Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Pokémon B.S 3: Le dernier Battler de Darkey



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Darkey - Voir le profil
» Créé le 16/03/2008 à 19:41
» Dernière mise à jour le 16/03/2008 à 19:41

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Flamme de douleur...

Le soleil dessine à peine ses rayons dorés dans le ciel opaque et rosé du matin. Les routes sont désertes à part quelques tancks et camion de ravitaillement. Un groupe de piétons vagabondant sur l'une de ces fameuses routes de campagne est donc une chose assez inhabituelle. Pourtant, ce matin là, quatre jeunes et un adulte déambulent sur l'une d'elle. Les Battlers...
Trois jours se sont écoulés depuis leur bataille au bord du lac. Les quatre amis poursuivent leurs recherches vers le sud du pays, la direction vers laquelle ils ont vu se diriger des vaisseaux de la Cates Sombryl.
Aucune nouvelle de Lance, sinon qu'il a apparement de nouveau fermé son espruit, ce qui laisse à penser qu'il doit être retombés entre les mains de l'ennemi, ce qui n'enchante personne.
Maxence est au bord de la crise de nerfs. Il est tellement desespéré qu'il mange à peine et a du mal à s'endormir le soir. Lindra occupe constament ses pensées, malgré les efforts de Saeko pour le consoler; Il ne le montre pas, mais son coeur est tellement ravagé par la douleur qu'il en est lui-même stupéfait.
"Jamais je n'aurais cru que c'était possible d'en pincer comme ca pour une fille..."
Et les perturbations émotionelles sont allées encore plus loin que ca! Il l'apprend à ses durs dépents.
En effet, alors qu'ils marchent tous les cinq, le Grahyena d'Allan se met à japper pour annoncer une arrivée de soldats. Deux minutes après, les cinq ont juste le temps de se disperser pour éviter un méchant tir qui troue le bitume à dix pas d'eux. La riposte ne se fait pas attendre:
-Montrons-leur!!! crie Lindra en projetant une Fatale-foudre qui fait exploser un tanck. Mais déjà, un second leur arrive dessus. Maxence tente de l'arrêter, mais...
-Bordel!!!
En effet, aucune flamme ne jaillit de sa paume. Sa main ne rougeoie même pas et il a tout juste le temps de se jeter au sol pour esquiver un projectile.
"Par Mew, que m'arrive-il? Pas même une petite flamme? Qu'est-ce qui se passe?"
Déjà, Lindra, Loïss et Saeko se charge d'éloigner la menace en lancant un Ultralaser à trois qui fait sauter les quatre tancks restants. Allan paraît secoué:
-Nous ferions bien d'utiliser les pokémon volants, dit-il. La surveillance des routes semble avoir augmenté et pire que celle du ciel.
-Je suis d'accord, avoue Loïss, d'autant que ces tancks ne me disent rien qui vaille...
Saeko profite de ce court moment d'accalmie pour se tourner vers Maxence:
-Pourquoi tu n'as pas combattu?
Maxence a un court moment d'hé&sitation... et il avoue soudain:
-Saeko... je n'y arrive plus!

Deux heures plus tard, ils sont en ville et prennent du repos. Loïss, Lindra et Allan sont allés glaner des informations en ville. Saeko et Maxence sont restés dans les environs de l'hôtel.
- Tu as une mine épouvantable, tu sais, finit-elle par dire au bout d'un moment. Ca ne va pas?
Maxence hausse les épaules:
- Je ne sais pas pourquoi j'ai foiré ce matin, mais je ne suis pas malade, t'inquiètes pas pour ca.
- Attends, tes pouvoirs ne s'évaporent pas comme ca...
- Je ne sais pas, je te dis.
Saeko le regarde un instant puis dit:
-Je sais que tu ne vas pas bien en ce moment... Tu mange quasiment plus, tu sembles sur le point de t'éteindre...
Maxence la fusille du regard:
- L'un n'a rien à voir avec l'autre!
Saeko a un pâle sourire:
- Pas sûr... tu sais que nos pouvoirs fonctionnent d'une part avec nos émotions, de l'autre, avec notre volonté. Depuis ce qui est arrivé à Evianna, je suis incapable de me transformer. J'ai du mal à gérer.
Maxence regarde son amie avec une certaine compassion. C'est la première fois qu'elle parle ouvertement de la mort de sa soeur. Elle ajoute:
- Et la volonté, je ne la vois plus du tout en toi... on croirait que tu te laisses mourir! C'est à cause de Lindra, pas vrai?
-Tu te trompes totalement, rétorque Maxence en lui tournant le dos. Mais il sait très bien qu'il est entrain de mentir. D'ailleurs, Saeko rétorque:
- Tu sais que tu mens très mal?
- Tu sais que t'es énervante?
-Et fière de l'être! réplique son amie d'un ton d'avertissement.
Maxence préfére capituler. Il ne veut pas se disputer avec sa meilleure amie dans un moment pareil. Il a trop besoin d'elle en réalité. Il finit par hôcher la tête.
- Tu as essayé de lui parler encore?
- Ca servirait à quoi? répond Maxence d'un ton triste. Elle ne veut même plus que je lui parle!
- Enfin, tu ne peux pas rester comme ca à souffrir...
- Et je ne peux pas l'obliger à me garder dans sa vie. Elle m'en a chassé, il faut m'y faire...
Il s'interrompt avant d'ajouter:
- Après tout, c'est vrai que je suis pas un mec vraiment comme il faut...
Saeko lui donne un coup de poing sur l'épaule:
- Alors là, je t'interdis de dire ca, Maxou! T'es peut-être un emmerdeur têtu et trop grande gueule quand tu t'y mets... mais il ne faut pas non plus oublier que tu es sans conteste le type le plus courageux que je connaisse et avec ca généreux, drôle, loyal... et plutôt canon avec ca! rajoute-elle avec un petit sourire.
Maxence a un pâle sourire:
- Ca fait toujours du bien de se l'entendre rappeler... même si Lindra ne semble pas y attacher d'importance...
Saeko soupire. Elle aimerait bien venir en aide à son ami. Elle dit soudain:
- Si tu veux, je pourrai essayer de lui parler...
- Ce serait encore pire... répond Maxence d'un ton furieux.
- Juste lui dire que tu m'inquiètes, par exemple...
Maxence ne répond pas, il semble réfléchir. Saeko ajoute:
-Je ne pense pas qu'elle ait la moindre idée de combien tu souffres, sinon, elle n'agirait pas comme ca. Elle ne voulait pas te blesser...
Maxence regarde Saeko d'un air inquiet:
- Tu penses qu'elle doûte de mon amour?
- Possible... comme il est possible qu'elle ne ressente vraiment plus rien pour toi, mais je n'y crois pas trop. Elle te fuit trop.
Maxence hôche la tête:
- Mais comment la convaincre de... c'est trop nul!
Il lâche un soupir de deséspoir avant de dire:
- Je l'ai déçue de toute façon. Elle ne me le pardonnera jamais... Je finirai par m'y faire, ca prendra juste du temps...
Il ajoute:
- Mais ca m'étonnerait que je retombe amoureux un jour. Dés que je l'ai vue la première fois... j'ai compris au fond de moi que ce serait elle et personne d'autre. Je n'ai pas pu le croire tout de suite, elle avait l'air si jeune, à peine quatorze ans, et moi dix-neuf, presque vingt... J'avoue que je me suis senti beaucoup mieux en apprenant qu'elle avait quinze.
Saeko hausse les épaules:
- Peut-être qu'on ne peut vraiment aimer qu'une fois dans sa vie. Moi, j'y crois.
Maxence la regarde soudain:
- Tu y pense encore, à ce Darkin, des fois?
- Ca m'arrive, avoue Saeko en toute franchise. Mais j'ai mis une croix dessus. Je sais qu'il est un ennemi potentiel pour nous. Si jamais je venais à croiser à nouveau sa route, je ne sais pas comment je réagirai. Je crois que je le tuerais.
- L'amour et la haine ont un gros point commun. Ils tissent tous deux des liens profonds. J'aime Lindra et je ne peux pas me résoudre à la sortir de ma vie. Je hais Garcia et je suis prêt à donner ma vie pour l'envoyer dans la tombe...
- Ah, lui... j'espère que la prochaine fois qu'on le croisera, ce sera pour lui faire payer ses crimes.
Maxence a un sourire loyal:
- Ca, tu peux y compter! On y arrivera! Tôt ou tard!
- J'espère...

Un peu plus tard alors qu'ils sont de retour, Saeko envisage d'avoir une conversation avec Lindra. Mais finalement, elle n'aura pas à essayer de trouver une excuse; la jeune Battler Dragon est inquiète aussi.
- Tu viens faire un tour?
Saeko regarde Lindra avec stupéfaction et espoir. Elle répond aussitôt:
- Pourquoi pas?
Les deux filles vont dehors et Lindra entre dans le vif du sujet:
- Maxence n'a pas l'air bien en ce moment... Il m'a effrayée ce matin. Il est malade?
Saeko lève les yeux au ciel et se retient juste à temps de dire:"Bordel, t'es aveugle ou tu le fais exprés, tu vois pas que c'est à cause de toi???" et répond:
- Tiens, t'as remarqué?
- Bah, bien sûr, je ne suis pas aveugle...
"Tu fais très bien semblant alors," songe la Battler Psy. Mais elle finit par répondre:
- C'est vrai, moi aussi, il m'inquiète. Mais bon, vu ce qu'il a, on ne peut pas y faire grand chose...
- Il a quoi?
Saeko regarde Lindra dans les yeux:
- Tu veux le savoir?
Lindra hôche la tête. Alors Saeko n'hésite pas. Elle dit:
- Eh bien... On va dire que c'est... à cause de toi.
Lindra ouvre la bouche... puis la referme, incapable de prononcer un mot. Elle finit par dire:
- Non! Ne me dis pas ca!
Saeko hausse les épaules. Après tout, Lindra mérite bien d'avoir un peu honte. Elle dit:
- Si. Il souffre mille morts depuis que votre rupture. Si tu n'avais pas coupé votre lien de Battler, tu t'en serais facilement rendu compte!
Lindra baisse les yeux, une onde de tristesse passe dans son regard:
- Je suis désolée... je ne pensais pas qu'il serait aussi mal à cause de ca. Je ne voulais pas...
- Je sais bien que tu ne t'attendais pas à ce que ca aille si loin, sinon, ca ferait longtemps que tu te serais pris un pain de ma part, répond Saeko d'un ton féroce. Crois-moi, c'est pas agréable du tout de voir son meilleur pote tomber dans la mélancolie sans rien pouvoir faire pour l'aider... M ais ne veux-tu vraiment pas lui redonner une chance?
-Bordel, Saeko, c'est pas que je ne veux pas, c'est que je ne peux pas!
Elle a prononcé ces paroles d'une voix désespérée. Saeko comprend que quelque chose ne va pas. Elle dit:
- Explique-moi...
Lindra baisse les yeux. Elle ne peut pas en parler. Elle dit:
- C'est juste que... J'ai eu l'occasion de me rendre compte de quelque chose. Je ne peux pas renouer notre relation. Je ne veux pas qu'il souffre encore plus que maintenant.
Saeko comprend de moins en moins mais demande:
- Ecoutes... tu n'es pas obligée de raconter. Mais à lui, parles-lui. Dis-lui pourquoi tu ne veux pas. Mais ne le laisses pas comme ca. Si tu l'as aimé, ne fais pas cela.
Lindra baisse les yeux:
- Quoi lui dire? J'aimerai tant qu'il n'aie plus à souffrir à cause de moi...
- Sois sincére. C'est le plus important, je crois.
Lindra demeure silencieuse. Elle ne sait pas quoi faire. Elle a tant aimé Maxence! Bien sûr, son entêtement et son cynisme parfois blessant l'agaçait prodigieusement. Mais elle admire son courage, son sang-froid et le bon sens qu'il sait montrer quand tout va mal, sa sagesse, sa manière de s'inquiéter pour les autres, d'être toujours prêt à les aider ou à les conseiller, et par-dessus tout, elle sait le Battler feu aussi sensible que généreux et courageux. Et qu'il est mignon avec ca... Elle se rappelle avec nostalgie combien elle était fasciné par son regard vert, tantôt doux et clair, parfois pétillant de malice ou alors quand il s'énervait, d'une couleur vert foncé comme une mer en tempête, lancant des éclairs aussi peu rassurants que possible...
Elle lâche un profond soupir. Et dit enfin:
-J'essaierai...
Son regard paraît d'un coup embué et par le lien de Battler, Saeko sent une grande confusion chez son amie. A quoi peut-elle bien penser?

Dans l'après-midi, cependant, Lindra n'aura pas l'occasion d'avoir une conversation avec Maxence. En effet, les Battlers ne tardent pas à apprendre une nouvelle désastreuse. En effet, alors qu'ils vont vers la sortie de la ville, une petite troupe de soldats se dirigent vers eux, portant la marque de Sombryl. Aussitôt, Loïss et les deux filles serrent les poings, prêts à les carboniser sur place, mais celui d'entre eux qui paraît être au grade de lieutenant leur lance d'un air méprisant:
- Je ne vous conseille pas de faire ca! On a un message à vous transmettre!
- Quel genre de message? demande Maxence d'un ton méprisant.
Le soldat ricanne:
- Sachez que votre ami Lance est prisonnier de notre maître...
Le regard de Lindra s'enflamme:
- Prouvez-le?
- Le Seigneur Vraak a dit que vous nous croiriez sans peine... vu que vous êtes sans nouvelles depuis quelques jours...
Les quatre adolescents se regardent, inquiets. Allan serre les poings:
- Impossible...
-Si, dit Lindra d'un ton furieux. Je ne le sens plus, il doit aller mal...
Saeko, quant à elle, est furieuse. Elle regarde les soldats qui les observent d'un oeil méprisant et lance une attaque Psycho, alors que ceux-ci se mettent en tête de les abattre avec leurs fusils. Lindra lui prête main-forte avec Fatal-Foudre, tandis que Maxence lance Arcanin à l'attaque. Le pokémon feu se contente d'une Délagration. Bientôt, une dizaine de cadavres s'éparpillent autours d'eux.
- Ils sont toujours aussi bêtes, commente Loïss.
- Comment atteindrons-nous le château de Vraak? demande Lindra. Je n'ai aucune idée où il peut être...
- Moi, je sais, dit Saeko. Il est tout au nord, dans la partie la plus froide de Jito. Les neiges semblent éternelles, là-bas.
-Super, commente Maxence. Nous on est plein sud, il nous faudrait au moins un an pour arriver là-bas...
- C'est la raison pour laquelle les Darkins emploient des vaisseaux, dit Saeko avec raideur. Ce sont les seuls engins suffisament rapides pour traverser le continent en moins de deux mois...
-Alors, on n'a qu'à leur en piquer un, dit Maxence d'un ton léger.
- C'est de la folie, dit Allan. Il faudrait déjà savoir les piloter...
Il a un gros pincement au coeur en se rappellant qu'Evianna savait le faire. Les autres sont d'ailleurs effleurés pas la même pensée. Saeko songe à regret qu'il y'avait tant de choses comme ca qu'elle aurait dû demander à sa soeur, tant à partager... Elle finit par dire:
- On ne va pas s'arrêter à ca! Après tout, j'ai vu comment ils s'y prenaient...
Une lueur d'espoir renaît:
- Tu saurais le conduire? demande Maxence.
- J'essaierai, répond la Battler Psy avec détermination.
- De toute façon, on n'a pas le choix, dit Lindra d'un ton décidé. Je ne laisserai pas Lance entre leurs mains, quitte à me faire hacher menu...
- Sans blague, tu l'aimes tant que ca? dit Maxence d'un ton légérement pincé.
- Plus que toi en tout cas, c'est sûr... rétorque Lindra qui ne résiste pas à l'envie de provoquer Maxence.
- Humpf!
Le Battler feu se détourne, remis à sa place. Saeko lance d'un ton malicieux:
-Hum... la jalousie est un vilain défaut, tu sais?
- Commence pas, Saeko!
- Bon, c'est bientôt fini les sottises! dit Allan d'un ton furieux. Franchement, vous avez quel âge? Dix ans?
Cette remarque fait l'effet d'une douche glacée et les Battlers appellent leurs pokémon volants, prêts à se mettre en route. Il ne leur faut pas longtemps pour croiser un escadron:
- Euh... question débile, comment on fait? demande Loïss.
- Ah, merde, j'y ai pas réfléchi... avoue Saeko.
- Bon, qu'est-ce que vous faîtes??? lance Allan d'un ton paniqué et agacé.
- Tant pis, gromelle Maxence. Rapasdépic, Météores!!!
- Libégon, Dracosouffle.
Allan, se rendant compte qu'une fois de plus, les Battlers n'ont pas vraiment réfléchi malgré la présence de deux intellectuels dans le groupe, décide d'intervenir:
- Bon, Roucarnage, mets-toi sous l'un d'eux!
Le pokémon volant obéit et se place sous le vaisseau le plus éloigné, tandis que les Battlers démarre le combat. Allan sort aussitôt un grappin de sa poche, et comme il l'a fait tant de fois, le lance sur la trappe situé sur le ventre de l'appareil. Seulement cette fois, il n'y aura pas d'Esprit Gardevoir pour le rattrapper en cas de ratage...
Il s'accroche de toutes ses forces au mince cable d'acier et parvient à monter, malré le vent qui menace de le désarçonner. Il sent ses muscles pousser des cris de protestation, mais n'hésite pas et parvient à ouvrir la trappe.
"Leurs normes de sécurité sont toujours aussi laxistes," songe-il en ouvrant la trappe. Deux seconde plus tard, il s'est hissé dans le vaisseau et lance un poignard sur le soldat qui lui tire dessus, l'atteignant à la gorge.
- Grahyena, à toi!!!
Le pokémon chien jaillit dans un éclair rouge de sa Pokéball et crache une grosse attaque Ball'Ombre sur les trois autres qui rappliquent, avant d'égorger le dernier dans une mare de sang. Le vaisseau est maintenant sans conducteur. Allan sort son cellulaire et appelle Saeko qui se tenait à l'affut et décroche aussitôt:
-Oui?
-Rapplique, Saeko, je ne sais pas du tout comment fonctionnent ces engins!
- Ca se voit, répond la jeune Battler d'un ton cynique. J'arrive!
Grâce à son Xatu, elle esquive habilement les tirs et rejoint Allan dans le vaisseau réquisitionné. Elle commence à manipuler les boutons. Un claquement se fait entendre:
- Non, ca c'est apparement le verouillage des portes, lance Allan d'un ton furieux.
- Non d'un caninos!!!
Elle tente une autre manette mais...
- BLAM!!
- Ca, c'est le tir!!!
- Bon, celle-là alors... Yes, on remonte!
- Hé, pas si haut! s'exclame le chasseur affolé.
- Je voudrais vous y voir!

-Bordel, qu'est-ce qu'elle fiche??? s'écrie Maxence.
- Je ne sais pas, mais j'espère qu'elle sait ce qu'elle fait! répond Loïss affolé. Attention!
Un tir passe à deux mètres d'eux. Un peu plus loin, Lindra a entamé une série de looping pour esquiver les attaques du plus gros des vaisseaux et lui lance des Fatal-Foudre d'une main, qui paraissent sans effet. Maxence voudrait lui donner un coup de main, mais une fois de plus, il se rend compte à quel point ses pouvoirs sont déficients.
-Loïss, tu ne peux pas essayer de nous débarrasser de ce boss?
-QU'EST-CE QUE TU CROIS QUE J'ESSAIES DE FAIRE DEPUIS UN QUART D'HEURE??? s'écrie l'intello qui paraît prêt à péter un cable.
-Un numéro de voltige sans trapéze? suggére-il d'un ton ironique.
-Un quoi??? Oh, putain, Maxence, tu commences à me gonfler sérieux là...
Deux minutes après, Loïss s'énerve tellement qu'une gigantesque attaque Ultralaser jaillit de son poing... pour aller frapper le vaisseau amiral de plein fouet! Les deux garçons ont tout juste le temps de s'éloigner pour ne pas être touchés.
-Ah bah tu vois, Cervosaure, quand tu veux, dit le jeune homme roux en riant.
-On se marrera plus tard, dit Lindra, il faut savoir si Saeko a réussi à prendre le contrôle de cette trotinette!
En effet, le dernier vaisseau semble d'un coup être beaucoup plus lent et droit. Les trois amis se positionnent en dessous et montent un à un.
- Vous voyez, on y est parvenu, dit Saeko qui paraît de très bonne humeur.
- Oui, même si tu as failli nous faire tuer trois fois... dit Allan.
- Allan... soupire Saeko, agacée.
Maxence, Lindra et Loïss pouffent de rire. Pour calmer le jeu, Lindra dit:
-En tout cas, on y go! Lance ne restera plus longtemps là-bas!
Elle paraît de si bonne humeur que du coup, Maxence sent une crainte lui griffer le coeur. Et si ce qu'il a pris pour une remarque blessante a un fond de vérité? Peut-elle vraiment lui préférer Lance? Il s'éloigne, se sentant de plus en plus mal. Loïss a compris ce qui se passe et lui dit:
-Hé, prends pas trop Lindra au sérieux, ok? Lance et elle se connaissent depuis qu'ils sont gosses!
Maxence soupire:
- Oui, mais bon... en ce moment, la voir avec lui, ca me fait peur...
- C'est vrai qu'il a l'habitude d'être superprotecteur avec elle, mais de là à... franchement, je pense pas. Et puis, tu es son meilleur pote...
- Super, ca me rassure...
Loïss regarde le jeune homme roux et dit:
- Arrêtes de t'enfoncer dans les idées noires, ok? Moi, si je commencais, j'arrêterais plus!
Maxence a un pâle sourire:
-C'est vrai, tu es plus courageux que moi à ta manière...
Il sait combien Loiss peut souffrir dans son coin de l'indifférence de Saeko à son égard. Il se demande vaguement son amie, d'habitude si clairvoyante, a pu vraiment ne pas remarquer que l'intello de la bande est littéralement fou d'elle. Comme il se demande pourquoi ca n'aurait pas pu coller.
"C'est drôle, ils sont pourtant sur la même longueur d'ondes... et elle a préféré un Darkin! De l'autre côté, ce ne me, surprend pas, elle aime ce qui est dangereux... pauvre Loïss, mon vieux, si tu savais..."
Maxence en est un peu gêné. Par loyauté envers son amie de toujours, il n'a pas trahi son secret, même s'il sait que Loïss devrait savoir la vérité. Et de l'autre côté, il ne peut pas révéler à Saeko ce que Loïss lui cache si habilement.
- Courageux, moi? Peuh! Je créve de frousse à chaque baston, j'appelle pas ca être courageux...
- Non, mais tu assumes mieux que moi les problèmes sentimentaux, dit Maxence avec un petit rire.
- Pas si sûr, dit Loïss avec tristesse. Il marque une pause et dit:
- En fait, j'aimerai bien dire une bonne fois pour toute à Saeko ce que je ressens. Mais... tu vas trouver ca bizarre, mais j'ai l'impression que je sens que... je ne dois pas le faire! Et ca n'a rien à voir avec la peur de me prendre un râteau. C'est autre chose... J'aimerai bien savoir...
-Alors, c'est que tu ne dois pas, finit par répondre Maxence.
-Elle a quelqu'un, n'est-ce pas?
Maxence sent un coup de poing dans son estomac. Il décide d'être sincére:
-En fait... oui.
Loïss ne paraît pas être assomé par la nouvelle. Il dit:
- Je le savais. Je l'ai senti. Mais ne me dis rien.
Il ajoute:
- Je sais maintenant que j'ai pris une bonne décision.
Puis il baisse les yeux tristement. Maxence est un peu triste pour son ami mais il ne vaut pas mieux non plus. Il sent son coeur battre si douloureusement... une flamme de douleur.