Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Le monde oublié d'orca
de orca

                   

» Retour à la galerie

Début d'infection

Voir l'image en taille réelle
Un champignon parasite s'abat depuis peu sur les populations de Ningales. Il semble prendre leur contrôle et entraîne des défauts sur les Pokémon à la mue.
Après avoir mué l'individu infecté subit des mutations.
Le champignon puisant dans ses réserves fait perdre aux individus infectés leur rostre, mettant ainsi les mandibules du Ningale à découvert.
L'individu perd aussi ses antennes qui lui permettent de sentir et de communiquer avec les autres individus, devenant ainsi plus vulnérable.
L'individu perd également ses ébauches d'ailes qui lui sont nécessaire lors de l'évolution en Ninjask. En compensation il est parvenu malgré le parasite à développer une paire de patte supplémentaire, laissant à penser que s'il survit et évolue il sera condamné à un mode de vie terrestre.
Les yeux perdent aussi leur sur-paupière protectrice et se retrouvent à nu.
Enfin le champignon contient de la beta carotène (pigment orange) qu'il diffuse dans le corps de son hôte lui faisant changer de couleur. La raison de ce transfert est inconnu à ce jour.
L'individus infecté dont l’énergie est puisée par le champignon grandit également bien moins vite et se retrouve à une taille maximale de 30 cm quand les Ningales non infectés en atteignent 50.
Le poids de 5.4 kg des individus infecté (contre 5.5 kg chez les individus sains) presque similaire à celui d'un Ningale de 50 cm est du au mycélium du champignon qui s'introduit dans tout le corps recouvrant les nerfs, et le cerveau, qu'il peut stimuler avec des ordres primaires comme marcher dans une direction choisie.
Le champignon semble appartenir à l'espèce Cordyceps pravus, son mycélium s'introduit dans les tissus de son hôte et fait émerger en général deux Carpophores (partie visible du champignon) qui répandent des spores. Sur les sujets en laboratoires l'un des deux carpophore grandit plus vite, engloutit le second et atteint la taille d'un carpophore de cèpe de Bordeau.
Ce stade n'à pas encore été observé sur les Ningales sauvages infectés.
S'il se multiplie il risque de porter préjudice à la population de Ningale à moyen terme.

Fin de ce rapport, attendons le stade final du champignon pour informations supplémentaires.

Dessin fait en 1h30 après m'être rendu compte en regardant mes cartes Pokémon de la ressemblance frappante entre Paras et Ningale.
Image ajoutée le 25/12/2015 à 19:25 | |

Mots-clés :

Commentaires

Chargement...