Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Requiem pour l'avenir de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 23/04/2008 à 22:57
» Dernière mise à jour le 20/04/2011 à 11:27

» Mots-clés :   Aventure   Cross over   Science fiction

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Episode 22 : Le test du savoir, des sentiments et...
Chapitre 22 : Le test du savoir, des sentiments et de la volonté


----------


- Cela faisait un moment que nous n'avions plus vu des humains pareils.
- Oui, ils sont sur la bonne voie.
- Maintenant, ça va être à nous de jouer. Dès qu'ils pénétreront dans les ruines, ils risquent d'avoir de sacrées surprises...

Les trois créatures semblaient être impatientes de passer à l'action. De leurs côté, Zen, Kat et Q-Ice discutaient avec Dogaria.

- Il y a des ruines ici ? s'étonna le dresseur des glaces.
- Oui, Che chont les rechtes du temple d'une anchienne chivilisation qui vivait jadis chur chette île.
- Mais pourquoi se rendre dans un endroit pareil ? demanda l'adolescente.
- Parche que là-bas, quelqu'un vous chaidera à trouver les réponches aux quechtions que vous vous pochez.
- Mouais, dit le dresseur aux cheveux bruns, j'ai du mal à vous faire confiance.

Le Roigada observa l'humain de son air nonchalant.

- Libre à toi de ne pas me croire, mais tu n'es pas en posichion de forche là. Chi tu veux te perdre dans la chungle, je vous laiche vous débrouiller tout cheuls.

Zen émit un petit grognement.

- D'accord, d'accord, tu as gagné. Dans quelle direction se trouvent ces ruines ?

Dogaria désigna un chemin terreux qui s'enfonçait vers le centre de l'île.

- En chuivant che chemin, vous charriverez à dechtinachion... Chuivez les flèches vertes pour atteindre les ruines.
- Hein ? Mais pourquoi vous nous indiquez la direction à suivre si le chemin est balisé ? demanda Kat.
- Il est nul votre indice, dit Q-Ice.
- Qui vous as dit que ch'était cha l'indiche ?

Les trois dresseurs se regardèrent avec un air surpris... Décidément, ce pokémon parlant était très déstabilisant.

- L'indiche, ch'est de faire attenchion à vous. Peut-être que vous ne vous souviendrez plus du chemin à emprunter d'ichi à che que vous arriviez dans les ruines.
- Bah, vous nous avez dit de suivre les flèches vertes non ? Je ne l'oublierai pas, c'est bien ancré dans ma mémoire, affirma le dresseur des glaces.
- Vous doutez de nos capacités ? demanda Zen d'un ton méfiant.
- Non, ch'ai envie qu'il ne vous arrive rien de fâcheux. Chouvenez-vous, vous richquez d'oublier votre chemin en cours de route.

Dogaria se dirigea vers un autre chemin qui partait dans la jungle. Quelques instants plus tard, il disparaissait de la vue des trois adolescents qui se concertaient encore sur ce que le pokémon royal venait de leur dire.

- A moins de tomber sur des os, il n'y a aucune raison de se perdre nan ? On devrait pouvoir rallier ces ruines, dit Kat.
- Pour sûr, répondit son frère, allons-y...

Le petit groupe emprunta le chemin terreux. Pendant ce temps, dans la grotte, les trois elfes semblaient s'exciter de plus en plus.

- C'est moi qui commence le premier ! dit la créature au turban jaune, voyons voir s'ils vont parvenir à rallier les ruines...

Zen, Kat et Q-Ice continuaient de marcher dans la jungle. Au bout d'un certain temps, ils arrivèrent à une intersection. Un détail sauta aux yeux du dresseur aux cheveux bruns : il y avait deux panneaux fléchés, un rouge et un vert.

- Vous vous souvenez de ce que nous a dit le vieux Dogaria ? demanda-t-il.
- Ouaip, répondit le dresseur des glaces, il faut suivre...

Au même moment, la créature au turban jaune s'entoura d'une aura rouge et émit un petit ricanement.

- ... Les flèches rouges !
- Hein ? Hey, Q-Ice, tu nous avais dis de suivre les flèches vertes !
- Ah bon, j'ai dis ça moi ?

Le frère et la soeur se regardèrent d'un air étonné.

- T'es malade ? Tu te sens pas bien ? demanda la jeune fille.
- Non, je vais très bien, je te rassure.
- D'accord, reprit Zen, bon, les flèches à suivre, elles sont de quelle couleur ?
- Rouges !

Zen commença à s'énerver.

- Tu le fais exprès c'est ça ? Je ne trouve pas ça marrant ! dit-il fermement.
- Mais je ne plaisante pas ! répondit le dresseur des glaces le plus sincèrement du monde.
- Idiot ! reprit Kat, Dogaria nous a dit de suivre les flèches vertes ! Tu nous as dis que tu l'avais bien ancré dans ta mémoire.
- Dog... Qui ça ?

Là, il y avait un problème. Une amnésie soudaine ? Peu probable, et puis d'ailleurs, comment aurait-elle pu survenir comme ça ? Q-Ice n'avait rien fait de suspect ou d'anormal.

- Bon attend, dit Zen, faisons un test. C'est quoi ton nom ?
- Q-Ice !
- Et mon nom, c'est...
- Zen !
- Et elle - l'adolescent désigna sa soeur - c'est quoi son nom ?
- Kat !
- On se trouve où en ce moment ?
- Sur l'île des trois esprits.
- On était où avant de partir dans cette jungle ?
- Dans un manoir qui à été ravagé par un Corboss...
- Et là, on va où ?
- Dans des ruines non ?
- Et quelqu'un nous as dit de suivre des flèches colorées. De quelle couleur étaient ces flèches ?
- Rouges !

Il affirmait ça fermement, mais pourquoi ? Où se trouvait l'embrouille ? Ah ! Et si ce que Dogaria avait dit était vrai ?

- Pourtant, on nous a affirmé à ma soeur et moi qu'il fallait suivre les flèches vertes.
- Ben, vous avez mal retenu ce qu'il vous a dit, il faut suivre les rouges !

D'accord, Zen aurait mieux fait d'être moins méfiant envers le pokémon royal. Les nuages noirs s'accumulaient. A ce rythme, la pluie n'allait pas tarder à tomber, il fallait donc se dépêcher.

- Bon écoute Q-Ice, dit Zen, voilà ce qu'on va faire. On va suivre les flèches vertes, et si jamais on s'est trompé, ce sera toi qui nous guideras à travers l'île pour trouver les ruines, d'accord ?
- Nous allons perdre un temps fou, mais soit, j'accepte ton offre.

Le petit groupe prit donc le chemin indiqué par les flèches vertes. Ils marchèrent longtemps, tout en suivant les panneaux colorés. Le chemin devenait de plus en plus boueux au fur et à mesure de leur progression. Un quart d'heure plus tard, Kat distingua une colonne de pierre brisée.

- Regardez les garçons, on n'est pas arrivé ?

Devant le petit groupe de dresseurs se dressaient des ruines à perte de vue.

- Alors Q-Ice, demanda l'adolescente, il fallait suivre quelles flèches ?
- Les vertes, mais j'étais vraiment persuadé du contraire.

Dans la grotte, les trois elfes continuaient de suivre la progression des dresseurs.

- Hé ben, dit la créature à la tête allongée, ils ont réussi à passer outre le savoir modifié.
- Ce n'est pas encore fini ! répondit la créature au turban jaune, maintenant, ils vont être confrontés aux maîtres des Gardiens en personnes.
- Sans oublier que nous allons intervenir à notre tour, dit en ricanant la créature aux longues oreilles roses.

Des ruines à perte de vue ! Comment allaient-ils trouver quelqu'un dans ce labyrinthe de végétaux, de pierres cassées et de ruisseaux ? La progression des adolescents était plutôt difficile.

- Z'êtes sûr qu'on n'a pas tourné en rond ? demanda Q-Ice ?
- Pas que je sache, répondit Kat, en avant !

Alors qu'ils continuaient à marcher, des ombres les observaient de toutes parts. Parmi elles, Lucario et Magirêve.

- Ca me ferrait mal d'affronter ces humains, surtout le frère et la soeur, dit le renard.
- Tu n'as qu'à t'occuper du dresseur aux cheveux couleur glace, répondit la sorcière, je m'occupe d'eux...
- Est-ce que tout le monde est prêt ? demanda la voix de la créature aux longues oreilles roses.
- Oui, on n'attend plus que votre signal.

Dans la grotte...

- Sans savoir, et maintenant, sans volonté et sans sentiments ! dit la créature à la tête allongée.

Les deux elfes s'entourèrent de la même aura rouge que celle de la créature au turban jaune. Au même moment, Magirêve envoya une Ball'Ombre sur les dresseurs qui eurent à peine le temps de se retourner et de l'esquiver. Q-Ice vit arriver deux Colossinge à toute vitesse sur lui. Il s'empara de la poké-ball de Givrali.

- Givrali... Heu... Charge !

La pokémon glace sembla surprise de l'ordre de son maître mais elle s'exécuta, ce à quoi les pokémons répondirent par de violents Mitra-poing, mettant la créature bleue KO. Des Makuhita, Machoc, Chapignon, Meditikka, Tartard et autres Cradopaud apparurent de toutes parts et encerclèrent le petit groupe.

- Ca craint ! s'écria Kat.
- Vas-y Zigzag ! Attaque avec Coud'boule.

Le pokémon raton fonça sur un Chapignon qui le remballa d'un simple Mach-Punch.

- Lance-boue ! s'écria Zen.

Le dresseur des glaces s'étonna. Pourquoi de telles attaques face à des pokémons combats ? Le pokémon raton continuait cependant d'attaquer avec des coups qui ne portaient pas.

- Miiince, on n'y arrivera pas, c'est trop dur, ils sont trop puissants, s'écria le dresseur aux cheveux bruns.
- Mais Zen, attaque avec un autre pokémon...

Mais le dresseur continuait d'attaquer avec le pokémon normal.

- Grand frère ! Tu es nul ! Pourquoi tu continues d'attaquer avec Zigzaton ? s'écria Kat d'une voix forte.

Hein ? Mais attend, quelque chose n'allait pas là. Q-Ice savait que Zen et sa soeur ne s'étaient jamais disputés ou même criés dessus, alors pourquoi maintenant ? Était-ce parce qu'elle perdait son sang-froid ?

- Et toi, Q-Ice, bouges-toi un peu sinon on ne va pas s'en sortir !
- Mais Kat, pourquoi tu me parles comme ça ? s'étonna le dresseur des glaces.

Décidément, il se passait quelque chose d'anormal... Bon d'accord, il avait eu tort pour les flèches rouges, mais là, Kat semblait ne plus contrôler ses émotions.

- Kirlia, Voltali ! Venez m'aider !

Les deux pokémons apparurent et foncèrent sur les assaillants avec des attaques Psyko et Tonnerre, mais certains résistaient aux attaques. Les pokémons combat finirent par encercler la jeune fille qui se débattait comme elle le pouvait, mais en agissant de manière désordonnée.

- Zen ! Tu dois aller aider ta soeur.
- Mais, répondit l'adolescent d'une voix apeurée, ils sont trop nombreux, on ne s'en sortira jamais !

Mais qu'est-ce qu'il lui prend ? On aurait dit qu'il avait perdu la volonté de se battre. Il ne fallait pourtant pas baisser les bras ! Soudain, Q-Ice eut un flash, comme s'il réapprenait quelque chose qu'il avait oublié.

- Farfuret ! En avant, et Laser Glace !

Le pokémon ténèbres gela les adversaires sur place tandis que son maître se précipitait au secours de Kat avec Jungko. Le pokémon lézard balaya une bonne partie des pokémons combat.

- Un petit coup de main ? demanda le dresseur des glaces.
- Tais-toi ! J'aurais très bien pu m'en sortir toute seule ! répondit l'adolescente sur un ton méprisant.

Q-Ice ne dit rien, il savait que Kat n'était pas dans son état normal et il préférait ne pas enfoncer la situation encore plus que ce qu'elle ne l'était déjà. Mais en parlant de problèmes...

- Oh non, c'est la fin ! soupira Zen, on n'aura jamais de répit.

Le dresseur des glaces se retourna pour voir arriver Lucario et Magirêve.

- Super, il ne manquait que les boss de fin, dit-il d'une voix blasée.
- Toi, dit le pokémon renard en désignant Q-Ice, tu vas mordre la poussière.

Les pokémons sauvages formèrent un cercle autour du dresseur et du pokémon acier.

- Voyons voir si tu es capable de m'affronter en combat singulier, annonça Lucario.

Le dresseur des glaces observa succinctement Farfuret et Jungko avant de faire face à son adversaire.

- D'accord... Jungko, tu es prêt ? On va tout donner lors de ce combat !

Son pokémon approuva d'un signe de tête et mit en position. De leur côté, Zen et Kat étaient encerclés par des dizaines de Polichombr et de Feuforêve.

- Frangin ! C'est de ta faute si on en est là ! hurla l'adolescente.
- Excuse-moi, répondit son frère d'une voix soumise.

Le cercle de pokémons s'élargit peu à peu alors que Magirêve s'arrêtait à quelques mètres des deux dresseurs.

- Ho ho ho ho, vous croyez sincèrement avoir une chance de me battre, moi, la meilleure magicienne de cette île ? demanda la pokémon sorcière d'une voix moqueuse.
- Évidemment que oui ! Mon frère va t'exploser !
- Tu crois vraiment que j'ai une chance ?
- Mais oui ! Allez grouilles-toi d'envoyer un de tes pokémons se battre.

Zen ne fit pas vraiment attention à la poké-ball qu'il envoya, mais heureusement, ce fut Feuforêve qui apparut. La pokémon spectre vit son évolution ricaner.

- Vraiment... Me battre contre ma pré-évolution, tu es vraiment désespéré petit humain.
- Je... Je vais me donner à fond, même si ce combat est perdu d'avance ! dit Zen avec tout la volonté qu'il avait pu réunir.

Les nuages noirs s'accumulaient de plus en plus. La pluie n'allait vraiment pas tarder à tomber. Le vent s'était levé, mais alors qu'il soufflait de plus en plus fort, il ne pouvait pas couvrir le bruit des affrontements qui étaient en train de se dérouler quelque part dans les ruines de l'île.

Jungko esquiva habillement l'Aurasphère que venait de lui lancer son adversaire et attaqua avec Plaie-Croix, mais Lucario n'eut aucun mal à l'esquiver lui aussi. Le pokémon renard fit apparaître un os dans ses mains et chargea son adversaire qui le réceptionna d'un violent coup de queue.

- Tu es coriace, remarqua Lucario, mais tu ne l'es pas encore assez pour me tenir tête !

Il fonça à toute vitesse tout en préparant une Aurasphère. Jungko n'eut pas le temps de faire quoique ce soit et se prit l'attaque de son adversaire de plein fouet.

- Peuh, finalement, tu n'étais pas si fort, dit-il en se retournant.

Q-Ice ne bougeait plus tandis que le pokémon renard commença à s'éloigner de lui.

Feuforêve lança une attaque Fatal-foudre sur son adversaire qui se dédoubla au même moment. L'attaque électrique ne toucha qu'un Reflet alors que Magirêve contre-attaquait avec Ombre Portée. La petite pokémon spectre encaissa l'attaque mais sentait ses forces l'abandonner. Elle devait en finir vite avant qu'elle ne tombe KO.

Lucario se tenait immobile, sentant que l'aura de son adversaire s'était ravivée. Il se retourna lentement. Jungko se tenait droit et semblait être en pleine forme.

- Je vois, tu as utilisé Synthèse alors que la pluie est sur le point de tomber, mais je me suis assez amusé !

Le pokémon renard se mit à courir vers son adversaire en préparant une attaque d'un autre type, une sphère d'énergie noire. Tout allait se jouer sur une seule attaque. Le pokémon lézard semblait se concentrer.

- Prépares-toi à recevoir le plus puissant des Vibrobscur ! dit le pokémon Aura.

Q-Ice sembla soudain sûr de lui.

- Lance-Soleil !

Jungko concentra son énergie dans sa bouche.

- Tout ce que tu ferras contre moi sera inutile, petite Feuforêve ! Je suis plus forte que toi !

Magirêve préparait elle aussi une attaque Vibrobscur. Elle vit son adversaire se concentrer de toutes ses forces, réunissant de l'énergie électrique autour d'une Ball'Ombre.

- Peu importe ce que tu manigances, tu vas perdre ! s'écria la pokémon sorcière en envoyant son attaque.

Une goutte, puis une seconde, puis toute une armée. Ca y est, il commençait à pleuvoir. Au même moment, les déterminations de Zen et de Q-Ice revinrent d'un seul coup, sans que les elfes ne comprennent pourquoi, brisant leurs emprises sur les adolescents.

- Que... Que se passe-t-il ? demanda la créature à la tête allongée.
- Il semblerait que leur volonté de vaincre ait vraiment prit le dessus sur nos entraves, dit la créature au turban jaune.
- Ils sont prêts à affronter le futur sombre, clama calmement la créature aux longues oreilles roses.

La pluie tombait maintenant en un véritable déluge, mais cela ne gênait aucune Jungko qui lança son attaque sur Lucario alors que ce dernier était à quelques centimètres de lui. Le Lance-soleil du pokémon plante était si puissant qu'il absorba le Vibrobscur de son adversaire et engloutit le pokémon au masque noir dans un halo d'énergie verte.

L'attaque fonçait sur Feuforêve, qui ne bougea pas d'un iota. Au moment où elle allait se faire emporter par le Vibrobscur de son adversaire, elle ouvrit les yeux qui s'illuminèrent d'une lueur jaune et décrocha une attaque fulgurante qui dissipa celle de Magirêve. La Ball'Ombre recouverte de l'énergie électrique d'une Onde de Choc fila en laissant une traînée jaune derrière elle et emporta la pokémon sorcière qui ne put rien pour l'esquiver, trop surprise par le fait que son attaque ait échoué.

Le choc des attaques de leurs pokémons fut si puissant que Zen, Kat et Q-Ice s'évanouirent en même temps que Feuforêve et Jungko. La pluie ne se calmait pas, mais le bruit des gouttes qui tombaient sur le sol couvrit néanmoins celui des maîtres des Gardiens qui s'écrasaient contre des murs, frappés par une puissance qu'ils n'avaient jamais vue auparavant. Puis il ne resta que le son de la pluie.

- Ils sont prêts à affronter leurs futurs adversaires.
- Tu m'étonnes, j'ai cru que ma dernière heure était arrivée avec une telle puissance.
- J'avoue, je ne pensais pas qu'ils puissent progresser à ce point.
- Laissons-les récupérer maintenant, je pense qu'ils l'ont bien mérité.

Lucario et Magirêve regardèrent une dernière fois les humains et leurs pokémons allongés sur le sol. Ils soupirèrent avant de quitter lentement les ruines en compagnie de tous les pokémons sauvages qui les avaient accompagnés.

Il s'écoula une bonne heure avant qu'un étrange pokémon ne trouve les trois humains inconscients et leurs pokémons. Il était tout rond et de dos, seules ses oreilles dépassaient de son corps sphérique et entièrement rose, ses yeux étaient d'un bleu lunaire. Le Rondoudou s'approcha de Zen et commença à le secouer doucement pour le réveiller, puis il fit de même avec Kat et Q-Ice.

- Où... Où suis-je ? Que s'est-il passé ? demanda la jeune fille.

Elle vit son frère qui était tout aussi étonné qu'elle.

- Fraaangin ! s'écria-t-elle en pleurant et en se jetant dans les bras de son frère.
- Soeurette... Ne pleure plus, c'est fini...

Mais l'adolescente ne pouvait retenir ses larmes, et la pluie continuait de tomber.

- Les amis, je crois qu'on revient de loin, dit le dresseur des glaces, vous êtes à nouveau vous-même ?
- Oui...
- Frangin, pardonne-moi si j'ai été méchante avec toi, dit Kat tout en continuant de pleurer.
- Ce n'est rien, ce n'est rien, tu n'étais plus toi-même, dit son frère pour la réconforter.
- Rondoudou !

Les trois dresseurs observèrent le pokémon rose qui se tenait devant eux. Ce dernier incita les humains à le suivre, ce qu'ils firent sans se poser de questions.

- C'est donc lui que nous devions retrouver, se dit Zen pour lui-même, plus rien ne m'étonnera désormais.

Rondoudou les mena habillement à travers les ruines. Alors que la pluie continuait à tomber, le brouillard tomba à son tour, réduisant le champ de vision du petit groupe de dresseurs. Le pokémon rose s'arrêta en bordure d'un petit delta qui se jetait visiblement dans un lac qui s'étendait à perte de vue, même avec le brouillard.

- Et maintenant ? demanda Kat.

Rondoudou émit un sifflement mélodieux. Quelques secondes plus tard, trois Milobellus apparurent dans la brume épaisse. Les pokémons serpent de mer s'arrêtèrent à hauteur des humains. Le pokémon rose grimpa sur la tête de l'un d'entre eux avant de faire signe aux adolescents de l'imiter.

Lorsque Zen, Kat et Q-Ice eurent enfourché les pokémons aquatiques, ceux-ci commencèrent à nager à travers le lac brumeux. Au bout de quelques minutes, une ombre se dessina devant le petit groupe. Les dresseurs purent rapidement distinguer qu'il s'agissait d'une île. Une île dans une île, voilà qui était original. Les Milobellus continuèrent d'avancer par un chemin aquatique et pénétrèrent dans un tunnel humide qui déboucha ensuite sur un large lac souterrain. Les pokémons s'approchèrent d'une berge et laissèrent Rondoudou et les humains descendre.

- Bienvenue dans notre repaire, annonça une voix calme.