Accéder au contenu de la page

Écriture : La construction d'une histoire



Vous voulez écrire une fic Pokémon, et vous vous demandez avec raison par quoi commencer ? Cet article pourra vous éclairer et vous fournir des bases, des débuts de réflexions ou une certaine méthodologie.

Mais il faut que vous soyez conscient d’une chose : les lignes qui vont suivre vous proposeront une façon de faire, mais sur ce genre de sujet très subjectif, il y a autant de façons qu’il y a d’auteurs. Ayez en tête en lisant que les rédacteurs de cet article sont des auteurs comme vous ; ils ont leurs propres conceptions de la création d’une histoire et leur propre façon de faire. En aucun cas la façon de faire suivante est la recette ultime : à vous de juger et de vous forger votre propre manière d’appréhender une idée d’histoire et de la transformer en scénario de fic.

Tout d’abord, pour écrire, il vous faut une idée de base de ce dont vous voulez parler. Mais attention : si vous recherchez une idée simplement pour écrire une fic, ça n’ira pas très loin. L’écriture d’une fic n’est pas une fin en soi, c’est l’aboutissement d’une idée qui vous plaît et que vous souhaitez transmettre par écrit. Il faut donc que vous ayez l’idée avant d’envisager d’écrire une fic.

Cet ordre est très important. Si vous le prenez à l’envers, « j’ai envie d’écrire une fic donc je vais chercher une idée d’histoire », l’idée risque d’être artificielle, seulement conçue pour répondre à ce désir d’écrire une fic. Si vous voulez écrire mais que vous n’avez pas d’idée, ne vous forcez pas à en trouver une à tout prix, attendez que votre imagination fasse le travail petit à petit. C’est le premier conseil que l’on peut vous donner : on ne doit jamais se forcer quand on écrit, sur aucun sujet, aucune partie qui soit, ou il en résultera quelque chose de... pas terrible.

Inutile ici de tenter des explications quant à la façon dont les idées de fics surviennent ou comment en avoir : on n’en est pas encore à tomber dans une revue de psychologie (un jour peut-être ?). Cela dépend la personne, selon son imagination, ses goûts, sa vie de tous les jours, ses sources d’inspiration, etc… ce dont on va parler, c’est comment transformer votre vague idée ou concept en scénario construit et cohérent.

Pour cela, on va prendre un exemple, et travailler dessus. Ah, et autant le préciser tout de suite : cet article traite exclusivement la construction d’un scénario pour les fics à chapitres. Les choses sont assez différentes sur les One-Shot, le sujet sera sans doute traité dans un article futur. Aussi, puisque le prochain article sera consacré à l’élaboration des personnages dans une fic, il ne sera pas question de ce sujet-là ici. Plus tard !

Alors, prenons un exemple tout simple. Vous avez eu comme idée une histoire où un dresseur expert en type Glace va aller à la rencontre d’un mystérieux Pokémon Glace, recherché de tous pour X ou X raisons. Pourquoi de type Glace ? Pourquoi pas ? Ce n’est qu’un exemple. C’est un type qui vous fait kiffer, et vous avez imaginé un Pokémon aussi chouette que puissant avec ce type-là pour votre fic. Ça peut être un Pokémon connu avec une caractéristique inhabituelle, comme la taille, la puissance, la couleur, la capacité de parler, ou même encore un Fakemon ; peu importe. Vous avez eu l’idée de ce Pokémon en particulier, vous avez eu l’idée de ce personnage expert en type Glace, et vous voulez les faire se rencontrer, avec pour résultat des aventures, de l’action et du mystère.

Au passage, on aura ici une fic type aventure voire fantasy, mais la façon de faire et les conseils donnés pour cet exemple sont bien sûr valables pour d’autres genres d’histoires : des récits tragiques, comiques, lyriques...

Pour commencer, prenez une feuille, et essayez de schématiser votre idée : poser cela sur papier vous aidera à mieux visualiser ce que vous voulez, et à vous y retrouver. Vous écrivez le nom de votre personnage, celui de votre Pokémon, vous les accompagnez des infos principales que vous avez imaginées (ou non) sur eux.

Vous posez ensuite le but de votre fic. Quel est-il ? Est-ce la rencontre en elle-même, ou ce qui peut advenir par la suite ? Pourquoi votre personnage veut-il trouver ce Pokémon ? Pour le capturer ? Pour le voir ? Pour lui parler ? Parce qu’il en a besoin pour telle ou telle raison ? Quand vous avez la raison, vous liez vos deux noms avec une flèche, et vous écrivez le pourquoi du comment. Si le but de votre fic se trouve après la rencontre en elle-même, vous faites une autre flèche partant de la raison de cette rencontre, avec au bout le but à atteindre : ce sera votre chronologie. Il faut toujours partir des personnages et de leur but premier. Le leur, ou le vôtre : que voulez-vous raconter avec cette fic ? Où voulez-voulez vous en venir ?

Quand vous avez cette base, vous pouvez commencer à établir le cadre. Où se situe l’histoire, quand, et quels seront les éléments perturbateurs (ces derniers étant à dispatcher sur votre flèche conductrice)...? Par la même occasion, n’hésitez pas à faire partir d’autres flèches de votre humain et de votre Pokémon, pour leur créer background et entourage qui serviront peut-être à l’histoire. Vous pouvez lister vos événements selon leur apparition dans l’histoire, préparer vos twists scénaristiques à l’avance, bref… ce schéma est un très bon moyen d’encadrer votre fic.

Il va de soi que vous ne pourrez pas le faire d’un coup d’un seul, à moins d’avoir déjà tout en tête. Ce genre de schéma se construit au fur et à mesure, par de multiples ajouts et rallongements (n’hésitez pas à changer de feuille). Voilà plus ou moins ce à quoi ça pourrait ressembler dans notre exemple :


Gardez à l’esprit que c’est un schéma parmi tant d’autres ; vous pouvez tout aussi bien le faire de façon chronologique, partir d’un grand thème centré vers de plus petits événements, bref, de la façon que vous voulez (et cela dépend aussi de la nature de votre histoire), mais schématiser votre scénario peut énormément vous aider à le construire.

Évidemment, il ne s’agit pas de partir dans tous les sens. Il faut vous poser des limites, des points à respecter, notamment bien sûr sur le fandom Pokémon. Car vous écrivez avant tout une fic Pokémon, il faut donc que vous respectiez son univers établi si vous voulez créer petit à petit le vôtre. Cela passe par une certaine cohérence avec ce qui a déjà été dit ou fait. Un article indépendant sera fait à ce sujet, difficile de développer tout ça en profondeur ici.

De même, il ne faut pas hésiter à vous documenter sur certains aspects de votre idée si cela s’avère nécessaire. Si vous écrivez une fic sur le type Glace, il faudra que vous connaissiez tout de ce type. Vous avez pour cela nombre de sites extrêmement bien fichus sur le Pokéweb : le nôtre bien sûr, mais aussi les encyclopédies type Poképédia/Bulbapedia.

Cela vaut pour l’univers Pokémon, mais aussi pour les aspects plus réalistes : par exemple, si vous voulez que tel ou tel personnage soit adepte de… disons au pif, de plongée sous-marine, il va falloir que vous en sachiez un minimum sur le sujet. N’allez pas penser que vos futurs lecteurs sont des idiots qui ne verront pas la différence entre la réalité et l’affabulation. Plus vous respecterez vos lecteurs, plus vous respecterez votre propre fic et par extension vous-même.

Autre chose, importante : si vous vous êtes baladés un minimum dans la section fanfics, vous avez sans doute eu l’occasion de voir certaines recommandations quant aux types de vos histoires : ne pas écrire de voyages initiatiques (c’est-à-dire le genre d’histoire des jeux Pokémon où le héros fait le tour de la région pour devenir le meilleur dresseur etc), ni d’histoires dans la veine du scénario des jeux Donjons Mystère (Pokémon amnésique etc). La raison est simple : ces histoires sont déjà faites, et l’originalité de la vôtre n’apprécierait pas. Il y a peu d’intérêt à réécrire sur ces trames globales surexploitées, et encore moins d’intérêt à lire ce genre d’histoires que tout le monde connaît.

D’autant plus que l’univers Pokémon peut donner à écrire tant d’autres choses, exploiter des zones d’ombre des jeux, les caractéristiques d’un certain Pokémon, tel personnage dont on ne connaît pas le background… sans compter les histoires seulement basées sur les concepts de Pokémon en prenant place dans un tout autre univers, par exemple. Alors pas besoin de reprendre des trucs existants vus et revus : faites-vous plaisir, soyez inventifs ! La seule exception à cela est faite pour les parodies du trajet du dresseur, tant qu’elles se détachent suffisamment de la base dans le but de faire rire. Mais attention, c’est un exercice assez difficile pour débuter.

Les façons de faire dépendent un peu des auteurs, mais au départ, n’essayez pas de trop réfléchir à l’avance à la taille que prendra votre fic ou à son nombre de chapitres. Cela vient avec l’inspiration et l’imagination que vous aurez au fil de l’écriture ; vous définir une taille dès le début, c’est risquer de vous enfermer dans une restriction qui n’a finalement pas trop lieu d’être. Votre scénario doit être dynamique et fluide ; autrement dit, il doit pouvoir se rectifier en cour de route, par des ajouts, ou même des modifications ou suppressions. Vous n’aurez pas tout votre scénario en tête dès le début de A à Z, et ce n’est pas le but. Il faut une part d’improvisation, ou du moins de rectification. Cela vient au fur et à mesure de l’écriture, et ça fera vivre votre fic, qui ne doit rester statique.

Nous espérons que ces quelques éléments auront pu vous être utiles, mais encore une fois, il ne s’agit pas là de la sainte parole d’Arceus le Tout Puissant. Il ne s’agit pas de tout suivre à la lettre, mais de vous forger peu à peu votre propre méthodologie. Il y a certes une part de connaissances issues de grappillages d’idées à droite et à gauche, mais également l’instinct qui va jouer là-dedans.

D’autres articles sur la construction des fics en elles-mêmes suivront les mois prochains. N’oubliez pas, en attendant, que vous avez toute liberté de contacter les membres du Comité de Lecture, qui seront plus que ravis de vous conseiller sur des points plus précis !


Par le Comité de Lecture

Retour en haut de page
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
16/11 - Épée et Bouclier
  • Soluce : Partie 02
    Soluce : Partie 01
    Changements de Base Stat
    Les attaques modifiées
    Liste et localisation des CT
    Liste et localisation des DT
    Les capacités Dynamax
    Les nouveaux talents et anciens talents modifiés
    Étymologie des noms 8G
16/11 - Pokémon GO
  • Pokédex complet
    Différentes formes
    Personnalisation M/F
    Histo. Formes Galar
15/11 - Dossier shasse
  • Shiny Lock (8G)
    Les Faux-Cheurs (8G)
    Charme Chroma (8G)
    Les oeufs (8G)
    Section jeux 8G
14/11 - Pokémon Masters
  • Duos Dex
    Appels Duo
    Objets
    Échange d'objets
    Archive des événements
    ... et 3 autres
    Ajout Chap. 19/20/21
    Ajout Interm. 3
    Scénario et chapitres
13/11 - Rumble Rush
  • Rouages
    Archive des événements
    Défis limités
    Guide des Lieux
    Pokédex
10/11 - Evendex
  • Mewtwo PkPass TCG (Code, USA > Pokémon Pass 7G)
    Fiche minidex Mewtwo
    Events du moment/à venir
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité