Accéder au contenu de la page

Interview de fanfic : "Double-Croche [O-S]", de Dr#Reshini



Bonjour tout le monde, c'est un plaisir de vous retrouver pour parler cette fois d'un One-Shot écrit par Dr#Reshini, un de nos auteurs actifs du moment dont le texte Double-Croche, bien qu'il ne soit pas une song-fic à proprement parler, possède une expression d'une musicalité certaine et dont le scénario est centré sur ce sujet. N'hésitez pas à replonger au coeur de Sinnoh en allant lire cet O-S rafraîchissant !

Débuts Lento

Comment présenterais-tu l'univers de ce One-Shot ?
L’univers de cette histoire est plutôt chaleureux au départ, tant par la description de l’environnement que par le caractère des différents personnages. Mais on constate plusieurs changements de tons au fil de la lecture : le premier causé par une rencontre très particulière, et la seconde par la découverte qui altère totalement la vision du protagoniste. Cet univers est pensé comme une composition musicale, avec plusieurs mouvements, et beaucoup d’improvisation parfois !

D'où t'es venue l'idée à la base de cette fanfic ?
Une envie. Vous savez, ce genre d’envie d’écrire qui nous vient ? Voilà le déclic. J’écris beaucoup de petits textes sur ce qui me passionne ou ce qui m’inspire, et cette nouvelle ne fait pas exception. En l’occurrence, j’aime beaucoup écrire sur la musique, et relever le défi de retranscrire une émotion musicale à travers les mots, par leur signification certes, mais surtout par leur sonorité, et la place qu’ils occupent dans le rythme de la phrase.

As-tu été influencé pour cette œuvre par d'autres textes du site ?
Malheureusement, je ne lis que très très peu de fanfics sur le site (honte à moi, je tâche de me rattraper en ce moment !), donc on ne peut pas dire que mon écriture a été influencée par d’autres œuvres du site. Mais j’essaye de m’intéresser aux lectures dites « plus classiques » comme Émile Zola ou Guy de Maupassant, davantage le premier d’ailleurs.

Écriture Adagio

Comment as-tu élaboré le scénario de ce One-Shot ?
D’une traite. C’est-à-dire qu’initialement, je ne prévoyais pas plus d’une page pour ce texte, je voulais juste capturer un moment et le montrer tel quel, mais j’ai voulu continuer, car ce contexte me permettait de raconter des choses plus personnelles, mais aussi de faire une « vraie » fiction Pokémon, pour une fois ! En tout et pour tout, j’ai écrit et construit le scénario au fur et à mesure, sur quelques séances de travail étalées sur deux jours.

Comment définirais-tu les (principaux) personnages ?
C’est une question importante pour moi ! Le personnage de Charlie est défini exclusivement par ses pensées et ses répliques, il n’a aucune description physique par exemple, ni de grand signe distinctif hormis son saxophone alto. Je le voulais assez libre de tout marquage physique afin que le lecteur puisse s’identifier à lui le plus possible. L’autre personnage important est construit différemment. Elle est décrite à travers le point de vue du protagoniste, ses pensées sont assez hermétiques dans le texte explicite. Elle fait partie de l’histoire du protagoniste et influence beaucoup ses actions. À première vue on pourrait dire qu’elle n’est qu’un simple outil et que ce n’est pas très juste, mais c’est véritablement à la fin qu’elle commence à accaparer l’attention. On sent qu’elle éprouve des choses, et qu’elle décide surtout.

Pourquoi ce choix d'accorder une telle importance à la musique tout au long de ce récit ?
Parce que la musique est partout, quoi qu’on en dise. Rien que dans nos jeux préférés (sans les nommer, haha !), la bande sonore est centrale pour nous donner une image d’une route, d’une ville, d’une forêt, d’une arène, etc. C’est ce qui nous fera ressentir quelque chose en arpentant virtuellement ces lieux. La musique que l’on peut lire en lisant cette histoire, elle est dans votre tête, tout en lisant, et c’est crucial de donner ce rôle de compositeur et d’auditeur au lecteur. Voilà pourquoi dans chacune des histoires que l’on peut lire, il y a une petite musique en nous qui intervient, et c’est ce que je voulais montrer !

One-Shot Moderato

Pourquoi avoir choisi la ville de Féli-Cité comme cadre, et en avoir fait une capitale musicale par la même occasion ?
En prenant appui sur la réponse précédente, la ville de Féli-Cité m’a profondément marquée par son aspect, par ses couleurs, et bien évidemment par sa bande sonore aux mélodies de jazz, très douces, légères, rondes. Le fait d’avoir choisi Féli-Cité comme capitale de jazz coulait de source pour moi de fait de la bande sonore de Diamant et Perle. Volucité aurait pu être un autre choix mais ça sonnait artificiel pour moi.

Le dénouement de ton One-Shot met en scène une grande violence qu'on ne retrouve pas dans les jeux ou l'anime par exemple, était-ce un simple changement par rapport au canon pour coller à ton scénario ou voudrais-tu voir plus d'éléments matures dans les éléments de la licence Pokémon officielle ?
C’est évidemment un choix personnel de ce point de vue là, c’est pour coller au scénario. Cependant, je suis totalement pour un mouvement Pokémon axé sur l’aspect plus réaliste, plus roman noir, voire même naturaliste ou fantastique à la Zola ou Poe. Je me considère comme un assez mauvais écrivain de fiction Pokémon car les Pokémon servent juste mes intérêts de construction du scénario, mais un Pokémon peut se révéler être un excellent sujet de nouvelle du genre fantastique ou même policier, comme n’importe quelle créature mythique ou bien n’importe quel animal réel. C’est une question de regard !

Il y a finalement très peu de Pokémon dans ce texte, et un seul que l'on suit longtemps, n'as-tu pas eu envie d'en mettre davantage ? Et pourquoi ce surnom pour ce Crikzik d'ailleurs ?
Je ne jugeais pas nécessaire de faire intervenir davantage de Pokémon, par un souci d’artificialité encore une fois. Je considère que chacun des personnages a sa place et que sans l’un d’entre eux, même s’il est assez mineur, l’histoire est moins bonne. Le surnom de Crikzik est une petite référence : son maître se nomme Charlie, lui Parker, qui rendent hommage au célèbre saxophoniste de jazz Charlie Parker. De même, le prénom Ella fait écho à la légendaire Ella Fitzgerald.

Bilan Allegro

Referais-tu les choses de la même manière si tu devais commencer l'écriture d'un texte similaire aujourd'hui ?
Totalement, j’écris comme ça depuis quelques temps, c’est ma manière de procéder, cela changera très certainement au bout de quelques mois ou années, mais pour l’heure je commencerais l’écriture de la même manière : une envie, un point de départ, et on écrit.

Comment tiens-tu compte des commentaires que tu reçois sur ce One-Shot ?
Sans être grossier ou hautain, je choisis vraiment ce qui me semble légitime de modifier dans mon histoire. Outre les erreurs syntaxiques et orthographiques dues à l’inattention, si un passage est vraiment très confus même pour moi, alors je me penche sur le sujet, en essayant d’être le plus léger possible dans la rectification. C’est surtout pour m’imposer des barrières : si j’écoutais tous les commentaires je réécrirais sans cesse l’histoire des autres, et plus la mienne ! Mais les commentaires sont peut-être ce que j’attend le plus après la publication, je veux savoir ce que les gens ont pensé, si c’est pareil que mon point de vue ou au contraire, totalement opposé.

Quelle est la chose dont tu es le plus satisfait au sujet de ce texte ?
J’ai essayé de travailler encore plus que d’habitude le jeu des dialogues, de les rendre plus fluides, plus naturels. Je me suis attelé aussi à créer une vraie liaison entre plusieurs couples. Je me suis essayé à l’humour très léger par moments (ce qu’on appelle le comic relief afin de relâcher la pression), et j’ai continué mon travail sur les descriptions, sur les rythmes ternaires parfois. Mais le plus important reste l’histoire, et c’est parce que j’ai pu m’inspirer de mon vécu pour certaines choses que j’en suis réellement satisfait.

Conclusion Prestissimo

Si tu devais réécrire cette fanfic, quelle est la chose que tu améliorerais en priorité ?
Par principe, je réécris que très peu, et seulement des histoires à chapitres. De mon point de vue (qui ne regarde que moi, ne vous inquiétez pas !), une nouvelle ne devrait pas être réécrite, elle aura ses défauts, mais aussi ses qualités, et au lieu de les effacer, il faudrait les utiliser pour le futur.

As-tu prévu une suite ou un prologue à cette fic, ou d'autres textes dans ce même univers peut- être ?
Une suite ou un prologue, pas du tout, ça ne m’avait jamais effleuré l’esprit avant. Dans le même univers, cela reste à voir ! Mais j’aime beaucoup partir sur d’autres bases à chaque fois.

Un dernier mot pour conclure cette interview ?
C’est avec un grand honneur et un grand plaisir que j’ai répondu à ces questions, je suis ravi que ma petite fic intéresse les lecteurs de ce site, et je vous dis à très bientôt pour d’autres histoires !

Interview par Soundlowan

Retour en haut de page
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% dès 50€ d'achat avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité