Accéder au contenu de la page

Pokéscience
Les traits biologiques des Pokémon

Index

Ce qui différencie le Pokémon de l'Humain
Le cri des Pokémon est identique à leur nom
Durée de vie d'un Pokémon
Intelligence des Pokémon
Utilisation d'objets d'origine anthropique par les Pokémon
Les pierres d'évolution
La flamme de Salamèche
L'absorption de l'eau par Carapuce
Plante et champignon parasites
Les deux têtes de Smogogo
Evolutions additionnelles
La vision de Luxray
Organisme mi-animal mi-végétal
La mutation de Kokiyas
Les relations entre Pokémon et dresseurs

Retour à l'index

Ce qui différencie le Pokémon de l'humain

Ce qui rapproche l'Homme et le Pokémon

Tout comme les Pokémon, les humains sont capables de se battre en utilisant toute une variété de techniques. Tout comme les Pokémon, les humains peuvent, pour certains en tout cas, utiliser des pouvoirs mystérieux (médiums, télékinésistes…) (dans les canons du Monde Pokémon tout du moins).

Tout comme les humains, les Pokémon vivent en société (Donjon Mystère) et sont capables d'humour, de pleurs, de conscience de soi. Ils sont capables d'empathie et de compassion, et ont conscience de la souffrance d'autrui.

Le propre de l'Homme, le propre du Pokémon

Au fond, humains et Pokémon, malgré leurs différences, se ressemblent beaucoup. Pourtant, il existe entre eux un fossé infranchissable. Alors que les Pokémon ont évolué de façon à parfaire l'utilisation de leurs pouvoirs spéciaux, au point de pouvoir entrouvrir la terre de leurs poings ou cracher des flammes jusqu'au ciel, les humains ont perfectionné leurs outils manuels et leur langage articulé.

Ainsi les humains sont capables d'abstraction, tandis que les Pokémon, dans leurs communications même les plus élaborées, sont limités au présent (à l'exception de certains Pokémon Psy). Les humains peuvent parler du passé et du futur, ils peuvent composer des idées abstraites (histoires inventées, cultes religieux) que les Pokémon sont incapables de comprendre. La plupart des Pokémon pensent et réagissent comme des enfants.

Les Pokémon, même lorsqu'ils utilisent des outils (coquillages de Mateloutre, ciboule de Canarticho) ne créent pas d'outils pour fabriquer d'autres outils. L'Homme, au contraire, a évolué au-travers de la complexité de ses outils.

Source

Les archives de l'ancien forum


Haut de page
Retour à l'index


Le cri des Pokémon est identique à leur nom

Beaucoup de dresseurs se sont déjà demandé comment leurs Pokémon peuvent prononcer le nom de leur espèce en guise de cri. En fait, c'est l'inverse. Tout comme au Japon les gens appellent leur chat « Mii » ou « Miaou », leurs chiens « Ouaf » ou « Wawa », et leurs oiseaux « Pioupiou », ils ont donné pour nom aux Pokémon le son qui ressemble le plus à leur cri. Lors du passage à la traduction française, les voix des Pokémon ont elles aussi été traduites, nous donnant la fausse impression qu'ils répètent sans cesse leur nom – alors que ce sont les humains qui imitent leurs cris.

Source

Notes de bas de page dans plusieurs mangas comme Elfen Lied ou Chobits, où un personnage est nommé d'après le seul son qu'il ou elle est capable d'émettre.


Haut de page
Retour à l'index


Duré de vie d'un Pokémon

Alors que certains Pokémon, légendaires, vivent durant des milliers et des millions d'années, d'autres espèces n'ont pas cette chance. Un Rattata vivra moins longtemps qu'un Tyranocif, en partie parce qu'il est de plus faible constitution, en partie parce que le second est un prédateur du premier. La durée de vie de Papillusion est de 45 jours dans le manga.

D'autre part, les créatures les plus grosses, de manière générale, vivent beaucoup plus longtemps que les créatures les plus petites. Donc, plus un Pokémon sera grand, plus il vivra longtemps (à quelques exceptions près, bien entendu). Des analogies peuvent également se faire par rapport aux animaux de notre monde qui correspondent aux Pokémon : les Pokémon Insecte vivent maximum un an (dans leur forme adulte), un Wailord peut atteindre cent cinquante ans, un Miaouss, une vingtaine d'années, et ainsi de suite.

De manière générale également, un Pokémon apprivoisé vivra jusqu'à trois fois plus longtemps qu'un Pokémon sauvage, grâce aux bons soins de son dresseur mais aussi grâce à un entraînement plus soutenu. C'est en effet bien connu, que les sportifs vivent plus longtemps que ceux qui ne se remuent jamais.

Certains Pokémon échappent à cette règle. Feunard, par exemple, peut vivre durant des siècles. Les Pokémon Spectre ne « meurent de vieillesse » que lorsqu'ils sont lassés par leur existence, ou lorsque l'objet qui les lie au monde matériel est détruit.

Source

Les archives de l'ancien forum
Le manga


Haut de page
Retour à l'index


Intelligence des Pokémon

Les Pokémon sont-ils aussi ou plus intelligents que nous, ou stupides comme des poissons rouges ? Est-ce que ça varie avec l'espèce et le niveau d'évolution, ou ont-ils tous le même niveau de conscience ? Interrogations en apparence philosophiques, mais auxquelles la Pokéscience a tenté par le passé d'apporter des réponses.

Tel dresseur, tel Pokémon

Nous l'avons remarqué à de nombreuses reprises, le Pokémon et son dresseur finissent par se ressembler. Il s'agit d'un phénomène d'imitation réciproque, que l'on retrouve au sein de nombreux groupes sociaux, dans lesquels les mèmes du comportement se transmettent. Cela n'a rien à voir avec l'intelligence, et nous ne pouvons pas baser notre raisonnement sur ce phénomène.

Le conditionnement n'est pas une preuve de sottise

D'éminents pokéscientifiques ont avancé l'hypothèse suivante : parce que le Pokémon se laisse éduquer, dresser et conditionner, il est forcément stupide. Erreur, mon cher Watson ! Car nous entraînons et conditionnons nos enfants, nos élèves, nos collègues à des tâches banales ou compliquées, et nous ne les jugeons intelligents que lorsqu'ils parviennent à les effectuer. Comme il ne peut pas y avoir deux poids et deux mesures, nous pouvons sans erreur affirmer : parce que les Pokémon peuvent apprendre et être dressés, c'est la preuve qu'ils sont un minium intelligents.

L'intelligence des Pokémon

Alors que les animaux agissent généralement par instinct, les Pokémon possèdent un certain niveau de réflexion qu'on ne retrouve habituellement que chez les chats, dauphins, éléphants, perroquets, et certains primates. Mieux encore, les Pokémon comprennent les Humains mieux que ne le font les chiens, espèce qui pourtant vit en coopération avec l'Homme depuis des milliers d'années. Avec un entraînement approprié, il est même possible d'enseigner le langage humain à un Pokémon, à condition qu'il ait l'appareil articulatoire approprié.

Mais même si certains peuvent communiquer avec l'Homme, les Pokémon ont des niveaux d'intelligence (réflexion logique) et des capacités d'apprentissage différents suivant les espèces et les individus. Cela va de la Magicarpe tout juste capable de charger sur commande et de reconnaître son dresseur, à l'Alakazam dont le QI est de 5000 (c'est-à-dire, trente-trois fois plus intelligent que l'humain moyen). Alors, ne dites plus que votre Pokémon est stupide parce qu'il ne sait pas ouvrir une porte : vous aussi, à un moment de votre vie, vous avez eu besoin qu'on vous l'enseigne.

La manière de penser des Pokémon

En tant que créatures conscientes, les Pokémon ont un regard sur le monde assez proche de nous, et qui varie suivant l'espèce et l'individu. Ils ont, pour la plupart, conscience de leur propre mortalité, et de l'étendue de leurs actions – ce qui ne veut pas dire qu'ils se sentent forcément coupables après avoir botté les fesses d'un dresseur venu envahir leur territoire. Ils vont, pour la majorité d'entre eux, avoir une opinion au sujet de leur dresseur, pas seulement être heureux ou malheureux de vivre avec un humain.

Source

Les archives de l'ancien forum


Haut de page
Retour à l'index


Utilisation d'objets d'origine anthropique par les Pokémon

La plupart des objets d'origine anthropique (c'est-à-dire, créés par l'Homme) ne peuvent pas être utilisés par les Pokémon. C'est le cas des objets de soin, comme les potions. D'autres par contre seront avidement recherchés – pièces par Miaouss et Persian pour pouvoir utiliser l'attaque Jackpot, par exemple.

Notez que cette section sera complétée au fur et à mesure de l'avancement des débats sur le forum

Les vêtements

Pokémon #124Pokémon #538Pokémon #478Pokémon #581
Certains Pokémon, comme Lippoutou ou Momartik, semblent porter des vêtements. Ces vêtements font partie de leur structure corporelle, un peu comme nos ongles, nos cheveux. Si c'étaient des ajouts, ces Pokémon pourraient se déshabiller, ce qui n'est pas le cas – malgré ce qu'en disent certains fanarts.

Source

Forum n°1
Forum n°2
Forum n°3


Les pierres d'évolution

Les pierres d'évolution ont une action bien étrange sur les Pokémon : elles les font évoluer par simple contact, libérant de l'énergie puis devenant inertes. Leurs origines ont longtemps été tout aussi mystérieuses que celles des Pokémon.

Les pierres évolutives nous viennent de l'espace intersidéral. Elles retombent sur Terre sous forme de météorites et contrairement aux météorites, l'énergie qu'elles contiennent leur permet de ne pas se désintégrer en entrant dans l'atmosphère. C'est cette même énergie qui crée une force d'attraction non-négligeable entre la pierre et certaines montagnes particulières dans lesquelles les pierres évolutives sont retrouvées en grandes quantités.

Comme les piles électriques, les pierres d'évolution sont à usage unique et ne peuvent plus servir une fois vidées de leur énergie.

Source

Les archives de l'ancien forum
Forum

La flamme de Salamèche

Hypothèse de Blendermen10

La flamme de Salameche est créée par la mère du petit dans la minute qui suit l'éclosion, et sert à réchauffer un fluide contenu dans une poche vers le bas du dos. Le fluide ainsi réchauffé, la paroi de la poche contenant le fluide se dilate et le fluide va se mélanger au sang pour faire partir le cœur du bébé.
Et pendant la couvée, le bébé pourra survivre grâce à la chaleur de la mère.

L'absorption de l'eau par Carapuce

Hypothèse de Blendermen10 et Jostophe

Quand Carapuce utilise une attaque qui consiste à rejeter de l'eau en grande quantité et en grande pression sur l'adversaire, il a besoin d'une énorme quantité d'eau. Ainsi il absorbe l'humidité ambiante en moins d'une seconde et la stocke en grande quantité dans un petit réservoir près de ses poumons.
Carapuce possède deux systèmes respiratoires : celui que l'on connaît (prélèvement de O2 par la Bouche et/ou par le nez, rejets de CO2 par ces mêmes orifices), mais également un autre, qui n'est pas indispensable à la survie et ne lui sert qu'à attaquer.
Ce deuxième système serait constitué comme celui qui lui permet de respirer, sauf qu'à l'endroit où l'on trouve les poumons dans le premier, il y a ce petit réservoir dans le second.
Au lieu de prélever du dioxygène en gaz et de rejeter du dioxyde de carbone en gaz, Carapuce peut donc prélever de l'hydrogène et de l'oxygène à l'état gazeux, le stocker dans ce réservoir et aspirer le vide qu'il y a autour des molécules (qui sera alors rejeté en même temps que le CO2 lors de la respiration) pour les transformer en eau à l'état liquide qu'il rejette par la bouche lorsqu'il attaque.

Plante et champignon parasites

Hypothèse de Blendermen10

Une espèce de type Normal (maintenant éteinte) construisait des nid dans des prairies, mais ces prairies abritaient aussi une espèce très rare de plante parasite qui infectait les oeufs et qui mélangeait son code génétique avec celui des bébés.
Ainsi, avec le temps la séléction naturelle fit son travaille et le pokémon de type Normal se fit remplacer par les Bulbizarres.

Hypothèse de Orca

Un jour, un Ningale se retrouve infecté par un champignon de type Cordyceps. Ce dernier est un parasite et il puise beaucoup d’énergie dans le Pokémon.
A la mue, ce dernier s'atrophie et perd ses ailes, sa paupière protectrice, ses antennes et son rostre, mettant sa bouche à découvert. Le champignon puisant beaucoup d'énergie au Paras, celui ci voit sa taille réduite à 30 cm, contre 50 pour Ningale. Le mycélium du Cordyceps colonise une bonne partie de l'interieur de l'insecte, l'alourdissant ainsi à un poids presque similaire à un Ningale bien portant. Quand les carpophores deviennent trop gros, ils fusionnent pour ne former qu'un seul carpophore géant, créant ainsi un Parasect.
Ce champignon contrôle son hôte et l'emmène ainsi au sommet d'un arbre ou il le tue et disperse ses spores au vent.

Les deux têtes de Smogogo

Hypothèse de Lamelune

Smogogo possède deux têtes qui nécessitent chacune d'absorber une variété spéciale de gaz toxique pour survivre.
Chacune de ses têtes produisent alors ce gaz et le transmet à l'autre par cette petite boule sans visage qui leur sert de jonction.

Evolutions additionnelles

Hypothèse de R-Greener pour Noeunoeuf

Noeunoeuf possède des capacités psychiques, puisque les nombreux oeufs le constituant communiquent entre eux par télépathie. Des cellules végétales, intégrées par l'action de la Pierre Plante sur l'organisme du Noeunoeuf, ont pénétré dans les oeufs et fusionné certains pour que ce Noeunoeuf augmente ses capacités psychiques.
La Pierreplante a en fait totalement modifié son code génétique pour qu'il soit plus végétal et qu'il possède moins de têtes.

Hypothèse de R-Greener pour la famille Magnéti

L'électricité emmagasinée chez Magnéti peut l'amener à attirer deux autres Magnéti grâce à l'augmentation de la puissance d'attraction de ses aimants.
Concernant Magnézone, évoluant au Mont Couronné ou dans la Grotte Electrolithe, l'absorption d'énergie attractive par ses aimants provoque chez le Magnéton une surcharge, et donc, pour éviter de se détruire et pour contenir cette énergie, son corps se transforme. Au lieu de subir une auto-destruction, il a pu contenir cette quantité énorme d'électricité et de magnétisme pour muter.

Hypothèse de R-Greener pour la famille Terhal

Métalosse, lui, est la fusion de deux Métang (et par conséquent de quatre Terhal).
La famille de Terhal possède le même mécanisme que la famille de Magnéti sauf que dans leur cas, ils ont uniquement besoin d'énergie magnétique.
Un Terhal peut évoluer tout seul, s'il est élevé par un Dresseur, tout comme Magnéti. L'entraînement d'un Pokémon pouvant évoluer créée en lui des gènes étrangers à lui-même.
Ces gènes seraient capables de modifier l'ADN du Pokémon.

La vision de Luxray

Hypothèse de MollyGrue et Lyr

Le fonctionnement de la vue de Luxray rejoint une innovation technologique des téléphones portables qui peuvent "voir" à-travers les murs.
Tout ceci grâce à un émetteur qui émet un rayonnement électromagnétique dans lequel sont présentes des ondes magnétique TéraHertz.
C'est alors qu'une puce contenant un semi-conducteur à oxyde de métal complémentaire va pouvoir distinguer une fréquence TéraHertz. Ces rayonnements ont un fort pouvoir pénétrant, et permettent donc de voir à travers beaucoup de matériaux. Il suffit alors de les détecter avec la puce et l'on pourrait alors voir à travers murs/objets.
Luxray a la capacité d'émettre cette fréquence et la détecter avec ses yeux composés de cette puce.
Ce dernier pourrait alors émettre un rayonnement magnétique ayant un spectre de quelques centaines de GHz à quelques THz grâce à un organe de son corps.

Organisme mi-animal mi-végétal

Hypothèse de The Forty-Second sur Tropius

Pendant les premières années de sa vie, Tropius va se nourrir quotidiennement de fruit, et très généralement de bananes étant donné qu’elles se retrouvent en grande quantité dans les régions tropicales, où des troupeaux de Tropius vivent.
A force de manger le même type de fruit, l’organisme va complètement mémoriser l’ADN et va donc envoyer ces informations dans une zone bien précise du corps : la base du menton. Cette zone facilite la garde des fruits par le Pokémon et protège donc ce dernier des vols des Insectes trop aventureux.
Là, l’ADN va lentement s’installer dans des cellules sans noyau, va peu à peu se dupliquer, grandir, pour finalement donner une petite grappe de fruit.

La mutation de Kokiyas

Hypothèse de Super-Arthur

Lorsque Kokiyas s'accroche à Ramoloss, il change d'élément : Il passe de son élément maternel, l'eau à un élément qui lui est secondaire et facultatif : la terre. Or dans l'évolution des espèces, tout être vivant quittant son milieux s'adapte.
L'on peut donc penser que cette forme de Kokiyas soit due au fait qu'il vive sur Terre.

Les relations entre Pokémon et dresseurs

Hypothèse de Remammochon

Les pokémons sauvages viennent vers les humains pour travailler avec eux, obéissent au dresseur s'ils ont confiance en ses capacités et même s'ils ne l'aiment pas, ceci à cause de la contrainte de la Pokéball.
Les pokémons échangés, ne sachant pas si leur nouveau dresseur vaut le coup puisque ce n'est pas vers lui qu'ils se sont dirigés depuis les hautes herbes à l'époque, font confiance aux badges.

Hypothèse de Siko

Cette affection vient de d'éducation des Pokémons. Les parents Pokémons expliquent à leurs enfants que les humains sont bons, car leurs ancêtres ont eu une bonne amitié avec eux.
Parfois, ils sont au contraire élévés pour les haïr. Mais quand ils font connaissance avec leur dresseur et qu'ils s'aperçoivent qu'il est bienveillant, ils l'apprécient malgré tout.
En ce qui concerne les bébés sortis de la pension, ils doivent aimer les humains plus facilement, car le dresseur est comme un papa ou une maman.

Haut de page
Retour à l'index
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
23/03 - Evendex
  • Tokotoro Shiny PGL, code 7G (PAL/USA/JAP/COR)
    Mewtwo film 22, code 7G (JAP)
    Fiche Tokotoro Shiny
    Fiche Mewtwo
    Events du moment / à venir
    Distrib. en France depuis 1996
23/03 - Pokémon GO
  • Pokédex complet
    Pokémon Chromatiques
    Pokémon Légendaires
    Différentes formes
    Pokémon régionaux
    Études Ciblées
    Études Terrain (Events)
    Combats en Raid
    Archives (Légendaires)
    Archives (Généraux)
    Liste des capacités
Réseaux sociaux
Anime
Partenaires




Publicité