Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Gemini Soul T.1 - Dans l'Ombre du Futur de Caelys



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Caelys - Voir le profil
» Créé le 13/03/2016 à 17:55
» Dernière mise à jour le 26/07/2017 à 23:07

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Chapitre II - Dix ans plus tard...
Les coups fusaient dans la salle d’entraînement. Celle-ci, si vaste qu'elle semblait infinie la première fois qu'on y pénétrait, possédait d'immenses murs entièrement recouvert de fines gravures qui ressemblaient à s'y méprendre à des veines géantes. Loin de dénaturer la salle aux antiques colonnes, les estampes orangées ne faisaient qu'accentuer son air ancien et mystérieux...

De même que la singulière lueur qui s'en dégageait, pulsant au rythme du ballet orchestré par Ava et Nayati.

Ces derniers, peu de temps après le départ des deux déchus et de la larve humaine qu'ils avaient fait évader, avaient participé à la cérémonie de recrutement où le Seigneur Dialga choisissait ceux qui deviendraient ses futurs Partisans une fois après avoir discuté avec les professeurs de l'académie, bien sûr.

Eagle, jugé trop incompétent et naïf pour servir le dieu, était parti en vadrouille sur Caelestis pour « trouver sa voie », selon ses propres dires. De temps à autre, son absence pesait sur les épaules de la petite évoli mais celle-ci pouvait toujours compter sur l'arcko, qui au fil des ans, était progressivement devenu son meilleur ami.

De plus, eux, n'étant encore que simples aspirants, avaient dû subir un entraînement rigoureux et harassant durant dix longues années afin de se préparer à l'Épreuve que leur imposerait la divinité d'ici quelques heures. C'était un événement particulièrement important dans la vie d'un aspirant, en cas d'échec comme de victoire. Ceux qui échouaient étaient bannis de Tempora, condamnés à errer sur le reste du monde où la plupart des pokémons furent devenus de simples bêtes sauvages, rendus fous à cause de ces ténèbres perpétuelles dans lesquelles les avaient plongé les Luxen. Et pour ceux qui réussissaient l'Épreuve, en plus d'avoir officiellement rejoint les Partisans, recevaient également le don d’Éternité.

Qu'est-ce que le don d’Éternité ? C'était un présent que le Seigneur Dialga offrait à tous ses Partisans le jour de leur intronisation. Il leur permettait de vivre éternellement, d'où son nom, mais ne les rendait pas immortels pour autant. Et c'était pour cela qu'ils étaient si durement entraînés par leur mentor respectif depuis toutes ces longues années. Pour survivre aux Luxen car ces derniers, réputés pour leur folie meurtrière, tuaient tous les serviteurs du Maître du Temps qui avaient le malheur d'être capturés.

Nayati esquiva le coup que lui destinait l'évoli et lui rendit un crochet du droit, l'envoyant ainsi valser à l'autre bout de la pièce où elle se cogna contre une colonne. Et l'arcko, profitant du fait qu'elle était encore trop sonnée pour bouger, s'approcha sans un bruit en marchant sur le mur. Une de ses capacités préférées après celle de pouvoir manipuler les plantes à sa guise, bien que celle-là, il n'avait jamais pu l'apprendre puisque...

Le gecko se stoppa net, les yeux écarquillés. Il ne devait pas penser à eux ! Il n'en avait plus le droit ! Ces traîtres avaient bafoué l'ordre établi par le Seigneur Dialga, par conséquence, ils n'étaient plus rien à ses yeux sinon des ennemis qu'il devra un jour supprimer de la surface de la terre pour assurer sa survie.

Un mouvement violet attira soudainement son attention. Elle avait osé...

Nayati sauta, échappant de justesse la droite empoisonnée que lui destinait sa partenaire d’entraînement, et s'accrocha fermement au plafond à l'aide de ses pattes. Il était bien conscient qu'il lui avait demandé d'y aller à fond mais quand même ! C'est pas parce que je ne suis plus concentré qu'elle doit essayer de me toucher avec du poison ! Elle le sait, pourtant, que ça peut me tuer en quelques minutes... songea l'adolescent, renfrogné.

- Bah alors, fit justement Ava depuis le sol, qui y a t-il, Nayati ? Tu veux qu'on arrête le combat ?

- Tu rigoles, j'espère ? Je ne compte pas laisser passer cette chance de pouvoir te faire mordre la poussière une dernière fois avant l'Épreuve, on reprend !

- Je savais que tu dirais ça, se moqua t-elle gentiment. Par contre, je doute que tu puisses grimper aux murs maintenant.

Cette affirmation lui fit froncer les sourcils. Que voulait-elle dire ? Elle ne l'avait pas touché pourtant. À moins que...

- J'ai gagné le pari, ajouta t-elle avec un sourire non-dissimulé.

Un spasme qui le décolla presque du plafond répondit à sa question muette. De plus, il vit du coin de l’œil que sa main, jusqu'à son coude, prenait une teinte mauve et semblait même bouillir de l'intérieur. S'il ne redescendait pas dans les secondes qui suivraient, le jeune gecko s'écraserait sur le sol.

- Je vois..., dit-il avec difficulté car chaque inspiration lui apportait un peu plus de souffrance. Tu voulais un combat à arme égale, hein ?

- Hmm, acquiesça la petite évoli.

- Et... t'étais obligée de... m'le demander avec une attaque Toxik ?!

Ava haussa les épaules et rétorqua simplement :

- Que vaut la vie si on ne prend pas la peine de la mettre en danger ?

L'arcko aurait volontiers médité sur la question et continuer cet discussion philosophique mais la douleur omniprésente du poison remontant son bras droit lui rappelait que ce n'était pas le moment.

- Bon... puisque tu le veux..., tu l'auras.

Sur ces mots, Nayati descendit en se laissant glisser sur la colonne la plus proche pour rejoindre son amie - qui lui tendit une Baie Pêcha qu'il s'empressa d'ingurgiter - et le combat reprit de plus belle sous les regards bienveillants d'un noctunoir et d'un lucario.

***
- Entre, Yami, fit une voix aussi profonde et vieille que le temps lui-même.

Un absol ailé au regard ardent pénétra dans la pièce d'un pas léger, un sourire mystérieux peigné sur son visage, et s'arrêta à quelques mètres de l'imposant dragon bleu nuit aux veines oranges qu'était le Seigneur Dialga.

- Vous avez demandé à me voir, Seigneur Dialga ?

Le maître du Temps hocha de sa lourde tête.

- Le jour fatidique est arrivé pour nos jeunes aspirants. Parle-moi du petit Nayati, est-il prêt à éradiquer les Luxen jusqu'aux derniers ?

- Il est prêt depuis qu'il a vu ses félons honnis lui tourner le dos, Seigneur, mais même s'il beaucoup entraîné ces dix dernières années d'après ce que j'en ai vu, il aurait besoin de mettre en pratique tout ce qu'on lui a enseigné.

- Je vois où tu veux en venir... et ça tombe bien car certains de mes espions ont surprit la discussion d'un petit duo de Luxen composé d'un zorua et d'une roussil. Ils doivent se rendre au Temple Alakazam, là où réside un vieil alakazam du nom de Sage, pour obtenir des informations sur la Paralysie Temporelle Planétaire. Et durant l'évaluation de Nayati, tu vérifieras si les rumeurs concernant l'humain sont véridiques.

- Celles disant qu'il effectue désormais des missions ?

- Celles-ci mêmes, confirma Dialga. S'il n'est parmi eux, amène-les-moi. Je saurai les faire parler.

- Mort ou vifs ?

- Peu m'importe, Yami, du moment que tu me les ramènes.

- Entendu. Cela sera fait selon votre désir, Seigneur Dialga, acquiesça l'absol en s'agenouillant devant la divinité.

- Tu peux disposer à présent. Va prévenir les aspirants et leurs mentors, l'heure de l'Épreuve est venue !

***
Pendant ce temps, dans une obscure forêt principalement peuplée de pokémons spectres, une étrange silhouette courrait sous les arbres devenus noirs et angoissants. Elle s'arrêta subitement au beau milieu des sous-bois et dirigea son regard océan vers les ruines de l'édifice qui fut jadis la Tour du Temps.

- Je sais que tu me hais du plus profond que ton cœur et que tu désires ma mort mais j'espère, quelque soit ta voie, que tu seras heureux... grand-frère.

Puis, comme si elle avait entendu quelqu'un l'interpeller, la silhouette se détourna des ruines flottantes non sans lui avoir jeté un dernier regard et s'engouffra dans la pénombre des bois, laissant planer derrière elle un angoissant silence...