Accéder au contenu de la page

Iris, le personnage le plus détesté de la série. Un debunkage.



Iris.
Iris.
Iris Iris Iris.

I R I S

I

R

I

S






Il est l'heure. Sah, quel plaisir.

Avant-propos:
Posons le topo d'entrée de jeu : comme à peu près tout le monde - sauf une minorité, faible mais bien réelle - je n'aime pas Iris. Incroyable, n'est-il pas ? Tout ça pour dire que cet article ne sera pas objectif à 100% et que je risque de la dénigrer à chaque occasion. CEPENDANT : Faire un article entier pour descendre le personnage, je l'avoue, est très tentant. Malheureusement, tomber dans cette facilité n'est pas la chose la plus intelligente à faire. Jusqu'à présent, aucun article sur PokéBip n'analysait réellement le problème d'Iris. Il est grand temps de réparer ce problème. C'est pour cela que je m'engage à TENTER d'être la moins de mauvaise foi possible.

Vous voilà prévenus, bande de bébés que vous êtes.


Maintenant, on peut commencer

Iris est assurément le personnage de la série le plus détesté jusqu'à présent et dans cet article, nous allons tenter de comprendre pourquoi.


Iris, donc. Petite sauvageonne accompagnée de son fidèle Coupenotte, et également PokéGirl de l'arc Noir et Blanc. Bien qu'elle apparaisse pour la première dans le BW001, elle ne rencontre Sacha qu'au bout du deuxième épisode alors que celui-ci a tenté de capturer le Coupenotte qu'elle cache dans sa coiffure invraisemblable. Résultat, Sacha lui a envoyé une Pokéball en pleine tête, ce qui énerve bien fort la future héroïne. Et c'est ainsi que grâce à une magie vaudoue au scénario très bien écrit, Sacha, Iris et un peu plus tard, Rachid s'unissent pour voyager ensemble.


Le premier problème est bien évidemment la série en elle-même. Noir et Blanc souffre de plusieurs problèmes qui trouvent tous source dans le scénario. Et pour être plus précis, le véritable problème était l'intention des scénaristes derrière Noir et Blanc. Cette saison était, au départ, censée être un reboot pour la série. La logique était la suivante : les fans de la première heure de Pokémon sont grands à présent et ils ne regardent plus la série. Ainsi, il serait de bon ton d'effacer le passé et de recommencer de zéro avec la nouvelle génération de spectateurs de la série.

MAIS

Là où les scénaristes se sont fourvoyés jusqu'à la moelle du trognon, c'est qu'en réalité, il n'y avait pas que des enfants qui regardaient la série. Les adultes également ! Et parmi eux, les fameux fans de la première heure de Pokémon qui ont vu grandir Sacha en même temps qu'eux. Et voilà le premier problème : passer de Diamant et Perle avec une histoire bien rodée, une toile de relation de personnage bien ficelée, de l'action, de l'aventure et surtout, un Sacha au sommet de sa gloire et une ligue qui a mis en sueur petits et grands ... à Noir et Blanc qui est tout le contraire -- ça fait mal. Très mal. Les scénaristes n'avaient pas du tout connaissance du public de l'animé.

Plutôt que d'apprendre du passé, je préfère affronter l'avenir les yeux fermés

Le deuxième problème, c'est que Noir et Blanc voulait être un reboot de la série mais faisait quand même des liens avec les séries précédentes. Or, dès l'épisode 1, la pilule ne passe pas, ne serait-ce que pour cette fameuse histoire du Vipélierre dont nous reparlons plus tard. Comme à l'époque, Twitter n'était pas encore le réseau social que nous connaissons aujourd'hui, il était impossible pour les producteurs d'avoir réellement conscience des avis des fans sur la série. Le seul moyen de l'époque, c'était les taux d'audience. Sans réelle surprise, les taux d'audience de la série avaient drastiquement chuté et Pokémon passait de 4% à moins de 2%. Pour un phénomène comme Pokémon, ça fait juste très mal.


Voyant ainsi son audience chuter, les scénaristes ont décidé de faire du back tracking, c'est-à-dire de revenir en arrière en tentant d'effacer le plus possible ce qu'il s'est déjà fait. Et voilà comment d'une saison à une autre, Sacha a repris 30 points de QI d'un coup, que plusieurs intrigues ont sauvagement été arrêtées en plein vol (comme la TR badass), et surtout que Kanto marque son premier grand retour dans la série en tant qu'outil purement marketing vecteur de nostalgie avec en première ligne, ce bon vieux Dracaufeu. On avait déjà retrouvé Kanto lors du Battle Frontier mais à ce moment-là, il ne s'agit que d'un hommage à Rouge Feu et Vert Feuille qui sont effectivement les remakes de Pokémon Rouge et Bleue. Dracaufeu à Unys, ce n'est que pour retrouver un public lassé depuis longtemps de Noir et Blanc. Vous vous plaignez de voir trop de Kanto dans les jeux récents ? NB l'animé y est "peut-être" pour quelque chose.

Ainsi, c'est avec deux handicaps de base que Noir et Blanc démarre sa fracassante chute libre vers la honte.

Des faux amis

En ce qui concerne Iris, la source de tous les maux vient essentiellement de son rapport avec Sacha. Dans DP, Sacha brillait. C'était un dresseur d'exception qui a réussi l'exploit de battre un Darkrai suivi d'un Latios et qui avait conclu son aventure à Sinnoh avec les honneurs. Ajouté à cela le ton de la série et les personnages hauts en couleurs, le passage à Noir et Blanc n'a été que violent. Noir et Blanc est en tout point l'exact opposé de Diamant et Perle. Scénario à moindre effort, personnage sans intérêt scénaristique, toile de relation pipi caca il m'a volé mon goûter, un Sacha parfois en roue libre,... Ca ne pouvait pas du tout aller comme prévu.


Ta photo

Un exemple de contraste entre DP et NB flagrant ? La toile de relation entre Aurore, Sacha et Paul. En prenant Aurore comme point de départ, elle et Sacha avaient pour habitude de s’entraîner ensemble, ou du moins côte à côte. Pour ses chorégraphies de concours, Aurore pensait à faire une espèce de bouclier qui pourrait protéger ses Pokémon contre les attaques de l'adversaire. Elle pense à utiliser les Météores de Capidextre et à créer un bouclier en faisant du break dance. Aurore parvient à le maîtriser durant le concours de Celestia.

En voyant ce stratagème, Sacha copie la technique d'Aurore et l'utilisera à plusieurs reprises durant plusieurs de ses matches, dont celui de Paul au Lac Courage. Une défaite plus tard, Sacha s’entraîne et nous voilà à la ligue. Et là, coup de théâtre : c'est Paul qui utilise à son tour le bouclier contre-attaque avec Tritosor. Aurore a inspiré Sacha qui a inspiré Paul. Et ça, les enfants, ça s'appelle "J'ai travaillé mes personnages pour qu'ils fonctionnent tous ensemble en harmonie".

Mais dans Noir et Blanc, même en tentant de chercher des liens avec les personnages, c'est tout juste plat. Iris, à aucun moment, n'impressionne Sacha et ne l'inspire. Iris n'impressionne personne. L'alchimie ne fonctionne pas. Et c'est encore plus frustrant lorsqu'un dresseur d'élite comme Sacha venant tout droit de Sinnoh se fait insulter de "Gamin" par une gamine qui fait l'avion dans les rues et qui n'a sur elle qu'un bébé Pokémon qui ne sait pas se battre et l'ancre de bateau qui ne la respecte pas qui lui sert de Minotaupe.


Et même en ajoutant d'autres personnages comme Niko dans l'équation, ça ne marche pas. La relation Sacha - Iris - Niko se résume à "Vous n'êtes que des bébés - Tu es trop mauvais comme dresseur" - et j'en passe. De toute façon, même avec toute l’honnêteté du monde, il serait franchement difficile de concevoir que deux gamins comme Iris et Niko puissent donner des conseils à un daron comme Sacha (en supposant qu'il y ait une chronologie). Dans la logique des choses, Niko tétait encore le lait de sa mère lorsque Sacha combattait à la ligue pour la première fois à Kanto. Le respect pour les aînés se perd.

Pas de popularité

Toujours sur le même thème, Iris n'impressionne pas non plus les spectateurs. Son rêve est de devenir un Maitre Dragon, rêve similaire à celui de Ondine qui voulait devenir Maitre Pokémon Eau. Certes, il est intéressant de voir évoluer auprès de Iris des Pokémon Dragon comme Emolga ou encore Minotaupe, mais là encore, ça n'impressionne pas. Il faudra attendre l'arrivée de Dracolosse pour enfin voir le niveau monter un peu.

De la même manière, son palmarès est pauvre et ce n'est que Dracolosse qui la rapproche un peu plus de son rêve. Et Dracolosse n'arrive dans la série qu'au bout du 89ème épisode. De même, sa deuxième capture de Pokémon Dragon se fait à la fin dans un hors-série. Miskina.


Et c'est sur cet aspect (notamment) que Ondine se démarque d'Iris. Bien que le développement de Ondine ne soit pas des plus mémorables, entre autres dû au fait qu'elle n'en a pas, la championne de type Eau s'approche plus de son rêve de devenir un jour Maître Pokémon Eau qu'Iris. Dès que l'occasion se présentait, Ondine participait à des manifestations ou des concours ayant pour thème les Pokémon Eau. Concours de pêche, course aquatique, Tournoi Tourbillon (!!!)... quand bien même il y avait très peu de compétitions autour de ce thème, Ondine les faisait et les gagnait à chaque fois (elle n'a perdu que la Coupe Tourbillon). De son côté, la seule chose qu'Iris ait fait de productif, c'est combattre dans des tournois sans queue ni tête que sont la Coupe Donamite, le Pokémon World Tournament Junior Cup ou le Tournoi de Sumo. Malheureusement, aucun des tournois auxquels Iris a participé ne sont des tournois de Pokémon Dragon. Et c'est là l'une des différences entre Ondine et Iris : l'une des deux ne fait pas avancer son parcours. Certes, Iris parvient à mettre en valeur ses Pokémon, surtout Dracolosse durant le World Tournament...

Et Dracolosse est un pauvre élément d'intrigue. Iris rencontre Dracolosse au bout du 89ème épisode et il constitue sa toute première capture de Pokémon Dragon. Lors des rencontres, Dracolosse est blessé et déteste les humains. Iris tente de le contrôler mais rien n'y fait, il ne veut pas se laisser dompter. Iris finit tout de même par le capturer grâce au pouvoir de l'amitié et un scénario shonen type C (elle l'a protégé d'une attaque en gros). Ce Dracolosse, disons-le, est badass sur papier mais devient une facilité scénaristique à l'écran. Certes, c'est un gros Pokémon, très classe, qui n'hésite pas à botter du popotin et qui gagne beaucoup de combats... mais si l'on prend le temps de bien analyser les choses, on se rend compte qu'il ne fait pas du tout avancer Iris. Le simple fait qu'il soit un Pokémon final outrepasse la base même de l'élevage Pokémon et donc, l'apprentissage du dressage. Traduction : Iris est une débutante mais elle a un Pokémon super fort, donc elle peut rouler librement sur tout le monde. C'est exactement comme avec un Pokémon niveau 100 en début de partie. Non seulement ce n'est pas drôle mais en plus de ça, un débutant n'apprendrait pas les règles du jeu, puisqu'il ne fait pas face aux difficultés. Et c'est exactement le cas avec Iris : Dracolosse est déjà trop fort de base alors elle ne s'améliore pas en tant que dresseuse.


C'est encore plus révélateur dans le sens où Iris veut devenir maître Dragon mais à aucun moment ne prend le temps de parler à coeur ouvert avec Dracolosse. La donzelle n'a de cesse de lui crier dessus et le laisse éventuellement faire lorsqu'elle se sent dépassée par les événements. Pire : Iris ne le rappelle même pas dans sa PokéBall lorsqu'il dégénère. Dracolosse est en totale roue libre. Dans cette optique-là, Sacha est un meilleur Maitre Dragon que Iris. L'on se souviendra par exemple du fameux passage où Dracaufeu a pris froid suite à un combat contre un Tartard. Sacha a pris le temps de discuter avec son Dracaufeu et c'est à partir de là que ce dernier a commencé à écouter son dresseur. Et Dracaufeu n'est même pas un type Dragon...

Deuxième différence - et sans doute la plus importante : Ondine avait une fonction narrative qu'Iris n'a jamais remplie. Rapide cours de littérature : dans un conte, qu'importe sa nature, chaque personnage représente (ou doit représenter) l'une des 6 fonctions caractérielles narratives : protagoniste, antagoniste, adjuvant, objectif, émetteur et récepteur. Il s'agit du schéma actanciel comme le décrit Greimans en 1966.


Chaque histoire doit contenir ces 6 éléments pour espérer devenir un récit narratif. Dans le cas de Pokémon saison 1, voici comment le schéma se remplit :

Protagoniste : Sacha, Pikachu (Les héros de la série)
Antagoniste : La Team Rocket, les autres dresseurs (Ceux qui vont empêcher Sacha d'avancer)
Adjuvant : Ondine, Pierre, les Pokémon (Ceux qui aident Sacha à avancer)
Émetteur : Le Prof.Chen (Ceux qui donnent un but à Sacha)
Récepteur: La gloire que l'on donnera à Sacha, la Ligue Pokémon (Celui qui va recevoir l'objectif du héros)
L'Objet : Devenir un Maître Pokémon (Le but du héros)

Dans la série Black & White, Iris tient également le rôle d'Adjuvant puisque son rôle est d'aider Sacha, le protagoniste, à avancer dans sa quête. Malheureusement, et encore une fois, la comparaison s'arrête là. Ce que la Série Originale avait bien mené, c'était que pour un dresseur débutant comme Sacha, il fallait un dresseur expérimenté comme Ondine. De fait, à chaque fois que Sacha faisait des erreurs ou ne comprenait pas quelque chose, Ondine le reprenait immédiatement et faisait partage de son savoir. Pierre en faisait de même - avec plus de diplomatie.


Pas la peine d'en faire un dessin. Ce genre de situation ne fonctionne absolument pas dans BW, pour la simple et bonne raison que contrairement à la Série Originale, les rôles de Sacha et Iris en matière de dressage sont inversés. C'est Sacha le dresseur expérimenté et Iris le dresseur débutant. Et malgré tout, Iris trouve encore le courage de faire sa leçon au 1/4 de finaliste qu'est Sacha alors que ça devrait être l'inverse. L'on se retrouve dans cette situation où une gamine de 5 ans nulle apprend la vie à un adulte de 30 (image). Ca va 5 minutes, mais au bout de 15, il est grand temps de remettre les mômes à leur place. D'autant plus qu'en matière de dressage, et comme dit plus haut, Iris est littéralement au fond du panier. Et si l'on prend 2 secondes pour analyser les faits, derrière chaque dispute entre Sacha et Ondine, il y avait une leçon que Sacha se devait de retenir. Quand Ondine traite Sacha d'imbécile parce qu'il envoie à la mort un Chenipan contre un Roucoups, il y avait effectivement une leçon à prendre en considération. Lorsque Iris dispute Sacha pour une attaque mal lancée, Iris ne revient jamais sur ses propos pour expliquer en détail pourquoi Sacha avait tort.

Le problème n'est pas tant que Iris soit plus jeune que Sacha (s'il y a une chronologie). Tout le principe du personnage de Iris repose sur le fait qu'elle soit une prodige. En tant que tel, il est normal qu'elle soit plus jeune que le reste du groupe. Dans les jeux vidéo, Iris était la plus jeune championne d'arène et également la plus jeune Maitre de la ligue de l'histoire. Malgré son jeune âge, elle est parvenue à surpasser tous les autres personages en connaissance et en maîtrise des Pokémon. De fait, elle avait effectivement des choses à apprendre aux autres. Il en va de même pour le héros qui est supposé être un adolescent. Il gagne contre les 8 champions d'arène, bat le Conseil 4 et arrive dans la salle du Maitre. Surprise ! Le Maitre de la Ligue est plus jeune que toi ! Et elle a un Trioxhydre qui connait Surf aussi... Mais dans l'animé où tout le monde à 10 ans, où Iris vient tout juste d'avoir son premier Pokémon et que Sacha vient de terminer sa 4ème ligue officielle et qu'il a derrière lui deux ligues gagnés (Ligue Orange et Battle Frontier), qu'est-ce que ça veut dire "Etre un prodige" ? Avec son CV bien rempli, Sacha semble être le plus prodige de tous les prodiges...

Et enfin, point final : Sacha et Ondine sont amusants ensemble. Chaque dispute sert de tremplin pour se balancer des vannes, comme un duo comique. Ces vannes permettaient de faire rire et de faire une balance entre les moments sérieux et les moments plus légers. C'est drôle lorsque Ondine insulte Sacha de bébé, parce que juste après, Sacha réplique en insultant Ondine de chippie. Ils se comportent comme un frère et sa soeur. Mais dans le cas de Iris et Sacha, jamais leur dispute n'est un sujet comique. Iris insulte Sacha de bébé, voire de gros bébé dans ses moments de grandes inspirations, et Sacha ne réplique pas.


Nous venons de parler de pourquoi Iris n'est pas appréciée, mais nous n'avons toujours pas parlé du personnage en lui-même. Iris est donc originaire du Village des Dragons, village où tous les membres de la communauté vivent avec des Dragons. Étant petite, Iris ne s'entendait pas avec ses camarades de classe. Elle préférait aller dehors et jouer avec les Pokémon. Un jour, alors que Watson était de passage dans le village, Iris l'affronte avec son fidèle Pokémon Dragon Minotaupe. Malheureusement, le match devient très vite inéquitable et Minotaupe se fait battre à plate couture. Depuis lors, il refuse de s'ouvrir au monde et reste en position forage. Avant de partir à l'aventure, la doyenne lui offre un bébé Coupenotte comme starter. Et la voilà prête pour l'aventure.

Malheureusement, on se fiche totalement du passé d'Iris puisqu'il ne dessert aucun propos. Le but d'Iris est de devenir un Maitre Dragon. Son passé n'a rien à voir avec les Pokémon Dragon - mis à part sa rencontre avec Watson. Ceci s'appelle "Le principe de préparation et de payement". Lorsqu'un élément scénaristique intervient en début de série (chronologiquement), il revient plus tard avec son lot de conséquences. Par exemple, dans Pokémon le film 1, lorsque Ambertwo dit à Mewtwo que les larmes des Pokémon peuvent redonner la vie, on retrouve cet élément à la fin du film lorsque les Pokémon veulent ramener Sacha à la vie. Pour parler d'une PokéGirl récente, lorsque Séréna perd son tout premier salon, Feunnec défile et trébuche sur ses rubans beaucoup trop longs. Dépitée, Séréna se met à pleurer devant le public et la scène devient lamentable. Plusieurs épisodes plus tard, Évoli fait la même erreur que Feunnec et trébuche. Mais à ce moment-là, Séréna la rassure et lui dit de garder le sourire et de faire comme si tout était prévu. Ca, les enfants, ça s'appelle un bon "préparation et payement".

Mais avec Iris, le payement n'arrive pour ainsi dire jamais. Ou, pour être plus précis, il arrive tard et de manière insuffisante. Au niveau de sa personnalité, Iris ne change pas. Elle reste la même du début jusqu'à la fin de la série. En ce qui concerne son apprentissage en tant que maître Dragon, Iris n'évolue que très peu de fois par rapport aux autres PokéGirls dans leur discipline.

BW001 : Iris apparaît pour la première fois
BW002 : Iris rencontre Sacha
BW005 : Iris rencontre Rachid
BW024 : Iris capture Emolga
BW033 : Iris rencontre Juliette - Minotaupe obéit à Iris
BW039 : Iris participe à la Coupe George
BW042 : Iris gagne la Coupe - Coupenotte apprend Colère
BW070 : Iris participe à la Coupe Donamite
BW072 : Iris perd la Coupe Donamite
BW089 : Iris capture Dracolosse
BW090 : Iris participe au Pokémon World Tournament
BW092 : Iris perd le Pokémon World Tournament
BW097 : Dracolosse obéit à Iris
BW101 : Iris combat Watson et perd le match
BW Special: Iris capture Griknot


Et le problème, c'est qu'à chaque évolution, la différence ne se fait pas sentir. Qu'est-ce que ça peut faire que Coupenotte maîtrise une nouvelle attaque vu qu'il ne se bat jamais ? Qu'est-ce que ça peut faire si Iris s'entend mieux avec les Pokémon Dragon si elle n'en croise presque jamais ? L'intrigue sert mal Iris. Pourquoi ne pas avoir fait des tournois dédiés aux Pokémon Dragon pour Iris comme ce fut le cas pour Ondine et les divers tournois Pokémon Eau DONT le tournoi Tourbillon ? Pourquoi ne pas avoir donné à Iris plus de Pokémon Dragon - la demoiselle n'en a que 2 de toute la série et capture un troisième dans un hors-série lorsque la série est terminée ? Car non, Emolga et Minotaupe ne sont pas des types Dragon. Ondine, contrairement à Iris, n'avait que des Pokémon Eau avec, en bonus, Togepi de type Normal (Fée aujourd'hui). Les puristes diront que Ondine avait aussi un Azurill de type Normal (Fée), mais celui-ci évolue en Marill qui est bel et bien de type Eau.

TU N'ES QU'UN BÉBÉ

Iris n'est pas charismatique. Ou du moins, elle semblait l'être à ses débuts où sa particularité était d'être une fille sauvage qui se balance d'arbre en arbre. Cet aspect contrastait fort avec les précédentes PokéGirls, et particulièrement avec Aurore qui était plutôt girly, ou plus tard Séréna. Mais là encore, ça tombe à plat. Dommage que cela ne serve aucun propos au niveau de la narration. La comparaison avec Saphir du manga Pokémon La Grande Aventure tombe sous le sens.

Spoil pour ceux qui n'auraient pas lu le manga : Dans le manga, l'aspect sauvage de Saphir est expliqué par le fait qu'étant petite, elle a privilégié l'apparence à l'efficacité. Alors qu'elle jouait avec Rubis, un Drattak les a attaqués et en la protégeant, Rubis s'est gravement blessé. Saphir s'en est énormément voulu de ne pas avoir pu se défendre toute seule. Depuis ce jour, elle s’entraîne afin de devenir plus indépendante et d'être plus proche de la nature et ainsi, comprendre les Pokémon.


Mais l'aspect sauvage de Saphir n'est pas juste esthétique. Elle peut grimper aux arbres, elle fait de la plongée, elle comprend les Pokémon, elle n'a besoin de personne pour vivre,... en d'autres termes, elle fait tout ce que Rubis ne veut pas faire. Et c'est grâce à ça que les deux héros peuvent avancer dans l'histoire. Par exemple, c'est grâce à Saphir que Rubis peut utiliser Plongée pour atteindre les ruines des Regis. C'est aussi grâce à Saphir que Rubis peut surfer de ville en ville. Mais dans le cas de Iris, grimper aux arbres et se balancer de lianes en lianes ne l'aide pas à évoluer, ni elle, ni Sacha et Rachid. C'est un aspect même fort dispensable si l'on y réfléchit bien. Évidemment, le véritable but derrière le rôle de "la fille sauvage" allait de pair avec le côté "urbain" de Rachid. L'un des thèmes des jeux Noir et Blanc était "la nature VS la technologie" et Iris et Rachid incarnaient ces deux aspects...enfin, ils l'incarnaient comme ils le pouvaient, c'est à-dire qu'au mieux, Rachid mangeait avec des couverts tandis que Iris mangeait avec les doigts.

Peu de relations durables

Iris s'attaque à un lore trop grand pour elle. L'un de ses plus gros scandales a été le fameux épisode où elle tente de capturer le Miaouss de la Team Rocket. Le trailer de l'épisode avait fait polémique aux quatre coins du monde, d'une part parce que Iris n'était déjà plus du tout populaire à l'époque, et d'autre part parce que le Miaouss de la TR, personne ne peut y toucher. Et lorsqu'un personnage impopulaire s'attaque à un personnage populaire, forcément, on peut voir les vagues houleuses de haine sur les réseaux sociaux. Mais finalement, Iris ne le capture pas. Tout ça pour ça.


Dans un registre tout à fait différent, les coulisses de PokéBip m'ont demandé "d'assassiner la rivale de Iris en 2 lignes". J'ai donc décidé de l'assassiner en 17.

Juliette est le PNJ qui suit Iris de temps à autres et avec qui elle entretient une relation non amicale. Parfois, ils leur arrivent de faire des combats Pokémon. Deux fois pour être correct. Et PNJ, c'est exactement le mot qui correspondrait le plus au personnage de Juliette. Car son apport pour la série - comme pour le reste des autres rivaux de BW - est pratiquement proche du néant. Le but d'un rival, c'est de donner de l'épreuve à l'autre rival. Les meilleurs rivaux tirent l'autre vers le haut afin de les surpasser. Juliette n'a, en tout est pour tout, fait avancer Iris qu'une seule fois. BW090. Grâce à son combat contre Iris, elle a permis à cette dernière de se rapprocher de son Minotaupe. Voilà, c'était le personnage de Juliette.

Et maintenant, je dois expliquer le personnage plus en details je suppose c'est censé être un article professionnel et sérieux et objectif à 100%...

Juliette est la rivale de Iris dans la série BW. Il s'agit d'un chasseur de Dragon, c'est-à-dire un dresseur qui tue(?) les Pokémon Dragon. Iris désirant devenir un Maitre Pokémon Dragon devient alors sa cible personnelle. Malheureusement, on est bien loin d'une rivalité à la Diamant et Perle. Iris et Juliette ne se battent ensemble que deux fois avant la Ligue d'Unys. Après la Ligue d'Unys, Juliette disparaît complètement de la série, comme tous les autres rivaux. Lors du BW--, Juliette parvient à vaincre le Minotaupe de Iris. Plus tard, Iris parvient à remettre en question sa stratégie de combat et se rend compte que Minotaupe ne connait que des attaques physiques. Avec au moins une attaque spéciale, Minotaupe n'aurait pas besoin de s'approcher de sa cible et se mettre en danger par la même occasion. Minotaupe finit par apprendre Exploforce et bat le Polagriffe de Juliette. Et ainsi, le personnage de Juliette tombe dans le désintérêt total. Elle et Iris se rencontreront plusieurs fois durant des tournois mais comme elles ne se battront pas, cela n'aurait aucune importance sur le développement d'Iris. Il faudra attendre 57 épisodes plus tard pour qu'elles s'affrontent à nouveau. Et par "affronter", je veux dire "Pour que Dracolosse la OS". A ce moment-là, Dracolosse n'obéit toujours pas à Iris et tel la facilité scénaristique qu'il est, détruit complètement le Polagriffe de Juliette en une seule attaque.

Et voilà. Juliette et Iris ne seront plus ensemble par la suite et Juliette disparaîtra de la série. Il faudrait un article entier pour parler des rivaux de BW tellement ils sont tous mauvais dans leur rôle mais pour l'heure, retenons simplement que pour Iris, Juliette n'est pas d'un grand apport.

Un peu de positif

Il paraît que je dois parler des points positifs du personnage également.




























Elle a une bonne VO.



Dans la maigre suffisance qu'apporte le personnage, on peut quand même mentionner que même si son développement est proche du néant, il existe tout de même. Iris apprend bel et bien à communiquer avec les Dragons et apprend de ses aînés, notamment Watson, Cynthia et Sandra. Elle développe d'ailleurs un pouvoir sorti de nulle part lors de son combat contre Sandra : celui de communiquer par la pensée avec les Pokémon de type Dragon (ce pouvoir sort de nulle part, ne cherchez pas dans quel épisode elle apprend ça). Sa relation avec Minotaupe l'aide également à progresser en tant que dresseuse, étant donné que le but véritable d'Iris est de comprendre les Pokémon. La dispute entre elle et le Pokémon commence lors d'un combat contre Watson. Voyant que la stratégie d'Iris ne fonctionne pas contre le Tranchodon de Watson, Minotaupe commence à paniquer et se demande pourquoi Iris ne change pas de tactique. Finalement, ils perdent et depuis lors, Minotaupe refuse de sortir de sa coquille. Quelques années plus tard, Iris comprend son erreur et Minotaupe accepte de lui donner une autre chance.

L'idée d'une fille proche de la nature n'était vraiment pas mauvaise. Ca aurait été même fort intéressant que l'animé ait sa propre version de Saphir du manga. Mais malheureusement, en dehors de ses Pokémon (et encore, 50% d'entre eux seulement) et quelques Pokémon Dragon, Iris ne tentera pas tant que ça d'entrer en communication avec eux. Elle ne fera que suivre le groupe et se laisser guider par Sacha.

Au final, pourquoi est-ce que ça n'a pas marché ?

Dans un récit narratif, chaque élément de l'histoire doit avoir une importance, un rôle à jouer. Ondine est dure avec Sacha ? C'est pour l’entraîner à la dure vie du dressage. Flora est naïve et croit en la bonté de tout le monde ? Voilà deux rivaux, l'un bienveillant, l'autre malveillant. Le rival malveillant lui mettra des bâtons dans les roues et jouera de sa naïveté pour mieux la trainer dans la boue tandis que le rival bienveillant l'aidera et lui fera comprendre qu'il ne faut compter que sur soi-même. Aurore perd deux fois en concours ? Il faut prendre le temps de comprendre qu'un concours, c'est pas faire des jolies paillettes, habiller ses Pokémon et se pavaner comme une princesse sur scène. Un concours, ça sert à mettre en valeur son Pokémon et seulement son Pokémon.


Mais dans le cas d'Iris, il n'y a rien dans la construction du personnage qui sert réellement un propos - mis à part Minotaupe. Ou pour être plus précis : ce qu'elle propose n'est pas suffisant. Il aurait fallu que Iris tente de communiquer avec TOUS les Pokémon et non pas seulement les Pokémon de type Dragon. Et surtout, il aurait fallu que cette communication serve à quelque chose d'autre qu'à elle-même, c'est-à-dire l'histoire en général. Ok, Iris peut parler avec son Dracolosse. Et alors ? En quoi est-ce que ça fait avancer l'histoire d'une manière générale ? En quoi est-ce que ça fait avancer le spectateur ?

Vous voulez une idée géniale ? Que Iris ait tenté de communiquer avec Reshiram lors d'une éventuelle confrontation contre la Team Plasma (lol). Ou mieux : Zekrom, Pokémon totalement oublié de l'histoire qui nous a faire l'honneur d'un cameo de 10 secondes. Et à ce moment-là, son don aurait servi l'histoire.

NON, Iris n'est pas la pire chose qui soit arrivé à l'animé. Oui, il est certain qu'elle a son public, comme il est certain qu'on peut lui trouver des côtés attachants. Chacun est libre d'aimer ce qu'il veut, n'est-ce pas ? Mais comparée à ce qui s'est déjà fait et à ce qui se fera, Iris n'atteint pas les sommets. Iris est tout simplement mal exploitée. La faute en vient très certainement aux problèmes liés à la production, que ce soit pour les fameux épisodes censurés, ou encore pour tout ce qui tient de la communication (incompréhension du public, mauvaise gestion des jeux dans l'animé,...). Il suffit de voir comment elle s'en sort dans d'autres médias pour constater les dégâts. Que ce soit dans les jeux ou dans le manga, le personnage d'Iris est sympathique et le côté enfant prodige est fort mieux exploité.

Voici donc une liste des choses qui pourraient être améliorées chez Iris :

  • - Avoir plus de Pokémon Dragon que deux (+ 1 capturé hors série)

    - La faire Interagir avec plus de Pokémon Dragon au cours de son aventure

    - La faire concourir dans des compétions de Pokémon Dragon

    - La rendre plus utile dans le PokéGroupe que simplement lui faire lancer des piques à tout le monde

    - Rendre ses capacités de fille sauvage plus utiles que simplement en faire un gimmick

    - La faire rentrer dans l'histoire générale. Car son histoire et l'histoire de la série n'ont aucun rapport. Etant donné que les Pokémon Légendaires de BW sont tous les deux des Pokémon de type Dragon, pourquoi ne pas utiliser le pouvoir de Iris pour justement la faire communiquer avec eux ?


Alors s'il y a un ange de l'animé Pokémon quelque part, qu'il écoute ma prière : faites revenir Iris dans une série future et cette fois-ci, faites la briller pour de vrai.

J'attendrai.

par ptirt, le 19/07/2020 à 10:12
Animé

Chargement...
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% dès 50€ d'achat avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité