Accéder au contenu de la page

[Review] Légendes Pokémon : Arceus (Nintendo Switch)


Le code de téléchargement utilisé pour cette review a été fourni par Nintendo.

Quand on pense aux jeux de la série principale de Pokémon, on a plutôt tendance à penser à des jeux linéaires, où le but est de devenir le meilleur dresseur en récupérant les 8 badges nécessaires pour conquérir la Ligue Pokémon. Et cette vision de la série principale a toujours été respectée, depuis les premiers jeux, Pokémon Rouge et Bleu et les avant-derniers, Pokémon Épée et Bouclier. Et quand Game Freak décide de nous proposer un jeu qui sort des sentiers battus depuis maintenant plus de 25 ans, il est normal de se demander s'ils sont réellement capables de nous proposer une expérience nouvelle, un nouveau twist dans la série principale, qui puisse plaire aux vétérans, qui sont habitués à un même type de gameplay depuis le début, et aux nouveaux joueurs, potentiellement très nombreux grâce au succès de la Nintendo Switch.

Au final, cette évolution vers un monde plus ouvert et plus sauvage semblait être la suite logique des choses. Avec la sortie de Pokémon Let's Go Pikachu et Évoli en 2018, nous avons eu droit pour la première fois à une modification majeure d'un élément de gameplay principal de la franchise : les Pokémon sauvages ne devaient plus être combattus avant d'être capturés. À la place, un système à la Pokémon GO, où il fallait viser à l'aide des mouvements des Joycons ou du gyroscope de la console, a été mis en place. Et même si les avis sur cette modification divergeaient, les joueurs ne s'inquiétaient pas du fait que le système original reviendrait dès les prochains jeux, des jeux plus traditionnels, promis par Game Freak lors de l'annonce de Pokémon Let's Go Pikachu et Evoli.
Mais ce changement n'est pas arrivé seul, un autre changement, qui semblait, lui, beaucoup plus positif auprès des joueurs, a fait surface : les Pokémon sauvages ne se rencontraient plus aléatoirement dans les hautes herbes, ils étaient directement visibles pendant que le personnage se déplaçait.

L'année suivante, Pokémon Épée et Bouclier sont arrivés, et leur système de rencontre de Pokémon sauvages se révélaient être un mélange des jeux traditionnels et de Pokémon Let's Go, tandis que la capture traditionnelle était de retour. Mais les jeux apportaient un plus gros changement : une zone servant de hub entre plusieurs villes de Galar se révélait être une sorte de monde ouvert à petite échelle, dans laquelle il était possible de voir les Pokémon dans leurs habitats naturels. De plus, les deux nouvelles zones du Pass d'extension, sorti l'année suivante, étaient complètement ouvertes. Il n'est pas difficile de faire le rapprochement entre ces changements et le succès complet de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, sorti sur Wii U et Nintendo Switch en 2017, l'essor du style monde ouvert de manière générale, et l'envie des fans de voir ce que donnerait un jeu Pokémon qui offre autant de liberté. Les réactions à ces nouvelles zones ouvertes étaient très mitigées : les zones sont grandes mais il n'y a pas grand chose à y faire et l'aspect technique n'est pas suffisamment au point, forçant les développeurs à abaisser la résolution des textures pour tenter de maintenir 30 images par seconde de façon stable, chose qui n'était pas forcément un succès, surtout une fois connecté en ligne.

Légendes Pokémon : Arceus n'était que la suite logique des événements. Ici, Game Freak nous propose un jeu composé d'un village de départ, Rusti-Cité, ainsi que de plusieurs (très) grandes zones ouvertes à la Monster Hunter, dans lesquelles se baladent différents Pokémon selon l'heure de la journée. On y voit donc l'intérêt pour eux de s'entraîner à construire ce type de zones avec les trois zones ouvertes de Pokémon Épée et Bouclier. On peut néanmoins noter deux différences très importantes : des montures pourront vous permettre de naviguer plus facilement et plus rapidement, voire même d'atteindre certaines zones complétement inaccessibles à pied et des ressources pourront être récupérées, soit en les ramassant directement, ou en utilisant un Pokémon pour les faire tomber des arbres ou encore en cassant des rochers.
Le système de capture est lui aussi totalement inédit. Ici, le joueur a le choix entre approcher les Pokémon de diverses manières afin de leur envoyer des Poké Balls ayant différentes propriétés, en s'adaptant au comportement du Pokémon et à la distance à laquelle il se trouve, ou bien en leur envoyant une Poké Ball contenant un Pokémon de son équipe afin d'engager un combat.


Le système de combat de Légendes Pokémon : Arceus est un peu confus...

Le système de combat, lui, n'est pas exactement le même que ceux des jeux précédents, bien qu'il reste proche du style traditionnel du JRPG, le combat au tour par tour, là où d'autres séries, comme celle des Final Fantasy, sont parties sur un style Action RPG lors du passage en monde ouvert. Les Pokémon peuvent parfois attaquer plusieurs fois par tour, selon la capacité, la vitesse du Pokémon et s'ils utilisent le Style Rapide, permettant d'attaquer encore une fois si les conditions sont réunies mais en effectuant moins de dégâts, ou le Style Puissant, permettant d'infliger plus de dégâts en échange d'un tour. Ce système, bien que plus dynamique, présente néanmoins quelques défauts.
Pour commencer, il est confus. Il n'est par exemple pas évident de comprendre pourquoi un Pokémon va attaquer plusieurs fois avec une capacité mais pas avec une autre. Parfois, le Pokémon adverse va attaquer quand vous changez de Pokémon, mais ce n'est pas systématique et pas forcément clair. Tout ceci n'est pas évident au départ, puisque rien n'est vraiment expliqué de ce côté-là dans le jeu, bien que celui-ci possède un tutoriel plutôt long. Il est possible d'afficher l'ordre d'attaque des Pokémon avec le bouton Y, mais celui-ci peut être modifié selon les attaques et les styles utilisés, ce qui n'aide pas vraiment à la compréhension.
Aussi, les attaques semblent effectuer plus de dégâts de manière générale, certainement dans le but de dynamiser le plus possible le jeu, afin que le joueur ne reste pas trop longtemps en combat, reléguant la fonctionnalité au second plan. Tous ces changements sont probablement la raison pour laquelle le jeu ne propose pas de mode Joueur-contre-Joueur, pourtant central à la série, alors que les échanges en ligne, eux, sont disponibles.
Le système de combat est néanmoins bien intégré au style plus ouvert du jeu, notamment grâce au fait qu'il n'y a aucun chargement entre l'exploration et les combats, ainsi qu'avec la possibilité de contrôler votre personnage, vous permettant, par exemple, de fuir un combat simplement en vous éloignant des Pokémon.

Et toutes les ressources amassées au fil de votre aventure ne seront pas inutiles, puisqu'elles pourront être utilisées dans le tout nouveau système d'artisanat, vous permettant de créer vos propres Poké Balls, vos propres Potions, et bien plus. Pour cela, vous obtiendrez des Méthodes, servant de recettes, au fil de l'aventure ou en les achetant chez un marchant à Rusti-Cité. Ce système se complète très bien avec le nouveau système de capture, puisque vous utiliserez énormément de Poké Balls en essayant de capturer les Pokémon et pourrez donc en créer avec les ressources amassées en vous baladant pendant que vous cherchez ces Pokémon.

La progression dans le jeu est guidée par des quêtes principales consistant généralement à aller calmer les Pokémon monarques dont les gardiens des clans Diamant et Perle s'occupent. Ces Pokémon ont subitement été pris d'une énorme rage, causée par d'étranges éclairs provenant d'une faille spatio-temporelle ouverte au-dessus du Mont Couronné. En tant que membre du Corps des Chercheurs du Groupe Galaxie, votre but sera donc de calmer ces Pokémon et découvrir les secrets qui se cachent derrière cette faille spatio-temporelle d'où vous êtes tombé.
Bien que la structure générale du jeu est assez linéaire, celui-ci propose un bon nombre de quêtes secondaires vous demandant, par exemple, d'amener un Pokémon ou de montrer une page du PokéDex complétée à un habitant de Rusti-Cité, tandis que certaines sont plus originales et vous demandent des tâches plus complexes. Ces quêtes secondaires vous permettent d'avoir d'autres activités à faire, plutôt que suivre directement la quête principale du début à la fin, chose qui pouvait manquer terriblement aux précédents jeux.


L'aspect graphique de Légendes Pokémon : Arceus laisse à désirer...

Enfin, il est difficile de parler de Légendes Pokémon : Arceus sans parler de l'aspect technique du jeu. Du côté sonore, le jeu propose des musiques dont la qualité n'a pas à rougir face aux jeux précédents avec notamment certaines d'entre elles qui sont inspirées de musiques de Pokémon Diamant et Perle. Les musiques ne sont cependant pas l'aspect sonore le plus important du jeu ici puisque se passant dans des zones ouvertes et sauvages, une attention particulière a été portée aux sons d'ambiance de chaque zone du jeu, qui sont de très bonnes qualités tandis que les musiques sont quelque peu absentes au début du jeu.


Le jeu manque cruellement d'anti-aliasing

Malheureusement, le côté visuel n'est quant à lui pas au point, et la direction artistique, bien qu'essayant de rattraper le retard technique du jeu, ne suffit pas à cacher le manque cruel d'anti-aliasing, les textures de basse résolution et les transitions entre les différents niveaux de détails des modèles 3D. Ces derniers peuvent se révéler être très visibles, surtout à dos de monture où le jeu est forcé de changer le niveau de détails des modèles beaucoup plus rapidement. Ces concessions ont néanmoins l'avantage de permettre au jeu de rester à 30 images par seconde de manière globalement très stable. Cela dit, le jeu souffre tout de même de la comparaison avec The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Bien que foncièrement différent, ce dernier est sorti il y a quasiment 5 ans sur la même console et démontre qu'une attention plus poussée au moteur de rendu de Légendes Pokémon : Arceus aurait pu être possible.

J'Hisui, j'y reste ?

Légendes Pokémon : Arceus est très plaisant à jouer. Si la qualité du gameplay vous importe beaucoup plus que la qualité graphique, alors ce jeu est fait pour vous. Il est la révolution dont Pokémon avait besoin et offre un regard nouveau sur cette série qui peinait à évoluer depuis plusieurs années maintenant. Il est encore trop tôt pour dire si cette formule va devenir la norme dès maintenant, ou si nous allons retourner sur une formule plus traditionnelle avec une neuvième génération, mais nous pouvons imaginer que certains éléments risquent tout de même de se retrouver dans la suite de la série, tout comme des éléments des précédents jeux se retrouvent dans Légendes Pokémon : Arceus.

Liens utiles

Dossier Légendes Pokémon : Arceus

par Oni-Link, le 04/02/2022 à 21:00
Review Légendes Pokémon : Arceus

Chargement...
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan.

Partenaires



Publicité