Accéder au contenu de la page

[Review] PM108 - Le retour de SachaNObi


Comme prévu, Amphinobi nous revient dans ce PM108. Le synopsis de l'épisode est le suivant : en voyant le Grenousse de Goh évoluer, Sacha se rappelle de son propre Amphinobi. Il invite alors Lucario a le rencontrer et à se faire entrainer par celui-ci, en vu de leur combat contre Roy.

Comme d'habitude, PokéBip vous propose une review avec au sommaire une thèse, des arguments et une conclusion.

Conclusion

Il n'y a littéralement rien à dire sur l'épisode. Et ce n'est pas un reproche ni une tentative de descendre l'épisode. C'est un fait : il n'y a vraiment rien à dire.


Tout ce que l'on attendait n'a pas été montré et, au mieux, effacé. Pas de Sachanobi, pas de synchronisation, pas de combat Amphinobi-Lucario qui en vaille la peine, même pas un vrai entrainement. Tout a été pris à la légère, décontextualisé et simplifié à l'extrême, toujours dans cette optique du format épisodique.

Alors qu'est-ce qu'il nous reste ? Une scène où Lucario se fait ridiculiser par Amphinobi avant de se ridiculiser tout seul. Ensuite, une scène où Amphinobi et Lucario font des ondes dans l'eau. Et pour finir, une scène où Amphinobi et Lucario se battent contre des ronces en 3D mal texturés, au bout duquel il finit par développer un Aura-Sphère plus puissant.

La relation Lucario-Amphinobi était dans le fond intéressante, mais affreusement mal exécutée dans les faits. Par admiration, Lucario demande à affronter son mentor, requête que ledit mentor accepte. Mais très vite, le combat devient inégal. Il ne s'agit même pas de mettre sa pâté à Lucario, car en réalité, Amphinobi va dans un premier temps frapper 3 fois Lucario pour ensuite le laisser se vautrer par terre et se ridiculiser tout seul. Le combat devient alors une partie de harcèlement lorsque le ninja se permet une tape humiliante derrière la nuque du pseudo aura-gardien. Le "combat" se termine alors lorsque Lucario s'enfuit sans demander son reste.

Amphinobi part retrouver Lucario et tous les deux trempent leurs pieds dans le lac pour commencer un entrainement spécial. Et c'est là que l'épisode montre qu'il avait de bonnes intentions, mais que l'exécution est mauvaise. Le but de l'entrainement était de montrer que Lucario est trop fugace et qu'il devrait apprendre à se calmer pour écouter les mouvements de son adversaire, subtilement illustré par la manière dont chacun des Pokémon entre dans l'eau : Amphinobi s'immerge en glissant, Lucario éclabousse son passage.

L'entrainement de notre star est simple : faire un Simon avec les ondes de l'eau. Idée bonne, exécution fort douteuse. Ce n'est pas d'un entrainement de rythme dont Lucario avait besoin, mais d'un entrainement à la Karate Kid :



D'un côté, nous avons Daniel-san qui est un jeune homme qui se fait martyriser dans la vie de tous les jours. Il demande les conseils de Monsieur Miyagi qui est maitre en Art martial. Mais les entrainements de M.Miyagi sont abstraits et ne s'apparentent pas à du karaté. Ce qui nous amène à la scène de la vidéo. Daniel est trop fugace et en l'espace de 5 minutes, M.Miyagi lui montre qu'en arrêtant de faire n'importe quoi et en analysant ce que l'adversaire compte faire, il peut facilement gagner le combat. C'était ça que Amphinobi devait montrer à Lucario : Lucario doit apprendre à se calmer et s'il fait les bons mouvements avec un bon timing, il peut devenir fort. Dommage qu'à la place, ils font un jeu d'eau que n'importe qui ici présent peut faire, d'autant plus qu'en tant qu'entrainement de l'aura, on a vu mieux dans l'animé.

Le combat Luca-Amphi pose un autre problème dans la temporalité. Lucario est censé être le Pokémon d'un champion de ligue, et actuellement le 8ème dresseur le plus fort du monde. Mais si Lucario est le 8ème Pokémon le plus fort du monde, alors qu'est-ce que cela fait de Amphinobi qui le maitrise sans aucune difficulté ? Il est au moins Rang -1000. Il aurait fallu que cet épisode arrive bien avant dans la temporalité, dès les premiers signes de faiblesse de Lucario, voire même quand il était encore Riolu. Car pour l'heure, Sacha va bientôt entrer dans le Rang Master et le Pokémon qui est censé être le Ace de la saison ne sait toujours pas se battre correctement.

Les fans d'Amphinobi resteront également sur leur faim puisque, exactement dans la même lignée que les retours précédents, le personnage guest star sera fortement mis en retrait pour faire briller le cast de PM. Amphinobi ne brille pas dans l'épisode, il reste en retrait pour que la scène ne soit occupée que par, et exclusivement par Lucario. Et c'est ainsi que Sachanobi a totalement été retcon. Rien n'a été mentionné au sujet de la synergie alors que c'était sa marque de fabrique. Même les flashbacks qui sont censés être identiques au passé - car ce sont des flashbacks (?) - ont été modifiés pour faire disparaitre Sachanobi. Pourquoi ? Ce n'est pas comme si sa présence allait gêner, bien au contraire.


Laissez votre humble servante émettre ses hypothèses :

1. C'est pour le format épisodique : La présence de Sachanobi demande une exposition du pourquoi du comment. Et expliquer Sachanobi, c'est expliquer l'un des plots de XY+Z, à savoir la prophétie du légendaire Pokémon doué de synergie. Mais pas seulement : il faut aussi expliquer pourquoi Amphinobi est là, pourquoi il y a des ronces qui poussent çà et là, pourquoi Sachanobi ressent les auras, pourquoi Sacha dit que lui et Amphinobi n'ont fait plus qu'un. Et justement, nous le savons maintenant, la série n'a pas le temps d'expliquer. Et si vous voulez un début de preuve pour prouver cette théorie, elle se trouve dans l'épisode justement : au moment où les ronces du mal apparaissent, Goh demande à Sacha ce qu'elles sont et d'où elles viennent. Sacha ne répond pas à la question. En fait, Sacha reste très vague sur beaucoup de points, notamment sur la synergie. D'ailleurs, le mot "Synergie" n'est mentionné à AUCUN moment de l'épisode. La série n'explique rien. Elle n'expliquera rien, et ce, au nom du sacré Saint Format Episodique qui nous fait tous chi

2. Sachanobi n'est pas dans Pokémon Masters : Pour une raison inconnue, les producteurs de PM ce sont mis en tête que l'animé devait être à la botte des jeux vidéos au lieu d'en être qu'une adaptation parmi tant d'autres, ce que l'animé avait alors toujours été. Si quelque chose n'est pas dans Pokémon Masters, alors il ne sera pas dans l'animé. Et Sachanobi est à ce jour uniquement présent dans Pokémon Soleil et Lune. Vous comprenez bien que si les enfants voient un Amphinobi qui ressemble à Sacha, mais qu'ils ne peuvent pas l'obtenir ni dans Epée Bouclier, ni dans Masters, ni dans Pokémon Go, ils vont être perturbés les pauvres.

C'est tout de même assez étrange que l'animé soit devenu l'esclave des jeux alors qu'il n'en avait rien à faire depuis le début de son existence. L'animé était une adaptation libre. Les épisodes reprenaient vaguement le scénario des jeux vidéos et dérivaient l'histoire pour créer plus de contenu. C'est pour ça que Sacha ne fait pas exactement la même chose que dans les jeux, ils se permettaient des libertés. Il en va de même pour le manga Pokémon La Grande Aventure qui pour le coup prend bien plus de libertés que l'animé. PM est le contrepied de tout : les jeux dictent à présent ce que l'animé peut ou ne peut pas faire. Le résultat, c'est qu'à présent, l'animé est véritablement une publicité pour les jeux vidéos.






Si vous cherchez "Fraude" au dictionnaire, vous tomberez à coup sûr sur ces images

Et ça, c'est absolument terrible, surtout quand 3 des Pokémon du PokéDex ont été inventés par l'animé, à savoir Sachanobi lui-même, Lougaroc Crépusculaire qui a été inventé sur la base de Sachanobi afin que Sacha ait un Pokémon unique... et Lugia qui a à la base été inventé pour les besoins du Film 2. Il a ensuite été utilisé comme mascotte de Pokémon Argent.

Cette deuxième théorie expliquerait par ailleurs pourquoi Serena n'a pas été montré dans ses habits roses dans l'épisode de rencontre avec Lem et Clem. Serena dans ses habits roses est inobtensibles dans les jeux. Mais vous savez ce qui est obtensible en revanche ? Sa nouvelle tenue dans l'épisode suivant. Sa tenue peut complètement être achetée dans XY. Voilà voilà voilà voilà...

Rendons tout de même à César ce qui est à César : l'épisode n'est pas une catastrophe, juste insuffisant. C'est très jouissif de voir enfin Lucario manger la poussière. C'est également agréable de le voir enfin progresser dans le bon sens puisqu'il n'a jusqu'à présent pas fait grand-chose de significatif. C'est aussi agréable de voir Sacha se souvenir de ses anciens Pokémon - quand bien même ça soulève plus de problèmes que de bons côtés. Sacha s'est souvenu de Amphinobi, mais pas de Roucarnage, ni de Hélédelle, ni de Spectrum, ni de Scarhino, ni de Kraboss... ce sont pourtant des Pokémon que Goh possède évolués ou non. Et mention spéciale à Alan qui fait son premier caméo dans PM.


RIP Puni-chan et Sachanobi, partis pour une saison meilleure

Et l'épisode se finit sur Sacha et Amphinobi qui se séparent à nouveau dans une ambiance des plus non tristes. Sacha et Amphinobi se parlent à peine. Amphinobi n'a plus aucune personnalité.


  • Points positifs
    Amphinobi est de retour à l'écran

    Focus et développement pour Lucario

    Goh n'a rien fait de l'épisode

    Alan fait un caméo

    La première partie de l'épisode était bien hypante

    Voir Lucario mordre la poussière, sah quel plaisir

    C'est agréable de voir Amphinobi prendre Lucario sous son aile
  • Points négatifs
    ... Mais Sachanobi n'est pas là

    En fait, Sachanobi a totalement été retcon. Pourquoi ?

    Et du reste, Amphinobi n'était pas très intéressant

    Le combat Lucario-Amphinobi est une vaste blague

    L'entrainement Lucario-Amphinobi était... spécial

    Le lore de Sachanobi/XY mis à la poubelle

    Où est Puni-Chan ?

    Ca n'a pas été mentionné dans la review, mais l'animation laisse franchement à désirer



bye

par ptirt, le 30/04/2022 à 18:37
Animé Review

Chargement...
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan.

Partenaires



Publicité