Accéder au contenu de la page

Analyse d'auteur : Oustic'R



Inscrit début 2014, Oustic’R attend environ un an pour publier sa toute première fanfic, et ne cessera par la suite de passer sur le site pour poster des chapitres ou de nouvelles histoires tant que pour réécrire sa production déjà en ligne. À ce jour, il compte, en plus d’un O-S, ses deux fics longues toujours actives et réécrite pour l’une, toujours en cours de publication.

La durée de son séjour sur Pokébip, comme l’espacement de ses publications, permettent à un lecteur qui passerait en revue son travail de se rendre compte de l’évolution flagrante de l’auteur au fil du temps, notamment au niveau du style, où elle transparaît particulièrement.

La richesse en est le premier reflet : là où ses premiers écrits sont pratiquement des suites d’actions et de dialogues assez pauvres, les plus récents (incluant son O-S et la réécriture de sa fic Secret Défense) sont déjà plus posés dans le style, prenant la peine d’étoffer la narration et d’insérer des descriptions efficaces, tant du décor que des personnages. Si ses plus anciens travaux se suivaient tout de même sans difficultés au niveau de l’action, il y manquait cruellement cet écrin offert par la plume pour aider à l’immersion du lecteur. Même le principal atout stylistique de l’auteur à l’époque, à savoir un vocabulaire varié, s’est développé dans ses fics plus récentes pour donner quelque chose de finalement bien plus agréable à suivre.

Et la pertinence, ensuite, s’améliore peu à peu. Déjà celle, évoquée en un sens, de créer de la matière autour de l’action sans simplement se focaliser sur celle-ci — par de la description, plus de narration autour des scènes, l’ajout de détails, etc — mais aussi celle qui transparaît au niveau des dialogues. Ceux-ci sont plus en adéquation avec les situations et les personnages, ce qui n’était pas chose acquise dès le départ. Avec la réécriture de Secret Défense, ils gagnent de l’intérêt (autre que celui d’apporter des informations) et une identité, notamment pour le fait que les personnages acquièrent une façon de parler qui leur est plus personnelle.

Tout cela est dû, en plus de l’expérience, à une véritable démarche d’amélioration de Oustic’R. Comme dit plus haut, il a réécrit une fois l’une de ses fics sur le site, mais ce n’était qu’après avoir rebooté à plusieurs reprises le scénario, avant même la publication. Plus généralement dans ses écrits, il a l’habitude de souvent revenir sur le déjà produit, afin d’y apporter des améliorations en fonction de sa propre évolution, progressive. Ainsi, il pourra modifier complètement son histoire parce que certains éléments ne lui plaisent plus, ou encore en fonction des retours qu’il aura reçu sur son travail, par le biais des commentaires et des évaluations. Cette double vue sur ses écrits passés lui permet donc d’avancer, et de manière efficace.

Sans plus parler d’évolution, au niveau du style, il faut noter une bonne maîtrise de l’action. Les fics de l’auteur ayant de toute façon cette vocation, il serait dommage de ne pas y faire honneur correctement ! Cette action fonctionne d’abord bien dans sa répartition : installée avec un bon rythme dans chacune des histoires, toujours impactante et souvent inattendue, elle alterne harmonieusement avec des phases plus calmes. Et c’est sa description qui n’est pas en reste : vivante et bénéficiant de la variété lexique de l’auteur, elle en est prenante et facile à suivre.

Les différentes fanfics de Oustic’R prennent place dans le même univers étendu, comme on peut le voir chez d’autres auteurs. Il a révélé s’être inspiré du Marvel Cinematic Universe dans ce choix de placer ses intrigues dans la même chronologie, qu’il détaille sur un article de son blog en englobant d’autres projets de fics pas encore concrétisés. Pour le moment, il y a au moins un personnage en commun à Secret Défense et Les bijoux d’Encelade (et plusieurs fausses pistes parmi certains noms, Mickaël Straus et Madame Strauss, par exemple).

On remarque d’ailleurs que la Maison des Idées a une influence notable sur l’auteur. En effet, la principale spécificité du monde dépeint par Oustic’R est l’existence attestée de mutants. Ces humains, capables de se transformer en hybrides Pokémon, ne sont pas sans rappeler les X-Men, pas tant par leurs pouvoirs que par les réactions que leur existence suscite, entre intérêt et rejet. Ceci dit, un des personnages des Bijoux d’Encelade est une référence très explicite à Wolverine.

Une autre particularité des fics de l’auteur tient dans l’insertion d’éléments du monde réel à l’intérieur du Pokémonde. Cela peut surprendre au début, mais Oustic’R intègre les régions de l’univers Pokémon à la géographie de notre planète — donc Kalos et la France forment deux territoires distincts, ce qui risque de troubler plus d’un lecteur. Ce choix vient éventuellement de l’influence Marvel qui invente un certain nombre de pays fictifs dans ses comics (à ce titre, Kalos a un petit air de Genosha). En plus d’éléments géographiques, on trouve plusieurs allusions à des marques réelles : Ikea est évoqué deux fois sans être nommé, Coleene conduit une Mini… ces détails contribuent à renforcer l’aspect réaliste de l’univers mis en place.

Par ailleurs, l’ambiance des fanfictions de Oustic’R est bien plus sombre que celle des jeux ou de l’animé Pokémon. Ses protagonistes traînent souvent un passé trouble ou des secrets lourds de conséquences. Outre la présence d’armes, la menace incarnée par les hybrides et par les groupuscules désirant leur annihilation destine ces fics à un public averti.

Malgré tout cela, l’auteur cherche à coller un minimum au canon. S’il prend des libertés, Oustic’R place néanmoins son O-S Les deux faces d'une même pièce dans la continuité du scénario post-Ligue de Pokémon XY et donne un point de vue inédit des événements de Noir 2/Blanc 2 dans Les bijoux d’Encelade. C’est bien moins le cas dans sa dernière fic, où l’on assiste simplement à une intervention télévisée du professeur Platane, quoique la suite prévue par l’auteur puisse contredire cet article.

Conséquence ou non d’un même univers dans lequel s’inscrivent donc ses fics, on retrouve dans les trois récits des thèmes ou éléments similaires de l’un à l’autre.

Les protagonistes sont traditionnellement de jeunes adultes, proches de la vingtaine, évoluant dans un univers d’adultes en adéquation avec la noirceur que l’auteur veut donner à son univers. Ces personnages se retrouvent des deux côtés de la loi, un thème récurrent dans le travail de Oustic’R : là où les acteurs de Secret Défense agissent illégalement par rapport à un gouvernement dont ils n’approuvent pas les actions (incarnant alors une résistance à un système raciste), le personnage central de son One-Shot Les deux faces d’une même pièce représente la justice… à première vue du moins, puisque son statut particulier offrira une nuance et par ailleurs une réflexion quant à cette vision de “bons” et de “mauvais”. Le héros des Bijoux d’Encelade, lui aussi, flirte tant avec l’ordre que l’illégalité, bien que de façon différente.

Souvent aussi, on retrouve un couple au centre de l’intrigue. La récurrence de cet élément permet de constater une évolution positive quant à la manière de gérer une relation amoureuse : de très voire trop rapide dans Les bijoux d’Encelade, son installation est plus incertaine, lente et réfléchie, et donc réaliste, dans Secret Défense. Dans le One-Shot de Oustic’R, cette relation est floue, surtout investie dans un but scénaristique précis — son utilité est alors prouvée, en plus d’être bien mise en scène. Détail notable mais sans doute involontaire, ces couples fictifs impliquent toujours un garçon “normal” et une fille dotée de pouvoirs hors du commun, une situation particulière que l’on verra probablement plus creusée dans Secret Défense.

Le développement de ces protagonistes bénéficie lui aussi de l’amélioration de l’auteur, ce qui se perçoit bien dans cette dernière fic. Grâce à l’étoffement du style déjà évoqué, ils gagnent des moments de réflexion et des dialogues plus cohérents qui leur permettent d’affirmer leur personnalité. Grâce à un scénario plus complexe et pensé, ils s’habillent d’une histoire, d’un background, évoqué ou montré au moyen de flashbacks, qui participera tant à leur développement qu’à l’avancée de l’intrigue et l’instauration d’un certain mystère (Samuel dans Secret Défense). Cependant, si un certains nombre d’éléments de personnalité sur ces protagonistes sont dispensés dans les premiers chapitres de cette fic, ils ont tendance à se faire plus rares passés un certain point, privilégiant l’action.

Outre les personnages principaux, on retrouve bien sûr des personnages secondaires ; en revanche, ceux-ci ont souvent du mal à ressortir à la lecture, à quelques rares exceptions près. Au moins, de quasiment absents ou complètement insignifiants dans les premiers écrits, de plus en plus de personnages gravitent autour des deux centraux — l’auteur a pourtant du mal à tous les mettre en valeur et les développer comme il se doit, et ils servent principalement un but purement scénaristique. Cela fait en tous cas partie des points que Oustic’R a noté et s’efforce d’améliorer.

Dans ces personnages secondaires, il est d’ailleurs intéressant de noter la présence de certains Pokémon doués de parole. C’est véritablement une originalité de l’auteur, puisque même Gribouille, le Psystigri de Millie dans Pokémon XY, obtient dans son O-S cette faculté de communiquer qu’il n’avait pas dans les jeux. La situation est un peu différente quant au Gallame de Samuel dans Secret Défense, pour lequel cette particularité ajoute du mystère quant à son statut, assez flou dans ce début de fic. Dans tous les cas, il semblerait que Oustic’R tienne à exploiter les Pokémon comme des personnages à part entière, ce qui fonctionne bien dans un univers où la frontière est mince entre les deux espèces.

L’influence de l’univers des comics Marvel, déjà évoquées plus haut, se retrouve parmi les thèmes abordés par Oustic’R, notamment dans Secret Défense. Comment parler de mutants sans aborder la problématique du racisme ? Loin de proposer une nouvelle métaphore de la lutte des années 60 aux États-Unis, l’auteur parvient à se dégager de sa source d’inspiration pour offrir un début de réflexion plus global sur l'intolérance et les discriminations, quoique trop timide. En effet, il est difficile de juger avec deux débuts de fics plutôt portés sur l’action dans quelle mesure Oustic’R souhaite amener ses lecteurs à réfléchir sur ce sujet. Néanmoins, il distille suffisamment de détails pour marquer les esprits.

On s’aperçoit notamment qu’il n’y a pas de manichéisme primaire dans ses fics. On trouve des zélés et des modérés tant chez les pro-mutants que chez les anti-mutants mais, comme dans la réalité, ce sont les plus extrémistes que l’on entend le plus. On remarque d’ailleurs que le monde criminel (Team Plasma) trouve plus d’attrait aux mutants que certains gouvernements, qui les ignorent ou ordonnent leur éradication pure et simple. De même, ce sont chez les personnages secondaires (Sophia, Tsubasa, Platane) que l’on trouve les comportements les plus intéressants vis-à-vis de cette discrimination anti-mutant, dommage que Oustic’R n’ait pas encore eu l’occasion de les développer davantage ; cela viendra peut-être au cours des chapitres suivants.

Il est également intéressant de noter la place importante des sciences et de la technologie dans ses fanfics, qui servent souvent de socle à une partie de l’intrigue. Les exemples venus du canon (Frégate Plasma, Combinaison Booster), pourtant correctement exploités, semblent bien moins exotiques que les créations originales de l’auteur. Il faut dire que l’idée de se servir d’une Pokéball comme espace de stockage atteste d’une utilisation intelligente des possibilités offertes par l’univers Pokémon. Si ces capsules peuvent contenir les données dématérialisées d’un être vivant complexe, elles doivent pouvoir servir d’équivalent à un super serveur informatique. En dépit d’un recours à des technologies de pointe, l’ambiance générale des fanfictions de Oustic’R les placent plus dans le techno-thriller que dans la science-fiction. Cela vient également de la licence Pokémon, placée au croisement entre tradition, modernité, “magie” et science.

En conclusion, Oustic'R est un auteur qui cherche continuellement à s'améliorer, quitte d’ailleurs à retarder l'avancement de ses écrits pour prendre le temps de peaufiner son travail (à ce propos, la fic Les bijoux d’Encelade sera bientôt réécrite et postée à nouveau sur le site). Ledit travail étant fortement marqué par certaines influences, et dégageant une atmosphère particulière que sauront apprécier les fans d’action ou d’histoires sombres. N'hésitez alors pas à lire et à commenter ses fanfics, cela lui fera très plaisir !



Citations :

Secret Défense
Les bijoux d'Encelade
Les deux faces d'une même pièce [One-Shot]

Par LunElf et un anonyme

Retour en haut de page
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% dès 50€ d'achat avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité