Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Hashtag foodporn
de Flageolaid

                   



Si vous trouvez un contenu choquant, vous pouvez contacter la modération via le formulaire de contact en PRECISANT le pseudo de l'auteur du blog et le lien vers le blog !

» Retour au blog

Intégration volcanique #1
Lire la version finale

Les plus grands malheurs trouvent parfois leur origine dans un détail, dans un geste, un mot, un bruit.

Personne n'entendit ce bref grondement qui troubla la nuit éternelle du monde du silence, à part peut-être quelques Pokémon aveugles vivant dans les profondeurs. Le vacarme étouffé projeta une cohorte désordonnée de bulles vers la surface, comme une sommation adressée par les entrailles de la terre. Très lentement, ces minuscules boules de gaz virent l'obscurité des abysses s'éclaircir en un bleu outremer qui finit par laisser filtrer la lumière pâle du matin.

Les bulles éclatèrent sans un bruit en perçant la surface de l'eau. Cet avertissement venu des abysses disparut dans l'indifférence la plus totale. Il y en aurait d'autres avant la catastrophe, mais personne pour les relever au milieu du spectacle formidable du remous des vagues, allant et venant sans cesse s'écraser aux pieds des rochers. Malgré l'immensité de l'océan, il fallut qu'une île se trouvât en cet endroit précis, ignorant la fureur tellurique qui sourdait en bas.

Si les insulaires se disaient kantoïtes, il fallait remonter longtemps la piste des bancs de sable au nord avant d'atteindre le littoral de Kanto et ses premiers bourgs isolés. Seuls les dresseurs les plus impétueux osaient braver les flots jusqu'à Cramois'île pour en défier le champion d'arène. Il n'y avait guère plus qui attirait les visiteurs du continent. La petite île abritait une communauté entièrement dévouée à la recherche scientifique. La moindre parcelle de ce caillou avait été aménagée dans le but de faire avancer la science. On trouvait plusieurs laboratoires modernes occupant la majorité de la superficie disponible et une zone résidentielle surchargée, tassée au sud autour du centre Pokémon.

Dans ce refuge pour pionniers de la science, deux bâtiments au nord détonnaient quelque peu. Le manoir, réplique récente d'une ancienne demeure, était à l'abandon depuis des années. L'endroit avait été construit par une institution privée pour y manigancer Arceus sait quoi, avant de déguerpir sans un mot du jour au lendemain. Seuls quelques savants peu scrupuleux s'aventuraient encore là-bas dans l'espoir d'y trouver de quoi les rendre riches.

En comparaison, l'arène de la ville jouissait d'une bien meilleure réputation aux yeux des locaux, bien qu'elle générait une invasion régulière de dresseurs qui, non contents de nuire à la quiétude de Cramois'île par leurs duels en pleine rue, prenaient un malin plaisir à déranger les chercheurs en leur demandant de faire revivre leurs fossiles. De temps à autre, une dispute éclatait entre un savant excédé et un dresseur impoli, mais cela se finissait souvent en combat Pokémon et rarement à l'avantage de l'insulaire.

Quelques plaintes étaient arrivées jusqu'aux oreilles d'Auguste, le champion d'arène. Celui-ci avait simplement haussé les épaules en souriant. Bien qu'âgé de soixante-dix ans, ce sympathique bonhomme avait conservé une part de cette indolence typique des adolescents. En dépit de ses extravagances, comme celle de se promener avec une canne à la main alors qu'il se mouvait encore avec autant de souplesse qu'un Miaouss, Auguste était quelqu'un de juste et généreux, toujours ravi d'aider son prochain. Pour preuve, c'était lui qui hébergeait Dwight, cet homme étrange venu d'Unys.

Dwight avait débarqué à Cramois'île par cargo quelques mois plus tôt pour demander du travail. Les gens l'appelaient "l'Unysien", à défaut de retenir son prénom. On parlait de lui à voix basse, sur le ton de la méfiance. Personne ne savait rien de sa vie, ni de son passé. Auguste l'avait accueilli sans poser de question et lui avait offert un petit boulot de technicien de surface à l'arène. Rien de mirobolant, mais l'homme semblait s'en contenter. Dwight terminait son travail dans la matinée et se promenait l'après-midi, souvent seul, explorant une île trop petite pour lui offrir encore de la nouveauté.

Quelques rumeurs circulaient à son sujet, diffusées par des assistants ennuyés, voyant en cet intriguant personnage l'opportunité de pimenter leur quotidien devenu morne. Ancien maître de Ligue déchu, criminel en fuite ou aristocrate amnésique, les théories émises, même les plus farfelues, demeuraient pourtant loin de la vérité. En effet, les habitants de Cramois'île n'auraient pas manqué de s'étouffer, s'ils avaient pu voir Dwight, à ce moment-là, allongé dans son lit aux premières lueurs du jour, sur le point de se réveiller.

Il ne ressemblait pas à un être humain avec son museau allongé, son poil gris, ses griffes et son imposante crinière rouge sombre. Non, c'était un Zoroark !


chapitre suivant par Skyzoguy-Poképhilosophe
Article ajouté le Mercredi 05 Septembre 2018 à 15h41 | |

Commentaires

Chargement...