Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Les ruines de Sabaku (images à re-herberger)
de Statix

                   

» Basculer à l'affichage complet

Bienvenue à toutes et à tous sur ma galerie !

À savoir :
En raison des changements de politique des hébergeurs d'image, ou de la simple suppression des images sur ces hébergeurs,
de nombreuses images de ma galerie ont disparu. J'essaye de les rétablir de temps en temps, mais il y en avait beaucoup
et afin d'éviter d'en avoir des dizaines à re-héberger à chaque fois, je réfléchis également à alléger les articles. Vous ne trouverez
donc sans doute pas tout ce qu'il pouvait y avoir sur ma galerie par le passé. Notamment, les cris de mes Fakemon ne seront plus
accessibles.


Attention, pas touche à mes créations sans ma permission !

» Aller au sommaire des articles sur Amétrine

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Togedemaru pour la vignette du Concours 19
18/06/2020 à 13:43 - 5 comm.
Aperçu
  • Incroyable, je poste un nouveau sprite ! Mais c'est sans rapport avec la région de Sabaku, a priori, seulement pour l'illustration des articles pour le Concours 19, dédié au pixel art. Il faut dire que je ne me voyais pas lancer un concours de pixel art pour inciter les anciens à revenir un peu sans participer moi-même à l'initiative. Ça ne veut pas dire que je vais me remettre à spriter régulièrement, même si j'ai toujours dans l'idée qu'un jour, je réparerai cette galerie et que certains sprites méritent au moins une retouche. Sinon, de temps à autres je rénove un article quand l'inspiration me vient et que je ne me sens pas trop pressé par mes autres projets sur Pokébip.


    Pas grand chose à dire sur ce sprite, je voulais simplement qu'il soit "évolutif", c'est-à-dire qu'on voit sa progression à mesure que les étapes du concours avançaient : phases de participations, de votes, et résultats. J'aurais pu tout faire d'affilée au départ histoire d'être tranquille, mais non, je m'y suis à chaque fois pris au dernier moment, ce qui fait que j'ai réalisé ce sprite en un mois et demi. C'est dire si la motivation pour faire de nouveaux sprites est présente. ^^' Quoi qu'il en soit, même s'il n'est pas transcendant, de par la simplicité du Pokémon, j'en suis assez satisfait sachant que j'ai toujours eu du mal à comprendre l'anatomie de Togedemaru. Et j'ai l'impression d'avoir su retrouver mon style sans trop forcer. Là où j'ai le plus galéré, comme d'habitude, c'était pour les yeux. Quant au mini logo du concours, j'ai utilisé la police des écrans-titres des jeux Pokémon principaux sur Game Boy Advance.
Tuiles et bannières de Pokémon Rouge, Bleue et Jaune
22/04/2019 à 17:03 - 3 comm.
Aperçu
  • De retour avec des travaux réalisés une fois de plus pour illustrer les pages de Pokébip. Ci-dessus, voici la tuile que j'avais réalisé pour remettre en avant nos dossiers pour les versions Rouge, Bleue et Jaune sur l'accueil du site. Il suffisait de cliquer dessus pour se rendre sur une page intermédiaire permettant de choisir d'aller sur le dossier de Rouge/Bleu ou celui de Jaune. Ça a déjà 3 ans puisque je l'avais faite lors de l'annonce de la ressortie des jeux sur Console Virtuelle de la 3DS (lors du Pokémon Direct qui avait annoncé les titres de Soleil et Lune). C'était volontairement basique pour retrouver la simplicité des cartouches Game Boy.


    Dernièrement, l'annonce de Pokémon Épée et Bouclier m'a fait réaliser que d'ici la fin de l'année, comme on est limité en nombre de tuiles sur l'accueil (pour éviter que la page ne soit trop longue à charger), on ne devrait plus avoir de tuile pour les jeux de la 3DS sur l'accueil. Du coup, pour ceux qui resteront sur cette console encore quelque temps, j'ai eu l'idée de reprendre l'idée du "Portail rétro" de mes prédécesseurs (une unique page qui rassemblait les liens vers les dossiers de tous les jeux principaux sur Game Boy et Game Boy Advance), en faisant un "Portail 3DS". Mais comme les dossiers de Rouge/Bleu et Jaune sont séparés, je ne voulais pas qu'accéder au dossier voulu nécessite trop de clics, donc j'ai décidé de refaire des tuiles distinctes. J'ai gardé l'idée d'origine pour les fonds et les artworks, mais j'ai poussé l'inspiration des jaquettes japonaises en ne mettant qu'une seule Poké Ball en fond, entourée de cercles concentriques au sein desquels se trouve du texte.


    J'ai bien conscience que coller des artworks sur des fonds à peine travaillés ne relève pas d'un grand travail artistique, donc j'ajoute aussi les bannières de ces mêmes jeux, qui datent elles de quelques semaines avant ce fameux Pokémon Direct de 2016. Sans doute que je cherchais à rénover visuellement les dossiers vieillissants. J'avais ici opté pour reprendre le style des jaquettes occidentales ainsi que leurs artworks. Pas facile de meubler la bannière de Pokémon Jaune, j'avais donc mis un autre artwork de Pikachu avec Red, afin d'illustrer le lien entre le joueur et le starter dans ce jeu.
  • |
  • Détails techniques
    Les artworks des Pokémon sont les officiels utilisés sur les jaquettes japonaises (pour les tuiles) et occidentales (pour les bannières). Côté tuiles, la première a un fond uni avec un simple dégradé en transparence en haut et en bas histoire de faire un peu moins plat. Les Poké Balls en surimpression ne sont pas du meilleur effet mais je n'étais sans doute pas très inspiré pour ajouter une décoration.

    Pour les tuiles version 2019, je voulais que la police ressemble à celle présente sur les jaquettes, et j'ai fini par trouver "Revue" qui est plutôt convaincante. Les artworks sont également entourés d'un fin halo coloré qui les détache davantage du fond, là encore comme sur les boîtes des jeux. Enfin, j'ai rajouté un effet que j'utilise très souvent pour donner une certaine texture, une patine à mes images : le rendu "Nuages" de Paint.NET (avec quelques réglages sur le type de transparence). On le retrouve notamment sur toutes mes créations dans le thème de l'espace. Quant aux dentelures sur la tuile avec Pikachu, elles sont là avant tout pour combler le vide et évoquent le motif en éclair de sa queue, mais aussi la séparation entre le gris et la couleur de version que l'on retrouve sur les boîtes de jeu japonaises.

    On retrouve également ce fameux effet de nuage sur les bannières, je pense même que c'était une des premières fois que je l'utilisais. Je me souviens que j'avais eu du mal à mettre la main sur les "logos" des noms de versions, j'avais même dû recréer le "Version Jaune", ce qui explique son aspect un peu étrange et plus net que "Édition Spéciale Pikachu".
Tuiles et bannières de Pokémon Or, Argent et Cristal
20/06/2019 à 19:22 - 2 comm.
Aperçu
  • Suite logique du précédent article, avec cette-fois les images réalisées pour Or, Argent et Cristal. Dans l'en-tête, c'est l'image commune réalisée pour les trois versions. Cette fois, elle est plus ancienne que les deux qui viennent ci-dessous. En effet, Cristal étant ressortie plusieurs mois après Or et Argent sur 3DS, chacune a eu droit à sa tuile pour son coup de projecteur. Puis j'ai fait une tuile commune selon le même principe que pour Rouge, Bleue et Jaune, et je dois dire que je la préfère aux deux autres car elle est mieux remplie et les couleurs sont un peu plus marquées (c'est une liberté que j'ai choisi de prendre par rapport aux jaquettes des jeux.


    Les tuiles individuelles sont donc clairement inspirées des boîtes, en particulier Or et Argent, mais j'ai choisi de ne pas prendre les artworks présents sur les couvertures, préférant les utiliser pour les bannières des dossiers. C'est en bonne partie en raison de la place disponible pour afficher Ho-Oh et Lugia correctement, les mettre face à face comme ici permettait de les garder dans le cadre, en particulier lorsque la tuile s'affiche à sa largeur minimale. Oui, il faut penser à pas mal de détails lors de la composition d'une tuile. Pour Cristal, j'ai repris la couleur principale de la boîte mais j'ai cherché à produire un effet cristallin, histoire que ce soit plus parlant. La tuile du trio tente de combiner un peu tous ces éléments




    Côté bannières, j'ai fait assez simple avec les spirales présentes sur les jaquettes, et un aspect nuageux pour Or et Argent. Celle de Cristal est plus colorée et avec quelques rais de lumières, histoire de rappeler l'effet brillant de la boîte. Pas évident à reproduire mais j'en suis assez content. En plus de Suicune, comme pour la version Jaune, j'ai tenté de mettre quelques éléments caractéristiques de la version complémentaire : la possibilité de jouer une fille, l'approfondissement du mystère des Zarbi, et un symbole inspiré de celui qu'on voit sur l'écran-titre du jeu, reprenant la forme du "casque" de Suicune. Oh, et les deux bannières pour Or et Argent, c'est parce qu'au départ j'avais commis l'erreur de mettre Argent à gauche et Or à droite, sauf que c'était l'inverse de la norme (on dit toujours "Or et Argent", et non "Argent et Or", et les jeux sont disposés dans ce même ordre).
  • |
  • Détails techniques
    Encore une fois, les artworks des Pokémon sont les officiels de l'époque. Je n'ai pas vraiment réussi à en trouver de bonne qualité, d'où le côté peut-être un peu flou pour Ho-Oh sur la tuile Suicune sur la bannière. J'ai tenté d'arranger un peu ça en augmentant légèrement la netteté. Pour les tourbillons, je pense que j'avais dû faire des cercles concentriques et y appliquer un effet de spirale, mais il y a peut-être une étape en plus qui m'échappe aujourd'hui.

    J'ai encore utilisé mon fameux effet de nuage que j'affectionne tant, pour tenter une transition de couleur en douceur entre le gris et le jaune des bannières (bien que là il ne soit pas forcément du meilleur effet). En ce qui concerne l'aspect cristallin, j'ai réussi à l'obtenir avec l'effet "Réflexion mosaïque" de Paint.NET (sur les deux tuiles où est Suicune), et la tuile commune présente aussi l'effet "Cristallisation", qui crée des zones d'une même couleur dans des formes géométriques de taille réglable à partir de l'image de base.

    Quelques dégradés de blanc vers la transparence en surcouche du fond m'ont permis d'ajouter une impression de lumière sur les tuiles et la bannière de Cristal. Cette dernière comporte quelques taches de couleurs floutées en surcouche de la spirale, et derrière les dresseurs. Pas grand chose de plus à dire, c'est toujours un ajustement de réglage sur quelques effets, rien de bien compliqué en soi.
Tuiles et bannières de Pokémon Rubis, Saphir et Émeraude
04/01/2020 à 16:10 - 6 comm.
Aperçu
  • De retour en cette nouvelle année, après avoir récemment terminé les tuiles pour Rubis, Saphir et Émeraude. Ces jeux ne sont pas prévus pour revenir dans l'actualité prochainement donc il n'y a pas de raison que ces tuiles apparaissent sur l'accueil de Pokébip. C'est plutôt en prévision d'une future page "Portail Game Boy Advance" l'idée étant de regrouper les jeux vidéos par console/plateforme (ce qui est déjà initié depuis quelque mois avec les quelques portails accessible via l'accueil du site). Je fais ça selon mes envies donc rien ne dit que vous verrez arriver ça rapidement, vu que j'ai d'autres tuiles de jeu à bricoler.


    L'image d'en tête n'est pas particulièrement travaillée contrairement à celles des articles équivalents pour la 1G et la 2G, c'est simplement pour donner un aperçu des deux tuiles que j'ai réalisées il y a environ 2 semaines, visibles ci-dessous. Pour Rubis et Saphir, je me suis librement inspiré de posters où les fonds des deux versions se mêlent en une espèce de tourbillon. Les deux côtés ont un rendu similaire, qui fonctionne mieux pour la lave que pour l'eau car il me semble que la texture fait assez visqueuse. Pour Émeraude, les formes géométriques lumineuses sont censées évoquer les motifs de Rayquaza, sinon le reste du fond reprend l'idée globale de la jaquette.


    Les bannières sont plus fidèles aux fonds des jaquettes, à part pour Rubis où je n'avais pas réussi (ou pas voulu ?) à faire le même rendu. Elles sont bien plus anciennes que les tuiles puisqu'elles datent de la fin janvier 2017. On rénovait alors les dossiers de jeux, et les jeux 3G étant les premiers créés sur Pokébip, les bannières ne collaient pas du tout au format utilisé depuis Diamant et Perle (ce qui n'empêche pas que je compte en faire de nouvelles avec les légendaires pour que ce soit plus uniforme sur les jeux principaux). Comme à chaque fois avec les versions complémentaires, j'avais une impression de vide, donc j'avais intégré un élément évoquant la particularité du jeu, et cette fois, l'artwork de la Zone de Combat me semblait être le plus pertinent.
  • |
  • Détails techniques
    Bien entendu, les artworks sont encore et toujours les officiels, mais les fonds sont entièrement de moi. À la base, celui de Rubis et Saphir sur la tuile est fait de la même façon que celui du côté de Rubis sur la bannière : je mets plusieurs nuances d'une même couleur sur des formes assez simples (ou en dégradés), puis j'applique l'effet "Cabossage" en testant différents réglages jusqu'à obtenir une texture qui me convient bien. Sur la tuile, il y a en revanche plus de travail puisque cet effet est appliqué sur un calque où j'avais mis mon habituel effet "Nuage" avec un mode de fusion faisant ressortir les couleurs des calques inférieurs. Par-dessus, il y a des dégradés pour obscurcir les bordures. L'espèce d'onde au milieu a été produite en même temps que la courbure de ces dégradés avec l'effet "Inversion polaire".

    Le côté de Kyogre sur la bannière doit être celui pour lequel je m'étais le moins embêté, car ne sachant pas comment produire la texture des gouttes d'eau comme sur la boîte de Saphir, j'avais directement été cherché une image sur Google. C'est probablement comme ça aussi que j'avais obtenu le rendu des reflets lumineux liés à l'ondulation de la surface de l'eau, ce qui expliquerait que ce soit bien plus réussi que quand j'ai essayé de le faire par moi-même sur la tuile.

    L'effet "Inversion polaire" a été utilisé sur les formes géométriques derrière Rayquaza pour donner l'impression d'un vortex d'où il émerge, ça évoquait pour moi assez bien son attaque Vitesse Extrême et le fait qu'il surgit du ciel pour calmer le conflit des deux autres titans. Je suis bien plus satisfait des effets lumineux sur la tuile d'Émeraude que sur la bannière, les rayons jaunes et verdâtres peuvent rappeler la lumière du soleil invoqué par Groudon, tandis que les traits obliques extrêmement fins (qui sont en vérité une grille réalisée avec l'effet "Réflexion mosaïque") font penser à la pluie intense que génère Kyogre.
Tuile de Pokémon Soleil et Lune
05/08/2018 à 23:40 - 3 comm.
Aperçu
  • Ce week-end spécial "nuit des étoiles" me paraît être le bon moment pour partager cette création. Vous le savez sans doute, le fait que j'aie mis de côté le projet de ma région est fortement lié à mon implication grandissante au sein de l'équipe ces dernières années. Mais ce n'est pas pour autant que j'ai arrêté de faire des images ! En effet, je réalise la plupart des bannières des dossiers jeux vidéo depuis début 2015, ainsi que les "tuiles" de l'accueil du site (les images qui défilent au-dessus des news). L'image d'en-tête est donc la tuile qui était utilisée pour le dossier Soleil et Lune, désormais retirée pour faire place à des jeux plus récents, ou en tout cas plus dans l'actualité.


    Bien souvent, je ne fais pas tout moi-même, et je me contente fréquemment de faire des montages assez basiques en collant des artworks et/ou des logos sur des fonds découpés sur des images officiel. Mais il m'arrive quand même de créer des éléments par moi-même, plutôt des fonds en général. Vous voyez ci-dessus deux versions d'un même fond, l'un pour Soleil et l'autre pour Lune, qui ont été fusionnés pour créer le fond final de la tuile. Vous pouvez cliquer sur les fonds pour les voir en plus haute définition.
  • |
  • Plus d'infos
    Le fond est directement inspiré de celui du site officiel de Soleil et Lune, mais je n'aimais pas trop la transition nette entre les deux couleurs, c'est ce qui m'a donné l'idée d'en refaire un. Grosso modo, les images sont identiques : même fond étoilé, même effet de nuages pour l'aspect nébuleux (un truc que j'utilise énormément pour donner de la texture et un semblant de réalisme). Ce sont seulement les couleurs qui se superposent aux fonds qui sont travaillées indépendamment sur les deux versions. Quant au soleil et la lune, ils sont directement récupérés du fond du site officiel des jeux, et puisqu'ils n'étaient qu'en deux moitiés, je les ai dupliqués et retournés pour obtenir des astres plus complets.


    Une fois les deux versions de l'image réalisées, je n'ai eu plus qu'à les fusionner avec une transparence dégradée entre les deux calques, permettant une transition douce. Enfin, je n'ai eu qu'à poser les artworks des légendaires pour finaliser le tout. En réalité, j'ai fait de nombreux essais différents de dégradés : linéaires, circulaires en partant de l'astre, avec un ou deux astres (un dans chaque coin). Et au début, Solgaleo et Lunala étaient dans leur orientation de base se faisaient face et semblaient provenir de chaque côté de l'image, comme dans la version ci-dessus. Finalement, je les ai retournés façon miroir pour les mettre dos à dos et ainsi donner l'impression qu'ils viennent de l'astre. C'était le meilleur résultat sachant que la largeur des tuiles varie avec celle de l'écran, ce qui fait qu'on en a 3 rognées en largeur en plein écran sur ordi et une seule plus ou moins complète sur mobile. Un exemple de ce que donne la tuile finale en largeur minimale :


    Je ne sais pas ce que vous pensez de ma version, le travail n'est certes pas extraordinaire (surtout quand on voit les images en taille réelle), mais j'en suis en tout cas plutôt satisfait quand je vois ce qu'aurait donné l'image si je m'étais contenté de reprendre le fond officiel (ci-dessous). Quoi qu'il en soit, ces travaux m'ont par la suite resservi pour les tuiles (temporaires) des versions Ultra, que je posterai une prochaine fois !

Tuile de Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune
18/05/2020 à 23:04 - 2 comm.
Aperçu
  • Ça fait déjà un long moment que j'ai posté la tuile de Soleil et Lune, et j'avais écrit que je posterai un jour celle des versions Ultra. Voilà que je me décide enfin ! En vérité, celle qui est présentée sur Pokébip depuis plus ou moins la sortie des jeux n'était qu'un simple fond d'écran sorti à l'époque pour la 3DS, que j'avais juste légèrement resserré afin que les deux formes de Necrozma rentrent dans le format d'une tuile.
    C'était grosso modo la même que l'image d'en-tête de cet article, mais je l'ai retravaillée ces derniers jours afin de vivifier un peu les couleurs et d'exploiter les travaux que j'avais déjà réalisés par le passé pour cette tuile.



    Initialement, j'avais préparé un fond basé sur celui que j'avais fait pour la tuile de Soleil et Lune, mais pas mal retravaillé pour faire ressortir les zones noires. C'est ce que vous pouvez voir sur l'image à gauche, ci-dessus. Dans la période de promotion des jeux, c'était d'ailleurs ce fond qui était affiché sur l'accueil, avec les logos des jeux par dessus. Je pensais le garder en espérant qu'il y aurait des artworks aussi stylés que ceux de Solgaleo et Lunala, histoire que je puisse les ajouter sur mon fond de la même façon pour la tuile finale.

    J'ai souvenir que le fond du site officiel des jeux a changé à un moment donné, pour laisser encore plus de place au noir, ce qui m'a décidé à retravailler également mon fond de tuile. J'étais très content de moi, et aujourd'hui encore j'aime assez le rendu de cette image. Dommage qu'il n'y ait pas eu ces artworks que j'attendais pour exploiter correctement pour une tuile, même si elle sert un peu sur l'image d'en-tête.
  • |
  • Plus d'infos
    Le fond est inspiré des deux versions du site officiel d'Ultra-Soleil et Ultra-Lune, tout en reprenant les fonds que j'avais faits pour les versions précédentes. Je ne me souviens plus franchement des effets que j'ai utilisés, ce qui est sûr c'est qu'il y a eu des déformations sur les rayons lumineux et des effets de calques pour améliorer l'intensité des couleurs. Le seul truc qui n'est pas de moi sur la version de droite, ce sont les yeux d'Ultra-Necrozma que l'on distingue dans l'éclat lumineux au centre. J'ai probablement ajouté des couches de nuages avec un grain très fin pour donner cet aspect de particules qui diffusent à partir des rayons lumineux.

    Je ne sais pas si ça se ressent vraiment, mais je voulais donner l'impression que l'astre sombre d'où émane l'éclat lumineux absorbait la lumière ambiante. Je trouvais que sur la version de gauche, cela faisait seulement penser à des rayons émanant d'une étoile, alors qu'ici, on serait plus sur une sorte de trou noir (représentation absolument pas réaliste), qui attire la lumière à lui. D'où la courbure des rayons à l'approche de l'astre, ce qui donne aussi, selon moi, plus de profondeur à l'image.
Logo Pokémon Radio Show
21/12/2018 à 19:21 - 3 comm.
Aperçu
  • J'étais censé poster un peu plus régulièrement, au moins le temps d'écouler les stocks de mes créations. On dirait que j'ai vite oublié... Quoi qu'il en soit, voilà ma dernière création en date, toujours en rapport avec Pokébip puisqu'il s'agit d'un nouveau logo du Pokémon Radio Show, que j'ai réalisé à l'occasion du retour de l'émission. J'aimais bien le principe à l'époque, et j'ai toujours été un peu déçu que ça disparaisse, alors quand Khlass a eu l'air bien décidé à la relancer, j'ai pas mal soutenu le projet, et une fois les choses en place, je me suis senti inspiré pour faire un nouveau logo.


    L'objectif était d'évoquer le plus ancien logo de l'émission, dans un style rappelant les logos de Pokémon Noir et Blanc, tout en apportant de la nouveauté. Le résultat final est légèrement différent des premiers rendus, qui étaient un peu plus proches de l'original, mais ce modèle a été validé par les chroniqueurs et c'était également le meilleur à mes yeux parmi les différents essais produits d'après leurs suggestions. Je suis plutôt content du résultat, même s'il me semble qu'on pourrait chipoter sur la symétrie par exemple. J'ai également réalisé l'image pour Youtube, qui est composé un simple dégradé concentrique du blanc vers le gris clair qui se répète histoire de faire comme des ondes partant du logo (comme vous voyez sur l'image d'en tête). Il y a également des cadres pour le nom des chroniques et les avatars des gens l'émission, mais ça je poste pas, ça reste le logo le plus pertinent ici.
  • |
  • Plus d'infos
    Pour rappel, le logo d'origine, qui m'a inspiré était celui de gauche ci-dessous. Rien à voir avec celui de droite, qui était certes plus original et qui passait mieux dans un carré (pratique pour faire une vignette de news, un avatar, etc...), mais que j'aime moins. J'ai quand même gardé l'idée d'une image qui soit facile à caser dans un carré tout en restant lisible.


    ©Je sais pas qui en fait, mais peut-être Natachouille pour celui de droite.

    Ci-dessous, voilà le modèle qui a été préféré de base (l'autre était similaire avec "Pokémon" en doré et plus haut sur la Poké Ball, ça faisait plus de couleurs et c'est ce qui nous a fait opter pour mettre le "Radio Show" en jaune). Le souci, c'est que le texte passait mieux en rouge qu'en jaune, sans contours, et c'était l'inverse pour le rouge, comme on peut s'en rendre compte avec les tests sur le côté droit. À force de tâtonner, j'ai fini par aboutir au résultat présenté au début de cet article.


    La police de "Pokémon" est la même que celle que j'avais utilisée pour renouveler le logo de Pokébip, histoire de rapprocher l'émission au site qui encadre son organisation. Elle est cependant plus resserrée, mise en italique, et j'ai modifié le "P" pour qu'il soit un peu dans le style du "R" de "Radio". Et pour "Radio Show", j'ai la police nommée "Magneto" qui a un aspect rétro qui me paraissait plutôt cool. Je suis d'ailleurs bien incapable de dire d'où peut venir ce style, j'imagine que j'aurais pu le voir sur un vieil appareil, une TV, une radio, ou même une voiture à l'américaine. Si ça vous dit un truc, n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires. ^^
Ride on Lapras
02/07/2018 à 15:19 - 5 comm.
Aperçu
  • Ne serait-il pas temps de rafraîchir cette galerie ? C'est un peu bête de grossir les rangs des galeries inactives alors que je m'occupe de la surveillance de l'activité des galeries chaque mois, je ne donne pas le meilleur exemple. ^^' Surtout que je produis quand même des trucs de temps en temps. Je dois avoir un petit stock de créations qui peuvent valoir le coup, même si je doute que ce soit à la hauteur des 4 étoiles. Mais ne vous attendez pas à grand chose en rapport avec Amétrine (si ce n'est peut-être le rétablissement des images un jour ou l'autre), je "bricole" surtout des trucs pour Pokébip désormais. Bricoler est le terme, car les images sont rarement 100% de moi, on est plus sur du montage, du GFX bas de gamme.

    Exactement comme l'image d'en-tête de cet article où je n'ai fait que découper Lokhlass et Pikachu sur une illustration officielle d'une gamme de goodies au Japon "Ride on Lapras", un coup de cœur. Le fond est quand même de moi, mais ça n'a pris que quelques minutes : un dégradé, deux effets de Paint.NET pour obtenir ce semblant d'effet "splash" et le tour était joué. Mais le centre d'intérêt de cet article, c'est surtout un sprite de ces deux Pokémon issu de Pokémon Dash que j'ai retouché en profondeur. La seule différence entre les deux versions ci-dessous est l'ajout du nœud sur Lokhlass (l'originale est dans le spoiler) :

  • Edit du 31/10/2018 : ajout d'une version spéciale Halloween avec Mimiqui et un Lokhlass grimé pour l'occasion.
    Edit du 11/01/2019 : ajout d'une version spéciale hivernale avec un Pikachu bonhomme de neige et un bonnet de Noël sur Lokhlass.
  • |
  • Détails techniques
    Il se trouve que j'étais tombé il y a quelque temps sur ce sprite où Pikachu chevauche un Lokhlass qui a un peu ce même style chibi. Je m'étais dit que ça pourrait faire une nouvelle icône sympa pour les news des Vitrines à la place du Lokhlass un peu agressif utilisé depuis à peu près un an maintenant. Mais du coup avec ces illustrations de goodies, j'ai voulu adapter ce style. J'ai donc totalement changé la palette pour mettre des couleurs plus pastel. Au passage, j'ai pu alléger la palette en passant de 21 à 18 couleurs (et même 17 pour la version Halloween). J'ai recoloré le line à ma sauce aussi. Mais ça ne suffisait pas, le Pikachu un peu grassouillet avait pris un sacré coup de vieux, je l'ai donc fortement transformé pour qu'il colle mieux au design des illustrations. Lokhlass a subi des modifications plus discrètes, notamment l'ajout du beige sur les nageoires, le changement de disposition des pics de sa carapace, et une modification des éclairages. Enfin, j'ai ajouté le nœud au cou de Lokhlass parce que je trouvais que ça donnait un côté "bien habillé pour une remise de prix", bien adapté pour le principe des articles Vitrines. J'ai essayé de mettre un ruban rouge sur Pikachu mais ça faisait un peu trop chargé. Voilà l'original pour comparaison :

    J'espère que cette reprise de ma galerie ne vous décevra pas trop.


Essais de logos pour la chaine Trxns
01/03/2019 à 22:53 - 0 comm.
Aperçu
  • Avant tout, il faut recontextualiser un peu les choses, je pense. Je suis très fan du travail de Goupelin (et désormais l'équipe qui l'a rejoint) sur sa chaîne Youtube nommée Trxns, beaucoup de contenu très qualitatif, type documentaire, sur divers sujets qui tournent autour de Pokémon (j'ai d'ailleurs déjà mis une vidéo sur mon blog il y a quelques mois). Il y a quelques mois déjà, il a été envisagé de changer le nom de la chaîne parce que "Trans" était trop connoté pour certains, (oui cherchez pas, c'est idiot), et qu'une recherche sur youtube noyait la chaîne dans un tas d'autres vidéos traitant du sujet (cet argument tient mieux la route pour justifier un changement). À la base, le terme avait été choisi pour son sens latin "à travers". Au final, Goupelin a opté pour garder la même prononciation, mais de remplacer le A par un X, symbolisant l'idée de décrypter Pokémon, de "voir à travers" (d'où la série d'épisode nommée "Translucide"), pour résoudre le problème des recherches. Le concept derrière ce nom m'a inspiré, même si mes logos n'ont pas été retenus. Bon le travail n'est pas extraordinaire mais le rendu me plaît assez pour le partager ici. Et c'est encore plus la réflexion derrière la construction du logo que j'ai envie de partager.


    D'une part, l'idée était de faire en sorte que le logo reste lisible en gardant le A apparent dans le X, parce que "Trxns", difficile de savoir comment prononcer. D'autre part, j'ai voulu profiter la position idéale du X au milieu du mot pour le couper en deux, et ainsi véhiculer le concept de deux côtés. J'ai donc commencé par faire l'image de gauche, puis j'ai voulu aller plus loin avec cette idée des deux côtés en créant un effet miroir et en matérialisant une frontière par un changement de couleur. Le A est encore plus présent pour encore plus de lisibilité, mais il est retourné de façon à ce que la pointe soit orientée vers "l'autre côté", et que les deux, une fois collés, forment un X. Les deux côtés du X peuvent être vu comme deux flèches qui pointent vers le côté opposé, mais les lettres du mot sont elles-même disposées de manière à évoquer un peu une flèche dont la pointe est sur le A (ou le X). Quant à la 3ème version, c'est un test que j'aime moins, mais l'idée est la même, à cette différence que j'ai encore renforcé l'opposition entre les deux côtés en mettant le "reflet" en noir. On distingue aussi une croix en arrière plan, censée porter la même symbolique que le X formé par les A.
Mes débuts en pixel art
21/07/2018 à 22:31 - 2 comm.
Aperçu
  • Comme je trouve qu'on ne nous sert pas assez de nostalgie avec Pokémon en ce moment (vous sentez l'ironie ?), aujourd'hui je vais vous partager la mienne. On commence avec un truc sans rapport avec Pokémon, comme vous l'aurez peut-être compris avec l'image d'en-tête. Elle n'est pas vraiment de moi, j'ai juste isolé la partie centrale de la pochette de l'album Elephunk des Black Eyed Peas, et j'ai comblé les vides laissés avec des copié-collés. Si je vous parle de ça, c'est parce que j'ai toujours trouvé le style de cette tête d'éléphant vraiment classe, et je m'en étais fortement inspiré pour faire mon avatar sur Mario Kart DS. Il s'agissait donc de mon tout premier pixel art, probablement réalisé en 2006. C'est en mars 2017 (date à laquelle je pensais sortir cet article), alors que je réécoutais l'album, que j'ai eu l'idée de faire un "Draw it again" de cette création, en respectant le format d'origine.


    Je n'aime pas faire ça d'habitude, mais je vous l'affiche quand même en zoom x2 car là c'est vraiment petit autrement. À gauche sur la ligne du milieu, c'est "l'originale" (cliquez ici pour voir la photo de l'avatar sur le jeu). À sa droite, c'est la même avec une palette bien plus proche des vrais couleurs. En-dessous, mêmes palettes mais sprites version 2017, tandis que tout en haut, c'est la version la plus libre puisque je me suis permis l'ajout d'une 4ème couleur pour faire de l'anti-aliasing.
  • |
  • Bonus de nostalgie sans intérêt pour la MEA
    Jadis sur le Pokéweb, il était très à la mode d'avoir sa Carte Dresseur, par exemple en signature sur un forum. Je ne me souviens pas franchement si j'avais vu ça sur Pokélord/Pokémon France (qui avait une section trucages) ou sur Pokébip, mais comme je n'étais pas quelqu'un de très investi dans les communautés, j'avais carrément voulu imprimer mes cartes, et les faire moi-même. C'était parti pour afficher fièrement les équipes de chacun de mes jeux 3G et 4G ! Vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en plus grand.


    On voit bien que c'est "made in Paint" avec le redimensionnement catastrophique des personnages et les formes pré-réglées pour le marquage (à cette époque, chaque Pokémon de mes équipes avait un marquage correspondant à la version sur laquelle je l'avais élevé). C'est extrêmement basique mais je me souviens avoir bien galéré à faire correctement les grilles jaunes-orangées en arrière-plan des Pokémon, car à l'époque je ne connaissais pas la gestion de la "transparence" par Paint (car c'est pas de la vraie transparence, faut pas rêver non plus). J'avais donc dû faire bien attention à ne rien oublier pour refaire la grille autour des Pokémon après les avoir collés par dessus avec leur fond blanc. Oui on a tous eu nos débuts plus ou moins pitoyables, mais j'étais assez fier de ces cartes. La preuve c'est que je les ai encore. Et comme elles n'étaient pas virtuelles, j'avais fait un verso aussi :


    Le tout est collé sur du papier Canson pour plus de solidité, et le format est d'environ 125x76 mm. Tout n'avait pas dû être fait en même temps car je me souviens avoir gardé le modèle pour faire Diamant, la dernière version que j'ai eu parmi celles-ci. Donc en gros ça a dû être fait entre 2007 et 2008.
Pokémon Eclipse Version (Commande 2013)
07/07/2019 à 16:37 - 0 comm.
Aperçu
  • Alors je vous arrête tout de suite : non je ne suis pas en train de vous présenter un nouveau projet de "fangame", déjà que j'ai pas fini les Fakemon d'Amétrine et toutes les idées que j'avais, ce serait ridicule de me lancer sur une nouvelle génération. Ce n'est pas non plus le nouveau nom de ma version Amétrine, ni même une hackrom visant à faire une version complémentaire de Soleil et Lune. Et non, je ne prends pas de commandes. Ce gif est en fait une commande que j'avais réalisée en juin 2013 (d'après la date indiquée sur le fichier).


    J'avais totalement oublié cette animation, et je suis tombé dessus en remettant le nez dans ma Dropbox. Vous savez, ce service de cloud que j'utilisais pour héberger 90% de mes images et qui a décidé de ne plus donner de liens faciles à partager pour les créations, faisant sauter autant de contenu sur ma galerie. Je me suis dit que j'allais commencer à rétablir quelques images et j'ai vu ça. En fait, une personne anglophone qui avait vu mon animation style "bande-annonce" (ou "écran-titre", à vous de voir), m'avait demandé un truc dans le même style pour son projet. C'est rien de fou, mais ce n'est pas tant pour la simplicité de la création que je n'avais pas voulu la partager à l'époque, mais simplement parce que je ne voulais rien sur ma galerie qui soit sans rapport avec ma région. Aujourd'hui, cette "ligne éditoriale" a bien changé donc je me suis dit que c'était l'occasion de partager.
  • |
  • Détails techniques
    Tout est basé sur le logo réalisé par la personne qui m'avait passé commande. Ce logo est tel que vous le voyez sur l'image d'en-tête, sans le fond mais avec l'éclipse passant derrière le mot "Pokémon". Honnêtement je ne me souviens pas exactement de ce que j'avais fait, mais vu la simplicité de l'image, ça doit être assez facile à retrouver.

    J'avais donc dû commencer par placer le logo dans un cadre pour savoir où positionner le soleil dans l'image de départ. J'avais ensuite dû faire un cercle jaune pâle et un blanc par dessus, les deux étant ensuite floutés pour donner l'effet d'une lumière intense et diffuse. Le fond est un dégradé concentrique de bleus ciel (logique), tout ce qu'il y a de plus basique. Il y a fort à parier que j'avais pris les couleurs directement sur des photos. Pour les frames suivantes, j'avais probablement simplement réglé la teinte et la saturation pour donner des couleurs à peu près naturelles au passage à la nuit. Enfin, la lune qui passe devant le soleil est un simple cercle d'un bleu de plus en plus sombre, découpé pour chaque frame afin de ne pas dépasser de la forme du soleil.
Sommaire Amétrine
06/10/2012 à 21:14 - 54 comm.
Aperçu
  • Cet article présente des liens vers les derniers articles postés sur ma galerie et indique ceux qui ont subi des modifications notables. Vous trouverez également des liens vers d'autres articles qui ont le rôle de sommaire pour une catégorie spécifique de créations (Fakemon, objets, maps, etc...)


    En attendant le rétablissement des articles de ma galerie (incertain, ou qui prendra en tout cas du temps), voici au moins les sprites de mes Fakemon, dans leur état de 2017, c'est-à-dire leurs dernières versions, pour la majorité :




Nouveau départ
01/04/2013 à 16:56 - 31 comm.
Aperçu




Bienvenue ! Je me présente, je suis Bill Loba. J'adore voyager et j'ai visité de nombreuses régions, mais j'ai eu un coup de cœur pour Sabaku en raison de son côté sauvage. Car ici, beaucoup de terres sont restées inexplorées... il faut dire que les différents climats qui règnent sur la région ne sont pas tous très accueillants : alors que le sud est éclairé par un soleil intense près de vingt heures par jour, le nord au contraire est plongé ans une nuit polaire en quasi-permanence. Heureusement, le centre de la région est parfaitement vivable. La position géographique de Sabaku est pourtant tropicale, alors de telles conditions climatiques sont vraiment étranges.

Mais je ne sais pas pourquoi je te raconte tout ça, tu le sais sûrement déjà puisque tu vis ici depuis ta plus tendre enfance ! Bref, si je t'ai fait venir, c'est pour te demander d'apporter ton aide à l'exploration de la région. Pourquoi ? Eh bien je suis persuadé que les voyages font mûrir, mais je l'avoue, il y a une autre raison... les Pokémon ! Il en reste des dizaines qui sont encore inconnus dans la région, voire même dans le monde ! Ton périple permettra donc certainement de faire avancer leur recensement.

Voilà tu sais tout, alors si tu es prêt, ton aventure d'explorateur Pokémon peut commencer !


Détails techniques
  • Réalisation

    Ces images sont tout simplement un écran titre au format écran DS, suivi d'une animation grand format. Comme vous pouvez le constater, les mots "version" et "ametrine" (sans accent) sont inversé par rapport à l'écran titre. Eh bien c'est tout simplement parce que c'est le titre anglais : cette animation sert à inaugurer l'ouverture de
    mon compte sur deviantART.

    Puis, vous pouvez voir les sprites du personnage qui vous met dans le contexte du jeu et de son Pokémon fétiche. Ce n'est pas un professeur contrairement à la tradition. Je les ai animés pour les rendre un peu plus vivants.

    Concept

    Le nom de la version provient d'une pierre bicolore : violette et jaune. Il s'agit en fait d'une améthyste (une pierre violette) partiellement chauffée, et les zones exposées prennent la couleur jaune ressemblant à celle de la citrine. On appelle donc la pierre bicolore obtenue une amétrine (contraction d'améthyste et de citrine). J'ai choisi cette pierre précieuse parce qu'elle représente plutôt bien les 2 légendaires principaux de la version, qui opposent notamment la Lumière et les Ténèbres. En réalité c'est un peu plus compliqué que cela, mais je tiens à garder encore un peu de mystère à leur sujet. Vous en saurez plus lorsque la mythologie de Sabaku sera dévoilée.


    Bonus



    >> Plus d'infos sur l'image de fond de l'animation <<

    Crédits

    Le logo Pokémon a été trouvé sur Poképédia, les couleurs sont modifiées pour mieux correspondre à celles de l'amétrine.
    La pose de Jungko est basée sur celle d'une figurine TOMY.
    Jungko appartient à Game Freak, ce sprite est réalisé par moi-même.
    Le sprite de Bill Loba basé sur celui du Professeur Chen dans HG/SS.
Présentation des personnages
18/01/2012 à 19:03 - 42 comm.
Aperçu
Personnages principaux


Champions d'arène



Détails techniques

Les sprites de Laure et Vincent sont composés de divers éléments de sprites officiels (je ne
sais plus exactement lesquels), mais le tout a subit de nombreuses retouches pour sembler plus
originaux. J'ai eu des difficulté à respecter la limite officielle des 16 couleurs, mais je
crois que le résultat final n'est pas si mal.

Shû, est en fait le héros du manga Pokémon - Attrapez les Tous, qui n'a pas eu trop de
succès en France, d'où sa faible notoriété. C'est pourtant un personnage très attachant, et bien
que proche de Sacha par certains points, il est selon moi beaucoup plus charismatique. J'ai
récemment retrouvé les 2 premiers tomes (les seuls parus en France) dans un carton et j'ai eu
l'idée de réadapter un sprite de héros, que j'avais fait à la base pour un projet (abandonné) de
YOorick, de manière à le faire ressembler à Shû quelques années après le manga.

J'ai initialement réalisé le sprite de Victor pour la 3ème épreuve du
1er concours de pixel-art
de Satisfaction
. Contrairement aux précédents, il est entièrement scratché.
Vu que je n'aime pas trop spriter des humains, je ne voulais pas qu'il ne soit produit que pour
un concours, donc je réfléchissais en même temps que je le faisais à l'utilité qu'il pourrait
avoir dans Amétrine. J'avais dans l'idée de faire un champion d'arène spécialiste des tortues
et j'ai trouvé que la lenteur légendaire de ces animaux irait bien avec l'image de tranquillité
véhiculée par les rastas. Comme je voulais à la base un vieux dresseur pour jouer ce rôle (pour
mieux coller à la longévité des tortues), je me suis dit que l'héritage des Pokémon par son
grand-père était une bonne idée.


Laure et Vincent sont les héros du jeu. Comme souvent, si vous choisissez
d'incarner la fille, le garçon sera votre rival, et inversement. Ils sont tous les deux âgés de
16 ans, ils sont donc un peu plus matures que les héros jouables dans un vrai jeu Pokémon. Ni
l'un ni l'autre ne se prédestinaient à devenir dresseurs ou explorateurs Pokémon, c'est pourquoi
leur aventure commence si tard pour eux lorsque Bill Loba leur demande de voyager à
travers la région de Sabaku. Shû croisera leur chemin un peu plus tard au cours de
l'aventure et il recevra le starter qui n'a pas été choisi.

Selon le scénario de mon blog, Vincent aura Bylava, Laure prendra Sounamo et il reste donc
Malicyon pour Shû. Les votes que j'avais organisé ont bien fait les choses, chacun des 3 jeunes
dresseurs ont un Pokémon qui leur correspond plutôt bien.




• Sprites de combats réalisés à partir de différentes parties
de sprites officiels.

Image initialement ajoutée le 10/06/2011
Choisissez votre Starter !
24/04/2012 à 12:38 - 71 comm.
Aperçu
Voici la mallette de Bill Loba. Elle contient les Poké Balls des starters.



Bill Loba a sélectionné ces espèces de Pokémon au cours de ses voyages pour leur type, leurs
niveaux d'évolutions, et bien sûr leur capacité à faire de bons compagnons pour des dresseurs
débutants. Tout cela dans le but d'en faire des starters dignes de ce nom pour la région de Sabaku.

Ils sont donc originaire de différentes régions éloignées, c'est pour cette raison que vous n'en
trouverez pas à l'état sauvage et que peu d'adversaires en possèderont.

Quel que soit celui que vous choisirez, il sera au niveau 5.
Les attaques qu'ils connaissent à ce niveau sont :


Malicyon : Griffe, Groz'Yeux.
Bylava : Ecras'Face, Mimi-Queue.
Sounamo : Charge, Rugissement.

Détails techniques

L'animation est un défilement de 24 images dont 21 vraiment différentes. À la base, les
dégradés en fond de l'écran supérieur étaient de meilleure qualité (il y avait plus de couleurs,
donc les transitions étaient moins nettes), mais le passage en animation a réduit le nombre de
couleurs. C'est dommage mais ce n'est pas la partie la plus importante de l'image, alors je relativise.

Les différents éléments (fonds, sprites, zones de texte) ont été réalisés séparément afin de
faciliter d'éventuelles retouches ultérieures (ce qui m'a déjà été utile puisque cette animation
a déjà subit quelques mises à jour).


D'après des votes réalisés en Septembre 2011, dans le scénario raconté sur mon blog, Bylava
sera attribué à Vincent tandis que Laure choisira Sounamo. Par conséquent il reste Malicyon pour
Shû, un personnage que j'ai intégré à la région bien après avoir fait le sondage.


Voici les sprites, pour que vous ayez le temps de les voir. Cliquez sur l'un des starters pour
accéder à son article Pokédex.


>> Voir le début du scénario <<



• Sprites actuels réalisés à partir de mes originaux et des
modèles retouchés par Plush' et Voelpel. Merci à eux !

>> Voir les modèles <<
Pokésmart : simply easy !
29/04/2012 à 02:28 - 13 comm.
Aperçu


>> Voir la 1ère pub du Pokésmart <<

Et voici le modèle plus récent, plus fin, inauguré avec la teinte violet cosmique :


Détails techniques

Initialement, j'avais fait un "artwork" du Pokésmart sur Paint donc très pixellisé (c'était
avant le reset de ma galerie en juin 2011), à partir d'un dessin. Il existait 4 versions. Puis,
lorsque je suis passé au style Sugimori, j'ai décalqué les contours de cet ancien artwork et
j'ai entièrement refait la colo. J'ai profité de ça pour créer le Pokésmart doré, que je n'ai
dévoilé que bien plus tard.


Comme dans chaque jeu, les héros possèdent un gadget en plus de leur Pokédex qui a différentes
utilités selon les appareils. Je cherchais donc une idée et le principe des smartphones m'a
rapidement séduit avec leur capacité à recevoir de nouvelles fonctionnalités grâce aux
applications. Il n'y a donc pas d'appareil nommé Pokédex dans Amétrine, mais il est présent sous
forme d'application du Pokésmart. Le design est inspiré de celui de l'iPhone 4, sorti quelque
temps avant que je ne réalise ce gadget. Il était prévu uniquement en rouge pour rappeler le
Pokédex, mais j'ai très vite décidé de le décliner en 3 autres teintes : bleue, rouge, noire et
blanche, en référence aux premiers jeux Pokémon sortis et les derniers (à ce moment là). Le doré
avec des touches argentées représente donc Or et Argent (j'ai essayé un modèle argent mais ça ne
faisait pas très joli ni très différent du blanc). Enfin, le plus récent, violet avec un peu de
jaune, symbolise Amétrine.


Application Pokésmart : Pokédex (V6.2)
05/07/2013 à 02:48 - 94 comm.
Aperçu
Le Pokésmart a de nombreuses fonctions, dont le Pokédex. Celui-ci n'est pas terminé et il se
peut que certains Pokémon rencontrés à Sabaku ne soient pas répertoriés ou bien qu'il soient
connus mais qu'il n'y ait pas assez d'informations à leur sujet pour leur attribuer un numéro.
Des mises à jour seront disponible régulièrement pour permettre aux dresseurs d'avoir un
maximum de données sur leurs Pokémon.














Détails techniques

Voici le nouveau design du Pokédex, la 6ème version ! Les couleurs sont plus en accord avec les
fiches Pokédex actuelles. Les cadres sont fortement inspirés de ceux que l'on peut voir sur
l'artwork du Pokédex de Kalos. C'est tout simplement parce que ce design m'a bien plus et que je
voulais n'afficher plus que les icônes des Pokémon depuis un moment, façon Pokédex de HG/SS.
Et puisque c'est la V6, ça fait un petit clin d'oeil à la 6ème génération. ;)


Vous allez pouvoir vous apercevoir que la taille de l'article a considérablement diminué. J'ai
pourtant gardé toutes les fonctions de la V5, ainsi vous pouvez toujours cliquer sur un Pokémon
pour accéder à son article. J'ai finalement retiré avec la V6.2 les fonctionnalités qui faisaient
la nouveauté de la V6, car ça m'ajoute du travail pour pas grand chose et surtout ça me bloque
car je sais que si je dois poster un nouveau sprite, ça implique de passer un certain temps pour
tout mettre à jour et je n'en ai plus envie. Néanmoins, la toise complète reste accessible sur
l'article de
la toise de Girafarig


[/item]

Sac (sommaire objets)
19/01/2012 à 22:48 - 37 comm.
Aperçu
Au cours de votre exploration à Sabaku, vous obtiendrez toutes sortes d'objets que vous ne
trouverez probablement nulle part ailleurs. Cliquez sur une catégorie d'objets pour obtenir plus
de détails sur les objets qu'elle contient.









Détails techniques

Comme vous pouvez le voir, j'ai repris les icônes de poches des jeux 4G, mais je n'ai pas gardé
celles de la poche Lettre et de la poche Objets Combats, que je juge un peu inutiles (pas
forcément les objets, mais les poches oui). Les formes des sacs sont des pixel-overs de photos
de vrais sacs, en revanche les motifs, couleurs et ombrages sont entièrement de moi.


Le sac à dos (noir et rouge) est celui du héros, le sac à main (bleu et blanc) celui
de l'héroïne.

Sur les animations que vous trouverez dans les articles, vous verrez que les objets ont une
valeur (sauf les objets rares et les CT/CS qui sont invendables). La valeur des objets
correspond au prix d'achat. Le prix de vente n'est plus forcément la moitié de cette valeur,
j'ai imaginé un système de réputation qui permet de revendre les objets plus ou moins cher.
La réputation du joueur est indépendante d'une ville à l'autre. Lorsque vous arrivez dans une
nouvelle ville, elle est au plus bas et donc les prix de vente également. En accomplissant des
quêtes et/ou en battant le champion de la ville, votre réputation augmentera et vous pourrez
vendre vos objets plus cher dans cette ville.






• Les icônes des poches du sac sont celles de HG/SS recolorées
et agrandies.

Image initialement ajoutée le 26/09/2011 à 11h46
Noigrume Balls
07/08/2012 à 01:07 - 9 comm.
Aperçu
Ces deux nouvelles Balls ne peuvent pas s'acheter, il faut d'abord ramasser des Noigrumes.
Une seule personne a le savoir-faire pour transformer un Noigrume en Ball, c'est Fargas et il se
trouve dans la région de Johto. Vous devrez donc lui envoyer vos Noigrumes par lot de 20 (peu
importe la couleur), puis attendre une semaine pour enfin recevoir vos Balls. L'envoi et la
réception se font au port de Séonia.

La Flamme Ball est fabriquée à partir d'un Noigrume Orange.
La Cuirasse Ball est fabriquée à partir d'un Noigrume Mauve.

A Sabaku, on peut aussi trouver les Noigrumes Bleu, Rose, Blanc et Noir.
Les informations in-game des ces objets inédits sont précisées dans les animations suivantes :


_____



Détails techniques

Les artworks des Noigrumes et des Balls sont copiés sur des officiels pour leur être aussi
fidèles que possible, mais ce ne sont en aucun cas des retouches d'officiels.

Les sprites en revanche sont directement des retouches faites sur des officiels.




• Les sprites des nouvelles Balls et des nouveaux Noigrumes
sont des retouches d'officiels.
• Les sprites des Balls qui ne sont pas dans la liste sous
l'animation sont les officiels, bien que certains aient été
recolorés par mes soins.
Île Bonvent
29/08/2011 à 18:59 - 32 comm.
Aperçu
Port Bonvent
L'île où souffle le vent des nouveaux départs.


____

Cette petite île très tranquille il y a encore une dizaine d'année est devenue touristique
lorsque Bill Loba y a fait construire un hôtel et y a fait aménager une plage protégée des
courants grâce à des bancs rocheux. Heureusement pour la population locale, l'hôtel est excentré
par rapport au cœur du village et les habitants ont un accès gratuit à la plage de l'hôtel.

L'agitation a fait fuir les Pokémon sauvages vers la partie ouest de l'île, restée plus
naturelle. Néanmoins, une éolienne y a été bâtie et des travaux d'installation d'une antenne
relais, visant à donner accès au réseau mobile LOBA sur l'île, sont en cours, ce qui n'est pas
du goût du vieux pêcheur vivant dans sa maison isolée au sud.




Détails techniques

À gauche, voici la partie village de l'Île Bonvent, j'ai nommé Port Bonvent.
À droite, il s'agit de l'île dans sont intégralité
(Cliquez sur les aperçus pour voir les maps complètes)

Au tout début du jeu, une grand-mère vous bloquera l'accès au reste de l'île, jugé trop
dangereux tant que vous ne possédez pas de Pokémon en raison des Pokémon sauvages
beaucoup plus nombreux que sur la partie est de l'île.

Puis lorsque vous aurez votre starter, vous serez obligé d'y aller pour pouvoir continuer
votre aventure sur le continent.



• La majorité des tiles sont modifiés ou recolorés donc je vous fais
la liste de ceux auxquels je n'ai pas touché, ça ira plus vite :
• Les petits et les gros rochers, les "montagnes" qui ne sont pas
recouvertes d'herbe, les bateaux et le panneau d'arène.

• Je me suis aussi servi de tiles créés par d'autres personnes :
- les châteaux de sables sont de Kyle Dove (deviantArt) (je les ai
légèrement modifiés).
- les parasols et transats viennent de Luminatis (les couleurs
sont modifiées).
- les bouées ont été trouvées sur Pokémon Legendary
- les tiles d'origine pour les vagues sont de Newtiteuf (PSP DS).

• Tout le reste vient de tiles de D/P et OHG/ASS que j'ai modifié.
• Les overworlds de personnages qui m'ont servi de base pour faire
les miens viennent de The Spriters Resource.
Famille n°001 - Les ratons-laveurs cleptomanes
09/01/2013 à 10:34 - 34 comm.
Aperçu
  • 001 | Malicyon
  • Pokémon Fureteur
    Ce Pokémon aime sortir la nuit pour chercher des objets insolites. Il cache son butin dans le creux d'un arbre, là même où il fait son nid. Très solitaire, il n'aime pas partager et défendra son trésor contre les voleurs à coups de griffes.
    Infos
    Stade de base | Éclosion normale

    Taille : 0,5 m | Poids : 6,0 kg
    87,5% - 12,5 %

    Talents : Engrais / Ramassage

    Malicyon est une espèce sylvicole nocturne originaire d'une région lointaine au climat tempéré. Parmi les Pokémon proposés par Bill Loba, c'est le plus difficile avec lequel débuter en raison de sa nature farouche. Son apprivoisement requiert beaucoup de patience, car il passe son temps à jouer des tours à son dresseur, comme par exemple en cachant ses Poké Balls. Il finit néanmoins toujours par s'habituer à son dresseur, quel qu'il soit, ce qui en fait finalement un bon starter.


  • 002 | Farfeuille
  • Pokémon Fureteur
    Il voyage d'une forêt à l'autre en quête de trésors plus intéressants que ceux qu'il possède déjà. Il les stocke dans sa grande feuille, qu'il utilise aussi pour assommer ses adversaires. Très agile, il grimpe rapidement aux arbres pour scruter l'horizon et trouver son chemin parmi les bois.
    Infos
    Stade 1 | Évolution de Malicyon à partir du niveau 17

    Taille : 0,9 m | Poids : 34,1 kg
    87,5% - 12,5 %

    Talents : Engrais / Ramassage

    Devenu nomade après son évolution, Farfeuille a dû réduire sa collection d'objets glanés dans les forêts, car la feuille où il les stocke a une contenance limitée. Des villes se trouvent parfois sur sa route, mais il ne s'y attarde jamais, préférant éviter au maximum les êtres humains qu'il ne connaît pas. C'est un très bon compagnon de route : il aide son dresseur à porter les objets ramassés au cours de leurs périples.


  • Détails techniques

    Réalisation

    Malicyon a été créé pendant la même période que les deux autres starters, dès que l'idée de faire toute une région m'est venue à l'esprit. Cette idée, je l'ai eu en voyant des galeries de qualité comme celle de Plush, Voelpel ou Astreos (je n'ai découvert Keadna que plus tard). Mais je voulais faire plus que des Fakemon.

    Ce n'est vraiment pas évident de faire un stade intermédiaire dans une famille à 3 stades, et celle-là était particulièrement difficile pour moi car j'aime beaucoup Malicyon et je voulais retrouver ce qui me plaisait en lui dans cette évolution.

    Concept

    Le concept de cette famille est le raton-laveur cleptomane/cambrioleur. C'est pas forcément très original, mais cet animal s'y prête bien puisqu'il vit la nuit et qu'il a parfois tendance à s'infiltrer dans les foyers pour y trouver de la nourriture. En revanche, l'animal est réputé peu farouche et facile à domestiquer, contrairement à Malicyon, mais ce dernier acquiert un comportement finalement très inspiré d'un vrai raton-laveur au fur et à mesure qu'il évolue.

    Étymologies

    Malicyon : Malicieux + Procyon Lotor (nom scientifique du raton-laveur)
    Farfeuille : Farfouiller + feuille
    Canoublard : Canopée + Roublard

    Bonus


    À gauche, voici un resprite de Malicyon réalisé par Heiwka. J'y ai simplement apporté des retouches pour aboutir sur la version de droite. Je le poste avec son autorisation étant donné qu'il ne le fera pas et que le résultat m'a bien plu.

    Voir l'article de présentation des starters

    |

Famille n°002 - Les marsupiaux bondissants
12/01/2013 à 00:32 - 19 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]

Espèce assez rare même dans sa région d'origine, Bylava vit préférentiellement
sous des climats chauds et secs. Bill Loba a dû passer plusieurs jours avant d'en apercevoir un
petit troupeau. S'attaquer aux jeunes est risqué car les meneurs des troupeaux sont des parents
très protecteurs qui sont toujours à leur stade final.

Bien qu'il soit capable de se débrouiller seul, Bylava apprécie de rester au chaud dans la poche
ventrale d'un de ses parents. Incapable de marcher comme un humain, il se déplace en faisant des bonds.

C'est un Pokémon très amical qui adore s'amuser avec ses congénères et les enfants. Au combat,
cet entrain lui joue souvent des tours.


Bill Loba a dû attraper des Wallardan afin de faire un élevage pour ensuite pouvoir
offrir des starters Feu aux dresseurs débutants qui le souhaitent. A l'état sauvage, Wallardan
quitte le troupeau qui l'a vu naître pour s'instruire auprès d'un autre groupe où les techniques
de combat peuvent être très différentes. Il constitue donc le principal vecteur d'échange
culturel entre les troupeaux.

Ses pattes postérieures développent une telle force qu'il est capable de sauter sur de longues
distances. Cela lui permet de surprendre ses adversaires en combat car il se retrouve rapidement
là où on ne l'attend pas.

Il ne mange que des aliments qu'il a au préalable fait cuire dans sa poche ventrale dont la
température peut atteindre les 300°C.





Détails techniques

J'ai inventé les stades de base des 3 starters à peu près en même temps, pendant l'été 2010,
période la plus fructueuse en terme de création de Fakemon. Depuis, la plupart d'entre eux ont
subi des liftings, et Bylava en fait partie.

Je sais qu'il est souvent préféré à mes deux autres starters, alors j'espère que Wallardan vous
satisfait autant. Sachez que l'évolution finale est de la même cuvée (comme on dit). En tout cas
personnellement, c'est mon stade intermédiaire préféré parmi mes 3 starters.


Cette famille est tout simplement basée sur les marsupiaux de la famille des kangourous.
Bylava est inspiré du wallaby.
Wallardan est inspiré du wallaroo (plus grand qu'un wallaby, plus petit qu'un kangourou).


Bylava : Wallaby (à l'envers) et llawa devient lava (lave en anglais)
Wallardan : Wallaroo + ardent ("en" devient "an" pour clarifier la prononciation)
Flambourou : Flamber + kangourou




>> Voir l'article de présentation des starters <<

[/police]
Famille n°003 - La puissance des vagues
13/01/2013 à 01:28 - 9 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]


Bien que ce soit une espèce terrestre, Sounamo aime beaucoup explorer les fonds marins,
il passe donc du temps sous l'eau. Alors qu'il était en voyage en mer, Bill Loba avait croisé
des Sounamo très mécontents du dérangement causé par les moteurs du bâteau. À cette époque,
il ne connaissait pas ces Pokémon, mais cette rencontre l'a marqué. Ce n'est que bien plus tard,
après s'être installé à Sabaku, que l'explorateur a voulu se renseigner sur l'espèce, pour
finalement décider d'en faire un starter.

La force de ce Pokémon est impressionnante par rapport à sa taille : il peut créer dans l'eau
des vagues capables de renverser une personne adulte. Mieux vaut donc éviter de le provoquer.

Les excroissances sur sa tête contiennent des réserves d'oxygène qui lui permettent de rester
sous l'eau pendant plusieurs heures sans craindre l'asphyxie.


Encore jeune, Sounamic est pourtant déjà très attaché à son dresseur et il considère
qu'il doit l'honorer en mettant toute son énergie dans chaque match. Cette volonté lui permet
bien souvent de venir à bout d'adversaires plus forts que lui. S'il perd, il n'aura de cesse de
défier ce même adversaire jusqu'à ce qu'il parvienne à le battre. Ainsi, il prend mal le fait
que son maître envoie un autre Pokémon au combat quand il est vraisemblablement le seul à
pouvoir le vaincre. Il est de ce fait dans un âge délicat où il est nécessaire pour son
entraîneur d'apprendre à maîtriser sa force et son caractère.

Après une défaite, il se ressource en puisant l'énergie des vagues qui s'écrasent en bord de
plage. Cette énergie est stockée dans l'orbe au bout de sa queue, qui se met alors à luire de
manière fascinante.




Détails techniques


Sounamo n'est pas apprécié par tout le monde, mais j'espère que le modèle actuel va en faire
changer d'avis certains ! Au final il n'a pas tellement changé par rapport aux deux autres
starters, il a juste subit quelques retouches visant à corriger son anatomie.

Petite anecdote : Sounamic était à l'origine le nom du stade de base (donc Sounamo aujourd'hui),
mais après avoir réfléchi à la description de son évolution (le Sounamic acuel), j'avais trouvé
que ce nom lui correspondrait mieux à cause de son côté dynamique. Puis j'avais fait un sondage
pour le nom du petit, et c'est Sounamo qui m'a finalement le plus plu car ça faisait plus
enfantin que Sounamic mais en même temps très proche.


Cette famille n'est inspirée d'aucun animal, Sounamo sort tout simplement de mon imagination.
Ils représentent la force des vagues.


Sounamo : Vient directement de Sounamic, "ic" est devenu "o" pour faire plus enfantin
(une impression qui vient sans doute de l'espagnol).
Sounamic : Dérivé de tsunami + dynamique ("que" devient "c" pour raccourcir)
Colosséan : Colosse + océan




>> Voir l'article de présentation des starters <<

[/police]
Famille n°004 - Les oiseaux échassiers
09/06/2012 à 02:32 - 50 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]


Bécalo a le même double type que Goélise, mais les deux oiseaux n'occupent pas le même
territoire puisque tandis que le Pokémon mouette passe son temps à voler au-dessus de la mer,
Bécalo préfère rester au bord de l'eau à faire trempette.

Il peut s'adapter aisément à tout type de climat, à condition qu'il y ait un point d'eau à
proximité. On le trouve surtout près des plages car il aime particulièrement tremper ses pattes
dans l'écume et se laisser porter par les vagues.

La longueur de son bec et de ses pattes lui permet d'atteindre la nourriture cachée sous une
faible profondeur d'eau, sans avoir à mouiller entièrement son corps.


Peu farouche, Humibis tiendra tête à tout ennemi, même beaucoup plus gros que lui,
jusqu'à ce que celui-ci s'en aille. Il se montre encore plus entêté si un intrus pénètre son
territoire ou si on tente de lui voler sa nourriture.

Il lui arrive souvent d'affronter ses semblables pour se prouver sa valeur. Il vit donc à
l'écart des Bécalo qu'il trouve trop immatures et faibles, et des Flamarais qui sont trop calmes
pour combattre sans raison.

Ce caractère fait qu'il tolère mal les autres Pokémon de son dresseur et préfère s'isoler au
moment des repas. Il est apprécié pour son apparence fière.


Flamarais vit majoritairement à proximité des étendues d'eau douce, où sa proie
principale, Crustevette, est abondante. C'est à force de s'en nourrir que son plumage a pris
cette couleur rosée, et plus il est vif, plus Flamarais est en bonne santé.

Pour séduire le partenaire qu'il convoite, il est capable de rester plusieurs heures en
équilibre sur une seule patte, prenant des poses assez improbables.

Il migre vers les plages pour élever ses petits, à l'écart des nombreux Flamarais avec qui il
cohabite en temps normal, afin d'éviter qu'ils ne se fassent piétiner.


Détails techniques

La première fois que j'ai dessiné Bécalo, j'avais prévu d'en faire un starter eau (il avait
d'ailleurs une morphologie assez proche de celle de Tiplouf), mais je ne parvenais pas à
imaginer comment lui faire des évolutions suffisamment imposantes pour ce rôle, il a donc été
relégué au rang de Pokémon oiseau commun.

Humibis a été dessiné en même temps que Bécalo et leurs designs ont très peu évolué depuis lors,
ils ont juste subi des retouches mineures pour corriger des défauts d'anatomie et de proportions.

L'évolution finale, Flamarais, a aussi été créée en même temps mais j'ai mis beaucoup de temps à
lui trouver une apparence me plaisant. Ce n'est qu'environ 2 ans et demi après le premier modèle
que j'ai eu l'inspiration suffisante pour "pokémoniser" suffisamment cet animal à mon goût. Je
ne m'attends pas à ce que vous le trouviez mieux qu'Humibis, mais je suis finalement assez
satisfait du résultat, c'était pas gagné d'avance.


Bécalo est inspiré du bécasseau, un petit oiseau échassier au long bec.
Humibis est inspiré de l'ibis.
Flamarais est inspiré du flamant rose.


Bécalo : "Bec à l'eau" + Bécasseau
Humibis : Humide + Ibis
Flamarais : Flamant + Marais






[/police]
Famille n°005 - Les rongeurs des sables
09/02/2013 à 17:18 - 46 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]


Saboise vit à peu près partout où il y a du sable à Sabaku, que ce soit
sur les plages ou dans les zones désertiques du sud. Sa couleur et sa petite taille le rendent
ainsi difficile à repérer tant qu'il reste immobile, mais les grands bonds qu'il fait en se
déplaçant trahissent souvent sa présence.

C'est la longueur de ses pattes qui lui permet de bondir si haut et si loin, tandis que sa queue
lui permet de garder l'équilibre en l'air.


Gerbraise étant plus craintif de l'eau que Saboise, il évite de vivre sur les
plages et se retire dans les terres, de préférence sous les climats arides, mais toujours là où
il y a du sable.

Son terrier est reconnaissable aux cercles de cendres qui l'entourent. Ces dernières proviennent
de brindilles que Gerbraise enflamme en cas de danger pour dissuader les prédateurs de s'approcher.

Très résistant à la chaleur, il ne craint pas de sortir de son terrier en pleine journée de
canicule pour chercher de la nourriture et du combustible.



Spoiler

Au départ, cette famille était faite pour être simplement le petit mammifère des premières
routes de la région, et le fait de gagner le type Feu en évoluant est une idée qui m'a été
inspirée par Castorno, qui lui gagne le type Eau. Et puis lors de leur refaire une beauté, j'ai
eu envie de leur donner un côté plus Pika-like (les Pokémon rongeurs comme Marill ou Laporeille
qui ont un peu la même tête que Pikachu).


Saboise est l'équivalent de Rattata, Fouinette et compagnie pour Sabaku. Lui et son évolution
sont inspirés de la gerboise, petit rongeur des déserts à longues pattes et longue queue.
Saboise est basé sur l'espèce à oreilles courtes, tandis que Gerbraise est davantage inspiré de
l'espèce à longues oreilles.


Saboise : Sable + Gerboise
Gerbraise : Gerboise + Braise






[/police]
Famille n°006 - L'air du large
11/06/2012 à 23:44 - 36 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]



Goélise est une espèce connue partout dans le monde en raison de sa capacité à traverser
les océans et les mers en profitant des courants d'air pour voler sans se fatiguer.

Si les marins apprécient généralement ce Pokémon, il en est autrement des pêcheurs, qui rentrent
parfois bredouille suite à l'assaut de leur bâteau par des groupes de ces oiseaux profitant du
foisonnement de nourriture pour se repaître sans effort.

Il niche dans les recoins des falaises littorales pour empêcher tout prédateur de s'approcher,
ainsi à la période des naissances, les petits peuvent grandir en toute insouciance.


Bekipan se sert de son immense bec comme d'un filet de pêche en rasant la surface de
l'eau pour attraper ses proies. Il en capture ainsi de grandes quantités et n'a pas besoin de
passer des heures à chercher sa nourriture, ce qui fait de lui un Pokémon généralement paisible.

Ses talents de transporteur et sa capacité de stockage élevée sont d'ailleurs très appréciés par
les navigateurs pour sauver de quoi survivre en cas d'attaque d'Albaflot.


On raconte qu'une fois qu'il a pris son envol, Albaflot peut faire le tour de la planète
sans jamais battre des ailes. Lors de la parade nuptiale, le mâle et la femelle effectuent une
chorégraphie rappelant un combat d'escrime.

Capables de nager rapidement sous l'eau pendant quelques minutes, ils attaquent par surprise
les navires dont ils convoitent les stocks de provisions. Ils font ainsi régner la terreur sur
les mers et peu de gens osent s'approcher des îles où vivent ces Pokémon.

Ils ont en fait peu à peu développé ce comportement agressif pour protéger leurs territoires
qui se sont amenuisés à mesure que l'Homme a étalé les siens et qu'il a puisé dans les ressources
de nourriture.



Spoiler

La pose de Goélise est basée sur celle trouvée sur une carte Pokémon de l'extension Tempête de
Sable, mais j'ai dû adapter la perspective qui ne correspondait pas du tout à celle d'un sprite.

Pour Bekipan, c'est dans un épisode de l'animé que j'ai trouvé cette pose. J'ai refait un dessin
d'après une capture d'écran de cette épisode pour modifier certains détails qui ne collaient pas
tout à fait au design de Bekipan qu'on voit sur les sprites et artworks officiels. L'animé est
donc une base pour trouver des poses originales, mais attention à ne pas trop faire confiance
car les Pokémon ne sont pas toujours bien représentés dans leurs proportions ou pour certains détails.

Le sprite d'Albaflot est fait en 100% scratch, ce qui est assez exceptionnel pour moi. Mais je
vous rassure, j'avais quand même dessiné 2 brouillons où il avait des poses différentes, donc
j'ai encore un peu besoin d'un "modèle" pour scratcher.


Goélise est inspiré de la mouette.
Bekipan est inspiré du pélican et le sommet de sa tête rappelle vaguement le képi d'un capitaine
de bâteau.
Albaflot est inspiré de l'albatros et son apparence rappelle celle d'un pirate.


Goélise : Goéland + Alizé
Bekipan : "Bec qui pend" (sonorité proche de Pélican)
Albaflot : Albatros + Flots




À l'origine, j'avais fait un Fakemon mouette qui était censé être intégré au Pokédex de Sabaku.
Mais étant donné la ressemblance non négligeable avec Goélise et aussi le fait que ma région est
censée être relativement proche de Hoenn, j'ai décidé de remplacer Moucéane par Goélise. En
revanche, l'évolution que j'avais prévu pour ce Fakemon est conservée en tant qu'évolution
alternative de Goélise, c'est-à-dire Albaflot. Vous pouvez cependant voir Moucéane dans
l'article de mon blog concernant mes Fakemon qui ne sont pas à Sabaku, ou directement en
cliquant sur le lien suivant :
>> Voir Moucéane <<





• Goélise, Bekipan et leurs cris appartiennent à Nintendo.
• Leurs icônes sont les officielles (issues de X et Y).
[/police]
Famille n°007 - Oh Apidae
30/07/2012 à 12:16 - 26 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]



À Sabaku, le rôle de Pokémon pollinisateur est assuré par Polzon. Bien que plus lent que
son cousin Apitrini, il reste tout aussi efficace car il brasse plus d'air avec ses grandes
ailes et le pollen se disperse avant même qu'il se pose sur une fleur, , ou s'accroche à ses
pattes poilues.

Il vole maladroitement car ses ailes soulèvent son corps avec difficulté, ce qui l'empêche
de se maintenir en équilibre dans les airs.

Les Polzon sont pacifiques et préfèrent repousser l'ennemi plutôt que de l'attaquer.
Contrairement aux mâles, les femelles sont équipées d'un dard, ce qui les rend plus
dangereuses si le combat est inévitable.





Spoiler

Lorsque j'ai créé ce Fakemon, c'était pour un jeu Fakemon mystère mais je ne comptais pas
l'intégrer à la région parce qu'il ne me plaisait pas trop. J'ai toujours du mal à imaginer les
types Insecte. À ma grande surprise, les gens ont été plutôt enthousiastes vis à vis de ce
bourdon, j'ai donc changé d'avis. Depuis je l'ai légèrement améliorée, mais ce design est très
fidèle à celui qui avait plu.


Polzon est inspiré du bourdon.


Polzon : Pollen + "bzz" (évoquant le bourdonnement) + bourdon
Balourdon : Balourd + bourdon





[/police]
Famille 008 – L'amour vache
02/08/2012 à 11:06 - 35 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]



On ignore pourquoi, mais il semblerait qu'Écrémeuh et Tauros ne puissent donner
naissance à un Mouh-Mouh que dans la région de Sabaku. Cependant, un conte très connu
apporte une explication à ceux qui aiment rêver et qui ne cherchent pas à connaître les raisons
scientifiques de chaque chose.

Il y a bien longtemps, un paysan vivant dans une contrée lointaine était malheureux de voir
son Ecrémeuh et son Tauros s'ignorer. Il décida un jour de quitter son pays avec eux pour
trouver une terre où ses Pokémon seraient heureux et pourraient enfin s'aimer. Un beau jour, il
arriva à Sabaku et décida de s'installer sur un terrain où rien ne manquait. Les Pokémon purent
ainsi s'épanouir et après quelque temps, ils étaient devenus inséparables. De leur union naquit
un bébé Pokémon qui n'était ni un Ecrémeuh, ni même un Tauros. Le paysan nomma ce Pokémon
"Mouh-Mouh" à cause du cri qu'il émettait.


Il prépare son évolution en jouant à imiter les adultes du même sexe que lui. Les jeux des mâles
sont donc beaucoup plus brutaux que ceux des femelles, qui préfèrent s'amuser à prendre soin des
autres Pokémon.

Ce Pokémon grandit très vite et a besoin de beaucoup de Lait Meumeu pour s'assurer une bonne
solidité osseuse.


Écrémeuh produit un lait très nutritif recommandé pour l'alimentation des enfants,
des malades et des personnes âgées. Ses propriétés sont encore meilleures si elle élève un petit.

Très solidaires, les mères n'hésitent pas à nourrir les petits de leurs congénères si besoin,
car les 20 litres de lait qu'elles produisent chaque jour sont plus que suffisants
pour un seul Mouh-Mouh.

Traire une Écrémeuh demande un savoir faire qui s'acquiert lentement. Si on s'y prend mal,
le lait perd toute sa saveur et une grande partie de ses qualités nutritives. C'est pourquoi
seuls les éleveurs doués parviennent à obtenir suffisamment de Lait Meumeu pour le vendre,
on trouve donc rarement ce produit dans les boutiques et centres commerciaux.


Vivant en tribus, les Tauros s'affrontent entre eux dans de violents combats
pour choisir un chef. Une fois la hiérarchie établie, elle n'est plus remise en question.
Cela ne les empêche pas de combattre régulièrement, sans doute pour mesurer leur puissance.

Mieux vaut ne pas trop s'approcher d'un Tauros car il peut se mettre à vous charger
sans raison apparente. Si vous le voyez se fouetter avec ses trois queues, fuyez car c'est
une façon d'accroître son agressivité. Inutile de dire qu'aucun intrus ne se risque à pénétrer
dans l'enclos s'il y en a plusieurs, ce qui suffit à assurer la sécurité des femelles et des petits.

Étonnement, ils respectent plutôt bien les limites des enclos bien qu'ils soient tout à fait
capables de détruire les barrières en une seule charge.



Spoiler

Je sais que je ne suis pas le premier à penser à faire une pré-évolution à Écrémeuh et Tauros,
mais de nos jours quand on pense avoir une idée originale pour un Fakemon, on se rend compte que
ça a déjà été fait. En même temps, j'ai remarqué qu'ils ont souvent des pré-évolutions
distinctes, tandis que Mouh-Mouh leur est commun. Le plus dur était de trouver comment faire un
Fakemon qui rappelle un peu ses deux évolutions, et je pense que j'ai finalement trouvé le bon
équilibre sans pour autant que le lien entre eux soit trop évident.

La pose d'Écrémeuh a été réalisée d'après sa carte de l'édition de cartes XY : Étincelles.

Pour Tauros, j'ai fait la pose à partir d'une image montrant un tatouage représentant
la silhouette d'un taureau prêt à charger. J'ai tenté de travailler davantage les jeux
de lumière que ce que l'on peut voir sur les sprites officiels afin de faire ressortir
sa musculature et ainsi renforcer l'impression de puissance se dégageant du Pokémon.
Il existe une version alternative du sprite réalisée pour le Concours 12, qui possède une colo
plus en damiers pour tester et changer un peu de mes habitudes. Les deux sprites ont été créés
en parallèle, et certains détails de la version du concours m'ont tellement plu que j'ai fini
par les reproduire sur le sprite "normal" (notamment les rebonds de lumière sur le dessous
des cornes et sous l'œil).


Mouh-Mouh est inspiré du veau.
Écrémeuh est inspirée de la vache laitière.
Tauros est inspiré du taureau.


Mouh-Mouh : vient du cri de la vache (mélange du français "Meuh" et de l'anglais "Moo")
Écrémeuh : Ecrémé + Meuh
Tauros : Taureau + Féroce (oce > os pour raccourcir)


Pour obtenir un Mouh-Mouh, il faut amener à la ferme-pension de la Route 2 (et nulle part
ailleurs) une Écrémeuh et un Tauros dont le bonheur est maximal. Un œuf de Mouh-Mouh vous sera
offert une fois que vous aurez rendu service à la famille de la ferme.



J'ai participé au Concours 12 (organisé par moi-même) avec cette version alternative du sprite.
Je voulais rendre mon style moins reconnaissable étant donné que les créations
devaient être anonymes pour ne pas risquer d'influencer le vote public. Il est arrivé 1er. :)



>> Plus d'informations sur les inspirations de Mouh-Mouh et de son conte <<



• Écrémeuh, Tauros et leurs cris appartiennent à Nintendo.
• Leurs icônes sont les officielles (issues de X et Y).
[/police]
Famille n°009 - Tonnerre de Zeu... Zèbre !
24/06/2013 à 23:49 - 38 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]


Domestiqués depuis longtemps, les Zectron sont devenus extrêmement rares à l'état
sauvage. Trop petits pour être chevauchés, leur électricité sert aux fermiers pour électrifier
leurs clôtures, non pas pour empêcher les Pokémon des enclos d'en sortir, mais plutôt pour
éviter que des intrus y pénètrent.

On peut tout à fait le mettre dans un enclos aux côtés de Pokémon Eau, il n'utilisera pas ses
pouvoirs Électrik, même en cas de petit conflit.

En troupeau, s'ils se sentent menacés, ils se rassemblent afin de troubler la vision de leurs
ennemis, grâce à leurs rayures. Ces derniers ne parviennent alors plus à distinguer les Zectron
les uns des autres.


Fougueux par nature, Zébrayon se met à courir aussitôt qu'on est monté sur lui si on ne
sait pas le contrôler. Son accélération est particulièrement impressionnante : il passe
de 0 à 100 km/h en 5 secondes s'il n'a personne sur le dos.

Bien qu'il soit suffisamment fort pour supporter un humain adulte sur son dos, sa taille
modeste fait que ce sont surtout les enfants et les adolescents qui le chevauchent.
Il sert souvent de destrier aux jeunes gardiens de troupeaux.





Spoiler

Oui, un zèbre électrique, c'est pas sans rappeler une certaine famille de la 5G. En fait pour
tout vous dire, j'ai imaginé des zèbres électriques dès l'officialisation de la 5G, en me
demandant quels Pokémon pourraient être créés (de même que j'avais pensé au pigeon et à
l'engrenage). Mais seule l'idée des zèbres m'a vraiment convaincu, il suffisait de transformer
le blanc d'un zèbre en jaune pour obtenir les couleurs d'un Raikou ou d'un Elektek, d'où le
type. Puis Zébibron a été révélé, mais que voulez-vous, j'avais tellement décidé de faire ma
famille d'équidés à rayures que j'ai refusé d'abandonner ce concept. Ses évolutions sont
réalisées en collaboration avec Keadna, je lui ai donc naturellement permis d'inclure la
famille de Zectron à sa région.

Pour Zébrayon, Keadna a fait un brouillon de sprite à partir du vieil artwork que j'en avais
fait tout en y apportant des améliorations et une touche personnelle. Comme cela m'a bien plu,
j'ai repris pas mal d'éléments de son design (la queue par exemple) tout en le faisant moins
chargé.


Zectron et Zébrayon sont inspirés du zèbre.


Zectron : Zèbre + Électron
Zébrayon : Zèbre + Rayon
Zébolt : Zèbre + Thunderbolt


Les fermiers de la Route 2 font un élevage de ces Pokémon. Suite à une brèche dans les clôtures,
quelques Zectron se sont échappés de leur enclos. Vous devrez aider les fermiers à les ramener,
quitte à mettre K.O les plus réfractaires. En récompense, vous recevrez un Œuf.




>> Voir les sprites de Zectron et le brouillon de Zébrayon par Keadna <<

[/police]
Famille n°010 - Les oiseaux tout feu, tout flamme
17/03/2014 à 11:18 - 24 comm.
Aperçu
[police=Segoe UI]


Très facile à approcher, surtout si on a de la nourriture à lui proposer, Pivoizau est
réputé comme étant l'un des Pokémon les plus simples à apprivoiser.

Plutôt que de fouiller le sol lui-même, il suit les grands Pokémon ou les jardiniers qui remuent
la terre et provoquent des vibrations faisant ressortir les pauvres créatures qui lui servent de
repas. Il reste tellement proche qu'il manque parfois de se faire écraser.

Ses assaillants sont facilement impressionnés par son plastron rouge qui vire à l'écarlate quand
il se met à chauffer sa gorge pour se préparer à cracher des flammèches en prévision d'un combat.





Spoiler

Je crois que c'est mon Fakemon qui a le plus changé de nom : c'était d'abord Poitrouge (poitrine
+ rouge), puis Pasero (brasero + passereau) que j'ai dû changer après la 6G pour le différencier
de Passerouge (passereau + rouge) (tiens tiens), et qui est donc devenu Pivoizau.


J'ai eu l'idée de ce Fakemon en jouant à Pokémon, j'en avais assez que mes Pokémon de type Feu
soient mis KO par des attaques Sol, et je me suis rendu compte qu'à part les légendaires Sulfura
et Ho-Oh, il n'y avait pas de Pokémon oiseau de type Feu/Vol (Dracaufeu a bien ce double type
mais c'est un dragon). J'ai donc voulu créer le mien, et je me suis dit que le rouge-gorge - cet
oiseau que j'aime beaucoup car il est peu farouche - serait intéressant à pokémoniser car il a
déjà des couleurs adaptées au type Feu. Bien entendu, ça c'était avant que Passerouge ne
débarque, avec un concept très similaire puisqu'il gagne le même double type en évoluant et
semble inspiré d'un cousin très proche de notre rouge-gorge : le rossignol akahigé.
C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à changer le gris de Pivoizau en ce beige pâle que vous
pouvez voir actuellement.


Pivoizau est inspiré du rouge-gorge.


Pivoizau : Pivoine (puisqu'on dit "rouge comme une pivoine") + oiseau.
Scarlapie : Scarlatum (latin pour écarlate) + pie.







• Le sprite de la Pierre Feu est l'officiel.
[/police]