Accéder au contenu de la page

Non review - Pokémon : Les voyages jusqu'à présent

Voyage, voyage ~



Pocket Monsters 2019 ou Pokémon : Les Voyages. Saison actuelle de l'animé Pokémon. 1 an s'est écoulé depuis la diffusion du premier épisode et il est l'heure de faire exceptionnellement une non review sur cette saison qui divise.

"Non review" signifie qu'étant donné que la saison n'est pas terminée, les avis peuvent changer d'ici la fin de la saison. Cet article n'est pour l'instant pas à prendre au pied de la lettre et doit servir de matériel dans un futur proche (2 ans plus ou moins) où nous pourrons l'utiliser comme matériel de comparaison avec l'avis final. En d'autes termes : ce n'est pas l'avis final. Sur ce...

Avant de parler des hauts et des bas de la série, faisons un rapide point sur les personnages principaux de la série, à commencer par le nouveau héros, Goh.

Goh

Contrairement aux saisons précédentes, la scène sera occupée uniquement par deux personnages : Sacha lui-même et Goh. Goh est un jeune garçon venant de Carmin-sur-Mer dont le rêve est de capturer Mew qu'il a entrevu étant plus jeune. Goh et Sacha se rencontrent lors d'un raid de Lugia et décident de devenir amis grâce au scénario. Goh confesse assez vite que le seul Pokémon qu'il veut capturer, c'est Mew et personne d'autre. C'est la raison pour laquelle il n'a aucun Pokémon alors qu'il a déjà 10 ans.


Goh rougit beaucoup en la présence de Sacha.

Goh a rapidement attiré l'attention dès sa révélation. Son look volontairement androgyne n'est pas passé inaperçu, à tel point que plusieurs ont pensé que c'était une fille. Goh est ainsi le premier personnage principal à jouer sur cet aspect des choses. Il attire aussi rapidement l'attention sur sa relation avec Sacha. Si dans un premier temps, les choses deviennent très vite ambiguës, les producteurs font très vite évoluer la relation entre les deux protagonistes, au point que sur plusieurs plans, Sacha et Goh se touchent continuellement.



Au niveau marketing, les producteurs ne se privent même plus et nous proposent des artworks qui poussent toujours plus leur relation vers l'avant.


Ils ont tous l'air très très amis

Dans la série cependant, Goh va attirer l'attention sur tout autre chose de manière fort négative.

Problème numéro 1 : Goh commence sa carrière sur un bad buzz

En à peine 5 épisodes, Goh a réussi l'exploit de provoquer un bad buzz sur les Internets. Le propos est le suivant : dans l'épisode 4, Goh et Sacha ont fait la rencontre d'un Flambino sauvage. Après l'avoir aidé, Flambino développe une affection forte pour Goh et décide de parcourir près de 300km de Winscor jusqu'aux Terres Sauvages Sud à moitié à pied. La scène est longue, déchirante, Flambino est mignon, mais surtout, la scène montre la dévotion de Flambino pour un dresseur qu'il connait à peine.

Mais quand vient la délivrance, Goh rejette tout simplement le petit Pokémon. Son excuse : "Je veux que Mew soit mon premier Pokémon".



Minable, n'est-il pas ?

C'est un peu comme dire "La première fille que j'embrasserais, ce sera Angélina Jolie", c'est avoir des ambitions impossibles (d'autant plus qu'on parle de Mew, le Pokémon qui se balade au hasard entre la Nouvelle-Guinée et le Japon, le Pokémon à l'origine de tous les Pokémon). Résultats des courses : Flambino a le coeur brisé. Et ce que Goh a oublié, c'est qu'il est censé être le héros de la série. En d'autres termes, il est censé véhiculer des valeurs positives. Malheureusement, des valeurs positives, Goh en véhiculera très peu. Certes, il a fini par se raviser et revoir ses plans à la baisse en capturant Flambino, mais le mal était déjà fait.

L'attitude de Goh est cependant justifiée par le scénario. Petit, Goh a toujours été seul. Ses parents étaient beaucoup trop occupés et laissaient Goh jouer seul à l'ordinateur. Ainsi, le jeune homme a appris à s'amuser tout seul sans ami ni Pokémon pour lui tenir compagnie. Et en grandissant, il a gardé cet état d'esprit, sans jamais apprendre l'importance de l'amitié. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'au début de la série, Goh et Sacha ne s'entendaient pas. Sacha étant extraverti, il lui parait normal de se faire des amis et d'aider son prochain. Goh est tout son contraire et préfère laisser les autres s'occuper de leurs affaires. Fort heureusement, au contact de notre héros, Goh est parvenu à s'ouvrir au monde qui l'entoure, à participer et à se mêler à la foule, et ainsi se faire des amis.

À ce moment-là, il se serait normal de relativiser les choses. Oui, Goh est un débutant. Il est normal de faire des erreurs...

si seulement il était puni à un moment.

Problème numéro 2 : Goh n'est jamais puni

Peu importe qui l'on est sur Terre, lorsque l'on fait des erreurs, il y aura forcément des conséquences. De ces conséquences, il faut tirer des conclusions et ne jamais les recommencer. C'est la base pour avancer dans la vie.


Notre Sacha international en a fait des erreurs : ignorance de la table des types, stratégies éclatées au sol, non-compréhension de ses Pokémon, décisions prises à la va-vite... 25 ans de carrière ! Lorsque Sacha échange son Papilusion contre un Ratattac random, il se rend compte qu'il a échangé son ami contre un Pokémon qu'il ne connait pas et regrette immédiatement. Contre Bastien de Myokara, Sacha a poussé son Arcko à se battre au-delà de ses limites (transposé dans le jeu, Arcko était K.O. depuis longtemps, mais Sacha l'a fait continuer le combat au lieu de le rappeler) . L'instant d'après, tout le monde l'a blâmé pour ça, à commencer par l'Infirmière Joëlle qui le traite d'irresponsable. Sacha finit par s'excuser auprès de Arcko, bien que celui-ci ne lui en a pas tenu rigueur. Dans le film 8, Sacha et Lucario ont une violente dispute dans lequel chaque partie insulte l'autre d'être un lâche. Lucario insinue que Sacha abandonnera Pikachu dès l'instant qu'il sentira le danger et Sacha insinue que c'est Lucario le lâche qui a trahi son dresseur depuis le début. Sacha (en bonne caillera qu'il était à l'époque) fonce sur Lucario et tous les deux finissent par se battre dans la rivière. Quelques scènes plus tard, le PokéGroupe revoit le passé défiler devant eux grâce à une fleur du temps et les révélations tombent : le Seigneur Aaron a trahi Lucario et l'a enfermé dans le bâton. Cette scène affecte énormément Sacha qui part immédiatement s'excuser.

Sacha mesure tout le temps les conséquences de ses actes. Au fur et à mesure de son voyage, il grandit et mûrit. Mais il faut aussi se rendre compte que Sacha n'a pas mûri tout seul. Il avait avec lui deux mentors pour le guider en les personnes de Ondine et Pierre. Le caractère trempé de Ondine faisait qu'elle sévissait systématiquement Sacha lorsqu'il faisait des erreurs. Cela allait de la simple remarque à la gifle. Les Japonais se souviendront notamment que lorsque Sacha a envoyé Chenipan se battre contre Roucoups, Ondine a giflé Sacha pour lui faire comprendre qu'il a failli envoyer à la mort son Pokémon - puisque les Roucoups mangeant les Chenipan. Pierre en faisait autant avec moins de violence. Dans son cas, il préférait montrer comment s'y prendre avec les Pokémon et laisser Sacha (ou un autre membre du groupe) l'observer et l'imiter. Si Sacha fait des erreurs, Pierre le réprimandera de manière diplomatique.



Dans le cas de Goh, le seul mentor qu'il possède, c'est Sacha lui-même - rôle qu'il a commencé à endosser depuis AG. Mais Sacha est bien trop indulgent. Il suffit de voir Sacha lors de l'épisode Flammèche de Flambino pour s'en rendre compte. Sacha ne remettra Goh sur le droit chemin que trop peu de fois. La plupart du temps, il lui suggérera seulement ce qu'il faut faire... mais s'il veut... si jamais le coeur lui en dit... il dit ça comme ça, hein ! Rien ne lui oblige... Et dire qu'en 2002, Sacha n'hésitait pas à crier sur ses camarades pour les recadrer. Les temps ont bien changé...

Jusqu'à présent, les principales fautes qu'a fait Goh sont en lien avec sa relation avec les Pokémon, et principalement Lapyro. La première fois que Goh rejette Flambino, il n'y a aucune retombée sur lui. La seule chose que Goh recevra, c'est un léger rappel à l'ordre de Sacha (i.e. : "Mais Flambino a vraiment envie d'être avec toi !"). Sa première capture lui donnera la fièvre de la capture et Goh s'amusera à capturer tout ce qui bouge.

La relation entre Goh et Lapyro est loin d'être des plus saines. Dès le début de leur relation, avant même la capture de Flambino, Goh ne s'intéressait pas du sort de celui-ci. Le problème, c'est que même plus tard, Flambino n'est pas la priorité de Goh. Le problème a commencé à fortement se faire ressentir à l'épisode 17 dans lequel Flambino veut apprendre l'attaque Flammèche. En plein apprentissage, le Darumacho que Goh a capturé précédemment provoque Flambino en duel d'attaques Feu. Malheureusement, le petit Pokémon perd rapidement le duel, ce qui lui laisse un goût amer. Début du drama : Goh ne l'encourage pas (en rapport avec son passé solitaire de geek esseulé). Plutôt que de le soutenir et de lui proposer de s’entrainer ensemble à la maîtrise de l'attaque Flammèche, Goh lui conseillera d'abandonner. "Dans la vie, il y a des choses qu'on ne peut pas toujours réussir. Si tu ne peux pas le faire, tu n'y peux rien, c'est comme ça". Cette non-coopération de la part de son dresseur met Flambino hors de lui et il décidera de s’entrainer seul.

Plus tard dans l'épisode, Flambino parvient à maîtriser un début de Flammèche. Mais encore une fois, Goh ne prêtera aucune attention à son Pokémon et sera plus concentré sur sa capture de Pokémon sauvages. La Team Rocket apparait et Flambino tente sa nouvelle attaque, en vain. La situation dégénère et Goh conseille à nouveau à son Pokémon d'arrêter de viser aussi haut. Exaspéré, Flambino prend la fuite et part jouer au foot en tapant des cailloux. C'est à ce moment-là que Sacha commence enfin à prendre la parole et explique à Goh que Flambino demande du soutien et surtout, qu'ils ne sont pas unis.


"Toi et Lapyro, vous ne faisiez pas un !" dit Sacha en faisant la pose de Sachanobi

Quelques événements plus tard, Lapyro parvient à maîtriser Flammèche et décide d'abandonner Goh.

Ou pas.

Lapyro restera avec Goh, quand bien même celui-ci ne comprend pas son Pokémon. De même, Lapyro est beaucoup trop amoureux (exagération) de son dresseur pour véritablement l'abandonner. Goh et Lapyro sont dans une sorte de relation où l'un ne traite pas l'autre à sa juste valeur, mais où l'autre ne peut pas abandonner l'un parce que c'est l'amour. À ce stade des épisodes, l'on pourrait se dire que l'épisode 22 aurait potentiellement fait ouvrir les yeux à Goh. Et pourtant, encore une fois, Goh n'a pas été puni pour ses mauvais choix.


La non-coopération de Goh et l'attitude encourageante de Sacha à l'égard de Flambino
ont conduit beaucoup de fans à vouloir que Flambino soit le Pokémon de Sacha.

Le topo est le suivant : depuis son évolution, Lapyro n'obéit plus à son dresseur. Les fans de la première heure y verront des réminiscences du Dracaufeu de Sacha, la légende des légendes. Malheureusement, la comparaison s'arrête là. L'on apprend dans l'épisode que la seule raison pour laquelle Lapyro n'écoute pas son dresseur ne vient pas de leur relation à proprement parler, mais plutôt parce que Lapyro fait une crise d'adolescence. Dans les faits, pourquoi pas. Lapyro est un Pokémon de stade 1 d'évolution, ce qui correspond à un adolescent humain. Mais voilà : le problème n'est pas Goh. C'est Lapyro. Quand bien même c'est bel et bien Goh qui ne prête pas attention à son Pokémon, qui ne l'encourage pas, qui ne fait pas l'effort de le comprendre, le problème est cet imbécile d'adolescent de Lapyro. Inchallah qu'il change vite de comportement ou il sera privé de Picsou Magazines ce sale ingrat de teenager.

Vers la moitié de l'épisode, Lapyro s'embarque dans une guerre de gang où un Lombre et des Zigzaton doivent défendre leur territoire plein de baies face à des Ramboum. Lapyro prend la défense du groupe de Lombre et fait un concours de break dance qu'il remporte. Goh, voyant que Lapyro s'entend très bien avec le groupe de Pokémon, décide de l'abandonner sans rien lui dire. Encore une fois, face à cette attitude, Sacha lui fait remarquer qu'il y a une certaine façon de relâcher ses Pokémon, mais qu'avant de le faire, il faut toujours avoir une conversation avec eux - le Maître a de l'expérience en la matière. Notre héros parvient encore une fois à raisonner son disciple et Goh s'en veut d'avoir été aussi bête et nous fait toute une scène très mal gérée dans le train dont je m'apprête à vous faire un rapide résumé ci-dessous de mon verbe gracile.

  • Goh et Sacha venaient d'entrer dans le train. Il n'était ni bondé, ni trop vide. Mais dans le coeur du jeune homme à la casquette rouge, le doute plantait déjà ses graines. "Tu comptes vraiment l'abandonner ?", demanda à nouveau Sacha, l'air soucieux. "Oui, ça vaut mieux pour lui", répondit son partenaire. La tristesse se lisait dans ses yeux comme elle s'entendait dans sa voix. "Je comprends", reprit Sacha, le ton sévère, mais néanmoins compréhensif. "Mais est-ce que tu l'as dit à Lapyro en bonne et due forme ?".

    Ces mots, chaque son, chaque syllabe avaient trouvé leur cible dans le coeur de Goh. Sacha n'avait pas l'habitude de réprimander ses amis, bien que cela lui soit déjà arrivé par le passé. Il ne connaissait que trop bien le sentiment qui abrite chacun d'entre nous lorsque nous devons quitter nos amis. Cela faisait encore plus mal lorsqu'il s'agissait de Pokémon que l'on a élevé depuis le premier stade de leur évolution.


  • Soudain, tout devint clair. Clair, et pourtant si flou. La vision de Goh s'assombrit. Son coeur battit plus vite. Sa gorge devint sèche. Ses mains tremblaient. Ses pensées étaient au point mort... Il allait laisser derrière lui son meilleur ami, celui qui l'a toujours aidé dans sa quête, celui qui a partagé ses joies et ses peines, celui... qui partageait son quotidien.


  • Sans crier gare, son corps se mit à bouger de lui-même. Il courut vers l'arrière du train, pensant naïvement qu'il pourrait atteindre le quai de la gare à temps. Dans sa folle hâte, il repensait à tous ces bons moments qu'il a passé aux côtés de son ami. Tous se mélangeaient dans sa tête. Et le train ne cessait de s'éloigner du quai.


  • "Pardonne-moi, Lapyro". À force de courses effrénées, Goh s'était effondré au sol. "Pardonne-moi. Pardonne-moi de ne pas t'avoir donné ta chance. Pardonne-moi de ne pas t'avoir écouté. Pardonne-moi d'avoir été un mauvais dresseur. Pardonne-moi de ne pas avoir été à la hauteur du Pokémon que tu es. Pardonne-moi de ne pas t'avoir encouragé. Pardonne-moi de t'avoir ignoré. Toi aussi, tu m'as ignoré. C'est bien normal et je ne t'en veux pas. Je n'ai jamais eu d'amis pour comprendre ce que c'était que l'amitié. J'ai pensé que je pouvais faire tout ce que je voulais, parce que je n'attendais rien de personne. " Le train avançait toujours.


  • "Lapyro ! Je te promets que je changerai ! Je changerai, je deviendrai le dresseur que tu mérites ! Je t'en prie, reviens. C'est avec toi que je veux accomplir mon rêve. Il n'y a aucun autre Pokémon qui pourrait te remplacer, aucun ! Lapyro !"


RABBIFOOTOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

















  • "...Lapyro...Mais pourquoi ...?"

    "Mais qu'est-ce qui t'arrive toi là encore ? C'est toi qui cries comme un taré dans tout le train ? C'est quoi ton problème ? J'en ai trop marre de toi ! Pourquoi je suis tombé sur cette famille de mongole ? J'en ai marre de vous tous !"

    "Tu es revenu !"

    "Mais c'est B O N ! J'étais juste à côté, je lâchais un fil ! Tu me saoules trop franchement. J'en ai assez que tu me colles tout le temps à me fliquer 24h/24. Ça va, lâche-moi, laisse-moi respirer, de l'air ! Je suis plus un bébé, je suis de niveau 17, je te signale ! Pourquoi tu veux pas me laisser mon indépendance un peu ? T'es pas mon père, j'te signale !"


  • "LAPYRO !!!!!!!"

    "MAIS LACHE-MOI TU M’ÉTOUFFES ESPÈCE DE BARGO !"


  • "Lapyro, je voulais te dire quelque chose, mais je crois que j'ai oublié. Viens, on fait un selfie ensemble !"

    "T'as pas intérêt à la poster sur Facebook ou quoi, je veux pas qu'on me voit avec toi".


Je suis désolée.

La vraie scène est censée être triste avec de la musique triste et un flash-back de la tristesse absolue, mais si l'on prend le temps d'analyser les choses, l'on se rend compte que bien que la musique soit jolie, elle reste un peu osef, que la scène ne dure que environ 24 secondes et surtout, que l'épisode nous propose un flash-back de la tristesse. Non pas "tristesse" comme "ça fait pleurer", mais comme "Attends une petite seconde, Raymond : dans les passages que montre le flash-back, il n'y en a qu'un seul où Goh et Flambino sont réellement ensembles". Le flash-back va totalement contre la relation de nos deux amis puisqu'en effet, il ne propose que les plans suivants :


Le premier plan où Goh aperçoit Flambino, c'est-à-dire au moment où Flambino ne l’intéressait même pas.


Le plan où Go capture Flambino (juste après la fameuse scène du bad buzz)


Et enfin, le plan où Lapyro a enfin compris qu'il valait mieux prendre ses distances avec Goh

…mais aucun plan montrant véritablement l'amitié entre Goh et Lapyro - alors qu'il y en a ! Certes, ils ne sont pas nombreux et c'est là que l'on se rend compte que nos deux amis ne se touchent presque pas (contrairement à Sacha que Goh pot-de-colle tout le temps) ou même qu'ils ne font rien de ludique ensemble. Et pour ceux qui auraient comme argument "Mais ça ne fait que 17 épisodes qu'ils sont ensemble à ce moment-là", Je vous invite à aller voir ce que les autres PokéHéros ont fait avec leur Pokémon principal en 17 épisodes. La suite risque de vous surprendre. Surtout du côté de Aurore.

Et surtout, le point le plus important de cette scène : GOH NE S'EXCUSE PAS. La morale de cette histoire, c'est que


Vous voyez les enfants ? Même si vous la traitez mal, elle finira quand même
par revenir dans vos bras sans explication. Ah ~ l'amour ~

Nous arrivons à ce stade au coeur du problème :

Troisième problème: ses captures n'ont aucun sens

Dès que Goh verra un nouveau Pokémon qu'il ne possède pas, il le capturera. Mais attention, il ne s'agira pas de capture stylée comme l'a énormément fait Sacha par le passé. Oubliez donc ces bons moments lorsque Sacha a capturé son Carapuce, son Brutalibré, son Scorvol et bien des meilleurs. Ici, Goh voit un Pokémon, il lui balance sa PokéBall et puis voilà, c'est la capture. Si dans les faits, c'est exactement comme dans les jeux, il est juste malsain de retransposer exactement la même manière de faire dans l'animé. Les Pokémon dans l'animé ne sont pas des lignes de code, ni des objets. Ce sont des êtres vivants qui vivent dans la nature, qui ont une vie, une famille, etc. Et c'est ainsi que Goh s'amusera à capturer sans vergogne des Pokémon qui n'ont rien demandé à personne, sans même demander leur consentement. Et dans l'animé, les seules personnes qui font ça, ce sont les braconniers. Goh agit comme un braconnier.


"Les feuilles de ses buissons sont mes préférés !
Je vais beaucoup manger, beaucoup m'entrainer, beaucoup me reposer et comme ça,
je deviendrais un magnifique Papilusion ! Je pourrais voler haut dans le ciel et "





"J'ai entendu dire qu'à Hoenn, il y avait de magnifiques forêts tropicales.
J'ai hâte d'y arriver et de recommencer ma vie, et peut-être même fonder une famille avec"





"NE T'APPROCHE PAS DE MES ENFANTS ! ILS SONT ENCORE EN BAS AGE, ILS ONT
BESOIN DE MOI POUR LES NOURRIR ET LES PROTÉGER SALE HUM"



Les captures dans Pokémon marquent parfois une avancée pour le personnage qui le capture et, suivant la personnalité du Pokémon, peuvent même faire fortement développer le dresseur. On ne peut que se rappeler des meilleurs Pokémon de Sacha, et surtout ceux qui lui ont mis du fil à retordre ou encore ceux qui sont devenus un atout précieux pour lui. Plusieurs de ses captures sont devenues des moments cultes, car ce sont en général des moments poignants et qu'ils sont en général précédés d'une bonne exposition du Pokémon. On s'attache à lui et le Pokémon s'attache à Sacha et vice versa. Et c'est pour ça que la capture du Pokémon ne semble pas sortir de nulle part. À chaque fois, elles sont évidentes. Par ailleurs, il ne s'agit pas seulement de Sacha, mais aussi de tous ses compagnons jusqu'à alors.

Mais dans le cas de Goh, il n'y a ni rapprochement avec le Pokémon (ou alors c'est rare), ni développement du personnage. Goh voit un Pokémon, le capture et ça s'arrête là. Goh ne progresse pas en tant que personnage. Quant à ses Pokémon, mis à part Lapyro et Larméléon, aucun d'entre eux n'est véritablement mémorable. Voici la liste (non complète) des Pokémon qu'il a déjà capturé. Lesquels d'entre eux ont une vraie personnalité ?

  • Pokémon #815
  • Pokémon #10
  • Pokémon #11
  • Pokémon #12
  • Pokémon #13
  • Pokémon #14
  • Pokémon #15
  • Pokémon #16
  • Pokémon #19
  • Pokémon #21
  • Pokémon #23
  • Pokémon #29
  • Pokémon #32
  • Pokémon #43
  • Pokémon #46
  • Pokémon #47
  • Pokémon #48
  • Pokémon #49
  • Pokémon #56
  • Pokémon #60
  • Pokémon #72
  • Pokémon #83
  • Pokémon #87
  • Pokémon #88
  • Pokémon #102
  • Pokémon #104
  • Pokémon #123
  • Pokémon #127
  • Pokémon #161
  • Pokémon #200
  • Pokémon #234
  • Pokémon #268(3)
  • Pokémon #276
  • Pokémon #458
  • Pokémon #551
  • Pokémon #555
  • Pokémon #623
  • Pokémon #819


Autre problème lié aux captures : Goh ne fait même pas de combat avec les Pokémon. La capture se fait automatiquement, comme si toutes ses Pokéball étaient des MasterBall. Et ça les amis, ça va à l'encontre même de cette règle fondamentale que l'on nous rabâche à chaque jeu Pokémon : "Pour capturer un Pokémon, il faut d'abord livrer un combat avec lui, l'affaiblir et ensuite, lancer sa PokéBall." CERTES, nous avons tous une fois lancé notre Pokéball dès le début du combat et celui-ci est sans doute rentré du premier coup, mais ça se fait surtout lorsque le Pokémon en face est d'un faible niveau. Sacha lui-même donne cette leçon à ses compagnons débutants !

Mais Goh, lui, transcende ces deux règles - le lien avec les Pokémon et la capture en un coup. Et pourtant...

Il fait exactement son travail, et il le fait bien ! C'est le PokéHéros qui a le mieux réussi son début de carrière. Malheureusement.


Ce n'est un secret pour personne : chaque PokéHéros, ou plutôt chaque PokéHéroine, avaient un devoir bien précis : celui de faire la promotion de leur jeu respectif.

Ondine et Pierre étaient les premiers champions des versions Rouge et Bleue. Ils parlaient à tout le monde.
Flora promouvait Rubis et Saphir et toutes les nouveautés que ces deux versions ont apportées, à savoir les combats doubles, les concours, les PokéBlocs, les baies améliorées...
Aurore promouvait Diamant et Perle ainsi que les nouveautés comme les concours légèrement différents de Rubis et Saphir, la PokéMontre, les Poffins,...
Iris et Rachid promouvaient Noir et Blanc en tant que premier et dernier champions d'arène.
Séréna promouvait XY avec notamment la customisation des personnages, les Pofiteroles, le Vidéo Dresseur,...
Enfin, Lilie promouvait Soleil et Lune, car elle est au centre de l'histoire.

Et Goh, il promeut Pokémon Go. Or, dans Pokémon Go, le but est bel et bien de remplir votre PokéDex en vous baladant et en trouvant des Pokémon. Et lors de ces rencontres, on envoie une PokéBall et si l'on touche ledit Pokémon, on l'attrape (parfois) du premier coup sans le combattre. Et nous voilà au cœur du problème. Le problème de cette saison, ce n'est pas Sacha, ni même le plot. C'est Pokémon Go.

Goh représente un joueur de Pokémon Go. Il capture les Pokémon qu'il trouve, remplit son PokéDex, voyage éventuellement et rien d'autre. Au mieux, il parcourra 10 km pour faire éclore son oeuf de Goupix, le 225e qu'il a eu et l'échangera contre des bonbons. Pokémon Go n'est pas un jeu pour devenir ami avec des Pokémon, ni même pour être le héros d'une histoire. C'est un jeu mobile qui vous encourage à marcher dehors, rien de plus.


Mais voilà ! Ici, nous ne parlons plus d'un jeu mobile, mais d'un animé. Et ça coince. Pokémon Go en animé ne peut pas fonctionner, pour la simple et bonne raison que ce jeu va à l'encontre de toutes les valeurs de la franchise Pokémon (qui sont accentués par l'animé) dont la plus importante : les Pokémon sont nos amis. Vous vous souvenez de la chanson ? Ensemble pour toujours, et même un peu plus, amis jusqu'à la fin des temps. Dans la même veine, il n'est pas du tout intéressant de regarder quelqu'un capturer des Pokémon à longueur d'épisodes, surtout lorsque les captures ne durent que 5 secondes.

Dès lors, pourquoi regarder Sacha capturer des Pokémon ou voyager est intéressant et non pas Goh ? Parce que lorsque l'on regarde Sacha faire, on se voit soi-même. Ceux qui regardent l'animé ont pour la plupart déjà joué aux jeux ou s'apprêtent à le faire (ou aucun des deux, mais là n'est pas la question). Celui qui a déjà joué aux jeux voit comment Sacha va se débrouiller à son tour. On a tous eu de l'empathie pour Sacha lorsqu'il a perdu contre Blanche et son Écremeuh, ou encore lorsqu'il n'arrive pas à faire des Poffins du premier coup. On regarde l'animé pour regarder Sacha faire. Et c'est la raison pour laquelle il sera toujours le héros de l'animé. Sacha et Pikachu sont beaucoup trop emblématiques pour être évincés. L'animé va de pair avec eux. C'est comme un jeu Zelda, mais dont le personnage principal n'est pas Link ou un jeu Mario principal sans Mario. Dans l'animé, c'est Sacha et Pikachu les héros.

En réaction aux théories qui circulent comme quoi Goh va devenir le principal héros de l'animé, il est difficilement concevable qu'il puisse devancer Sacha, surtout dans l'état actuel des choses. Quant à ce que Goh soit le héros parce qu'il doit se développer et évoluer, il faut se rappeler que ce n'est pas la première fois que ça arrive. C'était déjà le cas de Lilie qui était véritablement au centre de l'histoire dans Soleil et Lune, ce qui n'a pas empêché Sacha de briller. Et encore à l'heure actuelle, c'est Sacha qui fait le plus parler de lui grâce à ses captures de qualité.

Chloé la plante verte

En parlant de personnages qui ne vont pas, voici Chloé. Chloé est la fille du professeur Sakuragi et également une étudiante à l'école Pokémon de Carmin-sur-Mer. Et le problème majeur ici, c'est que notre amie n'a aucun but dans la vie...et aucune fonction dans la narration. Comme dit précédemment, chaque héros faisait une apparition de plus ou moins longue durée pour promouvoir leur jeu respectif. Chloé n'a même pas ce privilège. Chloé ne représente aucun jeu. Et pour ne rien arranger, elle n'aime pas vraiment les Pokémon. Elle ne les déteste pas, mais n'a simplement pas envie que sa vie tourne autour d'eux (ce qui est fort cocasse lorsqu'on sait que ce sont les Pokémon qui ont créé la terre, mais soit).


Dès lors, nous voici avec un personnage dans une série Pokémon qui ne veut rien à voir à faire les Pokémon. Insolite, n'est-il pas ? Certes, la chose pourrait être au contraire fort intéressante et nous pourrions voir comment un personnage sans lien avec les Pokémon évolue dans un monde Pokémon. La mère de Chloé est un excellent exemple : elle est illustratrice. Elle n'est ni dresseuse, ni coordinatrice, ni chercheuse. Elle dessine juste des Pokémon. Et en vrai, pourquoi pas ! Mais il y a un hic ! C'est qu'il est presque évident que personne ne regarde Pokémon pour voir un personnage faire autre chose que du Pokémon. C'est un peu comme regarder une série de vampires pour ne parler que de la comptabilité d'une entreprise. Ça s'appelle être hors sujet. Et hors sujet, c'est exactement ce qu'est Chloé par rapport à tout le reste.

Parfois, son hors sujet donne lieu à des scènes absolument hilarantes/aberrantes/irritantes [rayez la mention inutile].

La scène d'exposition de Chloé


Hey ! Chloé ! Tu devineras jamais ! J'ai volé sur le dos de Lugia !


...ok, et alors ?


Tiens, voilà tes notes de cours

...qui, mise dans un contexte de monde Pokémon, ressemble plutôt à ça :


Hey ! Chloé ! Tu devineras jamais ! J'ai volé sur le dos de Lugia !


Lugia ? LE Lugia ? Lugia, comme "Lugia, le gardien des abysses" ? Celui qui doit veiller à l'harmonie qui règne entre le feu, la glace et la foudre ? On raconte qu'en un battement d'ailes, il peut déclencher une tempête de 40 jours qui peut dévaster une ville entière. C'est pour cela qu'il préfère nager au fond des abysses, de crainte qu'il ne cause des dégâts. Son pouvoir est tellement immense que même une seule de ses plumes peut causer des calamités. C'est un Pokémon extrêmement rare, légendaire même ! Tu as une chance incroyable de l'avoir rencontré !


Hey ! Je m'appelle Sacha, je viens du Bourg-Palette ! Et tu sais quoi ? Moi aussi, je l'ai vu, Lugia. La première fois, c'était quand je venais de commencer mon voyage Pokémon. Je faisais un tour dans les îles Oranges, au Sud. Et tu devineras jamais ! Lugia m'a choisi comme élu pour restaurer la paix. Et à l'instant, le Lugia sur lequel Goh et moi sommes montés, il m'a parlé ! C'est lui, c'est celui qui m'avait choisi il y a 20 ans de cela.


C'est incroyable !! Tu n'es vraiment pas comme les autres dresseurs alors !


: )


...!


...ok, et alors ?


Tiens, voilà les notes de cours de l'école où tu n'es même pas obligé d'aller pour avoir un avenir.

Il nous faut toutefois raison garder : contrairement à ce que l'on pourrait penser, le personnage de Chloé n'a jamais été vendu pour être une PokéGirl ou même une héroïne de la série. Elle fait à la base partie des personnages tertiaires, au même titre que le Prof.Sakuragi, ou comme l'a pu être le Prof.Chen ou la mère de Sacha. Les seuls héros de la série sont Sacha et Goh. Mais là encore, ça coince, car Chloé est bien trop présente pour être un personnage tertiaire, ne serait-ce que dans l'opening où elle reste avec Sacha et Goh. Elle a même droit à des épisodes entiers sur elle qui la développent.


MAIS !

Ce qu'il faut nuancer à présent, c'est que Chloé commence enfin à s'intéresser aux Pokémon. Et son développement, même s'il est extrêmement lent en plus d'être épisodique, existe bel et bien (à tel point que pour l'instant, c'est littéralement le meilleur personnage de tout PM). Le problème, c'est que plus on repousse le développement d'un personnage, ou même n'importe quoi d'autre, plus on installe une attente. Et plus l'attente sera longue, plus les espérances seront hautes. C'est comme attendre un jeu vidéo, voir que sa date de sortie sera repoussée, attendre toujours plus... tout ça pour qu'au final, le jeu soit mauvais. Pourvu que ça ne lui arrive pas...


Petite note à part : Si certains se demandent "Est-ce vraiment important qu'un personnage ne soit pas développé ?", ma réponse est : non. Non, ce n'est pas strictement nécessaire. Un personnage peut être intéressant sans forcément évoluer. Beaucoup de personnages sont dans ce cas-ci. Dans le cas de Pokémon, Ondine serait le parfait exemple. Même si elle a reçu des power-ups au cours de son voyage, rien ne la faisait réellement avancer en tant que dresseur de Pokémon Eau. Mais là où Ondine va tirer son épingle du jeu, c'est qu'elle remplissait à merveille sa fonction narrative : être le mentor de Sacha. Comme dit plus haut, Ondine avait pour fonction de corriger Sacha s'il échouait ou faisait une erreur dans sa formation de dresseur. Ce qu'elle a toujours fait avec brio et humour. Chloé pour l'instant n'a aucune fonction narrative et ressemble plus à une perte de temps à l'écran... à moins que ! Reste à voir comment tout cela évoluera.

Maintenant que le décor est planté, nous pouvons attaquer les vrais problèmes de cette série, à commencer par LE problème principal :

_____________________


FANSERVICE:

Ce dit de toute scène d'un animé, d'un manga ou d'un jeu vidéo visant à faire plaisir aux fans dans le but de les intéresser et ainsi de les attirer vers une oeuvre.


KANTO !!!!!! DRAGONFEU !!!!!! MEWTWO !!!!!!! Vous aimez ça ? Eh bien vous allez en manger par kilos ! Parce que PM en est rempli. Et le Fanservice dans cette saison va justifier à peu près 90% des initiatives du scénario, à commencer par l'équipe de Sacha.


Sacha et son Ectoplasma à couleur alternée

Avant toute chose, je vais personnellement émettre mon avis sur l'équipe de Sacha. En très peu de mots : la fillette de 5 ans que j'étais aurait été plus que sur hypée de voir Sacha avoir un Dracolosse et un Ectoplasma. La fillette de 11 ans qui venait à peine de regarder le film 8 avec justement Lucario en vedette aurait mis le feu à sa maison en apprenant que Sacha allait avoir un jour un Lucario. Et à ce stade, il suffirait que Sacha ait un Carchacrok et tous mes rêves se seraient réalisés.

Mais nous sommes en 2020 et je commence à aller vers ma 30ème d'année et si dans un premier temps, j'ai adoré les captures de Sacha, il faut le reconnaître : je suis contente parce que mon moi passé aurait été contente. Et voilà comment sont motivées toutes les captures de Sacha : sur votre nostalgie. Car si l’on creuse un peu, on se rend compte que Dracolosse et Ectoplasma sont complètement passés au second plan. Ectoplasma parvient encore à avoir un peu de personnage, quoiqu'il était bien mieux à l'état sauvage qu'en tant que Pokémon de Sacha. Grossièrement, Ectoplasma à l'état sauvage s'amusait à maudire les humains et faire des bêtises. En tant que Pokémon de Sacha, Ectoplasma est badass mais sans personnalité. Rien de plus.

Vient alors Lucario. Beaucoup de fans de la série ont (entre autres) aimé les Lucario grâce au Lucario du film 8. Le Lucario du film 8 était vaillant et juste, mais aussi torturé par son passé. Mais ce qui a fait le succès du film au-delà du scénario, c'était sa relation avec Sacha. Tout au long du film, Sacha et Lucario vont se tourner autour. Durant la première moitié du film, Lucario va haïr Sacha en projetant la relation que Sacha a avec Pikachu à celle qu'il a vécue avec le Seigneur Aaron. Comme Aaron a trahi Lucario, celui-ci voit d'un très mauvais oeil la relation entre Pikachu et Sacha. Des événements surviennent et une bagarre plus tard, Lucario va commencer à réviser son jugement pour finalement se sacrifier pour sauver Sacha. Et c'est ainsi que toute une génération de spectateurs a tant attendu le moment où Sacha aurait son propre Lucario.


En réalité, la série a teasé pendant un bon moment les rencontres entre Sacha et la famille des Lucario. Suite au film 8, Sacha a acquis un nouveau pouvoir : le pouvoir de contrôler l'Aura. Même si Sacha ne la maîtrise pas très bien, il peut lire les émotions des Riolu et des Lucario sans aucun problème. Son pouvoir, il l'utilisera à deux reprises dans la série Diamant et Perle avec le Lucario de Mélina et le Riolu des épisodes Pokémon Ranger. Et à chaque fois, ça fait mouche. Sacha est adorable avec les Riolu et Lucario. C'est justement dans cette optique que Sacha ressent l'aura d'un Riolu encore dans son oeuf dans Pokémon les Voyages. Finalement, Riolu sort de l'oeuf et devient le Pokémon de Sacha.

Et alors ?

Survient alors l'un des majeurs problèmes de la série : Riolu/Lucario est un personnage fade. Sacha va tenter de le faire combattre à chaque fois qu'il a un combat, au détriment de ses autres Pokémon. Bien que cela soit logique du point de vue des jeux - il veut que Riolu ait de l'expérience, à l'écran, cela devient très vite ennuyeux. La non-personnalité de Riolu devient très vite ennuyeuse et le fait que Sacha le force à le faire combattre à chaque fois qu'il le peut se transforme vite en forcing de Riolu, un peu dans le style "HEY VOUS AVEZ VU MON RIOLU ??? COMMENT IL EST TROP CLASSE !!!!.


Riolu aura droit à son (mauvais) petit arc dans lequel il ne parvient pas à vaincre le Krakos de Faiza. Malheureusement, puisque Riolu ne semble pas si triste d'avoir perdu deux fois contre le même Pokémon, et puisque le système de ranking est chaotique... pour finir, tout le monde s'en fiche. De même, Riolu ne subit aucun entrainement particulier pour vaincre ses faiblesses (mis à part Sacha qui le pousse à se battre contre des Pokémon à tentacules, à tel point qu'au bout d'un moment, on dirait un hen - mais comme il perd toutes ses batailles, l'entrainement ne sert à rien). Le Sacha de AG aurait été dans les montagnes pour trouver la solution à son problème. Il aurait aussi pu faire du surf. Idem pour le Sacha de DP. Sacha aurait pris le temps de se remettre en question au lieu de foncer dans le tas et pousser sa chance jusqu'à ce que ça passe. Mais ici, dans PM, Sacha n'a pas le temps. Sacha doit aller vite, quitte à trouver la solution comme par miracle - et nous reviendrons à ce point plus bas dans l'article. Pourquoi des Pokémon comme Jungko, Scorvol ou encore Sachanobi sont-ils devenus des Pokémon aimés de tous ? Parce qu'ils ont subi des épreuves à leur manière et que dans les épreuves, on voyait un peu plus de leur personnalité. Et plus on en montrait, plus ils devenaient attachants. Mais comme dit plus haut, ici, on n'a pas le temps de devenir attachant.

Le système de ranking est catastrophique, en plus d'être une mauvaise idée. En guise de fil rouge à la série, Sacha va devoir grimper les échelons et combattre des dresseurs random afin de gagner en rang. S'il parvient à se classer dans le top 8 (plus ou moins), il peut participer au Pokémon World Cup et ainsi combattre Tarak, ce qui deviendra l'objectif de Sacha. Ce système de ranking est simple en pratique, mais flou dans les faits. Pour gagner en rang, il faut évidemment combattre des dresseurs. Plus le rang du dresseur est haut, plus Sacha peut augmenter son propre rang. Et si Sacha perd, il baisse de rang.


Là où ça se complique, c'est que le système est aléatoire. En toute logique, si le numéro 1809 bat le numéro 208, le vainqueur doit se placer 208 et le numéro 208 devient alors numéro 209. C'est un simple système de queue de course, clair et logique. Mais ici, ce n'est absolument pas le cas. Si Sacha gagne, il augmente aléatoirement en nombre. En d'autres termes, même si Sacha était numéro 55, rien n'indique qu'il est plus proche de Tarak.

Autre problème : si Sacha perd un combat, il redescend. Ce qui fait que même numéro 55, il suffit que Sacha perde une série de combats pour revenir à son point de départ. Avec un tel système, il n'y a aucun moyen de connaitre la progression de Sacha, puisque sa progression est régressive. Avant, quand Sacha gagnait un badge, il le gagnait pour toujours. Il n'y avait aucun moyen pour lui de revenir en arrière, à moins de perdre ledit badge. Ici, Sacha est constamment sur un siège éjectable. De même, il est impossible de calculer la force de Sacha avec ce système. Si Sacha a 6 badges, on sait qu'il est fort, car il ne lui reste que 2 badges avant la ligue Pokémon. Mais avec un système qui fluctue, et surtout avec l'équipe déjà surpuissante qu'a Sacha, impossible de savoir s'il est vraiment fort ou non. Finalement, le seul fil rouge de la série, ce sera le bon vouloir des scénaristes. La série finira par se conclure d'ici deux ans et à l'issue de celle-ci, Sacha finira par affronter Tarak comme promis.

Autre autre problème:


Au nom de tout ce qui est bon sur Terre, peut-on m'expliquer pourquoi Sacha le champion de la ligue d'Alola doit faire des combats à la chaine alors qu'il est champion et qu'il peut donc directement passer en finale ???????????????

En fait, pourquoi est-ce que Sacha perd son temps à combattre d'autres dresseurs et qu'il ne va pas directement affronter Tarak puisque rien de l'en empêche ?! Puisque Sacha peut se battre contre des dresseurs de rangs supérieurs au sien, rien de l'empêche de sauter toutes les étapes et aller directement au but. Tu nous fais perdre notre temps, Sacha !

Et puisque l'on parle de temps, voici donc le troisième et sans doute pire problème de la série :

CET HORRIBLE FORMAT ÉPISODIQUE SORTI DU TRAIN D'UNE VACHE QUE PERSONNE N'AVAIT JAMAIS DEMANDÉ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Cet horrible format épisodique sorti du train d'une vache que personne n'avait jamais demandé

En Décembre 2019, période de paix et de prospérité où le COVID n'existait pas encore à l'échelle mondiale, le magazine Animedia publiait une très longue interview du producteur de la série actuelle ---, dans laquelle il indiquait qu'il voulait que Pokémon passe un format épisodique et non plus continu. En d'autres termes, il voulait que les téléspectateurs puissent apprécier la série sans la suivre continuellement. Ainsi, même s'il n'a pas vu les 22 premiers épisodes, un nouveau spectateur pourrait commencer la série à l'épisode 23 sans inconfort. Il voulait ainsi permettre à tout le monde d'apprécier la série à tout moment et permettre aux néophytes de s'intégrer plus facilement à l'univers Pokémon. En outre, il voulait que Pokémon se détache des jeux, qui ont été la base du scénario depuis toujours. Ce faisant, la série Pokémon ne serait plus une adaptation des jeux, mais une adaptation libre.

Alors au nom de tous les spectateurs de la série Pokémon, qui aimons et adorons les aventures de Sacha et tous les autres personnages, et qui avons aimé l'animé parce qu'il proposait du contenu inédit de qualité sur le long terme et surtout, parce qu'il nous a fait rêver plus d'une fois :

Merci, nous détestons ça

Les épisodes sont complètement décousus, il n'y a aucune ligne directrice, Sacha et Goh se baladent de région en région sans aucun but que le fanservice comme moi qui me balade de rayon en rayon dans le supermarché du coin sans trop savoir quoi acheter. Et encore, "fanservice" est un grand mot. Car j'avoue, j'ai toujours rêvé de voir Sacha ENFIN découvrir les Ruines Enfouies de Unys, cet endroit dont j'avais complètement oublié l'existence tellement il n'y a rien dedans. Vous connaissez l'expression : "À vouloir courir après deux lièvres, on n’en attrape aucun". Sauf qu'ici, ce ne sont pas 2 lièvres, mais 8. Quel est l'intérêt de visiter les autres régions si pour 70% des épisodes, l'action se passe à KANTOOOOOOO - et quel est l'intérêt d'aller dans les autres régions si Sacha n'y passe qu'une seule journée à faire l'imbécile ?


Cependant ! Marketingement, avoir séparé l'animé des jeux et en avoir fait un format épisodique est une idée de génie. L'idée, c'est de faire en sorte que l'animé soit un moyen beaucoup plus malléable de faire de la pub à un moment T. En d'autres termes : Si dans les jeux tels que Pokémon Go, il y a un raid de Lugia, alors il faut que l'animé puisse adapter ce raid de Lugia. Et c'est ainsi que l'on verrait Sacha et Goh tenter de le capturer. Si par exemple les remakes de Pokémon Diamant et Perle venaient à être réalité, alors il faudra que Sacha et Goh puissent aller à Sinnoh le temps de faire de la pub pour les jeux à venir. Si Sacha et Goh avaient suivi la trame des jeux Épée et Bouclier, ils auraient été coincés à Galar, sans possibilité de faire de la pub pour les autres produits de la licence (un Lugia à Galar ????).

De fait, l'animé rend ENFIN plus service à la licence... au détriment de tout le reste. Il n'empêche que scénaristiquement, c'est une idée horrible. L'animé a tout sacrifié pour revenir à ce qui était à la base : une pub de 20 minutes. L'animé a sacrifié son scénario, ses personnages, ses développements, son ambiance, sa morale, son lore,...


Tiens, un événement Pokémon Go sur Lugia et Ho-oh !
Faisons nous aussi deux épisodes entièrement sur Lugia et Ho-oh sans aucune raison !
Et puis Lugia sera à Kanto aussi, hein ! Johto, c'est trop loin.

Oubliez les personnages comme Paul, Séréna, Flora, Pierre, Ondine, Jungko, Macronium, Dracaufeu, Régis et autres compères, tous ces personnages qui se sont développés et que vous avez appris à aimer avec le temps. Parce que maintenant, on a plus le temps. On a juste 20 minutes pour faire la promotion d'un produit de la licence. Et puisque les épisodes n'ont pas de lien entre eux, les personnages épisodiques ne reviendront plus jamais. En 20 minutes, il faut présenter la région, le plot de l'épisode, les personnages et tout conclure en l'espace de 20 minutes pour ensuite les jeter à la poubelle. Il en va de même pour les Pokémon de Sacha et Goh, surtout ceux de Goh. Chacun des Pokémon aura son épisode de présentation, passé ce cap, il ne servira à rien d'autre qu'aux combats/l'aventure. Ils sont EXACTEMENT comme dans les jeux : Sacha et Goh ne se serviront de leur Pokémon que lorsqu'ils ont besoin de certaines de leur capacité (ex.Vol, Surf, Coupe,...). Ce ne sont plus des créatures que l'on apprend à aimer, mais des lignes de code dans un jeu. Les Pokémon ne sont plus que des outils. C'est exactement l'extrême inverse de toute la morale qu'avait Pokémon avant PM.

Et puisque le format épisodique l'oblige, les personnages qui ont l'extrême chance de réapparaitre (c'est-à-dire seulement 2 dont 1 inutile, Faiza et un Montagnard random) vont faire exprès de ne pas se remémorer le passé afin que les néophytes ne se sentent pas perdus. Lorsque Faiza rencontre Sacha pour la deuxième fois, elle ne se souvient pas de lui. Lorsque Cornélia retrouve Sacha à Galar, elle ne parle absolument pas du passé alors que Cornélia est restée dans le PokéGroupe pas moins de 5 épisodes. Lorsque Sacha tente de rencontrer Ho-Oh à Johto, non seulement PM tente de la faire à l'envers en faisant un gros blasphème (personne à part Sacha ne peut voir Ho-Oh, c'est une règle tacite de l'animé), mais en plus de ça, Sacha n'a presque que faire du Pokémon légendaire, comme si leur relation n'avait aucune valeur. Ho-oh et Suicune sont tous les deux des Pokémon très proches de Sacha. À chaque fois que Sacha voit Ho-oh, il le guide sur sa voie. À chaque fois que Sacha rencontre Suicune, l'ambiance est mystique. Mais les néophytes n'ont pas besoin de le savoir pour commencer la série, alors, le lore ⇒ poubelle !


Très rare photo d'un Pikachu faisant du boudin parce qu'on lui a volé son screen time

Et puisqu'on parle de lore, mention spéciale à l'épisode PM030 pour nous avoir fait croire que canoniquement Pikachu puisse avoir une crise de jalousie. Pikachu, Pika, l'incarnation de la tolérance ultime. Les scénaristes ont-ils vraiment regardé les séries avant PM avant de faire leur propre scénario ? Nous vivons dans un monde où le Pokémon le plus pur de l'animé possède des émotions aussi viles que la jalousie...

Oubliez également les incroyables histoires qu'avaient certains épisodes, comme l'histoire du Roucool qui voulait atteindre la lune, ou encore l'Embrylex qui a été kidnappé, ou le bébé Lugia, ou les Pokémon de Sacha qui veulent le réchauffer dans la tempête de neige ou, plus récent, l'épisode où un Flamiaou veut sauver son grand-père adoptif Mastouffe. Le format des épisodes de PM ne pourrait jamais permettre de telles histoires. Le but n'est pas de raconter une belle histoire. Le but, c'est de promouvoir quelque chose et, éventuellement, en bonus, raconter une histoire au passage.

Nous avons eu droit à un formidable exemple : l'arc Galar.

L'arc Galar

Lorsque dans une interview, on lit "L'animé doit s'éloigner de la base des jeux", l'on s'attend à ce que ce soit effectivement le cas. Or, lorsqu'est survenu l'arc Galar, v'là-t'y pas que l'animé nous pond, et ce pour la toute première fois dans l'histoire de l'animé, un parfait Copier-Coller des jeux. Dans le cadre des jeux Épée et Bouclier, un arc de 4 épisodes centrés sur Ethernatos a été diffusé.

Pour ceux qui souhaiteraient connaitre mon incroyable avis personnel sur les jeux EB, le voici :

Je tiens à dire que je pense chacun des mots de la vidéo.

Pour cette review, nous ne parlerons que de la partie scénario des jeux, à commencer par les personnages. L'animé a réussi l'incroyable exploit de garder les personnages de EB aussi vide qu'ils le sont dans les jeux, alors que ça n'était encore jamais arrivé jusqu'à présent. Prenez par exemple Gladio de Soleil et Lune. Si l'on compare celui des jeux à celui de l'animé, on a deux personnages opposés en personnalité, mais avec le même but. Prenez Séréna. Tout le monde s'accordera à dire que la version animé écrase à plates coutures la version des jeux. Et cela a toujours été ainsi, l'animé sublimait les personnages issus des jeux en leur donnant une vraie personnalité, ce que l'on attend d'une adaptation.

Dans l'arc, Sacha et Goh seront séparés. Exactement comme dans les jeux, Sacha rencontre Shehroz et son assistante Liv et ceux-ci discutent autour d'un bon steak au restaurant. Après un peu de parlotes, Shehroz propose à Sacha d'être son sponsor. Sacha finit par décliner, car il préfère voyager plutôt que d'être enfermé dans une arène. Les événements se passent et Shehroz parvient, on ne sait trop comment, à mettre la main sur Ethernatos. De son côté, Goh retrouve Sonya au moment où une Étoile du Plot tombe pile en face de lui pour lui conférer le pouvoir du Dynamax. Sonya voulant étudier la légende autour des héros de Galar, elle parvient à convaincre Goh de le suivre. Ils découvrent par la force du plot les statues des deux chiens légendaires Zamazenta et Zacian derrière la fresque de Old Chister.


Une catastrophe dynamax plus tard, Tarak doit absolument retrouver Shehroz afin qu'il arrête ses petites bêtises, mais aussi parce qu'il a rendez-vous avez lui. Mais dans l'animé, on a pas le temps, alors plutôt que d'avoir un power point où Tarak et Shehroz discutent de la fin du monde, dans lequel Shehroz nous explique avec une argumentation sans faille "sisi crois moi" que s'il reportait le réveil de Ethernatos d'un jour, il en mourrait - alors qu'il peut parfaitement attendre une journée de plus vu que la prochaine crise énergétique se passera dans 1000 ans et qu'il n'est pas à 24 heures près - Shehroz, dans l'animé, relâche la Nuit Noire directement après l'arrivée de Sacha et Tarak, avec un Ethernatos entièrement en 3D (merci, on n’en voulait pas).

Tout comme dans les jeux, Ethernatos n'obéit à personne et exécute son Infinimax. Au même moment, Sonya et Goh ont une discussion avec le Prof.Magnolia IQ +4000. Celle-ci a un mauvais pressentiment sur les intentions de Shehroz (!!!). Mais nous n'avons pas le temps et voilà que la Nuit Noire commence. Sonya et Goh vont donc voir les chiens pour activer le flag dogo.obj et finissent par les trouver, mais face à la non-réaction des dogos, s'enfoncent un peu plus dans la forêt jusqu'à trouver le lac avec les épées et boucliers rouillés.


Direction le stade où Goh se fait intercepté par Liv. Goh, qui a très bien étudié sa table des types, décide d'envoyer son Lapyro combattre le Milobellus de 1m40 de Liv (sûrement pour respecter le matériel de base à 100%). Pendant ce temps, Sacha combat Shehroz et son Pachyradjah tandis que Tarak s'occupe de Ethernatos. Finalement, les vilains sont vaincus et les dogos apparaissent en se téléportant de la forêt de Sleepwood à Kickenham en l'espace de 2 secondes et arrêtent le rayon fatal. Ils passent dans leur nouvelle forme de manière très très naze (mais néanmoins avec animation et panache sans faire de rotation digne de la PS1 sur eux-mêmes), battent Ethernatos et laissent le privilège à Sacha et Goh de le capturer à la PokéBall, exactement comme moi quand je joue aux jeux et que je décide d'être une hipster à vouloir capturer tous mes Pokémon, y compris mes légendaires, à la PokéBall de base... sauf qu'en le regardant chez les autres et surtout dans l'animé, c'est franchement ridicule. Et oui, je sais que Ethernatos a un catch rate de 100%, mais dans l'animé, un catch rate, ça n'a AUCUN SENS !!! Et dans l'animé, on ne capture pas des légendaires de 10m de haut qui viennent à peine de détruire la moitié de la Terre avec une PokéBall !!! En fait, on ne capture pas les Pokémon légendaires tout court parce que ce sont des DIVINITÉS !!!!!! BON SANG !!!!!!!!!!!!!! LES POKÉMON LÉGENDAIRES NE SONT NI DES OUTILS NI DES LIGNES DE CODES !!!! CE SONT DES DIEUX !!!!!!!!!!!!!

Et puis, juste comme ça, quelqu'un pourrait-il m'expliquer en commentaire les points suivants :


- Comment Sonya est-elle devenue professeur ? Tout ce qu'elle a fait dans l'animé, c'est conduire comme folle et trouver deux toutous dans une forêt. Et pourquoi Goh n'est pas devenu professeur vu qu'il a fait exactement la même chose que Sonya ? Nabil dans les jeux a au moins pu devenir l'assistant de Sonya.

- Pourquoi Zamazenta et Zacian sont les seuls qui puissent vaincre Ethernathos ? Le trio légendaire de Galar n'a aucune logique.
Ho-Oh est le leader du trio de Johto parce qu'il a littéralement rendu à la vie les 3 bêtes mortes dans l'incendie.
Rayquaza est le leader du trio de Hoenn parce le ciel est plus haut que la terre et la mer.
Arceus est le leader du quatuor de Sinnoh parce que c'est Dieu.
Kyurem est le leader du trio de Unys parce que c'est le plus puissant des Pokémon Dragon.
Zygarde est le leader du trio de Kalos parce qu'il représente l'équilibre entre la vie et la mort.
Necrozma est le leader du trio de Alola parce que la lumière est l'essence même du soleil et de la lune.

Alors est-ce que quelqu'un peut m'expliquer en quoi un chien avec une épée et un autre chien avec un bouclier sont capables de maîtriser une main géante qui fait grandir les Pokémon en taille ? La seule explication, c'est une vieille légende qui elle-même n'a pas d'explication.

- La Team Rocket n'a littéralement rien fait. C'est la première fois de tout l'animé que la Team Rocket ne tente même pas de contrecarrer les plans des méchants.

- Pourquoi Liv n'a qu'un seul Pokémon alors qu'en réalité, elle a une équipe complète ? Pareil pour Shehroz ? Elsa-Mina, au moins, a vraiment envoyé son équipe au complet contre Sacha et ses amis. Maxie et Archie ont envoyé leurs sbires, idem pour Hélio, Gethis et Lysandre.

- Et pourquoi vos Pokémon sont ridiculement petits ? Car des Milobellus, on en a déjà vu plein dans l'animé et ils étaient tous énormes.
...ou alors, c'est une moquerie envers le scaling les jeux ?

- Pourquoi Shehroz s'inquiète d'un phénomène qui se passera dans 1000 ans ??? Il ne sera même plus en vie à ce moment-là, et en plus, en 1000 ans, on a franchement bien le temps de trouver une nouvelle source d'énergie. Il y a 1000 ans, c'était encore le Moyen-Âge, sans électricité, ni gaz, ni eau courante, ni pétrole ni nucléaire, et dans 1000 ans, nous serons dans une toute nouvelle ère. Comment Shehroz, qui a dépassé l'école primaire, ne se rend même pas compte que ce qu'il dit n'a aucun sens ??? L'animé donne une vague explication sur ses ambitions ; le père de Shehroz est mort lorsqu'une mine de charbon s'est écroulée. Ainsi, Shehroz a eu comme ambition de supprimer la classe ouvrière en capturant Ethernatos et en le transformant en source d'énergie. En d'autres termes, Shehroz a voulu tuer des milliers de gens pour sauver les gens dans 1000 ans. Ok.

- Pourquoi Shehroz ne peut pas attendre 24 heures de plus ? Il ne donne littéralement aucune explication à part "Il faut le faire". 1000 ANS ! C'est beaucoup 1000 ans ! C'est 365 000 jours ! C'est 8 760 000 heures ! C'est 525 600 000 minutes ! Shehroz n'était VRAIMENT pas à 24 heures près !

- ET POURQUOI TU T'ES RENDU À LA POLICE ? ESPÈCE D'IMBÉCILE !! Si t'étais sûr de ton plan, pourquoi tu te rends comme ça de ton propre chef ? Parce que tu as soudainement développé une conscience ? Mais tu savais très bien que tu allais tuer des gens avec ton plan. Et dans le jeu, tu le fais en toute connaissance de cause puisque tu le fais PENDANT la ligue Pokémon quand des milliers de gens sont encore dans le stade. Et tu le dis même devant tout le monde face à la caméra.
Heureusement que l'animé corrige le coup et qu'au lieu de se rendre, Shehroz s'enfuit dans la nature.

- Mais du coup, puisque Ethernatos a été scellé... la crise aura bel et bien lieu dans 1000 ans. Donc finalement, on a condamné Galar en empêchant la Nuit Noire. Et en plus, on a emprisonné un Pokémon au lieu de recourir à la méthode Mother en devenant ami avec lui. Du coup, c'est nous les vrais méchants.









Non ?









Non ???








Bon Ok.


Conclusion


  • Points positifs

    Sacha revisite d'anciennes régions et revoit d'anciens amis

    Le format épisodique permet aux néophytes de commencer la série à n'importe quel moment

    Le fanservice, si vous l'aimez

    L'arc Galar corrige certains défauts des jeux

    Chloé (si son personnage se dirige vers la bonne voie)
  • Points négatifs

    ...mais on ne les voit que le temps d'un épisode.

    ...mais les anciens fans seront vite lésés ...


    Le fanservice, si vous le détestez.

    ... mais ce n'est pas ce qui sauvera l'arc. Le matériel de base est beaucoup trop mauvais.

    Le lore complètement détruit au profit du marketing

    Le système de ranking chaotique

    L'absence de ligne conductrice à la série

    La série n'a pas le temps d'avoir le temps

    Riolu/Lucario est vide

    Goh ne véhicule que très peu de valeurs héroïques

    La relation malsaine entre Goh et Lapyro

    Sacha est BEAUCOUP TROP laxiste. Il fait un piètre mentor dans cette série.


Le format épisodique. Les personnages peu ou non développés. Le fait qu'on n’ait jamais le temps d'établir quoi que ce soit. Le personnage de Goh beaucoup trop proche des jeux vidéo, le fanservice à outrance, l'arc de Galar aussi rushé que les jeux,...
Si vous voulez une conclusion à ce long article, je me ferai une joie de laisser la parole à un homme de talent :

par ptirt, le 19/11/2020 à 18:32
Animé

Chargement...
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% dès 50€ d'achat avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité