Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Grand-frère de Dagyne



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Dagyne - Voir le profil
» Créé le 25/11/2018 à 10:34
» Dernière mise à jour le 25/11/2018 à 10:34

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Départ
Un jeune homme d'à peu près le même âge que Maëlle se tenait droit, assit sur une chaise et face à la jeune femme. Son regard semblait aussi dur et froid que celui de Bob était suspicieux et intrigué. C'était un homme sérieux à n'en point douter. Maëlle l'observa plus intensément encore, quitte à plisser un peu les yeux, pour essayer de sonder son esprit. Qui était-ce et comment la connaissait-il ?

Alors qu'elle cligna des yeux, ceux de l'inconnu se posèrent sur elle. Ses grands yeux dorés la fixaient désormais tandis que sa chevelure blonde et mi-longue recouvrait en partie son visage.

« Doooonc, ton nom, c'est Elliot hein... confirma Bob.

-Exactement, et je suis là pour venir récupérer Maëlle. Merci de vous être occupé d'elle, mais il v

-Et en quelle honneur ? »

Elle avait dit ça sans s'en rendre totalement compte, aussi fut-elle surprise en sentant le regard lourd d'Elliot se poser sur elle. A priori, il ne s'y attendait pas, mais Bob non plus d'ailleurs. Le regard du blond se faisant de plus en plus insistant, elle finit par tourner la tête vers le sol. Quelque chose en elle lui disait qu'elle pouvait malgré tout lui faire confiance même s'il la mettait mal à l'aise. Aucune chance pour qu'il ait été son frère, elle en était certaine, mais d'une manière ou d'une autre, ils s'étaient déjà rencontrés par le passé, restait à savoir où et comment.

« En quel honneur ? Eh bien, pour sauver le monde. »

Il prononça ces mots comme s'il ne s'agissait que d'une simple banalité. Le major écarquilla tellement les yeux que cela n'aurait pas surpris Maëlle s'ils étaient sortis de leur orbite comme dans les cartoons.

« S....Sauver le monde ?! répéta-t-il avant d'ajouter : Qu'est-c'tu nous chantes là gamin ?

-Le monde a besoin de Maëlle et moi, nous pouvons soit le sauver soit entraîner sa perte. Naturellement, je préfère la première option (il fit basculer sa tête de Bob à Maëlle) non ? »

Celle-ci, complètement perdue, le fut encore plus en sentant un autre sentiment l'envahir, celui d'Elliot. Il était sincère dans ses propos et voulait croire qu'elle accepterait sa requête.

« Pourquoi devrais-je t'aider ? lança-t-elle malgré tout.

-Parce que le sort de ton frère en dépend. Accepte de me prêter main forte et tu pourras alors le sauver aussi. »

Ses mots la frappèrent en plein cœur. Son frère... elle n'avait que peu de souvenirs de lui, mais à chaque fois, c'étaient des souvenirs joyeux, nostalgiques. Elle était heureuse à ses côtés.

« Co...comment pourrais-je te croire ? que sais-tu de lui exactement ?

-Beaucoup de choses, et puis, rien que le fait que je sache que tu en as un devrais suffire. »

Elle se mordit les lèvres. Décidément, cet homme semblait bien étrange. On pouvait ressentir qu'il était fort. Peut-être voulait-il se servir d'elle en fin de compte ? Non, il aurait alors éprouvé un minimum de craintes, la peur d'être démasqué.

« Et si tu voulais pas plutôt t'servir d'elle comme outil, hm ? gronda le major.

-Vous avez ma parole que je ne lui ferai aucun mal. »

L'ancien Champion se leva dans un mouvement brusque en tapant du poing sur la table.

« Foutaises ! Tu débarques ici et prétends vouloir sauver l'monde ? Comment t'peux espérer qu'j'crois un gamin dans ton genre ?!

-Il me semble que je ne vous ais rien demandé, c'est à Maëlle que je m'adressais, je n'ai aucunement besoin de votre avis, Major Bob, surtout vu votre passé tumultueux. »

Ce fut la goutte de trop pour la jeune femme. Elle se leva et se planta devant Elliot. Une gifle siffla dans les airs avant de claquer avec lourdeur la joue du blond à la peau brune. Quant à elle, elle était rouge de colère.

« Comment oses-tu seulement parler ainsi à celui qui m'a sauvé la vie ?! Sans lui, je serais probablement morte à l'heure qu'il est ! Tu peux toujours courir pour que j't'aide !! »

Elle lui tourna le dos et claqua la porte derrière elle. Elliot laissa échapper un soupir, visiblement vexé.

« Eh bah mon gars, j'vois qu'tu sais t'y faire avec les femmes, ironisa Bob. 'fin, fallait s'y attendre aussi. Si elle t'avait pas foutu cette baffe, j'me serais fais une joie d'te r'faire le portrait par contre. »

Il se leva et ouvrit la porte à son tour avant d'appeler Maëlle, en vain. Elle était déjà loin.


« Tout va bien ? »

C'était lui. Elliot. Elle reconnut sa voix. Ils étaient près du lac. Un autre enfant se penchait vers elle, mais elle ne possédait aucun souvenir de lui, pour le moment en tout cas. Elliot. Cet ingrat qui avait insulté Bob. Non, il l'avait aussi sauvé de la noyade.

« Maëlle, tes cheveux..... »

Quoi ses cheveux ? Ils prenaient des teintes rosées et il y avait peu de chances que cela était dû aux reflets de l'eau, même si ses cheveux étaient rouges. Alors comment ? Pourquoi ?

« Que s'est-il passé ? »

Cette voix, c'était celle de son frère.
Le souvenir s'arrête ici.



Adossée au rocher où le major l'avait trouvée, elle restait silencieuse, observant le ciel qui commençait à se voiler. Les Pokémon cherchaient désormais un endroit pour se réfugier et échapper à la pluie future qui arriverait d'un instant à l'autre.
Elliot.
Ce personnage lui paraissait encore plus mystérieux qu'avant maintenant. Lui voulait-il vraiment que du bien ? Pourquoi l'avait-il sauvé ce jour-là ? Que s'était-il passé ? Qui était ce troisième enfant ? Tant de questions et si peu de réponses. La plus importante d'entre elles restait toutefois « qu'est-ce qu'était devenu son frère ? », qui restait sa seule vraie famille à présent.

Elle n'entendit pas Bob arriver et fut donc surprise de le voir s'asseoir à côté d'elle. Il regarda à son tour le ciel gris. Un silence presque gênant commençait à s'installer entre eux.

« Je....je suis désolée pour ce qu'il a dit, tu sais très bien que tu comptes beaucoup à mes yeux et

-Il a en parti raison. »

Elle déglutit. Quelques secondes interminables s'écoulèrent avant que l'homme ne reprenne la parole.

« Tu vas l'aider dans sa.... quête ? »

Elle aurait dit « non » quelques minutes auparavant, mais désormais, elle ne savait plus ce qu'elle devait faire, ses souvenirs l'embrouillaient plus qu'autre chose. Si elle acceptait, elle aurait une chance de retrouver la mémoire, mais il avait tellement mal agit...

« Perso, j'pense qu'tu devrais accepter quand même. »

Elle écouta l'ancien Champion sans piper mot.

« Après tout, c'pas comme si j'étais resté seul que'ques années déjà, hein, ahah, et pis, t'y gagneras rien à rester ici, t'es même pas originaire d'Kanto, ça s'voit. P'têt' qu'en découvrant l'monde une seconde fois ta mémoire t'reviendra. »

Il murmurait presque maintenant. Maëlle entendit un petit reniflement triste et se tourna vers son vieil ami. Celui-ci essuya ses yeux humides d'un revers de bras.

« Maëlle, j'ai été très heureux d'te rencontrer. Ces que'ques jours passés avec toi furent extras.

-Il... il en va de même pour moi. Je suis vraiment contente d'avoir fait ta connaissance.

-J'espère qu'un jour, on aura l'occasion d'se r'voir hein, » dit-il en esquissant un sourire.


Maëlle marchait aux côtés d'Elliot. Tous deux restaient silencieux et visitaient la Forêt de Jade.

« Finalement, tu as accepté. »

Elle ne dit rien. Elle avait accepté, certes, mais c'était à contre-cœur qu'elle l'avait fait.

« Tu verras, tout va bien se passer, et avec un peu de chances, on croisera même Morgane et Koga. »

Morgane et Koga. C'étaient les anciens amis du major. C'est vrai qu'elle aimerait bien les rencontrer un jour. Des Aspicot et des Chenipan passèrent devant eux. Ils jouaient probablement à un jeu tous ensemble. Maëlle les envia. Elle aussi aurait aimé jouer avec tant d'insouciance.

« Est-ce que tu m'écoutes au moins ? »

Elliot la prit par les épaules et posa son regard dans le sien, plus sérieux que jamais. La jeune femme voulut se débattre, qu'il la lâche, lui crier de ne pas la toucher, mais elle ne fit rien de tout ça. Elle se contenta de fixer ses yeux aussi dorés que les siens. D'un coup, une vive douleur la parcouru dans tout son corps. Son interlocuteur serrait un peu plus son étreinte.

« J'ai sûrement l'air froid, distant, peu amical, mais sache que je fais tout cela pour ton bien. Je tiens énormément à toi, bien plus que tu ne pourrais le croire, et je ne me le pardonnerai jamais s'il t'arrivait quelque chose. »

Il finit par la lâcher. Un sentiment pour le moins étrange avait envahit la femme aux cheveux roses, mais elle comprit vite que cela provenait de lui. Il s'inquiétait vraiment. Il avait peur. Peur de quoi ? elle ne saurait le dire. Pour que cela terrifie quelqu'un comme lui, ce devait être quelque chose d'impressionnant. Qui était-il réellement ? Pouvait-elle lui faire confiance malgré tout ?


Ce n'est que plus tard dans l'après-midi qu'ils quittèrent enfin Kanto en direction de Hoenn. Les deux jeunes adultes se trouvaient sur le bateau, le major lui était sur le quai. Un bruit assourdissant s'échappa du bâtiment. "Le navire en direction de Poivressel va bientôt partir, assurez vous de n'avoir rien oublié" fit une voix presque mécanique. Maëlle jeta un dernier coup d'œil vers son sauveur. Elle en faisait la promesse.

Un jour, ils se reverraient.