Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Team Rocket X-Squad de Malak



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Malak - Voir le profil
» Créé le 20/04/2014 à 09:53
» Dernière mise à jour le 04/07/2018 à 22:53

» Mots-clés :   Action   Fantastique   Organisation criminelle   Présence d'armes   Présence de Pokémon inventés

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre 230 : Shadow Hunter et G-Man
Ithil n'était pas resté dans ses quartiers comme Trefens l'avait ordonné. Il n'avait aucune raison d'y rester, car il n'avait aucune raison d'affronter les membres de la X-Squad. En revanche, son frère Erend l'avait chargé d'une autre mission. Une mission qui allait nécessiter qu'Ithil casse sa couverture de Shadow Hunter, mais de toute façon, le temps était venu. Les combats contre la X-Squad avaient commencé. Erend, bien que n'ignorant rien de la puissance des Shadow Hunters, avait parié sur l'unité Rocket. Ithil ne voyait pas bien comment ces gars pourraient l'emporter, surtout maintenant que Trefens avait révélé son immense pouvoir.

Mais bon, Ithil n'était pas Erend. Jamais il ne se serait permit de douter de son frère et maître. Erend avait raison plus souvent qu'il n'avait tort, et ses prévisions se révélaient souvent exactes. Même si Ithil se fichait de la X-Squad, il espérait qu'Erend serait une fois de plus dans le vrai et que ces Rockets vainquent les Shadow Hunters. Ainsi Ithil n'aurait pas à le faire lui-même après. Car Erend avait décidé que la Shaters devait disparaître. Si la X-Squad ne s'en chargeait pas, ça serait à lui de le faire.

Mais pour l'instant, il avait sa propre mission. Il devait tuer les trois Fanexian de la Shaters. Erend avait un temps songé à les capturer pour les utiliser lui-même, mais après réflexion, il avait jugé que ce serait trop risqué. Et puis, vu la suite du plan d'Erend concernant la X-Squad, il était préférable de détruire ces trois Pokemon avant que la Team Rocket ne les trouve. Erend ne voulait surtout pas que les Fanexian tombent entre les mains de Siena Crust.

Ithil savait où se trouvait le laboratoire secret de la Shaters. Actuellement, en plus d'être caché, il était hermétiquement verrouillé. Personne n'aurait pu y entrer à moins d'arriver en bulldozer. Mais au cas où, un Shadow Hunter était dedans pour garder les Fanexian. Ithil savait qu'il s'agissait de Kenda. Lui, il devrait donc se le faire lui-même. Kenda était probablement le Shadow Hunter qui méritait le plus de subir sa justice, mais Ithil ne tuait jamais avec plaisir, même un être infâme comme Kenda. Il allait appliquer la justice des ombres avec humilité et dévotion, comme toujours.

Le laboratoire secret était caché derrière un panneau d'acier du laboratoire officiel. Pour le faire pivoter, il fallait le toucher au bon endroit, et uniquement avec l'emprunte d'un des Shadow Hunters. Là, le mécanisme était désactivé ; personne ne pouvait l'ouvrir de l'extérieur, même un Shadow Hunter. Mais Ithil n'avait pas besoin de l'ouvrir. Il était G-Man de Branette. Son ADN était en lui, et il pouvait transformer son corps comme le faisaient les Pokemon spectres pour traverser les murs ou se cacher dans les ténèbres.

Kenda était derrière, en train de jouer avec son couteau. Sous cloche de verre se trouvaient les trois Pokemon extraterrestres, nommés Fanexian. Ils étaient marrons, avaient un air insectoïde, une queue, des yeux d'un bleu électrique, mais pas de bouche. En revanche, ils avaient une grosse tête. Parait-il que leurs cerveaux étaient deux fois supérieurs à celui des humains. Les ondes psychiques qu'ils pouvaient envoyer étaient très dangereuse aussi, d'où l'utilité de les enfermer dans cet immense bocal dont le verre était spécialement conçu pour repousser les ondes cérébrales psychiques.

Il y en avait deux petits, et un plus grand, avec un corps et des membres plus fin. Lui, c'était Frirexian. L'un des trois Fanexian avait évolué il y a environ deux ans. C'était avec Frirexian que Dazen avait pu créer cette abomination qui se nommait Sharon, dont la résonnance au Fanex était bien au-delà de celle de Dazen, pourtant la plus élevé. Si la Shaters avait pu faire ça avec un seul Frirexian, Arceus seul savait ce qu'elle pourrait faire si jamais les deux autres Fanexian évoluaient à leur tour. Le rêve de Dazen de créer un humain avec 100% de résonnance au Fanex serait alors possible. Et rien que d'y songer, Ithil en avait la chair de poule. Oui, Erend avait raison. Il fallait éliminer ces Pokemon. Les possibilités qu'ils offraient étaient trop dangereuses pour les humains. Kenda le vit arriver avec un détachement notable.

- Qu'est-ce que tu fous là, le bizut ? T'es pas en train de t'amuser avec les zozos de la X-Squad ? Si tu veux me remplacer, je te laisse la place.

Ithil continua à avancer en tirant ses deux poignards de sa ceinture.

- Kenda de la Shaters, dit-il. Sache que je ne te hais point, mais pour la justice, je dois t'éliminer.

Kenda le regarda comme s'il venait de croiser le Père Noël avec un sac énorme de jouets sur le dos.

- Sans dec ? Tu veux vraiment me tuer ? Tu ne me fais pas marcher, hein ?

- Je ne mens jamais à mes victimes.

- Mais c'est génial ça ! Amène-toi, mon pote ! Je n'ai jamais été si content de te voir !

Ithil haussa les sourcils sous son masque.

- Tu ne veux pas savoir la raison ?

- La raison ? Qui s'en soucie ?! Je n'ai jamais eu besoin de raison pour tuer. Alors les tiennes, je n'en ai rien à branler. Je vois juste que tu viens me tirer de mon ennui, et qu'on va se battre à mort. C'est tout ce qui importe. J'ai hâte de pouvoir gouter ton sang !

- Ta lame impure ne souillera point ma chair, sache-le. Tu as beau être un Shadow Hunter, tu es impuissant face à moi.

- Tu crois ? Dis-moi bizut, est-ce que sais à quoi je pense avant de m'endormir chaque soir ?

- Non, mais j'imagine que ce doit être bien peu plaisant.

- Au contraire, c'est le pied ! Je pense à la manière dont je pourrai tuer encore plus de gens. Il y en a tellement, tu comprends, et songer en détail à chacune d'entre elles, ça m'excite. Mais je n'imagine pas ça que pour des anonymes. Le plus intéressant est de l'imaginer pour des gens qu'on connait. Toi mon gars, j'ai longtemps réfléchi au moyen de te tuer. Je sais que t'es un foutu fantôme qui n'est pas affecté par les objets solides. En revanche, les attaques poisons ont toujours eu de l'effet sur les Pokemon Spectre. Et moi, j'ai toujours été friand de poisons...

Ithil regarda le grand couteau de Kenda avec attention. Sa lame était induite de poison, de ça il en était sûr. Lequel, il ne saurait le dire. Kenda en avait tellement aux effets multiples et variés. Si Kenda le touchait avec son poignard, la lame passera au travers de son corps sans le blesser. En revanche, le poison qui se trouvait dessus, lui, pénètrera bel et bien son corps, comme il ne s'agissait pas d'un objet solide. Et, tout G-Man qu'il soit, Ithil subira les mêmes effets du poison que le commun des mortels. Ithil laissa Kenda faire le premier geste. Quand le Shadow Hunter se précipita vers lui, Ithil se laissa enfoncer dans le sol. Kenda s'arrêta et regarda le plancher d'un air ennuyé.

- Mec, ne commence pas à jouer les passe-murailles. Un combat entre nous deux, c'est trop jouissif pour que tu le gâches en te planquant constamment.

- Je ne t'ai pas promis un combat, renchérit Ithil en restant caché à l'intérieur du sol. Je t'ai promis que j'allais te tuer, nuance.

Kenda sourit, et se fiant à la voix, il donna un immense coup de poing au sol à quelques mètres de lui, en faisant exploser une partie sous le choc. Ithil se trouvait juste en dessous.

- Trouvé, fit Kenda.

Ithil ne lui laissa pas le temps d'attaquer, et brandit son propre poignard. Kenda l'arrêta avec sa propre main, sans se soucier des blessures occasionnées, puis, de l'autre main, il abattit son couteau empoisonné. Ithil n'eut d'autre choix d'abandonner son poignard pour échapper à celui de Kenda. Mais en contrepartie, en tombant, il envoya une attaque Ball'Ombre sur son adversaire, qui fut touché de plein fouet. Mais il se releva bien vite.

- Foutus pouvoirs à la con, jura Kenda. Finalement, c'est vraiment chiant de se battre contre toi.

D'un air indifférent, il renifla et lécha son propre sang sur sa main endommagée par le poignard d'Ithil. Puis il observa sa prise avec intérêt.

- Un joli couteau, je ne peux pas dire le contraire.

Il sourit à Ithil qui venait de réapparaître. Ce dernier lança une autre attaque sur Kenda. Il tenta d'esquiver, mais ce n'était pas une attaque offensive. Des petits carrés violets se mirent à entourer Kenda, et ce dernier lâcha instinctivement ses deux couteaux.

- Que...

Il tenta d'en ramasser un, mais, comme si une force invisible le bloquait, il ne parvenait pas à refermer sa main dessus.

- Tu m'as fait quoi mon salaud ?!

- Embargo, répondit Ithil. Pendant les dix prochaines minutes, tu ne peux plus utiliser un seul objet.

- T'es vraiment relou. Va donc falloir que je patiente dix minutes avant de te buter... Quelle plaie !

- Tu ne survivras pas aux cinq prochaines minutes, ne t'en fais pas.

- Que tu crois, mon salaud.

Kenda se mit à courir, son poing levé, mais pas vers Ithil. Il attaqua la cloche de verre qui gardait enfermé les trois Fanexian, qui explosa en milliers de morceaux. Ensuite, Kenda eut la bonne idée de se placer derrière les Pokemon. Les Fanexian tournèrent donc leur regard vers Ithil, qu'ils avaient identifié comme une menace dès le début. Avant qu'Ithil n'ai pu se désolidariser pour sa cacher, il sentit les terribles attaques cérébrales des aliens sur lui. Sa tête se mit à siffler, sa vue à se troubler. Il n'avait jamais enduré pareil maux de tête, et tomba à genoux, incapable de trouver le contrôle nécessaire pour utiliser ses pouvoirs G-Man. Derrière les Fanexian, Kenda éclata de rire.

- Un problème, mon pote ? Tu veux que je t'apporte un petit aspirine, peut-être ?

Ithil serra les poings. Face à la puissance psychique combinée des Fanexian, il savait que son esprit n'allait pas tenir longtemps. Les ondes cérébrales que ces Pokemon extraterrestres utilisaient pouvaient détruire un cerveau humain en moins d'une minute. Ça ne tuait pas, mais Ithil serait réduit à l'état de légume. Le G-Man laissa échapper massivement son Aura de son corps. L'Aura était le pouvoir propre à tous les G-Man. Grâce à ça, ils étaient capables de percevoir celle des gens et des Pokemon, de sentir quelqu'un ou quelque chose à des kilomètres à la ronde, mais aussi de pouvoir la matérialiser en attaque, comme Aurasphère. Mais elle était aussi l'énergie nécessaire à l'utilisation d'attaque Pokemon. Si un G-Man n'en avait plus, il ne pouvait plus se servir des caractéristiques du Pokemon dont il partageait les gènes.

Pour contrer les ondes psychiques des Fanexian, Ithil avait utilisé une bonne quantité d'Aura. Ça ne lui laissa qu'un instant pour disparaître dans le sol, pour échapper à l'emprise mentale des Fanexian. Mais il savait que c'était de courte durée. En tant que Pokemon Psy, ils pourraient le repérer facilement. Mais parce qu'ils étaient aussi des Pokemon psy, ils craignaient les attaques spectres comme celle de Branette. Ithil remonta un peu plus loin, et lança une attaque Ombre Portée sur le Fanexian le plus proche. Cette attaque spectre était très rapide, et les deux autres n'eurent pas le temps de le repérer qu'Ithil s'était à nouveau éclipsé. Mais avant qu'Ithil ne puisse changer d'endroit, le sol explosa au-dessus de lui, à nouveau à cause des poings de Kenda.

- Encore trouvé !

Ithil marmonna un juron. Comment le Shadow Hunter faisait-il pour le dénicher si facilement, alors que comme tous les Pokemon spectres, il dissimulait sa présence. Que les Fanexian arrivent à le localiser avec leurs pouvoirs psys, passe encore, mais Kenda... Ithil n'essaya pas de l'attaquer. C'était ce que Kenda voulait, pour que les Fanexian puissent l'immobiliser avec leurs pouvoirs. À la place, Ithil lança un de ses petits flacons de nitroglycérine qu'il gardait à la ceinture. Kenda l'avait assez vu à l'œuvre pour savoir ce que c'était, et s'empressa de déguerpir.

L'explosion emporta une bonne partie du plancher du labo, ce qui était dommage pour Ithil et sa capacité à s'enfoncer dans le sol, mais au moins ça eut l'avantage de troubler encore plus les Fanexian. Ithil en profita pour remonter, et attaquer à nouveau pendant qu'ils étaient paumés. Il se glissa derrière l'un d'entre eux, un petit, et enfonça son poignard dans son fin cou. Son agonie eut pour effet d'attirer l'attention des deux autres sur lui, mais un Fanexian de moins, c'était bon à prendre. Son but premier était de les éliminer, après tout. Quand il se rendit compte de ce qu'Ithil avait fait, Kenda poussa un cri de reproche.

- Non mais t'es pas bien ?! Les Fanexian du chef ! C'est l'avenir de la Shaters, espèce de cinglé !

Apparemment, Kenda ne s'était pas rendu compte de l'objectif d'Ithil. Peut-être pensait-il qu'il était venu tuer Kenda juste comme ça, parce qu'il en avait envie ?

- L'avenir de la Shaters est de disparaitre, répondit Ithil. C'est ma mission.

Kenda le dévisagea d'un œil différent.

- Je vois... T'es un traître en fait ?

- Non, répondit Ithil. Je ne suis pas un traitre pour la simple et bonne raison que je n'ai jamais été de votre côté. Je ne sers que le Dignitaire Erend Igeus, qui a décidé de votre destruction, afin de servir la justice !

- J'en prends bonne note, mon gars. Dès que j'en aurai fini avec toi, je m'en irai me charger de ce jeune crétin d'Igeus.

Ithil se permit l'un de ses rares sourires.

- Tu peux toujours essayer, si tu survies. Mais sache une chose : mon frère et maître est bien plus fort que moi. Que tu puisses me vaincre est une idée farfelue, mais que tu puisses le vaincre lui, c'est plus que farfelu, c'est impossible.

Kenda plissa dangereusement les yeux et se tourna vers Frirexian.

- Tues-le ! Tu as vu ce qu'il a fait à ton pote ? Il veut vous détruire !

Le Pokemon extraterrestre dut comprendre l'essentiel des paroles de Kenda, à moins que ce ne soit la mort du Fanexian qui le mit en pétard, car il tapa de sa queue sur le sol et se mit à envoyer des lasers avec ses yeux. Ithil ne savait pas trop quel genre d'attaque était-ce là, mais il ne tenait pas à se faire toucher pour le deviner. Il chargea vers lui en créant deux attaques Ball-Ombre sur chacune de ses mains, qu'il lança en pleine course pour contrer les lasers du Pokemon Psy. Ithil pénétra ensuite dans la fumée qui en résultat, et prépara ses poignards. Il s'attendait à voir Frirexian apparaître d'un moment à l'autre, mais ce fut sur Kenda qu'il tomba, la main tendue comme s'il voulait l'attraper.

Ithil ne comprit pas la raison de ce geste. Que pouvait-il faire sans couteau empoisonné contre lui ? Pourtant, dès que Kenda passa sa main au travers de son bras, Ithil sentit que quelque chose n'allait pas. Il avait soudain très froid au bras que Kenda avait touché. Comme le Frirexian était juste devant lui et prêt à attaquer, Ithil décida de terminer son attaque avant de s'inquiéter du reste. Au moment où Frirexian s'apprêtait à utiliser sur lui ses ondes psychiques, Ithil exécuta son attaque Coup Bas. Si l'adversaire préparait une attaque, Coup Bas attaquait forcément en premier et n'échouait jamais. Ithil fut donc sur le Pokemon avant que celui-ci n'ai pu faire quoi que ce soit, et pointa ses deux poignards vers ses yeux bleus électriques.

- Je ne te hais point. Mais pour la justice, je dois t'éliminer.

Et il enfonça ses couteaux dans le crâne du Pokemon. Sa mort eu pour effet de perturber grandement le dernier Fanexian, qui se mit à bouger de façon désordonnée. Sans doute son esprit devait-il être lié psychiquement à celui du Frirexian. Il serait d'autant plus facile à achever. Mais avant, Ithil voulu savoir ce que Kenda lui avait fait. Et il eut sa réponse, en voyant les mains du Shadow Hunter dégouliner de liquide violet. Ses ongles même étaient empoisonnés ! Déjà, Ithil sentait la paralysie gagner son bras touché et se rependre lentement. Ithil avait de quoi guérir différents poisons, mais pour ralentir son infection, il fit saigner son bras gauche à plusieurs endroits, afin que le sang contaminé s'écoule. Pendant ce temps, Kenda avait lancé une Pokeball sur le dernier Fanexian, le capturant.

- Celui-là, tu ne l'auras qu'après m'être passé sur le corps, connard, fit Kenda.

- C'est entendu.

Ithil commença à s'avancer, quand il se rendit compte d'une chose : il était toujours en mode de vision d'Aura, et commençait à distinguer celle de Kenda, qui devenait plus visible, plus bleue. Une Aura comme celle d'Ithil. Ou comme celle du Général Lance, quand Ithil le voyait. Ajoutez à ça le poison qui s'écoulait naturellement des ongles de Kenda, Ithil n'eut plus le moindre doute.

- Toi... tu es un G-Man !

Ithil était rarement surpris, mais là c'était le cas. Il ne connaissait que quatre G-Man, en dehors de lui-même. Le maître qui l'avait formé, un vieux G-Man du nom de Castalno Beuverose, mort depuis trois ans. Puis le Général Peter Lance et ses deux disciples, Marion et Clément. Les G-Man étaient immensément rares, et il ne devait pas y en avoir plus de dix dans le monde entier. Que ce fou furieux de Kenda en soit un le dépassait. Le maître d'Ithil lui avait toujours enseigné que les G-Man, héritier du noble Sparda, le demi-Pokemon, étaient nécessairement des individus nobles et de grande force morale. Et de plus, tous les G-Man avaient un ancêtre commun, et donc étaient tous cousins, en quelque sorte. Qu'Ithil puisse partager ça avec Kenda le dégoutait.

- Pourquoi ? Demanda Ithil. Pourquoi l'avoir caché ?

- Je ne suis pas un G-Man, pauvre débile. Je n'ai reçu aucune formation, et je n'ai pas la moindre idée de comment on utilise votre Aura à la con. Je peux juste produire du poison avec mon corps.

Pourtant, Kenda avait utilisé l'Aura. Sans s'en rendre compte, bien sûr, mais il l'avait fait, en repérant par deux fois Ithil alors que ce dernier s'était caché dans le sol. Un G-Man se servait de l'Aura pour repérer celle des autres. Et ce poison qui sortait de ses ongles... Il devait être le G-Man d'un quelconque Pokemon Poison. Ithil était embêté. Il ne savait plus quoi faire, ce qui ne lui arrivait jamais. Une des premières règles que son vieux maître lui avait apprise, c'était celle de ne jamais se battre entre G-Man. Alors qu'ils étaient si peu, c'était un grand crime que de s'entretuer. Pire qu'un crime, c'était une hérésie.

Si Ithil tuait Kenda maintenant, il profanerai la mémoire de son maître, et serait indigne du titre de G-Man. Mais s'il ne le tuait pas, il partirait avec le dernier Fanexian, et Ithil aurait échoué à l'une de missions que lui avait confié son frère Erend, ce qui était tout autant un déshonneur. Pourtant, Ithil dut faire un choix. Et ce choix était tout fait. Ithil était le serviteur de la maison Igeus. Il avait été l'homme de main de son père, et maintenant était celui de son héritier, Erend. Si Ithil avait méprisé Balthazar Igeus, il respectait et admirait son demi-frère. Mais... avant d'être tout ça, Ithil était G-Man. Il était né ainsi. C'était ce qu'il était en premier, au plus profond de lui, dans son ADN même. Et pour cela, Ithil baissa ses poignards.


***


Il avait connu une enfance solitaire, dans un village pauvre, oublié du monde. Ses parents ne l'aimaient pas. Son père était un alcoolique et un bon à rien notoire qui battait sa femme. Elle semblait se venger de son mari en battant son fils tout autant. À cause de la mauvaise réputation de ses parents, il n'était pas très populaire parmi les jeunes de son âge. Il ne jouait jamais avec eux, mais les suivait souvent, et les observait s'amuser.

De temps en temps, quand il s'ennuyait, il les voyait s'en prendre à de petits Pokemon, à les attraper et à les torturer. Il les voyait arracher les ailes des Papillon, briser les pattes des Rattata. Il y avait dans ce genre de spectacle quelque chose qui le fascinait. La fuite désespérée des victimes, leur impuissance, leur douleur, leur agonie, les cris désespérés qu'ils poussaient... Il ne mit pas longtemps à faire de même, tout seul. Il aimait faire souffrir les Pokemon faibles, puis les tuer, lentement. Il ne savait pas pourquoi. Mais il n'avait jamais rien aimé de tel dans sa vie morne et triste. Depuis, chaque jour, il se rendait secrètement dans les bois et torturait sans relâche.

Très vite, les petits Pokemon ne lui suffisaient plus. Il connaissait leur agonie par cœur, et il avait besoin d'autre chose. Quelque chose de plus excitant. Un jour, il tomba sur une petite fille du village. Elle avait sept ans, lui onze. Elle fut sa première victime. Il n'avait pas pu s'en empêcher. Il l'avait égorgé avec un couteau qu'il avait volé à sa mère. Il l'avait regardé mourir. Il n'avait rien éprouvé d'aussi incroyable. Et en même temps, il obtenait une certitude : « Je suis méchant. Je suis un monstre ».

Etrangement, savoir cela ne lui faisait rien. Il ne le niait pas, non. Oui, il était un monstre, un meurtrier, un sadique, mais il l'assumait. La souffrance des autres était son seul plaisir. Il en arriva à assassiner ses propres parents, un soir où son père revenait ivre du bistro et avait à nouveau battu sa mère. Ne supportant plus leurs cris respectifs, Kenda les tua comme il avait tué cette pauvre fille. Il avait alors treize ans. Recherché par la police, il quitta le village. La rumeur d'un jeune enfant qui avait tué ses propres parents enfla dans la région, et attira l'œil du Cercle Rouge, la secte d'assassin la plus puissante du pays. Ce fut le Premier Fratex, le chef du Cercle en personne, qui le trouva.

- Je te connais, Kenda. Je sais tout de toi. Je sais que tu as tué tes parents. Je sais aussi que tu aimes l'odeur du sang. Il n'y a pas en avoir honte. Tu as un don, mon garçon.

- Je suis méchant, avait répondu le garçon. C'est tout. Dans mon village, beaucoup disent que je n'aurai jamais du naître.

- Tu es spécial. Les imbéciles appellent ça de la méchanceté, et les sages la justice. Sans que tu le saches, mon dieu a agi à travers toi pour manifester sa gloire. Viens avec moi. Il te montrera le chemin. Le chemin du sang. Si tu aimes tuer, c'est pour le servir.

Kenda entra donc au Cercle Rouge, et ne tarda pas à s'illustrer en tant qu'assassin. Mais quelque année plus tard, le Cercle Rouge fut détruit par les Shadow Hunters. Kenda, qui était quelqu'un de pragmatique, avait préféré s'allier aux vainqueurs. Avec Two-Goldguns, un de ses confrères Fratex du Cercle, il avait tué les autres Fratex pour ouvrir la voie aux Shadow Hunters. Et quand ce fut terminé, il rejoignit la Shaters. Au final, peu importe qui il servait, du moment qu'il pouvait continuer à tuer.



***


Kenda était persuadé qu'il allait mourir, pourtant, il vit Ithil ranger ses poignards, et se détourner de lui. D'abord surpris, Kenda fut vite en colère.

- Qu'est-ce que tu fais ?! Notre combat n'est pas terminé ! Je pensais que tu voulais me tuer et détruire les Fanexian ! Reviens ici !

- Tu ne mourras point de ma lame, répondit Ithil sans se retourner. Je ne peux tuer un frère G-Man, même si son existence va à l'encontre de la justice. Disparais, ta vue m'insupporte.

- Te fous pas d'moi !!

Kenda avait tué trop de personne pour craindre la mort. Il la trouvait fascinante, et acceptait le moment où elle viendrait le prendre lui. En revanche, il détestait qu'on l'humilie de la sorte. S'il n'y avait que lui, il se serait précipité sur cet insolent et aurait continuait le combat jusqu'à la mort. Mais Kenda avait la Pokeball du dernier Fanexian vivant. L'avenir de la Shaters. Kenda n'avait jamais été quelqu'un de trop attaché à un homme ou à une organisation en particulier, mais Dazen l'avait accepté parmi les siens et lui avait fait don de toute cette force. Kenda lui devait beaucoup. Sauvegarder son héritage était quelque chose que même quelqu'un d'aussi égoïste que lui pouvait faire. Et puis... même s'il ne craignait pas la mort, il préférait la vie. Mort, on ne pouvait plus tuer personne. Ça lui en coutait de l'admettre, mais Ithil était plus fort que lui, c'était un fait. Mais Kenda n'avait pas dit son dernier mot.

- Un jour, tu regretteras de m'avoir laissé partir, le bizut ! S'exclama-t-il en pointant son doigt vers Ithil. Tu verras ! Je vais découvrir tout seul comment me servir des pouvoirs G-Man ! Et alors je serai assez fort pour t'exploser, et je jure sur la tronche de ce foutu Arceus que je ferai de ta mort la plus longue qui soit !

Ithil ne lui accorda qu'un seul regard.

- Les enfants de Sparda s'attirent toujours entre eux. Prépare bien ta vengeance, car oui, nous nous reverrons, c'est certain.