Accéder au contenu de la page

Tutoriel Pixel-Art
Réaliser des mini-maps DP


Ce tutoriel a pour but de vous apprendre à faire des mini-maps dans le style des versions Diamant et Perle.

Logiciel Paint
Difficulté Simple / Intermédiaire
Dernière mise à jour 19/06/2017


Attention : Une mini-map, c'est la petite carte d'une région, à ne pas confondre avec les trucages représentant des villes ou des routes.


1. Fond de la map


Le fond des maps de style DPP est différent de celui des maps RFVF. Les rayures ont disparu, remplacées par des ellipses.

Commencez par choisir la taille de la map. J'utilise ici la taille de la map de Sinnoh, puisque le but est de faire des maps du même style que celle-ci.
On peut matérialiser la taille prévue par un carré (enfin, un rectangle) pour être sûr de ce que l'on fait, mais ce n'est pas obligatoire. Cela peut cependant aider : la longueur et la largeur de votre map doivent de préférence être des multiples de 8, car comme pour les mini-maps des versions RSE, certains éléments seront placés selon un système de cases de 8x8 pixels.

Ici, pour faire simple, j'utiliserai la taille de la véritable map de Sinnoh, que voici :


Le fond de la map se compose de trois couleurs. D'abord, dessinez un rectangle de la couleur la plus foncée. Utilisez pour ce faire l'outil "Rectangle" de la barre d'outils de Paint. Sélectionnez le troisième type de rectangle (rectangle plein), assurez-vous que vous avez choisi la bonne couleur à l'aide de la pipette, puis dessinez votre rectangle. Autour de ce rectangle, il est souhaitable d'avoir un peu de blanc (que nous réduirons à la fin).

Note : si vous avez comme moi fait un carré noir, il suffit de le remplir de bleu avec l'outil "pot de peinture". Après quoi vous pouvez retirer le carré, puisque vous savez que la map s'arrête là où s'arrête la mer.

Ensuite, en utilisant l'outil "Ellipse" et la couleur du milieu, dessinez un grand ovale dans le carré. Avec la troisième couleur, dessinez ensuite un ovale plus petit à l'intérieur du premier. Si vous vous rendez compte que l'ovale que vous venez de dessiner n'est pas centré, annulez (Ctrl + Z ou Edition > Annuler) et recommencez : les formes doivent être centrées (à quelques pixels près) sinon la map paraîtra "bancale". Pour ma part, j'ai essayé d'imiter au plus près le fond de la vraie map de Sinnoh, en choisissant des tailles similaires pour mes ellipses.


2. Forme de la région


En utilisant la troisième couleur de la palette et l'outil "crayon", dessinez le contour de votre région. Je conseille de faire des formes complexes voire tarabiscotées (plus encore que sur mon exemple) plutôt que des formes géométriques. N'hésitez pas non plus à ajouter des îles et des îlots.
Attention également : si pour ce qui est des sprites de Pokémon, on recommande toujours des contours fins, ici c'est exactement le contraire. Il est préférable de faire des contours "en escalier", sinon cela ne se verra pas bien.


A présent, utilisez la cinquième couleur de la palette pour remplir les terres que vous avez dessinées, à l'aide de l'outil "pot de peinture".
Attention : étant donné que le fond sur lequel vous coloriez est composé de plusieurs nuances, il ne faut pas oublier de "recoins". N'hésitez pas à zoomer pour mieux les voir.


3. Contours des côtes


Une particularité des maps DPP est que les contours des terres sont faites avec beaucoup de bordures les unes sur les autres. C'est la partie la plus laborieuse de la réalisation d'une mini-map.
Pour commencer, prenez la quatrième couleur de la palette et dessinez un second contour à l'intérieur du premier. Ce contour doit faire 1 pixel d'épaisseur, et là encore, il doit être "en escalier".

Note : pour cette étape et les autres tâches de précision qui vont suivre, n'hésitez pas à zoomer (outil "LOupe" puis clic sur la zone concernée. Pour dézoomer, cliquez à nouveau sur la loupe puis cliquez n'impote où sur votre image.


Nous allons maintenant nous attaquer à quelque chose d'un peu plus difficile. Prenons la deuxième couleur de la palette. Il s'agit de dessiner un contour à l'extérieur du premier que nous avons fait, pour représenter la hauteur des zones de terre par rapport à la mer.

Si on observe bien la map de Sinnoh, on peut remarquer que ce contour est plus épais sur la partie basse (sud) des zones de terre, fin sur les côtés, et absent sur la partie haute (nord).
Tous les détails de la forme des côtes devront être soigneusement pris en compte. Cela permettra de donner un effet de "3D" à la map. Le contour que nous allons dessiner aura une épaisseur variable, entre 1 et 3 pixels selon l'orientation de la côte. Les îlots, étant logiquement moins hauts du fait de leur taille, auront un contour plus fin (jusqu'à 2 pixels d'épaisseur).

Ne coloriez pas sous le dernier pixel de chaque côté, car ce sera la place d'un autre contour (encore !).


Promis, celui-là c'est le dernier ! On va maintenant prendre la première couleur de la palette (le bleu très clair), toujours à l'aide de l'outil "pipette" puis reprendre l'outil "crayon" pour dessiner un contour symbolisant le contact de l'eau avec le bord de la terre.

Ce contour aura 1 pixel d'épaisseur, nous devrons le dessiner "en escalier" comme précédemment (c'est le cauchemar des scratcheurs, vous dis-je). Ce contour doit "entourer" le précédent, c'est-à-dire aller un pixel plus loin sur les côtés, et aussi un peu plus haut. C'est pour cela que je recommandais de laisser un pixel tout à l'heure.


4. Reliefs


C'est moi ou bien il reste deux couleurs de cette palette qui ne servent encore à rien ? Il s'agit des couleurs destinées à figurer les reliefs.

Sélectionnez la sixième couleur de la palette à l'aide de l'outil "Pipette" puis utilisez le crayon et le pinceau pour dessiner des taches et des formes un peu partout sur votre map, là où vous voulez qu'il y ait du relief. Comme pour le tracé des contours des zones de terre, vous pouvez faire des formes aussi dentelées que vous le souhaitez, cela rend même la map plus vivante.

La dernière couleur représente des reliefs plus prononcés, elle est donc logiquement utilisée à l'intérieur des zones que nous venons de colorier. La technique est la même.


5. Positionnement des villes


Comme pour les maps des générations précédentes, le positionnement des icônes de villes ne se fait pas au hasard, il correspond en fait à un système de cases (un peu comme pour les maps de villes) de 8 pixels de côté. Ce placement doit impérativement être respecté, sinon le tracé des routes aura l'air complètement désorganisé.

Nous pourrions donc être amenés à compter soigneusement ces pixels pour placer les villes sur notre map. Je vous propose une autre technique, qui peut paraître un peu détournée mais que je trouve plus pratique.

Nous allons procéder exactement comme pour les maps de villes ou de routes : en séparant le trucage en petites cases.
Pour ce faire, il faut d'abord zoomer, sans quoi on ne pourra pas compter les pixels, puis utiliser l'outil "sélection carrée". Placez le curseur dans le coin en haut à gauche de la map (ou n'importe quel autre, mais comme ça, vous comprendrez mieux) et sélectionnez une ligne de 8 pixels de haut, et de la largeur du trucage. Pour connaître l'épaisseur de votre ligne, regardez le compteur de pixels en bas de l'écran, ou bien comptez en déplaçant la souris pixel par pixel.

Lorsque vous avez votre ligne, déplacez-la d'un pixel vers le haut. Ensuite, faites une nouvelle sélection, qui devra inclure la ligne déjà détachée du reste, le blanc entre la ligne et le trucage, et les 8 premières lignes de pixels suivantes (pour délimiter une nouvelle ligne). Déplacez la sélection d'un pixel vers le haut, puis faites une nouvelle sélection comprenant les deux lignes et les 8 premières lignes de pixels de ce qui reste de la map... et ainsi de suite. Ensuite, faites la même chose en sélectionnant cette fois des colonnes de 8 pixels de largeur.


Copiez-collez ensuite les villes sur les cases de votre map.

Attention : Pour les "grandes" villes (celles de 2, 3 ou 4 cases), assurez-vous qu'elles sont elles aussi divisées en cases avant de les copier-coller vers la map. Et là encore, n'hésitez pas à zoomer.

N'oubliez pas non plus, avant de copier-coller les villes, d'activer la transparence : lorsque vous cliquez sur n'importe lequel des deux outile de sélection, deux icônes représentant des polygones colorés apparaissent sous la barre d'outils de gauche, vous devez cliquer sur celle du bas.


6. Dessin des routes


Une autre nouveauté des maps DPP par rapport aux précédentes est que les routes ont un contour qui est plus foncé que l'intérieur de ces routes. Et le contour comme l'intérieur des routes seront d'une couleur très légèrement différente selon la couleur de la terre en dessous. Ce qui nous fait un nombre assez considérable de nuances.

Chaque route a 8 pixels de largeur (contour inclus). Là encore, il faudra donc suivre les cases (c'est pour cela que je ne parle pas encore de resserrer les cases : on peut sans problème se repérer aux seules villes pour dessiner des routes droites, mais qu'en est-il de celles avec un angle ?).
Notez par ailleurs que les angles des routes sont légèrement arrondis, ce qui n'était pas le cas dans les maps des versions précédentes. Et il n'y a plus de différence de style entre "routes" et "chenaux" ou autres routes sur l'eau. Tout se fait donc en même temps. Enfin, les grottes n'étant plus signalées par des icônes, vous pouvez donc représenter l'endroit où celles-ci se trouvent en faisant des routes larges de plusieurs cases.

Pour dessiner une route, prélevez une couleur de la palette des contours de routes avec la pipette, puis cliquez sur l'outil représentant un crayon, avant de tracer la route au bord des cases. Je conseille de zoomer pour être plus précis. Vous pourrez être amené à changer souvent de couleur, faites donc un copier-coller de la palette pour qu'elle soit à côté de votre trucage, de sorte que vous n'aurez pas à dézoomer où à vous déplacer sur votre image à chaque changement de nuance, ce qui vous ferait perdre du temps.


Maintenant, nous n'avons plus besoin du quadrillage.
Pour le retirer, après avoir zoomé (si ce n'est pas déjà fait),cliquez à nouveau sur l'outil "sélection carrée". Assurez-vous que la transparence est activée. Sélectionnez une colonne, puis rapprochez-la de la colonne voisine, de manière à ce que l'espace blanc disparaisse.
Procédez de même avec toutes les colonnes et toutes les lignes.

7. Remplissage des routes


Pour l'instant, les routes ne sont que sous forme de contour : il faut les colorier.

Pour ce faire, on n'a plus besoin des cases, car il suffit de se repérer avec les contours que nous venons de tracer. Là encore, toute une palette correspond aux couleurs de la map. Il s'agit de remplacer, sur une zone donnée, une couleur par une autre. Ca ne vous dit rien ? Si, bien sûr ! Nous allons procéder exactement comme pour recolorier un sprite de Pokémon.

Choisissez une nuance, n'importe laquelle. Admettons, la plus foncée des trois couleurs de la mer. Cliquez sur l'outil "Pipette", puis sur cette couleur. Ensuite, cliquez à nouveau sur l'outil Pipette, puis faites un clic droit sur la couleur de route qui correspond. Cliquez ensuite sur l'outil "Gomme" et sélectionnez la deuxième plus petite taille (celle de 6x6 pixels).
Zoomez, puis passez la gomme sur toutes les routes, en maintenant le bouton droit de la souris enfoncé (et non pas le gauche, sinon, ça colorie tout de la même couleur.
En principe, l'intérieur des routes aux endroits où celles-ci passent sur de la mer de couleur foncée devrait avoir été recolorié. Ensuite, reprenez la pipette et prélevez avec le clic gauche une autre couleur : admettons, la deuxième couleur de la mer. Prélevez avec le clic droit la couleur de route correspondante, prenez à nouveau la gomme et balayez les routes avec, en utilisant le bouton droit de la souris.

Répétez l'opération avec toutes les couleurs. Ca y est, vos routes sont coloriées !


8. Ajout des lacs (facultatif)


Nous avons presque terminé notre mini-map. Il est temps, si vous le désirez, d'y ajouter un ou plusieurs petits lacs.
L'intérêt de les mettre en dernier est que, étant donné que les lacs ne sont pas couverts par les routes, nous n'aurons pas à faire attention de les éviter au moment de tracer celles-ci.

Tracez d'abord le contour du lac avec la couleur la plus foncée, à l'aide de l'outil Crayon. Ensuite, avec la couleur la plus claire, dessinez un contour d'un pixel d'épaisseur à l'intérieur du premier. Remplissez l'intérieur du lac avec la dernière couleur.


Il est temps de réduire le blanc autour de votre map.

Commencez par zoomer. Sélectionnez la map, avec quelques pixels de plus autour ou non, ce n'est pas grave. Placez-vous en haut à gauche de l'image - attention à ce qu'il ne reste pas un pixel que vous ne voyez pas ! - et placez le coin de votre map dans le coin de l'image. Ensuite, placez-vous dans le coin opposé de l'image, et réduisez-la avec la poignée (le minuscule carré bleu).

N'oubliez pas de sauvegarder, et vous avez fini !

Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% dès 50€ d'achat avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité