Accéder au contenu de la page

Qui est réellement Séréna dans la saison XY&Z ?


Attention: Aucune PokéGirl n'a été blessée durant l'écriture de cet article.

N'y allons pas par quatre chemins: je n'aime pas Séréna. Mais je ne la déteste pas non plus. En fait, elle me laisse indifférente tout en m'intriguant par la même. Et dans mes interminables réflexions sur l'animé Pokémon, m'est apparue de manière presque naturelle la question suivante: "Comment se fait-il qu'un personnage aussi vide que Séréna parvienne à être la PokéGirl la plus populaire de l'animé ?" Et comme une réflexion précède bien souvent l'analyse, j'ai tenté de chercher une réponse à ma question... et voici donc la possible réponse ou début de réponse...dans cette news du coup...ouais.

Pour terminer, je tiens quand même à préciser que selon moi, la meilleure PokéGirl est Flora et que mon ship préféré est le ContestShipping (Flora et Drew) - celui-là parmi d'autres. La seule personne avec laquelle je ship (fraternellement) Sacha est Pikachu pour des raisons que l'animé donnait depuis 1997. En ce qui concerne l'AmourShipping (Sacha et Séréna), il m'amuse sans me faire fangirler. J'y vois plus une source de comédie quand je vois Séréna essayer tant bien que mal d'attirer l'attention de Sacha. Sans plus.

Ce préambule terminé, passons aux choses sérieuses.

D'où vient cette popularité ?

Afin de déterminer pourquoi Séréna est si populaire, demandons-nous ce qui est la cause principale de cet engouement. Serait-ce parce qu'elle a accompli plus de choses que les précédentes PokéGirls ? A ce propos, j'ai dressé un tableau reprenant les accomplissements de Flora, Aurore et Séréna:

FloraAuroreSerena
AG001: Flora commence son voyage -
Flora obtient un Poussifeu -
Flora rejoint le PokéGroupe
AG005: Flora fait son premier combat Pokémon
AG013: Flora trouve sa voie de Coordinatrice
AG014: Flora capture un Chenipotte
AG021: Chenipotte évolue en Armulys
AG028: Armulys évolue en Charmillon
AG033: Flora rencontre Drew
AG035: Flora participe à son premier concours (Poivressel, perdu)
AG047: Flora capture un Skitty
AG051: Flora participe au concours Autéquia (gagné)
AG062: Flora participe au concours de Vergazon (gagné)
AG073: Flora capture un Bulbizarre
AG078: Flora participe au concours de Rubello (perdu)

AG082: Poussifeu évolue en Galifeu
AG103: Flora rencontre Harley -
Flora participe au concours d'Izabe (gagné)
AG116: Flora participe au concours de Pacifiville (gagné)
AG117: Flora capture un Goinfrex
AG120 à 123: Flora participe au Grand Festival de Hoenn (perdu en 1/4 de final )
AG133: Flora obtient un Carapuce
Flora rejoint de nouveau le PokéGroupe et participe
aux concours de Kanto
AG143: Flora participe au concours de Safrania (gagné)
AG150: Flora obtient un oeuf Pokémon
AG151: Flora participe au concours de Villedargent (gagné)
AG157: L'oeuf évolue en Evoli
AG160: Flora participe au concours de Wisteriaville (perdu)
AG162: Flora participe au concours de l'île des Crysanthèmes (gagné)
AG167: Flora participe au concours de Gardeniaville (gagné)
AG175: Flora participe au concours de Mûreville (gagné)
AG180 à 182: Flora participe au Grand Festival (perdu en 1/2 final)
AG191: Galifeu évolue en Braségali
Flora participe au concours de (ex aequo avec Sacha)
Flora quitte le PokéGroupe pour se rendre à Johto
DP001: Aurore obtient un Tiplouf
DP003: Aurore rejoint le PokéGroupe
DP009: Aurore capture un Laporeille
DP012: Aurore rencontre Zoé
Aurore participe au concours de Féli-Cité (perdu)
DP019: Aurore capture un Pachirisu
DP026: Aurore rencontre à nouveau Kenny
DP027: Aurore participe au concours de Floraville (gagné)
DP034: Aurore capture un Mustébouée
DP035: Aurore combat Lucio
DP049: Aurore participe au concours de Unionpolis (perdu en 1ère phase)
DP050 à 52: Aurore participe au match en équipe d'Unionpolis (perdu)
DP055: Aurore échange Mustébouée contre le Capumain de Sacha
DP060: Capumain évolue en Capidextre
DP061: Aurore participe au concours de Bonville (perdu en 1ère phase)
DP067: Aurore combat dans l'arène de Voilaroc (perdu)
DP076: Aurore rencontre Flora
DP077 à 079: Aurore participe à la coupe Marc (gagné)
DP084: Aurore capture un Marcacrin
DP086: Aurore participe au défilé de mode de Unionpolis (gagné)
DP095: Aurore participe au concours de Celestia (gagné)
DP123: Aurore participe au concours de Scutellaria (perdu)
DP0124: Aurore relâche Capidextre
DP146: Aurore paricipe au concours de Nénupharville (perdu)
DP162: Aurore participe au concours de Aubeville (gagné)
DP171: Aurore obtient un Togetic
DP171 à 177: Aurore participe au Grand Festival de Sinnoh (perdu en 1/2 finale)

DP191: Aurore quitte le PokéGroupe et participe
aux concours de Johto

BW
XY004: Séréna obtient Feunnec
XY005: Séréna rencontre à nouveau Sacha
XY006: Séréna rejoint le PokéGroupe
XY021: Séréna fait sa première vidéo PokéVision
XY026: Séréna rencontre Miette
XY039: Séréna rencontre Sannah
XY047: Séréna capture Pandespiègle
XY060: Séréna participe au Salon de Port Tempères (perdu en 1ère phase)
XY064: Séréna rencontre Aria
Feunnec évolue en Roussil
XY080: Séréna participe au Salon de La Frescalle (gagné)
XY089: Séréna capture un Evoli
XY091: Séréna participe au Salon de Flusselle (gagné)
XY101: Séréna participe au Salon de Mozheim (perdu)
XY105: Evoli évoule en Nymphali
XY109: Séréna participe au Salon de Fleurville (gagné)
XY:112 et 113: Séréna participe au Salon Master (perdu en 1/2 finale)
XY140: Séréna quitte le PokéGroupe pour aller à Hoenn


Comme on peut le constater, c'est Flora qui arrive en tête du parcours le plus chargé. Séréna arrive... dernière. Mon incompréhension augmente encore plus. Si ce n'est pas pour son parcours - qui est vide, n'ayons pas peur des mots - alors pourquoi l'aimer autant ? Cette piste n'est pas la bonne, la raison doit être toute autre.

Peut-être que je devais envisager le tableau précédent d'une autre manière. Séréna devait bien avoir quelque chose de plus que les autres. Était-elle plus polyvalente en tant que dresseuse ? Non, puisqu'elle n'a combattu que 3 personnes de toute sa carrière (Sacha, Aria et Sannah + l'assaut d'Illumis un peu). Flora et Aurore comptent plus de batailles que ça, d'autant plus que Aurore a combattu une championne et un Conseil 4 !

Séréna devait alors être très proche des Pokémon ! Mais là encore, je fais fausse route: Séréna n'est devenue amie avec aucun Pokémon en dehors des siens. Flora est devenue amie avec un Tylton (au point de vouloir le capturer); elle est même devenue la maman officielle d'un Manaphy ! Ça, c'est du parcours ! Quant à Aurore, elle est devenue amie avec le Shaymin du film 11 par exemple.

Séréna devait alors avoir un film spécial à elle ? Mais non. Même là, je fais fausse route. De toutes les PokéGirls, seule Flora a eu un film en son honneur, le film 9 avec Manaphy.
Séréna... n'avait donc rien de plus que les autres PokéGirls ?

L'AmourShipping = le shipping ultime ?

Si ce n'était pas pour le parcours que les fans de Serena étaient nombreux, ça devrait forcément venir d'ailleurs.

Séréna, pour beaucoup de fans, est intimement liée au shipping événementiel: l'AmourShipping (Sacha et Séréna). Sacha et Séréna se sont donc rencontrés bien avant le début de la saison 1. Enfants, les deux futurs dresseurs se sont inscrits au camp de vacances du Prof.Chen. Sans savoir comment, Séréna s'est perdue dans les bois et s'est égratignée le genou. Elle n'en peut plus du Japon et veut retourner dans sa France bien à elle. Finalement, un petit garçon la retrouve et lui offre son aide. Bien évidemment, ce garçon n'est nul autre que Sacha. En peu de temps, Séréna tombe amoureuse de ce prince charmant sorti de nulle part... et ne l'a plus revu depuis.


Quelques années plus tard, Sacha arrive à Illumis et doit sauver la Carchacrok du Prof. Platane, laquelle s'est enfuie au sommet de la Tour Prismatique. Les journalistes sont sur le terrain et en tant que professionnel, filment tout pour que la planète entière puisse assister en live au spectacle sans penser à appeler la police... Le flash spécial Kantonais Vs Dragon tueur est retransmis dans la chaumière de Séréna et celle-ci reconnaît (par un miracle certain) le petit garçon qu'elle a rencontré il y a au moins 5 ans de cela. Elle décide donc de partir en hâte pour Illumis afin de le retrouver.

Bref, en un mot comme en mille, l'AmourShipping allait être le ContestShipping (Flora x Drew) de cet arc. Oui, car si vous n'aviez jamais remarqué, l'animé Pokémon suit un certain pattern:

Premières saisons d'arc

Dans les premières saisons d'arc (OS et BW), Sacha est décrit comme un dresseur débutant ou ayant peu d’expérience. Il apprend au fil de son voyage à devenir un grand dresseur Pokémon. Il fait plein de rencontres et découvre des Pokémon qu'il n'avait jamais vu auparavant. Il se fait accompagner de deux champions d'arène plus expérimentés que lui (Ondine, Pierre, Iris et Rachid) avec lesquels il noue une profonde amitié. La compagne de la saison est une fille avec un fort tempérament spécialiste dans un type de Pokémon (eau ou dragon). Le compagnon est aussi un champion basé sur un type de Pokémon (roche ou plante), mais à l'inverse de la compagne, il est plus mature et posé. Il sait également faire la cuisine et est de bon conseil pour Sacha.

Quant à son équipe, Sacha possède les trois starters de la région en plus de son Pikachu. Le starter de feu sera un Pokémon abandonné (Salamèche, Guikui) et le starter de plante aura abandonné son dresseur (Vipélièrre). Le starter d'eau sera quant à lui capturé par la force des choses (Carapuce, Moustillon). Il possède également l'insecte et l'oiseau régional (Chenipan, Larveyette - Roucoups, Poichigeon). Comme il attrape énormément de Pokémon, son équipe est constamment en rotation: il change souvent les Pokémon de son équipe. On lui donnera également un oeuf de Pokémon à un moment.

Aussi, il rencontrera un Pokémon légendaire en début de voyage (Ho-oh, Zekrom). Ce Pokémon restera malheureusement inconnu tout au long de l'arc.

Sacha se fera également un rival durant son périple (Régis, Niko). Ce rival sera plutôt agaçant et ne cessera de rabaisser Sacha.


Secondes saisons d'arc

Dans les deuxièmes saisons d'arc, Sacha gagne en maturité et en stratégie. Son expérience passée fait qu'il devient un espèce de grand-frère pour le reste du PokéGroupe, au point de leur enseigner des choses continuellement. Le PokéGroupe se compose donc de Sacha lui-même, de l'héroïne des jeux de la saison (Flora, Séréna), d'un des champions d'arène de la région (Pierre, Lem) et de la petite soeur ou du petit frère d'un des compagnons de Sacha (Max, Clem). La PokéGirl du groupe est une parfaite débutante que Sacha va devoir former. Le champion a plus d'expérience que Sacha en matière de combat mais en apprend également beaucoup en restant auprès de lui. Quant au cadet du groupe, il ne peut pas posséder de Pokémon puisqu'il est trop jeune pour être officiellement un dresseur. Cependant, il arrive qu'il "réserve" des Pokémon en attendant d'atteindre l'âge requis pour partir à l'aventure (Tarsal pour Max, Dedenne et Zygarde samèr pour Clem).

Pour l'équipe de Sacha, il ne possède qu'un starter de la saison (Arcko, Grenousse). Ce sera un Pokémon a fort tempérament qui deviendra la figure centrale de l'équipe de Sacha. L'héroïne possède un autre starter et le champion d'arène possède le dernier. Sacha ne garde que 6 Pokémon et abandonne le système de rotation pour se concentrer sur son équipe.

La PokéGirl est l'héroïne du jeu de la saison. Elle est portée sur le monde du spectacle et même si les débuts ont été catastrophiques, elle devient rapidement une pro, à tel point qu'elle finit par devenir une célébrité. Elle est aussi enrôlée dans une histoire d'amour avec un garçon qui devient proche d'elle durant son voyage (Drew pour Flora, Sacha pour Séréna).

L'un des membres du PokéGroupe obtiendra également un oeuf de Pokémon (Evoli pour Flora, Sonistrelle pour Sacha).


Troisième saisons d'arc

Dans le dernier patern de saison d'arc, Sacha est au summum de son expérience. Tout comme dans l'arc précédent, il est une sorte de grand-frère pour le PokéGroupe. Le PokéGroupe se compose encore une fois d'un champion d'arène (Pierre, tous les capitaines) ainsi que de l'héroïne du jeu (Aurore, Lilie). Celle-ci est encore une fois une débutante qui rêve de devenir comme sa mère. Elle reprend le principe de la PokéGirl de 1ère saison qui se balade continuellement avec un Pokémon dans ses bras (Tiplouf, Flocon). Elle obtiendra un oeuf à un moment de son voyage (Héricendre pour Aurore, Flocon pour Lilie). La PokéGirl est également très girly, tout le contraire de Sacha. Elle possède également le starter qui manque à Sacha (Tiplouf pour Aurore, Otaquin pour Néphie). Quant au champion, il conserve son rôle de conseiller/cuisinier (Pierre, Kiawé, Barbara).

L'équipe de Sacha se compose cette fois de deux starters (Tortipouss, Ouisticram / Brindibou, Flamiaou) et de Pokémon qui équilibrent la synergie de l'équipe. Le starter de feu aura été abandonné par son mentor par le destin (Paul pour Ouisticram et Mastouffe pour Flamiaou). Sacha devient également ami avec des Pokémon légendaires qui viendront l'aider en cas de pépin (Créfadet, Doudou et Vémini l'ultra-chimère).


En d'autres termes, Séréna est la Flora de la seconde génération de PokéGirl: elles ont toutes les deux un starters de type feu, elles sont les héroïnes de leur jeu respectif, elles sont portées sur le monde du spectacle, elles sont enrôlées dans deux shippings majeurs, elles ont toutes les deux un theme song, elles partagent l'écran avec Sacha puisqu'elles ont aussi un but à accomplir en faisant leur voyage,...

Cette digression faite, revenons à l'AmourShipping. Tout comme le ContestShipping l'a été durant la première génération de PokéGirl, ce shipping allait être un pan énorme de l'histoire de la PokéGirl. Et pourtant, même sur ce point, Séréna diffère énormément de Flora son homologue, à commencer par le fait que le couple allait être présent dans tous les épisodes de la série, contrairement au ContestShip qui ne s'est fait que par à coup. Ensuite, Séréna et Sacha ont tous les deux des objectifs différents, là où Flora et Drew sont en compétition l'un l'autre. Enfin, et surtout... Flora ne dépend pas de Drew. Tout le contraire de Séréna qui elle, dépend complètement de Sacha.

Et donc ?

Pour faire simple, à partir du moment où Sacha n'est plus le focus, Séréna perd de la valeur. Je suppose... vu que tout ce que fait Séréna tourne soit autour de Sacha, soit autour des Salons. Je fais le lien par rapport au tableau du dessus qui reprend le parcours de chacune des filles. Si l'on observe bien, on remarque que les autres PokéGirls ne se sont pas tenues à leur parcours initial. Il leur est arrivé de dévier un peu (voire grandement pour certaines). C'est pas un peu triste quand même ?

Bref, encore et toujours, je faisais fausse route. Mais du coup, puisque Séréna ne jure pas sa popularité par son parcours en tant que dresseuse, ni même par son background (qui reste le plus fourni de toutes les PokéGirls, ne soyons pas de mauvaise foi) mais plutôt son couple avec Sacha… comment est-il possible de l’aimer ? Et si même on creuse un peu plus loin, Séréna n’a même pas une si bonne personnalité que ça : c’est la fille de n’importe quel shojo, qui a un crush sur son senpai. Elle est gentille, jolie, un peu gourde, ne renonce jamais… un pur copié-collé de n’importe quel animé pour filles quoi.

Et là… un peu par hasard, ne voilà pas que je mets le point sur ce que je cherchais. Voilà pas que je trouve littéralement ce pourquoi je n’aime pas Séréna. Pourquoi je ne comprends pas pourquoi certains l’aiment et d’autres non :

Séréna est une idole japonaise

La solution était tout bêtement ça : Séréna se comporte exactement comme le font toutes les idoles du Japon. Que font-elles, ces idoles japonaises ?

A en juger par tous les documentaires que vous pouvez trouver très facilement sur youtube/le net, les idoles japonaises ont cette particularité qu’elles incarnent, ou doivent incarner, l’image de la pureté au maximum. Cette image de la pureté se traduit par le fait qu’elles doivent toujours être de bonne humeur, souriante, aimable, gentille. Elles doivent également rester pure et sont interdites de quelconques relations amoureuses. Les idoles ne sont pas toutes particulièrement douées en chant ou en danse. Le but n’est pas d’impressionner le public par des prouesses vocaliques, c’est surtout une histoire de « faire partager le bonheur aux gens » (et le bonheur, c’est bien évidement un merchandising puissant, des concerts, des magazines, des clips musicaux et autres). C’est d’ailleurs bien souvent les phrases un peu toutes trouvées que les idoles déballent le jour des entretiens d’embauches avec les maisons de disque, « Je veux rendre les gens heureux ».


Un exemple d'idole japonaise

Pour résumer : une idole japonaise, c’est un joli minois, tout sourire, une image irréprochable de jeune vierge, et un désir de vouloir changer le monde à son échelle au travers de la chanson et de la danse.

/!\ Attention  : Je tiens à préciser que je parle des idoles japonaises d’une manière générale. Il y a différents types d’idoles au Japon (celles qu’on voit à la télé, celles qui ne restent que dans les salles de concert, celles qui ont une grande influence,…) et il est vrai que résumer toute cette industrie en un paragraphe, ce serait passer à côté de beaucoup de détails qui méritent d’être mentionnés.

Séréna, l'idole de ses fans

De fait, Séréna représente assez bien tout ce pan de l’industrie des idoles :

Jolie ? Check


Toujours positive ? Check, c’est d’ailleurs une phrase que Aria lui répète souvent.


Toujours bien habillée ? Check


La danse ? Check

La chanson ? Check

La pureté ? Séréna tient à s’engager dans une relation avec Sacha, on ne peut pas check ce point-ci. Cependant, comme elle n’atteint pas son but à la fin, on peut à la limite considéré ce point comme à moitié acquis.

Pour reprendre un point que j’avais cité plus haut, on peut maintenant comprendre pourquoi Séréna a un parcours aussi retreint en tant que dresseuse Pokémon. C’est simple : Séréna n’était pas là pour être dresseuse. Je dirais même plus : Séréna n’était pas là pour être dans Pokémon (l’univers).

Ce qui me fait penser ça, c’est, d’une part le peu de prouesse en dressage, mais d’autre part le fait que Séréna n’interagit que très peu avec le monde Pokémon. Prenons un exemple avant de donner des arguments, voulez-vous ? Nous comprendrons mieux ainsi.



Prenons Dori Dori, le theme song de Séréna, ainsi que le 3ème ending de Pokémon XY. Tout d’abord : il confirme bien ce que je disais, le clip ressemble beaucoup à un clip d’idol, soit de la chanson, de la danse, des beaux habits, des paroles hyper vagues,…
Ensuite, regardez la place de Feunnec et Pandespiègle. Observez bien. Et maintenant, petit exercice tout bête : retirez-les du clip. Imaginez le clip sans qu’ils ne soient là.
Qu’obtient-on ? Exactement la même chose. Feunnec et Pandespiègle ne sont dans le clip que pour jouer les figurants. Et ce n’est même pas le seul endroit où c’est le cas : ils sont aussi figurants dans l’histoire de Séréna.

Feunnec est le premier Pokémon de Séréna et bien évidemment, elle va jouer un rôle un peu plus grand que ses (deux) autres Pokémon. Séréna et Feunnec se ressemblent en ce qu’elles sont superficielles (désolée mais c’est vrai), qu’elles aiment être jolies et qu’elles ne sont pas spécialement portées sur les combats. Par ailleurs, aucune des deux n’avaient de but bien précis dans la vie avant un long moment. Voilà. C’est tout ce que j’ai trouvé à dire sur Feunnec. Pour faire simple, Feunnec n’a rien à apprendre à Séréna et Séréna n’a rien appris en étant avec Feunnec… enfin non, je suis encore de mauvaise foi. Feunnec a appris à arrêter d’être une précieuse petite princesse qui a peur de se salir (!). Quant à Séréna, je n’ai rien trouver à dire, si quelqu’un peut m’aider dans les commentaires…


Au passage, je m’attends à recevoir des commentaires du style « Séréna et Feunnec ont appris à devenir plus fortes ensemble, on voit bien qu’elles ne sont pas pareils au début et à la fin ». Et à ça, je répondrai que je suis d’accord avec vous. Sauf que ce n’est pas Feunnec qui a appris à Séréna a devenir plus forte, ou inversement. C’est le monde extérieur qui leur ont appris qu’on ne gagne rien en se prenant pour une diva. Elles ont appris ensemble par la force des choses. Si on les avait séparées, ça aurait été pareil pour elles.

Pandespiègle n’a aucun background et ne sert qu’à jouer le dur avec Marisson. Il n’a même pas d’évolution en tant que personnage puisqu’il stagne du début jusqu’à la fin. On se demande bien pourquoi Séréna le capture en vrai.

Evoli, le dernier Pokémon de Séréna, a un traitement légèrement meilleur que ses comparses. Séréna le capture car elle semble avoir un talent inné pour la danse. Elle parvient à le capturer après l’avoir apprivoisée. En très peu de temps (et sans grande surprise), Evoli évolue en Nymphali et tout comme Séréna avant elle, Nymphali perd tout son intérêt scénaristique puisque tout ira comme sur des roulettes pour elle. Il y a juste un semblant de drama lorsque Evoli se met à avoir peur de tout avant et pendant les salons, et notamment lorsqu'elle finit par trébucher comme Feunnec durant son premier salon. Nous avons alors une Séréna qui a appris de ses erreurs... pardon, de son erreur... et qui l'a rassure. Au fond, ce n'est pas grave de tomber, du moment que tu te relèves.

Une dresseuse sans Pokémon



En fait, ce que je reproche à l’équipe de Séréna, c’est de n’être là que pour servir les intérêts de Séréna/du scénario et rien de plus. A aucun moment Séréna n’éprouve le réel besoin d’avoir des Pokémon, mis à part pour faire les PokéSalons. Ce que je veux dire, c’est que les Pokémon de Séréna ne sont pas là pour donner du développement à Séréna. C’est Séréna elle-même qui se donne du développement toute seule. Et si vous ne me suivez pas, voici un exemple de Pokémon avec un excellent développement : Le Jungko de Sacha. Je prendrai un passage qui illustrent bien cette évolution dresseur-Pokémon :

Le passage où Sacha met Arcko en danger juste pour gagner:

Dans le premier passage, Sacha affronte Bastien de Myokara. Sacha utilise Arcko contre le Makuhita de Bastien. Au bout du combat, Arcko se retrouve en difficulté. Makuhita finit par évoluer en Hariyama :

- Arcko continue le combat malgré l’inégalité maintenant évidente entre lui et son adversaire.
- Arcko n’en peut plus mais décide de continuer malgré tout. Sacha l’encourage à ne pas abandonner.
- Arcko finit par capituler et est gravement blessé.
- Au centre, tout le monde reproche à Sacha de ne pas avoir arrêté le combat. Pierre lui avoue qu’il n’est pas du tout fier de lui et lui reproche d’être un mauvais dresseur.
- Sacha invite Pierre à aller manger ses morts et s’en va… Je plaisante, ce n’était qu’un petit « Tais-toi ! » (Shut up en anglais). Mais la scène est quand même crue.
- Finalement, Sacha se rend compte qu’il a failli sacrifier son Arcko juste pour gagner… on peut dire que Sacha… a été un Paul sur ce coup-ci ! Huhuhu ~
- Quant à Arcko, il promet (tacitement) de ne plus jamais se surestimer.

Bref, ici, le développement a été double : Sacha a appris à modérer ses attentes et qu’abandonner vaut mieux que de sacrifier la vie d’un Pokémon et Arcko a appris à un peu plus écouter son corps et qu’abandonner un combat, ce n’est pas la fin du monde.


A la fin, Sacha s'est retrouvé avec un Pokémon qui est littéralement l'un de ses meilleurs

En ce qui concerne Séréna et Feunnec, le meilleur moment de leur développement serait peut-être le moment où Séréna perd son premier salon. Dans ce salon, Séréna est encore une débutante. Durant la première épreuve, Séréna doit habiller son Pokémon pour qu’il ait l’air ravissant. Elle en fait donc de la sorte et Feunnec est parée d’un ruban trop long pour elle.

- Séréna et Feunnec défilent ensemble. Tout se passe bien.
- Soudainement, Feunnec trébuche sur son ruban. Séréna perd donc le concours puisqu’elle n’a pas fait bonne impression.
- Le lendemain, Séréna s’en veut toujours de sa défaite.
- Et donc, Séréna coupe ses cheveux. Elle change également de look au passage.

Bref, ici, le développement, c’est que Séréna a compris qu’elle a privilégié l’apparence à la praticité. C’est inutile de vouloir aller dans la démesure si on ne peut même pas bouger à sa guise. La leçon maintenant bien comprise, Séréna décide de complètement changer ses plans et de tout revoir à la source, c’est-à-dire elle-même : son look aussi va dans la démesure. Ses cheveux sont trop longs pour rien, ses vêtements (la couleur surtout) la renferment sur elle-même et l’assombrissent et surtout, même sans avoir jamais porté les vêtements qu’elle avait, on peut deviner qu’ils sont étouffants, surtout la jupe en plis.
Le nouveau look de Séréna est en tout point bien plus pratique : le cheveux sont court, sa tunique est plus volante et paraît moins serrée et le rose la rend bien plus rayonnante que la combinaison rouge-noir.


...enfin, ça, c’est ce que certains appelleraient « développement ». Alors, d’une part : ça n’en est absolument pas un. On ne se développe pas en se coupant les cheveux, c’est ridicule. Se couper les cheveux, c’est le résultat (ou ici, le commencement) d’un développement. Et ici, Séréna allait commencer à changer et enfin se développer (ou pas).
D’autre part…
Allez quoi…

En vrai…
C’est pas un peu du cinéma tout ça ?

C’était la première fois que Séréna participait à un concours, elle espérait vraiment gagner ? Alors, oui, la façon dont elle perd est vraiment triste. Mais ce n’est pas si grave que ça, il y en aura d’autres et, effectivement, il y en a eu d’autres. Oui, Séréna devait revoir ses méthodes. Et oui, la chute de Feunnec est encore plus triste lorsque l’on sait que Séréna a dû défier sa mère pour pouvoir faire les salons. Mais on ne se coupe pas les cheveux pour une défaite quand même. Parce que sinon, j’en connais d’autres à qui les cheveux courts auraient été à merveille.








Je vous épargne une image de Sacha, il n'aurait simplement plus de tête

Évidemment, j’exagère mon propos. Séréna a bien évidemment coupé ses cheveux pour revoir ses méthodes comme dit plus haut, mais aussi parce qu’elle représente les jeux Pokémon X et Y dans lesquels la customisation de personnage à fait son apparition. Une autre interprétation serait que Séréna voulait tout recommencer de 0. Mais ce que je dénonce, c’est que dans la narration, Séréna coupe ses cheveux parce qu’elle a perdu et rien de plus. Si Séréna était passé par un long arc déprime comme ce fut le cas pour Aurore, son changement de look aurait été bien plus légitime.



Ce qui est aussi triste à mon sens, c’est que même si Séréna a eu son moment de gloire, elle n’a pas tant évolué que ça par la suite. Séréna va enchaîner les victoires (1 défaite sur 4) sans absolument aucun problème. Elle finira par perdre en finale pour aucun raison valable puisque sa prestation était bien meilleure que celle de sa rivale. Les Salons Pokémon ne sont finalement que des concours Pokémon de Hoenn, les combats en moins. Et comme Séréna n’a aucun rival qui lui en veut personnellement, comme ça a été le cas pour Harley, Drew et Flora, ou aucun ennemi intérieur comme Aurore, les Salons n’ont en fait que très peu d’intérêt, tant au niveau du développement que narrativement.

Conclusion à une histoire qui ne s'est jamais faite

Comme dit précédemment, Séréna est totalement extérieure au monde Pokémon. Elle n’a pas besoin des Pokémon pour évoluer et son monde ne révolutionne pas autour des Pokémon. Elle n’avait besoin que d’elle-même et elle ne s’intéresse pas aux Pokémon, ni aux combats, ni à rien d’autres que les Salons où le but consiste à être jolie et se pavaner. A un niveau supérieur, c’est aussi ce à quoi Séréna sert dans XY : être jolie, et être le love interest de Sacha et du coup, apporter une dimension Shojo-esque à la saison ultra shonen qu’est XY. Et c’est littéralement tout. Pour une saison basée sur les liens Pokémon-Humains, c’est assez triste je trouve. Surtout si Séréna veut continuer sa carrière en tant que coordinatrice (les concours demandent des combats Pokémon et nous savons bien que la compétition est rude et qu’il ne suffit pas d’être beau pour gagner).


Malgré tout, je ne la déteste pas en tant que personnage. Lorsque j'avais lancé un sondage sur Twitter pour savoir qui était la PokéGirl préférée des fans, Flora était arrivée première. Séréna en deuxième, Aurore en troisième et Ondine en dernier. J'avais par la suite demandé à ceux qui avaient voté 'Séréna' pourquoi ils avaient voté pour elle. Dans pratiquement toutes les réponses que j'ai eues, il y avait un argument qui revenait, c'était celui du :

"Je me reconnais dans le personnage de Séréna. Elle a longtemps hésité avant de trouver sa voie.
Et dès qu'elle l'a trouvée, elle est devenue une battante. Elle est admirable en plusieurs points !"

Arguments que je comprenais assez bien, mais qui prouvaient aussi ma théorie. En fait, peu de gens m'ont parlé des Salons Pokémon en disant par exemple que c'était un point fort de la saison, au même titre que les concours ou les matchs d'arène. Peu de gens m'ont aussi parlé des Pokémon de Séréna, hormis de temps à autres Evoli. Séréna ne servait pas le scénario de Pokémon, Séréna était une figure à laquelle beaucoup de fans se rattachaient. Une figure qui leur donnait du courage. C'était bel et bien une idole. Et en ce qui me concerne, je ne participe pas au commerce autour des idoles pour plusieurs raisons, la principale étant que je préfère les choses concrètes plutôt que vagues/éphémères. Et lorsque je regarde Pokémon, je ne regarde pas comment tel ou tel personnage est habillé ou déambule sur les podiums. Je regarde les matchs Pokémon, l'évolution des personnages, l'histoire et surtout, les Pokémon eux-mêmes !

Mais bon ! Nous lui souhaitons quand même bonne chance à Hoenn ! Longue vie à toi Séréna !

Petite note

Par rapport à l'AmourShip, je sais bien que des gens vont m'attendre au tournant en rétorquant que le couple est canon parce que Séréna a embrassé Sacha. A ces gens-là, je réponds: Non. L'amourShipping n'est pas canon. Oui, il y avait bien un bisou, ça a été confirmé par les scénaristes eux-mêmes lors d'une interview. Mais le couple n'a pas été rendu canon pour la cause, d'autant plus qu'on ne sait pas où le bisou a été donné. La scène n'a pas été montrée volontairement pour permettre aux fans de l’interpréter comme ils le voulaient. Mais un bisou ne rend rien canon. Et si malgré tout vous voulez défendre votre couple corps et âme sous prétexte qu'il y a eu un échange à un moment, alors je déclare tous ces couples ci-dessous comme canon également:








Chouette ! Moi qui shippais Sacha et la Team Rocket ! Je vais pouvoir aller lire toutes les fanfictions en me disant qu'ils seront tous canon o//////

Par ailleurs, j'invite tous les AmourShippers et/ou fans de Séréna à venir me dire dans les commentaires pourquoi ils apprécient l'AmourShip/Séréna. Vos arguments et commentaires sont toujours les bienvenus et m'intéressent beaucoup !

[Je suis infiniement désolée]

par ptirt, le 22/05/2018 à 15:36
Animé

Chargement...
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
Réseaux sociaux
Boutique
Tous les produits du Pokémon Center sont disponibles chez Meccha Japan. Économisez 5% dès 50€ d'achat avec le code PKB5 !

Partenaires



Publicité