Accéder au contenu de la page

Interview d'auteur : Shaam


Nous nous retrouvons avec plaisir pour la dernière interview de 2018, en espérant que cette année de questions-réponses avec nos auteurs vous aura plu ! C’est donc Shaam qui se prête aujourd’hui à l’exercice, pour évoquer précisément sa fiction Le crime vertueux rédigée dans le cadre du concours ROSA en 2014, puis placée au Panthéon avec une évaluation de 18.4/20. Un texte resté dans les mémoires de la section, rapide à finir pour les lecteurs intéressés et très intéressant à aborder ici !

Premiers Piliers

Comment présenterais-tu l'univers de cette fic ?
C’est un univers très proche de celui des jeux vidéo, où l’on retrouve beaucoup d’éléments familiers comme les lieux, les personnages, l’histoire… par exemple on retrouve les dresseurs de l’arène d’Atalanopolis. Mais pour autant, ce n’est pas le même univers. En effet, j’ai pris pas mal de libertés pour ce qui est des noms des personnages (notamment Pierre Rochard qui porte son nom Anglais, « Steven Stone »), les Pokémon qu’ils possèdent, les relations entre eux, etc.

Donc l’univers de cette fanfic est très familier au lecteur qui a joué aux jeux de la troisième génération, mais avec aussi beaucoup d’éléments originaux ici et là.

D'où t'es venue l'idée à la base de cette fanfic ?
Eh bien, vu que j’ai écrit cette fanfic voilà quatre ans, il me faut un effort pour me remémorer les circonstances de sa conception ! Voyons voir… tout a commencé avec l’idée même d’un « crime vertueux ». En fait j’ai un vieux fichier texte où je compile toutes les idées random qui me passent à l’esprit, dont certaines finissent en titres de chapitres pour mes fanfics. Je suis tombé sur « crime vertueux » et je me suis interrogé sur ce qui pourrait bien constituer un crime vertueux. Quelles motivations pourraient justifier un crime, voire le rendre pardonnable ? S’agit-il d’un crime qui permet de sauver des personnes ?

J’ai voulu creuser cette idée car tout de suite ça pose des questions, ça intrigue.

Et puis, étant donné que le concours pour lequel j’allais écrire cette fic avait comme thème la région de Hoenn, je me suis dit que ça serait plus intéressant pour les lecteurs de découvrir une nouvelle interprétation des personnages canon qu’ils connaissent déjà. C’était intéressant pour moi aussi dans la mesure que mes fanfics se centrent toujours sur des personnages originaux, et que les personnages canon ne font que des apparitions brèves et sans lien réel avec l’histoire. C’était l’occasion parfaite pour essayer de créer une histoire autour de personnages canon.

A partir de ces deux éléments, j’ai continué à développer mon histoire, d’idée en idée, jusqu’à ce que le récit prenne entièrement forme. Mais avec le recul, il me semble un peu incomplet.

As-tu été influencé pour cette oeuvre par d'autres textes du site ?
Au moment où j’ai écrit cette fanfic, je ne lisais plus beaucoup de fanfics, donc je ne pense pas que je sois spécialement influencé par une autre œuvre en particulier.

Ceci dit, les fanfics de Domino ont beaucoup influencé la manière avec laquelle je conçois et écris les combats Pokémon, dans le sens où j’essaie de trouver des utilisations intéressantes pour les attaques qu’on connaît déjà dans les jeux vidéo et l’anime. L’utilisation récurrente des flashbacks est un autre aspect des fanfics de Domino que je continue à emprunter, tant ils sont utiles pour étoffer les personnages et l’univers.

Comment as-tu élaboré le scénario de cette fanfic ?
Tout d’abord j’avais l’élément perturbateur en tête : Marc, dresseur émérite, commet un crime choquant et s’échappe. A partir de là j’ai essayé d’imaginer comment les autres personnages y réagiraient. Il était clair que Pierre (j’utilise ici son nom français pour ne pas embrouiller les lecteurs de cette interview) n’allait pas rester les bras croisés. A défaut de savoir où Marc a disparu, il allait mener son enquête.

Ensuite, un axe central de la fic est la relation entre Pierre et Marc, donc il m’a paru évident d’explorer leur passé commun et de conclure l’histoire avec un affrontement entre les deux dresseurs. Il me fallait juste concocter l’enchaînement des évènements qui y mèneraient.

Comment définirais-tu les (principaux) personnages ?
Pierre est le dresseur ultime et un exemple pour tous : maître de la ligue, il a un cœur vaillant et un grand sens de la justice. C’est aussi un aventurier né qui a beaucoup de mal à rester assis dans un bureau et peine avec ses responsabilités managériales. J’aurais aimé explorer cet aspect davantage, mais le scénario m’a poussé dans une autre direction.

Marc est gracieux, très éloquent et surtout mystérieux. Considéré comme excentrique par certains, mais respecté de tous. Beaucoup de fangirls, évidemment. Son appartement retranscrit bien son statut et ses goûts. C’est un personnage très fun à écrire mais là encore, l’histoire ne permet pas de trop creuser sa vie et son parcours.

L’écriture Vertueuse

Est-ce que ton évaluation a pu t'aider à progresser (même si elle te plaçait déjà au Panthéon des fanfics), et de quelle manière ?
Absolument ! Avoir l’avis de quelqu’un est toujours utile, surtout quand il s’agit d’une évaluation. Des fois je ne sais plus si ce que j’écris est bon ou mauvais, donc la perspective d’un lecteur ou évaluateur élargit la mienne. Aegir avait tout à fait raison sur le fait que la fin laisse le lecteur sur sa faim, vu qu’on ne sait presque rien sur la menace mystère. J’ai pris conscience du fait qu’il vaut mieux qu’une histoire se suffise à elle-même, surtout quand une suite n’est pas envisagée.

Je ne m’attendais pas à entrer au Panthéon avec cette fanfic là, du coup j’étais agréablement surpris. J’imagine que cette fanfic représente le point où je commençais vraiment à maîtriser mes récits.

L'univers Pokémon se prête-t-il bien aux enquêtes policières selon toi, qu'est-ce qui t'a donné envie d'en écrire avec ce cadre ?
A vrai dire, je n’ai pas conçu cette histoire comme une enquête policière ! Ça ne m’a pas traversé l’esprit durant son écriture, puisque Pierre n’est pas agent de police. Mais il est vrai que la procédure qu’il a suivie a tout d’une enquête policière.

Je pense que l’univers Pokémon a un énorme potentiel pour les enquêtes policières, que les œuvres officielles n’explorent pas assez. Il est aussi dommage que des fanfics qui se penchent sur ce genre soit souvent abandonnées. Je pense notamment à B.I.C.: Le point de non-retour. Mais je comprends que les auteurs ne puissent plus continuer leurs fics au bout d’un moment, d’ailleurs moi-même j’ai beaucoup galéré pour finir Les dresseurs de demain.

Quelles sortes de crimes peut-on commettre avec des Pokémon ? Les Pokémon ont-ils conscience qu’ils participent à quelque chose de mauvais ? Dans quel cas un Pokémon se rebellerait contre son dresseur qui est un criminel ? Un Pokémon peut-il commettre un crime par lui-même ?

Vous voyez le potentiel énorme qu’on a ici ? Je rêve d’une fanfic racontant des enquêtes qui explorent ces questions. Peut-être que je devrais l’écrire moi-même.

Qu'as-tu retenu de l'expérience particulière d'écriture dans le cadre d'un concours ?
Le thème d’un concours m’a poussé à aller explorer des idées que je n’aurais pas essayé d’explorer par moi-même, donc je suis content d’y avoir participé.

J’ai aussi constaté que les délais sont excellents pour la productivité, en dehors d’un concours j’aurais probablement mis des mois à écrire Le crime vertueux, bien qu’elle soit courte.

Aussi, c’était très intéressant de voir comment les autres participants ont abordé le thème proposé.

Trouves-tu qu'une fanfic à chapitres, mais relativement courte comme la tienne, soit un exercice d'écriture spécifique ou est-ce la même chose qu'une plus longue fic ?
Une fic longue est clairement différente dans la mesure où on peut avoir plus de personnages, plus de sous-intrigues et qu’on peut prendre le temps de bien développer l’univers et les personnages qui le peuplent.

Une fic courte oblige l’auteur à garder un focus sur l’intrigue et les personnages centraux. Bien sûr, on peut s’adonner à des descriptions riches ou des dialogues conséquents, mais on ne peut pas trop s’attarder sur les personnages secondaires sans que ça n’aie l’air étrange. Il faut aussi veiller à ce que le scénario reste simple et qu’il aille en ligne droite, sans détours.

Regard Perçant

Referais-tu les choses de la même manière si tu devais commencer l'écriture d'une telle fic aujourd'hui ?
J’ai relu la fanfic avant de répondre à ces questions et clairement, si c’était à refaire j’essaierais de développer davantage la mystérieuse menace mentionnée à la fin de l’histoire. C’est un élément très important – il est censé expliquer les vraies motivations de la Team Aqua, balayant celles qu’on connaît dans les jeux vidéo – mais dont le lecteur est privé. Le récit ne se suffit pas à lui-même, et sa conclusion souffre d’une suite nécessaire mais qu’on n’aura peut-être jamais.

Comment tiens-tu compte des commentaires que tu reçois sur cette fic ?
J’avais l’histoire déjà planifiée avant de la publier et donc de recevoir des commentaires, donc on ne peut pas dire que ceux-ci aient influencé mon écriture.

Mais les commentaires restent très importants pour moi. Même si un lecteur me juste dit « j’ai aimé ! », ça m’aide en tant qu’auteur, j’ai une confirmation que j’ai fait de bons choix.

Le commentaire de Dragibus57 était à la fois chaleureux et constructif, et je tiens à la remercier encore d’avoir pris le temps de l’écrire. Je tiendrai compte de son point sur l’émotion dans mes prochains récits.

Quelle est la chose dont tu es le plus satisfait au sujet de ce texte ?
Je dirais la prose, il y a des tournures de phrases élégantes et bien trouvées. J’ai clairement beaucoup évolué depuis mes premières fanfics.

Ensuite, au cours de ma relecture j’ai beaucoup apprécié les détails que je disséminais ici et là sur la région de Hoenn, les endroits, la population, etc. Par exemple il y a un paragraphe où j’ai expliqué comment la ville d’Eternara fonctionne, et ça apporte un degré de crédibilité qu’on n’a pas dans les jeux vidéo. D’ailleurs, il y a pas mal de références à l’univers canon ici et là.

Enfin, je trouve que les cliffhangers donnent très envie de passer au chapitre suivant pour connaître la suite, je suis content qu’il y en a un dans chaque chapitre – même le dernier.

Si tu devais réécrire cette fanfic, quelle est la chose que tu améliorerais en priorité ?
Déjà, le mystère non expliqué que j’ai mentionné plus haut. Après, certaines répliques de dialogues que j’ai trouvées embarrassantes en relisant la fanfic. Je suis presque étonné que personne ne m’ait fait de reproche sur ça. Il y a aussi des détails superflus dans la narration, d’ailleurs peut-être que je devrais les traiter… j’imagine que ça veut dire que j’ai progressé en tant qu’auteur, puisque je remarque des défauts qui m’étaient invisibles sur le moment.

Horizon Lointain

Cette fanfic marque-t-elle une évolution dans ton écriture ?
Certainement ! Déjà, mon utilisation des flashbacks pour étoffer les personnages est plus pertinente que dans Valdea. Ils ne sont utilisés que lorsque le récit en a vraiment besoin, et sont bien liés à la situation présente.

Par rapport à Les dresseurs de demain, que j’ai commencée avant le concours ROSA, je crois que la narration dans Le crime vertueux est plus riche et élégante. Je dirais même que la seconde moitié des Dresseurs de demain, que j’ai écrite après le concours, bénéficie d’une meilleure écriture et d’une conclusion mieux bouclée, justement grâce à Le crime vertueux.

As-tu prévu une suite ou un prologue à cette fic, ou d'autres textes dans ce même univers peut-être ?
Je vais vous révéler un secret : j’ai des idées pour des suites à presque toutes mes fics : Vagabond Nocturne, Valdea et Les dresseurs de demain.
J’ai aussi commencé à poser les grandes lignes d’une nouvelle fanfic qui sera de loin la plus longue et ambitieuse que j’ai jamais écrite.

Du coup, une suite ou un prologue pour Le crime vertueux, ce n’est pas tout à fait à l’ordre du jour ^^

Ceci dit, une solution subsiste : un ou des One Shot dans le même univers que Le crime vertueux, et qui serviraient de compléments pour aborder les éléments sous-développés dans cette fanfic. Ça, c’est envisageable ! Mais je ne garantis rien ^^"

Un dernier mot pour conclure cette interview ?
Bah déjà merci de m’avoir proposé cette interview ! Ça m’a permis de redécouvrir ma fanfic ainsi que faire le point sur mon parcours. Et surtout, ça me motive pour commencer à travailler sérieusement sur mon nouveau projet de fanfic.

J’aimerais conclure cette interview avec deux questions pour les auteurs et lecteurs de fanfics : quels sujets n’ont pas encore été assez explorés dans la fanfiction Pokémon ? Et alors que la huitième génération pointe le bout de son nez et qu’une nouvelle décennie approche, verra-t-on une nouvelle génération de fanfics Pokémon remarquables ?

Interview par Soundlowan

Retour en haut de page
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% dès 50€ d'achat avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité