Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Koko's cave of the Anything
de Lutias'Kokopelli

                   

» Basculer à l'affichage complet

Bienvenue dans ce bazar!
Plus sérieusement, oui, c'est un bazar. Que voulez-vous, quand on est ici depuis des années et qu'on n'aime pas le gaspillage, on conserve tout et les vieux trucs prennent la poussière :/ C'est à vous de voir si vous voulez jouer aux archéologues ou pas, heh.

Si vous voulez mieux me connaître tout d'abord, j'suis une fille de vingt-et-un ans, et le seul truc qu'il faut vraiment savoir à mon propos, c'est que j'ai des études relativement lourdes, et un esprit à la capacité d'attention suffisamment aléatoire pour que je sois capable d'à peu près n'importe quoi, dans le bon comme dans le mauvais sens (surtout dans le mauvais sens en fait).

Pour l'instant, je me suis lancé un défi : reprendre une vieille histoire sur Gravity Falls que j'avais commencée il y a deux ans, et la finir ! En BD ! Amusez-vous bien si vous comptez vous y mettre ; et sinon, peu importe votre choix, allez regarder GF si ce n'est déjà fait. Sisi. Je suis sérieuse, c'est non négociable. Ce cartoon vous fera changer de perspective sur de nombreux sujets et c'est un cartoon en or que je ne peux que vous recommander de toute urgence.

Sur ce, j'espère que vous apprécierez la visite ! :> En attendant, j'vais juste poser ça là au cas où :

Mon DeviantArt ~ Mon Tumblr
Sachez que je suis beaucoup plus (ré)active sur ces deux sites, et en particulier si vous voulez des infos supplémentaires sur la BD, il y a tout un paquet de trucs que je poste uniquement sur tumblr pour diverses raisons.

Tout ça pour dire que ici c'est un peu le gros bazar, donc si vous cherchez un bon moyen de lire la BD dans l'ordre sans la moindre interruption, allez plutôt jeter un œil par ici parce que ça vous facilitera grandement la vie.

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Pythagorean Thoughts - Compilation des Pages #001 à #067
20/11/2018 à 23:48 - 0 comm.
Aperçu
BON. Après tout le bordel qui s'est installé avec les posts précédents, je me disais que tant qu'à faire ce serait plus pratique d'avoir un moyen simple et efficace de rassembler TOUTES les pages terminées à ce jour en un seul post plus facile d'accès. Je verrai plus tard si ça vaut la peine que je supprime carrément les anciens posts ou pas... Faut voir ._. J'aime pas le bazar mais j'aime pas jeter les trucs non plus haha

En tout cas, pour l'instant, je travaille encore sur certains WIPs, mais tant qu'à faire, ça me donne l'impression que j'avance quand je poste tout d'un coup comme ça. Alors je mets sous spoiler pour éviter que ça prenne trop de place, mais du coup comme l'indique le titre du post, ce sont bien pas moins de 67 pages de BD qui sont cachées sous ce spoiler, et le résultat de presque six mois de boulot (avec plusieurs périodes de pause, parce que ok j'ai suffisamment de détermination pour finir 3 pages d'affilée en une journée, mais faut pas exagérer non plus, j'suis quand même un être humain avec des études et des problèmes de santé à côté hein).

Enfin bref. Ci-dessous se trouvent donc des pages qui auront été terminées il y a longtemps, d'autres qui avaient été commencées en juin mais terminées il y a seulement quelques jours, donc pour bien s'y retrouver, j'ai aussi indiqué quelques dates en-dessous de chaque page postée. Bref. Bonne lecture ? :')

PS : J'ai mentionné une ou deux fois que, pour certaines pages, je serais peut-être assistée par des lecteurs sur tumblr ou DeviantArt pour la couleur ("flat colors", donc les couleurs mais pas les ombres). Dans le cas où cela a effectivement été le cas, l'image affichée ne montrera que l'objet de mon travail (donc le lineart et les ombres sans les couleurs), tandis que la page terminée sera accessible en cliquant sur l'image.

L'information suivante est susceptible de révéler quelque chose d'important et de gâcher une surprise

Commencé le 13/06/18. Achevé le 16/06/18.

Commencé le 16/06/18. Achevé le 16/06/18.

Commencé le 16/06/18. Achevé le 22/06/18.

Commencé le 16/06/18. Achevé le 22/06/18.

Commencé le 22/06/18. Achevé le 01/07/18.

Commencé le 01/07/18. Achevé le 01/07/18.

Commencé le 01/07/18. Achevé le 01/07/18.

WIP posté le 09/07/18. Achevé le 03/11/18.

WIP posté le 09/07/18. Achevé le 03/11/18.

WIP posté le 09/07/18. Achevé le 04/11/18.

WIP posté le 09/07/18. Achevé le 04/11/18.

WIP posté le 09/07/18. Achevé le 04/11/18.

WIP posté le 09/07/18. Achevé le 04/11/18.

Achevé le 09/07/18.

Achevé le 10/07/18.

Achevé le 19/07/18.

WIP posté le 20/07/18. Achevé le 04/11/18.

WIP posté le 21/07/18. Achevé le 04/11/18.

WIP posté le 21/07/18. Achevé le 04/11/18.

WIP posté le 22/07/18. Achevé le 18/11/18.

WIP posté le 23/07/18. Achevé le 18/11/18.

WIP posté le 24/07/18. Achevé le 18/11/18.

WIP posté le 24/07/18. Achevé le 05/11/18.

Achevé le 24/07/18.

Achevé le 18/08/18.

Achevé le 20/08/18.

Achevé le 22/08/18.

Achevé le 24/08/18.

Achevé le 26/08/18.

Achevé le 28/08/18.

WIP posté le 02/09/18. Achevé le 19/11/18.

WIP posté le 02/09/18. Achevé le 19/11/18.

WIP posté le 02/09/18. Achevé le 19/11/18.

WIP posté le 03/09/18. Achevé le 19/11/18.

WIP posté le 04/09/18. Achevé le 19/11/18.

Achevé le 06/09/18.

Achevé le 06/09/18.
[*img][/img]
Page #038 à finir. WIP posté le 07/09/18.
[*img][/img]
Page #039 à finir. WIP posté le 08/09/18.
[*img][/img]
Page #040 à finir. WIP posté le 08/09/18.

Achevé le 09/09/18.
[*img][/img]
Page #042 à finir. WIP posté le 09/09/18.
[*img][/img]
Page #043 à finir. WIP posté le 11/09/18.
[*img][/img]
Page #044 à finir. WIP posté le 14/09/18.
[*img][/img]
Page #045 à finir. WIP posté le 17/09/18.
[*img][/img]
Page #046 à finir. WIP posté le 18/09/18.
[*img][/img]
Page #047 à finir. WIP posté le 18/09/18.
[*img][/img]
Page #048 à finir. WIP posté le 19/09/18.
[*img][/img]
Page #049 à finir. WIP posté le 19/09/18.

Achevé le 22/09/18.

Achevé le 23/09/18.

Achevé le 23/09/18.

Achevé le 24/09/18.

Achevé le 24/09/18.

Achevé le 24/09/18.

Achevé le 09/10/18.

Achevé le 09/10/18.

Achevé le 11/10/18.
[*img][/img]
Page #059 à finir. WIP posté le 11/10/18.

Achevé le 15/10/18. Page achevée en couleurs ici.
[*img][/img]
Page #061 à finir. WIP posté le 15/10/18.
[*img][/img]
Page #062 à finir. WIP posté le 18/10/18.
[*img][/img]
Page #063 à finir. WIP posté le 19/10/18.
[*img][/img]
Page #064 à finir. WIP posté le 19/10/18.

Achevé le 19/10/18.

Achevé le 19/10/18.

Achevé le 25/10/18.

J'ai hésité à poster en deux fois étant donné qu'il me reste encore 11 pages du chapitre I à finir, mais finalement je me suis dit que puisque le but était de limiter le bazar, mieux vaut tout poster en une fois. Donc pour l'instant je poste, et j'éditerai ce post pour ajouter les pages qui manquent et leurs dates correspondantes.
Pythagorean Thoughts [Chapitre II - #03]
11/11/2018 à 15:18 - 3 comm.
Aperçu
Je viens de me rendre compte qu'il y a plusieurs pages que j'avais oublié de poster ici, alors tant qu'à faire les voici les voilà haha

... Je suis en train de me rendre compte que l'ordre des pages est de plus en plus random et ça doit pas faciliter la lecture pour ceux qui veulent juste suivre la BD je suis désolée Q_Q C'est beaucoup plus organisé sur DA et sur tumblr mais encore je sais pas haha
Si vous voulez un lien vraiment fiable qui ne va contenir QUE les pages 100% terminées et dans leur ordre de lecture, voici le lien correspondant le plus fidèlement à ce but. C'est pas complètement à jour puisqu'il y a plusieurs pages que je dois finir avant de lancer plus de posts, mais avec un peu de chance je vais pouvoir les finir d'ici quelques semaines/mois... ^^'
(ça aide pas vu que pour moi c'est une période d'examens aaaaaaaaa ;-;)

Bref. On a deux WIPs et trois pages terminées par mes soins, même si une d'entre elles est franchement juste abusivement simpliste hahaha





Pythagorean Thoughts : Retour sur les WIPs [2]
04/11/2018 à 16:52 - 0 comm.
Aperçu
Tant qu'à faire, en voilà trois que je viens de finir .-.



Pythagorean Thoughts : Retour sur les WIPs [1]
04/11/2018 à 12:03 - 0 comm.
Aperçu
Comme l'indique le titre, disons que j'ai voulu prendre une pause sur la progression de la BD afin de revenir en arrière sur toutes ces pages que je n'avais pas eu le temps de finir auparavant. C'est encore un boulot en cours, mais voilà déjà un premier paquet de pages tant qu'à faire x)






Pythagorean Thoughts #062 [Chapitre II - Page 07]
18/10/2018 à 12:07 - 0 comm.
Aperçu
Pythagorean Thoughts [Chapitre II - #01]
18/10/2018 à 08:49 - 0 comm.
Aperçu
J'me disais que tant qu'à faire, je pourrais au moins rattraper le retard hahaha
Les pages 1 et 2 sont terminées avec des couleurs et des ombres, la page 3 est un WIP parce que je n'avais plus le temps de faire les couleurs du background et les ombres, et les pages suivantes sont 100% lineart pour l'instant (même si promis je vais revenir dessus pour ajouter des ombres dès que je peux).

Bref.






[06/10/18]
18/10/2018 à 08:44 - 0 comm.
Aperçu
J'avais oublié de le poster ici tiens hahaha
Bon donc c'est juste un p'tit truc comme ça que j'avais fait rapidement pendant la pause de deux semaines que je m'étais imposée après la fin du premier chapitre. C'est bien de parfois finir trois pages de BD en une journée mais faut bien que je bosse aussi sur mes études de chimie de temps à autre, hein :/

Bref. J'poste ça parce que je le préfère largement à l'autre dessin que j'avais fait entre temps, et parce que euh j'veux bien montrer que je suis encore vivante hahaha
Je suis beaucoup plus active sur tumblr et DeviantArt en fait, c'est surtout qu'en général je préfère avoir un petit paquet de pages terminées et esthétiquement acceptables avant de poster ici .-. M'fin bref.

Ah et puis juste histoire de faire un petit teaser, à partir de la septième page du deuxième chapitre j'ai décidé de changer de style. On n'aura plus de couleurs malheureusement (ou alors les couleurs seront faites par un fan ayant beaucoup de temps et de patience), mais en contrepartie le lineart sera beaucoup plus détaillé et j'ajouterai des ombres. Donc bon :x
Pythagorean Thoughts [Chapitre I - #07]
24/09/2018 à 22:00 - 0 comm.
Aperçu
Pythagorean Thoughts [Chapitre I - #06]
22/09/2018 à 17:47 - 3 comm.
Aperçu


Et la voilà, la page 50. Pour l'occasion il fallait bien quand même que j'y mette tous mes efforts pour la rendre à la fois intéressante au niveau du scénario et de l'esthétique :/
J'ai adoré colorer cette page jusqu'au bout, mais d'autre part ça m'a juste pris beaucoup trop de temps... J'aurais bien sûr préféré que toutes mes pages aient cet aspect (ou soient au moins terminées), mais vu que mon scénario a prévu une bonne CINQUANTAINE de chapitres et qu'on n'en est encore qu'au premier à la page CINQUANTE, je crois que ça va juste pas être possible :/
Pythagorean Thoughts [Chapitre I - #05]
09/09/2018 à 17:26 - 0 comm.
Aperçu
Diptember Week 1: Dreams
02/09/2018 à 17:56 - 2 comm.
Aperçu
Le projet "Diptember" vient d'être lancé en même temps que le début du mois, et du coup j'ai voulu profiter de l'occasion pour tenter mon premier dessin à palette restreinte :> C'était fun! À retenter à l'occasion o/

(et au passage je sais pas si c'est une règle officielle ou si c'est moi qui me la suis rajoutée pour le fun, mais du coup j'ai vraiment uniquement utilisé les cinq couleurs de la palette de départ -- les seuls outils autorisés sont le stylo et la gomme, et rien d'autre ! Pas d'outils permettant de créer des dégradés ou des mélanges de couleur.)
(((bon par contre j'ai utilisé quelques calques mais sinon c'est vraiment tout :x)))
Pythagorean Thoughts [Chapitre I - #04]
26/08/2018 à 16:27 - 0 comm.
Aperçu
GF: Lyric Comic
26/08/2018 à 16:24 - 0 comm.
Aperçu
Réalisé avec un line au traditionnel et une coloration entièrement au digital, v'là ma petite participation de dernière minute dans un projet collaboratif sur tumblr :> Le but était de dessiner des scènes en rapport avec les paroles de la chanson Family de Mother Mother, à chaque artiste étant attribué une ou deux lignes des paroles. Les seules restrictions sur le thème était que ça devait être du Gravity Falls et en lien avec la famille Pines (étendue ou non).

Voici le rendu final sur le tumblr de la personne qui a géré le projet, avec la vidéo de la chanson d'origine et toutes les productions des autres artistes.
Pythagorean Thoughts [Chapitre I - #03]
20/08/2018 à 11:27 - 0 comm.
Aperçu
Bon alors forcément, qui dit pause plus longue dit plus de WIPs, donc voilà un petit paquet de WIPs en plus. Désolée :c
Mais promis, si tout se passe bien, ce seront les derniers.


Pythagorean Thoughts [Chapitre I - #02]
19/07/2018 à 21:05 - 2 comm.
Aperçu
Alors alors après un petit moment de flottement, voilà la suite de cette BD :>
La raison pour laquelle il y a eu ledit flottement est très simple, c'est juste que cette raison s'appelle... flemme, je suppose. J'ai un gros scénario et une grosse envie que le scénario avance vite, donc forcément il y a sept pages qui ont été commencées, mais tout simplement parce que l'histoire m'intéressait plus (et que franchement le background me fait très, très peur, regardez juste les trois pages du prologue pour savoir ce que je suis censée dessiner dans chaque case de ces sept pages), je ne suis pas allée beaucoup plus loin.
Du coup bon, j'ai attendu d'avoir pu terminer deux pages avec la coloration complète pour qu'au moins, je ne m'en vais pas poster uniquement du WIP ici. D'ailleurs le WIP, je le mets uniquement sous spoiler, na. Seuls ceux qui veulent lire la BD pour son scénario iront cliquer sur le bouton, les autres peuvent sagement passer leur chemin s'ils le désirent .w.

PS : Que vous lisiez cette BD ou non, si vous ne connaissez pas Gravity Falls, sachez que c'est une série courte (40 épisodes de vingt minutes, ça se regarde vite), et que vous ne regretterez rien en la regardant ;D


Pythagorean Thoughts [Chapitre I - #01]
01/07/2018 à 21:37 - 2 comm.
Aperçu
Pythagorean Thoughts [Prologue]
01/07/2018 à 21:32 - 0 comm.
Aperçu




... Bon. Alors. Comment dire.

Pour ceux qui ont traîné ici depuis suffisamment longtemps pour se souvenir que je suis une grosse fan de Gravity Falls, et qui se rappellent que j'avais ma petite histoire GF que je voulais réaliser et tout, bon ben voilà, cette petite histoire toute bête, elle me manquait, et maintenant j'ai envie de la dessiner en BD. Oui oui farpaitement :/
Tant qu'à faire, avant de me lancer dans de nouveaux projets irréalisables, c'est déjà bien aussi de savoir finir ce qui a été commencé auparavant, donc bon. Voilà.

Pour des raisons à la fois d'études et de problèmes de santé, j'ai décidé de me concentrer uniquement sur cette BD pour l'instant, afin de ne pas m'emmêler les pinceaux ou me mettre la pression sur tout et n'importe quoi. La BD est réalisée intégralement sur digital.

...

Ah et euh. Désolée pour les anglophobes, mais pour l'instant j'ai pas vraiment l'intention de traduire ^^' Peut-être un jour si j'ai le temps, mais pour l'instant je préfère me concentrer sur l'histoire en elle-même. Après tout, le but, c'est quand même que je la finisse :/
TBPW#004 - Cloudy Forecasts
15/09/2017 à 23:14 - 0 comm.
Aperçu
Bon, pour des raisons diverses (#ManqueDeTempsMDR), ça va devenir compliqué de faire autant de dessins que je ne l'aurais souhaité -- en tout cas, ça va être compliqué de les intégrer directement à la fic. Du coup, pour le chapitre 4 on a encore quelques illustrations comme ça, mais après pour la suite... Disons que les dessins seront plus des concept arts et des scènes comme ça plus qu'autre chose. Désolée :v

Du coup, pour lire les chapitres, c'est aussi disponible sous forme de PDF sur Google Docs ! Voici donc le chapitre 004 et le chapitre 005[/b] ici !

Et voici donc quelques des illustrations du chapitre 4 tiens, parce que quand même faudrait bien que j'en poste quelques ._.







TBPW#003 - 421
23/08/2017 à 19:11 - 1 comm.
Aperçu
Ono-C5.4α
Mōri Agency, Tōkyō (Japan)
March 2nd, 1997 — 11:53 AM

Intersection Beika 2-Chome.

He was now certain of it. There was no other possibility, it had to be there.
The television kept displaying a map of the Beika district of Tōkyō. Red dots were running along the streets in what appeared at first to be somewhat random movements, but mere seconds of observation were all that was needed for him to realize that this apparent unpredictability was in fact hiding a perfectly calculated logic.

These things, whatever they were, had killed around a dozen unidentified victims according to the police and army. They seemed bestial and their behavior appeared to be based on instinct at first, but what he could see here… showed that somehow, there actually was some sense of coordination between their movements. An actual, well-thought, strategy.


Well, as well-thought as it was, it was no match for him: these creatures were all coming from the same point, and according to their global movements, all he had to do in order to find their common origin was to follow their itineraries in the reverse direction, until he managed to connect the dots— quite literally. These hundreds of red dots were getting away the ones from the others… and getting away from this one single place, this intersection between Avenue 4-Chome and the boulevard leading to the Beika Bridge.

Intersection Beika 2-Chome.


Another snore pulled him out of his thoughts; annoyed by such sudden and useless distraction, the child glared at a man in his early forties who was lying asleep on his desk. Not shaved, messy black hair, badly arranged shirt collar, using his crossed arms as a makeshift pillow, surrounded by a small pile of empty beer cans…
Sighing, the young boy turned his blasé eyes back towards the screen and pouted, mumbling to himself that he really was hopeless.


He readjusted a pair of glasses that seemed a little too big for his face, frowned and leaned slightly forward, as his right elbow rested on his knee so that he could put his head between his pensive fingers. Some black hair fell in front of his azure eyes, but he paid no attention to it, as he was already completely absorbed in his thoughts regarding the television’s map and the message an anonymous voice kept repeating again and again:

We do not know yet what these creatures are, but the authorities will do everything they can to stop them. For the time being, it is strictly forbidden to all civilians in Tōkyō to get out from their homes until further notice. We have at our disposal a map of the town which displays these creatures’ positions and movements at all times. It is recommended to stay alert and seal all your exits.


There was more than just one reason to find this broadcast suspicious. He was firstly curious to know how they would be able to trace so many signals of these creatures so easily; he was certain it couldn’t be that simple. He was also much more curious about why the authorities would bother to display so openly such map; if all citizens were supposed to remain inside their houses, why would they show such information? If anything, all it could do was tempt some people’s curiosity and put them in danger.


And last but not least, there was still the mystery of what these creatures were. His rational mind could hardly accept their mere existence. This was pure madness.
These creatures were extremely aggressive, especially towards human beings. All that could be known about them was that their modus operandi was to chase some humans, and that for some reason, as soon as there would be some physical contact between them— both would be merely disintegrated. Or fall to ashes, apparently, it was hard to tell. It wasn’t like he had been able to witness anything from his current position.
But this simply wasn’t possible. Creatures like these could not exist. Massive murders like these could not exist. You don’t turn people into coal in a split second. Old folklore deities like Yōkai don’t exist. Magic does not exist.


Whatever means the culprit was using, there just had to be a rational explanation. And there had to be a rational motive, too.


Anyway, reasoning like this wouldn’t lead him anywhere. So where was he? Right, Intersection Beika 2-Chome. Even though he wasn’t suicidal enough to consider getting out and investigating right now on the field, he had to admit that it was the only way he had to collect any further hints. The forensics sure wouldn’t share their results with civilians like him, let alone with an apparent six-year-old boy who just happened to look slightly smarter than the average.


He still felt hesitant about going out under such conditions, but if he used his turbo engine skateboard, the intersection would be hardly five minutes away from his current location.
Still, he had no idea which was faster between the things and his skateboard, and he wasn’t willing to find out on the field.


And yet…

Turn right upon leaving the Mōri Agency.
Go straight until the first intersection.
Turn right again and keep going straight until you reach Beika Park.
Cross the avenue, then go through a little net of alleys eventually leading to the end of Avenue 4-Chome.
Turn right one last time and go through Avenue 4-Chome until the intersection, hardly a dozen meters further.

This one itinerary was almost completely spared by the red dots. It had been since the very beginning. It was so obvious. Apart from the first part of the route, not the slightest creature had ever been on any of these portions of the town; and even there, if you were just smart enough, it was easy to calculate a way to effectively avoid them.
Was it a coincidence? That was doubtful. Apart from these few obstacles…

… Wait a minute.

He froze.

No.
It couldn’t be.

The Mōri Agency and this new place he just noticed were part of the same neighborhood, thus the two itineraries were quite similar. But while the first route he had figured still contained a few obstacles, this new one was entirely devoid of red dots.
There was a perfectly clear path between Intersection Beika 2-Chome and the Kudō Residence.


It couldn’t be.
Why?
He had to be wrong. He just had to.


He checked again and again, but there was no mistake. The path was clear. Way too clear.


It was a challenge. They were defying him to solve the case.
No, not him; Him.
Kudō Shinichi. His real identity.


They were defying the high school detective Kudō Shinichi, the Japanese “Heisei Holmes”, to stop them. Him, and nobody else.
But who were these guys? What did they want from him!?


These guys were psychopaths.

Someone had to stop them.

He had to stop them.


⚠ L'image en tête de chaque article est un pixel-art de ma part et chaque chapitre en aura un différent, mais il est à noter que les sprites utilisés sont inspirés de ceux de "London Life", un jeu Professeur Layton disponible dans le menu extra de PL4 (pour les versions japonaise et américaine seulement). Ainsi, les sprites des personnages de l'univers PL proviennent du jeu originel. De plus, dans le cas exceptionnel présent, certains sprites du fandom DC ont été repris (avec permission) de ceux précédemment créés par WanderingBoredom afin d'économiser du temps.
En revanche, certains "pixel-arts" contiendront effectivement des sprites que j'aurai entièrement scratchés.
TBPW#002 - Dansing in the Rain
16/08/2017 à 20:43 - 0 comm.
Aperçu
⚠Warning: Due to the characters’ multiple origins, different languages will be spoken simultaneously in-universe. All of them will be written in English (aside from some potential puns or idiomatic expressions every once in a while, perhaps), but in order to easily keep track of which language is used at which moment, here is a visual code. The color of the text indicates which language it’s originally written/spoken in: black for English, red for Japanese, blue for French.

Ono-B6.8
Rue de l’Université (7e), Paris (France)
May 12th, 2013 — 11:17 AM

The sky rumbled again. Clouds were gathering and darkening, quickly forming a somber and downy dome over the city. Mere moments later, a thin layer of rain poured and ricocheted on the paving stones, emitting light and harmonious tones. Most passersby had seen the shower coming, thus they were for the most part already heading indoors as soon as they had heard the first warnings from the thunder; the others, who couldn’t find shelter soon enough, were now all waiting under the stores of random shops, bus stops, or any other place which could keep them dry.

Having taken cover under a florist’s pergola, two teenagers were waiting along with the others, staring at this threatening black angry vault. The first one was a young college student with red messy hair, nonchalantly wiping the raindrops away from his glasses. His friend, right by his side, yet again gave another concerned glance at the ever falling river. The ground was now buried underwater, while every single paved stone of the street was reflecting the sky. For fear of damaging the violin case she was holding, she squeezed it further against her chest, as her blue eyes seemed to stare at every single translucent drop hitting the ground.
A small squeal resounded between them both; a little dog with white short hair laid down on the dry portion of the street, dropping his disheartened head on his front legs and blowing a long sigh. For certain, as soon as they would get home, he would once again have to take a bath. He hated baths. Why would they always keep making him go through something as useless and wet as this. Seriously.


The young lady subtly shook her head in order to pull away some of the wet blonde hair that was now covering her face, but she reluctantly had to use her right hand to succeed. She carefully rolled up her other arm’s sleeve to perk a little glance at her watch: as she bit her lip in worry, she turned a shy look towards her friend.

It seems like it won’t stop anytime soon, Raphaël…” she whispered in a soft, but anxious tone. “The rehearsal starts in less than ten minutes. We’re going to be late…

The teenager in question put his glasses back on his nose and glared at the sky irritably. He frowned, but immediately sighed. As he kept his brown eyes staring at the clouds, he suddenly asked:

How far is it yet?
Not much, we were almost there. Hardly two minutes… It’s too bad, isn’t it?
If we run, it should take less than a minute.

She jumped a bit in surprise, turning towards him in a sudden; but he was smirking with that smile she knew all too well. She responded with a little nod. The actual storm was still pretty far away from their current location, and though it looked like it was headed towards them, it wouldn’t reach them this fast. They hopefully wouldn’t get too wet if they truly made it as fast as her friend thought, and even if they did— well, he had already made up his mind, and there was no changing him. In any case, this only was a rehearsal, not an actual concert; whatever happened, the blame could not be put on them, could it? The only hesitation left was because of her violin, but the case was probably watertight enough so she could allow running under such shower for at least a few minutes.
The young man seized her right wrist carefully but firmly, still with that same smirk of his.

Marie, Fondue, are you ready?

Following a signal that initially sounded more like a joke rather than a serious order, the little group suddenly dashed through the rain as if it were a mere game. Laughing obliviously as their steps echoed against the paved street, their incongruously blissful tones contrasted deeply with the surrounding showering orchestra.


However, the joke did not last.

A great light burst. The redhead first thought it was just another bolt, which would have just been much closer than the others; but as the accompanying thunder somehow didn’t follow, he understood that it definitely was something different. Given that he had already let go off his friend’s wrist in order to run faster, only her scream made him realize that something really was happening. He would have recognized her voice among thousands, and when he turned around, he effectively saw that the blonde girl was now harassed by three suspicious individuals. They seemed to drag her somewhere, and she obviously was doing her best to escape from their grasp.

While Fondue was barking as loud as he could, his handler dashed towards them to help her; but one of them, a tall brunet in a black suit, immediately targeted him instead, and before he could even fully realize it, the college student was already immobilized and stopped by the end of a gun stuck in his neck.
Although the agent seemed to use his weapon more as a means of intimidation rather than as its initial intended use, Raphaël was still frozen by terror, as he had apparently not noticed that the safety tip had not even been undone in the first place.

The last member of the mysterious group, a woman with dark hair, came closer to the young violinist and forced a handkerchief against her face; the chloroform that was probably imbibed in it took effect, and in a few seconds Marie lost her consciousness, immediately putting an end to her struggles. The agent who was detaining her took her in his arms, as the woman carefully picked up the violin’s case.
Losing his nerve, the redhead almost forgot the threat stuck in his neck. He quickly reasoned that, if he managed to be swift enough…

At the same time, the white dog tried to help his handler and started biting the mysterious man’s leg with rage, and successfully had the agent drop his guard when he cried in pain and released his grasp, if ever so slightly. A shot was launched from his gun, but given that the aim was completely off, it felt obvious that it was only intended to scare the little pet away. Fondue indeed yelped in fear and ran away immediately, but now Raphaël had finally obtained the opening he had needed.

Paris’ paved stones are locally known for being particularly slippery— even more so when the entire street was drowned under such shower. Seizing this chance to his advantage, Raphaël feigned slipping on one of them and used the smooth surface to let him quickly arch his back and escape from the agent’s grasp by hitting strongly his stomach, turn around to face his aggressor, and benefit from the residual kinetic energy to send his foot on the line of a swift and well-placed chassé

The agent dodged it so fast, the Parisian hardly saw him move.

Still stunned by such incongruous skill from a person he had obviously underestimated, the teenager froze. The speed of his previous move, instead of letting its energy dissipate within the hit, consequently induced the paved stones’ ability against him and his short distraction was all that was needed for him to lose control over his other grounded foot, which slipped as well. Raphaël was sent flying in midair, and eventually landed painfully one meter away, the back of his head banging violently against a stone. Since the hit left him barely conscious, he was effectively powerless for long seconds.

The brunet agent came closer and helped him up, but also restrained him even more firmly; the young redhead, still dazed, couldn’t fully grasp his surroundings anymore, let alone struggle.


When the man in black turned towards the two other agents, he called them out on something— but Raphaël didn’t understand a word, though he reasoned that the sentence had sounded like a question. The woman’s voice echoed in return, and her response was probably some sort of order. The group was then dragged through a nearby alley, followed by a distressed little white dog.

What the hell are you doing? What do you want from us!?

The young boy wanted to yell all the questions (and possible French swears) that were passing through his head, but his foggy mind and unresponsive body prevented him from doing anything further than barely mumbling these words. His round glasses were hardly hanging on his face following the fight.
The man who was maintaining him looked particularly calm, almost sad. Upset. It was obvious that he did not want to harm anyone, so what was the meaning of all this mess?
And he was not even taking his battling skills into account. The very teenager who had been able countless times to easily outwit and deceive the entire police forces together was now stopped so effortlessly by just some random man with the reflexes of a freaking ninja who was not even trying to hurt him! Who the hell was that guy?!

I’m sorry…

Raphaël tried to mumble that he had no idea what he was saying, but a wide blinding light burst around them before he could utter a single word.

Fondue stopped suddenly and yelped, covering his eyes from what he believed to be a bolt which had fallen right in front of him— without making a single sound, however. A split second later, the alley was empty.
The little dog howled, not caring anymore about the cold shower ever falling on his short hair and trembling legs.
Who cared if he was soaking wet. His owner will not be there to give him a bath anymore.



⚠ L'image en tête de chaque article est un pixel-art de ma part et chaque chapitre en aura un différent, mais il est à noter que les sprites utilisés sont inspirés de ceux de "London Life", un jeu Professeur Layton disponible dans le menu extra de PL4 (pour les versions japonaise et américaine seulement). Ainsi, les sprites des personnages de l'univers PL proviennent du jeu originel. Dans le cas de cet article tous les personnages présents ont été intégralement scratchés de ma part, mais sachez que ce ne sera pas toujours le cas.
TBPW#001 - Impromptu in C minor
14/08/2017 à 14:14 - 4 comm.
Aperçu
Oh, c-coffee? Ha, ha— thank you, but I’m… I think I’m fine for now. But— well, I do understand that you might need it yourself, though. So many testimonies to hear in such a short time, I— I admire your courage. I just hope you will believe us, because… well, j-just keep an open mind, alright? Your coffee will… probably help with that. At least I suppose it’s what allows you to keep your calm all the time, right?
Some things just have this ability to… let you forget all your worries. Tea is one example among many: it’s an absolute delight for anyone’s taste, it allows everyone to pause for any thoughts they wish to wonder about— Tea clears your mind, and always makes you feel all the more ready to face any difficulties you might encounter.



And then comes music. So light and heart-warming.
Music is timeless. Music lets you forget up to the mere existence of reality. It would let us forget up to the very reason why we are here.

… And the reasons why, perhaps, we shouldn’t have been here.



Ah, um, well— yes, sometimes I… do wonder what would have happened if we hadn’t been there. But though we went through many dangers and despite the fact that I would probably have preferred avoiding this— I actually am glad that we did. Under retrospect, things would have gone much worse if it weren’t for our journey back there.



Oh, um— yes, sorry, of course. You want me to actually explain it, right. From the very beginning? I… will do my best.

Everything began on the day we received this letter.
Luke warned us about a mystery revolving around Inglewood, a little Irish village not too far from Dublin, where he has been living with his parents for a little more than two months.

Some inhabitants from this village had started to disappear mysteriously a few days earlier. You would first think about a simple kidnapping case, but the other piece of the puzzle he gave us… made us realize that the truth was far more intricate.

Luke had joined to his letter some pictures showing very peculiar equine creatures who, according to his sayings, had started to appear in the nearby forest around the same period of time. Due to some of the inhabitants’ legends and folklore, these creatures were the first suspects for the disappearances and some organized monster hunts had begun; but this would only increase the risk of one of these men to disappear themselves. Besides, Luke firmly claimed that he was positive of these ponies’ absolute innocence: the professor and I trusted him, and as it turned out— they really didn’t have anything to do with the actual case, besides being victims themselves of the same phenomenon.

That being said— though we did prepare our departure as soon as we could, we did not leave immediately. Part of it was because the ferry would only leave a few days later of course, but… Something else happened as well in London, just the night before we left.

Ono-B2.2β
Covent Garden, London (England)
March 4th, 1964 — 09:42 PM

Janice Quatlane’s talent was just as impressive as the professor had told me. She had offered us to attend her concert a week earlier, so we could not just break our promise at the last moment; besides, I wouldn’t have missed a concert like this one for anything in the world! I have to admit— though I was already thinking about the case we had to solve, I was just happy and overjoyed over practically anything at this time. I was looking forward to finally reuniting with Luke, and I was also eager to solve puzzles with them like before. The professor had even promised that I would really accompany them and actively take part in the investigation, this time! I was… Why, yes, I was excited about this case. Ecstatic, even.
But this concert… should have been a first warning to me. I should have known that the case from three months ago was… not as singular as I wished.

There is so much we don’t know about this place.

There is so much we don’t understand.

Our world is dangerous.

When she was kidnapped under the entire audience’s presence, the panic that resulted was immediate. The professor ordered me to call the police, so I straightaway ran to the hall as fast as I could.
Back in the theatre, the commotion was suffocating. Some people claimed they had seen men in black outright abducting her, but this flash of light was so intense, it was hard to tell whether they really were wearing black, or even if they were there at all. Well, now we know for sure that there indeed were agents back there, but— we only learned about these facts on the next day.

On that night, I found the professor on the stage, intensely trying to make some sense out of this phenomenon; needless to say, all of his theories were deconstructed as soon as he was considering them. Even when the police arrived and the forensics ran tests on the scene, not a single hint could be found. No trapdoors. No traces of flare bombs. A perfect alibi for the technical crew responsible for the spotlights. Out of the two puzzles we had to solve on that night, none met a conclusion.
Despite the long hours of investigation, neither the intense light nor the fact that they had disappeared from the entire audience’s field of vision within less than a mere second could be explained: the flash of light seemed to have simply come out of nowhere, but this was impossible; the potential abductors would have found some way to not only escape from the stage on their own, but to also supposedly drag along with them a resilient victim, all of this within less than a second, without making a sound. This, too, seemed impossible.

The opera’s exits had been secured all along, obviously, but despite the police’s intense searching, neither Janice nor any potential suspects could be found. It seemed impossible at the time, but they were long gone by then.
We simply had no idea how far from us they already were…

Many attempts to find a rational solution to this miracle followed, always getting more extravagant than the last. None of them ever found the slightest ounce of relevance. Even an elaborated and meticulously premeditated escape, using the multiple ropes, their respective counterbalances and the numerous beams hidden behind the stage’s curtains in order to escape through the ceiling, eventually proved to be impracticable. The inspector was tearing his hair out each time the professor was proving his theories wrong.

One single word repeatedly showed up in their debates. “Impossible.”
And even the professor’s look seemed to tell that it was impossible.



Maybe because it was the answer we would have preferred keeping in mind.



⚠ L'image en tête de chaque article est un pixel-art de ma part et chaque chapitre en aura un différent, mais il est à noter que les sprites utilisés sont inspirés de ceux de "London Life", un jeu Professeur Layton disponible dans le menu extra de PL4 (pour les versions japonaise et américaine seulement). Ainsi, les sprites des personnages de l'univers PL proviennent du jeu originel. Ainsi, seules les deux premières silhouettes noires ont été réalisées de ma main pour l'instant, les autres ont simplement été éditées de sorte à rajouter ce "filtre noir."
En revanche, certains "pixel-arts" contiendront effectivement des sprites que j'aurai entièrement scratchés.
Sitkij a Zo (Of Ponies and Men)
06/08/2017 à 01:23 - 0 comm.
Aperçu
Si possible, ayez de l'indulgence pour l'image ci-dessus. Même si son caractère brouillon est voulu, il n'empêche que voilà ça reste limite :/ Pour la petite histoire, elle a été intégralement réalisée sur Paint.net avec juste mon doigt sur l'écran parce que ma tablette graphique a rendu l'âme pendant mes années prépa. Qu'elle repose en paix.

Bon, mes vacances ont enfin commencé, les concours c'est fini, et maintenant c'est retour au boulot o/ Je ne peux malheureusement pas promettre énormément de dessins vu que je préfère quand même la forme de fanfic pour raconter des histoires, mais j'essaierai d'en faire le plus possible, ne serait-ce que parce que le dessin franchement ça me manque mine de rien o_o

Pour ceux qui passent ici du coup, je tenais juste à dire que l'aventure originelle de LMdMP est de retour ! En tout cas, elle est de retour sur ce blog. C'est normal si son planning se superpose avec celui de LWtQ, pour des raisons de meta en fait c'était voulu. Y'a plus qu'à espérer que je tienne le coup physiquement mdr

M'enfin, ce blog est tout nouveau du coup, mais il est déjà un minimum garni. Au menu ? Des BD, des articles, des fics, un peu de tout quoi. Un petit teaser ? Pourquoi pas tiens !






Personnages random .-.
06/05/2017 à 18:29 - 0 comm.
Aperçu
Alors je suis en plein milieu des concours, donc forcément c'est pas la joie et c'est dur de dessiner à côté hahaha
Mais du coup tant qu'à faire, j'ai commencé depuis hier à griffonner quelques personnages de LWtQ... Avec un style bien différent de d'habitude par contre, parce que pour une fois je sais pas quelle mouche m'a piquée mais j'ai voulu tenter de faire du réalisme HAHAHA. Enfin, on va plutôt dire du semi-réaliste, erm.
M'enfin tout ça pour dire, j'ai pas chômé depuis hier soir car non seulement j'en suis à mon cinquième personnage (d'autres devraient arriver au fur et à mesure), mais en plus ça fait bien longtemps que j'ai pas fait de niveaux de gris. Ca m'étonne d'ailleurs que j'en aie pas fait depuis si longtemps, parce que c'est addictif o-o

Mais donc du coup voilà j'ai voulu faire quelques expériences, alors maintenant il est temps de les montrer hahaha

Sans D. Gaster


... On peut pas dire qu'il a vraiment changé de bouille :/
Honnêtement je suis déçue, j'espérais vraiment en tirer quelque chose de plus original, mais faut croire que mon style habituel s'est juste trop accroché ici ._. En même temps certes c'était le premier, mais voilà quoi, j'ai fouillé Google Images de fond en comble pour m'inspirer des modèles qui me convenaient le mieux... :/ (bon aussi j'peux pas dire que j'en aie trouvé beaucoup pour lui qui correspondaient à ce que je voulais faire, vu que je voulais éviter de laisser trop d'espaces "vides" entre les os et essayer de faire comme si ça pouvait vraiment être vivant à l'intérieur alors forcément aussi <_<')

>> Source d'inspiration du personnage <<

Alphys C. Londen


Alors pour le coup, au contraire, je me suis beaucoup amusée avec elle. C'était la première fois de ma vie que je dessinais un lézard/reptile/dinosaure avec un style que je voulais vraiment le plus réaliste possible, et du coup je me suis un peu surpassée °^° Je pense que j'aurais pas dû appuyer autant sur le contour des écailles, mais en en fonçant seulement quelques endroits ça a contribué aux ombres et reliefs je suppose ._.

Il est à noter que la concernant, pour le coup, j'ai pris quelques photos intermédiaires histoire de montrer le processus pour le dessin des écailles. J'ai pas du tout fait un pattern au hasard, j'ai vraiment cherché à faire en sorte que la forme et la taille soient en accord avec les formes et reliefs de son visage histoire de contribuer à l'illusion du volume :p

Étape 1 ~ Étape 2 ~ Étape 3 ~ Étape 4
>> Source d'inspiration du personnage <<

Undyne


La seule chose que j'ai envie de dire
ELLE ME FAIT TROP PENSER A UN MECHANT DE DISNEY KDTHRU"aièF5Unv

>> Sketch <<

>> Source d'inspiration du personnage <<
(à noter que la version LWtQ n'a pas de cache-oeil, pour rappel)

Dunra Zither


Pour Dunra, je n'avais pas envie d'en faire un oiseau. Dès le départ, je lui donnais des plumes, mais je gardais en tête que "Le nom du sprite indique "harpy", donc c'est pas un oiseau è.é" Sauf que certes si je lui fais pas un bec c'est déjà ça, maiiiiis voilà quoi faut savoir quoi faire à la place.
... du coup j'ai opté pour une sorte d'hybride entre un paon (pour les couleurs sauf que c'est du monochrome mdr) et un archéoptéryx. Parce que ._.

>> Source d'inspiration du personnage <<
>> Version LWtQ <<

Kid Bogen


Et le petit dernier. J'ai pas grand-chose à raconter sur lui, mais j'aime sa chtite bouille trognonne :3

Sketch

>> Source d'inspiration du personnage <<
>> Version LWtQ <<

Toriel Dreemurr


Première update du 7 mai, avec la fameuse Goat-Mom du jeu. Je sais pas si j'ai vraiment réussi à faire ressortir son côté "maman poule" du jeu, même si la version LWtQ retranscrit un personnage vaguement plus austère... erf .-.

Sketch

>> Source d'inspiration du personnage <<

Asgore Dreemurr


Update du 13 mai, j'ai enfin trouvé le temps et la motivation de le finir x) J'aime pas beaucoup le manque de contraste, mais j'avais vraiment envie de garder un Asgore "blond" (certains fanarts le représentent brun, mais il est blond dans le jeu .-.), alors j'allais pas assombrir encore plus sa tignasse alors que déjà il a l'air brun clair :T

Sketch

>> Source d'inspiration du personnage <<

P.S.

D'autre part, j'ai aussi ouvert un tumblr dédié à l'univers de LWtQ, qui contient quelques travaux dessinés ou écrits qui ne seront pas mis ici (déjà parce qu'ils servent au déroulement de l'histoire pour la plupart, mais aussi parce que les dessins sont rarement aussi travaillés que ceux que je mets ici). J'aurais pu montrer les sprites de Dunra qui sont entièrement scratchés, maiiiiis bon voilà c'est pas extraordinaire non plus, d'autant plus que les sprites de dialogue d'Undertale sont monochromes :/

>> Lien du Blog <<
Une petite préquelle qui se balade...
31/12/2016 à 04:44 - 0 comm.
Aperçu
Bonjour, bonsoir. Je dessine un peu en ce moment, je dessine même plus que je ne devrais...

Je ne sais pas si je l'avais dit, mais la BD concernant LWtQ qui constituait les deux précédents articles est en réalité une séquelle à la fanfiction du même nom, et étant donné que celle-ci est encore en cours (et que je n'ai plus le temps d'écrire 10.000 mots d'anglais par chapitre hahaha), pour éviter les spoils, c'est dur de la continuer correctement.
En revanche, la BD qui suit est, elle, une préquelle. Elle se situe environ trois ans avant les événements de LWtQ (relativement à la timeline du moins, parce que si on prend un point de vue extérieur à c't'univers et qu'on regarde le temps écoulé, ça va faire beaucoup plus que ça), et relate grosso modo la fameuse backstory de notre cher Sans, qui a tant à révéler et qui ne voudra jamais rien nous dire.

Le problème après, c'est que cette histoire m'inspire. Elle m'inspire même beaucoup, voire carrément trop. Je m'excite comme une idiote à dessiner des situations et postures auxquelles je ne suis pas du tout habituée, j'essaie au mieux de jouer avec le dynamisme, et en même temps je veux faire avancer l'histoire parce que là, pour une fois, ça BOUGE \o/
Le problème après, c'est que faire la première esquisse c'est bien, l'encrer et la finir, c'est mieux =)
(tiens tiens, ça rappelle de lointains souvenirs de vieilles BD au critérium...)

Bref. Oui, c'est du WIP. J'ai encré la majorité des pages, dix d'entre elles sont """lisibles""", deux sont du 100% critérium, et j'assume tellement pas la page 09 que je ne l'ai même pas uploadée, bref, que du bonheur. Vraiment, je poste seulement parce que sinon je posterais jamais et parce que je sais que sinon je ne les finirai jamais. En un sens, les poster ici me donne une motivation pour les finir plus vite et rapidement effacer ces horreurs de la toile <_<'


M'enfin. Si vous voulez vous exploser les yeux, c'est ici.

Pour ceux qui connaissent Sans de base et/ou ceux qui auraient lu LWtQ, vous constaterez qu'ici, il a l'air beaucoup moins "mature" et reste même plutôt impulsif sur les bords ; certes il a 21 ans ici, m'enfin. C'est surtout que dans LWtQ il aura eu le temps de pas mal mûrir mentalement (avec les Resets, c'est pas 24 ans mais probablement dans la quarantaine qu'il a comme âge mental, et puis il aura pas vécu que du rose pendant ce temps-là), alors qu'ici, pour être honnête, il a encore un peu ce syndrome (qu'on retrouve souvent dans mes histoires on dirait) du héros satisfait de sa vie plus ou moins parfaite qui se retrouve tout d'un coup à quasiment tout perdre. C'est encore la première fois qu'il se retrouve face à une vraie crise, et il n'y était certainement pas préparé.

Et puisque j'ai pas envie que cet article soit complètement inutile, j'vais faire semblant de poster de vrais dessins pour faire croire que sisi cet article sert à quelque chose.




La première, vous la connaissez, c'est la même Alphys que dans le post précédent, mais avec des couleurs cette fois (et avec en plus le même T-shirt que dans la BD, sauf que cette fois sa blouse n'est pas là pour le masquer). La deuxième, c'est une autre de ces "semi-OC" inspirée de ce sprite du jeu (j'ai bien dit "inspirée").
Pour la petite histoire, c'est juste que comme Alphys est biologiste dans la "nouvelle timeline" (qui est celle du jeu-vidéo en fait mais chut) mais qu'elle ne l'était pas dans l'autre, je me suis dit qu'elle avait dû prendre la place de quelqu'un. Et que du coup je me devais de reconstituer ce quelqu'un.
Elle n'a pas encore de nom, mais on va juste savoir qu'elle a évidemment une petite (grosse) dent contre Alphys, et que par la même occasion elle est de nature hautaine et fière comme un coq. But who cares.

[EDIT 05/02] - Juste quelques petites précisions inutiles concernant la MeA

Alors déjà, merci ! Je sais pas combien d'années ça fait que j'ai été bloquée sur les deux étoiles (wait en fait je viens de vérifier, je suis passée à deux étoiles le 04/02/2011. CA FAIT EXACTEMENT SIX ANS ET UN JOUR JORDEL *zbaff*), mais du coup voilà je me sens fière ce soir. Je suis fière que mes efforts aient finalement payé pour arriver jusque-là, je suis fière du niveau que j'ai atteint actuellement (même s'il est perfectible et que je suis bien déterminée à continuer à m'améliorer coûte que coûte, peu importe le temps que ça me prendra), et je suis fière de voir que mine de rien j'avance quand même ne serait-ce qu'un peu :D
Du coup, beh, merci. Cette nouvelle a fait ma soirée, voilà, parce que ça en faisait des MeA que j'espérais voir mon niveau suffisant. Pas forcément pour la note, mais juste pour, bah, me montrer que ouais, si je dessine, c'est pas pour rien, c'est pas que par passion, c'est aussi parce que j'arrive à en faire quelque chose quoi. Du coup ça me fait plaisir et ça fait plaisir de voir que mes dessins peuvent faire plaisir aux gens quand ils passent et lisent mes délires stupides et insignifiants, voilà.

M'enfin, parlons business. Je suis sincèrement désolée pour les photos (parce que OUI, ce sont des photos), qui sont l'unique raison pour l'aspect sombre et le manque de contraste sur mes dessins les plus récents. Je n'ai pas de scanner à portée, et niveau digital pour l'instant mon ordinateur n'a que Paint (et ma tablette m'a lâchée, RIP). Du coup si je veux faire du digital c'est sur Paint avec mon doigt :/ Du coup je prends un appareil photo avec une résolution plutôt grande, j'essaie de maximiser la luminosité (et à la rendre aussi uniforme que possible, mais c'est pas gagné avec une lampe de bureau lambda hahaha) et de faire des photos droites et planes, mais bon voilà quoi ça vaut pas ce bon vieux scanner. Promis, dès que j'y accède, j'édite toutes mes pages et tous mes dessins papier.

Le choix des nuances de gris avec des couleurs vives ici et là est au départ une question de moyens (si vous voyiez mon matériel vous en tomberiez par terre, mes crayons de couleur c'est le genre de truc qu'on donne aux élèves de primaire), c'est surtout parce que seuls mes stylos et feutres noir/blanc/gris sont réellement "de qualité." Après, j'ai dû commencer avec PT à utiliser des touches de couleurs bien vives pour faire ressortir justement les trucs "magiques" qui ressortent, et du coup c'est devenu une habitude depuis vu que j'aime bien le rendement. Je veux dire, perso je trouve ça classe quand la normalité du réel est monochrome et qu'une palette tout autrement bizarre est appliquée pour ce qui, bah, sort du "normal" :D Et puis j'ai toujours été fan des dessins à palettes réduites en fait, raison pour laquelle j'aime aussi beaucoup le pixel-art (même si j'ai le niveau d'un concombre à ce niveau xD). Du coup ouais, avec ça et les backgrounds (qui manquent un peu beaucoup dans les deux dernières séries de planches par manque d'inspiration et/ou par WIP), c'est ce sur quoi je consacre la majorité de mes efforts en fait. Avec, aussi, la dynamique des personnages.
C'est pas encore ça, et je rage souvent quand j'ai une page de discussions et que je vois que mes deux/trois personnages je ne fais en fait que les dessiner plusieurs fois avec un visage différent, mais avec toujours la même posture (assis sur sa chaise dans un bureau par exemple). J'essaie de varier les postures, de jouer un peu avec le langage des gestes (tout en me rajoutant malgré tout la contrainte de certains détails, par exemple je sais pas si vous l'aviez remarqué mais Sans est gaucher (... comment ça on s'en fout ?); et aussi, s'il y a bien une chose que je ne supporte pas, ce sont les faux raccords. Donc ouais, mine de rien ça limite pas mal niveau mobilité hahaha), de faire apparaître un personnage seul dans une case ou en paire/groupe avec d'autres et tout ça en fonction de l'ambiance générale de la scène et la psychologie des personnages sur le moment*, mais y'a encore du progrès à faire. Pour les erreurs d'anatomie, j'en vois souvent dès l'étape du croquis et je les corrige de suite, mais ouais. Surtout au niveau des bras et des visages de profil (visages humains en tout cas, pour Alphys c'est différent xD), je ne vois l'abomination que trop tard :/
* (Par exemple dans la préquelle, sur la page 06, même si c'est une scène de discussion entre deux personnages, ils s'évitent du regard autant que possible. Et même si je les colle dans une même case de la même manière que le merdier dans lequel ils se fourrent les colle ensemble pour le meilleur et pour le pire... ouais, ok je vais trop loin, je me tais ._.)

Au niveau du texte aussi, je plaide coupable. LWtQ est avant tout une fanfic, et même si j'essaie de faire en sorte que la version BD soit une vraie BD, je reste quand même une grosse pipelette (tiens regardez-moi ça juste ce gros pavé que je fais là haha). Mes personnages ont des trucs à dire, et quand je trouve que les subtils mouvements du coin des lèvres ou cette lueur invisible dans le regard ne suffisent pas, beh, quand c'est pas dans un pavé de description d'un narrateur que je peux en parler, c'est que dans les dialogues. Et du coup j'ai la sale manie de rajouter des phrases entre la première esquisse (où j'écris déjà en même temps une première version des dialogues afin d'avoir une première idée de la taille des bulles et comment gérer l'espace en conséquence) et le moment où j'écris le texte à l'encre (et où bien souvent je dois du coup agrandir la taille de la bulle ololololol).

Mais du coup ouais, je promets pas de pouvoir sortir grand-chose d'ici à dans trois mois (je serai en période de concours, soyez indulgents D:), mais dès que je me remets au dessin, j'essaierai de faire plus attention là-dessus.
Learn When to Quit [I,2]
13/12/2016 à 22:44 - 0 comm.
Aperçu
Alors. Je n'ai TOUJOURS PAS trouvé d'idée pour faire les fonds. Mais vu que faut quand même bien que je poste... Erf. Je reprendrai ça si jamais j'ai une idée de génie un jour, mais pour l'instant vàlà, y'a pas de background. Désolée Q_Q








Nous laissons donc sans aucune forme de transition notre petit duo pour... passer à un petit gros mindfuck, tiens, pour changer. M'enfin, avec un peu de chance les explications viendront bien... un jour.
(N'empêche un yukata c'est chelou comme mode vestimentaire ô_o)

Notes supplémentaires pour l'Acte II :

Page 1 : Pour le nom complet de Sans, bien sûr qu'il n'a rien d'officiel. Vous comprendrez aisément l'implicite headcanon que j'ai pris derrière le nom de famille "Gaster", mais pour son middle name (y'a pas de traduction française exacte, si ? ._.), disons que j'ai juste fait quelques recherches (pour changer) et que j'ai pris celui dont la sonorité me convenait le mieux. Parce que je voulais juste pas prendre "Comic." Pitié tout mais pas ça ;_;
Bref. Voici un petit aperçu de Wikipédia:
"[Doric] was the term first used by H. W. Caslon Foundry in Chiswell Street in 1870 to describe various sans-serif fonts at a time the generic name 'sans-serif' was commonly accepted. Eventually the foundry used Sans-serif in 1906. At that time, Doric referred to a certain kind of stressed sans-serif types."
Et au passage, je n'ai encore rien décidé au niveau des noms complets des autres personnages d'Undertale et ça fait des semaines que je cherche désespérément un middle name pour Papyrus (pas "Trajan." S'il vous plaît pas "Trajan" ;_;). Donc si vous avez des propositions, je prends ! o/

Page 3 : Je ne sais pas combien de fans/spécialistes en physique quantique vont lire ça, mais je sais que cette vulgarisation vulgairement réductrice est tout sauf complète et qu'elle peut même prêter à confusion, si ce n'est carrément induire en erreur. Mais l'intrication quantique reste un des phénomènes les plus complexes et les plus difficiles à expliquer en physique quantique, alors résumer toute la théorie (et la pratique vu qu'on a pu tester son existence itou itou à de nombreuses reprises) en seulement une demi-page, puis utiliser la deuxième moitié pour partir dans un gros délire magique qui n'a aucun sens, c'est un peu difficile pour moi Q_Q
Si vous en avez le courage, vous pouvez aller vous renseigner par vous-mêmes, mais la plupart des articles/sites que vous trouverez sont réservés à un public averti. Donc ça ne va pas beaucoup vous aider non plus si vous n'y connaissez rien ._.
M'enfin. Faut juste essayer de garder en tête que dans la métaphysique de cet univers, l'intrication marche différemment avec la """magie""" et que ça a beaucoup d'applications possibles dans tous les sens (le domaine des communications en particulier).

Page 4 : Juste une petite précision à propos de cette histoire de "shortcut": la fic l'explique entièrement de manière explicite, mais là je n'allais pas ressortir tout le blabla donc j'ai dû zapper cette partie malheureusement. Le fait est que Sans ne peut pas tout simplement aller et venir entre les dimensions comme ça (ce serait beaucoup trop facile hahaha) ; pour son petit kidnapping, il avait conçu une machine relativement complexe (et très gourmande en énergie) qui avait pour but de localiser et "cibler", disons, un point particulier (dans un univers éloigné par exemple). Et de lui faciliter la tâche de sorte à ce qu'il puisse, pendant un temps limité (dix secondes), atteindre via son "shortcut" l'endroit en question.
Le seul problème est que ce processus rend le shortcut en question relativement instable, et la consommation en électricité de cette machine est énorme. De telle sorte que, comme la fic l'indique, le simple fait de l'utiliser pendant ces dix secondes a fait surchauffer le CORE et causé une panne d'électricité dans tout l'Underground pendant environ trois heures. Raison pour laquelle il faisait aussi sombre d'ailleurs dans la première partie.
(La lampe de bureau marchait encore parce qu'elle marche avec des piles. Elle était cassée donc Sans l'avait réparée avec une lampe torche, vous vous souvenez ? ... ok chut plz j'avais besoin de mettre de la lumière d'une manière ou d'une autre.)

Page 6 : Juste au cas où, je précise : même au moment du "flashback", Sans n'avait (plus) rien à reprocher aux Joueurs, y compris les "Génocideurs"-- puisqu'il avait bien compris que, après tout, aucun d'eux ne faisait ça par pure cruauté, et aucun d'eux n'était au courant des conséquences. Ce qui l'a réellement énervé ici, c'est plutôt le fait qu'elle refuse d'admettre que ce qu'elle aurait hypothétiquement fait par le passé a réellement eu lieu. Après tout, qui aurait intérêt à mentir et faire croire qu'il n'a jamais joué, sinon ceux qui auraient une raison particulièrement bonne d'éviter à tout prix que Sans découvre ce qu'ils auraient fait? C'est seulement dommage que le raisonnement de Sans soit si cohérent, et qu'il mène pourtant malgré tout à une conclusion aussi fausse.
Par ailleurs, c'est expliqué dans la fic (même si je sais que vous ne la lirez pas), mais Dawn n'a vraiment jamais joué à Undertale, pour l'exacte raison qu'elle a mentionnée : ses talents niveau jeu-vidéo sont si mémorablement inexistants que, si elle avait essayé d'y jouer, elle serait capable d'atteindre le rythme d'un Game Over par minute. Et pourtant-- si elle est là, c'est qu'elle a bel et bien démarré le Hard Mode et tenté d'y jouer... Dans quel but? Héhé. Allez savoir. Pour les courageux, rendez-vous au (II,5) de la fic :p

Page 7 : Eh oui. Dawn souffre de nécrophobie, et pas des moindres. Ce qui est plutôt pratique quand on est pris en otage par un squelette, n'est-ce pas ? Bref, n'allez pas chercher beaucoup plus loin les surréactions de Dawn, vous savez bien comment les phobies sont irrationnelles et particulièrement handicapantes. Dommage que Sans n'ait pas capté plus tôt.
Ironiquement, le personnage d'Undertale que Dawn aime le plus est Papyrus-- et vu qu'elle suivait beaucoup plus les fanarts/fancomics/fanfics que le jeu en lui-même, forcément on ne peut pas voir et apprécier Papyrus dans toute sa grandeur sans s'attacher par ailleurs à son frère et ses blagues pourries. Elle les trouvait drôles, avec leurs sprites cartoonesques et pixellisés.
C'est juste que, hm, la vraie vie n'est pas vraiment faite de pixels.

Extras

Eeh non, ce n'est pas tout ! Tant qu'à faire, voilà que je me mets à présenter un peu les personnages principaux, pour le coup. Sachez que je ne voulais pas le faire au départ pour éviter les spoils, mais bon. J'vais faire un compromis, je ne révèlerai ici que ce que la fic a déjà révélé à ce jour, en cette fin d'Acte II. (ce qui est déjà un petit paquet de choses, mais n'est même pas la moitié de ce que j'ai prévu comme backstory pour nos personnages.)
Par contre j'ai commencé à leur faire un petit dessin de présentation à chacun, mais je n'ai pas eu le temps de les finir. Alors pour l'instant, Sans et Dawn n'ont pas d'image (si vous voulez savoir à quoi ils ressemblent, on les voit déjà bien dans la BD de toute façon), et Alphys, Papyrus et Undyne sont en noir et blanc pour le moment. Avec un peu de chance, je pourrai passer aux crayons de couleur d'ici peu, mais je ne promets rien. D:

Notez que je leur ai foutu des tenues complètement random (sauf pour Dawn, puisque c'est sa tenue de comment elle est arrivée dans ce bazar), parce que les "uniformes" ça va cinq minutes hein. Ils ont quand même autre chose à mettre :/
Mais après, quand je dis "complètement random", c'est pas absolument random non plus. Ils ont vraiment ces tenues dans leur garde-robe et il est plus que probable qu'ils les mettront/les ont mises à un moment donné, que ce soit dans la fic ou dans ses possibles préquelles/séquelles.

Sans



Nom complet: Sans (Doric) Gaster
Âge durant LWtQ: 24 ans (anniversaire le 12/08)

S'il fallait absolument déterminer un "personnage principal" dans cette histoire, il faut savoir que ce serait Sans, et certainement pas c'te tapette inutile de Dawn. Il n'y a pas grand-chose à dire sur lui qu'on ne sache pas déjà, mais on peut malgré tout noter un certain nombre de petits "détails" à son propos.
Déjà, il faut savoir que même s'il se souvient des Resets, ça n'a pas toujours été le cas. Il est parvenu à "sauvegarder ses souvenirs" (on va dire ça comme ça) dans une timeline lointaine, et certains indices laissent penser que la timeline en question était probablement une True Pacifist... Mais bien peu de choses sont claires à propos de ce qu'il s'est réellement passé dans cette timeline, et Sans semble peu enclin à en parler. Enfin, Sans ne veut jamais parler de quoi que ce soit qui le concerne de trop près, de toute façon :/

Sans a fait ses études, un master et une thèse à Hotland, mais n'est jamais devenu réellement scientifique en tant que tel-- même s'il en a parfaitement les qualifications intellectuellement et qu'il était voué à le devenir. Quelque chose s'est cependant passé à ce moment, et suite à cet événement Sans a subitement arrêté sa carrière, déménagé à Snowdin, et semblerait-il complètement laissé tomber le domaine des sciences pendant environ trois ans. Il s'agissait très probablement de ce fameux accident avec Gaster vu qu'il est maintenant clair qu'il s'agissait de son père, mais on ne sait, encore une fois, toujours pas quelles ont été les circonstances de cet accident ni le rôle que Sans a eu dans cette tragédie. Tout ce qu'on peut savoir avec certitude, c'est que Sans s'en souvient très bien, et ne veut absolument pas en parler.

Concernant Dawn, c'est lui qui l'a enlevée donc, en tant que première étape de son plan pour stopper les Resets (enfin, première étape de son dernier plan en date. Parce qu'il en a déjà eu beaucoup, BEAUCOUP d'autres auparavant). Des études et analyses qu'il aurait effectuées dans une ou plusieurs timelines passées (dont il n'a cette fois, pour une raison inconnue, absolument aucun souvenir à part un vague déjà-vu) démontrent l'existence d'une force supérieure, externe à cet univers, qui contrôlerait Frisk et la timeline dans un but inconnu. Ces papiers expliquent vaguement l'existence d'un "jeu-vidéo" existant dans un autre univers lointain, qui semblerait-il raconterait une histoire similaire à celle qu'il a expérimentée pendant un bon nombre de timelines. L'univers en question aurait la particularité d'avoir des lois physiques légèrement différentes, avec en particulier le fait notable que la magie y est instable : en particulier, l'âme de tout humain qui y vivrait aurait besoin, en théorie d'au moins trois fois plus de détermination qu'à la normale, afin de pouvoir se maintenir.
Petite parenthèse rapide : cet univers prend pour headcanon que la DT (à ne pas confondre avec le "sentiment" de détermination, bien que les deux soient liés indirectement) est, en quelque sorte, ce qui permet à la magie de former des objets cohérents et stables. L'interaction principale entre les différentes particules de magie est répulsive, ce qui signifie que sans DT, tout objet constitué de magie tendrait à éclater en morceaux (d'où le fait que les monstres tombent en poussière à leur mort : la poussière est le peu de "matière classique" dont ils sont composés, alors que la magie s'éparpille dans l'atmosphère en particules microscopiques instables).
Ainsi, Sans ayant calculé le taux de DT de la force que représente ce "jeu-vidéo" (soit un résultat estimé autour de 42 kMS), étant donné que la DT qu'un être humain de cet univers aurait en théorie une âme ayant un taux de DT d'environ 45 à 48 kMS, il déduit très facilement un moyen simple d'arrêter les Resets, ne serait-ce que temporairement : il suffit d'amener un de ces humains Super Déterminés dans sa propre timeline.

D'où son plan pour faire venir un de ces "Joueurs" (c'est le plus simple à réaliser grâce au jeu, déjà, et ce sera aussi le plus simple au niveau des explications, vu qu'il se voit mal enlever un humain qui n'a jamais entendu parler de magie, ne connaît personne, et en qui il ne pourrait de toute manière avoir aucune confiance). Comme indiqué dans la BD, son plan est simple : amener un "Joueur" afin de bloquer les Resets causés par le jeu, pendant ce temps retravailler sur le prototype de "machine à voyager dans le temps" (du moins ce qu'il en reste) qu'il avait élaboré avec son père de sorte à définitivement empêcher l'influence du jeu, puis enfin renvoyer le "Joueur" là d'où il venait.

... Et le pifomètre est finalement tombé sur Dawn. Un résultat dont Sans aurait bien pu se passer.

Dawn

Nom complet: Molly (Dawn) Wentworth
Âge durant LWtQ: 15 ans (anniversaire le 17/05)

Jeune ado issue de Pittsburgh en Pennsylvanie, Dawn est fan d'Undertale depuis environ six mois, par sa meilleure amie (Amaryllis R. Wynn, alias "Lys", pour les curieux). Elle s'y connaît relativement bien au niveau du fanon, connaît les blagues et memes principaux, mais elle n'a jamais voulu jouer au jeu-vidéo pour une raison très simple : par expérience, elle comme son amie savent très bien qu'elle a un niveau de skillz en videogaming qui frise celui d'une pomme de terre (et encore, je pense que la pomme de terre la battrait à Mario Kart :/). Donc bon, elle adore l'univers et tout, elle s'est quasiment spoilé toute l'histoire et les secrets par les LP et le wikia, mais même si elle tentait de jouer par elle-même, elle marquerait probablement le brillant score d'un Game Over la minute.

La question maintenant est de savoir ce qui a bien pu la faire jouer après ces six mois, et qui plus est, en démarrant le Hard Mode. Tout porte à croire au début qu'il s'agissait d'un pur accident, mais elle révèle dans la Scène (II,5a) qu'elle avait de réelles motivations cachées derrière ce choix... Motivation qui semble bien futile désormais, étant données les conséquences qu'elle a engendrées par la suite.

Ce qu'il faut retenir sur Dawn, déjà, c'est sa nécrophobie. Sa relation avec Sans est très particulière dans le sens où, déjà, c'est son kidnappeur, mais c'est aussi un personnage de fiction qu'elle connaît et apprécie (ses réels personnages préférés dans Undertale sont Papyrus et Asgore, mais on ne peut pas suivre le fanon et apprécier Papyrus sans s'attacher à Sans par la même occasion), et avant tout-- c'est un squelette. Squelette d'ailleurs qui apparaît comme beaucoup moins pixellisé que ce qu'elle avait pris l'habitude de connaître, et donc le choc culturel est d'autant plus grand. Autant elle n'avait aucun souci avec les LP et les fanarts, autant pour le coup, avoir un vrai squelette vivant qui est presque plus grand qu'elle (ils ont à peu près la même taille, mais Sans doit la dépasser d'à peu près un ou deux centimètres), c'est autre chose-- et peu importe à quel point elle sait à quel point sa phobie est stupide, à quel point elle a envie d'arranger les choses et faire comme si de rien n'était, peu importe si elle semble faire des progrès par moments... C'est pas encore ça :/

Un autre paradoxe concernant cette fille est déjà vaguement indiqué dans sa présentation, si vous regardez bien : en effet, son nom réel n'est pas Dawn (qui est son middle name), mais Molly. Pour une raison partiellement expliquée dans la Scène (II,4bis) et reprise implicitement dans la Scène (II,5bis), Dawn a été amenée effectivement à détester son prénom, raison pour laquelle elle pousse ses amis à l'appeler par son deuxième prénom-- mais de même que pour Sans, il s'agit de questions dont elle connaît parfaitement les réponses, mais qu'elle ne tient pas spécialement à révéler à qui que ce soit. Tout ce qu'on sait, c'est qu'a priori il s'est passé quelque chose dans son enfance... Un événement qui a été à la fois l'origine de sa nécrophobie, sa première rencontre avec Lys, et le moment à partir duquel elle a commencé à détester son prénom.
Le paradoxe réel tient dans sa personnalité : Dawn apparaît en premier lieu comme une personne ayant très peu confiance en elle, comme une suiveuse, voire comme une gamine immature sur les bords... et pourtant, comme le montrent les Scènes (I,1) et (II,5ter) et comme le sous-entendent (II,4bis) et (II,5bis), ce n'est pas sa personnalité d'origine. Dawn, avant d'être Dawn, était également connue chez ses camarades de classe sous le surnom de "Molly the Mole"-- Mole, taupe, prenant tous les sens possibles du terme. J'vais pas m'éterniser parce que, pour le coup, ça vaut le coup de le voir par soi-même :p

Alphys


Nom complet: Alphys (Claire) Londen
Âge durant LWtQ: 31 ans (anniversaire le 24/10)

Alphys a un statut bien particulier dans cette histoire, dans le sens où il s'agit bien du seul personnage qui ait l'air de connaître Sans et ses secrets à peu près autant que lui-même. En retour, Sans est au courant pour le fiasco des amalgamates depuis bien longtemps et l'a assistée de loin.
J'ai pas beaucoup d'autres choses à vous révéler à son propos, vu qu'en-dehors de ses relations avec Sans, vous connaissez déjà à peu près tout : Alphys est une otaku, la Scientifique Royale, a rencontré Undyne peu après l'échec des amalgamates... Elle a très peu confiance en elle, mais il lui arrive de regagner un peu d'autorité par moments-- en particulier en fin d'une Génocide (ou de la Neutral qui y ressemble), ou lorsqu'il s'agit d'engueuler Sans à propos de sa santé, qu'il néglige bien trop souvent. Par moments, elle semble presque le materner... Mais peut-être que cela reposerait même plus que sur une simple impression.
A noter qu'elle n'a pas eu spécialement de formation pour être médecin, mais c'est malgré tout elle qui, régulièrement, diagnostique et suit la santé de Sans, et ce depuis l'accident d'il y a trois ans.
On peut remarquer aussi que c'est elle qui est à l'origine de son déménagement à Snowdin.

Papyrus


Nom complet: Papyrus (...) Gaster
Âge durant LWtQ: 22 ans

Papyrus est, de même, très proche de celui du jeu-vidéo : innocent et naïf quant à la nature des plus parfaits inconnus, tout en restant très pragmatique. J'ai pas grand-chose à dire à son sujet, à part le fait qu'il tient autant à Sans que Sans tient à lui, même si ça on le sait déjà :/

La tenue que vous voyez ci-dessus est (polaire/doudoune exceptée) celle qu'il portait en arrivant à Snowdin, le jour de leur déménagement. Sans et lui vivaient à l'origine à Hotland, et ont déménagé il y a environ trois ans (sans compter le temps répété par les Resets évidemment). Papyrus ne s'était pas habillé ainsi par peur du froid, mais juste parce qu'il se disait qu'il fallait rentrer dans l'ambiance et ne pas trop se faire remarquer au départ, vu que ces "campagnards" de Snowdin n'ont pas vraiment l'habitude d'avoir de nouveaux arrivants.

Sans s'était pointé en bermuda, tongs et petite chemise rose avec les palmiers imprimés dessus. Vous ne voulez pas savoir pourquoi.

Undyne


Âge durant LWtQ: 34 ans

L'Undyne de LWtQ est très semblable à celle du jeu... Mais quelque chose fera tiquer n'importe quel connaisseur, et en effet, non, l'absence de son cache-oeil n'est pas un oubli. En plus de ce détail, on pourra constater que, même si sa personnalité est encore une fois très proche de celle du jeu, elle reste légèrement moins impulsive, et beaucoup plus réfléchie/stratège (enfin, elle l'est déjà dans le jeu, hein, mais dans la fic c'est juste qu'elle l'est encore plus).
J'vous en dirais volontiers plus à son sujet, mais pour le coup... On rentrerait dans les spoilers :p

Ah, et, oui elle a les mains palmées. Parce que. :/

Notez que pour Papyrus et Undyne, je suis encore en train de leur chercher des noms de famille et/ou middle name (le middle name c'est pas souvent utilisé en France, mais ça a une importance déjà plus grande aux States, donc bon, j'ai voulu leur en donner aussi. Pis aussi parce que ça fait plus classe comme ça xD). Si jamais vous avez des idées ou suggestions, je suis preneuse o/

Et puis maintenant qu'on a présenté les principaux... Juste parce que ça m'amusait, j'avais commencé aussi à m'inspirer des sprites des NPC les plus inutiles du jeu pour faire une petite ribambelle de personnages de background, au cas où j'aurais besoin de meubler avec des personnages inutiles dans la fic m'voyez. Donc bon, c'est parti ! o/


Burth (Dave) Londen
Je vais pas vous le cacher plus longtemps, ce n'est pas un hasard si son design est aussi proche de celui d'Alphys... Parce que dans le canon de LWtQ, juste parce que j'étais partie dans un gros délire avec une amie, paf on est parties sur l'idée stupide que le bibliothécaire de Snowdin était son frère. Leurs sprites ingame ne se ressemblent pas tant que ça, alors sur le moment je n'avais rien remarqué de spécial ; jamais je n'aurais eu cette idée si ce n'était à cause de cette animation, où la j'avais pour le coup trouvé la ressemblance vraiment frappante. Mon amie était à côté, j'ai commencé à balancer juste pour la blague "Eh, et si ce type était en fait le grand frère d'Alphys, et euh, je sais pas, il est là et personne ne sait qu'ils sont de la même famille parce qu'ils se sont disputés par le passé, parce que, euh... il était pas content qu'Alphys mente à Asgore à propos de Mettaton ? J'sais pas, j'dis ça comme ça je dis rien."
Donc bon, on va juste dire que même si l'idée s'est pas mal étoffée par la suite, ça a fini par devenir un random headcanon qu'on adore toutes les deux maintenant :D

(Même si j'vais jamais clamer que c'est canon hein, c'est un "HEADcanon" et jamais je ne croirai que c'est vraiment canon de toute façon u_u)
C'est difficile d'expliquer pourquoi je ne prends pas ce que je considère comme étant "Le Canon" comme base de la métaphysique de ma fic sans rentrer dans les spoils, mais on va juste dire que... Ces choix font partie du scénario, en fait. Donc c'est incohérent avec le jeu, je le sais parfaitement, et non je ne le corrigerai pas parce que mon scénario il est comme ça. :/

Le prénom "Burth" vient de mon amie, "Londen" est un mélange mal foutu entre "Long" (le chinois pour "dragon") et "den(ki)" (le japonais pour "électricité"), mélangés de sorte à donner un truc qui ressemble à peu près à de l'anglais. Et pour "Dave"... c'est une idée que j'avais trouvée vers une heure du matin, et j'ai la flemme de changer même si je l'assume pas du tout xD

Au niveau de sa personnalité, je me suis grandement inspirée de sa version "Funny Bones!" (qui l'appelle dans les crédits "Mr Angry Librarian"), vu que y'a pas grand-chose à se mettre sous la dent dans le jeu originel. Burth n'est pas particulièrement irascible, mais il est quand même assez facilement ennuyé/blasé/énervé et, en particulier, on peut noter qu'il a des relations assez, hm, tendues avec le main cast-- en particulier Sans, Papyrus et Alphys (Il n'a rien contre Papyrus personnellement, mais c'est juste que son énergie un peu trop débordante a tendance à l'énerver sur les bords, surtout quand cette énergie et son volume sonore associé sont ressentis par tout le monde dans un rayon d'une cinquantaine de mètres à la ronde). Il évite généralement de parler de sa soeur, et si on l'interrogeait à son sujet, sa réponse serait probablement dans le style : "The Royal Scientist? She's dead to me."


Kid
Vous le connaissez déjà, et il a un rôle non négligeable dans le jeu donc c'est un peu exagéré de le classer en "NPC"... Mais quand même, j'voulais le dessiner, donc voilà c'est fait :3
J'avais lu quelque part que Toby avait clarifié qu'il s'appelait VRAIMENT "Kid", alors ben voilà il s'appelle comme ça du coup ._.


Barbara Garf
Le jeu fait d'elle, je cite, "the Underground's #1 Crosswords Maker." Elle était censée à l'origine travailler à la rédaction/édition du journal (de Snowdin?), mais je la vois surtout comme étant originaire de New Home. Elle est surtout journaliste et spécialisée dans la création d'énigmes (vu que y'a tellement peu de nouveautés dans l'Underground, les journaux contiennent en fait surtout des romans et autres divertissements), mais elle travaille aussi sur un projet de roman à ses heures perdues. Elle vient souvent à Snowdin pour y trouver calme et inspiration, bien loin d'une capitale bruyante et surpeuplée.

On peut la voir comme "riche" par rapport à la majorité des habitants de Snowdin, mais même si par habitude elle a tendance à garder les manières "bourgeoises" de la Capitale, elle n'est pas particulièrement hautaine-- en tout cas, elle n'essaie pas de l'être, même si elle peut donner cette impression.
Elle s'entend étrangement bien avec Burth, une autre raison pour laquelle elle aime rester à Snowdin de temps en temps.

Son sprite dans les Strings du jeu l'appelle "Lady Garf", du coup j'ai gardé ce nom. "Barbara" s'est juste imposé dans ma tête, mais si vous avez de meilleures idées, je suis preneuse et je le changerai probablement.


Mouse Girl
Je n'ai aucune idée de ce que je pourrais inventer à son propos. Elle est évidemment de nature relativement timide, j'imagine que sa petite taille et le fait que son écharpe soit rayée peuvent induire en erreur et faire croire à certains qu'elle est un enfant... Toutes suggestions sont les bienvenues.


Nacarat Jester
Apparemment ce type s'est déjà fait un nom dans le fandom, avec le nom de "Nacarat Jester"-- un nom qui n'est absolument pas canon, mais qui apparemment s'est imposé dans la fanbase pour une raison qui m'échappe, alors bon, j'vais pas m'opposer au courant et j'vais faire mon mouton pour le coup.
Sachez juste qu'avant que je n'apprenne l'existence de ce nom, j'étais presque tentée de l'appeler "Wirt." Juste pour la blague.


Rhinoceros Woman
De même, j'ai aucune idée de nom ou de personnalité pour elle, à part le fait que le jeu la décrit comme étant à la fois journaliste, et écrivaine/dessinatrice. Elle pourrait aussi provenir de New Home, mais ça me semble moins plausible que pour Lady Garf. Je la verrais plutôt comme une native de Snowdin qui fantasme un peu sur la vie à la Capitale, avoir un roman à succès...
(Au passage, je suis quasiment sûre que c'est une perruque. Ca dépend de si oui ou non ça se fait ou non dans l'Underground :/


The Eyewalker Siblings
(Oui, ce nom de famille est canon.)
Tout a commencé avec le fait qu'on trouve un monstre ressemblant à un Loox dans la bibliothèque de Snowdin. Que ce fait devrait être étrange s'il s'agit réellement d'un Loox, puisque les Loox sont censés être dans les Ruines, et que la porte à sens unique menant aux Ruines a été fermée pendant des années, voire plus. Du coup, si c'est vraiment un Loox, alors il est coincé à Snowdin et ne peut pas retourner voir sa famille à moins qu'un True Pacifist n'aie lieu.

Je l'imagine comme étant la soeur de Loox Eyewalker. Le genre curieux et impulsif, qui chercherait à voir à quoi ressemble le reste de l'Underground, comment sont les Astigmatism, ces cousins éloignés desquels ils ont été séparés pendant plusieurs générations, qui essaierait de trouver un moyen de réunir à nouveau la grande famille. Quelque chose comme ça ._.
... On va juste dire qu'elle ne savait pas que la porte était à sens unique ?

Pour son nom, je suggère un jeu de mots pourri entre "Leïa" et quelque chose lié à la vision :/


The Ice Cap Triplets
Le jeu présente trois Ice Caps sur la carte. Un bleu, un rouge-orangé, un vert. Je vous laisse deviner à quoi ils m'ont fait penser. Les Powerpuff Girls, les neveux de Donald Duck...
J'ai voulu suivre le stéréotype. C'était drôle de les imaginer comme des triplés et de les dessiner comme tels, et je ne regrette rien. J'ai essayé de leur improviser un design spécifique à chacun (vu que les trois sprites sont initialement identiques à part pour leurs couleurs, ça fait un peu triste :v), et je leur ai donné des personnalités basiques qui sont venues au pif quand je les ai dessinés, comme pour les autres.
Juste comme les stéréotypes, je vois ces trois gamins comme la-bande-de-fouteurs-de-troubles-innocents-parce-que-c'est-des-gosses (là, je leur donne dix ans maximum, ils sont encore plus jeunes que Kid). Je précise juste, ils sont trop jeunes pour avoir initié la tradition de Gyftrot... mais ils sont bien le genre à, euh, "perpétrer" la "tradition."
Pour l'instant, les noms que j'ai en tête sont Jake (bleu), Zoey (rouge) et Loen (vert), mais bon xD

Après, je sais pas du tout si tous ces personnages vont apparaître dans la fic ou pas. Peut-être un ou deux caméos ici ou là, peut-être qu'on ne les verra jamais. M'enfin, c'était juste pour dire qu'ils sont là, et que c'était fun de chercher à donner une tête et une petite histoire derrière ces sprites du jeu :D

[ÉDIT - 2 Février]

Je poste rapidement deux petits trucs vite faits parce que parce que :/


"If any of those guys ask me for a dance, I'll punch him in the face."

Je sais que je colorie aussi bien qu'un gamin de maternelle, je sais même pas si cette scène paraîtra dans la fic ou pas, je sais que je devrais bosser sur la BD à la place (((ce que je fais aussi hein faut pas croire, c'est juste que ça avance pas tant que ça dans l'ensemble mais je compte refaire des photos ce soir pour montrer l'avancée :/))), je sais que ça sert à rien, mais voilà hahaha j'avais juste envie de me détendre un peu. Voilà u3u

Pour la petite histoire c'est juste que j'ai trouvé les robes Undertale de Catatonic (elles circulent sur tumblr depuis un moment mais chut), et du coup j'ai tout de suite voulu dessiner Dawn avec une tenue dans ce genre là. Et imaginer pourquoi qu'elle porterait un truc pareil parce que c'est pas du tout son genre xD

Pour les curieux, on va juste dire que Sans et Dawn sont confrontés à pas mal de mystères à résoudre, et que tous les moyens sont bons pour aller enquêter dans les lieux les plus improbables :/

Dawn - You think Asgore might know a little more about what happened?
Sans - probably, but good luck finding him. even if you weren't human, that'd be tough managing to catch him to have a real conversation. he's practically never in the castle and even undyne has trouble getting him on the phone. ever wondered why he isn't even aware that frisk exists until they meet face to face?
Dawn - Ugh. What is he even doing, just wandering about in the Underground or something?
Mettaton - Oh, if you want any help, I know where he will be tomorrow, all day. (;
Sans - ... alright, where?
Mettaton - In the Castle's grand ballroom, there will be [a random """major""" event]. I sure can get you both there, Darlings. After all, a star like me is a premium guest with high influence (:
Sans - ... i don't like the way this sounds.
Mettaton - Leave it or take it. Occasions like these are rare, you know.
Dawn - ... We don't really have a choice, do we?
Sans - ... alright. you win. how can we get there?
Mettaton - Excellent question, Sans! First step, you two will meet with my tailor. There is no way you will have your way in like this, even with my Great influence (((((:
Sans - ... i already regret this.



J'ai fait un truc vite fait hier soir parce que je voulais me faire une signature sur un forum Undertale (pour changer) et du coup beh voilà j'ai fini la bête en un peu moins de deux heures hahaha.

Du coup ben voilà les personnages les plus récurrents de l'intrigue (Toriel et Asgore malheureusement, ainsi que de nombreux autres personnages que je ne nommerai pas, ne pourront pas avoir autant de screentime que les autres, même si j'aurai aimé. Mais désolée, le Scénario impose certaines choses... :c), dans un des lieux qui fondent l'intrigue. Entre autres. Plus ou moins. L'intrigue est partout à la fois en fait :)))
(ah et Mettaton ne sera pas toujours sous sa forme EX vu qu'elle est toujours en réparations itou, mais j'avais pas envie de le mettre sous sa forme normale parce qu'il aurait trop déséquilibré la scène :v)
Learn When to Quit - [I,1]
21/10/2016 à 00:36 - 0 comm.
Aperçu
Alors. Ça fait LONGTEMPS que je n'ai rien posté. Avec un peu de chance on peut espérer que ça s'améliorera. Au moins avec ça. J'espère Q_Q

Bref. LWtQ, c'est encore (et toujours) une nouvelle série. Une série qui tourne autour d'Undertale, cette fois. Un jeu vidéo sur PC tout sympa tout mignon aux airs de RPG banal... Jusqu'à-ce qu'on se mette à rentrer dans le délire du développeur et à voir toute la métaphysique autour de la "métaconnaissance" (ugh, ça sonne mieux en anglais <_<')/métagame, et là la psychologie de tout le truc prend un sens complètement différent et BREF c'est exactement ce que j'aime donc voilà fallait que je fasse un truc dessus à un moment ou à un autre.

Et LMdMP alors, de l'histoire ancienne ? Naaah. Disons juste que LWtQ est censé être une séquelle se déroulant autour de vingt ans après les événements de l'histoire principale de LMdMP donc c'est compliqué hahaha. Mais promis je ferai en sorte qu'on puisse comprendre sans être trop largué (parce que ouais quand même il s'en passe des trucs dans LMdMP faut pas croire, et en vingt ans le multivers a beaaaaaaaaaucoup changé 8D).

Breef. Sans plus attendre, voici donc la première partie (en sept pages) de cette série. La suite devrait aussi arriver d'ici peu a priori (j'ai sept autres pages qui sont pas loin d'être finies mais je bloque sur le background alors pour l'instant il est encore tout blanc et j'aime pas ça), mais bon voilà pour un post je pense que ça peut déjà le faire. Si on compte en plus les quelques petits bonus hahaha.

... Ah et par contre oui. C'est en anglais. Désolée. Peut-être que je traduirai, un jour où je retrouverai enfin un logiciel autre que Paint ;_;

Les images sont des miniatures, et en cliquant dessus vous aurez accès à l'image en taille réelle, en cas de besoin. Parce que voilà j'vais pas déformer la page aussi hein.

Learn When to Quit










Extras

Juste au cas où vous connaîtriez cette grosse otaku d'Alphys...


Pensées Pythagoriciennes... encore.
24/01/2016 à 23:46 - 0 comm.
Aperçu
Bon. Je n'ai quasiment plus de vie, et quand j'en ai, il faut que ce soit pour la passer sur ma fameuse petite fanfiction GF. Que ce soit pour écrire ou pour dessiner dessus, tant qu'à faire. Soyons folle dites donc que c'est drôle.

Bref. Ça faisait un bon moment que je n'avais rien dessiné, et ça fait du bien mine de rien de reprendre un peu du service. Même si les fonds sont redoutablement remarquables par leur sublime absence. >_<'



Et maintenant, une petite ribambelle de dessins et délires en tous genres :
~ La page entière : une bonne grosse choucroute ~
Les mêmes dessins isolés et en meilleure qualité :
Bill's mad
Mabel's Sweater
Wendy & Bill
Evil Laugh
Aoshima
William & Mabel
Stan

[EDIT 02 Mars 2016] Ajout d'un petit truc qui casse pas trois pattes à un ducktective, mais voilà plop juste comme ça parce que c'est drôle et que je trouve que ça résume plutôt bien l'ambiance et le synopsis de l'histoire. Même si probablement peu de monde ici pourra/voudra la lire ._.

Youhou une revenante. Ou presque.
30/12/2015 à 16:34 - 1 comm.
Aperçu
Bonjour, bonsoir, bonne nuit. Non, je ne suis pas (encore) morte. La prépa ne pardonne pas, mais tout de même c'est pas une raison de ne plus passer du tout, je sais c'est très vilain.

Alors j'en profite déjà pour mettre "l'affiche" d'une fan-fiction GF (que non je n'ai pas postée et ne posterai évidemment pas ici pour des raisons que je ne pense pas avoir besoin d'expliciter), et puis pour aussi balancer un petit truc aussi tiens, encore du GF. Avec un peu de PL dedans aussi mais bon ça reste mineur comparé au taux de GF.

Breyf. On m'avait mise au défi de faire The Author's Meme (un meme internet en rapport avec GF mais qui faites gaffe car il spoile le cliffhanger du S2E11 et que ça serait bête de vous spoiler ça), c'est désormais chose faite. Je ne regrette rien, et en particulier je ne regrette surtout pas l'absence totale de logique et de cohérence résidant dans ces deux pages de BD.
Au moins on pourra pas me reprocher d'avoir fait des fonds trop vides, na.


Pensées Pythagoriciennes ~ Pour ceux qui veulent lire

"L'affiche" de Pensées Pythagoriciennes

The Author's Meme (ATTENTION : Spoils majeurs sur l'épisode S2E11 de GF, et un peu sur le S2E12)
Partie 1
Partie 2

Notez que oui, c'est en anglais. J'éditerai/traduirai le texte un jour si j'ai le temps, mais sachez qu'avec seulement Paint sous la main, ce n'est pas encourageant pour le moment.
Gravity Falls
28/02/2015 à 14:54 - 1 comm.
Aperçu
Parce que ce truc est juste génial. Je vous le jure.
Nan, franchement, ça fait à peine un mois que je connais cette série, mais voilà que je la connais à peu près du bout des doigts, maintenant. Et du coup, fallait bien que je me mette à tenter des trucs, hein. Et pour commencer, un peu de pixel-art, tiens, pour changer : voici respectivement mon avatar et ma signature sur la plupart de mes forums, désormais.

Notez au passage que le pivert était censé voler à l'origine, mais que mon hébergeur a tout fait buguer donc le seul moyen de faire marcher le gif fut d'enlever ces étapes d'animation. :')

M'enfin. Vous savez bien que ce que je préfère ici, ça reste le dessin. Alors voilà le dessin.
Je débute franchement, je suis encore en train de m'entraîner et c'est pas gagné, vu que les graphismes de cette série sont quand même très différents de ce que j'ai l'habitude de dessiner. Mais bon, faut faire avec hein :')

Séance d'entraînement, donc. C'est pas glorieux.
Séance d'entraînement, la suite.

Et parce qu'il fallait bien que je finisse par dessiner mon p'tit chéri, voilà un petit quelque chose qui me plaît déjà un peu plus, et dont je ferai sûrement une version digitale si j'ai le temps. Notez que voilà ici la version en taille réelle.


Pour finir, petite note LMDMP : je suis en train de faire pour le fun des petits concept arts, disons, de certains éléments/créatures/gadgets/autres qui figureront dans ce projet. Et pour le style de ces concept arts, si vous connaissez GF et que vous prenez en compte le fait que c'est dans cet article que je le dis... je crois que vous aurez compris : ces concept arts seront réalisés dans le style des Journaux de cette série, pour le fun.
Pour le moment, je n'ai terminé aucune page car même si les dessins sont assez rapides et faciles à réaliser, je n'ai aucune inspiration sur le texte à écrire en fait. Des codes et des symboles d'alchimie par-ci par-là c'est clair, mais ce n'est pas ça qui va remplir ces pages de manière constructive... Mais bref. Voici quand même quelques previews :

Le Noise
Le Magatama [1/2]
Le Magatama [2/2]
[LMDMP] Prémisses de la version 3.0. La version ultime et définitive, cette fois.
30/12/2014 à 23:31 - 1 comm.
Aperçu
Alors. Bonjour ou bonsoir, et non je ne suis pas morte. Première bonne nouvelle. x)
Je débarque comme ça juste pour poster un truc qui m'a pris pas mal de temps et d'énergie (tout ça parce que je voulais changer de fond d'écran à la base, tss), mais je vais aussi apporter quelques news, parce que quand même faut bien que je justifie un peu mon absentéisme, non mais.

Donc déjà, voilà ce que je viens de terminer à l'instant, un petit fond d'écran en rapport avec LMDMP, une petite bête qui m'a pris pas mal de temps et d'énergie nom de nom mais dont je suis plutôt fière en fin de compte. o/

Allez voilà, je lâche la bête ~
Et comme je suis gentille, je vous offre même un petit élément pseudo-spoilant dedans, tiens. Pas spoilant en soi, mais bon. Je suppose que vous vous demandez tous ce que sont ces étranges inscriptions sur le côté du rouage principal, mmh ? Les revoilà en plus clair :
La signification, je vous la donne tout de suite, c'est tout simplement le titre ("Le meilleur des mondes possibles", rien de bien sorcier). Après, dans quelle langue est-ce écrit ? Haha. Vous verrez bien. Je peux vous révéler que ça se lirait "Kaga vo (u) shuzé kagami", mais je ne vous dirai rien de plus. o/

Deuxièmement, j'avais déjà averti que j'étais en train de tout reprendre depuis le début (au bout de quatre pages, si c'est pas triste... u_u) et que j'étais en train de faire un storyboard pour être sûre que cette fois, ce sera définitivement la bonne. Eh bien bonne nouvelle, le storyboard avance. Pas dans l'ordre, les pages sont toutes faites dans le désordre et j'ai des pages du chapitre 30 avant d'avoir fini les pages du prologue, mais ça avance à petit pas, et dès que j'ai du temps libre (ce qui n'arrive pas souvent, vous le savez bien ;_;), ça avance vite je dirais même.

Après, quand il s'agit de la publication. Là, la décision est assez dure à prendre. Devrais-je prendre le pas sur la qualité et publier carrément le storyboard ? Si oui, alors en tous les cas, ce ne sera pas tout de suite. Le storyboard est fait pour fixer le scénario sur papier (ce que mes schémas n'arrivent pas à faire parce qu'il y a beaucoup trop de données et de personnages à prendre en compte en même temps, y'a au moins cinq intrigues principales en même temps à faire évoluer en même temps, y'a les indices qu'il faut dévoiler ni trop tôt ni trop tard, qu'il faut introduire comme il faut, bref, je vous passe les détails de toutes ces joyeusetés même si je vous ai déjà donné un bel aperçu), donc il est hors de question que je me mette à publier ça en mode yolo comme l'étaient les quatre premières pages que j'ai déjà postées. Et puis je pense que si je publie le storyboard, ce ne serait pas page par page, mais file par file (en gros, une petite vingtaine de mini-pages à la fois, quoi, l'équivalent d'un chapitre en fiction), au rythme d'une/deux pages par jour jusqu'à la fin de la file (ou alors tout en même temps, c'est comme vous le sentez, mais j'ai vraiment peur de l'overdose). Bref, tout ça, c'est vous qui voyez vous n'avez qu'à me donner votre avis, mais en tous les cas la suite n'arrive toujours pas pour le moment.

Et puis pour ceux qui se posent la question "mais à quoi il ressemble ton storyboard, d'abord ?", voilà votre réponse : à pas grand-chose. C'est fait en gros sur Paint, avec très peu de détails, y'a juste les dialogues et les cases ainsi que la posture des personnages et quelques éléments du décor pour montrer à quoi devrait ressembler le rendu final de la page.
M'enfin allez, comme je suis gentille, je vous offre les deux premières pages du prologue, tiens. La première page et la couverture, dans cet ordre précis et pas dans l'autre sens, non non.

Page 1 ~ Couverture
Enfin, pour finir, voilà un petit cadeau pour les plus impatients. Par contre, cette fois, faites attention car il y a du spoil sur plusieurs éléments de la trame, qu'il s'agisse du scénario principal ou d'éléments d'intrigues secondaires. C'est juste un petit montage paint de certaines scènes que j'ai déjà dessinées, hein, rien de bien gros, pour faire une sorte de "teaser", disons, et vous donner un aperçu de l'ambiance et de ce à quoi vous aurez droit dans cette série. Donc bon, jetez un œil si le cœur vous en dit, et ne lisez pas si vous avez peur des spoils.

Trololo, ceci est censé être un teaser épique même si ça n'y ressemble pas du tout ~
Bref. Sur ce, j'espère pouvoir repasser par ici et être un peu moins absente à partir de maintenant. Encore désolée pour ça. x')