Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Sa vie à lui. de papeb



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : papeb - Voir le profil
» Créé le 05/04/2007 à 21:45
» Dernière mise à jour le 06/04/2007 à 21:40

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
L'amour? qu'est-ce?
Régis dormait profondément. A un état demi-conscient, celui-ci repensait aux évenements de la veille. Franchement, lui, Régis Chen, comprendre ce qu'était l'amour! c'était une grande première! pour une fois, il se demandait comment quelqu'un allait et, ce quelqu'un n'était pas sa propre personne! le corps rongé de remords, il s'endormit et retomba dans le passé sous forme d'un rêve:
"Régis s'était levé tôt, aujourd'hui. Il était vêtu de la même façon qu'hier, sauf qu'il avait son sac sur ses épaules. Il attendait impassiament la venue du féry sur l'île Orbillon. Il avait hâte de capturer de nouveaux Pokémon et d'exploser Ketchum. Il devait juste partir à 9h00. Il engloutit un rapide petit-déjeuner et laissa un mot à Nina pour lui dire qu'il avait fugé. Bon, ce n'était pas très drôle comme blague mais il adorait lui faire des plaisenteries de ce genre. A 9h00, il sortit de la maison, lança une Pokéball en l'air d'où sortit son Dracaufeu. Il s'assit sur son dos, lui mit un coup de pied dans les fesses (s'il en a) à la façon de celles qu'on donne aux cheveaux mais en beaucoup plus fort. Il vola une bonne heure comme ça. Il se remémorait les parole de son grand-père: "N'oublie pas, dirige toi vers le sud, dépasse Cramois-île et ses environ, puis tu verras tes objets métalliques attirés par une force magnétique. Suis les et tu atteindras Orbillon. "Il "navigua" ainsi pendant encore 10 minutes. Enfin, il sentit son sac se déplacer! il commençait à glisser! malheureseument, juste quand il allait crier "à l'aide Dracaufeu!" , il se retint. Jamais, je dis bien jamais, il ne ce serait abaissé à ce niveau. Mais par bontée d'âme, son premier Pokémon le rattrapa. Sans un merci, celui-ci lâcha son sac et ordonna à Dracaufeu de le suivre. Il arriva ainsi à Orbillon. Posé à terre, il rappela son Dracaufeu et se promena dans l'île urbaine. Il se dirigea donc vers la boutique Pokémon. Il acheta 5 super potions, 2 anti-para et 2 antidotes. Après avoir fini ses achats, il continua sa promenade. Pensant à la tête de Nina quand il reviendrai en souriant et en lui disant:"j'tai eue!"
Mais soudain, il entendit:
"- A l'aide! à l'ai..., "quand la voix se stoppa.
Régis, souriant, se dirigea vers l'endroit où il avait entendu la voix. Dans une allée sombre bloquée par un cul-de-sac, plus précisement. Dans cette allée, une fille pleurait à chaudes larmes. Elle serrait un Embrilex dans ses bras. Cet Embrilex avait l'air de beaucoup souffrir. Quand il s'approcha, la jeune fille se jeta dans ses bras. Et pour la deuxième fois de ça vie, Régis retrouva ce sentiment de se lier d'amitié avec quelqu'un (la première fois, c'était son histoire avec Ketchum) .
"- S'il te plait, sauve le... supplia la jeune fille.
- Qu'a-t-il?
- Un inconnu s'est approché de moi et il a envoyé un Saquedeneu qui a paralysé et empoisonné mon Embrilex!
- Ne t'inquiète pas, j'ai tout ce qu'il faut. "Il s'étonna lui même de ses propres paroles. Mais il soigna qu'en même son Pokémon. Elle le remercia très sincèrement. Quand il tourna les talons, elle le suivit. Régis, gêné, l'invita dans un restaurant, à sa gauche. Il entra et ils s'assièrent sur une table à deux fauteuils. Il s'installèrent et commençèrent à discuter:
"- Merci encore une fois d'avoir sauvé mon Embrilex.
- Ce... Ce n'est rien, dit Régis en rougissant.
- Tu oses dire que ce n'est rien? Voyons, tu es trop modeste! dit-elle en souriant.
- M... M... Merci! dit Régis, passant de couleur cramoisi à rouge-tomate.
- Mais tu ne m'as toujours pas dit ton nom, ajouta-t-elle. Le mien est Annie.
- Me... Moi... C'est Régis, dit ce dernier.
- Très joli, dit-elle. Je suis sûr que tu dois être très respecté dans ton village. "
A vrai dire, ce n'était pas du tout le cas.
"- Heu... Oui, en quelque sorte."
Et c'est ainsi que Régis fit connaissance avec Annie. Il continua sa promenade avec elle. Vers la fin de la journée, ils étaient sur la plage. Au moment de ce quitter, elle l'embrassa tendrement sur la joue. Régis crut qu'il allait mourir. Et elle partit. En la voyant s'en aller, il ne put s'empêcher d'avoir des regrets. Et là, il se rendit enfin compte qu'il avait passé une journée complètement normale. C'était la première fois depuis longtemps. Pendant qu'il nageait dans le bonheur, il entendit une voix s'écrier: "Régis, au secours! "
Un dirigeable auquelle une échelle était suspendue avait accroché à lui un inconnu (l'inconnu en question) et Annie dans ses bras. Régis, impuissant face à cette scène, s'enfuit comme un lâche, abandonnant sa première meilleure amie.