Accéder au contenu de la page

Édition #57


Rétrospective, le ban de Méga-Métalosse

Introduction

Banni de l’OverUsed le 14 mai 2017 par la communauté de Smogon University, Méga-Métalosse a rejoint le cercle très fermé des Méga-Évolutions interdites en OU.

La gazette stratégique de Pokébip vous propose, dans cette édition, une présentation de ce Pokémon iconique, ainsi qu’une analyse de l’impact qu’il avait sur son tier.

Présentation

Pokémon #376m

Révélé le 10 juillet 2014, ce Pokémon est l’un des plus marquants de sa génération. En plus d’être la Méga-Évolution du Maître de la Ligue, Pierre Rochard, on se souvient que ce Pokémon a également été au centre du premier event ORAS. En effet, une version chromatique pré-évolution, Terhal, a été le premier Pokémon distribué sur le remake de Rubis et Saphir. À cette occasion, il portait déjà l’objet nécessaire à la Méga-Évolution de Métalosse, la fameuse Métalossiste.

Pokémon #374

Un peu de Stratégie

Mais outre les conditions dans lesquelles ce Pokémon est apparu, ce qui nous intéresse réellement est son potentiel stratégique.

Son type
De type Acier et Psy, ce Pokémon possède un double type très intéressant. Défensivement, il dispose de nombreuses résistances et une immunité au type Poison. On notera les résistances Vol, Dragon, Roche, Plante et Fée qui lui permettront de venir sur de nombreux Pokémon. Il craint tout de même les types Feu, Sol, Ténèbres et Spectre.

Offensivement, le type Acier lui donne un Stab, puissant notamment sur le type Fée, alors que le type Psy, moyen en attaque, lui permet d’élargir sa couverture.

Ses statistiques

PV 80
Attaque 145
Défense 150
Attaque Spéciale 105
Défense Spéciale 110
Vitesse 110
Total 700


La première chose que l’on remarque lorsque l’on s’intéresse à Méga-Métalosse est que ses statistiques de base sont extrêmement élevées. Avec un total de 700, il dépasse la plupart des légendaires tels que Xerneas, Mewtwo ou encore Rayquaza (non méga-évolués). En fait, outre les formes alternatives, le seul Pokémon ayant plus de Base Stat que lui est Arceus.

Quant à la répartition de ses statistiques on remarque aussi qu’avec son impressionnant 145 en Attaque et sa Vitesse de 110, Méga-Métalosse est un Pokémon rapide et costaud.

Défensivement, même constat, avec 80 / 150 / 110 il est extrêmement solide. Couplées à son double type il peut se placer facilement sur bon nombre de Pokémon offensifs ou défensifs.

On notera aussi son talent, Griffe Dure qui augmente de 33 % la puissance des attaques directes du Pokémon, faisant de lui un vrai monstre offensif.

Movepool
Dernier critère, et peut-être le plus important concernant la viabilité du Pokémon, on remarque que Méga-Métalosse dispose d’un très bon movepool. En ayant accès à Poing-Glace et Poing-Éclair respectivement de type Glace et Électrik, Marto-Poing de type Combat, deux Stabs Acier puissants, Poing Météor et Pisto-Poing, un Stab Psy, Psykoud'Boul ainsi qu’à l’attaque Séisme de type Sol, Méga-Métalosse couvre une grande partie du métagame.

Conclusion
Stratégiquement parlant Méga-Métalosse est une bête de combat dont l’utilisation avoisine les 20%, quel que soit le rang observé. Il est indéniablement très fort, mais cela ne suffit pas à justifier un ban. La vraie question est plutôt de savoir s’il est trop fort ?

Précédent Suspect Test

On se souvient qu’en fin février / début mars 2015, Méga-Métalosse avait déjà été soumis au verdict de la communauté de Smogon University quant à son possible ban de L’OU de 6ème génération.

Résultat : 57% de vote en faveur, inférieur à la fatidique limite des 60% nécessaire à la validation du ban.

Désormais deux ans plus tard, un nouveau Suspect Test a lieu dans un autre métagame, celui de Soleil et Lune.

Changement par rapport à l’ancienne génération

Tout d’abord, il faut remarquer qu’un ban a toujours lieu pour un Pokémon particulier et dans une situation particulière. C’est-à-dire que pour comprendre un Suspect Test, il faut réfléchir non seulement aux changements faits directement au Pokémon, mais aussi aux changements liés au métagame.

Changement apporté au Pokémon
Premièrement on notera que le movepool de Métalosse n’a pas beaucoup évolué à l’entrée de la 7ème génération. Étant déjà très complet en 6ème génération, il n’apprend aucune nouvelle attaque suffisamment intéressante pour justifier un ban.

Néanmoins un changement de mécanique entre ORAS et SM vient grandement renforcer ce Pokémon : le calcul des Vitesses lors de la Méga-Évolution. Alors qu’en 6ème généation, la Vitesse du Pokémon non méga-évolué était prise en compte, c’est-à-dire dans ce cas la Vitesse d’un Métalosse soit 70, désormais c’est la Vitesse du méga-Pokémon qui est prise dans le calcul soit 110. Ainsi cela a pour effet de virtuellement donner 110 de Vitesse à Métalosse lors de sa Méga-Évolution. Il est ainsi assez clair que ça renforce nettement les Méga-Pokémon rapides dont en particulier notre cher ami de métal.

Changement de métagame
Mais plus qu’un changement de mécaniques le plus grand changement entre la 6ème et la 7ème génération est un changement de métagame. En effet, on remarque que Méga-Métalosse profite de l’arivée des Ultra-Chimères et des Toko. Les premières ont du mal à faire des dégâts au Pokémon Pattefer alors que les secondes craignent ses puissants stabs Acier.

Smogon University

Pas plus tard que le 25 du mois dernier, Smogon a publié un petit récapitulatif des deux récents bans qui avaient été promulgués, celui de Cancrelove et celui, justement, de Méga-Métalosse. Il présente à la fois les arguments en faveur du ban et ceux en faveur du maintien. Il les résume ainsi :
(texte original : http://www.smogon.com/articles/sm-ou-suspect-1)

Les arguments en faveur du ban
Les arguments mis en avant lors du ban concernaient avant tout l’importance de la couverture de Méga-Métalosse ainsi que de sa puissance dans le métagame actuel.

En effet sa grande Vitesse ainsi que son accès à un Pisto-Poing stabbé, son bulk impressionnant, ainsi que son movepool en font un Pokémon offensif des plus puissants.

L’utilisation d’un pseudo BoltBeam (combinaison d’une attaque Électrik et Glace - usuellement Tonnerre, Thunderbolt ; et Laser Glace, Ice Beam -, mais ici Poing-Glace et Poing-Éclair) lui donnent une très grande couverture neutre et il dispose des nombreuses autres options que listées ci-dessus

Les arguments en faveur du maintien
Les opposants au ban ont mis en avant que Méga-Métalosse souffre du fameux effet des 4 attaques, qui ne lui permet pas de contrer simultanément tous les Pokémon du jeu. Cela permet donc à certains Pokémon de devenir situationnellement des checks à Méga-Métalosse.
En outre on notera aussi qu’il n’est pas incontrable, puisqu’il existe quelques Pokémon qui sont en mesure de le revenge kill sans problème, tels que Carchacrok Scarf et Amphinobi.

Pour finir il faut en outre remarquer que malgré Poing-Glace, il perd son duel face à Démétéros défensif si ce dernier arrive à l’intimider (c’est-à-dire après que Méga-Métalosse ait méga-évolué et perdu Corps Sain).

Résultat du suspect test

Suivant les arguments en faveur du ban, ce dernier a été prononcé le 14 mai 2016 à 63% des votants.

Par L'Ambassadeur
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
22/03 - Pokémon GO
  • Pokédex complet
    Pokémon Chromatiques
    Pokémon Légendaires
    Différentes formes
    Pokémon régionaux
    Études Terrain (Events)
    Combats en Raid
    Archives (Légendaires)
    Archives (Généraux)
    Liste des capacités
01/03 - Evendex
  • Events du moment / à venir
Réseaux sociaux
Anime
Partenaires




Publicité