Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 06/02/2013 à 17:17
» Dernière mise à jour le 13/04/2018 à 23:19

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 148 : Fraternité clonique
Mercutio commençait à regretter l'épreuve de la Maison de la Balance. Principalement car il n'y avait guère de risque dans cette dernière de connaître une fin brutale et douloureuse, comme transpercé par quelques pieux empoisonnés, ou une fin longue mais tout aussi douloureuse, suffoquant tandis qu'un gaz mortel emplissait peu à peu des couloirs qui se ressemblaient tous et qui formaient un immense labyrinthe. Il fallait bien sûr ajouter à ça le sol couvert de dards pointus, les Rapion qui tombaient par dizaine du plafond, les murs fous qui parfois changeaient de place quand il n'essayait pas de vous aplatir, et les couloirs couverts de liquides violets tellement acides et toxiques qu'ils faisaient fumer la pierre.

Bref, c'était la Maison du Scorpion, et Mercutio se dit qu'AM-2 avait vraiment fait le mauvais choix en choisissant celle-là et en laissant le Sagittaire à Galatea et AM-1. Mais elle avait affirmé ne pas vouloir combattre Girostarius, qu'elle avait déjà affronté avant quand il était venu dans le monde réel avec Thornauros. Selon AM-2, la nouveauté était toujours bonne à prendre. Et Galatea devait penser la même chose. Si Mercutio ne s'inquiétait pas tant pour elle, il aurait souhaité que la Maison du Sagittaire fût remplie de flèches enflammées impossible à arrêter et qui partaient dans touts les sens.

Enfin, Mercutio dramatisait un peu. Certes, cette Maison aurait été mortelle dès les premiers instants pour un humain, et extrêmement dangereuse pour un dresseur, mais pour un Mélénis, à fortiori deux, il n'y avait guère de quoi s'alarmer. Pour éviter les dards au sol, les pieux qui sortaient des murs dès qu'un bouton invisible était activé, et les liquides violets sulfuriques, Mercutio et AM-2 se contentaient de léviter pour éviter toutes mauvaises surprises, et parfois usaient d'une protection de Flux pour si d'aventure quelque chose de dangereux venait à les toucher quand même. Les Rapion qui leur tombaient dessus n'étaient pas du tout agressif grâce à un pouvoir bizarre d'AM-2 qui agissait un peu comme un répulsif pour les Pokemon, et le Quatrième Niveau faisait qu'aucun mur pris de folie ne les inquiétait.

Seul point qui demeurait embêtant : le gaz toxique qui se propageait dans toute la Maison. S'il existait un pouvoir du Flux capable de se protéger du gaz, ni Mercutio ni AM-2 ne le connaissait. Enfin, c'était moins un problème pour AM-2 que pour Mercutio, car la clone avait un système respiratoire en partie électronique qui purgeait pour elle tout corps étranger dans l'oxygène qu'elle respirait. Mercutio n'avait pas cet avantage, et avait dû recourir à une façon peu ordinaire et assez gênante pour respirer un peu le temps qu'ils trouvent leur chemin à travers ce dédale de couloirs, non sans avoir arraché à AM-2 la promesse de ne jamais en parler à quiconque. Ainsi, quand Mercutio ne pouvait plus retenir sa respiration, il respirait trois grandes bouffées d'oxygène... par le biais d'AM-2, par bouche à bouche. Même si ce n'était pas vraiment correct d'embrasser sa sœur - ou du moins son clone - toutes les deux minutes, Mercutio se félicitait que les groupes de Zelan soient mixtes.

- Allons, tu n'as pas à être gêné à ce point, rigola AM-2 après une autre séance de respiration interposée. On s'est déjà embrassé, tu te rappelles ? Enfin, toi et la vraie Galatea.

Encore un souvenir qu'il aurait préféré oublier... C'était il y a un peu plus de trois ans. Mercutio avait déjà sa première petite amie, la fille d'un certain colonel de la base. Jalouse de voir son frère être embrassé en permanence alors qu'elle-même n'arrivait pas à grand-chose avec les garçons, Galatea avait piqué une crise d'adolescence en exigeant de savoir ce que ça faisait d'être embrassé par un garçon. Bien évidement, elle avait demandé ça au seul garçon accessible pour elle : son propre frère. Galatea l'avait tellement harcelé et lui avait promis mille désagréments de sa part s'il refusait que Mercutio, excédé, avait fini par accepter, à l'abri de tout les regards bien sûr, et rien de plus qu'un baiser très léger.

Là encore, il avait fait promettre à Galatea de n'en parler à personne. Jusque là, elle avait tenu parole, car ce n'était pas vraiment à son avantage que les gens sache que son premier baiser venait de son frère. Mercutio s'arracha à ses pensées bizarres et fortes hors de propos dans un temple empoisonné où il devait éliminer, à contrecœur, un Pokemon légendaire pour sauver la vie de Siena ; ou du moins, retarder assez sa mise à mort pour la sauver plus tard. Quand, une demi-heure et de nombreuses séances de bouche à bouche plus tard, les deux Mélénis trouvèrent enfin la sortie de ce labyrinthe infecté, ce fut un soulagement pour Mercutio.

- C'est bon, tu peux respirer, signala AM-2 après avoir humé l'air de la nouvelle pièce. Et ne t'inquiète pas, je ne dirai rien à Eryl.

Mercutio s'enleva vite cette image de la tête. Penser à Eryl en pareil moment n'était assurément pas la meilleure chose à faire. Le Pokemon du Zodiaque ne tarda guère à se montrer. Un scorpion géant aux pattes multiples et aux mandibules d'où coulait le même liquide violet et acide des couloirs. Il avait deux pinces et une queue remontée avec un énorme dard. De même, une seconde bouche apparaissait au niveau du commencement des pattes. Mercutio avait appris d'AM-2 qu'il se nommait Scorputrif, et qu'il était du double type classique Insecte/Poison. Un type Insecte que ne portait pas vraiment Galatea dans son cœur, et donc par ricochet, AM-2 non plus.

- Beuh... frissonna-t-elle. J'aurai peut-être dû aller retrouver Girostarius. Il est beaucoup plus classe que ce truc...

Comme les Pokemon des Gémeaux, Scorputrif ne paraissait pas doué de parole, mais il avait apparemment bien compris celles d'AM-2, et agita sa queue d'un air mécontent. Il ouvrit grand ses mandibules et cracha de son poison fumant sur les Mélénis, qui l'arrêtèrent nonchalamment avec le Flux. Mercutio décida de l'affronter en combat Pokemon. Il appela Pegasa et monta sur son dos pour combattre à ses cotés, et utilisa le Flux pour repousser les attaques du Pokemon. Scorputrif craignait par deux fois Pegasa et son double type Feu et Vol, les deux grandes faiblesses du type Insecte.

- Danseflamme, Pegasa, ordonna Mercutio. Piège-le.

- Hiiiiii, ça roule mon frère !

Des flammes se détachèrent des ailes de Pegasa pour former un cercle qui alla entourer Scorputrif. Mais le liquide nauséabond que crachait le Pokemon Poison eut vite fait d'éteindre ce feu. Scorputrif planta alors sa queue dans le sol, jusqu'à briser la roche et s'enfoncer profondément. Elle était apparemment étirable au triple de sa longueur. Mercutio ne comprit pas ce que comptait faire Scorputrif, jusqu'à que des jets de poisons se mirent à sortir du sol en faisant fondre la roche. Pegasa dut faire une embardée qui manqua déstabiliser son cavalier pour en éviter un. Mercutio fut bien embêté. Il était monté sur Pegasa pour le protéger si jamais un jet de poison arrivait droit sur lui, mais il ne pouvait bloquer ceux qui arrivaient en dessous de lui, à plus forte raison sans savoir d'où ils allaient provenir. Il passa donc une jambe par-dessus le dos de Pegasa, prêt à sauter, et demanda à son Pokemon :

- Amène-moi pile au dessus de lui.

Quand ce fut le cas, Mercutio tira son épée, qu'il endurcit de Flux, puis sauta, sa lame prête à trancher le commencement de la queue qui partait dans le sol. Il y parvint sans problème, la carapace de Scorputrif cédant comme du beure sous Livédia. Aussitôt, let jets de poisons en provenance d'en dessous le sol cessèrent. Mercutio pensait avoir quasiment gagné en privant Scorputrif de son arme principale, et ça aurait été le cas, si la queue du scorpion n'avait pas eu la mauvaise idée de repousser immédiatement et de façon surnaturelle.

- Tiens, on dirait le pouvoir de régénération de Xan, remarqua AM-2, amusée.

Mercutio constata qu'elle n'avait pas bougé depuis le début du combat.

- On peut savoir ce que tu fiches ?

- Rien, répondit la clone, innocente.

- Merci, j'avais remarqué. C'est justement ce que je te reproche.

- Eh bien, tu m'avais l'air de vouloir t'amuser avec lui en combat Pokemon. Tu veux que j'intervienne ?

Mercutio bloqua in extremis le dard de Scorputrif avec son épée, mais la force du choc l'envoya directement contre le mur.

- Oui, si seulement ça ne te dérange pas trop... maugréa Mercutio, le souffle momentanément coupé.

AM-2 se servit du Second Niveau pour repousser mentalement Scorputrif de Mercutio, et l'envoyer vers elle. D'une main, elle maintenu sa queue dans son étreinte mentale, et de l'autre, il invoqua un orbe de Flux Noir. Mercutio pensa que Scorputrif allait se servir de ses pinces pour se protéger, mais il n'en fut rien. Sa seconde bouche au niveau de son ventre s'ouvrit et projeta un jet de venin qui fit exploser le Flux concentré. AM-2 leva négligemment une protection de Flux pour repousser les gouttelettes acides.

Entre temps, Mercutio était remonté sur Pegasa et bombardait le Pokemon du Zodiaque d'attaques de Troisième Niveau, auxquelles Pegasa joignit son Lance-flamme. Tourné comme il l'était vers AM-2, Scorputrif ne put se servir de sa seconde bouche pour contrattaquer, d'autant qu'AM-2 le maintenait en place grâce au Cinquième Niveau. Scorputrif se prit donc l'attaque de plein fouet, et il ne resta après l'explosion que divers membres à moitié carbonisés. Mercutio atterrit et rappela Pegasa, non sans un regard affligé sur les restes de Scorputrif. Toute cette tuerie le rendait malade. Il doutait, après ça, de pouvoir encore se qualifier de dresseur de Pokemon et de regarder les siens en face. Pourtant, pour Siena, il allait continuer, quelles qu'en soient les conséquences.

- Eh bien, il n'était pas trop vilain celui-là, fit AM-2 en tapant d'un air répugné sur la queue arrachée qui continuait à brûler.

- Peut-être qu'il ne s'était pas douté qu'on puisse traverser son épreuve. D'ailleurs, sans être Mélénis, c'était bien impossible.

- Et encore, certains Mélénis auraient eu besoin d'une père de lèvres délicieusement féminines et attentionnées, remarqua la clone avec un clignement moqueur de l'œil.

Mercutio ne répondit pas à la provocation. Il luttait avec lui-même pour se convaincre que la fille en face de lui n'était pas sa sœur, ce qui devenait de plus en plus difficile au fur et à mesure qu'il passait du temps avec elle. Et même les fois où il se rappelait qui elle était, il n'arrivait pas à s'affranchir de ce sentiment de proximité qu'il avait avec elle, comme avec Galatea. Était-ce encore un plan tordu de Zelan ? Mercutio avait songé que son but, en créant ces clones d'eux-mêmes, était de disposer bien sûr de la puissance du Flux. Mais avait-il encore réfléchit plus loin, en faisant en sorte de corrompre peu à peu Mercutio et Galatea en les faisant combattre aux cotés de personne avec qui ils s'attacheront automatiquement ?

Perdu dans ces pensées, il ne vit pas le danger venir. La queue de Scorputrif tressauta un peu, avant de se mouvoir toute seule. Son dard empoisonné transperça AM-2 avant qu'elle n'ait pu réagir. Agissant d'instinct, Mercutio arracha le dard des entrailles du clone avant de trancher la queue en plusieurs morceaux, qui finirent par se désintégrer. Il s'agenouilla devant AM-2 qui était agitée de soubresauts et dont le teint était passé du pâle au violet. Elle lui fit un sourire douloureux.

- Ça, c'était pas du jeu... Les morceaux n'ont pas le droit d'attaquer si le corps est détruit !

Mercutio examina la blessure. Elle était profonde, et surtout, purulente. Une horrible odeur s'en dégageait. Mercutio savait deux trois trucs en Flux médical que lui avait appris Galatea, mais n'avait aucune idée de comment on soignait quelqu'un d'un poison ! Surtout qu'apparemment, le dard avait transpercé plusieurs organes... Il ne savait pas quoi faire, mais s'efforça de rester confiant.

- Accroche-toi. Ça va aller...

AM-2 éclata d'un rire qui lui fit tousser du sang.

- Quelle phrase stylée et qui respire la conviction ! Un conseil frérot ; les gens condamnés préfèrent largement entendre dire « t'es foutu » qu'un mensonge aussi bidon. Mais ça me va droit au cœur, même si il est sûrement bousillé maintenant. Ça veut dire que je compte un tout petit peu à tes yeux quand même ?

Mercutio ne sut que répondre. Il ne savait même pas ce qu'il ressentait. AM-2 lui épargna cette situation gênante en déclarant :

- Tant pis, je n'aurai pas eu droit à de déchirants débordements de larmes... Heureusement pour toi, car tu aurais eu l'air très con.

Sous l'œil stupéfait de Mercutio, AM-2 se releva sans effort, avec seulement un petit vertige une fois totalement debout. Sa blessure était en train de se refermer à vue d'œil.

- Sans rire, tu avais pensé que ce petit trou allait me tuer ? J'ai été conçue en labo, je te rappelle. Mon corps dispose de toute une batterie d'engins destinés à réparer à peu près n'importe quoi. Mon espérance de vie ne dépassera pas un an, mais j'aurai une santé du tonnerre en attendant.

- Mais... et le poison ?

- Peuf... Rien qui ne puisse inquiéter ma défense immunitaire super améliorée. Et même si c'était le cas, je suis la clone de Galatea, je te rappelle. Eradiquer un poison dans l'organisme est facile pour nous. Alors, tu t'inquiétais vraiment pour moi ? Tu étais tristounet à l'idée que je meure ?

Mercutio se ferma et reprit son air maussade.

- Si tu mourrais, nous serions moins efficaces pour éliminer les Pokemon du Zodiaque restants, et donc Siena aurait été plus en danger si Zelan n'obtenait pas satisfaction. C'est tout.

AM-2 haussa les sourcils et étira ses lèvres en un sourire purement « galateèsque ».

- Tu te souviens ce que je t'ai dit sur tes mensonges bidons ?

En effet, si Mercutio pouvait mentir à AM-2, même sans être trop convainquant, il ne pouvait pas le faire pour lui-même. Il avait été en effet perturbé... non, attristé à l'idée de perdre AM-2, même en sachant qu'elle n'était pas Galatea. Il arrivait à faire taire ses émotions pour tuer froidement les Pokemon du Zodiaque qu'il était censé protéger, et voilà qu'il s'inquiétait maintenant pour ses ennemis. Qu'est-ce que je suis en train de devenir ? se demanda désespérément le jeune homme.


***


De leur coté, Galatea et AM-1 faisaient face bel et bien à des flèches enflammées qu'ils n'arrivaient ni à stopper ni à repousser avec une protection de Flux, comme l'avait presque espéré Mercutio. Elles étaient tirées par des espèces de statues mobiles, ressemblant vaguement à Girostarius. Et lui aussi était là. La Maison du Sagittaire ne possédait qu'une seule pièce, et se passait d'épreuve. Ou plus précisément, l'épreuve était d'ajouter encore plus de difficultés au combat contre le Pokemon du Zodiaque. D'ailleurs, ce dernier semblait assez énervé. De l'avis de Galatea, il ressemblait à une machine de guerre à l'effigie d'un centaure, avec des flammes sur les bras qu'il pouvait transformer en arc quand bon lui semblait. Autre chose : il semblait en vouloir particulièrement à Galatea, tirant le plus souvent sur elle. Sans doute à propos du malentendu qu'il avait eu avec AM-2.

- Infâmes humains ! Traîtres de Mélénis ! Vous avez osé souiller le sol sacré du Pandémonium ! Vous avez osez détruire plusieurs de mes frères ! Aujourd'hui même, je vais les venger, ou mourir en essayant !

S'approcher de lui tenait de l'épreuve impossible, ou du moins pas sans recevoir deux trois flèches enflammées dans le corps. Il en venait de tellement de cotés que les deux Mélénis ne pouvaient rien faire d'autre que d'esquiver. Et encore, ils n'allaient pas tenir longtemps. Galatea s'était reçue une des flèches des statues vivantes dans la cuisse, et elle en tirait cette conclusion : ça ne faisait pas du bien, d'autant que le feu qui imprégnait le bout de la flèche semblait ne pas vouloir s'éteindre, même enfoncé dans le muscle de Galatea.

Cette dernière avait dû se servir du Flux pour mettre temporairement les nerfs de sa jambe gauche hors circuit. De fait, elle ne sentait plus la douleur, qui aurait suffit à paralyser n'importe qui, mais d'un autre coté, son muscle continuait de brûler sans qu'elle ne sente plus rien ni puisse en mesurer la gravité. Pas idéal comme solution, mais elle ne pouvait pas faire autrement pour le moment. Elle ne pouvait rien guérir en étant en mouvement constant. Elle avait quand même appelé son Pyroli à l'aide, qui, n'ayant pas grand-chose à craindre du feu ou de l'acier, s'occupait de faire fondre une à une les statues archers. Mais ça prenait du temps.

AM-1, lui, avait une plus grande marge de manœuvre, en outre parce que Girostarius ne le visait pas autant que Galatea, et aussi parce qu'une grande partie de ses membres étaient en acier. Il parvenait donc à répliquer aux flèches du Pokemon ses propres flèches de Flux Noir, mais qui avaient un effet limité sur le corps métallique du Pokemon du Sagittaire. Alors il s'essaya au combat rapproché, armé de son épée noire. Girostarius abandonna un moment Galatea pour se concentrer sur son assaillant. Avec un hennissement purement mécanique, ses flammes sur ses bras, et qui faisaient office de crinière et de queue, triplèrent d'intensité, et une barrière de flamme protectrice se forma autour de Girostarius. AM-1 ne cessa pas de l'occuper quand même, en lui tournant autour et en le harcelant d'attaque de Flux.

Galatea eut donc un instant de répit pour commencer à attaquer aussi. Elle se servit du Cinquième Niveau pour soulever les statues tout autour d'elle, et les envoyer se fracasser entre elle. Elle reçu une autre flèche dans l'épaule dans l'opération. La douleur était tout bonnement insupportable, mais au moins, maintenant, ils pouvaient respirer. Il ne restait qu'un seul ennemi : Girostarius. Ou c'est du moins ce qu'elle aurait aimé penser, car, quelque secondes seulement après les avoir réduites en pièces, les statues se reconstituèrent.

Galatea poussa un juron et recommença à éviter les flèches, tout en serrant les dents pour endurer la flèche enflammée plantée dans son épaule. Si jamais elle déconnectait les nerfs pour supprimer la douleur, ce serait tout son bras qui deviendrait amorphe, et donc inutilisable pour invoquer le Flux. Heureusement, AM-1 s'en sortait mieux qu'elle. Il dépassait largement Girostarius en rapidité, et en nombre d'attaques à la minute. Bien que disposant d'un corps résistant, le Pokemon du Zodiaque n'endurerait pas ça éternellement. En revanche, le feu de Girostarius était probablement infini, ce qui n'était pas le cas du Flux d'AM-1. Il devait attaquer vite et fort pour en finir. Mais Girostarius eut la même pensée. Il rappela à lui le feu qui le protégeait, en le regroupant sur son bras droit. Il prit la forme d'un immense arc, et d'une flèche de taille normale mais dont la couleur faisait penser à de la lave.

- Mon attaque ultime, précisa Girostarius. Je condense tout mon feu en une seule flèche, qui peut transpercer n'importe quoi et tout réduire en cendre. Elle ne marche que sur une seule cible, mais une fois visée, la flèche la poursuivra éternellement. C'est ma Flèche Terminale !

Girostarius se mit à viser, mais non pas AM-1, comme ce dernier l'aurait pensé, mais bien Galatea, toujours au prise avec les statues. Quand la flèche partie, la jeune femme entendit bien le cri d'avertissement d'AM-1, mais sans rien pouvoir faire. La flèche était d'une vélocité sans pareille et fendait l'air tout en l'enflammant, en fonçant sur Galatea tel un missile autoguidé. Consciente que sa dernière heure avait sonné, Galatea cessa de sauter pour éviter quoi que ce soit, et attendit l'impact. Ce qu'elle n'attendit pas - tout comme Girostarius d'ailleurs - ce fut l'intervention d'AM-1, qui s'était jeté avec toute sa vitesse entre la jeune fille et la flèche, qui traversait maintenant son corps en deux, provoquant un halo brûlant tout autour, qui dévasta totalement l'organisme du clone. Et comme la Flèche Terminale ne marchait que sur une seule personne, elle se dissipa sans continuer sa course. Le temps s'était comme arrêté, tandis que Galatea, stupéfaite, dévisageait AM-1 qui titubait, et dont les yeux se voilaient déjà.

- Pourquoi ? Demanda-t-elle.

- Parce que... tu es ma sœur, même si on n'est pas né de la même façon.

AM-1 chuta dans les bras de Galatea, qui sentit alors un Flux étranger au sien venir la renforcer et augmenter ses pouvoirs de façon significative. Le Flux d'AM-1. Il le lui donnait. En totalité.

- Prends... Et sauve Siena.

Ce furent les derniers mots d'AM-1. Galatea le sentit partir dans le Flux, quand bien même ils n'étaient pas liés comme avec Mercutio. Elle était déboussolée, le cadavre du clone de son frère dans les bras, sans savoir faire le point sur ce qu'elle ressentait. Mais la vision de Girostarius devant elle la ramena à l'instant présent. Ce qu'elle ressentait : c'était de la détermination. Elle allait faire ce qu'AM-1 lui avait demandé.

- S'il était ton frère, fit le Pokemon du Sagittaire, je suis ravi que tu ressentes ce que j'ai ressentis quand tu as assassiné Thornauros.

- Ce n'est pas moi qui l'ai fait, répondit Galatea en déposant AM-1 au sol. Je n'ai rien contre les Pokemon du Zodiaque. Par contre, j'aime mon frère et ma sœur, sans doute comme toi. Celui que tu viens de tuer n'était pas vraiment mon frère, mais il m'a sauvé pour que je puisse secourir ma sœur. Pour lui et pour elle, je dois t'éliminer.

Elle libéra alors la totalité du Flux que lui avait transmit AM-1, une Flux sombre qui se mélangea au sien, pour au final entourer Galatea d'une véritable flamme de lumière et d'obscurité. Ce n'était pas la première fois qu'elle goutait au Flux Noir. En tant qu'apprentie Mélénis du Seigneur Vriffus, elle l'avait expérimenté de nombreuses fois. Alors que jadis elle était fascinée par cette puissance sans limite, aujourd'hui, ce Flux lui donnait envie de vomir. Mais celui-là, c'était celui d'AM-1, c'était sa vie qu'il lui avait transmis ; une vie malheureuse et condamnée à faire le mal, mais où le bien n'avait cessé de subsister. Galatea tira de ce Flux un arc de lumière et une flèche d'ombre, qui rassemblait en son sein tout le Flux d'AM-1. Elle le pointa sur Girostarius.

- Tiens, goûte un peu ta propre médecine.

Quand elle tira, Girostarius se mit hors de porté, mais Galatea contrôlait la flèche par son Flux, et rectifia sa trajectoire. En dernier recours, Girostarius tenta de l'arrêter avec ses propres flèches de feu - un feu bien faible après son attaque ultime - mais ce fut inutile. Le feu semblait même nourrir la flèche noire. Finalement, elle transperça Girostarius aussi facilement que du beurre et se logea dans son corps. Le Flux Noir se libéra alors, d'abord par éclairs, puis en une puissante explosion d'énergie, qui réduisit Girostarius en morceau, si ce n'était en miette. Et dès lors que celui qui les contrôlait avait disparu, les statues s'écroulèrent sur elles-mêmes. La Maison du Sagittaire avait été vaincue. Ce fut quelques minutes après que Mercutio et AM-2 vinrent à sa rencontre, et que cette dernière constata le cadavre de son frère.

- C'est bien donc ce que j'avais senti...

- Je suis désolée, dit Galatea à son double, sincère. Il s'est sacrifié pour me sauver, et c'est grâce à lui que je suis venu à bout de Girostarius.

- C'est comme ça, répondit AM-2 en haussant les épaules. On est programmé pour tuer les Zodiaque, qu'importe la méthode, même si ça doit conduire à notre mort. Je suis sûr qu'AM-1 était content d'accomplir son devoir tout en pouvant te sauver.

Mercutio, lui aussi troublé, demanda :

- Son corps n'a pas disparu. Pourtant, Maître Irvffus m'a dit qu'une fois morts, les Mélénis ne laissaient pas de corps derrière, car le Flux qui était relâché alors le détruisait totalement.

- Il m'a donné tout son Flux avant de mourir, expliqua Galatea. Il n'en avait plus en lui, c'est donc pour ça qu'il est toujours là. Je ne savais pas que c'était possible de donner notre Flux...

- C'est la base du Flux Noir, leur apprit AM-2. Tout comme on peu aspirer le Flux d'autres êtres vivants, on peut en donner.

Le clone s'agenouilla près de son frère. Ni Mercutio ni Galatea ne purent savoir si elle était triste, en tous cas, elle n'en montra rien. Elle se contenta de poser la main sur sa poitrine déchirée par les flammes. Une quantité de Flux en sorti, brûlant méthodiquement la chair d'AM-1. Il ne resta de lui que toutes ces parties artificielles, du moins celles qui n'avaient pas brûlé par la Flèche Terminale. Dehors, le tonnerre commença à gronder. Mercutio en fut étonné. Il avait passé trois mois dans l'Elysium, et il n'avait jamais vu un seul orage éclater. AM-2, qui s'était accordée quelques minutes silencieuses devant les restes de son jumeau, leva la tête.

- Il ne reste plus que deux Zodiaques encore en vie. L'équilibre de l'Elysium en a pris un coup. C'est ce qui explique ce changement de temps tout à coup.

- Oserai-je demander ce qui se passera une fois que tous les Pokemon du Zodiaques auront été détruit ? Fit Galatea.

- Je n'en sais rien. Mais c'est ce que veut Zelan, donc rien de bon, je présume. En tous cas, il nous faut continuer. Zelan aura senti la mort d'AM-1, et, ne pouvant plus communiquer avec nous, s'il ne sent pas bientôt la mort des derniers Zodiaques, il va penser que vous l'avez trahi.

- Il ne reste plus que les Maisons du Verseau et du Poisson, rappela Mercutio.

AM-2 hocha la tête.

- Nous les ferons tous ensemble. Inutile de se séparer si on est que trois.

- Et ensuite ? Qu'est-ce qui se passera... pour nous tous ?

L'Arme Humaine eut un regard sombre.

- Pour vous, je n'en sais rien, même si j'espère le meilleur. Mais pour moi, je ne me fais pas trop d'illusion. Nous sommes nés uniquement pour tuer les Pokemon du Zodiaque. Une fois cette tâche terminée, Zelan n'aura plus besoin de moi. Il ne va pas risquer de garder un clone d'un de ses ennemis, surtout avec mon pouvoir... Je pense que vous savez ce que ça signifie ?

Les jumeaux ne répondirent pas, signe qu'ils comprenaient très bien. AM-2 eut un pauvre sourire.

- Ce n'est pas grave. De toute façon, mon organisme n'est fait que pour durer à peine une année à l'origine. Essayez juste de survivre, surtout toi en particulier, fit-elle à Galatea avec un clin d'œil. Un monde sans au moins une Galatea Crust serait tristement incomplet.






*************


Image de Scorputrif :