Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Pokémon B.S 3: Le dernier Battler de Darkey



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Darkey - Voir le profil
» Créé le 26/04/2008 à 23:58
» Dernière mise à jour le 26/04/2008 à 23:58

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Love in the Darkness
Les compagnons d'armes ont rejoint la ville la plus proche pour se reposer. Tous se sentent brisés et épuisés. Le combat contre Vraak est certainement le plus âpre qu'ils n'aient jamais vécu. Lindra s'appuie doucement contre l'épaule de Maxence:
- Je n'en peux plus...
- Courage, on va bientôt se reposer, murmure-il en la blotissant contre lui.
Ils arrrivent finalement à un hôtel miteux ou ils prennent leur quartier. Tiniel s'isole aussitôt. Besoin de faire le vide. Demain, il repartira. Saeko et lui ne se verront sans doûte plus. Il sait qu'elle acceptera sa décision parce qu'elle n'en attend pas moins de lui, mais se demande ce qu'elle souhaiterait. Elle lui a bien qu'il peut rester avec eux tant qu'il voudra et il a remarqué les autres Battlers -notament Lindra- ont à présent un certain respect à son égard. Mais que peut-il? Solitaire, il a toujours été...

Saeko le sait également. Prostrée sur son lit, elle réfléchit. Son coeur lui fait mal. Elle ne sait plus quoi faire. D'ailleurs, son esprit torturé lui fait sentir. Elle sait qu'elle doit continuer avec ses amis, même si son coeur lui dit bien autre chose. On frappe à sa porte:
- C'est ouvert! lance-elle.
C'est Maxence. Il paraît soucieux et épuisé.
- Ah, c'est toi... Tu n'es pas avec Lindra?
- Elle dort déjà, répond-il avec un sourire. Faut qu'elle récupère, elle s'est une fois de plus trop surmenée... Elle commence à me faire vraiment peur... Elle est si forte et en même temps... si fragile! Des fois, j'ai l'impression que je pourrais la briser comme du verre rien qu'en la touchant...
Saeko a un léger sourire:
- Quand je pense que je me disais que tu choisirai justement une fille capable de faire le coup de poing avec toi...
Maxence lève les yeux au ciel. Et finit par dire:
- Ca va toi? Tu as l'air absente.
- Bien sûr que non, ca ne va pas, avoue-elle avec franchise. Tu le sais. Et ca n'ira pas mieux.
- Quel optimisme, Saeko...
- Tu es encore pire que moi de ce côté-là.
- Non, mais de ta part, c'est... hallucinant.
Il ajoute:
- Comme quoi, l'amour change vraiment une personne...
Saeko baisse la tête et finit par dire:
- Je l'aime. Je ne sais pas ce que je vais faire s'il lui arrive malheur. Je sais qu'il doit partir... et pourtant, je ne le veux pas! Ou je voudrais...
- L'accompagner?
Elle baisse la tête. Puis ajoute:
- Ce ne serait pas honnête vis-à-vis de toi et des autres.
Maxence la regarde:
- Tu es libre, Saeko. Nous tous, ce qui nous unit, c'est le fait de vouloir vaincre Garcia. Personne ne te blâmerait. Personne n'est obligé de suivre les autres.
- Je sais.
- Ce n'est pas moi qui te retiendrais. Tu es assez grande pour savoir ce que tu fais.
- Toi, au moins, tu me comprends, dit-elle avec un petit sourire.
Maxence la regarde avec une légére tendresse:
- Tu sais, quand tu étais plus jeune, je m'étais toujours dit que je devais veiller sur toi, comme sur la petite soeur que je n'ai pas eue, te protéger des autres... Tu as grandi tellement vite que lorsque je m'en suis rendu compte, ca m'a fait un choc. Aujourd'hui, j'ai une jeune femme en face et je me sens aussi inutile qu'un magicarpe hors de l'eau.
Saeko a un sourire:
- Tu as toujours ta place, vieux frère...
Doucement, elle se rapproche de lui et le serre dans ses bras. Maxence lui tapote doucement la tête, touché de ce rapprochement. Puis elle finit par dire:
- Tu sembles avoir changé ton opinion sur Tiniel...
- Il semble, ma foi, que tu sois douée du même pouvoir que ta soeur... Elle faisait jaillir l'espoir et le bon en nous! Toi, tu as transformé un démon en homme. Et j'ai pu comprendre une chose, c'est que pour toi, il sautera à la gorge de son propre père sans hésiter. Tu as beaucoup de chance.
Il ajoute:
- Je veux que tu sois heureuse. Si tu ne peux l'être qu'avec lui, alors... on s'y fera.
Saeko a un nouveau sourire:
- J'ai toute la nuit pour y penser.
- Bon, je te laisse. Un peu de sommeil ne me fera pas de mal non plus...
Il l'embrasse tendrement sur la joue et sort. Il sent au fond de lui une légére douleur à la pensée d'une Saeko adulte et tellement plus grave... Et pourtant, c'était inévitable. Il retourne dans la chambre qu'il partage avec Lindra et la regarde tendrement. Elle dort à poings fermés. Doucement, il se couche à côté d'elle, veillant à ne pas la gêner et la contemple. Elle est si belle avec son visage fin, son petit nez et ses longs cheveux bouclés auréolant autour d'elle...
"On dirait un ange..."
Il passe doucement une main sur son visage, puis dépose un léger baiser sur lèvres pour ne pas l'éveiller. Il la regarde quelques instants encore. Elle a l'air si fragile... Il sent un violent pressentiment le saisir. Puis se rudoie vertement:
"Arrêtes de déconner, vieux! Personne va mourir! On a eu Vraak aujourd'hui et on est tous les cinq bien vivants."
Il finit par s'endormir, rongé par l'inquiétude.

Tiniel est sur son lit, méditant. Il entend frapper à sa porte:
- Qui est-ce?
- Tiniel, c'est moi, Saeko.
- Laisse-moi!
- J'ai besoin de te parler...
- Je ne veux pas!
- Je sais que tu vas t'en aller... Laisse-moi te dire...
Elle s'interrompt, l'émotion lui bloquant la parole. Tiniel finit par ouvrir. Saeko baisse les yeux et demande:
- Tu m'en veux toujours?
Tiniel lâche un soupir:
- Toujours... Je t'aime comme un fou... mais en même temps, mon coeur est toujours rempli d'amertume!
Saeko sent les larmes lui monter aux yeux. Tiniel sent l'envie de lui jeter ses griefs à la face:
- Tu as trahi ma confiance de A à Z! Avec chaque regard, chaque parole! Moi, je t'ai aimée tout de suite! Je n'avais jamais ressenti une chose pareille, c'était comme si on m'offrait de nouveau la vie avec autre chose que la haine et le combat... Et d'un seul coup, je me retrouve en face d'une fille que je ne connais pas!
Saeko finit par répondre:
- Je ne t'ai pas menti sur tout... Il y'a des choses qui étaient vraies...
- Vraiment? Peuh!
Saeko plante résolument son regard dans le sien:
- Je m'appelle réellement Saeko, j'ai des origines Darkins... et je t'aime!
Tiniel en reste bouche bée. Il murmure:
- Comment pourrais-tu aimer quelqu'un comme moi? Je suis un tueur et un Darkin. Tu es une Battler...
- Peut-être... mais c'est ainsi.
- J'ai voulu te tuer... J'ai failli te tuer...
- C'est déjà effacé...
Tiniel sent son coeur craquer. Il a tellement envie de la sentir contre lui... d'avoir ses lèvres contre les siennes... Saeko se rapproche légérement de lui. Il la regarde longuement et voit dans ses yeux une grande tristesse... et une détermination résolue. Alors, doucement, il l'attire contre lui, plongeant son regard de jade dans ses prunelles d'améthyste... avant de poser ses lèvres sur les siennes. Elle ferme les yeux, entrouvre ses lèvres, le laissant la goûter à nouveau... Bientôt, leurs mains s'égarent... Enfin, Tiniel décolle ses lèvres de celles de Saeko et les laisse glisser dans son cou, savourant la saveur suave de sa peau... C'est si bon... Bientôt, tous deux se retrouvent sur le lit et échangent un autre baiser plein de fougue... Mais alors qu'elle glisse ses mains dans son dos, il la repousse légérement:
- Attends... Je ne veux pas que tu fasses quelque chose que tu pourrais regretter plus tard...
Saeko le regarde dans les yeux:
- Pour être sincère, c'est bien la première fois que je suis aussi sûre de moi depuis très longtemps...
Ils se regardent encore un court instant, puis il s'empare à nouveau de ses lèvres avec avidité. Finalement, il enlève rapidement son haut, et elle fait tomber son pantalon... Dés que leurs peaux entrent en contact, c'est comme un feu brûlant qui se répand en eux... Tiniel sent un grand bonheur l'envahir en entrant en elle... Il tient enfin dans ses bras celle dont il rêvait depuis si longtemps, malgré la déchirure... C'est comme si tout à coup, la rancune qui s'était tenue entre eux n'avait pas existé. Tout naturellement, chacun paraît devancer le désir de l'autre. Car entre eux, l'étincelle est là, celle qui unit deux êtres qui sont depuis toujours destinés l'un à l'autre, malgré toutes les frontières qui ont pu se dresser.

- NON!
Maxence s'éveille en sursaut. Il a fait un horrible cauchemar. Il est entrain de devenir fou, parole! Alors, qu'il cherche à reprendre le contrôle de sa respiration, Lindra s'est réveillée et le prend dans ses bras:
- Ca va?
- Désolé, je ne voulais pas te réveiller.
Lindra soupire:
- Comment puis-je dormir en sentant que celui que j'aime est au plus mal?
Maxence a un pâle sourire. Elle murmure:
- Raconte-moi ce cauchemar... c'est le meilleur moyen de t'en débarrasser...
- Me rappelle plus les détails... Juste que tu étais... morte...
Il s'interrompt, encore horrifié. Lindra se rapproche encore plus pour l'obliger à la regarder en face:
- Ecoutes, Maxence. Tu as peur, comme nous tous. Mais en y pensant comme ca, c'est sûr que tu vas attirer le malheur. Je sais, moi aussi, il m'arrive de me faire du mourron pour toi, mais si on commence comme ca, on gère plus! Je t'aime plus que tout au monde, je sais que tu t'inquiètes, mais s'il te plaît, fais-moi un peu confiance. Je sais me défendre.
Le jeune homme baisse la tête. Il finit par dire:
- Je sais, mais... Tu as l'air des fois si vulnérable... Et la prophétie de Mew m'horripile. Tu dors beaucoup plus qu'avant, je te vois t'épuiser de jour en jour... J'ai peur que tu ne tiennes pas, Lindra.
Lindra sent les larmes lui monter aux yeux. Elle murmure:
- Je sais, mais je n'y peux rien. Garcia doit être vaincu. S'il me faut sacrifier ma vie pour ca, alors qu'il en soit ainsi. Je sais que tu le ferais aussi. Je possède l'Esprit le plus puissant de nous cinq. Si je ne m'en sers pas pour aider, alors que se passera-il? Nous serons tous les cinq perdus.
Le jeune homme sent son coeur se fendiller dans sa poitrine. Il murmure:
- Je ne veux même pas y penser! C'est vrai, c'est égoïste de ma part, mais chaque fois que tu te sers de tes pouvoirs, j'en tremble. Il y'a des jours où je voudrais que tu ne les aies jamais eus, tout en sachant que nous ne nous serions sans doûte jamais rencontrés si tu n'avais pas été choisie comme Battler, mais je ne peux tout simplement plus supporter l'idée de savoir que toi, la fille que j'aime, tu te retrouves avec un tel poids sur les épaules...
Lindra ne répond rien et se blottit contre lui. Elle finit par dire:
- Tant que je pourrais compter sur ta force, rien ne pourra m'abattre, Maxence. Serre-moi et n'y pense plus...
Avec douceur, Maxence serre son amie contre lui. Au bout d'un moment, elle s'écarte légérement et l'embrasse. Il lui rend son baiser avec violence, cherchant à étouffer ses dernières inquiétudes. Mais rien n'y fait, cette pensée reste tapie au fond de lui comme une bête noire...

L'aube arrive. Tiniel est sorti tôt. Il va partir. Loin, très loin. D'abord, retrouver Mégara. Puis quitter Jito...
- Tiniel...
Saeko l'a accompagné; ses longs cheveux canelles flottant à la lumière de l'aube, elle est tout bonnement irrésistible.
- Tu sais que tu n'es pas obligé de faire ca, murmure-elle un peu triste.
Il la regarde dans les yeux:
- Je n'ai pas le choix, Saeko. je suis à présent un traître, passible de mort. En restant avec vous, je vous attirerai encore plus d'ennuis que vous en avez déjà.
- Je sais... Mais je ne veux pas te perdre une seconde fois...
- Mais je ne puis te demander de me suivre...
- Je sais. Mes amis ont besoin de moi.
Tiniel a un pâle sourire:
- Au moins, je sais que tu es en sûreté avec eux.
Il ajoute:
- Mon père vivant, je ne peux rester à Jito. Et il faut que Mégara s'en aille aussi, il serait capable de s'en prendre à elle. Cette maudite guerre n'a pas fini de faire des victimes.
Il ajoute:
- D'ailleurs, je dois t'avertir d'une chose...
Il baisse un peu la voix:
- Prenez garde à votre Battler Dragon. Elle est très affaiblie!
Saeko est horrifiée:
- Comment le sais-tu?
- A la simple façon dont le Spirit Cristal a étincellé... et aussi en la voyant hier soir. Ca ne trompe pas. Prenez bien garde à elle.
- D'accord, murmure Saeko d'une voix tremblante.
- Et avant de m'en aller....
Il détache de son cou un petit pendentif qu'il porte depuis longtemps:
- Il te revient... Je m'étais toujours promis de le donner à une personne que je ne voudrais pas perdre... Peut-être te reverrai-je ainsi...
Saeko a le coeur serré. Elle murmure:
- Mais toi, tu n'as rien de moi...
Tiniel la regarde avec tendresse:
- J'ai déjà ce qu'il faut... Il me suffira de fermer les yeux pour que ton visage illumine mes rêves... Au revoir ma belle... Puisse le destin nous réunir un jour... et ne plus nous séparer.
Ils se regardent un moment dans les yeux avant de s'embrasser fougueusement. Un long baiser d'adieu, interminable. Saeko ne se sent même pas la force de se détacher de celui qu'elle aime de tout son être... Elle savoure le petit goût épicé de sa bouche sur sa langue, caresse ses mèches noirs... Elle sent Tiniel éprouver la même difficulté, dévorer férocement ses lèvres... Enfin, il finit par se détacher.
Ils échangent un derneir regard puis Saeko dit:
- Fais-moi une faveur...
- Dis?
- Pars... mais ne te retournes surtout pas! S'il te plaît! Sinon, je ne pourrais pas le supporter!
Tiniel sent son coeur se briser dans sa poitrine. Il la regarde une toute dernière fois... puis s'éloigne. Et comme promis, il ne se retourne pas en lançant la pokéball de Drattak... Et Saeko le regarde s'éloigner dans le ciel, le coeur en peine, les larmes aux yeux.