Accéder au contenu de la page

Pokéscience
Les différents types de Pokémon

Cette page n'est pas terminée, car la plupart des points n'ont pas encore été discutés. N'hésitez pas à donner votre avis sur le forum !

Index

Le type Acier
Le type Combat
Le type Dragon
Le type Eau
Le type Électrique
Le type Fée
Le type Feu
Le type Glace
Le type Insecte
Le type Normal
Le type Plante
Le type Poison
Le type Psy
Le type Roche
Le type Sol
Le type Spectre
Le type Ténèbres
Le type Vol


Le type Acier

Les attaques de type Acier

Les attaques de type Acier sont portées par un membre très dur et tranchant. Ce membre peut être naturellement recouvert de métal ou bien spécialement entraîné pour être rendu temporairement dur et tranchant (contraction des muscles, aiguisement des griffes).

La physiologie des Pokémon de type Acier

Les Pokémon de type Acier sont des créatures recouvertes d'un exosquelette métallique. Ils vivent et se nourrissent comme les autres Pokémon, mais ajoutent à leur régime alimentaire le sable, les gravillons, les objets métalliques… dont ils ont besoin pour composer leur carapace protectrice, plus ou moins épaisse suivant les espèces.

Les muscles des Pokémon de type Acier fonctionnent comme les élastiques dans certaines poupées vendues au Japon. Ainsi ils n'ont pas besoin de dépenser de l'énergie pour maintenir leur posture, mais ils en dépensent uniquement lorsqu'ils se déplacent. Cela leur permet de ne pas s'épuiser en portant leur propre poids.

Les faiblesses et résistances du type Acier

Les faiblesses
Les attaques de type Combat, spécialement destinées à briser des objets durs (pierres etc.) sont fortement efficaces contre les Pokémon de type Acier.

Les attaques de type Feu causent des dégâts considérables aux Pokémon de type Acier, car le métal est un excellent conducteur de chaleur.

Les Pokémon de type Roche sont sensibles aux attaques de type Sol car le sable et la boue qui sont utilisés pendant ces attaques érodent leur carapace. D'autre part, leurs organes internes entrent en résonance lorsque les Pokémon de type Roche sont secoués à une certaine fréquence déclenchée par des attaques comme Séisme, amplifiant les dégâts internes.

Les résistances
La résistance de la carapace des Pokémon de type Acier les protège contre les attaques de type Acier, Dragon, Glace, Insecte, Normal, Plante, Roche, Ténèbres et Vol.

La composition chimique de cette carapace les protège contre les attaques de type Psy et Spectre (certains métaux bloquent les pouvoirs psychiques et les miroirs repoussent les entités surnaturelles).

Immunité
Les Pokémon de type Acier possèdent une résistance naturelle au Poison, d'une part parce que leur carapace métallique et imperméable ne permet pas au poison de pénétrer leur organisme et d'autre part parce que leur système immunitaire métabolise (détruit) automatiquement toutes les toxines.

Sources

Forum n°1
Forum n°2
Forum n°3
Forum n°4
Forum n°5
Page wikipédia des poupées BJD
Les moiroirs dans l'art du feng shui
Les séismes
Page wikipédia sur le kime

Haut de page
Retour à l'index


Le type Combat

Notez que le n'a pas encore trouvé de validation scientifique expérimentale.

Les attaques de type Combat

La spiritualité sino-japonaise parle d'un concept nommé ou ki ce qui signifie plus ou moins « souffle vital ». De manière sommaire, il s'agit de l'énergie qui circule dans tous les êtres vivants mais aussi dans l'univers. Un peu comme la Force chez les Jedi, dans la série Star Wars.

Dans les arts martiaux, ce qui peut être assimilé aux attaques de types Combat et les différencier des attaques de type Normal, le peut être utilisé pour repousser l'adversaire, lui renvoyer ses attaques (arts martiaux chinois), mais aussi causer des blessures à son adversaire, sentir ses intentions (arts martiaux japonais). C'est le ki japonais qui sert à briser des cibles, planches, pierres, parpaings.

Les attaques de type Combat font appel au durant ce qu'on appelle le Kime, c'est-à-dire, une intense concentration d'énergie au moment de l'attaque et la contraction de certains muscles du corps uniquement.

La physiologie des Pokémon de type Combat

Plus que n'importe quel autre Pokémon, les Pokémon de type Combat s'exercent constamment à faire circuler le dans leur corps. Le est donc plus actif dans un Pokémon Combat que dans n'importe quel autre Pokémon.

Leur entraînement sportif et leurs techniques les rendent plus résistants que les Pokémon de type Normal et leurs sens sont très aiguisés. Par contre, ils ne s'entraînent que dans des combats contre des adversaires au même niveau qu'eux, et ont beaucoup de mal à réagir si leur adversaire est situé en hauteur par rapport à eux.

Les faiblesses et résistances du type Combat

Les faiblesses
Les attaques de type Psy perturbent la circulation du dans le corps des Pokémon de type Combat.

Les Pokémon de type Combat sont également faibles aux attaques de type Vol. En effet, ces attaques sont portées à la verticale, et les Pokémon de type Combat sont complètement désarmés face à ce genre d'attaques. Ils ne peuvent s'en prémunir.

Les résistances
La maîtrise du par les Pokémon de type Combat ainsi que le sang-froid conféré par leur constant entraînement leur permet d'être naturellement résistants à la terreur induite par les attaques de type Ténèbres.

Les Pokémon de type Combat sont également résistants aux attaques de type Insecte et Roche.

Sources

Forum
Page wikipédia sur le qì
Page wikipédia sur le kime

Haut de page
Retour à l'index


Le type Dragon

Les attaques de type Dragon

Attention. L'explication suivante n'explique pas la différence d'efficacité entre les attaques de type Feu et de type Dragon, c'est juste la meilleure explication formulée à ce jour.
Pokémon #148Pokémon #384Pokémon #230
Comment les Dragon crachent-ils du feu de Dragon, différent des attaques de type Feu ? Et bien, tout comme le feu des Pokémon Feu est fait de méthane, celui de type Dragon est fait de dihydrogène. Sa combustion produit beaucoup plus d'énergie, expliquant la différence entre les deux types d'attaques.

Pour obtenir du dihydrogène ils suffit de décomposer de l'eau :

2 (H2O) -> 2 (H2) + O2

Note : les attaques de type Dragon étant peu efficaces contre les Pokémon de type Acier (au contraire des attaques de type Feu), il serait peut-être judicieux de rediscuter ce point sur le forum.

La physiologie des Pokémon de type Dragon

Pokémon #149
Les Pokémon de type Dragon sont des créatures à l'armure, aux griffes et aux crocs acérés. Ils ont le sang froid.

Les faiblesses et résistances du type Dragon

Les faiblesses
Les Pokémon de type Dragon sont des créatures à sang froid. Ils tirent leur chaleur interne de leur environnement, comme les serpents. Le froid les engourdit et les rend incapables de réagir, car ils n'ont aucun mécanismes de défense physiologique contre la perte de chaleur. Ils sont donc sensibles aux attaques de type Glace.

D'autre part, les Dragons sont des créatures à la puissance démesurée. Leur armure résistante par contre n'est d'aucune utilité contre leurs propres armes, à la manière de la peau du Lion de Némée qu'Hercule a pu déchirer à l'aide des griffes dudit lion. Créatures terribles, les Dragon sont leur propre pire ennemi.

Les résistances
Les écailles des Pokémon Dragon repoussent l'eau par effet lotus. Mais comme ce sont des écailles, elles ne protègent pas parfaitement le Pokémon, laissant des interstices par lesquels les attaques de type Sol peuvent les affecter.

Les écailles des Pokémon Dragon conduisent un peu mieux l'électricité que le reste de leur corps, ce qui les protège partiellement des attaques de type Électrique sans les rendre insensibles à l'électricité.

Les écailles des Pokémon Dragon sont ignifugées, elles les protègent contre les attaques de type Feu.

Les Pokémon de type Dragon sont également résistants face aux attaques de type Plante, toujours grâce à leurs écailles.

Sources

Les archives de l'ancien forum
Forum n°1
Forum n°2
Forum n°3
Forum n°4
Forum n°5
Page wikipédia sur les créatures à sang froid
Page wikipédia sur le Lion de Némée
Page wikipédia sur l'effet lotus


Haut de page
Retour à l'index


Le type Eau

Les attaques de type Eau

Pokémon #9Pokémon #580Pokémon #211
Le Pokémon Eau a besoin d'être dans de l'eau pour pouvoir utiliser ses attaques. Il aspire l'eau dans son environnement pour la recracher sous pression, comme le troxote (poisson-archer).

Lorsque le Pokémon est sur la terre ferme, il fait fondre sa graisse à la manière d'un chameau, ce qui lui donne une petite réserve de secours en cas de problème.

C'est à la fois l'eau, un solvant et un liquide, et la pression de cette eau, qui être à l'origine des dommages causés par les attaques de type Eau.

La physiologie des Pokémon de type Eau

Les Pokémon de type Eau possèdent une couche de graisse sous-cutanée qui leur sert d'isolant, mais aussi de réserve afin de pouvoir lancer leurs attaques. Leur peau est également imperméable et épaisse, difficile à couper.

La graisse sous leur peau est un isolant thermique mais aussi électrique, le seul passage possible pour l'électricité à-travers le corps d'un Pokémon Eau est entre sa tête et ses pattes ou nageoires, en passant par ses organes internes. Un peu comme si le Pokémon Eau était un câble électrique entouré d'une gaine isolante.

Les faiblesses et résistances du type Eau

Les faiblesses
À cause de la couche de graisse sous-cutanée, les Pokémon Eau sont très sensibles aux attaques de type Électrique, qui passent obligatoirement par leurs organes internes.

Les Pokémon de type Eau sont également sensibles aux attaques de type Plante.

Les résistances
La couche de graisse et l'épaisseur de la peau des Pokémon de type Eau les protège des attaques Feu et Glace en servant d'isolant (cf. capacité spéciale Isograisse). L'épaisseur de la couche graisseuse diminue l'impact des attaques de type Acier sur les organes internes et les muscles. Leur peau imperméable et épaisse les protège des attaques de type Eau.

Sources

Forum n°1
Forum n°2
Page wikipédia du troxote
Page wikipédia sur le chameau

Haut de page
Retour à l'index


Le type Électrique

Les attaques de type Électrique

Pokémon #603Pokémon #25Pokémon #309
Les décharges électriques sont émises par les Pokémon de la même manière que par nos anguilles électriques : à l'aide d'organes spéciaux générateurs d'électricité. Ces organes sont formés de cellules musculaires qui ne peuvent pas se contracter. Empilées les unes sur les autres, leurs potentiels électriques s'additionnent comme dans une pile, créant des décharges presque toujours mortelles.

Beaucoup de Pokémon sont capables d'apprendre, avec un peu d'aide extérieure, à détourner de leur fonction première certains de leurs muscles pour lancer des décharges.

Notons également que Flash, l'attaque produisant de la lumière, est de type Électrique. Le faux type « Lumière », inventé par les fans, ne peut donc pas exister puisqu'il s'agit en réalité du type Électrique.

La physiologie des Pokémon de type Électrique

Les Pokémon de type Électrique possèdent des organes générateur d'électricité, comme les anguilles électriques, mais ils possèdent également, dans certaines de leurs cellules, des paillettes de fer, à l'instar de certains microorganismes.

Les faiblesses et résistances du type Électrique

Les faiblesses
Les Pokémon de type Électrique ont besoin que le trop-plein d'électricité puisse s'écouler hors de leur corps. Voyez Raichu par exemple, qui utilise sa queue comme prise de terre lorsqu'il est en surcharge. S'ils sont placés dans un lieu isolant, les Pokémon Électrique souffrent de surcharge.


Les résistances
Les Pokémon de type Électrique, lorsqu'ils sont attaqués, génèrent instinctivement un champ magnétique induit en faisant circuler leur électricité dans certains de leurs organes dont les cellules comportent des paillettes de fer. Ce champ magnétique va avoir pour effet de repousser les attaques de type Acier ou Électrique, et de désorienter les Pokémon de type Vol (qui se basent sur les lignes du champ magnétique terrestre pour s'orienter). En conséquence de quoi, ces trois types d'attaque ne toucheront le Pokémon Électrique que faiblement.

Sources

Page wikipédia de l'organe électrique
Page wikipédia sur les bactéries magnétotactiques
Forum n°1
Forum n°2

Haut de page
Retour à l'index

Le type Fée

Les attaques de type Fée

Les attaques de type Fée sont considérées comme étant les plus fortes en stratégie.

Les faiblesses et résistances du type Fée

Les faiblesses
Les attaques de type Poison et Acier, sont fortement efficaces contre les Pokémon de type Fée.

Les résistances
La résistance des Pokémon de type Fée les protège contre les attaques de type Combat, Ténèbres et Insecte.

Immunité
Les Pokémon de type Fée possèdent une immunité face aux Pokémon de type Dragon.

Haut de page
Retour à l'index

Le type Feu

Les attaques de type Feu

Afin de produire une attaque de type Feu, le Pokémon doit générer et stocker une substance inflammable (méthane, alcool, huile, venin…). Cette substance peut être soit secrétée par des glandes spéciales – cas de l'alcool, de l'huile, du venin – soit produite naturellement et stockée dans une proche spéciale – cas du méthane, co-produit de la digestion de plante en présence de certaines bactéries dans le tube digestif.

Les Pokémon qui ne sont pas de type Feu doivent être entraînés à stocker cette substance inflammable, ou à l'enflammer s'ils la produisent déjà. Leur maîtrise de la puissance de l'attaque sera moins bonne que pour les Pokémon de type Feu, c'est pour cela qu'ils n'apprennent que des attaques comme Lance-flamme ou Déflagration. Ils ne peuvent pas apprendre à moduler leur puissance.

La physiologie des Pokémon de type Feu

Les Pokémon de type Feu possèdent naturellement une poche leur permettant de stocker la substance inflammable qui leur servira à utiliser leurs attaques de type Feu. Il s'agit la plupart du temps de méthane, conservé sous pression dans un organe entouré d'une structure osseuse, cartilagineuse et musculaire, qui possède une valve de sécurité faisant brûler constamment le trop-plein de gaz. Les Pokémon de ce type ont constamment une flamme allumée sur leur corps (Dracaufeu, Simiabraz). Ils sont également à sang-froid, c'est-à-dire que leur corps ne produit pas naturellement la chaleur dont ils ont besoin – leur flamme est là constamment pour les garder bien au chaud. Si la flamme s'éteint, ils meurent d'hypothermie.

Les Pokémon de type Feu qui ne dégagent pas constamment leur trop-plein de gaz sous forme d'une flamme constamment allumée, sont à sang chaud. Ils crachent du feu en allumant un liquide inflammable, alcool ou huile, sécrété par leurs bactéries symbiotiques dans une sorte d'estomac secondaire. D'autres ont des glandes remplissant de rôle.

Les Pokémon de type Feu supportent de fortes chaleurs ; c'est pourquoi ils occupent des niches écologiques proches des volcans, où peu d'autres formes de vie peuvent survivre. Ils protègent la cohérence de leurs cellules par des lipides plus stables dans leurs parois cellulaires.

Les faiblesses et résistances du type Feu

Les faiblesses
Les Pokémon Feu ont besoin d'un apport en oxygène très important. Tout ce qui recouvre leur peau et les empêche de respirer par leurs stomates (eau, boue, rochers) leur cause un stress intense (asphyxie). À cause de cela, les Pokémon Feu sont très sensibles aux attaques Eau, Sol et Roche.

Les résistances
Sous l'effet du stress, au moment de recevoir une attaque, les Pokémon de type Feu se protègent derrière un mur de chaleur. Ce mur de chaleur va diminuer les dégâts occasionnés par les attaques de type Acier et Glace en faisant hésiter leur adversaire, et les attaques Insecte et Plante en désactivant leurs agents chimiques. Les Pokémon de type Feu possédant la capacité Corps Ardent créent un mur de chaleur tellement puissant qu'il peut brûler le Pokémon attaquant.

Naturellement armés pour supporter les fortes chaleurs, les Pokémon de type Feu sont résistants face aux attaques de type Feu.

Sources

Les archives de la Pokéscience
Forum n°1
Forum n°2
Page wikipédia sur les stomates
La respiration cutanée sur le site de l'Académie de Versailles
Page wikipédia des organismes thermophiles

Haut de page
Retour à l'index


Le type Glace

Les attaques de type Glace

Les Pokémon de type Glace lancent leurs attaques un peu à la manière des Pokémon de type Eau, à la différence près que l'eau qu'ils crachent est en état de surfusion et qu'elle gèle une fois qu'elle a quitté leur corps.

La physiologie des Pokémon de type Glace

Pokémon #471Pokémon #473Pokémon #615
Les attaques de type glace sont l'un des plus grands mystères du monde Pokémon. Elles requièrent en effet une température inférieure à celle de l'eau liquide, une température qui à priori ne devrait pas être possible chez un être vivant. Et pourtant, c'est oublier que chez nous, certaines cryobactéries peuvent survivre à des températures de – 50°C. De la même façon, les Pokémon de type glace possèdent des mécanismes de survie leur permettant de rester actifs et bien vivants à des températures extrêmes. Comme pour ces bactéries, certains Pokémon ont une composition chimique cellulaire particulière qui leur permet de ne pas geler. D'autres ont une couche de graisse ou de poils qui les isolent du froid. Tous ont la capacité de cracher de la glace.

Les organes servant à absorber et évacuer la chaleur pour geler l'eau sont entourés de graisse isolante. Les Pokémon Glace ont également de l'antigel dans le sang.

Les faiblesses et résistances du type Glace

Les faiblesses
Les Pokémon de type Glace sont armés pour faire face aux grands froids et limitent leur évacuation de chaleur, les rendant très vulnérables aux attaques de type Feu.

Les Pokémon de type Glace sont également sensibles aux attaques de type Acier, Combat et Roche.

Les résistances
Vivant habituellement dans des lieux froids, les Pokémon de type Glace sont armés pour y faire face, et sont résistants face aux attaques de type Glace.

Sources

Forum n°1
Forum n°2
Forum n°3
Les cryobactéries
Fonctionnement du réfrigérateur domestique sur wikipédia
Page wikipédia des poissons-antarctiques

Haut de page
Retour à l'index


Le type Insecte

Les attaques de type Insecte

Les attaques de type Insecte font appel, entre autres, à des enzymes particulières destinées à digérer les végétaux. Leurs dards sont barbus, leurs mandibules sont larges et tranchantes, et il ne faut surtout pas gratter leurs piqûres sous peine d'empirer l'effet de leur venin, comme pour les piqûres de moustiques.

La physiologie des Pokémon de type Insecte

Les Pokémon de type Insectes sont protégés par une carapace chitineuse. Les muscles des Pokémon de type Insecte fonctionnent comme les élastiques dans certaines poupées vendues au Japon. Ainsi ils n'ont pas besoin de dépenser de l'énergie pour maintenir leur posture, mais ils en dépensent uniquement lorsqu'ils se déplacent. Cela leur permet de ne pas s'épuiser en portant leur propre poids. Néanmoins, leur structure est différente de celles des Pokémon de type Acier ou Roche, plus souple. Leurs pattes fonctionnent comme des amortisseurs, par exemple.

Les faiblesses et résistances du type Insecte

Les faiblesses
La carapace des Pokémon de type Insecte présente des failles, aux articulations, qui sont très faciles à atteindre avec des attaques de type Vol, au mouvement vertical.

La carapace des Pokémon de type Insecte est facilement inflammable, ce qui les rend vulnérables aux attaques de type Feu.

Ils sont également très sensibles aux attaques de type Roche.

Les résistances
La carapace chitineuse des Pokémon de type Insecte absorbe les coups portés par les attaques de type Combat. Sa surface est résistante aux acides sécrétés par les attaques de type Plante et elle est couverte de poils protégeant le Pokémon Insecte des attaques de type Sol. D'autre part, la structure particulière de la musculature des Pokémon de type Insecte leur permet d'absorber les mouvements du sol durant les tremblements de terre, contrairement aux deux autres types à carapace, Acier et Roche, dont la structure musculaire est trop raide pour cela.

Sources

Forum
Page wikipédia des poupées BJD

Haut de page
Retour à l'index


Le type Normal

Les attaques de type Normal

Les attaques de type Normal font appel aux capacités physiques naturelles des Pokémon, sans besoin d'aucun entraînement particulier.

La physiologie des Pokémon de type Normal

L'une des principales distinctions entre les animaux et les Pokémon de type Normal est leur capacité à utiliser des attaques de différents types. Une autre, est leur capacité à se reproduire avec, et uniquement avec, d'autres Pokémon.

Les Pokémon de type Normal ne sont ni particulièrement résistants ni particulièrement faibles. Ils ne sont spécialisés en rien. Généralistes, ils peuvent faire face à toutes sortes de situations à condition qu'elles ne soient pas trop critiques.

Les faiblesses et résistances du type Normal

Les faiblesses
Les Pokémon de type Normal n'ont pas de physiologie particulièrement spéciale. Le seul moyen de leur faire beaucoup de dégâts est de faire appel à l'entraînement spécifique nécessaire pour utiliser des attaques de type Combat.

Les immunités
Les attaques de type Spectre faisant appel au surnaturel, elles ne peuvent pas atteindre les Pokémon de type Normal, qui n'ont aucun lien avec le surnaturel.

Hypothèse de EroRisuSama et Yuu

Les Pokémon de type Normal, en dehors des oiseaux, ressemblent majoritairement a des mammifères et leur capacités semblent se confondre avec certains comportements animaliers.
La différence fondamentale entre un animal et un Pokémon c'est son caractère ovipare. Les Pokémon pondent des śufs uniques qu'ils abandonnent après, sans élever leur progéniture.
Cela donne quand même un net désavantage aux ovipares qui pondent un certain nombre d’śufs (qui est inversement proportionnel à l'attention qui leur est portée), et aux mammifères qui eux aussi surveillent leur progéniture. Les Pokémon développés sont peut-être plus puissant que les animaux mais ils sont particulièrement vulnérables avant et après l’éclosion.
Dans le monde animal, seuls 2 individus d'espèces très proches peuvent se reproduire entre eux et dans ce cas donneront des individus stériles (Cheval + Ane = mule, etc... ) or les types Normal peuvent se reproduire avec d'autres Pokémon tant qu'ils sont dans le même groupe d'oeuf et ils donneront des Pokémon tout à fait viables, le meilleur exemple étant Métamorph.
Les Pokémon sont donc des êtres différents des animaux, et la spécificité du type Normal s'explique alors autrement que dans ses similitudes avec le monde animal.

Hypothèse de Proflugia et Yuu

Les Pokémon de type Normal sont des Pokémon (et non des animaux) dans la mesure où ils sont capable d'utiliser des attaques et où ils se plient au fonctionnement des attaques : n'en apprendre que quatre, et par CT/CS.
Tous les Pokémon descendent de Mew, qui est de type Psy ; donc tous les Pokémon sont de type Psy à l'origine. On peut imaginer que les Pokémon de type Normal ont perdu leurs pouvoirs psychiques suite à une catastrophe naturelle de très grande ampleur à cause de laquelle ils étaient obligés de sacrifier leurs pouvoirs pour survivre. Ce qui ne signifie pas qu'ils n'en ont plus mais qu'ils ont été très atténués par l'usage excessif de ceux-ci lors de la catastrophe.
Il est également possible que leur milieux de vie étaient suffisamment paisibles pour qu'ils puissent négliger leurs pouvoirs psychiques, jusqu'à les oublier. Quand aux Pokémons qui soient encore de type Psy, ils ont soit été épargnés parce que leurs pouvoirs étaient suffisamment développés pour qu'ils puissent se faire un "abri", soit redécouvert leurs pouvoirs au cours du temps. Voyant que leurs pouvoirs psychiques avaient disparus, les Pokémon Normal ont amélioré leur corps directement en utilisant leurs propriétés physiques.
Ainsi, un Pokémon Normal est un Pokémon qui a perdu son type originel car il n'en a plus besoin.

Hypothèse de Wreyzax et EroRisuSama

Le type Normal se trouve être le type de base des Pokémon. Cela entre en contradiction avec Mew, "l'origine de tout", mais coïncide avec Arceus, le créateur de tout. Mew lui aussi est par conséquent de type Normal à la base, puis les Mew que l'on connait ont adoptés le type Psy.
Deux explications : ou il a finalement adopté le type Psy pour aider à établir la paix, ou il a adopté ce type pour réussir à contrer son clone Mewtwo, lui aussi de type Psy.
Quant aux Pokémon qui sont restés de type Normal, l'ajout d'une mutation de type ne présentait pas pour eux d'avantage flagrant tant au niveau de la reproduction qu'au niveau de la survie.
Tous les Pokémon, à l'exception de ceux qui ont gardé le type Normal, sont donc à la base des types Normal qui auraient commencé à muter pour, dans l'avenir, devenir une nouvelle espèce de Pokémon de type évolué pur.

Sources

Forum

Haut de page
Retour à l'index


Le type Plante

Les attaques de type Plante

Les plantes utilisent, dans leurs attaques, entre autres, certains acides permettant d'attaquer la roche.

La physiologie des Pokémon de type Plante

Pokémon #542Pokémon #470
Comme tous les Pokémon, les Pokémon Plante ressemblent à des animaux. Or, ils partagent également des caractéristiques avec les végétaux. Ce mystère bien épais se comprend facilement quand on étudie les lichens ou tout simplement un autre Pokémon, Parasect. En effet tout comme les lichens ou Parasect, les Pokémon Plante sont des organismes qui possèdent plusieurs ADNs différents, car ce sont des organismes-symbiotes. Des cellules appartenant à différents règnes se sont associées afin de former des organismes nouveaux. La différence d'avec Parasect, c'est que chez les Pokémon Plante, c'est la partie animale qui pense et pilote la partie végétale.

Nous pouvons effectuer la comparaison avec du tissu, où les fils de chaîne et les fils d'âme s'entrecroisent. De la même façon les cellules animales et végétales du Pokémon Plante vivent en symbiose, chaque type de cellule ayant la prédominance pour une fonction bien précise.

Sur un Pokémon Plante nous distinguons deux parties différentes : la partie plante, qui s'occupe de gérer les pouvoirs de type Plante ainsi que la photosynthèse et du stockage d'énergie, et la partie animale, à laquelle revient la réflexion et la locomotion. Dans chacune des deux parties, le nombre de cellules animales et végétales est identique ; c'est leur activité qui est plus ou moins importante.

Ainsi pour des Pokémon comme Florizarre, la partie animale et la partie végétale sont bien distinctes : une fleur sur le dos d'un crapaud. Mais pour d'autres Pokémon comme Empiflor, la partie végétale est la seule qui soit visible, la partie animale étant réservées aux fonctions internes de raisonnement et, dans une moindre mesure, de locomotion.

Pokémon #3Pokémon #71

En ce qui concerne les capacités de reproduction, les cellules reproductrices d'un Pokémon Plante se présentent non pas sous la forme de cellules isolées mais de paquets de cellules, chacune contenant l'ADN d'un autre réseau cellulaire symbiotique. Lors de la fécondation, les cellules similaires se complèteront.

Afin d'assurer une descendance de type Plante même si l'un des deux partenaires n'est pas de type Plante, les sacs de cellules reproductrices incluent parfois des germes de la partie plante, qui poussera normalement sur son symbiote animal – à condition que la fécondation des cellules animales ait lieu.

Les faiblesses et résistances du type Plante

Les faiblesses
Les Pokémon de type Plante émettent des essences inflammables, comme les plantes aromatiques. Ils craignent donc les attaques de type Feu.

La physiologie des Pokémon de type Plante les rend sensibles aux attaques de type Glace car le froid ralentit la circulation de la sève dans la partie « plante » du symbiote, ce qui cause des dommages aux tissus.

Les enzymes digestives, acides et toxines émises lors des attaques de type Insecte et Poison sont particulièrement efficaces contre les cellules végétales des Pokémon de type Plante.

Les Pokémon de type Plante sont sans défense face aux attaques verticales utilisées par les Pokémon de type Vol.

Les résistances
Les Pokémon de type Plante sont recouverts d'une couche de cire hydrophobe, ce qui les protège des attaques de type Eau. C'est ce qu'on appelle l'effet lotus. Cet effet lotus les protège également des attaques de type Sol.

Les Pokémon de type Plante sont également résistants aux attaques Électrique et Plante.

Sources

Les archives de l'ancien forum
Forum n°1
Forum n°2
Page wikipédia de l'effet lotus
Page wikipédia sur le rôle de la racine

Haut de page
Retour à l'index


Le type Poison

Les attaques de type Poison

Les attaques de type Poison se font par l'émission de substances toxiques de diverses natures : acides, toxines, venins, etc. Ces substances ont la particularité d'être épaisses et très collantes.

La physiologie des Pokémon de type Poison

Beaucoup de Pokémon de type Poison arborent des couleurs violacées, qui servent de signal dissuasif pour leurs adversaires ou prédateurs : « attention, je suis empoisonné, approchez-vous à vos risques et périls ! ».

Les faiblesses et résistances du type Poison

Les faiblesses
Les Pokémon de type Poison sont sensibles aux attaques de type Psy et Sol.

Les résistances
Les Pokémon de type Poison sont naturellement protégés, par leurs enzymes et anticorps, contre les venins et acides les plus courants, qu'ils soient de type Poison, Insecte ou Plante.

Les Pokémon de type Poison sont résistants aux attaques de type Combat.

Sources

Forum
Page wikipédia du mimétisme mullérien

Haut de page
Retour à l'index


Le type Psy

Attention. L'explication suivante ne pourra jamais se baser sur des données scientifiques.

Les attaques de type Psy

Les attaques de type Psy sont de la psychokinèse, c'est-à-dire, la faculté d'agir directement sur la matière, par l'esprit. Elle fait appel au « psi ». L'effet secondaire des attaques de type Psy est l'émission d'ondes électromagnétiques dans le domaine du visible ; les attaques Psy apparaissent donc aux yeux humains comme des rayons colorés.

Toute tentative de prouver l'existence du psi par des moyens scientifiques a jusqu'à présent échoué.

La physiologie des Pokémon de type Psy

Les Pokémon de type Psy se caractérisent par une structure cérébrale particulière permettant, entre autres, la télépathie. Cette communication s'effectue à un niveau inférieur à la formation des mots du langage. Ainsi ils « parlent » » et comprennent toutes les langues, puisqu'ils communiquent sans avoir besoin du langage. Par contre, si l'être avec lequel ils entrent en communication possède un langage, ce dernier entendra le Pokémon Psy parler dans sa langue natale.

Notons que les « pouvoirs télépathiques » de Lucario fonctionnent non pas au niveau du centre du langage, mais à un niveau empathique (grâce au « pouvoir de l'aura ») tellement profond que les êtres doués de langage ont l'illusion de l'entendre parler. Mais ce n'est qu'une illusion que le cerveau crée pour se duper lui-même car un être doué de langage a besoin de ce langage pour communiquer.

Les faiblesses et résistances du type Psy

Les faiblesses
Pokémon #356
Les Pokémon Psy sont faibles face aux attaques de type Spectre. Le mauvais qu'ils dégagent perturbe le Pokémon Psy, qui n'est pas du tout armé pour pouvoir y faire face, et y est très sensible.

Pokémon #10Pokémon #596
Les Pokémon Psy sont faibles face aux attaques de type Insecte : les phobies au sujet des insectes et autres bêtes rampantes, comme les araignées, sont légion. Même si les humains ne sont pas tous phobiques des insectes, peu nombreux sont ceux qui apprécient avoir une araignée qui se balade sur sa tête, ou une invasion de chenilles dans la maison. Pour comprendre, imaginez ce que vous ressentiriez si vous trouviez une trentaine de chats dans votre salon. Maintenant, imaginez ne serait-ce que cinq ou six chenilles, gros asticots bien juteux, ou araignées pleines de poils, sur votre table du salon. Vous sentez la différence ? Et bien, c'est pareil pour les Pokémon de type Psy.

Il est également intéressant de constater que dans le cadre de la première et deuxième génération du jeu Pokémon, le type Psy était celui qui avait le moins de faiblesses alors que le type Insecte était le plus désavantagé (dans la première génération seul le Spectre était efficace contre le Psy, et tous les Spectres avaient un double-type Poison, donc, étaient faibles face au Psy ; la deuxième génération a changé ce mécanisme).

Pokémon #262
Les Pokémon Psy sont faibles face aux attaques de type Ténèbres : l'agressivité et la fourberie qui se dégagent des attaques de type Ténèbres impressionne fortement les Pokémon de type Psy qui perdent leurs moyens de défense face à ces attaques.

Les résistances
Manipulant le psi, les Pokémon de type Psy sont naturellement armés pour faire face aux attaques de type Psy et s'en protéger.

Les Pokémon de type Psy sont également résistants face aux attaques de type Combat.

Sources

Les archives de l'ancien forum
Forum n°1
Forum n°2
Forum n°3
Forum n°4
Forum n°5
Page wikipédia sur l'empathie
Page wikipédia sur le psi
Page wikipédia sur la phobie
Page wikipédia sur la psychokinese

Haut de page
Retour à l'index


Le type Roche

Les attaques de type Roche

La physiologie des Pokémon de type Roche

Les Pokémon de type Roche sont des créatures recouvertes d'un exosquelette rocheux fait de silicates et de calcite, principalement. Ils vivent et se nourrissent comme les autres Pokémon, mais ajoutent à leur régime alimentaire le sable, les gravillons… dont ils ont besoin pour composer leur carapace protectrice.

Les muscles des Pokémon de type Roche fonctionnent comme les élastiques dans certaines poupées vendues au Japon. Ainsi ils n'ont pas besoin de dépenser de l'énergie pour maintenir leur posture, mais ils en dépensent uniquement lorsqu'ils se déplacent. Cela leur permet de ne pas s'épuiser en portant leur propre poids.

Les faiblesses et résistances du type Roche

Les faiblesses
Les attaques de type Acier utilisent des appendices dont la dureté est supérieure à celle de la carapace des Pokémon de type Roche ; les Pokémon de type Roche sont donc fragiles face à ce genre d'attaques.

Les attaques de type Combat utilisent le , ce qui les rend plus aptes à briser la carapace rocheuse des Pokémon de type Roche.

L'eau est un excellent solvant pour des minéraux comme la calcite, ce qui rend les attaques de type Eau très efficaces contre les Pokémon de type Roche.

Les Pokémon de type Roche sont également sensibles aux attaques de type Plante car les plantes émettent des substances spécialement destinées à dissoudre les minéraux pour pouvoir les absorber.

Les Pokémon de type Roche sont sensibles aux attaques de type Sol car le sable et la boue qui sont utilisés pendant ces attaques érodent leur carapace. D'autre part, leurs organes internes entrent en résonance lorsque les Pokémon de type Roche sont secoués à une certaine fréquence déclenchée par des attaques comme Séisme, amplifiant les dégâts internes.

Les résistances
La carapace rocheuse des Pokémon de type Roche, ainsi que la structure particulière de leurs muscles, les protège contre les chocs causés par les attaques de type Normal et Vol.

La carapace des Pokémon de type Roche n'est pas totalement hermétique, mais elle l'est plus que la peau organique, ce qui les protège contre les attaques de type Poison.

Les Pokémon de type Roche sont bien isolés contre la chaleur par leur carapace rocheuse, ce qui les rend résistants aux attaques de type Feu.

Sources

Forum n°1
Forum n°2
Page wikipédia des silicates
Page wikipédia de la calcite
Page wikipédia des poupées BJD
Page wikipédia sur le rôle de la racine

Haut de page
Retour à l'index


Le type Sol

Les attaques de type Sol

La physiologie des Pokémon de type Sol

Les faiblesses et résistances du type Sol

Les faiblesses
Les Pokémon de type Sol sont sensibles aux attaques de type Eau, Glace et Plante.

Les résistances
Les Pokémon de type Sol sont résistants aux attaques de type Poison et Roche.

Les immunités
Lorsqu'une attaque de type Électrique touche un Pokémon dont l'un des types au moins est Sol, le Pokémon ne subit aucun dommage. Pourtant, l'attaque a bien lieu, et le Pokémon adverse est déchargé de l'électricité qu'il utilise afin d'attaquer. Cela signifie donc que le Pokémon de type Sol reçoit l'attaque, l'électricité s'est bien écoulée, mais que cette dernière n'a pas eu d'effets. Les organes internes du Pokémon Sol n'ont pas été touchés. Pour comprendre comment ça marche, il faut savoir que l'électricité circule toujours par le chemin le plus facile.

En effet, les Pokémon de type Sol sont protégés des attaques Électrik par une peau très conductrice, qui dirige les attaques électriques vers la terre de manière préférentielle par rapport au reste du corps. De plus, une couche isolante sous cette couche conductrice assure la protection électrique des organes internes, et les nerfs sont eux aussi protégés sous cette couche isolante. L'effet Joule causé par le passage de l'électricité est annulé par la grande conductivité de la peau externe, elle-même causée par des substances chimiques ioniques propres aux Pokémon de ce type.

Sources

Forum n°1
Forum n°2

Haut de page
Retour à l'index


Le type Spectre

Attention. L'explication suivante ne se base sur aucune donnée scientifiques mais plutôt sur des traditions et des superstitions.

Les attaques de type Spectre

Les attaques de type Spectre sont des entités surnaturelles qui ne peuvent pas agir sur la chair. Elles sont souvent accompagnées d'une sensation de froid et peuvent traverser les solides. Elles atteignent les organes spécialisés des Pokémon, mais restent inefficaces contre les humains, ou les Pokémon de type Normal. Elles touchent néanmoins les Pokémon de type Combat, rendus sensibles par leurs sens exacerbés par l'entraînement.

La physiologie des Pokémon de type Spectre

Pokémon #94Pokémon #292Pokémon #607Pokémon #478
Qu'est-ce qu'un Pokémon Spectre ?
Les spectres sont une forme de Pokémon ; ce ne sont pas des Pokémon ou des humains morts, juste des Pokémon avec des pouvoirs particuliers. Les spectres ne sont pas des fantômes. En effet même si la première famille à avoir été découverte, celle de Fantominus, rappelle la forme des fantômes, ils conservent leur capacité à grandir, évoluer, se reproduire, qui sont des caractéristiques du vivant. Ils sont charognards, c'est pourquoi on les trouve près des cimetières.

Redisons-le encore une fois, les Pokémon de type Spectre ne sont pas des fantômes (morts), quoi qu'en dise l'entrée Pokédex de Tutafeh.

Pourquoi les Pokémon Spectre pèsent quelque chose ?
La masse des Pokémon Spectre vient de l'objet qu'ils doivent nécessairement habiter : c'est le cas de Branette ou de Ténéfix. Celle de Fantominus est très petite car il est fait de gaz (très certainement du méthane, qui se dégage des corps en putréfaction), et les gaz ne sont pas très denses (cela veut dire qu'ils vont occuper beaucoup de place tout en ne pesant presque rien). Cela n'explique néanmoins pas la masse d'Ectoplasma.

La raison pour laquelle les Pokémon de type Spectre doivent se lier à un objet n'est pas toujours très claire.

Les pouvoirs des Spectres
Intangible
Certains spectres apparaissent et disparaissent à volonté et ils traversent les espaces solides. Cette capacité est toujours à l'étude.

Possession et illusion
Les spectres, nous l'avons vu à plusieurs reprises dans le jeu, l'anime et le manga, peuvent posséder des êtres humains, et leurs pouvoirs sont tels que même les exorcistes n'échappent pas à leur emprise. Le mécanisme est différent de la possession par les Pokémon Psy. Là où un Pokémon Psy manipule l'esprit de la cible pour lui faire exécuter ses quatre volontés, le Pokémon Spectre place le sujet dans une sorte de transe hypnotique.

Ils sont également capables de projeter des illusions ; le mécanisme est purement visuel. Il se fait en faisant entrer en résonance les globes oculaires à l'aide d'infrasons. Ces infrasons sont également à l'origine d'un sentiment de malaise qui accompagne les Pokémont de type Spectre.

Comment atteindre un Pokémon Spectre
Les Pokémon de type Spectre sont intangibles. Néanmoins dans de nombreuses cultures, certains accessoires peuvent servir, avec plus ou moins d'efficacité, à les repousser lors de rituels de purification. C'est le cas des miroirs, du feu, de certaines plantes ou insectes, de certains minéraux (notamment le sel), de l'eau, des encens, du vin, des plumes, des sons imitant le tonnerre, de la terre… Notez que les insectes et les substances nocives (vin) ne sont que très peu recommandés par rapport aux autres éléments.

Les faiblesses et résistances du type Spectre

Les faiblesses
Pokémon #94Pokémon #197
Les Pokémon Spectres sont hypersensibles aux attaques de type Ténèbres, à cause de l'agressivité qui s'en dégage et qui est décuplée face au malaise qui accompagne la présence d'un Pokémon de type Spectre.

Pokémon #94Pokémon #354
Les Pokémon de type Spectre se causent des dégâts très importants entre eux, car ils sont, par leur nature, très sensibles énergies surnaturelles qu'ils émettent eux-mêmes.

Les résistances
Même si insectes et substances nocives peuvent être utilisées lors de rituels pour se prémunir contre les Spectres, ils ne sont que peu recommandés car ils n'ont que peu d'effet. En effet les types Insecte et Poison sont néfastes en terme de rituels, et ne peuvent donc pas efficacement repousser une autre entité néfaste (Spectre).

Les immunités
Pokémon #94Pokémon #19Pokémon #68
Les Pokémon de type Spectre sont partiellement intangibles. Les attaques qui ne font pas appel à un élément pouvant servir à les repousser, soit les attaques de type Normal ou Combat, sont inefficaces contre eux.

Hypothèse de Flobio21

Le type Spectre est insensible aux coups des Pokémons de type Normal, et inversement. Cela s'explique par le fait que les fantômes appartiennent à un monde différent à celui des vivants (des personnes "Normales"), et que par conséquent les humains et les fantômes ne peuvent pas avoir de contact ni tactile ni visuel (hormis si les fantômes font bouger des objets, seul moyen qu'ils ont de se faire remarquer des mortels).
Quant à sa faiblesse contre le type Ténèbres, c'est tout simplement parce que les Pokémons Spectres ont plus de facilités à manifester leur pouvoir dans les milieux obscurs : le noir est en quelque sorte leur élément, leur source d'énergie. Or les Pokémons Ténèbres, qui vivent dans l'obscurité depuis toujours, sont spécialistes dans le domaine des attaques liées aux ombres, et connaissent donc celles-ci par coeur, ce qui implique qu'ils savent aussi les déjouer.
En ce qui concerne les Pokémons Psy, leur pouvoir est lié à leur gigantesque concentration mentale avec laquelle ils peuvent déplaçer des objets, provoquer des maux internes à l'adversaire ou encore perturber l'espace-temps ou la gravitation. Or les Spectres ne vivent que pour hanter les vivants, les déconcentrer, perturber leurs pensées, souvent par des procédés liés à la peur. Ainsi, les Pokémons Psy déconcentrés, il ne leur reste plus rien, et ils se font battre. Il arrive tout de même parfois, dans des circonstances exceptionnelles, que ce soit le Pokémon Psy qui arrive à raisonner le revenant.

Sources

Les archives de l'ancien forum
Forum n°1
Forum n°2
Forum n°3
Forum n°4
Forum n°5
Forum n°6
Forum n°7
Tyriak, communication personnelle
Page wikipédia sur le
Page wikipédia sur les fantômes
Rituels de purification
Magie chinoise et rituel de purification du Feng Shui
Débuter en magie blanche
Chamanisme
Sacrés mushis ! Des rituels consacrés aux insectes

Haut de page
Retour à l'index


Le type Ténèbres

Attention. L'explication suivante ne pourra jamais s'appuyer sur des données scientifiques.

Les attaques de type Ténèbres

Les attaques de type Ténèbres sont fortement marquées par l'agressivité, la ruse et la fourberie qui s'en dégagent.

La physiologie des Pokémon de type Ténèbres

Les Pokémon de type Ténèbres sont naturellement agressifs et fourbes. C'est pour cela que c'est un type facilement gagné par les Pokémon lorsqu'ils évoluent en une forme plus grosse, plus agressive et prédatrice (Colhomard, Pifeuil, Cacturne).

Les faiblesses et résistances du type Ténèbres

Les faiblesses
Les Pokémon de type Ténèbres sont sensibles aux attaques de type Combat, qui leur renvoient leur agressivité.

L'agressivité des Pokémon de type Ténèbres aggrave les blessures causées par les Pokémon de type Insecte, un peu comme on aggrave une piqûre de moustique en la grattant.

Les résistances
Les Pokémon de type Ténèbres sont résistants face aux attaques de type Spectre et Ténèbres car leur agressivité et leurs sens aiguisés les prémunissent des coups bas et autres fourberies des attaques Ténèbres, et leur vitalité agressive diminuent les dégâts reçus par les attaques des Spectres, liées à la mort.

Les immunités
L'agressivité des Pokémon de type Ténèbres les prémunit contre les attaques de type Psy.

Sources

Forum n°1
Forum n°2

Haut de page
Retour à l'index


Le type Vol

Les attaques de type Vol

Les attaques de type Vol ont la particularité d'être portées très souvent à la verticale. Certains types de Pokémon ne sont pas armés pour faire face à des attaques verticales (en piqué, par exemple) et y sont plus vulnérables.

La physiologie des Pokémon de type Vol

Tous les Pokémon de type Vol ne volent pas. Et tous les Pokémon qui volent ne sont pas de type Vol. Néanmoins il est deux caractéristique communes à tous les Pokémon de type Vol : un organe sensoriel capable de détecter le champ magnétique, et un effet équivalent à la capacité spéciale Lévitation.

L'organe sensoriel des Pokémon de type Vol les renseigne en permanence sur le magnétisme ambiant dont ils peuvent visualiser les lignes de champ. Le fonctionnement de ce sens supplémentaire se base sur l'utilisation de magnétite (un minéral) par certaines cellules pour détecter le champ magnétique, mais aussi certains composés chimiques encore difficilement étudiables.

Les Pokémon de type Vol sont constamment en train de réfléchir les gravitons comme un miroir reflète les photos, ce qui les fait Léviter en permanence. Ils utilisent leurs pattes, mises au contact du sol, pour sauter et marcher, et leurs ailes pour s'élever en altitude et voler. Mais ni leurs pattes ni leurs ailes n'ont besoin de supporter leur poids. Pattes et ailes doivent déployer uniquement l'énergie nécessaire au déplacement, pas l'énergie nécessaire à porter leur corps. Un peu comme s'ils étaient en apesanteur.

Les faiblesses et résistances du type Vol

Les faiblesses
Les attaques de type Électrique génèrent un champ magnétique qui perturbe les Pokémon de type Vol et leur cause des dégâts supplémentaires. Il en est de même pour les minéraux magnétiques contenus dans les rochers lancés durant les attaques de type Roche.

Les Pokémon de type Vol sont aussi très sensibles aux attaques de type Glace.

Note sur la faiblesse au type Électrique
Beaucoup de personnes prétendent qu'il est impossible, dans la réalité, de toucher un Pokémon Vol avec une attaque de type Électrique. Ces gens se basent, pour leur démonstration, sur un fait très simple : lorsqu'un avion ou une voiture se fait frapper par la foudre, les occupants ne sont pas électrocutés. Ils en concluent que l'avion est isolé parce qu'il ne touche pas le sol, et que la voiture l'est grâce à ses pneus. C'est faux.

Si la foudre tombe sur l'avion ou sur la voiture, c'est bien parce que le trajet électrique est possible entre le nuage et la terre via le véhicule. La raison pour laquelle les occupants ne sont pas touchés est autre : le véhicule se comporte en cage de Faraday, c'est-à-dire que l'électricité va circuler autour, mais pas à l'intérieur. L'expérience par contre montre qu'il est tout à fait possible qu'un arc électrique suffisamment puissant atteigne un corps en plein ciel, et que la décharge l'atteigne.

D'autre avancent qu'un oiseau sur un fil ne se fait pas foudroyer et que donc les attaques Électrique ne devraient pas toucher les Pokémon Vol. Notes que si l'oiseau n'est pas foudroyé en se posant sur un câble électrique, c'est parce qu'il ne touche qu'un seul fil, et que ce fil est plus conducteur que l'oiseau. L'électricité choisissant le chemin le plus facile, le courant passe dans le fil et non dans l'oiseau.

Fort de ces connaissances, remplaçons notre avion par un être biologique : un Pokémon Vol. En plein vol, l'oiseau ou le Pokémon Vol est extrêmement vulnérable aux décharges. Contrairement aux créatures sur le sol, qui sont en basse altitude et n'attirent pas la foudre, les Pokémon Vol, parce qu'ils sont en altitude, sont beaucoup plus vulnérables aux décharges.

Les résistances
Les attaques de type Combat sont toujours portées de manière horizontale, sur des adversaires qui sont situés au même niveau que l'attaquant. Les Pokémon de type Vol se déplacent de manière verticale, échappant aux attaques de type Combat.

Les Pokémon de type Vol sont résistants face aux attaques de type Insecte et Plante, qui utilisent certaines enzymes digestives et certains acides, trop fluides pour s'attacher au corps d'un Pokémon situé en hauteur par rapport au lanceur.

Les immunités
Tous les Pokémon de type Vol sont immunisés aux attaques de type Sol, car ils lévitent en permanence.

Sources

Les archives de l'ancien forum
Forum n°1
Forum n°2
Forum n°3
Forum n°4
Page wikipédia de la cage de Faraday
Page wikipédia sur le graviton
A Visual Pathway Links Brain Structures Active during Magnetic Compass Orientation in Migratory Birds
Allemagne - Octobre 2007. Les oiseaux visualiseraient le champ magnétique terrestre.

Haut de page
Retour à l'index
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
07/03 - Pokémon GO
  • Pokémon Légendaires
    Archives (Légendaires)
01/03 - Evendex
  • Events du moment / à venir
Réseaux sociaux
Anime
Partenaires




Publicité