Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Grand-frère de Dagyne



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Dagyne - Voir le profil
» Créé le 16/11/2018 à 23:03
» Dernière mise à jour le 16/11/2018 à 23:03

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Prologue
Il pleuvait ce jour-là, mais pas une petite pluie fine et délicate qui arrose légèrement la végétation, plutôt l'une de ces averses où des pluies diluviennes vous glacent les os. Le ciel gris ajoutait une touche de tristesse et de monotonie à la scène, comme si la Nature elle-même comprenait ce qu'il se tramait ici en ce moment. Un jeune homme se tenait bien droit malgré sa fatigue. En face patientait un autre homme d'à peu près son âge. Tous deux se dévisageaient, sérieux et déterminés. Sur le côté il y avait une jeune femme recroquevillée. Elle semblait épuisée.

« Ce combat ne nous mènera nul part et tu le sais, alors pourquoi ?

-J'ai aussi une question pour toi petit malin, vous ne pouvez pas m'échapper alors pourquoi fuir ? »

Le jeune homme aux cheveux couleur vanille fit une grimace. Son adversaire semblait encore plus têtu que lui. Il tourna la tête vers son amie à terre et soupira avant de poser son regard une nouvelle fois sur son opposent. Il fit un pas en avant.

« Tu n'as aucune chance, abandonne. »

L'autre se mit à ricaner en levant les bras au ciel avant de reprendre petit à petit son sérieux. Les traits de son visage se firent plus durs et déterminés encore.

« Tu sais, avec un minimum de volonté, tout est possible. »

Il s'élança vers l'homme à la peau basanée en brandissant son poing américain dans les airs. Le blond esquiva de justesse, le coup effleurant son bras plus que son visage. Il ne put s'empêcher toutefois de grincer des dents. Tous deux puisaient dans leurs dernières ressources, animés d'une rage de vaincre probablement, alors que la troisième n'en pouvait déjà plus.

La pluie redoubla d'intensité. La jeune femme baissa la tête et fixa l'herbe humide sous ses genoux. Le jeune homme aux cheveux vanillés fit quelques bonds pour esquiver les nouveaux assauts de l'autre avant de rejoindre d'un pas rapide son amie recroquevillée. Le troisième tourna la tête vers eux, silencieux, curieux de voir ce qu'ils comptaient faire.

« Qu'est-ce que tu fais ? s'enquit la jeune femme.

-C'est pour ton bien. J'espère que tu me pardonneras. »

Soudain, dans un flash lumineux, elle se décomposa avant de disparaître sous le regard désormais surpris et interloqué du plus belliqueux des trois.


Son corps lui sembla bien plus léger qu'une plume alors qu'elle traversait l'espace-temps. Elle ne savait pas où son ami d'enfance comptait l'envoyer, mais ce qui était sûr, c'est qu'elle allait atterrir bien loin du champ de bataille.

Sa vie défila devant ses yeux en passant du combat auquel elle venait d'assister jusqu'à sa plus tendre enfance. Le cours de sa vie filait à l'envers, et à mesure qu'elle remontait le temps, elle sentait qu'elle perdait petit à petit une part d'elle. Elle tendit une main pour rattraper un souvenir qui s'échappait malheureusement trop vite. Il glissa entre ses doigts avant de s'estomper pour de bon. Elle tenta d'en attraper d'autres mais tous lui échappaient. Des larmes roulèrent sur ses joues. Elle ne voulait pas oublier qui elle était.

La jeune femme ouvrit les yeux et se rendit compte qu'elle était suspendue dans les airs, à plusieurs mètres du sol. Ses bras brassèrent le vide dans tous les sens mais cela ne l'aida pas à échapper à la chute. Elle tomba lourdement sur le plancher des Écrémeuh et sentit sa tête heurter une matière solide avant de s'évanouir. Elle ferma les yeux en oubliant qui elle était.


~***~

Le jeune homme aux poings américains prit une profonde inspiration avant d'ouvrir la porte devant laquelle il se trouvait. Un autre homme plus âgé que lui de quelques années se tenait droit, assis dans la pénombre sur son fauteuil trop grand pour lui, les doigts croisés sous son menton. Ses deux yeux perçants s'ouvrirent et fixèrent le nouvel arrivant. Ce dernier se racla la gorge.

« Ils m'ont échappés. »

L'autre délia ses doigts d'un geste lent avant de se lever et de se positionner en face de lui, de l'autre côté du bureau.

« Comment ça ils t'ont échappés ? »

Le jeune homme grinça des dents en croisant les bras. Il se serait bien passé au fond de faire un rapport aussi décevant à cet homme, surtout vu ses sautes d'humeur assez fréquentes.

« T'as très bien entendu, ils se sont échappés. La fille a disparue et le gars était déjà parti quand je me su... »

Il fut coupé par son acolyte qui tapa furieusement du poing sur la table. Un liquide aux couleurs flamboyantes commença à dégouliner des coins de sa bouche tandis qu'il plongea ses yeux rubis injectés de sang dans ceux de son interlocuteur. Il fit apparaître de puissantes canines en retroussant les babines comme le ferait un Démolosse. Un grondement féroce s'échappa aussi de sa gorge.

« Eh bien, tu vas me faire le plaisir de les retrouver et FISSA ! Tu n'as pas envie que je m'énerve, non ? »

Il avait appuyé chacune de ses syllabes avec un ton menaçant. Pourtant, le jeune adulte ne parut pas impressionné le moins du monde, comme si ce spectacle lui était familier. Il roula des yeux et soupira.

« Bien, mais je n'ai pas d'ordres à recevoir de toi. Sans moi, tu ne serais pas là, ne l'oublie pas. »

Alors que le plus âgé essayait tant bien que mal de contenir sa colère, le plus jeune mit ses mains dans ses poches, lui tourna le dos et quitta le bureau du chef, un léger sourire sur les lèvres. Il se mit à ricaner.