Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Battle Force I : La guerre des Orbes de h-ugo



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : h-ugo - Voir le profil
» Créé le 16/05/2008 à 22:45
» Dernière mise à jour le 16/05/2008 à 22:45

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Les premières nouvelles...
Ce matin là, Max s'éveilla à 9H00 et vis à travers les rideaux un beau soleil et les marins décharger le poisson sur le port de Rivamar.
Au même moment, il se souvint d'un détail qui ne lui avait même pas effleuré l'esprit jusqu'a lors :
-Mes Pokémon !!! Merde merde merde, je les avais totalement zappés, il faut dire que j'ai tellement de boulot au Lycée en ce moment, que c'est tout juste si j'ai le temps de les voir. Et encore zut ! Je les ai même oubliés à la maison, heureusement que je dois téléphoner à maman tout à l'heure sans ça, les vacances étaient cramées pour eux !

Max s'habilla alors rapidement avant de descendre les escaliers et de saluer Jane :

-Salut Jane, Marc n'est pas là ? Lui dit-il en lui faisant la bise.
-Non, il est partit à l'arène ce matin, Tanguy devait le briffer avant de partir en vacances.
-Ah oui c'est vrai, j'avais complètement oublié son poste de remplaçant à l'arène. Tu penses que j'ai le droit d'aller y faire un tour ?
-Oui oui, dit-elle en riant, vas-y mais dis bien qui tu es si tu ne veux pas te faire prendre par les dresseurs de l'arène.
-Merci, t'inquiètes pas, de toutes manières, je n'ai pas mes Pokémon...
-Oh ? Appelle donc ta mère d'abord, je pense que Tanguy voudrait faire ta connaissance et celle de tes Pokémon !!
-Ah ! Ok il m'a l'air sympa alors, bon, ben je vais appeler ma mère avec le Visio Phone.
-D'accord, prends ton temps hein !

Max, se dirigea alors vers le Visio Phone de la maison, puis composa le numéro de celui de sa mère :
-Allô maman ?
-Oh Max, c'est super que tu appel, les vacances se passent bien ?
-Heu oui et non, c'est une longue histoire, Marc te la racontera plus tard, il me faudrait mes Pokémon, tu pourrai me les transférer s'il te plaît ?
-Oui oui bien sûr, mais pourquoi tu dis-tu que les vacances se passent moyennement ?
-Non c'est rien, laisse tomber, il me faudrait aussi la clé de papa.
-Ah ! Je vois Marc t'as raconté, je te la mets avec tes Pokémon.
-Merci.

La mère de Max mis alors les Poké Ball sous l'appareil de transfère avec la clé, et le tout disparu alors dans un jet de lumière blanche pour se retrouver sous le même appareil du côté de Max.
-Merci maman !
-De rien Max, passe de bonnes vacances !
Max coupa alors la communication et saisit ses Poké Ball :
-Ah !! Enfin vous êtes là, Carmache, Noctali, Spectrum, Malosse, sortez !!

Les Pokémon appelés apparurent alors et se jetèrent dans les bras de leur dresseur.

-Alors les gars ! Vous m'avez manqués, je suis désolé, j'avais beaucoup de boulot en ce moment, vous me pardonnez ?
Les Pokémon acquiescèrent tous avec un sourire puis regagnèrent leurs Poké Ball avant que Max ne se saisissent de la clé.
-Mais, j'ai beau avoir la clé, où est ce coffre ?
-Suis moi Max, dit la voix de Marc.

En effet Marc se tenait debout contre la porte qu'il venait d'ouvrir, les deux hommes sortirent alors en direction du phare de la ville.

Après au moins 10 minutes de marche, ceux-ci s'arrêtèrent devant la porte, puis Marc appuyât sur l'interphone du phare.

-C'est pas si courant que ça les interphones aux phares, remarqua Max, il est moderne celui-ci !
Marc ne lui répondit pas se contentant juste de lui sourire. Une voix retentit dans le haut-parleur de l'appareil :
-Oui, bonjour, que voulez-vous ?
-C'est Marc, laisse moi rentrer s'il te plaît !
-Ah salut Marc, désolé la caméra de l'entrée est cassée, rentre rentre...

Ils pénétrèrent alors dans le phare et s'engagèrent dans l'ascenseur. Après un voyage rapide, les portes s'ouvrirent et Marc s'engagea le premier dans la pièce pour parler à l'homme qui s'avançait vers eux :
-Salut Jean, dis-moi, il faudrait que tu m'ouvres le local où se situe le coffre.
-Ah...je vois, d'accord suis moi s'il te plaît.

La petite troupe se dirigea rapidement vers une pièce dont la porte faisait partie intégrante du mur de la salle de contrôle du phare.
Jean ouvrit donc la porte et Marc rentra en premier en observant une boîte noire qui semblait avoir des reflets verts émeraudes
-Enfin, Max, la clé s'il te plaît, il faut faire vite.
Max donna la clé et Marc ouvrit le coffre sans trop de mal. Une pierre apparu alors brillant très faiblement.

-L'Orbe Émeraude, heureusement, elle ne brille pas totalement, c'est plutôt bon signe.
-Ah bon?
-Oui, si elle brillait vraiment, cela voudrait dire que les autres orbes sont réunies, donc ne tiennent plus endormis les Pokémon légendaires, donc Sinnoh serai à sang avec leurs combats.
-Ah, d'accord, en effet c'est plutôt bon signe.
Il dit ça avec une voix vraiment inquiète, ce qui n'échappa pas à Marc.

Après quelques minutes encore à parler de cette sombre histoire, ils sortirent du phare pour aller dans la direction de l'arène. Leur chemin fût rapide étant donné que les panneaux solaires surplombaient la ville. Une fois devant les portes de l'arène, Max ne put s'empêcher d'avoir un mouvement d'admiration devant l'édifice, il y avait celle d'Unionpolis, mais n'était jamais rentré dedans.
Les grandes portes vitrées de celle-ci s'ouvrirent sans trop de mal pour laisser passer les deux amis.

-Où allons nous comme ça ? Demanda Max.
-Au fond, voir Tanguy, les membres me connaissent, ils ne nous affronterons pas.
-Ouf!

Il traversèrent l'arène pour arriver devant le champion. Celui-ci se retourna, il ressemblait comme deux gouttes d'eau à Marc !

-Mais…! Laissa échapper Max en voyant les deux hommes côte à côte.
-Oui nous sommes frères jumeaux ! Dis le champion avec un sourire.
-Ah ! Je me disais aussi.
-J'avais oublié de te le dire Max, Tanguy est mon frère, mais nous en parlons rarement.
-Vous n'êtes pas là pour parler de nous au moins ? Dis Tanguy d'un ton rieur.
-Ah oui c'est vrai ! Non, nous sommes là pour cacher l'Orbe Émeraude dans une pièce plutôt sûre l'arène dit Marc.
-Il n'y a rien de plus sûr que la salle des badges, elle est gardée 24H sur 24 par les policiers de Rivamar, j'ai des eu à faire à plusieurs tentatives de cambriolage, donc j'ai jugé utile de mettre un peu plus de sécurité dans mon arène.
-Super dit une voix, parce que, je serai vous, je me dépêcherai, il y a du mouvement en ville !
Les trois hommes se retournèrent pour voir un des dresseurs de l'arène, Tanguy lui demanda :
-Que s'y passe-t-il ?
-Une rumeur dit que la Team Galaxie est entrée un peu « brutalement »!
La nouvelle fit l'effet d'une bombe parmi nos héros, Marc avec un ton plutôt paniqué renchérit:
-Vite Max, dépêches toi d'aller ranger l'Orbe, sinon, ils vont venir le cueillir eux-mêmes, et ils ne font pas dans la dentelle !

Au même moment, les portes volèrent en éclats pour laisse apparaître cinq sbires de la Team Galaxie.

-Hé hé, on nous attends pour commencer la fête en plus Lâcha la voix du sbire de tête qui tenait une arme marqué du sceau de la Team.
Il tira dans tous les sens pour atteindre les lumières de l'arène pour la plonger dans le noir. Ça ne mit pas longtemps et une minute après l'arène était dans la pénombre. Les quatre autres sbires appelèrent alors leurs Pokémon, Max fit de même avec Marc.
-Carmache vas-y avec Tranche !
-Luxray, repousse les avec Tonnerre !

L'attaque électrique frappa juste devant les sbires ce qui les fit reculer. Tandis que Carmache s'en prenait aux Chaglam d'un des sbires pour le mettre KO. Tanguy appela alors son Capidextre et lui ordonna de frapper les Pokémon adverse avec un Ultralaser. Celui-ci fit mouche, mettant à terre le Nosferalto du sbire voulant s'en prendre à Carmache. Après quelques minutes de combat intense, les sbires se retrouvèrent sans Pokémon près à fuirent vers la sortie, mais Marc ordonna à son Luxray de les paralyser avec Cage-Eclair les arrêtant net.
Tanguy comprenant alors ce que voulait faire son frère lança :

-Non ! Ne fait pas ça !
-Il le faut, sinon nous ne serons pas épargnés la prochaine fois, la guerre est lancée contre Caséo il le sait très bien.
-Non !
-Luxray, Fatal-Foudre sur ces minables !

Le Pokémon lion lança alors l'attaque sur les cinq hommes ce qui les tua sur le coup. Max horrifié lâcha alors :

-Mais tu es dingue, pourquoi tu as fais ça ?
-Nous sommes en guerre, j'espère juste qu'ils n'ont pas eu le temps de dire ce qui c'était passé par radio aux autres hommes à l'extérieur, sinon ta mère court un grand danger, rentres vite, tu va l'appeler, je reste avec Tanguy pour le moment; je rentrerai dans la soirée vas-y maintenant, le plus tôt sera le mieux.

Max se dépêcha de rentrer chez Marc, il voulait y arriver le plus vite possible oubliant la discrétion même, il courait dans les rues à en perdre haleine jusqu'à la porte de la maison…mais…mais quelque chose interpella Max, une voiture de Police marqué de la brigade de Unionpolis était garée en bas des escaliers qui menaient à la maison. Max entra alors et trouva Jane dans un drôle d'état ainsi qu'un policier qu'il connaissait bien en effet car c'était un ami de son père du temps où celui-ci était encore en vie.
-Max, dit le policier, je suis désolé de t'annoncer ça mais, on a retrouvé ta maison saccagée de fond en comble…sans aucune trace de ta mère sauf cette lettre que je n'ai pas osé ouvrir, elle est à ton nom.

Le policier tendit une lettre jaunit par la pluie à Max, ce dernier, horrifié par la nouvelle venant de tomber pris la lettre et la lis à haute voix :
« Max, nous avons ta mère en otage, tiens toi bien tranquille à l'écart de cette histoire d'Orbes, c'est un conseil.
Un ami qui te veut du bien, Caséo »

Max laissa tomber la lettre, et courut dehors sans rien dire.
-Non Max, revient ! Dit Jane, ne te laisser pas aller, revient…

Mais Max avait déjà disparu au loin…