Accéder au contenu de la page

Pokéscience
Particularités de certaines espèces

Index

Absol
Doduo et Dodrio
Escargaume et Lançargot
Gallame et Gardevoir
Kangourex
Kecléon
Limagma et Volcaropod
Métamorph
Noenoeuf et Noadkoko
Onix et Steelix
Osselait et Ossatueur
Porygon
Ramoloss, Flagadoss et Roigada
Smogo et Smogogo
Taupiqueur et Triopikeur
Terhal, Métang et Métaloss
Zarbi

Retour à l'index

Absol

Pokémon #359
Absol est un Pokémon qui, de par sa capacité à pressentir les évènements catastrophiques (tempêtes, séismes…) a été l'objet de superstitions humaines, voyant en lui le déclencheur des catastrophes qu'il se contente d'annoncer.

Sa faculté à pressentir ces évènements hors-normes lui vient de la sensibilité de sa corne unique. Tout comme la défense du Narval, la corne d'Absol est extrêmement sensible aux variations de son environnement, car la pulpe (la partie vivante avec les nerfs) est située à l'extérieur de cet appendice au lieu d'être située à l'intérieur. La corne d'Absol fonctionne un peu comme une station météo portative.

Sources

Forum
Page wikpédia sur le Narval

Haut de page
Retour à l'index

Doduo et Dodrio

Pokémon #84Pokémon #85
Nous le savons tous, Doduo et Dodrio sont des oiseaux possédant plusieurs têtes donc plusieurs cerveaux. Longtemps les scientifiques se sont interrogés sur le mystère de la coordination globale de ces Pokémon. Récemment, il a été découvert à l'intérieur de ces oiseaux une sorte de cerveau supplémentaire. Il s'agit d'un amas de nerfs, connecté à tous les cerveaux et dont la masse est égale à c'elle d'un de ces cerveaux. Lorsque le Pokémon est en état de calme, cette boule nerveuse assurer la coordination entre les cerveaux des différentes têtes. Le problème ne se pose qu'en cas de stress ou de confusion : ce plexus coordinateur perd de son efficacité et les têtes se battent entre elles pour le contrôle du corps, n'étant plus en communication.

Sources

Les archives du forum

Haut de page
Retour à l'index


Escargaume et Lançargot

Pokémon #616Pokémon #589
Lançargot est un Pokémon qui n'existe que parce qu'existe Escargaume. Le premier utilise la coquille du second, arrachée à un individu encore vivant, pour s'en faire une armure et un casque. Or, Escargaume ne possède ni les décorations de casque, ni les lances utilisées par Lançargot.

Celles-ci en effet sont modelées à partir des alvéoles intérieures de la coquille d'Escargaume – cette coquille est divisée par des alvéoles comme une ammonite, et n'est pas constituée d'un seul et unique espace comme la coquille des escargots.

La relation entre ces deux espèces n'est ni une relation de prédation ni une relation de parasitisme. En effet l'Escargaume survit très bien une fois débarrassé de sa coquille. Il en tire même un avantage. Mais Escargaume et Carabing (la pré-évolution de Lançargot) vivent très bien l'un sans l'autre. Ce n'est pas une symbiose mais plutôt une association écologique. Néanmoins Lançargot et Limaspeed n'ont pas encore pu être observés à l'état sauvage et de nombreux scientifiques pensent que les décharges électriques reçues par les Pokémon lors de l'échange à l'aide d'une machine d'échange, sont nécessaire pour déclencher l'évolution.

Un mystère demeure : si Escargaume est de type simple Insecte, Lançargot, lui, adopte le type Acier en volant la coquille d'Escargaume ! Ce mystère reste à ce jour entier.

Notons également que l'aspect des lances et du casque de Lançargot ont inspiré l'Homme par le passé dans la création d'armes et d'armures.

Sources

Forum
Page wikipédia sur l'ammonite
Page wikipédia sur l'escargot
Page wikipédia sur l'association écologique

Haut de page
Retour à l'index

Gallame et Gardevoir

Pokémon #475Pokémon #282
Du point de vue des dresseurs, les Gardevoir mâles sont rares, voire introuvables, à l'état sauvage. C'est une erreur induite par le comportement des dresseurs vis-à-vis de leurs Pokémon. En effet dans la société humaine, il est souvent mal vu pour un mâle d'avoir un aspect féminin, et les dresseurs font systématiquement évoluer leurs Kirlia mâles en Gallame – et capturent des Tarsal et Kirlia femelles s'ils veulent un Gardevoir.

À l'état sauvage, les pierres d'évolution sont plutôt rares et les Kirlia mâles évoluent souvent en Gardevoir.

Sources

Forum

Haut de page
Retour à l'index

Kangourex

Pokémon #115

Dimorphisme sexuel dans notre monde


Le dimorphisme sexuel chez Kangourex

Beaucoup de dresseurs prennent la petite créature violette dans la poche de Kangourex pour son bébé. Cette erreur est facilement explicable de la part des dresseurs qui n'ont jamais élevé de Kangourex.

Les Kangourex, comme n'importe quel Pokémon, pondent des œufs. Ces œufs ne sont jamais conservés dans sa poche ventrale. De plus, ces œufs sont pondus même si Kangourex a déjà un occupant dans sa poche. Difficile de croire qu'un Pokémon élève seulement un de ses petits et abandonne tous les autres, ou qu'elle accepte de pondre en ayant encore des petits à élever.

D'autre part, Kangourex naît avec un « bébé » dans la poche, qui ne grandit pas et ne quitte jamais sa « mère » sauf lorsque plusieurs Kangourex sont rassemblés. Aucun mâle Kangourex n'a pu être observé, prétendent les dresseurs.

Le mâle Kangourex existe pourtant bel et bien. Si chaque Kangourex naît accompagnée d'un « bébé », ce n'est pas parce qu'elle pond son premier œuf avant de venir au monde, mais parce que son « bébé » n'est autre que son frère jumeau. Les Kangourex en effet pondent des œufs contentant à la fois un embryon mâle et un embryon femelle. Les deux petits grandissent ensemble, la sœur protégeant le frère. Lorsque plusieurs Kangourex se rencontrent, elles échangent leurs mâles, afin de pouvoir s'accoupler avec un individu qui n'est pas leur frère. Mais en captivité, les Kangourex ne se sentent pas suffisamment en sécurité pour laisser leur frère gambader tout seul, et elles n'échangent pas leurs mâles comme elles le font dans la nature. Elles se voient alors contraintes de se rabattre sur des mâles d'autres espèces afin de pondre des œufs.

Sources

Special Breeding – Kangaskhan
Page wiki baudroie des abysses

Haut de page
Retour à l'index

Kecléon

Pokémon #352
Kecléon est un Pokémon surprenant. Il est non seulement capable de changer de couleur pour se camoufler dans son environnement, mais également de changer de type pour s'adapter à celui de la dernière attaque qu'il a reçue.

En fait, Kecléon possède le potentiel d'imiter, sur une courte période de temps, n'importe quel type de Pokémon. Il s'agit de sa stratégie défensive, qui s'active de manière réflexe et ne dure pas longtemps. En effet ce changement de type demande une grande dépense énergétique à Kecléon, il ne peut pas le maintenir très longtemps au risque de voir ses chances de survie diminuer (mort par épuisement).

Sources

Forum

Haut de page
Retour à l'index

Limagma et Volcaropod

Pokémon #218Pokémon #219
La température interne maximale pour un animal est de 42°C pour le daim au niveau du rectum. Au-delà de 40°C il y a des risques de dommages au cerveau. Nous voyons bien que en aucun cas un Pokémon ne peut avoir une température interne bien supérieure à 40°C, et la température de la lave en fusion dépasse largement les 40°C. De plus, Limagma et Volcaropod peuvent s'accoupler et se reproduire avec d'autres Pokémon – ils sont donc des créatures vivantes faites de chair.

Limagma et Volcaropod, contrairement à ce que le Pokédex indique, Limagma et Volcaropod ne sont pas faits de lave. Si le mucus dont ils sont recouverts et qu'ils laissent derrière eux est brûlant au toucher, il s'agit plutôt d'une substance urticante pour l'Homme que de lave en fusion. Ils n'ont que l'apparence de la lave, ce qui leur permet de se camoufler sur les pentes des volcans en activité où ils vivent. Ce mucus se solidifie et change de couleur quand la température de l'air refroidit, donnant à Limagma et Volcaropod l'aspect de la lave solidifiée.

Sources

Forum
Températures rectales des animaux sauvages

Haut de page
Retour à l'index


Métamorph

Pokémon #132

Changement de forme

Métamorph est une espèce de Pokémon qui se spécialise dans l'imitation de son environnement. Il est hautement adaptable. Même si en combat il prend l'apparence et les capacités de son adversaire, dans sa vie de tous les jours, il peut prendre l'apparence de choses inanimées pour se camoufler.

Sa capacité à se transformer, le Morphing, est étudié plus en détail sur cette page.

Reproduction

Cette page (descendez un peu) aborde le problème de reproduction entre Métamorph et une autre forme de Pokémon.

Métamorph possède trois moyens de reproduction. Il peut se cloner (reproduction par parthénogenèse). Il peut se reproduire de manière sexuée avec un autre Pokémon qui n'est pas un Métamorph. Et il peut échanger des gènes avec d'autres Métamorph, sans reproduction (c'est ce qu'on appelle le transfert horizontal de gènes).

Sources

Forum
Page wikipédia de la parthénogenèse
Page wikipédia du transfert horizontal de gènes

Haut de page
Retour à l'index


Noenoeuf et Noadkoko

Coordination des têtes

Noeunoeuf et Noadkoko, malgré leurs nombreuses têtes, sont toujours bien coordonnés (sauf situation extrême).

Pokémon #102

Pour Noeunoeuf, c'est un lien télépathique qui relie les six œufs composant cet organisme.

Pokémon #103

Pour Noadkoko, c'est un lien nerveux via un plexus situé au sommet du tronc de ce Pokémon. Mais n'oublions pas que chaque tête du Noadkoko possède un cerveau qui lui est propre : ainsi lorsqu'une noix de Noadkoko se détache du corps principal, elle va pouvoir continuer de vivre en se liant télépathiquement à d'autres noix et former un Noeunoeuf. Ce mode de reproduction par clonage existe en parallèle au mode de reproduction par accouplement pour l'espèce Noadkoko.

Reproduction

Les Noeunoeuf sont des sextuplés ; ils sont six à sortir du même œuf. Mais lorsqu'un Noadkoko perd une tête, celle-ci va aussitôt chercher à rejoindre un essaim d'autres têtes pour former un nouveau Noenoeuf. Cette espèce possède donc deux modes de reproduction : par reproduction sexuée (ponte d'œufs) et par clonage (perte de têtes).

Sources

Les archives du forum
Forum

Haut de page
Retour à l'index


Onix et Steelix

Pokémon #95Pokémon #208
Nous l'avons vu dans le manga, le corps d'Onix peut se décomposer lors d'un KO. Cela suggère qu'Onix possède tous ses organes vitaux dans sa tête (partie du corps qui contient de toute manière tous les points vitaux) - et cette tête, faite de pierre, contient les organes. Le reste du corps est maintenu en place par des liaisons magnétiques entre les différentes pierres, et ces liaisons sont maintenues seulement tant que l'organisme (la tête, donc) possède l'énergie requise.

Il en est de même pour Steelix, sauf que sa carapace est composée d'acier.

Sources

Forum

Haut de page
Retour à l'index


Osselait et Ossatueur

Pokémon #104Pokémon #105

Le crâne et la massue d'Osselait

Dans les jeux Rouge et Bleu, le premier Osselait rencontré par le joueur porte le crâne de sa propre mère pour se protéger. Néanmoins, ce sont les circonstances exceptionnelles de l'éclosion d'Osselait et de l'assassinat de sa mère Ossatueur par la Team Rocket qui ont dicté son comportement. Habituellement, néanmoins, le crâne que porte le petit Osselait depuis sa naissance ne provient pas d'un de ses parents.

Habituellement, Osselait porte sur sa tête le premier crâne à sa taille qu'il peut récupérer sur une dépouille quelconque, à la manière des Bernard-l'ermites. Il en est de même pour l'os qui lui sert de massue.

Le crâne d'Ossatueur

Lorsque Osselait a atteint le stade Ossatueur, il n'a plus besoin d'utiliser un crâne de récupération. Ossatueur a la tête protégée par un exosquelette qui pousse sur lui à la manière de la carapace sur la tortue.

Le lien avec Kangourex

Même si Ossatueur et Kangourex appartiennent au même groupe d'œuf, ils n'ont pas plus de lien entre eux qu'avec Nidoking ou d'autres Pokémon du même groupe d'œuf.

Sources

Forum
Page wikipédia du bernard-l'ermite
Page wikipédia de la tortue

Haut de page
Retour à l'index


Porygon

Pokémon #137Pokémon #233Pokémon #474
Porygon est à la base un programme informatique, mais d'une forme particulière. Les scientifiques l'ont mis au point pour qu'il soit également capable d'agir dans la réalité. Ils ont donc donné un pouvoir limité de manipulation de données audit programme, de sorte qu'il puisse modifier les constantes physiques autour de lui dans la réalité. Pour ceux qui connaissent le concept, c'est un petit Reality Marble (Fate/Stay Night).

En évoluant, le programme de Porygon s'auto-améliore (intelligence artificielle) avec l'aide d'un Ameliorator, et lui permet de simuler des surfaces plus lisses qu'auparavant, d'où son apparence. Mais là encore, Porygon2 n'est pas encore complètement indépendant.

C'est avec le CD Douteux que les développeurs de Porygon ont dépassé une limite clé : ils ont réussi à rendre Porygon-Z tellement performant qu'il s'est mis à apprendre et à modifier son comportement de manière non prévisible. Porygon2 est compréhensible par une machine ; Porygon-Z ne l'est plus car il inclut une partie aléatoire, comme le vivant.

Sources

Forum

Haut de page
Retour à l'index


Ramoloss, Flagadoss et Roigada

Pokémon #79Pokémon #80Pokémon #199
Ramoloss est un Pokémon aquatique lent et paisible et ce, jusqu'à ce qu'il se fasse mordre par un Kokiyas. C'est à ce moment qu'il évolue.

S'il se fait mordre par la queue, et c'est le cas la plupart du temps, le Ramoloss et le Kokiyas deviennent un Flagadoss. Le Flagadoss est une association écologique qui se fait entre ces deux Pokémon. Le poids de Kokiyas permet à Ramoloss de se tenir sur ses pattes arrières et lui permet d'acquérir la bipédie. Kokiyas change de forme de coquille pour quelque chose de plus adapté au déplacement terrestre et il peut ainsi voyager. Il développe aussi des sortes de dents qui, plantée dans la queue de son hôte, assurent deux fonctions. La première fonction est de s'accrocher à son hôte. La deuxième fonction est de communiquer avec lui en injectant des substances chimiques dans son système sanguin, qui ont pour effet de « réveiller » le Ramoloss et de le rendre plus vif d'esprit. Il arrive parfois que le Kokiyas tombe de la queue du Ramoloss. Aucun des deux Pokémon ne meurt de cette opération – ils perdent juste un avantage qu'ils avaient gagné en s'associant.

Par contre s'il porte une Roche Royale, Ramoloss ne va pas présenter sa queue à l'eau, mais sa tête, pour contempler son reflet. Cette Roche Royale a la propriété d'attirer les Kokiyas curieux, et dans ce cas, Ramoloss se fait mordre à la tête. Le changement est différent de ce qui s'opère lors de la formation d'un Flagadoss. En effet, dans Roigada, le Kokiyas se soude au Ramoloss et les deux forment une symbiose. Ils ne peuvent plus être séparés. Roigada possède un esprit très puissant et une intelligence humaine, résultant de la fusion des systèmes nerveux de Kokiyas et Ramoloss. La vitalité de Kokiyas réveille les capacités psychiques latentes de Ramoloss et le symbiote, Roigada, en tire un avantage considérable.

Sources

Forum

Haut de page
Retour à l'index


Smogo et Smogogo

Pokémon #109Pokémon #110

Certains observateurs mal informés on souvent confondu le processus de reproduction par clonage de l'espèce Smogo avec le processus de fusion des individus qu'on retrouve chez l'espèce Terhal.

Rappelons-le encore une fois, un Smogogo n'est pas la fusion de deux Smogo. Le Smogogo n'est qu'une étape intermédiaire lors du processus de clonage du Smogo. Parce que cette étape permet au Smogo devenu Smogogo d'accroître sa puissance d'attaque, sa capacité à se défendre et sa capacité à encaisser les coups, la plupart des Smogogo ne se séparent pas lorsqu'ils sont utilisés en combat ou doivent faire face à une situation hostile. Il suffiraient que les dresseurs regardent plus leurs Smogo et Smogogo comme des Pokémon de compagnie, pour que leur Smogogo se sente en sécurité et aille jusqu'au bout du processus de clonage, donnant naissance à deux Smogo.

Bien entendu, Smogo et Smogogo peuvent aussi se reproduire de manière sexuée (œufs).

Sources

Les archives du forum

Haut de page
Retour à l'index


Taupiqueur et Triopikeur

Pokémon #50Pokémon #51

Les pattes

Contrairement à la croyance populaire, Taupiqueur et Triopikeur ont des pattes ; ces dernières sont griffues et si elles ne sortent jamais du sol, c'est qu'ils les utilisent pour « nager » dans celui-ci tout en gardant la tête au-dehors.

Le corps

La raison pour laquelle ce Pokémon ne sort jamais du sol n'est pas qu'il ne possède pas de corps, c'est parce que sa peau est si sensible au soleil et au manque d'humidité qu'il reste enterré par précaution. Laissez-lui assez de serviettes humides pour s'y cacher en cas de besoin, et vous pourrez faire gambader ce Pokémon dans votre salon comme n'importe quel Miaouss. Globalement, hors du sol, Taupiqueur ressemble un un gros vers brun à la peau lisse, avec des pattes courtaudes. Son visage est placé à l'extrémité de son corps et il baisse la tête pour pouvoir regarder devant lui lorsqu'il « nage » dans un sol meuble.

Évolution de Taupiqueur en Triopikeur

Nous avons vu deux Smogo fusionner pour former un Smogogo, ou trois Magnéti s'assembler en un Magnéton puis fusionner complètement en Magnézone. Pour Triopikeur, il s'agit d'un phénomène similaire : trois Taupiqueur s'assemblent en un Triopikeur. Cette évolution permet à l'organisme ainsi formé de creuser plus profond et plus longtemps, chaque membre pouvant se reposer en suivant les deux autres. En cas de besoin, les trois peuvent allier leurs forces pour venir à bout d'obstacles auxquels un Taupiqueur seul ne peut pas faire face.

Structure sociale

Tout comme le rat-taupe nu ou les fourmis, le Taupiqueur vit en communauté avec une femelle reproductrice qui est protégée par tous. Ce mode de vie permet de plus facilement trouver de la nourriture sous le sol (bulbes, racines) grâce à la coopération de dizaines d'individus. La nourriture ainsi trouvée est partagée entre tous.

Longtemps on a cru qu'un Tripikeur est en fait une femelle Taupiqueur accompagnée de ses deux petits ; nous savons à présent qu'il s'agit en fait de trois Taupiqueur groupés afin d'accomplir le rôle de garde au sein de la colonie de Taupiqueur.

Sources

Les archives du forum

Haut de page
Retour à l'index


Terhal, Métang et Métaloss

Pokémon #374Pokémon #375Pokémon #376
Contrairement à d'autres Pokémon qui possèdent un plexus de coordination pour relier leurs différents cerveaux, lorsqu'un Terhal fusionne avec un autre Terhal, leurs cerveaux aussi sont fusionnés. Ils ont donc un seul système nerveux central.

Sources

Les archives du forum

Haut de page
Retour à l'index


Zarbi

Pokémon #201
Les Zarbi sont des Pokémon anciens, qui font leur nid dans les Ruines Alpha. Ils sont liés de très près au système d'écriture, bien que les archéologues n'aient pas encore réussi à déterminer lequel est antérieur à l'autre. Certains textes tendent à démontrer que les Zarbi sont nés de l'écriture ancienne afin de protéger et conserver celle-ci, mais cette information reste à confirmer.

Les Zarbis, indiquent nos meilleurs scientifiques, vivent dans une autre dimension que la nôtre, et que les Ruines Alpha contiennent des mécanismes permettant de les invoquer.

Certaines sources indiquent un lien avec le Pokémon Suicune ; nous tentons encore de déterminer s'il s'agit d'une amitié entre Suicune et le peuple Zarbi, ou si le lien est d'une nature plus symbolique ou plus profonde.

Sources

Les archives du forum

Haut de page
Retour à l'index
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
23/03 - Evendex
  • Tokotoro Shiny PGL, code 7G (PAL/USA/JAP/COR)
    Mewtwo film 22, code 7G (JAP)
    Fiche Tokotoro Shiny
    Fiche Mewtwo
    Events du moment / à venir
    Distrib. en France depuis 1996
23/03 - Pokémon GO
  • Pokédex complet
    Pokémon Chromatiques
    Pokémon Légendaires
    Différentes formes
    Pokémon régionaux
    Études Ciblées
    Études Terrain (Events)
    Combats en Raid
    Archives (Légendaires)
    Archives (Généraux)
    Liste des capacités
Réseaux sociaux
Anime
Partenaires




Publicité