la tour. Mais les bombardiers Rocket ne furent pas découragés, et tentèrent un autre passage. Leurs bombes devaient faire perdre en énergie quelque chose comme 0,001% de son bouclier d'Eucandia, mais Zelan était du genre économe. L'Eucandia était plus précieux que les Pokemon, aussi se servit-il de la tour pour ordonner à plusieurs Pokemon vol de dehors de se lancer sur les bombardiers. Certains firent exploser les missiles pas encore lancées, d'autres perforèrent la carlingue des engins. Au final, tous les bombardiers explosèrent ou s'écrasèrent. Zelan zooma sur son écran pour apercevoir un peu plus loin l'armée de la Tri-alliance qui s'approchait, avec en tête les jumeaux Crust.

- C'est cela, venez donc ! J'ai de quoi vous accueillir, vous ne serez pas déçus. Divertissez-moi tandis que je façonne Venamia !


***


Tous les membres de la Tri-alliance qui avaient eu un regain d'espoir en voyant les vaisseaux de la Team Rocket furent vite désenchantés en les voyant tous exploser.

- Voilà qui exclut définitivement toute tentative d'attaquer la tour de l'extérieur, commenta le professeur Chen. Ce bouclier, quelle que soit la matière dont il est fait, m'a l'air bien solide...

- On aurait dit de l'Eucandia, avança Natael. Ça doit être possible de le couper de l'intérieur...

- Je ne crois pas non, fit Zeff. Depuis qu'on a commencé la production de cette énergie, Zelan nous a toujours fait mettre de côté soixante pour cent de ce que nous récoltions. Il doit disposer maintenant pour lui-même d'une source quasi-infinie.

- Ça ne change rien à notre affaire, dit Mercutio. Nous y allons ?

Djosan ne perdit pas de temps et envoya son Titank en première ligne pour leur frayer un chemin de force. Le reste des Pokemon appartenant à la Tri-alliance suivirent, puis ce furent les engins, et enfin les hommes. La bataille de la Tour de Babel venait de débuter. Mercutio, Galatea et Irvffus se dispersèrent le plus possible, dégageant chacun trois points d'entrée dans cette marée de Pokemon. Le Cinquième Niveau du Flux les faisait voler par groupe de cent. Irvffus usa du gros de son pouvoir quelques instants pour en dégager le plus possible, puis il retourna auprès du gros de l'armée pour lever un énorme bouclier de Flux qui la protégea des milliers de rayons d'attaque qui partaient sur eux. Il y eut de nombreux ricochets, et le ballet des explosions, des incendies et de la fumée commença.

En haut, les Asmolés, les Ailes du Sang, les Ailes de la mort et les quelques vaisseaux Rockets de 003, avec l'appui de plusieurs Pokemon aériens des dresseurs, bombardaient méthodiquement l'arrière des Pokemon pour repousser un moment leur arrivée. Mais ils durent bientôt se frotter aux milliers de Pokemon volants sous contrôle de Zelan. Mercutio ne comptait pas trop s'éterniser dans le gros de la bataille. Il devait avancer jusqu'à l'entrée de la tour, où se tenait sa cible : le 13ème, qu'il devrait avant tout occuper pour permettre au groupe de Galatea de pénétrer dans la tour. Mais il était tellement entouré de Pokemon qu'il ne voyait même plus devant lui, ni même où se tenait la tour. Avec son épée, il tranchait, tranchait sans s'arrêter. Avec le Flux, il se protégeait et repoussait tout ce qui était à sa portée, d'où l'intérêt que les Mélénis se battent en étant en marge de leurs alliés, car dans ce genre de bataille de nombre, il devenait impossible de distinguer quoi que ce soit, si ce n'était des ennemis.

Et des ennemis, y'en avait ! Sans le sixième sens que lui conférait le Flux pour ressentir le danger, cela aurait fait longtemps que Mercutio aurait été tranché, écrasé, brûlé, électrifié, glacé, atomisé, ou autre, si ce n'était tout à la fois. Dès qu'il en avait fini avec un Pokemon, son bras le menait instinctivement vers celui qui le menaçait le plus. Il dévia sans le regarder une attaque Tranch'herbe, se baissa pour esquiver le dard d'un Dardagnan, tout en lançant attaques de Flux sur attaques de Flux tout autour de lui.

Mais ça pouvait durer comme ça pendant longtemps, et Mercutio n'était pas ici pour tuer de pauvres Pokemon contrôlés par Zelan. Il tourna sur lui-même pour effectuer une rotation de Flux qui repoussa tout le monde sur des centaines de mètres. Puis il prit la voix des airs pour repérer le 13ème, toujours devant l'entrée de la Tour de Babel. Le groupe d'infiltration s'était rassemblé, et fonçait vers la tour, Galatea en tête. Mercutio accéléra pour faire face au Pokemon du Serpentaire tandis que les autres rentreraient. Il constata que Zeff, avec ses ailes en argent, le suivait de près.

- Je n'ai pas besoin de toi pour m'occuper du 13ème, lui cria Mercutio pour couvrir les sons de la bataille. Va plutôt aider les autres !

- Ma présence serait gâchée si ce n'est que pour combattre quelques Pokemon sauvages minables. Je veux toujours les gros morceaux, et tu le sais. Ne prends pas la grosse tête parce que tu as décimé tous les Zodiaques du Pandémonium. Celui-là est bougrement plus balèze, parait-il. Puis il serait de type Dragon et Poison selon ton maître Mélénis. Deux types que l'acier, et donc que l'argent, ne craint pas.

- Et moi ! Ne m'oubliez pas pour sûr ! Je suis un hééééérrrooooos ! Le 13ème va une nouvelle fois tomber sous mes poings de la justice, comme jadis !

Goldenger venait de les rejoindre, volant dans les airs le bras au-devant et son écharpe dorée flottant au vent, tel en effet quelques supers-héros de bande-dessiné. Mercutio ne connaissait pas sa force réelle, mais le Pokemon doré avait affirmé être de type combat, comme chacun des anciens Pokeranger, mais aussi dragon. Un Pokemon Combat/Dragon, ce n'était pas commun, et le dragon craignait le dragon. Si Goldenger portait ses attaques, et si elles avaient un peu plus de puissance que ses formes pré-évolutive, il pourrait blesser le 13ème. Malgré tout, Zeff et ce Pokemon ayant la grosse tête n'étaient pas particulièrement ceux que Mercutio aurait aimé avoir à ses côtés, mais dans ces situations, il ne fallait pas faire le difficile.

Quand Galatea, Irvffus, Tuno, Djosan et Natael parvinrent devant l'entrée de la tour, le 13ème chargea ses deux têtes de serpents qui faisaient office de mains d'Eucandia concentrée, prêt à tirer. Mercutio, Zeff et Goldenger arrivèrent à temps. Les deux derniers dévièrent la tête de gauche, et Mercutio lança une puissante attaque de Troisième Niveau dans la tête de droite, qui, sous l'effet de l'Eucandia présente, explosa. Les trois guerriers se posèrent entre le 13ème et le groupe de Galatea.

- Allez-y, fit Mercutio. On se charge de lui.

Galatea hocha la tête et ne perdit pas de temps. Les autres suivirent, et seul Irvffus resta un moment pour lancer à Mercutio :

- N'oublie pas mon garçon : un esprit en paix.

Mercutio hocha la tête. Il ne comptait pas vraiment atteindre le Septième Niveau lors de ce combat, mais il n'allait pas non plus se laisser emporter dans le Flux de fureur. Le Pokemon devant lui abritait un morceau d'âme d'Horrorscor. Un Flux d'origine maléfique ne pourrait rien contre lui. Le 13ème mit longtemps à cesser d'hurler sur la perte de sa main droite. Mais après avoir aspiré plus d'Eucandia, son membre détruit repoussa.

- Bien sûr... Ça aurait été trop simple sinon, maugréa Mercutio.

- Qu'importe les épreuves ; un hééééérrrooooos ne fait jamais de l'abandonnage ! Clama Goldenger. Allons-y, compagnons !

Et tous trois se lancèrent sur le 13ème, dans cette bataille qui semblait être le prélude à la fin du monde.


***


L'intérieur de la Tour de Babel n'était pas à l'image de l'extérieur. Alors que vu de dehors, elle attirait plutôt la peur, avec sa couleur sanguine et ses piques à chaque différent niveau, de dedans, elle était un modèle d'architecture, à l'image du Pandémonium. Comme il s'agissait du fief de Zelan, Galatea se serait attendu à voir un ensemble plein de noir et d'horreur gravés sur les murs, mais elle oubliait que cette tour fut jadis battit par les Pokemon du Zodiaque pour contrer le 13ème. Que Zelan, qui était souillé par Horrorscor, pose ses sales mains sur ce lieu à l'idéal si pur la mettait en pétard.

Le rez-de-chaussée était rempli de sbires Némésis ainsi que de Porygon-?. Rien qui, au final, ne mette vraiment en difficulté deux Mélénis. Mais Galatea préféra laisser les Pokemon artificiels à Irvffus. Elle gardait en mémoire le souvenir cuisant de leur premier combat contre l'une de ses choses, dans la grotte d'Ambrirgo. Si les détruire n'était pas impossible, il fallait une puissance comparable à celle du Sixième Niveau, et Galatea préférait garder son Flux pour plus tard, surtout qu'elle n'avait plus son clone avec elle pour la régénérer en énergie après chaque combat.

Irvffus avait avoué en de nombreuses occasions ne pas posséder un Flux aussi puissant que celui des jumeaux. En revanche, son expérience millénaire de maître Mélénis faisait que, outre sa connaissance des sorts Mélénis, son Flux était presque illimité comparé à celui que pouvait utiliser Galatea et son frère. Aussi pouvait-il utiliser des attaques de Sixième Niveau à la suite sans problème, alors que Galatea aurait été vidé après la première, même si cette attaque aurait été plus puissante.

De leur côté, Tuno et Djosan se battaient avec leurs Pokemon, bien que Tuno n'ait pas renoncé à son arme, et Djosan à son poing. Il avait toutefois laissé Titank pour la bataille au dehors, où il serait bien plus utile. Natael lui, tentait de se faire tout petit dans un coin, bien qu'utilisant un pistolet qui lançait des rayons bizarres qui affectaient grandement les Porygon-?, sans doute une invention de son cru.

Une fois le rez-de-chaussée purgé sans trop de problème, le groupe monta les escaliers circulaires jusqu'au premier étage, ce qui étant donné la hauteur de la tour prit une bonne dizaine de minutes. Cet étage était vide, si ce n'était la silhouette solitaire qui se tenait près d'une grande porte. Galatea n'avait encore jamais vu cet homme habillé richement, avec des gants en or, une cape et une tenue de monarque, bien qu'elle en avait déjà entendu parler. Tuno et Djosan, eux, semblaient le connaître.

- Mais c'est ce vil maraud de Roseo ! S'exclama Djosan. Que vous vous tinssiez une fois de plus sur le chemin de personnes que vous ne pouvez point arrêter, encore une fois...

- Faite gaffe, prévint Tuno. C'est ce type qui a détruit la Tour Carillon, rien qu'en la touchant.

- Que je doutasse qu'il fasse pareil ici. D'ailleurs, ça nous arrangerais assurément. Peut-être pourrions-nous le forcer à toucher la tour pour la détruire avec son immonde pourriture.

- Vous êtes bien sots, vous autres de la Team Rocket, répondit l'Arme Humaine. Vous pensez que Maître Zelan n'aura pas pris toutes les précautions nécessaires pour que je ne détruise pas sa chère tour ? C'est lui qui m'a donné ce pouvoir maudit ; il peut donc le contrôler et le changer à tout moment. Mon pouvoir n'affecte plus la roche, ce dont quoi est fait cette tour. En revanche, il marche toujours aussi bien sur la chair humaine. Si je vous arrête ici, j'aurai droit à beaucoup d'argent...

Galatea secoua la tête. Elle le trouvait assez beau gosse, ce Roseo, mais bien trop snob à son gout.

- C'est toi qui es sot si tu penses parvenir à toucher deux Mélénis.

- Bien sûr. J'aime l'argent, mais pas au point de défier deux Mélénis dont un maître face à face. C'est pourquoi Maître Zelan a eu la bonté de laisser à mon étage une petite surprise qui va sans doute vous occuper un moment.

La porte derrière lui s'ouvrit, et Galatea et Irvffus furent d'un coup submergé par plusieurs présences de Flux. Plusieurs dizaines.

- Que...

- Eh oui, fit Roseo avec un sourire. L'armée de Mélénis de Maître Zelan est terminée.

Derrière Roseo se tenaient à présent tout un groupe de Mercutio et de Galatea, tous aussi artificiels les uns que les autres, et même plus encore qu'AM-1 et qu'AM-2. Tous avaient le regard vide. Avec leurs corps à dominance mécanique, on aurait réellement dit des robots.

- Voici nos clones Mélénis de la seconde génération, expliqua Roseo. Vous avez devant vous AM-3 jusqu'à AM-99. Contrairement aux deux premiers, ceux-ci n'ont pas les souvenirs et l'esprit des originaux, seulement leurs pouvoirs. Ils ont été conçus bien plus rapidement, ce qui implique une durée de vie encore plus inférieure à AM-1 et AM-2. Mais ce sont des parfaits petits soldats, obéissant à n'importe quel ordre.

Galatea se surprit à reculer sous la centaine de regard absent de tous ces clones. Roseo éclata de rire.

- Deux véritables Mélénis peuvent-ils affronter une centaine de Mélénis artificiels ? Voici un spectacle que j'aimerai bien voir, mais hélas, un tel déchainement de Flux risque d'avoir raison de moi. Aussi, je vous souhaite bonne chance.

Roseo s'enfuit sans demander son reste, en prenant l'escalier qui montait jusqu'au second étage.

- Suivez-le, ordonna Irvffus aux autres.

- Mais, maître... protesta Galatea. Vous avez beau être puissant, vous ne pourrez pas tenir face à tout ça tout seul !

- Ces choses ont beau avoir votre visage et vos pouvoirs, à ton frère et toi, ce ne sont pas pour autant des Mélénis. Moi, Irvffus, en tant que Maître Mélénis, je ne puis accepter qu'on se serve de quelque chose aussi précieux et puissant que le Flux de la sorte !

Irvffus était bien remonté, songea Galatea. De toute façon, même si elle était avec lui, elle ne pourrait pas faire grand-chose. Et elle devait protéger Natael et les deux autres également. Elle hocha la tête parti à la suite de Roseo, avec Tuno, Djosan et Natael à ses côtés. Irvffus dévisagea les quatre-vingt-dix-sept copies de ses disciples, qui avaient apparemment commencé à l'analyser.

- Cible confirmée. Maître Irvffus, Mélénis. Ennemi prioritaire, dirent plusieurs d'entre eux en des voix atone.

- Quelle tristesse, mes pauvres, soupira le Mélénis. Vous avez beau n'être que des pâles copies de Mélénis, vous n'en restez pas moins vivants dans le Flux. Pardonnez-moi à l'avance, mais je fais ça pour votre salut.

Irvffus croisa ses bras et ses mains en un signe compliqué, tandis que tout son corps se mettait à luire d'une intense couleur brune. Le Mélénis eut un léger sourire nostalgique.

- Ça va faire longtemps que je ne l'ai plus utilisé... J'espère ne pas avoir perdu la main. Vous tous, préparez-vous à subir le Septième Niveau d'un Maître Mélénis !





************

Image de Goldenger :