Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Le blog d'une Massko qui adore les couleurs
de Maski

                   



Si vous trouvez un contenu choquant, vous pouvez contacter la modération via le formulaire de contact en PRECISANT le pseudo de l'auteur du blog et le lien vers le blog !

» Retour au blog

Review de Fullmetal Alchemist : Brotherhood
Maintenant je comprends pourquoi on m'a dit une fois '' T'as pas vu/lu cet anime/manga ?! Qu'as-tu fait de ta vie jusque là ?? ''.

Je ne peux présenter ce manga à sa juste valeur sans spoiler certains passages.


Fullmetal Alchemist Brotherhood

Histoire : Edward Elric et son petit frère Alphonse ont autrefois violé le tabou et tenté de ramener leur mère à la vie en voulant réaliser une transmutation humaine. Ed y a perdu une jambe et Al son corps. A la recherche d'un moyen pour retrouver ce qu'ils ont perdu lors de cette transmutation, Ed devient alchimiste d’État, un chien à la solde de l'armée.

Points forts : Les graphismes sont beaux, les personnages développés et intéressants et l'histoire pleine de rebondissement. Mais vraiment, j'ai eu un coup de coeur pour le soin apporté aux personnages.

Points faibles : King Bratley et les Homonculus auraient mérités davantage de développement. Mais ça ce n'est qu'un bonus.

Avis : J'ai regardé que Brotherhood (je compte me mettre au manga mais pas tout de suite) mais … J'AI A-DO-RE ! Ca n'a pourtant rien de très original, rien qui me fasse particulièrement rire ou qui me surprenne vraiment mais, tout comme Hunter x Hunter j'aime les personnages.
Déjà, ça cause de guerres de religions, d'alchimie (nooon) et de nazisme. La mangaka a d'ailleurs indiqué qu'elle avait rencontré d'anciens soldats et regardé des tas de documentaires pour en apprendre plus sur les conflits armés entre nations. Elle a dû faire une fixette sur la 2nde Guerre Mondiale vu toutes les références. Ca déjà c'est un bon point.

Si Hunter x Hunter peut se vanter de briser les codes du shounen avec ses putains de doubles lectures qui peuvent faire penser à celles des seinens, si Assassination Classroom a comme atouts une bonne dose d'humour et un mangaka qui se plaît à nous troller, FMA se distingue de par le soin apporté aux personnages. La mort d'un certain perso' a tellement ému les fans que les réactions de ses proches sont devenues des références sur le Web. Je connaissais la phrase '' Il pleut '' bien avant de savoir qu'elle venait de FMA. Quand j'ai vu la vidéo de l'enterrement dans un top des morts les plus marquantes, j'ai pleuré. Il y a tant de morts aussi bien du côté des perso's qui n'apparaissent que dans un épisode que du côté des personnages importants. L'épisode de la naissance du bébé a été pour moi une grande bouffée d'air. J'ai particulièrement aimé les paroles de notre (petit) héros.
Ce que j'ai préféré avec les perso's, c'est sans doute la relation Mustang-Hawkeye. Platonique ou non, je la trouve parfaite. Si Mustang est celui qui a le plus de capacités, Hawkeye est indispensable pour qu'il ne fasse pas de bêtises. Ils ont une relation complexe, qui est selon moi, plus que de la loyauté d'un officier à son supérieur sans pour autant forcément être de l'amour (shipping qui porte le nom de Royai. Pour une fois les fans étaient inspirés). Ils ont vécu la même chose, portent le même fardeau sur leurs épaules. Ca ne m'étonnerait pas qu'ils aient choisi de ne pas construire de famille (ensemble ou pas) afin de se consacrer entièrement à l'expiation de leurs fautes. Le combat contre Envy et contre le docteur fou mettent parfaitement en valeur la relation Roy-Hawkeye.

Ce qui est bien aussi dans FMA, c'est que Ed et Al passent une bonne partie de l'histoire à se faire rétamer. Pas de power up, les réduisant à de simples humains. Et ça c'est cool : pas de power up notable. (sauf Ling) Les perso's se battent à fond même s'ils savent qu'ils n'ont pas progressé le moins du monde depuis le début. Ce n'est pas en acquérant une plus grande puissance qu'ils gagnent, c'est en rusant.

Personnages préférés : Edward Elrig, Roy Mustang, Riza Hawkeye et Olivier Mira Armstrong. (oui ça fait beaucoup)

Edward Elric : Certes c'est un gamin de 15 ans mais un gamin amusant. Il n'a aucun sang-froid, s'énerve dès qu'on le traite de petit (il fait 1m49) et pète un câble à la moindre contrariété. Il est moqueur et ce sont tous ces défauts qui font qu'il n'est pas un héros chiant. Il assume son rôle de grand-frère tout en conservant un côté naïf. Nerveux comme il est, ça me fait doucement rire de savoir que Yamada Ryosuke, qui a joué Nagisa dans le drama d'Assassination Classroom, a été choisi pour incarner Ed. Ah et sa phrase dans le dernier épisode est juste magique.

Roy Mustang : On attaque du lourd. J'ai même hésité à le mettre en première place devant Ed mais Ed, Riza et lui méritent tous deux d'être en haut du podium. Le contraire de Ed. Il a participé à une guerre d'extermination totalement dénuée de sens et s'est mis en tête de devenir le Fuhrer. Surnommé l'Alchimiste de Flamme (Ed étant l'Alchimiste d'Acier), il peut créer de véritables brasiers, très efficaces contre les Homonculus. Réputé pour ne pas être très sérieux dans son travail, il estime que son devoir premier est de protéger ses subordonnés. Il semble particulièrement attaché à son lieutenant, Hawkeye. On ignore quelle est la réelle nature de ses sentiments pour elle mais l'un ou l'autre me va très bien. Par contre … CETTE MOUSTACHE M'ENERVE !!

Riza Hawkeye : C'est la fille de celui qui a appris l'alchimie à Mustang. Dans son extrême gentillesse son père lui a tatoué dans le dos les résultats de ses recherches, qui ont permis à Mustang de maîtriser la redoutable alchimie de feu (et croyez-moi c'est pas rien). Ne voulant plus engendrer l'apparition d'autres Alchimistes de Flamme, elle demanda à Mustang de brûler une partie de son dos. Oui cette femme à du cran en plus d'être un tireur d'élite hors pair. En entendant cette demande et ses paroles après la guerre, Mustang l'engage comme son assistante personnelle dès qu'elle se présente à son bureau, lui confiant ses arrières et lui demandant de le tuer si jamais il s'égare du droit chemin. La guerre l'a tant affectée qu'elle ne voit plus aucune raison de vivre si Mustang meurt. Je n'ai pourtant pas l'impression qu'elle éprouve forcément de l'amour pour lui. Pour moi, elle veut surtout ne plus tuer sur ordre de l'armée et faire disparaître à jamais le tatouage sur son dos. Ce personnage est à la fois un perso' fort et froid et un perso' doux qui se soucie des autres. C'est ce juste équilibre et sa relation avec Mustang qui font que je l'apprécie. J'aime également ses interactions avec Winry. L'OAV qui explique comment chacune a influencé l'autre est très intéressant je trouve.

Olivier Mira Armstrong : J'ai adoré la famille Armstrong. Mais Olivia sort définitivement du lot. Même si elle n'est pas en haut du podium avec Ed et les autres, c'est un personnage qui m'a beaucoup marqué. Elle est drôle à sa manière, avec son air autoritaire et sans pitié. Elle méprise tout le monde sauf ses soldats. Elle est à l'image de la frontière qu'elle garde : infranchissable et dénuée de compassion. Elle peut faire un peu tsundere mais, tout comme Hawkeye, il n'en est rien. (une tsundere étant une fille froide en apparence qui devient ou qui possède un côté affectueux et doux très prononcé) Olivier est comme ça H24 et l'est encore plus si le type en face d'elle est un gros salopard. Et elle ne fait pas les choses dans la demi-mesure : elle prend d'assaut un bâtiment à l'aide de ses chars, qu'elle a ramené de sa forteresse au nord du pays.

Episodes/passages préférés : _l'épisode qui a fait pleurer tout le monde. Celui qui a décidé de l'enchaînement des scènes est un gros sadique.
_les épisodes 15 à 19
_l'épisode 54
_les épisode 58 et 59 (j'avoue j'ai aimé la tête de Mustang quand le docteur fou le fait chanter 8D)
_l'OAV 3


Autre :
Opening 1:
Article ajouté le Mardi 17 Mai 2016 à 22h27 | |

Commentaires

Chargement...