Accéder au contenu de la page

Édition #23



La stratégie côté VGC


Pleins feux sur... Ray Rizzo !

Comme chaque mois, on se retrouve dans la section VGC de la Gazette de PokéBip afin de parler des idées stratégiques et de l'actualité des compétitions qui émaillent le format des tournois officiels ! Ce mois-ci, un numéro un peu particulier puisqu'il sera presque exclusivement consacré à une célébrité des tournois Pokémon, Ray Rizzo !

Avant de s'intéresser de plus près à ce personnage hors du commun, il convient d'expliquer pourquoi il a été choisi de s'intéresser "aussi tôt" à un joueur de si haut niveau alors qu'il est possible que nombre des lecteurs de cette chronique n'aient découvert le VGC qu'avec elle ou, tout du moins, ne soient pas encore très expérimentés dans ce métagame. La raison est simple : il n'est pas toujours facile de comprendre comment le VGC, du fait de ses combats duo, peut nécessiter une réflexion poussée dans la confection de l'équipe, et notamment au niveau de la répartition des EV's. Ainsi, au travers de l'analyse de quelques uns des choix stratégiques de Ray, nous espérons vous donner un aperçu de la nature du VGC à haut niveau et de toutes les possibilités stratégiques dont celui-ci recèle.

Mais, tout d'abord, qui est Ray Rizzo ? Ray est un jeune Américain originaire du New Jersey et né en 1992. Il a immédiatement accédé à la célébrité lorsque, en 2010, il a ravi le titre de Champion du Monde aux Japonais qui le détenaient farouchement jusque là. Par la suite, il a également remporté le titre ultime en 2011 et en 2012, devenant ainsi le premier joueur à avoir été sacré triple Champion du Monde du jeu vidéo Pokémon.

Ray Rizzo, vu par nos amis de Nugget Bridge.

Ce dont il va particulièrement être question dans cet article est la répartition des EV's des Pokémon au sein d'une équipe VGC et l'hommage à Ray Rizzo n'est pas là par hasard ; en effet, ce joueur d'exception est le parfait exemple d'un concurrent qui calcule les EV's de ses Pokémon au point près en fonction des résultats qu'il souhaite obtenir, et le résultat ne manque pas de parfois changer radicalement la donne.

Une bonne répartition d'EV's en VGC devra, comme dans les autres formats, être une répartition attribuée en fonction des menaces spécifiques que l'on souhaite contrer, ou même, pour les plus téméraires, de la surprise que l'on souhaite créer pour son adversaire.
Un exemple typique de cette idée, qui concerne cependant ici plus spécifiquement la nature que les EV's, est le Tyranocif joué par Ray lors du régional américain de Virginie qui s'est déroulé l'hiver dernier et dont il va, comme vous allez le constater, largement être question dans cet article, ce régional étant le premier tournoi 6G où le légendaire Ray a recommencé à se démarquer en le remportant.

En VGC, Tyranocif est couramment orienté vers l'Attaque Spéciale, ce qui s'explique notamment par l'omniprésence de Pokémon maîtrisant Intimidation et par le bulk que possède Tyranocif et qui n'a pas coutume d'être l'apanage des attaquants spéciaux ; cependant, ses faibles bases stats en Vitesse conduisent les joueurs à opter pour une nature Modeste, la plupart du temps. Ray Rizzo, toutefois, lors du régional de Virginie, a opté pour une nature Timide tout en jouant Eboulement en même temps. Ce choix qui peut paraître complétement catastrophique à première vue, du fait du caractère physique d'Éboulement, s'explique en réalité par le fait qu'une nature Timide permet de surprendre nombre d'adversaires "habitués" à la Vitesse classique d'un Tyranocif Modeste ainsi que de dépasser les Motisma-Machine à laver tandis que l'attaque Eboulement, qui voit sa puissance diminuer du fait du choix d'une nature Timide pour Tyranocif, ne la voit de toute façon pas diminuer suffisamment pour l'empêcher de réaliser les OHKO dont il avait besoin, selon les propres mots du triple Champion du Monde.

C'est cette conception si particulière et si singulière des compétitions qui rend le team-building de Ray Rizzo si original et si efficace. Toutefois, cette réflexion n'est pas réservée aux joueurs expérimentés, elle est en réalité à la portée de tous et sans trop d'efforts : Il suffit, une fois que l'on a isolé les cas que l'on souhaite éviter (par exemple, je veux être sûr que mon Mysdibule survivra à une Déflagration d'un Drattak Timide), de trouver un calculateur de dommages en ligne, tel que celui de Pokémon Showdown, par exemple, et de faire des essais en ajustant sa nature et sa répartition d'EV's en conséquence.

Des images valant mieux qu'un long discours, nous vous proposons de découvrir la team de Ray Rizzo en action lors de la Finale du Régional de Virginie, dans un match l'opposant pour le titre à Enosh Schachar.


Ce qui frappe particulièrement dans ce match, c'est que tout semble prévu à l'avance par Ray, qui a déjà parfaitement distribué les EV's de ses Pokémon en fonction des attaques auxquelles il voulait résister. Pourquoi ne pas regarder ça plus en détail ?

Un coup de coeur couleur VGC : Mysdibule


Pokémon #303

Mysdibule @Mysdibulite Objet mysdibulite
Talent : Intimidation
Ev's : 252 PV / 52 Attaque / 4 Défense / 180 Défense Spéciale / 20 Vitesse
Nature : Prudent
- Câlinerie
- Tête de Fer
- Coup Bas
- Abri

Comme chaque mois, une section de cet article est consacré à un coup de coeur VGC ! Ici, numéro spécial oblige, il va être question d'un des Pokémon les plus joués en VGC, il s'agit bien sûr de Mysdibule ! Mais, plus précisément, c'est du Mysdibule qu'a utilisé Ray Rizzo lors du fameux Régional de Virginie dont il va être question, son set réservant en effet moult surprises !

Tout d'abord, laissons de côté la nature et les EV's si particuliers du set de Ray et présentons les attaques qui, elles, sont on ne peut plus classiques. Ce qu'il faut savoir au sujet de Mysdibule, en VGC, c'est que c'est un Pokémon possédant presque toujours le même movepool : Câlinerie et Coup Bas sont absolument omniprésents, l'un pour sa puissance grâce au stab du type Fée et l'autre pour sa priorité qui compense la faible Vitesse de la petite miss à mâchoires. Ensuite, selon le joueur, on retrouve les deux derniers slots de Mysdibule occupés par Tête de Fer, Croc Feu, Abri, ou encore Danse-Lame, pour devenir une vraie menace avec Coup Bas.

Ici, Ray fait le choix de la sécurité et préfère Abri à Danse-Lame, ce qui se justifie sans mal au vu du rôle crucial de cette capacité en VGC, comme il en a été question dans le numéro du mois dernier, et à plus forte raison lorsque l'on évolue à un tel niveau de jeu. Ainsi, en tous points de vue, le choix des capacités de Ray est on-ne-peut-plus classique, cela se justifiant par la très faible diversité d'attaques qu'offre Mysdibule. Alors, quel intérêt de présenter un Pokémon aussi classique ? En réalité, tout le talent de Ray Rizzo se retrouve dans la répartition des EV's et dans le choix de la nature du Pokémon jaune et noir.

En effet, la répartition des EV's frappe immédiatement le joueur moyen habitué au classique 252 PV / 252 Attaque, et la nature Prudent tranche du méta habitué à la voir Rigide. La première analyse du set du Champion fait penser à une volonté de mieux tenir les Attaques Spéciales, mais dans quelle mesure ? C'est une interview de Rizzo qui dévoile la raison d'être de ce set : Il a remarqué que Mysdibule avait déjà tellement d'Attaque que jouer 252 EV en Attaque et une nature Rigide ne servait que rarement à obtenir un OHKO qui n'aurait pas été obtenu sans cela. Au contraire, l'investissement en Défense Spéciale et la nature Prudent permet à Mysdibule de se placer sur un Laser Glace destiné à Drattak ou Carchacrok, deux autres membres de la team de Ray, et lui permet même de résister à des attaques terribles telles qu'une Canicule de Méga-Dracaufeu Y Modeste (sans soleil, mais Rizzo jouait justement Tyranocif pour le faire disparaître) et une Déflagration de Drattak Timide, avant de les mettre KO grâce, respectivement, à la priorité de Coup Bas et à la surpuissante Câlinerie.

Sur le plan offensif, Ray a calculé que l'investissement en Attaque était suffisant pour OHKO un Tyranocif avec 252 EV PV avec Câlinerie dans 93% des cas, nul besoin donc d'investir dans une nature Rigide et encore moins de consacrer 200 EV's supplémentaires à l'Attaque.

Et c'est grâce à une répartition d'EV's aussi finement travaillée et aussi ingénieuse que Ray a monté un Mysdibule, en apparence comme tous les autres, mais en réalité quasiment impossible à OHKO au vu du métagame actuel, surtout après une Intimidation. L'exemple de ce Mysdibule n'a pas été choisi au hasard : Il est là pour illustrer à quel point un minimum de réflexion sur ce que le rôle que l'on désire que son Pokémon remplisse, en fonction du reste de son équipe, change radicalement la donne à côté d'un set passe-partout simplement copié/collé sur le premier site venu.

En conclusion, le choix de la répartition des EV's des Pokémon que l'on va jouer, s'il peut paraître fastidieux au premier abord est en réalité assez simple lorsque l'on prend la peine d'utiliser un calculateur de dommages comme on peut en trouver en ligne, et il permet de créer un style de jeu personnel, souvent surprenant et toujours efficace. C'est, en tout cas, assurément la première étape à franchir, progressivement, en fonction de ses expériences sur simulateur, pour devenir un joueur qui se distingue réellement des autres en Compétition !

L'actu du VGC

Comme à l'accoutumée, il est l'heure de conclure cet article par le rappel des grands tournois qui vont se dérouler ou qui viennent de se conclure !

En ce qui concerne les tournois qualificatifs au Championnat du monde, les tournois nationaux se succèdent, avec le championnat National des Etats-Unis qui est imminent, et dont nous ne manquerons pas de vous communiquer les résultats dans le numéro du mois prochain... Qui sait, peut-être Ray Rizzo fera-t'il à nouveau parler de lui ?

D'autre part, en ligne, cette fois, le Défi International de Juin s'est terminé, laissant derrière lui comme d'habitude un précieux classement sur les Pokémon les plus utilisés au sein de la Compétition. Cette fois-ci, c'est Carchacrok qui se voit remettre la palme du plus utilisé, dépassant ainsi Flambusard qui n'obtient que la deuxième place. Comme pour le tournoi en ligne de Mai, les participants les mieux classés se sont vu remettre des Championship Points, qualificatifs pour les Championnats du Monde !

Ainsi se conclut "La stratégie côté VGC" de La Gazette de PokéBip de Juillet ! Le mois prochain, un numéro un peu plus classique consacré à une stratégie qui l'est moins... Rendez-vous le mois prochain pour une exploration toujours plus en profondeur du métagame des tournois officiels !

Par Gourmont
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
22/03 - Pokémon GO
  • Pokédex complet
    Pokémon Chromatiques
    Pokémon Légendaires
    Différentes formes
    Pokémon régionaux
    Études Terrain (Events)
    Combats en Raid
    Archives (Légendaires)
    Archives (Généraux)
    Liste des capacités
01/03 - Evendex
  • Events du moment / à venir
Réseaux sociaux
Anime
Partenaires




Publicité