Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Battle Force I : La guerre des Orbes de h-ugo



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : h-ugo - Voir le profil
» Créé le 17/05/2008 à 17:07
» Dernière mise à jour le 21/05/2008 à 10:47

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
La colère
QG de la Team Galaxie Voilaroc…

Sandra court dans un couloir pour échapper à deux sbires qui essaye de lui tirer dessus avec des armes à impulsions électriques. Après un moment de course, elle se fait toucher et hurle tellement que Max l'entend à l'autre bout du bâtiment où il essaie aussi d'échapper à ses agresseurs.
Il tourna alors à l'angle d'un couloir pour aller la rejoindre mais se fait bloquer par trois sbires avec des Nosféralto :

- Tu ne nous échappera pas pauvre idiot ! Dit un sbire en regardant Max.
- Dégages andouille si tu veux pas cuire sur place avec tes potes ! Lui lâcha-t-il avant de regarder son Démolosse et de lui dire :
- Vas-y Lance-Flamme sur ces idiots !

Le pokémon chien s'exécuta et crache une salve de flammes sur les agresseurs avec rage les brûlants jusqu'à la limite de la mort.

- Démolosse, t'y a été fort mais ça m'étonnerait pas qu'ils en ai fait autant avec Sandra.

Max reprit sa course effrénée vers les cris de son amie, après quelques groupes mis hors course, il arriva enfin au près de Sandra pour la voir allongée par terre en plein milieu d'un couloir ligotée. Il se précipita vers elle :

- Sandra, parle moi, SANDRA !
Elle eu un mal fou à dire quelques mots :
- Ma…Max, c'est un piège !

Max se retourna pour voir cinq sbires armés de leur fusils si particuliers le pointer presque à bout portant.

- Putain on est marrons !

Il se retourna et se plaqua contre un mur par ordre d'uns des sbires et se fit ligoter comme Sandra jusqu'à l'arrivée de Marc dans le même état. Ce dernier se fit jeter juste à côté des deux autres et dit à Max :

- Et ben ! Mon idée de dispersion n'était qu'à sa phase expérimentale.

Max le regarda d'un air incrédule et dégoûté. Cinq minutes plus tard ils étaient jetés aux pieds de Caséo qui ricanait de pouvoir les dégoûter de continuer leurs petites affaires à son nez. Il regarda Max et le prit par le menton alors qu'il était à terre et lui dit :

- Alors pauvre gamin ?! Tu es prêt ? Tu vas voir ce que c'est de s'occuper de nos affaires, ta maman ne t'as jamais dit qu'il ne fallait pas se mêler des affaires d'autrui ?
- Enflure ! Lui lança Max d'un ton rageur.
- Peuh, il se rebelle en plus ! Lamentable…

Max essaya de lui donner un coup de tête mais Caséo le lâcha par terre juste avant ce qui rendait Max encore plus ridicule. Son ennemi claqua des doigts et des cris se firent entendre derrière une porte. Max, Marc et Sandra levèrent la tête pour voir Maria battue et traînée à terre par un sbire arriver dans la salle en pleurs. Max ne pu s' empêcher de réprimer des coups dans le vides avec ses pieds pour montrer sa hargne et dit d'une voix paniquée :

- Maman !

Maria regarda son fils avec tristesse mais elle était trop fatiguée et battue pour parler. Marc et Sandra, tout comme Max la regardait impuissant, leur liens aux pieds et aux mains les empêchant de bouger normalement, de plus, leur position couchée à terre ne les aidaient pas.

Au même moment, Caséo eu un sourire et dit avec fierté :

- Mon dieu ! Que c'est mignon. Aller, j'en ai marre, ça m'écoeure, Scorvol vas-y !

Il lança une poké ball et un pokémon violet ressemblant à un scorpion apparut en vol. Il regarda son dresseur en attendant les ordres jusqu'au moment ou celui-ci dit avec malice :

- Aller, dit lui au revoir ! C'est la fin de sa vie, Scorvol, Guillotine...MAINTENANT !

Le pokémon regarda l'otage et en un éclair s'en approcha pour ouvrir ses pinces aiguisées à côté de sa tête et les refermer aussitôt. Le sang se répandit partout dans la pièce, tachant les murs, et une tête tomba au sol.

- Naaann !! Max criait de toutes ses forces, avec des larmes aux yeux.

Marc et Sandra se regardèrent horrifiés, osant à peine se retourner vers Max et d'affronter son regard en face tellement il avait l'air désespéré. Caséo regarda le jeune homme pour lui dire :

- C'est fini pour elle, dommage. Tu as joué, tu as perdu !
- Salaud, enfoiré, lâche !

Caséo, excédé lui décocha un droit en pleine figure pour le faire taire et lui dit :

- La fermes ! Sinon, tu y passe aussi.
- C'est ça, andouille, toi aussi tu as perdu, lui dit Max avec un sourire sadique et une voix tremblante par la douleur, Démolosse je sais que tu m'entends, sors !

Sur le coin du bureau où était mises les poké ball de Max, une de celles-ci se mit à bouger et à rougir fortement. Les sbires ayant remarqué ce phénomène, pointèrent leurs armes dessus mais c'était sans compter la rapidité du pokémon nocturne qui leur sauta dessus à peine sortit de son abri. Max sourit et lui dit d'une voix rageante :

- Démolosse, Surchauffe sur Caséo !
- Hein ?

Caséo prit de surprise par cet ordre se retourna mais le chien était déjà devant lui. Démolosse se concentra et une énorme rafale de flammes sortit de lui pour aller droit sur Caséo qui ne pu se retirer à temps et se vu faire brûler vif. Hurlant de douleur, il tomba à terre. Son pokémon prit aussi l'attaque de plein fouet se qui le mit KO sur le coup.
Max regarda la scène et eu un rire amusé, ilt dit alors à son pokémon :

- Démolosse, coupes nos liens, tu as réussi à faire fuir ces minables.

Le pokémon s'approcha de son maître et se mit à mordiller ses liens, ce qui ne mit pas longtemps et mit tout autant de minutes pour faire ceux de Sandra et de Marc.
Max regardé Caséo qui ne disait plus rien, brûlé entièrement, son coprs calciné paraissait mort mais il se rendit compte que ce dernier était encore bien en vie, il lui dit d'ailleurs :

- Tu…tu as eu du courage m…mais, tu vas mourir la prochaine fois…
- C'est ça c'est ça, c'est la vengeance pour al mort de ma mère, tu a payé mais à chaque fois que je te reverrai, tu payeras encore plus.
- En…enfoiré…

Pour toute réponse, Max lui donna un coup de poing phénoménale et le laissa là, presque raide mort, à gémir dans son ex-bureau qui n'était plus que lieu de carnage. Max et ses amis partirent du QG en profitant de la déroute des sbires, il reprirent leurs pokémon et en profitèrent aussi pour piquer 3 armes dernier cri qu'ils avait trouvés dans la salle d'armurerie.


Ignorant tout de ce carnage, les hommes de la Team Galaxie continuaient leurs fouilles du Mont Couronné, beaucoup plus loin que ces tragiques événements…

Jace était au poste de contrôle avec ses hommes pour établir un plan de balayage de la Montagne au rayons détecteurs. Il dit à son commandant :

- Commandant Vears prenez vos hommes et vos détecteurs et occupez vous de la partie Est, je prendrais l'autre équipe et m'occuperai de l'Ouest. Kara quand à elle, prendra le reste des hommes et s'occupera du Nord, nos recherches au sud s'étant révélées infructueuses.
- Bien monsieur. Je pars dès maintenant, le rapport de mes hommes hier a révélé que quelques traces de rayons pouvant provenir de l'Orbe Platine avaient été détectés à l'Ouest, mais leur détecteur les a lâché juste à ce moment. D'après eux, il pourrait aussi s'agir d'un autre Orbe.

Jace regarda bizarrement son interlocuteur et lui dit :

- Un autre Orbe ? C'est impossible, il n'y a que celui d'Arceus ici, celui de Dialga ou de Palkia n'aurait pas eu le temps de venir jusqu'ici, la chaîne rouge s'étant effritée lors de la dernière tentative d'Hélio.
- Je sais bien monsieur, mais mes hommes sont formels.
- Très bien, tenez moi au courant commandant, commencez dès maintenant les recherches. Il est 17 heures, nous avons jusqu'à minuit dernier délai pour trouver quelque chose, sinon…Caséo ne vous le pardonnera jamais, ainsi qu'à moi.
- Bien monsieur, je pars tout de suite.

L'homme se retira et partit vers une petit unité de soldats et disparu derrière un flanc de la montagne.
Au même moment, l'ordinateur général du campement, afficha un message en provenance du QG disant d'appeler ce dernier d'urgence. Jace se précipita vers l'ordinateur général et appela immédiatement le QG, de peur que Caséo ai perdu le peu de patience qu'il possédait.
Au bout de quelques secondes, une image apparut. C'était le médecin du QG, une femme d'origine asiatique se tenait droite devant sa caméra, elle avait des lunettes transparente (les même que celles utilisés dans les laboratoires) et des cheveux noir. Jace ne pensait pas que l'appel aurait été détourné à l'infirmerie. Il demanda prit de stupeur :

- Qui y-t-il Docteur Kosama ?
- Monsieur Jace, Monsieur Caséo nous a été envoyé d'urgence ici, des intrus on été détectés dans le QG. Ils lui ont été amenés mais par un extrême coup de force, ces derniers on réussi à s'enfuir. Monsieur Caséo fut brûler au 3° degré. Ses membres étaient calcinés, nous avons dû avoir recourt à l'amputation de ses deux jambes et d'un de ses bras. Nous n'avons pas pût faire moins, ils étaient trop brûlés.

Jace, choqué, ne dit mot et ouvrit de grands yeux.

- Ses membres amputés seront remplacés par des membres robotiques, il nous faudra plusieurs heures de travail, Monsieur Caséo nous a demandé de vous dire qu'il ne comptait pas vous laissez pour autant plus de temps pour vos recherches…
- Bien docteur. Merci de m'avoir prévenu, dit Jace toujours pris de stupeur.

Il coupa la communication encore sous le choc et décida de partit aussitôt en recherche. Il savait très bien que même si Caséo était en convalescence, ça ne l'empêcherai pas d'être aussi dur si les recherches ne donnaient rien.

Avec ses hommes il prit la direction de l'Ouest et commença à redouter le résultat attendu…