Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

R. de Deadlier



Retour à la liste des chapitres


Evaluation de Soundlowan

Expression


Nous commençons donc par le point sur lequel je suis la plus mitigée.
C’est une idée très originale d’avoir procédé par lettres, et d’imaginer un envoi à son fils après plusieurs années sans contact. J’aurais bien du mal à citer d’autres fanfictions employant cette forme, et je ne peux que saluer la prise de risque. Mais c’est effectivement un risque, qui occasionne ici certains problèmes d’expression justement. La forme lettre est difficilement respectée par la nature même de la fanfic en tant qu’histoire narrée - cela n’arrive pratiquement jamais d'écrire ainsi dans un courrier, le texte que tu nous offres est souvent un récit et pas une correspondance ; particulièrement lors de descriptions ou de changement de points de vue ou d’interlocuteurs au fil des réflexions internes au personnage (même si certaines réflexions à l'intention de son fils sont bien trouvées, ce qui nous rappelle au passage qu’il s'agit de lettres). Bien entendu j’ai conscience que c’est un écueil très difficile à éviter dans le cadre d’un récit épistolaire, si tu voulais retravailler le texte je pense que tu pourrais te concentrer sur ce point entre autres.
Le problème vient surtout des dialogues selon moi, il est étrange de les voir apparaître dans une lettre la plupart du temps, surtout ceux qui n'ont pas d'importance tangible pour le récit (comment fait-il pour s'en souvenir si bien et pourquoi prendre la peine de les restituer exactement ?).
Au-delà de la forme il subsiste quelques problèmes dont le principal est celui de la conjugaison des verbes, surtout au passé. Il manque régulièrement certaines lettres ou on passe d'un temps à l'autre sans raison. De même il reste quelques coquilles, comme des lettres en trop ou en moins à la fin de certains mots, ainsi que des répétitions et redondances dans certaines formulations : une relecture devrait suffire à corriger tout ça. On sent d’ailleurs les passages que tu as écris en urgence dans le cadre du concours, dans certains paragraphes les fautes se multiplient alors que d’autres passages sont impeccables à ce niveau.

Histoire


De nouveau, le caractère non conventionnel de cette histoire est un élément rafraîchissant dans la lecture. C’est cette fois un point presque entièrement positif pour moi, on sent que ton scénario a été bien préparé et tu nous emmènes sans difficulté dans ton récit – au point de nous faire suivre volontiers ce qui se rapproche très fort d’un anti-héros.
On note pour commencer un bon respect du canon, avec quelques références très bien placées qui aident à situer la temporalité du personnage. C’est une très sympathique idée d'insérer des épisodes de son passé, ce qui est parfaitement justifié par le fait qu'il s'agisse d'une lettre, et la manière dont tu les exploites est très cohérent en plus de ça. Pour moi ça aurait pu être un grand oui, cependant le passage entre présent et passé n’est pas toujours fluide, ce qui peut perdre une partie des lecteurs tant certaines transitions sont brutales. Cela ne remet pas en cause le côté positif de l’idée, ce serait plutôt une chose à corriger dans la manière de l’amener si tu voulais travailler dessus.
On assiste aussi à une intéressante analyse de la part des autres personnages par rapport au comportement du héros, ce qui est un autre procédé que je salue et qui permet d’éclairer l’histoire globale sous un autre angle de manière heureuse (la colère qui le saisit face à la défaite par exemple, très justement observée par plusieurs personnes qu’il peut croiser au cours du périple). De même, la réflexion sur le fait d'être désarmé sans ses pokémons ouvre la voie à plein de choses très pertinentes aussi dans le regard qu’on peut avoir sur ce monde, et il était à la fois osé et bien placé de voir ce personnage dans une situation si rabaissante juste après une sorte de victoire sur lui-même. Encore qu’il prouvera par la suite que la victoire de la Team Skull à ce moment n’en était pas vraiment une, autre preuve de sa propre avancée psychologique. De manière générale dans cette fanfic le cheminement du personnage principal suit remarquablement bien celui de l’action elle-même, et ces quelques instants de questionnements sur ce qui l’entoure permettent de se replacer en tant que lecteur au sein d’un monde plus vaste. L’effet de passage entre les états de puissance puis de désespoir est de nouveau bien géré puisque j’en suis à parler des transitions dans la narration.
En ce qui concerne l’action liée au héros lui-même, l’idée qu'il lui manque un but est intéressante, cependant la vengeance évoquée à plusieurs reprises en est un en toute logique ; c'est même le moteur de nombreux héros littéraires. Cela dit c’est une thématique passionnante à exploiter, et la conclusion du récit en devient d’autant plus plaisante – un comble lorsqu’on pense qu’il s’agit de l’implantation d’une organisation criminelle finalement.
Il est très intéressant qu'il ne sache pas si ses différentes lettres ont bien été reçues, la fanfic en devient presque une sorte de journal intime. On sent qu'il essaie de renouer une relation avec son fils, notamment au travers du récit de scènes humiliantes et intimes pour lui, et c’en est d'autant plus poignant de lui refuser une réponse. On comprend également son envie qui s'accroît de partager cette expérience au fil des lettres avec son fils, dont il était bien trouvé de n'avoir dévoilé le nom qu'à la dernière lettre je pense. Même si les personnes maîtrisant cette partie du canon le connaissait déjà évidemment, une nouvelle fois il est parfaitement respecté et je ne peux que t’en féliciter.

Personnages


Voilà incontestablement la grande réussite de la fanfic, particulièrement avec ton personnage principal de R. Il y a pour débuter une bonne psychologie du personnage qui résonne avec ce qu’on a pu apprendre de lui par les jeux ou les films, comme la manière dont il envisage les professeurs Pokémon par exemple. Il est presque amusant de connaître son point de vue sur les autres teams, surtout qu'il est pertinent (l’hypocrisie d'enfermer pour libérer histoire de citer un point parmi d’autres) et permet d'avoir aussi accès à son opinion sur lui-même ; l’intérêt s’intensifie lorsqu’on comprend qu’il ne se considère pas meilleur que les autres.
C’est de manière générale une excellente idée d’avoir montré ce personnage en pleine déchéance, et surtout alors qu'il en est lui-même bien conscient. Nous avons tout au long de la fanfic une bonne introspection de sa part, et la plongée dans son cheminement mental est bien réussie, donnant ainsi une évolution claire à suivre pour le lecteur. En particulier il y a un développement de haut vol de son rapport à la colère et à l'emportement, constituant du même coup une justification cohérente de sa baisse de niveau. En revanche, n’est-il pas étrange qu’il passe d'une certaine distinction qu'il veut conserver à une réelle grossièreté si facilement ? Ce n’est pas une construction de personnage impossible à soi, mais je dois avouer que plus d’une fois une image a brisé l’autre.
C’est aussi un point positif qu'on ne lui accorde pas tout, que ce ne soit pas facile pour lui comme ce le serait pour un héros lambda, et ce fait va bien en plus avec le caractère du personnage. Au-delà de ça, il est inhabituel d'avoir mis un tel personnage dans certaines situations que rencontre le héros des jeux, et d’autant mieux ce qu'il en pense reste cohérent. C’est pour moi un très bon point !
Si je devais résumer c’est un héros original qui ne gagne pas, ou très peu, de la mentalité classique d'un héros, puisqu’il garde certaines valeurs mauvaises comme écraser les plus faibles qui sied à un personnage mauvais du canon. Néanmoins, on assiste tout de même à une véritable évolution, avec la compassion finale pour la douleur d’un autre dresseur, fait qui est en lien avec son expérience de dressage ; une chose bien amenée en somme.

Avis


Tu nous offres là une histoire d’une très grande originalité, qui parvient à apporter de la nouveauté dans le style des voyages initiatiques, une chose qui n’est pas évidente à faire (pour commencer il est même difficile d’imaginer seulement ce personnage en voyage initiatique, une très bonne exploitation). On sent tes recherches et ton intérêt pour le canon, très bien exploité et respecté, qui est également un exercice moins évident qu’on ne pourrait le croire. C’est ce respect combiné à tes idées de renouvellement de certaines situations qui permet d’exploiter des thématiques intéressantes du monde Pokémon de manière très globale, en plus de l’univers des teams beaucoup développé logiquement. Le héros est la plus grande réussite de la fanfic, bien développé, cohérent avec le canon et original.
Le texte mériterait toutefois une relecture pour chasser les dernières fautes et éviter quelques répétitions.

8 chapitres lus, évalué en 03/2018

Note : 17 / 20