Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Battle Force I : La guerre des Orbes de h-ugo



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : h-ugo - Voir le profil
» Créé le 18/05/2008 à 17:06
» Dernière mise à jour le 21/05/2008 à 10:49

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
L'Éveil du temps
Après plusieurs heures heure de recherches, Jace et son équipe ne trouvèrent toujours rien. Les détecteurs de rayons émit par les orbes ne trouvaient rien et c'était de plus en plus mauvais signe pour Jace. Il était près de 23 heures quand sa radio reçu un appel :

- Monsieur Jace…dit une voix brouillée par les ondes.
- Oui commandant ?
- Nos détecteurs n'ont rien trouvés monsieur, nous sommes obligés de faire demi-tour, nous sommes au plus bas de la zone de recherches et nous devons rentrer avant minuit au camp.
- Bien revenez mais continuez de balayer votre passage jusqu'à votre arrivée.
- A vos ordre monsieur.

Jace coupa la communication avant de dire à ses hommes :

- Accélérez les recherches ! Il nous reste peu de temps, je veux que vous trouviez quelque chose rapidement, sinon, nous serons tous exécutés !

Les sbires s'activèrent encore un peu plus devant la nouvelle qui venait de tomber. Et…et comme si les appareils avaient compris ce qu'on attendait d'eux, s'affolèrent eux aussi.
Un Admin s'approcha alors de Jace et lui dit :

- Monsieur, nos deux détecteurs viennent de repérer des ondes pouvant provenir d'un Orbe, nos projecteurs on été orientés vers les zone indiquées
- Très bien, commencez à creusez aux endroit voulus, prévenez moi dès que vous en saurez plus.
- Bien monsieur.

Jace s'approcha d'un des lieu de fouille et vit qu'il n'avait rien donné.

- Vous n'avez rien trouvé ? Demanda-t-il à ses hommes.
- Non monsieur, répondit l'un d'eux.
- Espérons que les autres on trouvés quelque chose…

Au même moment, sa radio émit un bruit :

-Mons…Monsieur, nous avons trou shh..quelque cho…shhhh

Ce bout de phrase le fit frémir et il courra là où il avait laissé ses hommes peut avant. Après 5 minutes de course effrénée (le temps de retourner du bon côté de la montagne), il arriva sur les lieux et n'eut même pas besoin de demander à ses hommes ce qui se passait. La nuit était présente depuis un long moment déjà, et les projecteurs étaient de sortie. Un petit trou d'un mètre se tenait devant Jace et ses hommes. Dedans, une pierre bleue avec des reflets blanc et taillée légèrement pour liu donner des facettes se tenait dans se trou. Elle brillait faiblement jusqu'au moment où elle s'arrêta brusquement.
Les hommes qui se tenaient là se regardèrent un peu surpris et Jace recula d'un pas, puis de deux avant de crier :

- Partez ! Descendez le plus vite possible de la montagne et prévenez les sentinelles qu'un grand danger est présent, nous venons de trouver l'Orbe Adamant et Dialga va apparaître dans peu de temps !
- Mais monsieur, ce n'était pas notre but ? Demanda un homme à Jace.
- Si…si mais j'avais oublié que…que si l'un des maîtres du Temps, de l'Espace ou des Dimensions était réveillé, les deux autres se réveilleraient à leur tour, puisqu'ils sont liés les un aux autres.

Les sbires restèrent sans voix devant cette nouvelle jusqu'au moment ou l'autre groupe arriva. Jace regarda son comandant avec une grande peur lisible dans ses yeux, celui-ci comprit tout de suite ce qui allait se passer et prit la parole :

- Jace à dû vous prévenir, partez dès maintenant, c'est un ordre pour votre sécurité, rendez-vous dès que nous pourrons à notre bâtiment de Vestigion. Je garde nos meilleurs hommes ici pour pouvoir calmer le pokémon qui va arriver ainsi que les deux autres. Prévenez le QG de Voilaroc et dites leur de se rendre à la Grotte Retour, des personnes affirment avoir vu le chemin y menant. Je compte sur vous messieurs, partez maintenant.

Les sbires acquiescèrent et partirent sur le champs en direction de Vestigion. Seuls restaient Jace, son commandant, et cinq de leurs meilleurs hommes.

- Commandant, allez au camp et sauvez ce que vous pouvez, Dialga ne vas pas tarder et cela pourrait être plus dangereux que ce que nous craignions. Je m'occupe du lieutenant Kara. Je prend deux de nos hommes pour m'accompagner.
- Bien monsieur.

Jace partit d'un côté et son commandant de l'autre. Au bout de quelques mètres de marche, il sortit son portable et composa le numéro de Kara. Elle décrocha directement comme à son habitude :

- Jace ! Qu'est qu'il y a ? J'ai eu peur, j'étais en train de regarder un groupe de flics qui faisait l'ascension, t'as faillis me faire repérer !
- Désolé mais…rejoins moi au poste Ouest des sentinelles, vite, on a un gros problème, les sbires sont partis à Vestigion il n'y a pas longtemps et nous ne somme plus que huit en tout sur la montagne avec toi.
- Mais qu'est-ce qu'il ce passa à la fin ?
- On a pas trouvé l'Orbe Platine…mais pire, on a découvert l'Orbe Adamant, et toit comme moi savons ce qui ce passe si l'ont découvre l'un des Orbes des maîtres du Temps de l'Espace ou des Dimensions…
- Oui je vois, j'arrive tout de suite alors.

Elle raccrocha et partit en courant à l'endroit que lui avait dit son compagnon. Au bout de cinq minutes de course sans relâche, elle arriva à ses côtés essouflée et sauta dans ses bras pour l'embrasser.

- Jace…j'ai eu peur ! Dit-elle, j'ai cru que nous allions plus nous retrouver…
- N'exagères pas non plus, dit-il en rgolant et la serrant dans ses bras, nous ne sommes pas encore morts !

Elle se contenta d'un sourire et l'embrassa avec passion, comme pour se rassurer qu'ils n'étaient pas morts tous les deux, et que leur amour était toujours aussi fort qu'au premier jour. Après un long baiser, ils reprirent le chemin du camp pour aider la première équipe à sauver le maximum de matériel avant que Sinnoh ne connaisse bientôt les conséquences des plans de Caséo…

Au camp le rangement s'active et les premiers détecteurs de rayons sont mis en sécurité. Le commandant Vears, qui jusque là semblait inquiet, paraissait plus serein, il aurait pensé que Dialga puisse arrivé plus tôt, mais au bout d'une heure, son Orbe était déterré et toujours pas de trace de son pokémon. Il décida donc de faire une pause avec ses hommes, le temps que Jace arrive…

Quelque part dans le vide…le vide, une autre dimension, celle du temps, le vide n'a pas d'espace et le temps d'effet, sauf celui de ralentir cet exil….Des yeux rouges viennent de souvrir, suivit par une traînée de poussière sur un corps, les sillons de ce dernier se dégage de leur someil, et peu à peu, ce corps…ce corps se mit à s'éveiller, les yeux rouges sont rejoins par quattres pattes grises et bleues, ce bleu si scintillant. Un pokémon vient de s'éveiller, Dialga maître du Temps, vient de sortir de sa torpeur, et ,poussé par un désir fou inexpliqué va quitter sa dimension, attiré par quelque chose en lui… Devant ce pokémon bien éveillé à présent, une sphère violette gigantesque vient d'apparaître, Dialga, en posture d'attaque avec ses membres, baisse la tête et ses yeux rouges deviennent noirs de colère. La sphère grandit encore et encore, et le pokémon se jeta dans la sphère sans expliquation…

Au même moment sur le Mont Couronné, les hommes du commandant Vears reprirent leur travail mais un bruit énorme les surpris. Ce bruit venait du centre des Colones Lance…
Jace sur le chemin du retour avec Kara et deux autres sbires entendirent aussi ce bruit. Jace laissa alors ses hommes et Kara pour partir voir ce qu'il c'était passé dans les ruines. Il courut donc sur les lieux et resta figé devant le pectacle qui lui était offert.
Il vit Dialga, le pokémon tant redouté. Ses pattes avant étaient recourbées sur elles même, il paraissait en position d'attaque. Ses yeux noirs perçaient tout ce qui se trouvait à leur portée, sabouche était en sang, un sang de couleur rouge foncé, tellement foncé qu'il ressemblait à un noir pur. Toute cette scène se passait dans les Colonnes Lance, cet endroit si sacré par les mythes de Sinnoh, les quelques vestiges encore debout semblait s'être noircis avec l'apparition du pokémon Temps. Dialga releva la tête pour voir Jace, qui ne bougait tellement il était terrifé par cette vision qu'il avait d'un pokémon d'une puissance inimaginable, ensanglanté de rage et semblant vouloir répendre sa haine dans toute la région pour une raison obscure…

Dialga examina Jace de loin avant de sauter sur ses pattes arrireès pour se retrouver dans les airs, la queue fouettant l'air. Le pokémon poussa un cri immense, d'une puissance extrême résonnant à des kilomètres à la ronde. Il répéta ce cri encore deux autres fois avant de partir à une vitesse fulgurante vers un lieu inconnu…

Jace, encore sous le choc de se qu'il venait de voir se fit rejoindre par Kara et Vears, ainsi que ses hommes.

- Monsieur, c'était Dialga n'est-ce pas ? Lui demanda Vears d'un ton inquiet.
- Oui, c'était lui commandant, ses cris…il appelait Palkia et un autre pokémon, je me souviens à peine de son nom, Giratina je crois…
- Que faisons nous monsieur ? Nous continuons d'évacuer le camp alors que le danger est passé ? Ou bien nous finissons notre travail et allons rejoindre les autres ?
- Finissez, le danger ce n'était pas ça, le danger, c'est que les deux autres ai entendu l'appel et là, nous sommes pas sortit de l'enfer…

Dialga continua sa route dans les airs, avec toujours cette haine au fond de son cœur, et ses yeux noircis par la colère. Le sang qui coulait de sa bouche s'emblait être une mutilation qu'il c' était faite…mais pourquoi ? Au bout d'un moment, il s'arrêta à la limite d'une forêt, avec un pent de roche à ses côtés. Il sentait l'arrivée de l'autre maître appelé, le maître des Dimensions, le plus terrible des trois par sa maîtrise des ténèbres…

J'arrive…j'arrive moi aussi, ainsi que Palkia, la bataille est iminente, prépares-toi, tu vas mourir !

Ces mots prononcés par une voix, étaient arivés jusqua Dialga, qui semblait frémir à l'idée de ce qu'il évoquait. Comme disait la créature qui les avait prononcés, la bataille est iminente…