Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Pokémon B.S 3: Le dernier Battler de Darkey



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Darkey - Voir le profil
» Créé le 05/03/2008 à 17:50
» Dernière mise à jour le 05/03/2008 à 17:50

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Lumière parmi les ombres...
Mègara se repose dans la plaine. Elle a tellement marché que ses molets sont douloureux. Elle contemple l'horizon avec espoir. Le couchant projette des lueurs dorés sur sa chevelure et elle sent les derniers rayons de soleil la réchauffer agréablement. Elle ferme les yeux, sent également la légére brise du soir caresser son visage... et entend soudain un léger bourdonnement. Quelque chose qui n'a rien à voir avec le bruit du vent. Elle se retourne, mais ne voit rien. Fausse alerte...
Elle se trompe.
Brusquement, un bruit de détonation se fait entendre et le sol vole en éclat à deux centimètres de la jeune Darkin qui se lève d'un bond, laser au poing. Elle se met à tirer et touche les deux premiers soldats qui se sont approchés. Puis elle file pour essayer de se mettre à couvert mais elle a tout juste le temps de s'aplatir dans un talus. Là, elle recommence à tirer sur la troupe de soldats de Sombryl qui l'a localisée. La peur lui tord le ventre. Mais hélas, les plus malins d'entre eux ont réussi à s'éclipser... pour la prendre de revers.
Et soudain, Mégara sent un objet contre sa tempe:
-Lâche ton flingue, petite blondasse!
Ouille. Mégara est bien obligée d'obéir. Lorsqu'elle se retourne, elle aperçoit une dizaine de soldats qui la regardent en ricannant. Elle comprend qu'elle va sûrement passer un mauvais quart d'heure, mais il n'y a aucune issue...
Le chef de la troupe la regarde avec un oeil de prédateur:
-Et matez-moi ca! On m'avait pas dit que les filles Darkin pouvaient être aussi canon...
-Arrêtez, chef! dit un autre soldat. Elles sont... démoniaques, ces meufs! Un pote à moi s'en est fait une un jour, il n'a plus jamais été le même après...
Le chef ricanne de plus belle:
-Allons, il n'y a aucune raison d'avoir peur! Et je vous parie ce que vous voulez qu'elle est pucelle!
Les soldats se mettent à ricanner. Le chef dit soudain:
-Je vais la déchirer, ca va être vite fait...
Il s'approche de Mégara... qui plie brusquement la jambe et lui expédie un coup de pied dans l'entrejambe:
-Bas les pattes, fumier!
-Aïe! Petite salope, je vais t'apprendre! Attachez-la!!!
Les soldats obéissent et Mégara se retrouve pieds et poings liés, sans pouvoir se défendre. Le chef sort un fouet:
-Je vais la corriger, vous allez voir...

Le Tropius de Lance se laisse planer par les courants ascendants, tandis que le soleil va bientôt se coucher. Curieusement, il ne peut s'empêcher de penser à la rencontre singulière qu'il a faite ce matin. Il a un beau souvenir de la beauté sombre d'Evianna, mais il doit admettre qu'il lui a trouvé une sérieuse concurrente. Puis il se rectifie. Non, Evianna était infiniement plus belle car elle avait un coeur pur, alors qu'il est absoluement sûr que la fille qu'il a croisée ce matin est sans doûte beaucoup moins sympatique...
Alors qu'il observe la plaine qu'il est entrain de traverser, il aperçoit un groupe de soldats de Sombryl. Ceux-ci sont apparement entrain de malmener un prisonnier. Lance décide de s'approcher. Bientôt, il peut distinguer la victime: une jeune fille, aux longs cheveux d'or blanc emmêlés, tressaillant sous la morsure du fouet qui lui laboure le dos.
"Mais... c'est la Darkin de tout à l'heure!"
Les tortionnaires n'ont pas remarqué sa présence. Le voilà qui se demande:
"Bon. Je la sauve ou pas?"
Après un court instant, il se décide: s'il laisse faire ces soldats sous prétexte que leur victime est une Darkin, il ne vaudrait pas mieux que ceux qu'il combat. D'ailleurs, il est déjà persuadé qu'aucun de ses camarades Battlers n'aurait laissé faire ca. C'est donc en toute en toute conscience qu'il intervient:
-Tropius, Feuille Magik!!!
D'une autre main, il lance une attaque Lance-Flamme qui atteint trois soldats en les faisant brûler vif. L'attaque du pokémon feuillu tue net le soldat qui battait la jeune fille. Presqu'aussitôt, Lance saute du dos de son pokémon et abat deux autres soldats d'une flamme. Il en désarme un autre grâce à une prise de judo et se sert du laser pour tirer sur les derniers qui s'enfuient sans demander leur reste. Un dernier tente de l'attaquer par derrière... mais la jeune fille à terre lui fait un croc-en-jambe et il tombe, avant que sa tête explose sous un tir de Lance qui s'est retourné en entendant le bruit. Il regarde la jeune Darkin dans les yeux... elle soutient un court instant son regard avant de s'évanouir. Il se rapproche alors et la regarde. Elle saigne de partout, et est couverte de terre. Même son visage a reçu des coups; il aperçoit de petites coupures, mais elles semblent superficielles. Mais malgré ca, il est une fois encore frappé par sa beauté; un visage d'albâtre, de longs cils gracieux...
Elle a l'air si fragile que Lance ne peut pas s'empêcher de ressentir une certaine émotion en la regardant.
"C'est une lumière parmi les ténébres," pense-il.
Il a d'un coup le feu aux joues en réalisant ce qu'il vient de penser, puis secoue la tête. Cette fille est une ennemie potentielle, il vaudrait mieux ne pas l'oublier! Avec douceur, il la soulève et la met sur le dos de Tropius. Puis il se rassoit à son tour sur le pokémon et lui ordonne de décoller. Mieux vaut ne pas rester dans les parages. Cependant, il finit par s'arrêter une heure après près d'un petit lac. Là, il dépose la jeune fille toujours évanouie. Cependant, elle se réveille alors qu'il est allé humidifier un mouchoir dans l'eau. En la voyant réveiller, il dit:
-Comment te sens-tu?
-Ne m'approche pas!
La jeune fille lui a lancé ces mots d'un ton ferme mais effrayé. Lance comprend qu'elle est toujours paniquée à l'idée d'être face à un ennemi déclaré.
-Je ne te veux pas de mal, dit-il d'une voix douce.
La jeune fille le foudroie du regard:
-Qu'est-ce que j'en sais? Tu es un Battler, non?
Lance hausse les épaules:
-Mais pas un tueur. Laisse-moi te soigner, ok?
Il se rapproche d'elle. La jeune Darkin se recule légérement, craintive, mais le laisse toujours approcher. Avec une douceur extrême, il passe le chiffon d'eau sur son visage, essuyant la boue et le sang. La jeune fille frémit à ce contact. Il rince le mouchoir, puis entreprend de nettoyer ses blessures...
-Pourquoi m'as-tu aidée? demande-elle. J'ai voulu te tuer...
Lance plonge doucement son regard sombre dans ses yeux:
-On va dire que j'ai pensé que si je les laissais s'en prendre à toi de cette manière, je ne vaudrais pas mieux.
-Qu'est-ce que tu attends de moi?
Lance la regarde légérement stupéfait:
-Rien du tout.
Sur le coup, c'est à la jeune fille d'être surprise:
-Tu me fais marcher?
-Non.
Elle reste quelques minutes sans rien dire. Enfin, il dit:
-Comment t'appelles-tu?
-Mégara. Et toi?
-Lance, et ne t'avises pas de rigoler, s'il te plaît...
-Oh, je n'ai pas envie de rigoler.
Il s'écarte d'elle et lui dit:
-Tu as de la chance. Toutes tes plaies sont superficielles. Tu ne garderas rien.
En même temps, il se rend compte que les coupures sont déjà entrain de se refermer. Mégara ne semble d'ailleurs pas souffrir. Il lui dit soudain:
-Que viens-tu faire sur les routes toute seule? Tu fuis?
-C'est personnel.
-Moi, j'ai perdu mes amis... j'ai été séparé d'eux, suite à une lutte... Et maintenant, j'essaies tout bêtement de survivre... Enfin... Ca fait deux ans que je fais ca. Depuis que la guerre déchire ce continent. Même la journée, tout est noir! Et tout a le goût de sang!
Mégara le regarde:
-Pourquoi me racontes-tu ca?
Lance hausse les épaules:
-Je n'en sais rien.
Ils se regardent à nouveau longuement. Mégara observe plus attentivement son sauveur. Il a l'air aussi perdu qu'elle. Ses yeux sombres reflétent une telle gentillesse qu'elle en est troublée. Elle finit par détourner le regard. La nuit tombant, elle se met soudain à frissonner.
-Tu as froid?
-Un peu...
Sans hésiter une seconde, il enlève sa veste et la met sur les épaules de la jeune fille. Elle est étonnée par son geste.
-Pourquoi?
-Pourquoi quoi?
-Pourquoi es-tu gentil avec moi?
Lance soupire. A vrai dire, il ne sait pas vraiment pourquoi. Il regarde Mégara et dit soudain:
-Tu ne dois pas avoir rencontré beaucoup de gens gentils.
-Pas chez les humains en tout cas. Et... très peu chez les miens. Mon frére est génial. Mais il dit qu'on ne peut pas faire confiance aux humains, qu'ils veulent toujours faire la guerre... et vu ce que j'ai vu chez nos soldats, c'est sûrement vrai.
-Et tes parents?
-Ma mère est morte en me donnant le jour, et mon père... je ne le voits pas souvent.
Demi-mensonge, en vérité. Mais Mégara ne tient pas à révéler à son compagnon son titre d'héritière d'Oscuryl.
-Et toi?
-Pareil, ma mère est morte quand j'avais dix ans. Mon père, je ne l'ai plus vu depuis deux ans. Mes amis et moi avons dû nous couper de nos familles. Enfin, tu dois savoir pourquoi...
Mégara le regarde:
-C'est vrai que tu es assez imprudent... Je pourrais t'entraver et te ramener à mon chef... Les Battlers sont les ennemis jurés des Darkins...
Lance la regarde dans les yeux:
-Tu ne le feras pas, n'est-ce pas?
Mégara finit par dire:
-Non.
Lance la regarde et sent un certain trouble l'envahir... le regard bleu de la jeune fille lui donne une sensation de vertige indéfinissable... il réalise que son coeur bat plus fort que d'habitude... depuis un moment! Il dit cependant:
-Tu devrais te reposer, maintenant.
Mégara lâche un soupir. Il est vrai, elle est fatiguée. Elle dit:
-Du coup, c'est toi qui va avoir froid...
Lance a un sourire:
-Ne t'inquiètes pas, je suis l'esprit Léviator, je supporte très bien le froid du moment que c'est au-dessus de zéro! Allez, dors!
Elle obéit. Ironie du sort, c'est la première fois qu'elle se sent en sécurité aux mains de l'ennemi! Lance la regarde longuement. Qu'elle a l'air triste! Et si méfiante... Elle lui semble vraiment plus à plaindre qu'à craindre...
Il finit par s'endormir à son tour, en emportant le visage de la jeune fille dans ses rêves.