Accéder au contenu de la page

Analyse de fic : "Survivors", de Feather17



Fanfic débutée en Juin 2017, Survivors est un récit post-apocalyptique qui exploite au mieux les spécificités de la section Fanfics du site. Il s'agit également de l’une des dernières productions en date de Feather17, inscrit sur Pokébip en 2014 afin de pouvoir y publier sa relecture de la 3G, Rubis & Saphir - The Origins. La fic est actuellement en cours de publication, avec quatre chapitres en ligne.

Survivors nous plonge dans un monde dévasté, un an après la “Catastrophe”. On y suit un groupe assez hétérogène qui lutte pour sa survie dans un univers des plus hostiles. Dès la première ligne, les lecteurs sont lâchés dans le quotidien rude de ces cinq protagonistes, sans autre information que celles disséminées naturellement dans les dialogues des personnages et les situations qu’ils vivent.

Le récit alterne les époques ; les chapitres impairs, écrits au présent, se concentrent sur la survie actuelle du groupe, tandis que les chapitres pairs, narrés au passé, offrent un flash-back linéaire centré autour de Margaret, le leader de ces quelques survivants, peu de temps après la fameuse Catastrophe. Ces deux fils d’histoire permettent d'en apprendre un peu plus ce monde défiguré et l’enfer vécu par les personnages.

Comme pour Rubis & Saphir - The Origins, l'auteur dépeint une histoire sombre, violente tant dans les actes que dans les mots, qui malmène ses personnages sans ménagements. De ce fait, Survivors est réservée à un public averti. Toutefois, tout n’est pas complètement noir et déprimant : l’auteur sait, de temps à autres, détendre l’atmosphère par de petites touches plus légères, souvent amenées dans les dialogues. L’histoire reste ainsi agréable à lire malgré le contexte inhospitalier, et passionante grâce à un suspense bien installé qui donne envie de poursuivre sa lecture.

Feather17 est un auteur qui accorde une importance particulière à ses personnages ; dans cette dernière fic, ils forment un “groupe de survie” constitué de profils variés. L’auteur cherche visiblement à se détacher au maximum des stéréotypes de protagonistes, en piochant dans toutes les tranches d’âges, toutes les nationalités, situations, pour donner un mélange détonant où chacun a sa place. Mais ce qui lui importe vraiment, c’est de développer la psychologie de ses personnages, leurs qualités et défauts, livrés à eux-mêmes dans une dure réalité où survivre est le seul mot d’ordre. Pour cela, il use d’une narration à la troisième personne qui lui permet d’explorer le mental de chacun de ses protagonistes.

Il privilégie également les dialogues entre ceux-ci, qui permettent de ressentir très vite l’ambiance générale du groupe en appuyant discrètement sur les liens d’amitié, de méfiance, de tension qui unissent ses membres. Au sein de l’histoire de leur survie, celle des relations se tissant occupe une place importante. Des relations souvent tendues, parfois violentes dans les propos tenus par les personnages, à l’image de leur quotidien.

De tous les protagonistes, on retient surtout le personnage de Margaret qui fait le lien entre les chapitres du passé et du présent. Femme forte, meneuse caractérielle et méfiante, elle détonne par sa manière d’être et de s’exprimer. Véritablement le pilier du groupe, on attend de la voir se rapprocher un peu des autres survivants.

Pour cette fic, l’auteur exploite une vision pragmatique dans le ton d’un récit post-apo où les personnages sont confrontés à des problèmes matériels tant qu’à leurs propres réflexions. Et dans la mesure où les personnages sont menacés par des Pokémon sauvages et violents, il dépeint leur affrontement de façon réaliste en imaginant les ravages que pourraient réaliser des animaux possédant des capacités hors norme. Au niveau du réalisme, en plus du côté psychologique déjà abordé, on retrouve au fil des pérégrinations de notre groupe des ambiances bien campées dans des décors évocatifs : si ceux-ci sont peu décrits, quelques détails leur donnent matière, en laissant le lecteur libre de s’imaginer les lieux à sa guise.

Malgré un début d'intrigue prenant, il pourrait être reproché à Feather17 de jouer avec les limites du fandom Pokémon. En effet, le mot Pokémon n'est jamais employé ; les créatures qui apparaissent dans la fic et leurs attaques ne sont jamais nommées si bien qu'une personne lambda pourrait lire l'histoire sans se douter un seul instant qu'il s'agit d'une fanfic Pokémon. Sont même cités des pays du monde réel tels que la France et l’Allemagne.

Néanmoins l’auteur est parvenu à faire valider sa fic par le Comité. En lecteurs assidus, nous vous proposons une explication personnelle de la fic qui la rattache subtilement à l’univers Pokémon.

Attention, interprétation. Vous le savez peut-être, certaines théories placent l'univers Pokémon dans notre futur, suite à un cataclysme nucléaire qui aurait fait muter les animaux en Pokémon. La présence de fossiles de Pokémon est un contre-argument à cette théorie qui n'en demeure pas moins intéressante. Bref, Survivors pourrait décrire le tout début de l'ère Pokémon. Suite à cette Catastrophe dont on ignore la nature, l'humanité est réduite à une poignée de survivants qui lutte contre des créatures étranges et féroces (à ce titre, il est très amusant de voir le groupe flipper autant face à une famille de Fouinar) aux pouvoirs inconnus. Par la suite, les rescapés finiraient par rebâtir le monde et dompter ces monstres étranges, amenant la civilisation pacifique des jeux que l'on connaît. On y retrouverait quand même des traces de ces débuts difficiles, d'une part quant à la faible densité de population, d'autre part au niveau des combats Pokémon, unique moyen trouvé par l'humanité pour canaliser la bestialité de ces créatures.

Mais revenons à notre analyse.

L'originalité particulière de Survivors tient à son système de jeu de rôle. Chaque personnage possède des statistiques et des compétences qui détermineront le déroulement de la fic. De même, la suite de l'histoire est laissée entre les mains des lecteurs qui devront faire un choix quant au tournant que prendront les choses : soit concernant un événement ou une décision du groupe de se diriger ici ou là (choix événementiels : chapitres impairs), soit par rapport à la volonté d’un personnage de se comporter de telle ou telle façon avec un ou plusieurs autres, de former des alliances... (choix relationnels : chapitres pairs). Ces choix divers sont toujours amenés de façon cohérente du point de vue de l’histoire, parce que les personnages hésitent ou sont en désaccord entre eux.

Concrètement, les chapitres impairs s'organisent de la façon suivante : Situation de départ > Événement perturbateur > Choix laissé aux lecteurs. L'événement de milieu de chapitre – une attaque ennemie – est décidé au dé, suivant les principes expliqués par Feather17 en introduction. Indépendamment de la volonté de l'auteur, n'importe quel protagoniste peut mourir au cours de ces phases.

Rassurez-vous, rien de tout ceci ne transparaît à la lecture. Un tableau en fin de chapitre explicite l'action d'un point de vue rôliste, mais vous n'avez pas besoin d'être calé dans ce domaine pour apprécier l'histoire. En revanche, si l'aspect jeu de rôle vous intéresse, vous regretterez quand même l'absence de fiches pour les personnages : pris par ses autres projets et ses impératifs professionnels, l’auteur n’a pas encore eu l’occasion de les publier sur son blog, comme promis. Concernant l’histoire elle-même, l’enchaînement des chapitres est cohérent : Feather17 adapte, quel qu’il soit, le choix des lecteurs, afin que chaque “épisode” s’imbrique parfaitement à la suite des autres. Ce système de vote ne nuit pas à la fluidité globale.

Malheureusement, ce fonctionnement original est également le plus gros point faible de la fic. En effet, une histoire reposant sur la participation active des lecteurs semble vouée à l'échec quand ceux-ci ne se prennent pas au jeu. Pour le moment, cinq personnes ont commenté Survivors : c'est peu. Ou plutôt, c'est représentatif de ces fics oubliées, avec trop peu de visibilité ; ou des fameux “lecteurs-fantômes” qui lisent sans commenter. Pourtant ici, aucun commentaire constructif n’est spécialement demandé, juste un vote en fin de chaque chapitre.

Au final, Survivors, en plus de traiter avec brio son genre et d’être bien écrite, offre une expérience de lecture unique, interactive, permettant à son public d'influencer le cours du récit et, plus important, lui confiant la vie de ses protagonistes. C'est fun et ça change des autres fics : qu'attendez-vous pour la lire ?

Par Flageolaid et LunElf

Retour en haut de page
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% dès 50€ d'achat avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité