Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Battle Force I : La guerre des Orbes de h-ugo



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : h-ugo - Voir le profil
» Créé le 07/06/2008 à 15:53
» Dernière mise à jour le 07/06/2008 à 15:53

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Les Ténèbres


Le combat continuait sans relâche en dessous d'un orage impitoyable envers cette joute. Les deux pokémon continuaient de se battre, usant de tous les stratagèmes possibles et imaginables pour déceler une faille chez l'adversaire. La foule de curieux qui s'amassait devant l'hôtel où Max, Sandra et Marc s'étaient établis ne cessait de grandir pour assister au spectacle mortel qui se déroulait à quelques pas de Voilaroc.
Dans le ciel, Dialga faisait face à son adversaire en volant dans les airs, les deux se faisaient des face à face avec des regards malicieux. Dialga, d'un seul coup, s'avança à grande vitesse vers son ennemi et celui-ci ne bougea même pas devant cette rapidité. D'un coup d'une sorte de bouclier, le pokémon stoppa le maître du Temps juste devant son front. Les deux se regardaient avec malice, comme avec un sourire au coin de leur visage. Leurs yeux s'emplissaient de malice à cet instant même où, par télépathie, l'un deux entama une intimidation:
- Alors, c'est tout ce que tu peux faire ? Maître du Temps ? Ricana Giratina.
- Hum…tu as raison, arrêtons là l'échauffement et partons plus loin, il y a une ville ici.
- Aucune importance, ILS vont bientôt arriver, tu le sais très bien, d'ici là, je vais faire du ménage vu que la ville a l'air de te gêner !
Giratina repoussa avec une petite attaque Dialga et disparut d'un seul coup, pour réapparaître devant la ville et, avec une énergie déconcertante, balança une Vibrobscur d'une puissance incroyable, rasant des immeubles entiers d'un seul coup dans un mini tremblement de terre. Dialga n'eu même pas le temps de comprendre ce qui c'était passé que Giratina disparut à nouveau et réapparu derrière lui pour lui faire une attaque aussi puissante qui le fit valser sur une bonne distance, et le fit tomber par terre, en plein dans les ruines des immeubles à quelque pas de l'hôtel de Max.
L'orage ne cessait de s'intensifier et une pluie violente vint s'abattre sur la ville et ses alentours. Au milieu des ruines et des petits départs de feux qui se faisaient au milieu des ruines. Giratina, du haut de son vol, regardait son ennemi à terre, qui ne bougeait plus, et eu un léger sourire, enfin semblait en avoir un…
Max et Sandra se tenaient à quelques mètres sur pokémon qui gisait par terre; Au même moment, Max sentit à nouveau la douleur à son poignet reprendre encore plus vive qu'avant, et, attiré par une force dont il ne savait rien, il se dirigea vers Dialga, en courant. Sandra redoutant tant un autre attaque de son adversaire, crie à Max :
- Arrête ! Casse toi de là ! Tu sais pas de quoi il serait capable, et l'autre non plus !
- T'inquiètes…
Max partit alors en courant sur le pokémon gigantesque, et se penchât sur lui. Il tomba alors à terre à côté du pokémon, gémissant, complètement torturé de l'intérieur, par quelque chose qui semblait être en lui. Sandra courut aussitôt sur lui mais une barrière invisible la bloqua dans son élan. Paniquée elle hurla :
- Max, réveil toi, vite, me laisse pas comme ça ! Pense à moi !!
Max bougea un peu mais rien n'y faisait, il n'arrivait pas à ouvrir les yeux. Au bout d'un moment, il s'éveilla enfin, et regarda son poignet qui ne lui faisait plus mal du tout. Une sorte de signe était alors apparut, comme un tatouage. Un dragon noir, avec un corps long, et une tête prolongée « d'épines » sur les côtés, il était tout petit, cinq centimètre tout au plus. Sandra regardait son ami se relever avec peine, et la regarder droit dans les yeux. Ses yeux…ils avaient virés d'une petite couleur noisette à un bleu gris vif, mélangé, comme en mouvement. Ses cheveux se baladaient devant ses deux yeux perçants. Il se retourna alors vers Dialga, toujours étendu et inanimé sur le sol. Il recula d'un bon pas, comme paniqué, en voyant le pokémon avec la même marque que lui sur le front…
Son adversaire regardait le petit manège amusé, et se rapprocha des deux ennemis. Sa vitesse était phénoménale grâce à sa deuxième forme, élancée, taillée pour la rapidité. Il savait qu'il ne pouvait pas les attaquer car ils étaient protégés par une sorte de sphère violette, bien visible maintenant. Max regarda le pokémon Ténèbre et hurla alors en levant son poing gauche qui portait le tatouage vers Giratina :
- C'est fini pour toi ! Dialga, réduit le en poussière !
Tous ceux qui assistaient à la scène restaient muets de stupeur. Dialga allait obéir à un gosse de dix-huit ans ? Ce fit pourtant vrai ! Le pokémon ouvrit un œil rouge foncé, encore plus qu'avant, et se levât d'un bond au même moment ou la sphère autour de lui disparaissait. Il s'envola alors droit sur son ennemi et s'arrêta juste avant, il ouvrit de grands yeux, et, comme en train de souffrir il fit grandir ses sortes de pales au bout de son dos, elles grandissaient au moins d'un bon mètre, et alors, une sorte de petit cercle apparut alors devant sa bouche, un petit cercle formé de points. A ce moment là, il lança une attaque tellement puissante que tout fut dévasté à des kilomètres à la ronde…


A des centaines de kilomètres de là, sur une île en plein océan…

Au milieu d'une petite flaque d'eau située dans une clairière, une créature noire se tenait en lévitant à cet endroit. Ses deux bras ressemblait à du tissus de la même couleur, tout comme le reste de son corps dépourvut de jambes, le bout de sa tête finissait exactement pareil, en s'agitant par la petite brise qui régnait ce soir là sur la petite clairière. La créature ouvrit d'un seul coup un œil bleu clair comme le ciel. Et détendit ses bras qui se tenaient croisés sur eux-mêmes. Il se tenait là, bien droit, avec une expression d'excitation sur le visage. Il se dit alors :
- Enfin ! Le moment est venu de massacrer les trois autres d'une seule traite ! J'espère que vous m'entendez, misérables. Vous allez souffrir !

Le pokémon disparut d'un seul coup de son endroit, en laissant derrière lui une petite pierre noir brillante, qui s'éteignit quelques secondes plus tard.

Sur le lieu du combat…

Dialga enchaînait ses attaques meurtrières, sans laisser une seconde de répit à Giratina qui utilisait toute sa vitesse pour les éviter. Mais au bout d'un moment, les deux s'arrêtèrent, comme paniqués, ils regardaient dans la même direction, la pluie battante s'était arrêtée, mais les nuages ne disparaissait pas, ainsi que les éclairs d'un blanc éclatant, qui se multipliaient de plus en plus, mais dans un silence de mort. Les nuages étaient de plus en plus nombreux, et ils paraissaient très dangereux. Au milieu de ce spectacle apocalyptique, une forme était apparut, un pokémon qui lévitait lui aussi, tout comme les deux autres, à des dizaines de mètres du sol. Il avait les bras croisés, avec un sourire sur le coin du visage.

- Darkrai… Dit dans sa tête Giratina.
- Il est là… Répliqua Dialga.

Le pokémon redouté se tenait là, à quelques mètres des deux autres, il eu un sourire brusque, et se mit en position d'attaque :
- C'est fini pour vous…Tiens, Dialga, tu es marqué …
- Mon maître est plus fort que ceux que nous avions eu avant…il pourra largement te pulvériser !
- Ne m'fais pas rire, tu es fichu…

Le pokémon Ténèbre délia ses bras, et fonça droit sur Dialga avec une attaque Ball'Ombre au bout d'une main, mais son adversaire l'évita d'un geste brusque et il manqua alors sa cible. Le combat entre les deux forces était engagé quand Darkrai ressentit une attaque le percuter de plein fouet : Giratina avec une force extrême lui avait envoyer une attaque Vibrobscur qui le fit ciller sous la force du pokémon. Maintenant, c'était un combat à trois, un combat à mort…


Dans Voilaroc, à moitié dévastée, une navette partit d'un hangar situé sous les ruines d'un bâtiment plutôt connu : L'ex QG de la Team Galaxie. La navette partait vers un coin apparemment isolé de la carte. Dedans ce petit vaisseau, un homme masqué de la moitié du visage et avec un bras noir, qui paraissait mécanique était assis. Ses cheveux noirs profond cachait un de ses yeux, pour révéler l'autre, noir orangé, la pupille verticale. L'homme appuya alors sur un bouton situé sur un côté de son siège, pour voir apparaître un hologramme sur la table située devant lui. Il commença :
- Général Jace, où en sont vos recherches ?
L'homme holographié avança alors pour se faire voir distinctement et répondit :
- Nous avons trouvé l'Orbe Adamant Monsieur. J'ai envoyé mes hommes au bâtiment de Vestigion et je viens de leur transmettre l'ordre d'aller sur l'Île Nouvellune pour trouver l'Orbe de Darkrai.
- Bien, Voilaroc, quant à elle, a été à moitié détruite à cause du combat opposant Dialga, Giratina et Darkrai.
Jace resta sans voix devant cette nouvelle, lui qui n'était pas si loin que ça.
- Général, continua l'homme, je vous charge de retrouver TOUS les Orbes des pokémon Légendaires, je vous laisse un an à compter d'aujourd'hui. Une fois l'Orbe Ténèbre trouvé, retrouvez moi à la base de Joliberges.
- Bien Monsieur, mais…pour ce qui est de mon contrat, il se termine bientôt et je..
- Votre contra n'existe plus, vous serez sous mes ordres toute votre carrière Général. Vous avez quelque chose rajouter ? Vous pouvez mais je me verrais dans l'obligation de vous tuer…
- Non Monsieur. Je vous tiendrais au courant.

L'homme éteignit la liaison holographique et donna l'ordre au pilote de la navette de mettre le cap sur Joliberges.

Jace partit de l'endroit où il s'était isolé pour l'appel et entendit Kara qui le rejoignit, vêtue d'une légère robe de chambre. Elle lui demanda alors :
- Jace…que ce passe-t-il ?
- Ce traître…Caséo nous garde sous sa coupe définitivement !
- Quoi ??
Jace se retourna et pris Kara dans ses bras, il lui dit alors :
- Ne t'inquiètes pas, je trouverais un moyen de nous sortir de là…
Il l'embrassa alors et l'emmena dans leur chambre d'hôtel. Avant de se jeter sur le lit, Jace pris le fusil sniper de Kara et le rangea dans un placard en lui disant :
- On aura pas besoin de ça !
Les deux rigolèrent un peu et finissent dans leur lit, sentant un désir fou les envahir…Peu à peu, ils commencèrent à s'embrasser un peu partout, et de finir se retrouver nus. Ne faisant plus qu'un. Cette étreinte dura jusqu'au lendemain matin, peu avant de sortir reprendre les opérations de recherches.
Quand Jace se réveilla, il vit que Kara était déjà éveillée elle aussi, et le regardait avec un sourire. Il l'embrassa doucement et lui dit :
- C'était génial…
- Ouais, mais…on ne pourra pas recommencer avant un moment, lui répondit-elle avec un ton triste.
- Ah bon ?! Lui dit-il avec un ton rieur avant de l'embrasser encore une fois.

Quand les deux sortirent de leur chambre, ils remarquèrent très vite qu'il n'y avait plus personne dans l'hôtel. En sortant de ce dernier, il restèrent pétrifiés devant le spectacle qui s'offrait à eux : Toute la ville d'Unionpolis était dévastée, des corps gisaient morts sur le sol, des hommes, des femmes et même des enfants. Les immeubles n'étaient plus, et le sol ressemblait à un gigantesque champ de bataille dévasté. La terre était dévastée, et quelques armatures métalliques venaient faire office de paysage dans ce chaos. Jace lâche soudain :
- Mais bon sang ! Qu'est-ce qu'il c'est passé ?!
- Je n'en sais rien. Jace, j'ai peur…
Jace pris Kara dans ses bras pour la rassurer et le serra très fort, pour montrer qu'il ne voulait pas la perdre. Il regarda aux alentours si il restait des survivants de cet étrange phénomène. Rien. Le seul bruit qui restait ici était au loin, des nuages noirs se voyaient à des kilomètres à la ronde, avec un orage qui les traversait. On voyait des éclats de lumière de toutes les couleurs, juste au dessus de Voilaroc. Kara, apeurée dit :
- Qu'est-ce que c'est que ça ?
- Un combat dangereux, Dialga contre Giratina et Darkrai.
- Mais, comment ça se fait que tout sois dévasté ici ?
- Je n'en sais rien.

Le couple resta au milieu du champs de ruines qu'était devenu Unionpolis, impuissant, un vrai chaos les entourait…

A l'ancienne ville de Voilaroc…

Tout était aussi dévasté mais d'un goût encore plus prononcé qu'à Unionpolis. Plus personne ne restait vivant ici, à part Max, Sandra et Marc. D'ailleurs ce dernier dit :
- Max, je suis désolé mais…je ne peux plus rien pour t'aider, je ne comprends pas tout ce qui se passe mais je ne sais pas quoi faire. Je rentre à Rivamar.
- Bien mais…Jane…elle n'y est plus.
- Quoi ?
Max avait changé, son regard bleu clair mélangé à du gris le rendait autre. Il n'était plu lui-même, il semblait contrôler une très grande force en lui. Il continua alors, d'un ton calme mais soutenu :
- Toutes les villes de Sinnoh sont dévastées, il n'y a que quelques survivants seulement, Jane est à Floraville à l'heure actuelle, elle a été transportée par précaution. Vas là-bas.
- Bien. Je ne comprends pas ce qui t'arrive mais sois heureux avec Sandra en tout cas.
- Il ne se plaindra pas t'inquiètes ! Dit Sandra avec un petit sourire en allant dans les bras de Max.
- Je le sais très bien ! Répondit Marc avec le même sourire.
Il sortit une pokéball mais Max l'en empêcha :
- Arrêtes, évolution spontanée.
- Quoi ?
- Avec ce climat et ses événements, n'importe quel pokémon exposé à ces nuages évoluera sans attendre.
- Mon pokémon est déjà à sa dernière forme.
- Alors vas-y, mais sois prudent avec les autres, certains pourraient en mourir…
- Bien.
Marc sortit son Drattak et partit alors en direction de Floraville rejoindre Jane.

Quant à Max, il regarda avec un air inquiet le combat mortel qui se déroulait devant lui. Dialga était toujours marqué du signe ressemblant à un dragon sur son front, tout comme Max sur son poignet gauche. Il prit alors Sandra dans ses bras, pour la rassurer, et l'embrassa.

Dialga lançait des Hurle-Temps à tour de bras sur Darkrai et Giratina qui s'entretuaient aussi à coup de Revenant et de Ball'Ombre. Giratina disparut soudain du champs de vision de ses deux adversaires et réapparut un peu plus bas, entouré d'une sorte de sphère nuageuse noire en perpétuel mouvement. La sphère l'enveloppa et quelques éclairs la traversèrent avant de disparaître. Un autre pokémon apparut alors : Ses six pattes étaient dorées et grises, deux grandes ailes noires se prolongeaient de chaque côté de son corps, étant chacune munies de « griffes » sur les côtés.

- Enfin il change… Se dit Darkrai.
- Il va mourir. Rétorqua Dialga.
- Sûrement, tu as raison, mais il ne sera pas facile à abattre Répondit Max, ce qui étonna les deux pokémon qu'il entende leur conversation.
- CREVE !! Hurla-il encore montrant son poignet à Giratina.

Le tatouage sur le poignet se mit à devenir encore plus noir qu'avant et il rayonna un grand coup avant de laisser apparaître le pokémon qui y était tatoué devant Giratina. La nouvelle créature frappa le pokémon ténèbre se sa queue et enchaîna trois attaques meurtrières sur ce dernier : Une attaque Ball'Ombre de sa bouche, une attaque Queue de fer ensuite, et pour finir, un Ultralaser phénoménal en plein sur le corps meurtrit. Et disparut après, comme à son apparition.

-Qu'est-ce que…
- Je t'avais dis que mon nouveau marqué était plus fort qu'avant…C'était un dragon fait d'ombre, une illusion, mais les attaques étaient bien réelles.

Max tomba à terre après cet événement un peu bizarre et trembla. Sandra inquiète le reprit:
- Max !
Max avait les yeux encore plus gris et bleu qu'avant, et tremblait de plus en plus, avant de s'écrouler par terre, inanimé…