Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Sa vie à lui. de papeb



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : papeb - Voir le profil
» Créé le 02/04/2007 à 21:09
» Dernière mise à jour le 04/04/2007 à 21:06

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Le tyran.
C'était un beau jour au Bourg-Palette. Le soleil venait à peine de se lever, mais on pouvait déja prévoir une magnifique journée. Personne n'était encore debout, dans ce petit village, étant donné qu'il n'était que 6h00 du matin. Mais un personnage faisait exception à la règle. Celui-ci était en train d'entraîner ses merveilleuses créatures que sont les Pokémon. Il s'entraînait d'arrache-pied et était de mauvaise humeur. C'est vrai, ne me dites pas que vous venez juste de gagner le titre de maître officiel de la ligue Pokémon, que vous affrontez votre rival de toujours et que celui-ci vous bât d'un cheveu, ne me dites pas que vous ne serez pas énervé. Régis Chen, petit fils du professeur Chen, battu par celui qu'il considérait comme un raté. Ce fut vraiment un choc. Mais bon, revenons à son entraînement:
"- Rhinoféros, bouge toi un peu le popotin quand tu lances Séisme! Ce n'est pas en allant comme un escargot que tu prendras ton ennemi de vitesse!
- Rhino, no, no... (on s'entraîne depuis hier soir et là,le soleil s'est déja levé! on mérite largement une pause! )
- Et toi Dracaufeu, fais-moi le plaisir de lançer avec beaucoup plus de puissance ce maudit Lance-Flamme!
- Dra, dracau, feu, dracaufeu! (J'en connais un qui est grognon ce matin!)lança Dracaufeu à Noadcoco.
- Noadcoco, tu vas arrêter de rire et tu vas te bouger avec Psyko! Tant que tu ne déracineras pas 100 arbres en même temps et, que tu ne les replanteras pas sans qu'on ne voit aucune différence, tu ne te reposeras pas!
- Noad, noad, cocococo... (je me demande tellement ce que ça fait de vivre en paix et en sérénité... ) dirent ensemble les trois têtes de ce Pokémon.
- Bon, l'entraînement est fini pour aujourd'hui, de toute façon, vous n'avez pas l'air motivé. Je vous laisse une heure de sommeil dans vos Pokéball et ensuite nous irons voir grand-père. Il a quelque chose de très important à me dire. "
Les Pokémon de Régis, tristesse représentée sur leur visage (à noter que le visage de Noadcoco qui signifiait le malheur se transforma en un sourire éclatant et que ses frères retombèrent dans le même état de désespoir que ce dernier. )retournèrent dans leur Pokéball. Régis se dirigea à grand pas vers sa maison, où dormait Nina, sa soeur, le professeur étant en plein travail sur cette fameuse annonce qu'il avait à faire. Régis se changea et se mit directement au lit. Il s'endormit presque instantanèment. Il rêva de Pokémon qu'il ne connaisait pas. Parmi eux,il y avait un petit Pokémon vert,avec une tâche rouge sur le ventre et des marques noires au niveau des yeux. L'autre Pokémon, lui, (car ils n'étaient que deux)était tout bleu, des yeux jaunes et une longue corne sur la tête. Il ressemblait beaucoup à un scarabée. Lorsque tout à coup... DDDDRRRRRRRIIIIINNNGGGG!!!!
C'était son réveil qui l'avait tiré de son rêve. Il se leva, s'habilla et entendit sa soeur lui crier: "Réginou, le petit déjeuner est prêt! "
Régis serra les dents. Bien naturellement, il détestait que sa soeur l'appelle comme ça. Il était vêtu d'un pantalon violet à poches et d'un tee-shirt manches courtes noir avec un col. Il se peigna les cheveux, même si cela n'eut pas beaucoup d'effet, et se mit du déodorant. Il descendit et lança un bonjour presque muet à sa grande soeur:
"- Salut mon Réginou, répondit-elle, j'ai appris de grand-père que tu t'es fais prendre une raclée par ce bel homme de Sacha. Est-ce vrai?
- Mmmhhh...
- Désolée, je ne comprend pas.
-OUI!!! hurla Régis, très en colère après sa douce et gentille grande soeur. "
Le reste du petit déjeuner fut silencieux. Après avoir fini, Régis se leva en prononçant un juron. En effet, il avait simplement oublié de prendre sa ceinture à Pokéball et son Pokédex. Cela accompli, il redescendit et prononça un au revoir du même genre que son bonjour. Il sorti et se dirigea vers le labo de son fameux grand-père.