Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Le blog d'une Massko qui adore les couleurs
de Maski

                   



Si vous trouvez un contenu choquant, vous pouvez contacter la modération via le formulaire de contact en PRECISANT le pseudo de l'auteur du blog et le lien vers le blog !

» Retour au blog

Pokémon Special : arcs RBJ
(J'ai changé d'avatar parce que l'ancien me saoulait à bugguer sur une frame. J'ai jamais pu régler le problème. Et puis il est trop chou quand il fait cette tête-là dans le manga <3 )
Pour fêter les 20 ans de Pokémon et vu que la réédition de l'arc AOC du manga Pokémon vient de sortir, je vais faire quelques reviews/tests (d'ailleurs j'ai enfin remplacé « test » par « review ») de Pokémon Special.
Il y aura donc une review sur :
_RBJ
_OAC
_RSE (ouais j'ai pas fini RFVF et j'ai lu l'arc Emeraude)
_DPPl
_HGSS (à voir, je l'ai juste survolé)
_NB

En ce qui concerne XY, ROSA et NB2, même au Japon la fin n'est pas encore sortie. (aaaaargh !! Je veux la suite de cet arc !!) Je sortirai donc les reviews de ces arcs une fois ceux-ci terminés.
NB2 est le seul arc complémentaire que je traiterai à part car les personnages principaux sont différents.

Ces reviews là ne bénéficieront pas de la présentation habituelle parce que j'ai pas envie de la respecter pour cette fois. J'hésite d'ailleurs à en faire de même pour toutes les prochaines reviews.



Pokémon Special : arc RBJ
Je ne me souviens plus trop de l'histoire de l'arc RB mais je vais faire de mon mieux pour en parler.

Si Sacha part du Bourg-Palette pour devenir Maître Pokémon, Rouge lui décide de découvrir ce que la Team Rocket manigance et au passage clouer le bec à Bleu, qui l'a ridiculisé (ça me démange d'utiliser les noms anglais et de l'appeler Green ...). Or pour cela il doit être fort et quoi de mieux que des Champions d'arène pour tester son niveau ?
Si le début est assez ennuyeux et proche de l'anime, avec un Pikachu peu obéissant, les choses deviennent bien plus intéressantes lorsque Rouge embarque sur l'Océanne à la poursuite de la Team Rocket. C'est là qu'on découvre le vrai visage du manga : une histoire un peu sombre, juste ce qu'il faut pour que les enfants puissent aussi en profiter. J'ai notamment adoré le mini-arc de Lavanville.

En fait, c'est sûrement ce que vous auriez aimé avoir comme anime. (même si je pense que la saison 1 est la meilleure, avec un Sacha amusant de par sa naïveté, et non pas un gamin qui sourit tout le temps et balance des '' On est tes amis '' dans tous les épisodes)


On découvre également Verte, héroïne débrouillarde qui aura marqué certains fans de par ses '' Poké boobs '', un truc inédit dans les médias Pokémon tels qu'on les connaissait à l'époque. Perso' je l'aime bien mais sans plus.

Si le plan de la Team Rocket est complètement WTF (je vous laisse le soin de le découvrir), on apprécie quand même le joyeux bazar que déclenche l'affrontement avec les héros. L'importance de la victoire n'en est que mieux illustré et pour une fois, les Champions ne se tournent pas les pouces et utilisent eux aussi leur force pour arrêter la Team Rocket.

Une fois la bataille terminée, Rouge se rend à la Caverne Azurée et rencontre Mewtwo. Ce monstre utilise ses pouvoirs psychiques de sorte à empêcher la Master Ball, la Ball créée pour l'attraper, de l'atteindre et balaie l'équipe de Rouge, lui y compris. Or, si Rouge ne le capture pas, le clone de Mew risque bien de mourir.


Pour éviter cela, Rouge confie Mewtwo à August, l'un des scientifiques qui l'a créé, une fois capturé. Le combat est bref mais suffit à démontrer la force de Mewtwo, qui a au passage la classe avec sa cuillère psychique géante.

Ah, je n'ai toujours pas parlé de la Ligue ! Les combats sont intéressants mais le meilleur reste le dernier. Dans le manga, les Dresseurs sont facilement coincés au beau milieu du combat, ou du moins, ils sont loin de rester immobiles derrière leur Pokémon. Les changements de Pokémon se font sans attendre, entre deux rochers qui tentent d'écraser les Dresseurs. Plus les aptitudes propres à chaque espèce, cela permet de créer de bonnes stratégies (bon ok, certaines sont un peu tirées par les cheveux). Les combats ne consistent pas seulement à prévoir les prochains coups de son adversaire, à se booster et à bouriner, ou encore à poser un Pokémon bien défensif et à attendre que Toxik fasse le travail. Il est même assez rare qu'un combat se déroule de cette façon et c'est plaisant, ça apporte de la nouveauté.



Quelques mois après, la victoire de Rouge à la Ligue, on fait la connaissance de Jaune, un personnage vivant près de la Forêt de Jade qui s'entend bien avec Pika, le Pikachu de Rouge (oui il était très inspiré quand il a donné ce surnom à son Pokémon). Ce nouveau Dresseur n'aime pas vraiment combattre mais a un pouvoir particulier : celui de lire dans les souvenirs des Pokémon et de les guérir en les touchant. C'est un pouvoir donné par la Forêt de Jade à certains enfants.

On découvre alors que Rouge a été piégé par le Conseil des 4 et que seul Pika a pu s'enfuir. Connaissant Rouge et souhaitant aider Pika, Jaune décide d'enquêter.
On suit en parallèle Verte qui croise la route de Léo, à la recherche d'informations sur son ami. Léo est un de mes personnages préférés dans le manga. Cet arc va le changer et pas qu'un peu et c'est très plaisant de voir un PNJ autre que les Champions, le rival, le Conseil des 4 et les grands méchants avoir autant d'importance.
Mais plus leur enquête progresse, plus le Conseil des 4 les menace. Ils sont donc obligés de s'allier à d'anciens ennemis.

Quand Peter prend la peine de se déplacer, il détruit une ville. Tout simplement. Vous ne verrez jamais de Draco aussi démoniaques que les siens (à part peut-être dans '' The Electrik Tale of Pikachu '' …). Glacia est une sadique professionnelle, Agatha semble avoir pour unique but dans la vie d'empiler les cadavres (ça expliquerait pourquoi dans sa salle il y a tant de tombes) et parvient même à trancher en 2 l'Arbok de Koga.
On notera quand même l'incroyable prouesse du Magicarpe de Léo, dont l'attaque Trempette lui a permis de ne pas se faire brûler vif.

C'est finalement Jaune qui s'oppose à Peter, avec une team certes de faible niveau mais qui sait se rendre utile à sa manière. Un bon exemple : Pikachu surfe sur de la lave en donnant à son clone hydrophobe la forme d'une planche de Surf.
Néanmoins on apprécie le combat et les retournements de situation.
Le coup fatal est assez bizarre et c'est sans doute ce qui m'a le plus déçue. Mais pour beaucoup de choses le manga s'écarte des jeux et de l'anime.



RBJ ne sont pas les arcs que j'apprécie le plus dans Pokémon Special. Mais comme tous les arcs du manga, ils valent le coup d'être lus et sont, à mon avis, indispensables pour comprendre pleinement l'arc OAC et ceux inspirés des remakes.
Et maintenant please, ne me dites plus que Red = Sacha.
Article ajouté le Mercredi 09 Mars 2016 à 23h09 | |

Commentaires

Chargement...