Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

[La semaine de l'animé]SM021-L'animé Soleil et Lune mérite-t-il d'être regardé ?

Admirez ce beau Sacha. Quel maturité ! Quel élégance ! C’est sans conteste un parfait mélange du style DP au style BW en une seule personne.


Maintenant, regardez ce Sacha. Oh, quel vilain faciès ! Il a le trait grossier et kikoo. Un enfant de 5 ans dessinerait mieux que ça. Et quel air benêt il se trimbale !


Mais ne dit-on pas qu’il ne faut jamais juger un livre à sa couverture, ou que les apparences sont trompeuses ? Alors qu’en est-il Soleil et Lune ? Vu le chara design de Sacha, cette saison mérite-elle d’être regardée ?

Oui. Regardez Soleil et Lune. Cette série est géniale.


...Oui, enfin, une réponse aussi peu argumentée ne suffira pas. SM mérite d’être regardé et ce pour plusieurs raisons. Mais avant de développer mon point, il serait de bon ton de développer le pourquoi d’une telle méprise de la série, et ce, avant même qu’elle ne commence ! La raison ?

Le chara design de Sacha

En admettant que le cycle XY&Z ait été visionné auparavant, c’est l’une des raisons qui pousse les fans à ne pas regarder la série en majeur partie. On ne va pas se mentir, le chara design de Sacha en a rebuté plus d’un. Et ça se comprend : le chara design tranche totalement avec tout ce qui a été vu dans l’animé. Le chara design ne semble pas être très élaboré en soi, à la limite du cell shading. Il contraste totalement avec celui de XY&Z qui était droit et angulaire.

Et ensuite ? En fait, c’est tout. La raison qui pousse les fans à ne pas regarder ce nouveau cycle, c’est le chara design de Sacha. Et pourtant, son chara design n’est pas si horrible que ça et on s’y fait au bout d’un moment, comme n’importe quoi au monde.

Et au final, qu’en est-il de Soleil et Lune ?

Soleil et Lune est une saison très différente de ce qui s’est déjà fait par le passé. Et pourtant, je le placerai proche de XY&Z dans un classement. Pas pour des raisons d’action ou de badasserie. Juste pour ce qu’il apporte en tant qu’animé. Si XY&Z se concentre sur les combats Pokémon, SM se concentre… sur les Pokémon eux-même. Les combats ne sont pas aussi importants dans SM, ce sont les Pokémon qui le sont. Et c’est pour ça que les épisodes se concentrent sur la vie des personnages et de leur Pokémon. SM se focalise aussi sur l’humour là ou XY&Z se concentre sur la maturité… La « maturité », vraiment ? Mais qu’est-ce que la maturité au fond ? On dit souvent que le cycle XY&Z est placé sur le côté « mature » de Pokémon : combat violent, climax épique, personnages profonds,…

Pikachu déboîte le bras du Lucario qu’il a lui-même défoncé quelques épisodes plus tôt, Zygarde qui tue Lysandre, Alan venu tout droit des enfers et j’en passe. De l’autre côté de la licence, Pikachu fait des concours de pancakes, Brindibou dort et Candine sert le dîner. Mais encore une fois, est-ce là la raison qui fait que SM n’est pas une bonne série ? Et si au contraire SM était une bonne série ? En regardant dans un dictionnaire, les définitions de « maturité » sont :

1. État des fruits quand ils sont mûrs.

2. Période de la vie caractérisée par le plein développement physique, intellectuel et affectif.

3.État de l'esprit, d'un talent qui est parvenu à la plénitude de son développement.


Comme nous ne parlons pas de fruits, la troisième définition me semble la plus pertinente. La maturité est donc un état d’esprit qui définie une personne par son aptitude à mesurer chaque action qu’il fait et y réfléchir sur le long terme de manière posée. On peut retrouver cette mentalité chez Sacha dans XY&Z de temps à autres. Mais on la retrouve surtout chez Sacha dans SM.

Pour appuyer mon propos, je propose d’analyser le dernier épisode de SM en date : SM021 – Flamiaou, c’est l’heure du départ. Pour situer l’épisode, Flamiaou est un Pokémon de l’île de Mele Mele. C’est un Pokémon connu pour chaparder la nourriture. En vérité, il la vole pour l’offrir à un Mastouffe vieux et malade. Dans un précédent épisode, Mastouffe semblait déjà bien mal en point. Mais rien ne semblait indiquer que les choses auraient pu s’aggraver. Bien au contraire, Mastouffe apprend des attaques Feu à Flamiaou comme s’il était lui-même un Pokémon Feu. La série a continué son petit bonhomme de chemin avec des épisodes divertissants et colorés et notamment le combat entre le doyen de l’île de Mele Mele contre Sacha.


Hier, c’était double ration d’épisode, une diffusion d’une heure avec à la clé deux épisodes : un premier qui parle de Sacha et Pikachu qui découvrent plusieurs Pokémon d’Alola, un épisode mignon, et un deuxième qui lui, à défaut de faire pleurer de rire, fait plutôt pleurer tout court. Le deuxième épisode parle du Mastouffe de Flamiaou, ce même Mastouffe vieux et malade. Il parle de sa mort. La mort d’un Pokémon, la vraie. La première mort de Pokémon de toute la série, sans compter celle des films. Et quelle mort ! Aucun personnage ne s’en dément. Aucun ? Oh non, pas tout à fait, mais nous y reviendrons plus tard.

Allons au vif du sujet : parlons de la réaction des personnages, et particulièrement celle de Sacha. Sacha avait déjà rencontré Mastouffe dans un précédent épisode. Il avait déjà pu constater à quel point Mastouffe était malade mais à ce moment-là, rien n’envisageait que ses jours touchaient à leur fin. Dans l’épisode 21, Sacha découvre le Pokémon en pourchassant Flamiaou. Il constate qu’il a été délogé de chez lui et vit maintenant sous un pont. Dès les premières secondes d’entrée en scène de Mastouffe, la caméra place Mastouffe et un arbre dans le même plan. Au prochain plan, on constate que l’arbre commence à perdre ses feuilles. Vous l’aurez compris, l’arbre représente la vie de Mastouffe et les feuilles, ce qui lui reste de temps à vivre. Déjà à ce moment-là, le scénario condamne le pauvre Pokémon, sans le dire de manière claire. Sacha rejoint la petite classe spéciale Crocs-feu, échange quelques mots avec le Mastouffe et constate très vite l’état du professeur. Le plan était à mon sens très important. On voit Mastouffe tousser et, en travelling, la tête de Sacha. Sa tête n’annonce qu’une chose : Sacha avait compris que Mastouffe allait mourir, ou, du moins, il en avait déjà une petite idée. Réaction de Sacha ? Aucune.


Le lendemain, la Team Rocket interrompt sa balade. Mais aucune confrontation cette fois, puisque Flamiaou intervient et demande affolé de l’aide à Sacha. S’en suit alors la fuite la plus badass que Sacha n’ait jamais fait – mais c’est une digression. Cette scène ne servait qu’à introduire Miaouss dans l’histoire. En retrouvant Mastouffe, il est affalé sur le sol et n’arrive plus à respirer correctement. C’est là que les révélations vont s’aggraver et encore plus condamner le Pokémon. Au moment de le porter, Sacha constate qu’il est anormalement léger. On a alors un autre plan de l’arbre qui fait tomber une feuille de plus. Au centre, après l’opération, vient une scène assez cocasse. Au moment de l’explication de l’état de santé de Mastouffe, le son est coupé et la discussion entre Sacha et l’infirmière Joëlle est inaudible. La seule chose que l’on peut comprendre, c’est que « Mastouffe est fort malade » et un non de la tête. A partir de là, tout le monde comprend l’état de santé du Pokémon… à part Flamiaou – et nous reviendrons à ce point.

L’ambiance devient maussade et triste. Miaouss revient en scène et prononce le dialogue suivant avec Sacha :

« Miaouss : J’ai quelque chose à te dire.
Sacha : Hein ?
Miaouss : Flamiaou fait de son mieux. J’aimerais que tu restes à ses côtés et que tu le soutiennes.
Sacha : Qu’est-ce qui te prend tout à coup ?
Miaouss : C’est tout ce que j’avais à dire.
Sacha : … qu’est-ce qui lui prend ? »


Selon moi, cette scène avait une importance capitale et les vrais fans de la série auront vu une espèce d’anomalie dans la scène. En général, entre Miaouss et Sacha, c’est Miaouss l’adulte et Sacha le gamin. Ici, c’est presque le contraire. Face à la situation, que Miaouss et Sacha comprennent, Miaouss perd son calme et ne semble pas vouloir accepter les choses comme elles sont, à en juger par les nombreux plans qui dévoilent la déception de Miaouss. La phrase qui m’intrigue le plus, c’est « Flamiaou fait de son mieux ». Vu comment Miaouss l’édicte au dresseur, il laisse sous-entendre que contrairement au Pokémon Chat, Sacha ne fait rien du tout pour améliorer les choses. Il laisse également sous-entendre que Flamiaou comprend la situation. De son côté, Sacha ne rattrape pas Miaouss et ne lui donne ni raison ni tord. Et enfin, Miaouss trahit son manque de fatalisme en voulant y faire quelque chose. Vous voyez où je veux en venir ? Dans cette scène, Miaouss manque totalement de maturité dans le sens où il ne veut pas accepter que Mastouffe va bientôt mourir et cherche malgré lui un moyen de le sauver au travers de Sacha. Et en règle générale, qu’aurait fait Sacha ? Il aurait dit de ne pas baisser les bras et irait sans doute trouver un objet miracle, l’épisode se serait finit en happy ending et puis voilà, comme dans presque tous les épisodes de la série. Est-ce ce qui s’est passé ? Absolument pas. Miaouss a raison quand il dit que Sacha ne fait rien pour améliorer les choses. Sacha savait qu’il était trop tard et n’essaye pas de le sauver. Mastouffe était déjà condamné le jour où Sacha l’a rencontré pour la première fois. Il accepte tranquillement la souffrance de son vieil ami et ne tente pas de sortir un Deus Ex Machina. Sacha réfléchit à la situation, se positionne et raisonne de manière posée. Il sait qu’il n’y a plus rien à faire, alors autant laisser le destin faire son œuvre. Sacha a véritablement fait preuve de maturité dans cet épisode, alors qu’en règle générale, c’est Miaouss qui aurait dû en faire preuve.


Le manque de maturité de Miaouss se concrétise au moment de la mort de Mastouffe, dans la forêt où, plutôt que de faire son deuil en adulte, il reste assis isolé en regardant le ciel et en soupirant. Il a d’ailleurs besoin du réconfort de Chelours pour aller mieux, comme un enfant a besoin de sa maman pour oublier sa peine.

S’en suit la scène du cauchemar qui a déjà eu lieu dans l’épisode 7. Flamiaou court après Mastouffe qui s’éloigne. Il n’y a pas de paysage et pas de réel dialogue. Et au réveil, plus de Mastouffe. A ce moment-là, il ne reste qu’une feuille à l’arbre – et elle tient. Flamiaou fait une longue escapade afin de retrouver son ami, en vain. Et ce n’est qu’au retour du petit Pokémon sous le pont que symboliquement, le fauteuil sur lequel se couchait Mastouffe s’effondre et que la dernière feuille de l’arbre tombe. Mastouffe est mort. S’en suit une scène pénible où Flamiaou hurle à la mort et réclame son maître, le tout accentué par la venue de Sacha et du Prof. Euphorbe sous la pluie. Le plan de caméra est extrêmement important dans cette scène. Le travelling est horizontal et passe de Flamiaou à Sacha et Euphorbe, qui ne sont plus que des silhouettes noires. Les couleurs sont proches du monochrome et il n’y a aucun mouvement de la part des personnages. Cette scène…


ressemble à une scène d’enterrement.

Les seuls dialogues endéans cette scène sont un « Où est passé Mastouffe ? » de Motisma, suivit d’un « Ne me demande pas » d’Euphorbe et un « Flamiaou ? » de Sacha. Les choses ne s’arrangent pas pour le petit Pokémon puisqu’à présent, il refuse de se nourrir, à un point qui laisse penser qu’il veuille se laisser mourir. Ce n’est que quelques jours plus tard que Flamiaou revoit la silhouette de Mastouffe dans les nuages, symbolique pour lui annoncer qu’il continue à l’observer de là où il est.

A présent, la véritable question de l’épisode, c’est  « Où a bien pu passer Mastouffe ? » Rappelez-vous, les feuilles d’arbre indiquent l’état de vie de Mastouffe. Elles tombent au fur et à mesure que la vie du Pokémon s’éteint. Les feuilles ne tombent pas n’importe où de manière aléatoire. Les premières feuilles l’épisode tombent en dessous de l’arbre. Une feuille tombe dans la rivière et la dernière tombe sur le fauteuil avant de s’envoler vers le ciel. Les feuilles tombent là où se trouve Mastouffe, plus précisément où son âme se trouve. Au début, elles tombent en dessous de l’arbre, soit là où Mastouffe. A la fin de l’épisode, la dernière feuille de l’arbre s’envole vers le ciel et c’est à ce moment-là que Flamiaou aperçoit le nuage de son maître. Quant à la feuille qui n’a pas encore été citée, celle qui est tombée dans la rivière. Dans la mythologie grecque, on fait aussi mention d’une rivière des morts, aux enfers. Cette rivière s’appelle le Styx et transporte les âmes humaines vers leur dernière demeure. Le Styx a un équivalant au Japon, c’est la rivière Sanzu. Selon la tradition bouddhiste, les âmes des défunts se font porter par la rivière. Au bout d’un moment, la rivière se divise en trois branches : un pont, un gué et une eau remplie de serpents. Les bons passeront le pont, les mauvais, les serpents. Dans le plan de la feuille qui tombe sur la rivière, on a bien entendu la rivière elle-même mais également… le pont !


Mais ce n’est pas tout ! Avant de traverser la rivière, la légende fait aussi état d’un couple de démons dont le rôle est d’évaluer les méfaits des âmes. Or, ce couple de démons a la particularité de vivre dans un arbre. Comme l’arbre qui se trouve à côté de la rivière !

Simple coïncidence ou référence fondée ? Ce qu’il faut retenir de cet épisode, c’est que la symbolique y est très forte et réussie à elle seule à nous faire comprendre ce qu’il se passe. Alors, où est passé Mastouffe ? Au fond, la réponse importe peu. La seule chose à comprendre, c’est qu’il est allé se jeter on ne sait où pour qu’on ne puisse pas le voir mourir. Pas la peine de voir des morts à l’écran avec plein de sang pour rendre une œuvre mature. Pas la peine d’en faire toute une histoire non plus, avec des plans et des décors en veux-tu en voilà. La meilleure façon de parler de mort et de faire passer le message, c’est une bonne ambiance, une bonne symbolique et des dialogues qui vont droit au but. Et au final, on a quelque chose qui vaille la peine d’être regardé.

Soleil et Lune est immature

Comment après un tel épisode peut-on encore dire que Soleil et Lune est la plus immature des saisons ? Jusqu’à présent, les seules morts qui ont été traitées dans l’animé sont des morts d’humain. Jamais aucun Pokémon n’avait été délibérément tué de la sorte par les scénaristes. Soleil et Lune est le premier cycle à aller jusque là et quand ils le font, ils ne se dérobent pas. Les scénaristes auraient très bien pu aborder la chose d’une manière plus enfantine et sauver Mastouffe à la fin de l’épisode. Ils auraient même pu ne rien aborder du tout. Mais ils l’ont fait et avec brio ! Même dans la manière de conter les choses, ils l’ont fait avec brio. L’épisode est magnifique, les symboliques recherchées, la colorimétrie est travaillée et on voit que l’épisode a pris du temps pour être fini. On peut même comparer les morts des Pokémon dans les films, ici Entei, Latios et Lucario. Dans les trois cas, les morts sont montrées d’une manière enfantine : un paysage un peu plus clair, une musique triste et surtout, on voit les corps se décomposer, comme si au fond, la mort, c’est juste un corps qui se fond en petites particules. Ici, il n’y a rien de tout ça, le corps de Mastouffe n’est jamais montré et il n’y a aucune particule mignonne pour montrer qu’il meurt vraiment. Soleil et Lune laisse sous-entendre que Mastouffe est potentiellement mort et nous, en tant que spectateur actif, nous savons qu’il est bel et bien mort. Ça a déjà été mentionné plus haut, mais ne pas montrer de corps et laisser sous-entendre les choses est 1000 fois plus mature que d’effectivement montrer un corps qui devient lumière c’est joli c’est beau. Après, ne pas montrer un corps mort ne signifie pas pour autant que l’animé est mature. C’est plus dans le choix de faire comprendre un message qui le rend effectivement mature. Et puisque les fans ont souvent fait le parallèle, comparant tout ceci avec la mort de Mufasa dans le Roi Lion.


Vous connaissez tous cette scène j’imagine. Dans le Roi Lion, la mort de Mufasa n’est pas cachée et Simba vit bel et bien la mort de son père. Là, aucun doute n’est permis, Mufasa est mort et longue vie au roi. A contrario, dans notre épisode de Pokémon, le corps de Mastouffe n’est pas montré et sa mort n’est pas réellement confirmée en dehors de la symbolique. Les deux morts sont horribles mais certains trouveront la mort de Mufasa plus tragique parce qu’on dévoile le corps et qu’il n’y a plus aucun doute possible. D’autres au contraire trouveront celle de Mastouffe plus horrible car le spectateur à la fin de l’épisode est toujours dans le doute, et, instinctivement, l’humain tente de combler ses zones de doutes en cherchant des réponses à ses questions (ce que nous avons fait dans cet article). Mon point, c’est que même si une mort n’est pas montré, ça ne discrédite en rien la maturité de l’œuvre. C’est même bien plus mature je trouve, car ça nous force à chercher des réponses qui ne sont pas toujours évidentes à trouver.

Et finalement, est-ce que Soleil et Lune est mature oui ou non ? Car c’est vrai, je n’ai parlé que d’un seul épisode sur 21. Mais ici, nous sommes des spectateurs actifs et intelligents. La seule chose que je dirai par rapport à ça, c’est « Ils l’ont fait une fois, ils peuvent facilement recommencer. » Depuis le début de la saison, la vie à Alola est hostile et représente bien les jeux de ce côté-là. Beaucoup de joueurs ont relevé que les Pokémon d’Alola étaient agressifs entre eux, que beaucoup d’entrées du PokéDex ont été modifiés pour faire paraître les Pokémon moins pacifiques qu’ils ne l’étaient avant. Et que retrouve-t-on dans Soleil et Lune l’animé ? Exactement la même chose !


Bonjour je suis un Tritox et je vais manger les oeufs de Goupix !


Bonjour, je suis un Vorastérie et je vais manger les cornes du Corayon !


Bonjour, je suis Mimiqui. A défaut de tuer Pikachu, je tue Miaouss.


JE VAIS TE DÉFONCER VIENS TE BATTRE !!!


Bonjour ! Nous sommes les scénaristes et nous allons tuer Mastouffe. Souffrez en silence !

Ce que les joueurs semblent aussi oublié, c’est que le jeu aussi était très relax et drôle. Entre nous, qui n’a pas rit en faisait l’épreuve de Kiawe ? Qui a eu du mal à faire les épreuves des îles ? Qui n’a eu ne serait-ce qu’un seul game over de tout le jeu ? Soleil et Lune est un jeu facile si on le comparait à d’autres qui ne l’ont pas forcément été. Comparez-les avec Rouge et Bleu, qui eu ont vraiment le mérite d’être difficile en tant que jeu. Évidemment, Soleil et Lune sont tout nouveaux, il y a plus de gameplay et d’aides pour le joueur, etc. Mais là n’est presque pas la question. Rouge et Bleu étaient censés être un monde hostile où les Pokémon vous en voudraient presque à mort personnellement. Et il y a des éléments qui le confirment ! Il y a exactement la même chose dans Soleil et Lune, tant du côté des Pokémon que des humains, que du côté des Ultra Chimères. Et pourtant, les joueurs s’offusquent à ne résumer Soleil et Lune que sur deux choses : Le scénario est 1) mature et 2) rigolo. Mature, je tendrais à être mitigée. Car le seul moment où la tension monte d’un cran, c’est contre les formes d’Elsa-Mina (forme « je cryogénise mes Pokémon » et forme « j’ai complètement perdu la tête »). Tout le reste se résume à des boutades contre la Team Skull, a.k.a la Team des gogols et des combats pas trop durs contre les maîtres des épreuves. Ce qui soutient le tout, c’est un scénario qui, je l’avoue, est d’une qualité jamais encore vu dans Pokémon. Mais encore une fois, le scénario de Soleil et Lune, c’est, je vous le rappelle, des moments quotidiens avec vos compagnons Lilie, Tili et Gladio. Et jamais de toute l’aventure le joueur n’est laissé tout seul. Il y aura toujours quelqu’un pas trop loin de vous pour vous aidez dans votre quête.


Pokémon Soleil et Lune vous présente la toute première intraveineuse de la série

Le scénario du jeu est rigolo. Je confirme. Et l’animé est du même acabit. La Team Skull est aussi ridicule que dans le jeu, les personnages également (comme le MotismaDex) et Sacha lui-même. Et c’est normal, toute l’ambiance du jeu est ainsi. Le joueur n’a aucune pression et a constamment l’impression d’être en vacances, sans doute dû au fait qu’il n’y a pas de match d’arène et que le vrai méchant du jeu ne veut pas dominer le monde mais juste être tout seul. Et dans l’animé ? C’est encore une fois la même chose. Et si Sacha a perdu sa maturité de XY&Z ? C’est totalement faux, et ce pour la raison suivante :

il est en vacances !

C’est pour ça que l’histoire semble décousue au premier abord – et pourtant, si on regarde bien, Sacha suit exactement le même scénario que le jeu. En 21 épisodes, il vient de faire le tour de la première île et le voilà en route vers la prochaine île. De plus, malgré le chara design de Sacha, les combats sont aussi excellents que ceux de XY&Z. Quant aux « fillers », ils sont intéressants, dynamiques et colorés, à tel point que la série deviendrait presque un documentaire animalier dans lequel un jeune garçon découvre les Pokémon à leur état le plus naturel, au lieu de rencontrer Pierre Paul Jacques et son Pokémon de compagnie en train de faire des choses randoms pour faire un épisode de 20 minutes. Ici, c’est Sacha tout seul dans la nature… exactement comme dans les jeux. Alors pourquoi tant de haine envers cette saison ?


Alors au nom de tout ce qui est bon dans ce monde...

Arrêtons de juger cette saison sous couvert que le style est différent. Rien ne justifie une telle appréhension de la saison alors que jusqu'à présent, tout a été parfait: des personnages jusqu'aux Pokémon en passant par l'action et le rythme, Soleil et Lune n'a rien à se reprocher. En fait, ce serait même le contraire: ce serait plutôt les autres saisons qui auraient tout à envier à Soleil et Lune. En 21 épisodes, Sacha a déjà capturé 4 Pokémon, fait le tour d'une île, a combattu deux fois Tokorico, tous les personnages principaux ont été proprement présentés, la PokéGirl Lillie a débuté son développement, a bien avancé son développement et a même sans le vouloir annoncé le début du vrai scénario de Soleil et Lune en montrant une photo de sa mère et de son frère, tous les Pokémon des dresseurs ont prouvé d'une manière ou d'une autre qu'ils ont leur place dans la série, les personnages ont déjà fait démonstration d'une bonne partie des activités qu'on peut faire dans les jeux (ou du moins, sur l'île de Mele Mele),...

Alors faites-vous plaisir, laissez vos préjugés de côté, téléchargez les épisodes sur votre site illégal préféré, détendez-vous et regardez les épisodes de Soleil et Lune.


N'oublie pas qui tu es ! Tu es mon fils et c'est toi la star de la saison ! N'oublie pas...
par ptirt, le 07/04/2017 à 21:20

 

Chargement...
Recherche
Communauté Pokébip
Journal des rédacteurs
20/04 - Dossier Shasse
(19/04) Shasses au Repousse sur OA
(20/04) Shasses au Repousse sur Cristal
13/04 - Pokémon Shuffle
Dossier à jour
31/03 - Pokémon Soleil et Lune
Obtention des talents cachés
Disponibilité des balls sur les Pokémon
Réseaux sociaux
Pokémon Soleil et Lune
Stratégie
Publicité