Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Sa vie à lui. de papeb



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : papeb - Voir le profil
» Créé le 06/04/2007 à 21:19
» Dernière mise à jour le 15/04/2007 à 18:49

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Mon coeur...
Régis se réveilla petit à petit. Son cerveau commençait à se remettre en marche. Il sentait que son corps tanguait. Il entrouvit un oeil. Il était dans une chambre. Non, il ne rêvait pas, cette chambre tanguait vraiment. Il essaya de se souvenir de comment il était atterri ici, mais sa tête lui faisait trop mal. Il tenta de se rendormir, mais il n'y arrivait pas. Finalement, il se leva et regarda d'un oeil plus attentif. Sa chambre était blanche, avec une commode bleu, une armoire bleu, un chevet bleu et un paillasson bleu avec, bien sûr, un lit. Quand soudain, il se rappella de tout; mais son coeur fut prit de nausée lorsqu'il se rappella qu'il avait abandonné son amie. Il essaya de l'oublier, mais rien n'a faire: il voyait son visage implorant par tout. Finalement, il ouvrit une porte à sa droite et trouva une salle de bain. Il se lava, se sécha et s'habilla. Puis il sortit.
Il se trouvait dans le féry. Il avait raté le premier, mais un deuxième était arrivé juste après l'abandon de son amie. Décidement, il ne faisait que pensé à elle! il ne pouvait pas s'en empêcher! il se dirigea vers la salle à manger et prit un petit déjeuner sur une table près d'un hublot. Il mangea en silence, ne sachant pas s'il devait devenir gentil ou rester méchant. Car, maintenant, il se rendait compte que pendant toutes ces années, il s'était conduit de façon horrible. Il était devenu prétencieux, arrogant, vantard, cruel, sans pitié, bref, un être détestable. Il se dit: "de toute façon, ce ne sont pas mes affaires, elle n'a qu'a se débrouiller toute seule! après tout, je l'ai déja aidée UNE fois, ça suffit largement!"
Après avoir pris son petit-déjeuner, il se promena un peu partout dans le bateau. Pendant son escapade, il entendit parler d'un vieillard qui avait le pouvoir de voir ce qui il y avait dans votre coeur. C'était l'occasion rêvée de savoir quel chemin entreprendre. Il se mit donc à sa recherche. Il se renseigna le plus gentilment qu'il put et entendit dire que le vieillard se trouvait dans la chambre 214. Arrivé à cette destination, il frappa à la porte et entendit une voix lui dire: "entrez!" et il entra.
Devant lui était situé un vieil homme et à ses cotés un Pokémon que Régis n'avait jamais vu auparavant. Il sortit son Pokédex et identifia l'autre Pokémon comme étant un Mentali. Il dit alors:
"- Bonjour, je vous cherche car j'ai entendu dire que vous pouviez faire connaître à vos "patients" le contenu de leur coeur. Est-ce vrai?
- Oui, c'est bien vrai. C'est pour ça que tu es venu me voir?
- Oui. Pourriez-vous me le faire connaître?
- Touche mon Mentali. Mentali, à toi de jouer."
Régis s'approcha du mystérieux Pokémon. Il l'effleura qu'il se sentit soudain très bizarre. Il avait l'impression de plonger d'un puit sans fond. Tout d'un coup, il se senti atterrir tout doucement sur une surface plate. Il ouvrit les yeux (car ses yeux étaient fermés lorsqu'il avait l'impression de tomber) . Et il vut un monde rouge et noir. Il y avait ces couleurs partout. Et le pire, c'est que sur le fond rouge, le noir dessinait des visages maléfiques. Régis, se sentant chez lui, s'aventura dans ces contrées ténébreuses. Au fur et à mesure qu'il s'enfonçait dans cette "jungle vide", Régis percevait de mieux en mieux une sorte de "battement". Il ne prit pas longtemps pour trouver son coeur. Car, en effet, le battement qu'il apercevait était son coeur. Soudain, il trouva une sorte de sablier en cristal, sauf qu'il n'y avait pas de sable dedans. Par contre, dedans était situé une... pierre noire! cette pierre noire ressemblait plutôt à un fragment de cristal. Elle grossisait, rapetissait, grossisait, etc... Régis tourna les talons et essaya de s'en aller. Des larmes perlaient sur ses deux yeux. Il avait comprit ce que représentait la pierre... c'était sa méchanceté! comme il ne savait pas quoi faire, la pierre augmentait de volume et en baissait! il s'en voulait énormément. Tout à coup, il se retrouva dans la cabine du vieil homme. Il s'enfuit en pleurant. Il arriva sur la "terasse" du bateau. Il sécha ses larmes, regarda le ciel éclatant et murmura:
"Mon coeur..."