Pikachu
Pokébip Pokédex Espace Membre Forum
Inscription

Requiem pour l'avenir de Myschin



Retour à la liste des chapitres

Informations

» Auteur : Myschin - Voir le profil
» Créé le 26/02/2008 à 00:27
» Dernière mise à jour le 18/04/2011 à 15:26

» Mots-clés :   Aventure   Cross over   Science fiction

Si vous trouvez un contenu choquant cliquez ici :


Largeur      
Episode 10 : Le deuxième tour et le petit inconnu
- Il semblerait que Daniel et Mewtwo soient entrés en contact direct avec les humains pour la première fois, annonça une voix calme.
- Intéressant tout ça, dit une autre voix plus excitée, voyons voir s'ils arriveront à rejoindre l'île des trois esprits... Et à y survivre !
- Soit patient, fit une troisième voix plus posée, car il faut déjà que les humains terminent leur tournoi afin de gagner plus d'expérience en combat.

Trois jours s'écoulèrent durant lesquels Q-Ice, Zen et Kat n'eurent aucune nouvelle du mystérieux dresseur et du pokémon psychique. Le deuxième tour du tournoi inter académies de Grandegemme commençait aujourd'hui et les deux adolescents avaient eu le temps de s'entraîner un peu plus. Le combat qu'ils avaient mené contre Cyril les avaient rendus plus déterminés et leur avaient donné davantage confiance en eux. Ils se sentaient prêts.

- Ah ! Les garçons... commença Kat.
- Que se passe-t-il soeurette ?
- Il semblerait y avoir des soldes au grand magasin de Grandegemme. J'aimerai bien aller y faire un tour.
- Hé bien, dit Q-Ice, tu peux y aller toute seule pendant que nous, on se prépare à passer à la prochaine phase du tournoi.
- De toutes façons petite soeur, maintenant, on connaît davantage la ville. Tu peux toujours sortir Voltali pour qu'il te protège.
- D'accord... Je vous rejoindrais dès que j'aurais terminé mon petit tour.

La jeune fille sortit Voltali et laissa les garçons seuls.

- Prêt pour le second tour ? demanda Zen.
- Et comment ? Allons-y ! s'écria joyeusement le dresseur des neiges.

Les dresseurs encore en lice pour le tournoi n'étaient plus que cinq cent douze. Les deux adolescents écoutaient le directeur de la compétition énoncer les règles pour cette phase. Les matches qui allaient commencer aujourd'hui et qui se prolongeraient les jours suivants seraient des matches en double. Chaque dresseur utiliserait deux pokémons à la fois, le vainqueur étant l'équipe qui vaincrait en premier ses deux adversaires. Une fois de plus, il s'agissait de combats à élimination directe. Aucune erreur ne serait permise.

Les opposants du premier match furent appelés sur le terrain. Il y avait un garçon avec un Chaffreux et un Lanturn contre une fille avec un Melodelfe et un Okeoke.

- Un Okeoke ? remarqua Q-Ice, c'est mal parti pour la fille...
- Mais elle a un Melodelfe, et ça, c'est un pokémon imprévisible, dit Zen.

Le petit pokémon psy commença à sauter partout comme un fou pour attirer l'attention de Chaffreux qui voulait l'attraper. Melodelfe invoqua alors Métronome et exécuta une attaque Séisme qui vint rapidement à bout du poisson électrique. Le gros chat se détourna du petit pokémon bleu pour attaquer le pokémon lunaire mais il se prit des Torgnoles dans la figure et tomba vite KO.

Il y eu une quinzaine de combats supplémentaires avant qu'on annonce que les dresseurs six cent seize et mille dix-sept étaient appelés sur le terrain.

- C'est à moi de jouer, dit fermement Zen.
- Allez, tu vas tout défoncer ! cria Q-Ice pour l'encourager.

L'adolescent se rendit sur le terrain et croisa le regard de son adversaire. Ce dernier semblait être d'humeur joyeuse.

- Hé hé gamin, bonne chance ! annonça-t-il.
- Merci, et vous aussi.
- Dresseur Zen contre dresseur Vannon ! Vous avez cinq minutes ! Appelez vos pokémons et que le combat commence ! cria l'arbitre.

L'adolescent envoya alors Mysdibule et Tarsal sur le terrain. Son adversaire eut un rire amusé en envoyant un Pifeuil et un Feunard.

- Oups ! fit Zen.
- C'est mal parti... se dit Q-Ice.

En effet, techniquement, Tarsal ne pouvait rien faire contre Pifeuil et Mysdibule était sensible aux pokémons de feu. Pendant ce temps, en ville...

- Ouah ! Regarde Voltali, ces chaussures sont trop belles.

Kat était en train de faire le magasin principal de Grandegemme. Elle semblait être aux anges et fouillait minutieusement chaque article qui pouvait l'intéresser. Alors qu'elle était en train de vérifier si une veste était à sa taille, la jeune fille fut percutée par quelqu'un qui arrivait en courant derrière elle.

- Oups, faites un peu attention...

L'adolescente se retourna. Face à elle se tenait un inconnu de petite taille habillé de manière très bizarre et désordonnée. Ses vêtements cachaient tout son corps et il portait également un large chapeau.

- Hé bien ? Tu as perdu la voix ? Que se passe-t-il ?

Elle entendit alors du bruit venant dans sa direction. Voltali grogna, et Kat comprit que quelque chose n'allait pas. Elle cacha l'inconnu parmi les manteaux proposés à la vente. Quelques secondes plus tard, un type passa devant elle et s'arrêta, visiblement énervé et pressé.

- Merde ! Cette petite peste s'est échappée ! dit l'inconnu.
- Il a l'air grave louche, se dit Kat avant d'élever un peu la voix. Je peux vous aider monsieur ?
- Toi, la gamine, tu n'aurais pas vu une personne habillée bizarrement passer par ici ?
- Non pourquoi ?
- IL EST LA ! ARRETEZ-LE !

Kat fut surprise par ce cri et se retourna vers des policiers qui courraient dans sa direction. Au même moment, le type sortit un pistolet et attrapa Kat sous son coude.

- Mysdibule, Laser-Glace sur Pifeuil !

La pokémon acier projeta un rayon bleuté sur son adversaire qui se retrouva figé dans la glace.

- Bien, et maintenant, Écrasement !

Mysdibule replia sa mâchoire d'acier devant elle et frappa le pokémon gelé de toutes ses forces. Complètement sonné, Pifeuil tomba KO. Tarsal essayait de résister à Feunard.

- Choc mental !
- Feunard, lance Déflagration !

L'onde de choc psychique fut engloutie par l'attaque de flammes. Tarsal fut sévèrement touchée et s'écroula.

- Feunard, finissons-en avec une attaque simple ! Morsure !

Le renard de feu bondit sur la petite pokémon avant de la mordre violemment, la mettant ainsi hors combat.

- Tarsal non !
- On finit en un contre un, annonça Vannon. Feunard, Lance-flammes !
- Mysdi, riposte avec Ultralaser !

Le pokémon feu envoya son jet de flammes, la pokémon acier envoya un rayon d'énergie. Les deux attaques se percutèrent, leurs forces étant à peu près égales.

- Tiens bon Feunard, augmente la puissance !
- Mysdi, Intimidation !

Mysdibule envoya un terrifiant regard à Feunard, ce qui le déstabilisa grandement. La pokémon acier en profita pour terminer en beauté son Ultralaser en frappant son adversaire, qui finit par s'écrouler.

- Le vainqueur est Zen ! cria alors l'arbitre.

L'adolescent poussa un soupir de soulagement et Mysdibule lui sauta dans les bras, toute contente. Le jeune dresseur se pencha pour faire un signe à Tarsal. La petite pokémon lui fit un petit sourire. Vannon était agréablement surpris. Il alla serrer la main de son adversaire.

- Bonne chance gamin, tu en auras besoin.
- Merci, vous avez été génial.

Et c'est dans la bonne humeur que Zen rejoignit Q-Ice. Le dresseur des glaces était super content de la réussite de son copain. Il devait faire pareil.

- ALIRIK ! Lâchez cette enfant !
- Jamais ! Si l'un de vous fait quoi que ce soit de suspect, je lui fais un trou dans la tête ! hurlait le malfaiteur.

Kat était terrifiée. Après l'accrochage avec Cyril, la jeune fille ne pensait plus qu'elle pourrait être victime de ce genre d'incidents. Le dénommé Alirik semblait chercher quelque chose.

- Grrr ! Cette petite peste n'a pas pu se cacher loin ! Trouvez une personne habillée de manière bizarre et amenez-là ici !
- Non Alirik, cria un policier, tu menaces toujours les faibles avec ton Migalos, je ne sais pas qui est cette personne que tu as menacée mais nous ne te l'amènerons pas !
- Vous n'êtes pas en état de me donner des ordres ! Ramenez-moi cette personne ou je bute la gamine !

C'est alors que le petit inconnu apparut alors, tremblant de peur.

- Ahaaa ! Bieeen, tu vas venir avec moi...

Le malfaiteur baissa sa garde, prêt à s'emparer de la petite personne, quand Voltali lui sauta au visage et le désarma.

- Aaargh ! Sale chien !
- VITE ! hurla un policier.

Les forces de l'ordre maîtrisèrent rapidement Alirik. Kat était en train de respirer un grand coup, assise contre une étagère.

- Stupides flics ! Vous allez voir ! Migalos, tue la gamine !

Un liquide visqueux coula sur le genou de la jeune fille, qui releva les yeux. Elle vit alors le pokémon araignée qui avait ouvert sa bouche en grand, prêt à cracher ses dards sur sa victime, descendre vers elle. L'adolescente était figée de peur et n'osait pas bouger. Soudain, Migalos se tordit dans tous les sens avant d'être ligoté par une corde solide. Le pokémon insecte tomba à terre, incapable de bouger.

- Que... Que s'est-il passé ? demanda Kat.

Elle vit alors un Skitty, un pokémon chaton rose, lui adresser un sourire. Le pokémon se tenait immobile devant l'adolescente.

- Merci petit chat.

Elle lui donna une petite caresse puis le petit félin s'éloigna rapidement. Les policiers emmenèrent Alirik et son pokémon dans un fourgon de la police.

- Jeune fille, nous sommes désolés que cela ait tourné à la prise d'otage. Alirik était un criminel qu'il fallait arrêter.
- Je vous comprends.
- Si jamais tu souhaites témoigner contre lui, viens au commissariat.
- J'y penserai.
- Ah oui autre chose... Sais-tu qui est cette personne ? demanda le policier en désignant le petit inconnu.
- Non, je ne sais pas.
- Il semble ne pas pouvoir parler, c'est fort dommage. Son témoignage aurait pu nous être utile.

La police quitta le magasin, et Kat décida de rentrer à l'appart, la journée ayant été suffisamment chargée comme ça. Voltali marchait à ses côtés, comme pour la protéger d'un éventuel danger, quand il se retourna vivement. Sa maîtresse en fit de même et constata que la personne habillée bizarrement les suivait. L'adolescente se rapprocha.

- Hé bien ? Pourquoi tu me suis ? Tu sais, je suis juste une fille ordinaire qui vient d'être victime d'une prise d'otage... Tu es venu pour me remercier de t'avoir aidé, c'est ça ?

Le petit inconnu hocha la tête la tête en signe de oui.

- Mais, sais-tu parler ? demanda la jeune fille.

Cette fois, il fit un "Non" de la tête. Kat se dit qu'elle avait aidé un drôle de personnage et décida d'inviter cette petite personne chez elle. Pendant ce temps, le Skitty qui avait aidé l'adolescente se dirigea vers un jardin public. Il y avait une petite fille aux longs cheveux roses qui faisait de la balançoire.

- Téhihihi... Alors Skitty, tu l'as aidée ?

Le pokémon chaton hocha la tête. L'enfant soupira.

- Booon, les deux autres se sont rapprochés d'eux, donc je suppose que c'est maintenant à moi d'aller les voir...

Kat était rentrée chez elle et constata que les garçons n'étaient pas encore revenus.

- Allez entre, ne sois pas timide.

Son invité avait un peu peur.

- Et si tu enlevais un peu quelques-uns de tes vêtements, pour que je voie ton visage...

L'inconnu ôta son chapeau et Kat ouvrit de grands yeux surpris. Pendant ce temps, Q-Ice attendait son match.

- Je suis trop impatient, je veux me battre, dit-il d'un air impatient.
- Ahahah, c'est bon Q-Ice, ton tour va arriver, répondit Zen en rigolant.
- Dresseurs six cent dix-sept contre dresseur neuf cent trente-trois, annonça le haut-parleur.
- YES ! J'y vais ! s'écria joyeusement le dresseur des glaces.

Il arriva rapidement sur le terrain et vit arriver son adversaire. Il eut un mouvement de recul. Face à lui, une fille moche, mais alors très moche, grosse, avec d'énormes lunettes et un appareil dentaire.

- Saluuut toi ! s'écria la fille d'une voix hystérique, t'es trop mignon ! Tu veux être mon petit copain ?
- Heuuu... commença Q-Ice d'une voix hésitante, c'est à dire que...
- Je sais ! Si je gagne, tu sors avec moi.

Cette phrase résonnait dans la tête du dresseur des glaces.

- JAMAIS ! Plutôt mourir que de sortir avec un sac de patates comme toi, dit-il d'une vive voix gênée.

Zen était mort de rire, comme la plupart des dresseurs d'ailleurs.

- Je suis pas un sac de patates, rétorqua la fille.
- Dresseur Q-Ice contre dresseuse Caro, vous avez cinq minutes, commencez !
- En avant Farfuret et Jungko, faites en sorte que votre maître ne tombe pas en disgrâce !
- Tu seras à moi, beau gosse ! Qwilfish et Limagma, je vous choisis !

Le pokémon poisson rond avec des épines et la limace de feu apparaissent sous les yeux étonnés de Q-Ice.

- Heu, c'est ça mes adversaires ?
- Ne sous-estime pas mes pokémons adorés ! annonça Caro. Limagma, Lance-flammes ; et toi Qwilfish, Dard-venin.
- Les gars, faites gaffe.

Mais c'était trop tard et Jungko fut empoisonné tandis que Farfuret fut mit hors-combat par le Lance-flammes de Limagma.

- Co... Comment c'est possible ? Farfuret !
- Hin hin hin, j'ai beaucoup entraîné mes pokémons moi.
- Grrr ! Jungko, Lance-soleil !

Le pokémon reptilien envoya un énorme rayon solaire sur Qwilfish qui tomba directement KO.

- Je comprends plus rien, s'étonna Q-Ice.
- Moi, je crois que j'ai compris, se dit Zen, elle est nulle et fait tout pour déstabiliser son adversaire. Son look est tellement repoussant que Q-Ice à du mal à combattre. C'est pour ça que ses pokémons ont souffert.

Q-Ice se reprit. Il était déterminé à vaincre.

- OK la grosse vache, je vais te démolir, tu as osé mettre KO Farfuret avec un Limagma, c'est une honte pour moi. Jungko !
- Mais arrêteuh, t'es trop trognon, je te veux !
- Tranche !

Jungko hésita à lancer son attaque, pensant qu'il se brûlerait au contact du corps incandescent de la limace, mais son attaque fut exécutée avec brio et mit KO son adversaire.

- Wow, en fait, t'es archi-nulle, s'étonna Q-Ice.
- Wouin ! Je pensais bien me faire voir des garçons en participant à ce tournoi, mais en fait chuis bonne à rien waaaaaah !

Caro s'enfuit en pleurant tandis que le dresseur des glaces était abasourdi.

- Le vainqueur est Q-Ice ! annonça l'arbitre.
- Bravo champion ! hurlait Zen.

Pendant que les garçons étaient en train de fêter leurs victoires, Kat était toujours abasourdie, ses yeux fixant le visage blanc en partie caché par des cheveux verts de son "invité".

- Mon dieu...
- Kirlia ?

La pokémon psy avait retiré tous les vêtements d'humain qu'elle portait, la révélant, telle une danseuse de ballet. Elle était étonnée par la réaction de l'humaine. N'avait-elle jamais vu une Kirlia ? Visiblement non.

- Mais que faisais-tu dans ce magasin déguisée ainsi ?

La pokémon attrapa l'une des mains de Kat, qui eut alors une vision. Cet humain, Alirik, la pourchassait depuis quelques heures dans le but de l'hypnotiser avec son Migalos. En s'enfuyant, Kirlia s'était retrouvée en pleine ville. Elle eut la bonne idée de se déguiser en humaine. La vision prit fin.

- Oh, je vois... Mais que vas-tu faire maintenant ?

La pokémon se rapprocha à quelques centimètres de Kat. Elle lui fit un sourire avant de disparaître dans un flash de lumière rouge. L'adolescente s'étonna. A ses pieds, une poké-ball en train de vibrer. Le témoin rouge s'éteignit, signe que la pokémon était définitivement capturée. Une auto-capture ? La jeune fille n'en revenait pas ; c'était bien la première fois que ça lui arriverait... Une Kirlia en plus, un pokémon très rare. La première chose à laquelle pensa Kat, c'était de se demander quelle serait la réaction de son frère.

Zen et Q-Ice étaient justement sur le chemin de l'appartement.

- J'en reviens toujours pas. On a quand même gagné assez facilement sur ce second tour, dit Q-Ice.
- On ne va pas s'en plaindre non ?
- Nan, mais je demande pourquoi ta soeur n'est pas venue.
- S'il y avait les soldes, elle a pu y rester toute la journée. Peut-être même qu'elle y est encore, dit-il d'un air amusé.

Quand ils arrivèrent dans l'appartement, Kat sauta au cou de son frère.

- Frangiiin ! s'écria-t-elle.
- Oulah, que se passe-t-il soeurette.
- Tu ne me croiras jamais. En allant faire les soldes, j'ai été la victime d'une prise d'otage...
- QUOI ?
- Mais heureusement, tout s'est bien terminé, je te rassure. Voltali m'a protégée, il a été génial.
- Heureusement que je t'avais dit de l'emmener avec toi, dit Zen en soupirant.
- Et sinon... J'ai aussi capturé un nouveau pokémon... Enfin, quand je parle de capture...
- Hé bien soeurette ? Pourquoi tu es gênée ?

La jeune fille fit sortir Kirlia de sa poké-ball. Zen et Q-Ice furent vraiment surpris. La pokémon eut un mouvement de recul en voyant les deux garçons mais Kat lui fit signe que tout allait bien. La créature fit une révérence pour saluer le frère et l'ami de sa maîtresse.

- Ou l'as-tu rencontrée ? s'étonna Q-Ice.
- Dans le centre commercial... C'est une longue histoire...

Et pendant que l'adolescente expliquait toute l'histoire de sa folle journée aux garçons, la petite fille aux longs cheveux roses était en train de les observer, assise sur le toit d'une maison.

- Téhihihi, ils ont une nouvelle amie, et bientôt, ils en auront d'autres...